Vous êtes sur la page 1sur 4

Chapitre III : Transmittance ou fonction de transfert d'un système linéaire

Chapitre III : Transmittance ou fonction de transfert d'un


système linéaire

II.1 Introduction

Un système donné par son équation différentielle dans l'espace temporel peut être de manière
équivalente représenté dans le plan de Laplace par une équation algébrique. Ainsi, on convient de
caractériser le système dans l'espace de Laplace par une fonction que l'on appelle la fonction de
transfert du système. Cette fonction est définie comme le rapport entre la transformées de Laplace
de la sortie sur la transformée de Laplace de l'entrée sous l'hypothèse que les conditions initiales
sont toutes nulles (on s'intéresse seulement à l'étude de la réponse forcée du système).

perturbations

sortie
entrée S ( p)
H ( p) 
E(p) E ( p) S(p)

II.2 Opération sur les fonctions de transfert

La lecture de schémas blocs permet de rencontrer divers cas de figure qu’il faut savoir
rapidement écrire :

Xe(p) Xe(p)
 En série H1(p) H2(p) Xs(p) H1(p).H2(p) Xs(p)

H 1(p)
Xe (p) Xs(p)
 En parallèle Xe(p) Xs(p)
H1(p)+H 2(p)

H2(p)

X1(p) H(p) X1(p)


Xs(p) Xs(p)
 Factorisation H(p)

X2(p) H(p) X2(p)

Asservissement Et régulation des systèmes Page-1-


Chapitre III : Transmittance ou fonction de transfert d'un système linéaire

X1(p) H 1(p)
 Superposition Xs(p)
H3(p)

X2(p) H2(p)

Pour calculer la fonction de transfert


entre une entrée particulière et une sortie, on suppose les autres entrées nulles

 Système à retour non unitaire

Ce schéma bloc est le maillon essentiel de toute régulation : on gagnera donc à connaitre son
résultat par cœur

Chaîne directe
Xe (p) Xs(p)
(p)
H(p) X S  p H  p

Chaîne de retour X e  p  1  K  p  .H  p 
X r(p)
K(p)

Sa démonstration est faite dans les lignes suivantes.

II.3 Transmittance en boucle ouverte

X S ( p)  G( p)  X e ( p)

Xe(p) Xs(p)
G(p)

F(p)
Chaîne directe
H(p)
Xc(p) Xs(p)
(p)
C(p) G(p)

Chaîne de retour

K(p)
Xr(p)

On peut écrire l’expression de la transmittance en boucle ouverte : T ( p )  K ( p ) H ( p )

N ( p) C 1  b1 p  ...  bm p m
Que l’on peut mettre sous la forme T ( p )  C  où  est la classe du
D( p) p 1  a1 p  ...  an p n
système.

Asservissement Et régulation des systèmes Page-2-


Chapitre III : Transmittance ou fonction de transfert d'un système linéaire

II.4 Transmittance en boucle fermée

On considère le système dont le diagramme fonctionnel est représenté ci-dessous


F(p)
Chaîne directe
H(p)
Xc(p) Xs(p)
(p)
C(p) G(p)

Chaîne de retour

K(p)
Xr(p)

On a les relations suivantes :


H ( p )  C ( p)  G ( p )
 ( p )  X c ( p)  K ( p )  X S ( p ) (1)

X S ( p)  H ( p)   ( p) (2)

On reporte (1) dans l'expression (2)


X S ( p)  H ( p)   X c ( p)  K ( p)  X S ( p ) 

X S ( p ) 1  K ( p )  H ( p )   H ( p )  X c ( p )

On aboutit à la fonction de transfert F  p  du système en boucle fermée

X s ( p) H ( p)
F ( p)  
X e ( p ) 1  K ( p ) H ( p)

Ou peut définir également la transmittance donnant l'écart   p  en fonction de l'entrée E  p  .

Cette fois, on reporte l'expression (2) dans l'expression (1) :   p   X c  p   H  p  K  p    p 

 ( p) 1

X c ( p) 1  K ( p) H ( p)

Asservissement Et régulation des systèmes Page-3-


Chapitre III : Transmittance ou fonction de transfert d'un système linéaire

II.5 Schéma bloc faisant intervenir les perturbations

Xp(p) Q(p)

H(p)
Xc(p) Xs(p)
(p)
C(p) G1(p) G2(p)

K(p)
Xr(p)

En écrivant les diverses relations :


Xc  XsK  

 H  X H  G
p 2  Xs

H Q
Et en les combinant il vient : X c  Xp  Xs
1 1
 KH  KH
G2 G2

Asservissement Et régulation des systèmes Page-4-

Vous aimerez peut-être aussi