Vous êtes sur la page 1sur 3

Série 1

Exercice 1: Moteur à courant continu à excitation indépendante


1. On a la relation qui lie la vitesse de rotation à la Fem induite:
E=𝐾1 𝜙𝑒𝑥𝑖 n
Ie=constante (courant inducteur) donc le flux d’excitation 𝜙𝑒𝑥𝑖 =
𝑐𝑜𝑛𝑠𝑡𝑎𝑛𝑡
E=K n avec (K=𝐾1 𝜙𝑒𝑥𝑖 )
On nous donne : E=150V pour n=1500tr/min
150
Donc : K= =0.1V.(tr/min)-1
1500

D’où : E=0.1*n

2. Nous avons un fonctionnement moteur, la loi des mailles du circuit induit s’écrit donc
comme suit:
U=E+RI.
𝑈 𝐸
Donc : 𝐼 = −
R R

Pour une tension d’alimentation de l’induit U=160 V :


𝐼 = 800 − 5𝐸

3. Nous savons que la puissance électromagnétique du moteur 𝑃𝑒𝑚 = 𝑇𝑒𝑚 ∗ Ω = E ∗ I


E∗I
Donc : 𝑇𝑒𝑚 = (Ω(𝑟𝑑/𝑠))
Ω

Pour une vitesse de rotation n=1500tr/min, on trouve :


E∗I∗60
𝑇𝑒𝑚 = ⟹ 𝑇𝑒𝑚 = 0.9549 I
n∗2∗π

4. Nous avons : 𝑇𝑒𝑚 = 0.9549 I et 𝐼 = 800 − 5𝐸

On trouve : 𝑇𝑒𝑚 = 764 - 4.7745*E


Sachant que : E=0.1*n

𝑇𝑒𝑚 = 764 - 0.47745*n


5. Nous avons le bilan de puissance d’un moteur à excitation indépendante :

Puissance absorbée = puissance absorbée par l’induit + puissance absorbée par l’inducteur
Puissance électromagnétique = puissance absorbée – pertes Joule totales
Puissance utile = puissance électromagnétique – pertes collectives

Donc si les pertes collectives 𝑃𝑐 = 0 ⟹


Puissance utile = puissance électromagnétique
⟹ 𝑃𝑢 = 𝑇𝑢 ∗ Ω = 𝑃𝑒𝑚 = 𝑇𝑒𝑚 ∗ Ω ⟹ 𝑇𝑢 = 𝑇𝑒𝑚
6. Le moteur tourne à vide donc il n’entraine aucune charge ⟹ 𝑇𝑢 = 0

Comme 𝑇𝑢 = 𝑇𝑒𝑚 ⟹ 𝑇𝑒𝑚 = 0 ⟹ 𝑇𝑒𝑚 = 764 - 0.477*n=0


764
⟹𝑛= = 1601.7(𝑡𝑟/𝑚𝑖𝑛)
0.477
7. Le moteur entraine une charge dont le couple 𝑇𝑟 varie proportionnellement à la vitesse n:
Donc la caractéristique mécanique de la charge est une droite qui passe par zéro dont l’équation
est : 𝑇𝑟 = 0.02 ∗ 𝑛 (𝐶𝑟 = 20𝑁𝑚 à n=1000 (tr/min))
- Par un calcul algébrique :
Le moteur entraine cette charge donc en régime permanent le couple utile du moteur sera égal
au couple résistant de la charge
𝑇𝑢 = 𝑇𝑟
Et comme les pertes collectives du moteur sont négligeable
𝑇𝑢 = 𝑇𝑒𝑚 = 𝑇𝑟
𝑇 = 764 − 0.47745 ∗ n
{ 𝑒𝑚
𝑇𝑟 = 0.02 ∗ 𝑛
764
Pour 𝑇𝑒𝑚 = 𝑇𝑟 , on trouve 𝑛 = = 1537.2(𝑡𝑟/𝑚𝑖𝑛)
0.477+0.02
- Par une méthode graphique :
On trace les deux caractéristiques (moteur charge), le point de fonctionnement de la machine
chargée correspond au point d'intersection des deux caractéristiques. Au point d’intersection
des deux droites (𝑇𝑢 = 𝑇𝑟 ) on lit alors la vitesse de rotation du moteur : 𝑛 = 1537(𝑡𝑟/𝑚𝑖𝑛)

𝑈−𝐸 𝑈−(0.1∗n) 160−(0.1∗1537.2)


8. Le courant d’induit : 𝐼 = = = = 31.4𝐴
R R 0.2

La puissance utile du moteur : 𝑃𝑢 = 𝑃𝑒𝑚 = E ∗ I =(0.1 ∗ n)*I


=(0.1 ∗ 1537.2)* 31.4 = 4.83𝑘𝑊