Vous êtes sur la page 1sur 8

Le journal

d'Anne Franck
Publié en 1947
CONTEXTE
Anne Franck est née le 12 juin 1929 à Francfort-sur-le-main, en Allemagne.

La famille d'Anne sont de religion Juive. Anne, sa soeur ainée Margot et ses
parents Otto et Edith quitte l'Allemagne en fin d'année 1933 et vont à
Amsterdam pour fuir les premières persecutions des nazis.

En 1942, les Allemands nazis ont envahis les Pays-


Bas. La famille Franck, et quatre amis, doivent se
cacher dans un appartement secret dans l'Annexe
de l'entreprise du père d'Anne.

Le jour de ses 13 ans, Anne reçoit un journal pour


cadeau d'anniversaire. C'est dans ce journal
intime qu'Anne va décrire les 2 ans qu'elle a
passée dans l'annexe pour se cacher des Nazis.
FAMILLE D'ANNE FRANCK / COUVERTURE DU JOURNAL D'ANNE FRANCK
LE JOURNAL

Anne Franck commence à écrire dans son journal le 12 juin 1942, quelques semaines
avant qu'ils ne doivent se cacher. Anne est encore chez elle avec ses parents, sa
soeur et son chat. Elle va encore à l'école et joue avec ses amies et nous parle de ses
tantes.

Dès les premières lignes, Anne se créa une amie imaginaire du nom de Kitty. C'est à
elle qu'elle écrira tout le long de son journal.

C'est le 8 Juillet 1942 que les Franck, quitte leur appartement précipitement pour
rejoindre l'Annexe, car Otto, le père d'Anne à reçu une convacation des S.S (police
nazis). Ils sont rejoint par les Van Daan et leur fils Peter. Otto et sa famille sont
aidés par des amis et collègues de travail du père d'Anne à leurs arrivés à l'Annexe,
comme le personnage de Miep et son mari Jan Gies, ou encore Mr Kugler, qui vont
les aider jusqu'a la fin du journal.
Tout le long de son journal, Anne décrit son quotidien dans l'Annexe, la cohabitation
des deux famille, les "chamailleries d'adultes", les repas, les soirées, les nuits ainsi
que ses pensées.

Elle y décrit ses sentiments, comme la relation conflictuelle qu'elle a avec sa mère
Edith Franck, ainsi que son sentiment de différence entre elle et sa soeur Margot et
la mauvaise entente avec les Van Daan.

Anne, grâce à son journal, nous donne alors des informations importantes sur la
situation du pays. Le contexte politique du pays, en particulier les lois anti-juives de
Hitler comme les pogroms, le port de l’étoile jaune, l’interdiction de prendre le tram
et l’autobus ou encore l’interdiction pour les enfants Juifs de jouer dans les jardins
de jeux. Elle nous décrit des événements extérieurs comme les bombardements, les
rafles et les nombreuses arrestations de Juifs par la Guestapo, qu’elle observe de sa
fenêtre. Elle nous raconte également ce qu'elle entend à la radio et ce qu'elle lit dans
les livres. Elle nous parle de son inquiétude pour le sort des Juifs, donc le sien, et de
sa peur d'être découverte et arrêter, elle et sa famille.
Anne parle aussi de ses différentes passions, comme pour la mythologie, l'histoire et le
cinéma. Elle nous partage aussi ses reflexions sur la vie, ses découvertes et quelques
discussions.

Le temps semble long dans l'Annexe, Anne nous décrit ses moments de solitude qu'elle
vie, mais trouve en Peter Van Daam un amitié et du soutien, qui semble se transformer
en amour réciproque, ce qui pose problème dans la cohabitation des deux famille.

Elle nous décrit également quelques moments passer avec Albert Dussel, un dentiste
grincheux d'une cinquantaines d'année, qui les à rejoint, et avec qui elle partage sa
petite chambre ou elle passe beaucoup de temps.

Elle nous décrit le soulagement et l'espoir qu'elle ressent en entendant des nouvelles à
la radio concernant le débarquement des Américains sur les plage de Normandie, décrit
le 6 Juin 1944, et aussi la tentative d'assassinat sur Hitler, décrit le 21 Juillet 1994 dans le
journal.

Le 1er Août 1944, Anne écrit pour la dernière fois dans son journal.
LA FIN
Anne Franck, sa famille, et les autres habitants de l'annexe sont arrêter par la police
nazis le 4 Août 1944, certainement dénoncer par des collabo. Ils sont déportés le 2
Septembre 1944 dans un premier camp de concentration, celui de Westerbook, puis
dans celui d'Aushwitz le 6 Septembre 1944.
Anne et sa soeur Margot furent toutes les
deux déportées dans le camp de Bergen-
Belsen en Novembre 1944.
Elles meurent toutes les deux du typhus en
février ou mars 1945.

Edith, Mr Dussel, et les Van Daan ne


reviennent jamais des camps. Otto est le seul
survivant, il fût libérer d'Aushwitz le 27
janvier 1945 par les Russes.
C'est Miep qui donna le journal d'Anne au
PAGES DU VRAI JOURNAL D'ANNE FRANCK, ÉCRITE EN OCTOBRE 1942, retour d'Otto, le 3 Juin 1945.
VISIBLE AU MUSÉE D'ANNE FRANCK À AMSTERDAM.
Otto Franck décida de publier le journal d'Anne en 1947 pour respecter sa volonté.
Le journal fût traduit en 70 langues et vendu à plus de 30 millions d'exemplaires dans le
monde.

En 2009 il est inscrit au registre international des mémoires du monde.

Anne Franck et son journal marque les esprits par sa description des douloureux
évênements liés à la seconde guerre mondial, au génocide vécu par des millions de
juifs, mais surtout au courage et à la force qu'elle transmet dans ses écrits.

Ce journal nous sert de mémoires afin de ne jamais oublier ce terrible passage de notre
histoire, et que jamais plus cela ne se reproduise.
Un jour cette horrible guerre se terminera enfin, un
jour nous pourrons enfin être humain et pas
seulement juifs !

- ANNE FRANCK

Vous aimerez peut-être aussi