Vous êtes sur la page 1sur 12

Les types de Transport Proposer à la clientèle :

1. Transport maritime :
Le transport par bateau est la voie la plus économique pour expédier des volumes
importants (généralement supérieur à 3 mètres cubes), il est donc important pour vous de
savoir communiquer à ce sujet avec le fournisseur ou le transitaire.

1.1) Groupage maritime (LCL) au Maroc

C'est ce que nous appelons dans le monde de la logistique un envois en LCL (Less Container
Load) et c'est concrètement la méthode la moins chère pour les petits volumes,
généralement entre 3 et 15 mètres cubes.

1.2) Container complet (FCL) au Maroc

Le container complet (FCL - Full Container Load) est la méthode de transport par excellence
pour les gros volumes. Elle est économique, fiable et permet aux expéditeurs de sceller le
container du départ, après le chargement, à l'arrivée juste avant le déchargement.
un démonstration pour les containers proposer :

1.3) Avantages et inconvénients du fret maritime

 Méthode de transport la plus économique pour les gros volumes cheapest for bigger
loads
 Un réseau qui couvre le globe
 C'est une méthode "eco-friendly" quoi qu'on en pense (comparé à l'avion ou au train)
 Possibilité d'expédier de très gros volume

Inconvénients du fret maritime

 Délai de transit qui sont très long


 Des charges fixes importantes (notamment avec les charges portuaires)
 Plus de manipulation des biens donc plus de risque
 Dépendant des quelques Shipping Lines (CMA-CGM, Maersk...)
2. Transport Routier  :
Lorsque l’on parle de logistique international, nous faisons forcément référence au transport
par camion que cela soit au Maroc ou à l’étranger. Le fret routier a pour fonction de faire la
jonction entre tous les différents terminaux de la chaine logistique: port, aéroport, entrepôt,
usine…

2.1 Camion dédié (FTL – Full Trucking Load)

Le FTL (Full Trucking Load), qui se traduit en français par « Chargement d’un camion entier »,
reprend le même principe que les container : vous pouvez choisir de réserver un camion
entier pour le service de transport nécessaire. Le services de FTL est rentable lorsque vous
avez des gros volumes à déplacer, minimum 10 m3.

2.2 Camion partagé (LTL – Less than Trucking Load)

Le FTL (Full Trucking Load), qui se traduit en français par « Chargement d’un camion entier »,
reprend le même principe que le container : vous pouvez choisir de réserver un camion
entier pour le service de transport nécessaire. Le service de FTL est rentable lorsque vous
avez des gros volumes à déplacer, minimum 10 m3.

Note  :
L’avantage principale du FTL, outre le fait que vous pouvez déplacer d’important volume, est
que vous ne partagé pas le camion avec d’autre expéditeur. Vous serez donc moins contraint
par la montre le jour de l’enlèvement et/ou de la livraison. Notez également que vous
diminuez les risques de casses puisque vous ne pouvez pas « potentiellement » subir le
mauvais emballage des produits d’un autre expéditeur.

3. Transport Aérien :
Le fret aérien est la méthode de transport la plus rapide sur le marché si on la compare au
fret maritime, ferroviaire ou routier. Il offre l’avantage de pouvoir transporter des
marchandises ou effets personnels à l’autre bout du monde et en l’espace de quelques jours
(dédouanement inclus)

3.1 Fret aérien Classique au Maroc

Le fret aérien « classique » est plus complexe qu’un service « express » puisqu’il faudra
plusieurs intervenants tout au long du processus logistique : déclaration à l’export,
dédouanement… c'est-à-dire il exploite les espaces disponibles sur les compagnies
aériennes classiques, Royal Air Maroc par exemple.

3.2 Transport Express au Maroc

Le transport express est une méthode d’expédition par voie aérienne bien différente de la
méthode classique. Par voie express, vous exploiterez le réseau des quelques « courriers
compagnies » qui couvre le monde. Au même titre que le fret aérien classique

3.2.1) Avantages du fret aérien

 . Vitesse de transport : La vitesse de transport est probablement l’argument numéro 1


qui va convaincre un expéditeur d’envoyer ces biens par voie aérienne. Comme évoqué
plus haut, cette méthode de transport permet d’envoyer des biens à l’autre bout du
monde en quelques jours (quelques heures si on considère uniquement les délais de
transit).
 . Un réseau international : Avec le nombre d’aéroports internationaux basés dans le
monde entier, vous ne trouverez aucune difficulté pour envoyer vos biens directement
dans la région que vous désirez.
 . Des délais de transport fiables : Contrairement au transport par voie maritime, les
délais de transport par voie aérienne sont généralement très fiables. Sauf en cas de
litiges ou de blocage en douanes, votre parcelle parcourra le monde en quelques jours.
 Le suivi des colis : Toutes les expéditions par voie aérienne (en classique ou express)
vous permettent de suivre votre colis grâce à un « numéro de suivi ».

3.2.2) Inconvénients du fret aérien

 Les coûts : Les expéditions par voie aérienne sont vite chères. En généralement, d’un
point de vue purement financier, le fret maritime devient plus compétitif à partir de 2
mètres cubes (environs 350 Kgs).
 Limitation de poids et de volume : Un avion est bien plus petit qu’un bateau. C’est
pourquoi la voie aérienne à l’inconvénient d’être limité au niveau de la taille et du poids
de vos.
 Dépendant de la météo : Contrairement au fret maritime qui n’est pas du tout impacté
par les conditions météorologiques, l’avion peut ne pas décoller en cas de tempête.
 Dépendant du cours du pétrole : Ce n’est pas une surprise, le fret aérien est la méthode
de transport qui consomme le plus de pétrole. Les prix peuvent ainsi fluctuer en fonction
des cours du pétrole.
Comment contrôler ses coûts de transport ?
La supply chain se compose d’une multitude de prestations d’achats transport passées
chaque jour à travers le monde. Qu’il s’agisse du mode maritime, aérien ou routier, ces flux
donnent lieu à des transactions qu’il convient de gérer et contrôler au quotidien. Un
phénomène d’autant plus complexe du fait de la mondialisation des échanges et de la
réactivité imposée par le marché. Leur maîtrise est donc primordiale, non seulement dans la
collaboration avec ses partenaires et le service rendu aux clients, mais également dans un
souci d’optimisation des coûts dédiés.

Simulation tarifaires, automatisation du contrôle des factures, groupages des commandes en


camion ou conteneurs sont parmi les actions à mettre en œuvre pour y arriver. Et pour
accompagner les acteurs de la supply chain tout au long du cycle de vie de l’achat transport,
le TMS ou Transport Management System s’illustre comme un outil clé.

Le TMS, clé de voûte du contrôle des coûts de transport

Transporteurs, commissionnaires de transport, transitaires… Réunis autour d’un logiciel


dédié, tous ces acteurs échangent de façon transparente, fluide et sécurisée autour des
tarifs, des achats et des coûts du transport. Car derrière chacun des ordres de transport
passés sur une supply chain, se trouve un tarif négocié entre le chargeur et le transporteur.
Etabli et consultable sur un logiciel de transport de type TMS, il peut ainsi être vérifié,
contrôlé, validé et intégré au fur et à mesure par chacune des parties prenantes de
l’opération. L’intérêt pour les acheteurs de transport est multiple puisque ces derniers sont
en mesure de lancer en temps réel des demandes de cotation, de contrôler les coûts
associés et donc plus généralement de suivre leur budget dédié sur un seul et même outil,
de façon automatisée et fluide.

Contrôler les risques financiers des commissionnaires de transport

Pour les commissionnaires de transport, un outil tel que le TMS permet de contrôler les
risques financiers et de calculer sa marge directe et répartie. Au moyen d’un logiciel de
transport dédié au fret, les commissionnaires de transport sont ainsi en mesure de valoriser
leurs achats prévisionnels, de comparer à leurs prévisions les factures reçues, d’effectuer des
recherches de prévisions d’achats par prestataire, de générer des facturations multidevises
mais également des provisions, le tout de façon entièrement automatisée.
C’est quoi TMS (application pour la gestion du service Transport)

Le TMS (Transport Management System) ou en français SGT (Système de Gestion des


transports) offre une application informatique qui couvre toutes les activités liées à la
gestion des Transports: depuis la gestion des données de base et l’installation des offres
jusqu'à la facturation des clients et des sous-traitants, en passant par la gestion des ordres
de transport et leur dispatching.

Aperçu des fonctions d’un TMS :

 l’analyse / l’aide à la décision


 le suivi opérationnel des tournées de transport
 le reporting

Analyse / l’aide à la décision


Un TMS permet de planifier les expéditions et les tournées, il contribue à définir les schémas
de transport les plus efficaces (choix et nombre de plates-formes de rupture/massification).

L'objectif est de "structurellement" définir les schémas qui permettront de tenir les délais et
de réduire les coûts dans le respect de la qualité (en particulier en trouvant les bons
équilibres de flux qui permettront de limiter le vide dans les camions et les trajets à vide).

Les TMS peuvent donc être considérés comme des outils stratégiques d’aide à la décision.
Ces décisions permettront dans la durée de générer des économies des coûts de transport.

Quelques exemples des avantages des TMS dans le domaine de l’analyse et de l’aide à la
décision :

 Optimisation et conception des schémas de transport (network design)


 Choix et optimisation des fournisseurs en coûts et délais
 Construction et analyse des budgets de transport

Gestion opérationnelle des tournées


Les TMS permettent également d’assurer le suivi opérationnel et administratif du transport:
suivi des expéditions en temps réel (traçabilité), remontée d’alertes en cas de souci, édition
des documents de facturation, de booking (réservation des moyens de transport) et des
dossiers de litige.
Les TMS interviennent donc au niveau opérationnel et tactique de la gestion du transport.
C’est en particulier dans l’amélioration du taux de remplissage des moyens de transport, que
les TMS montreront leur capacité à optimiser et donc à générer des économies.

Sur le plan opérationnel, citons ci-dessous quelques avantages spécifiques à l’utilisation d’un
TMS :

 Planification des tournées de livraison et/ou collecte


 Optimisation des tournées
 Optimisation des chargements (taux de remplissage)
 Traçabilité en temps réels des expéditions
 Pré facturation du transport

Reporting
Enfin, les TMS permettent de générer automatiquement des indicateurs de performance du
type KPI logistique. A titre d’exemple, les TMS sont en mesure de produire d’indicateurs du
type : respect des délais de livraison, taux de remplissage des camions, taux d’occupation
des moyens de transport, émissions CO2, etc.

Cette fonctionnalité de reporting est loin d’être négligée par les utilisateurs. En effet, lors de
nombreuses opérations logistiques et de transport, il convient de disposer d’un tableau de
bord complet facilitant le suivi des expéditions, de leur performance, des transporteurs, des
retards, etc. Les tableaux de bord ou reporting, sont à la fois utiles aux exploitants ou à
l’équipe opérationnelle en charge du transport mais également au top management pour les
bilans des transports et l’analyse des statistiques. Ceci facilitera donc la tâche de la Direction
lorsque celle-ci devra donner ses orientations sur les décisions stratégiques autour du
transport.
Incoterms et leurs applications :

Définition
Les Incoterms viennent du terme anglais "International Commercial Terms", en français : les
termes du commerce international. Il s'agit des règles qui entourent et définissent les
échanges internationaux, mais aussi nationaux.

Ce sont des codes qui définissent les conditions de vente et de livraison de biens. Ces codes
sont internationaux, et permettent à différentes sociétés  dans différents pays de se
comprendre.

Les Incoterms sont des règles internationales, qui sont utilisés dans le commerce. Ils
définissent les obligations de chaque partie (vendeur, acheteur), dans la transaction
commerciale : livraison, assurance, transport, risques, documents obligatoires. Les Incoterms
définissent précisément qui est en charge de quoi.

Les 11 Incoterms peuvent être utilisés aussi bien lors d'échanges commerciaux avec une
entreprise internationale, qu'avec une entreprise nationale.

Ils sont définis par la Chambre de Commerce International. L'Incoterm peut être ajoutée sur
une facture  si nécessaire.

Liste des Incoterms

Tous modes de transport :

 EXW : EX Works, en français "Sortie d'usine".

Lorsque vous achetez sous l’incoterm EXW (Ex Work), le fournisseur ne traite aucune
opération logistique. Vous devrez alors organiser l’ensemble des besoins logistiques du
départ (à la sortie de l’usine du fournisseur) jusqu’à l’arrivée (votre entrepôt, votre
bureau…).

 FCA : Free Carrier, en français "Franco transporteur"

Le vendeur livre la marchandise au destinataire désigné et payé par l’acheteur. Le transfert


des risques est matérialisé lors de cette opération. Si la livraison est effectuée dans les
locaux du vendeur, il est responsable du chargement de la marchandise. Si la livraison a lieu
dans un autre endroit, le vendeur n’est plus responsable du déchargement.
 CPT : Carriage Paid To, en français "Port payé jusqu'à..."

La marchandise est livrée au premier transporteur à l’étranger, frais payé par le vendeur,
sans assurance pour le transport. L’acheteur assume les risques et tous les autres frais
encourus par la marchandise dès la remise de la marchandise au premier transporteur.
L’acheteur prend en charge toutes les opérations qui ont lieu à l’arrivée.

 DAT : Delivered At Terminal, en français "Rendu au terminal".

L’incoterm DAT signifie comme son nom l’indique que la marchandise sera livrée
directement à l’aéroport / au port d’arrivée, après dédouanement. L’incoterm inclut en effet
toutes les charges locales à l’import et permet donc de relâcher la cargaison après
déconsolidation, dédouanement et mise en entrepôt.

 DAP : Delivered At Place, en français "Rendu au lieu de destination".

Le vendeur prend en charge le transport des marchandises jusqu’au point de livraison


convenu. Il assume les coûts et les risques jusqu’à ce point. L’acheteur supporte le
déchargement et le dédouanement import.

 DDP : Delivered Duty Paid, en français "Rendu Droits acquittés".

Le vendeur livre la marchandise à l’acheteur en ayant tout pris en charge, y compris les
formalités douanières import et le paiement des droits et taxes (Obligation maximal pour le
vendeur).

Transport maritime uniquement :

 FAS : Free Alongside Ship, en français "Franco le long du navire".

Le vendeur règle les frais de transport jusqu’au port d’embarquement et effectue les
formalités d’exportation. La marchandise est livrée le long du navire dans le port désigné par
l’acheteur. Cette livraison marque le transfert des risques, des frais et des formalités à
l’acheteur. L’Incoterm FAS impose au vendeur l’obligation de dédouaner le fret à
l’exportation.

 FOB : Free On Board,, en français "Franco à bord".

Le vendeur livre la marchandise sur le navire au port d’embarquement convenu. Le transfert


des charges et des risques se fait lorsque la marchandise est à bord du navire. Le vendeur
doit dédouaner la marchandise.
 CFR : Cost and Freight, en français "Coût et frêt".

Le vendeur se charge du transport principal jusqu’au port de destination. Il se charge des


formalités d’export et doit s’acquitter des droits et taxes liés. Le transfert de frais à lieu à
l’arrivée des marchandises au port d’arrivée, mais le vendeur n’est plus responsable de la
marchandise dès que celle-ci a été chargée sur le port de départ.

 CIF : Cost, Insurance and Freighten français "Coût, assurance et frêt"

Le vendeur livre la marchandise sur le navire au port d’embarquement convenu. Le vendeur


se charge des formalités d’export et règles les droits et taxes liés. Le transfert des frais se fait
au port de destination mais le transfert des risques a lieu au port de départ. L’acheteur
prend en charge les frais à l’arrivée des marchandises au port de destination, et les
formalités à l’import.

Tableau sur Application des Incoterms


Le tableau suivant récapitule les différents Incoterms et leurs règles. Chaque Incoterm a
différentes conditions quant à la prise en charge de l'assurance, du déchargement ou encore
de l'acheminement. Les cases jaunes correspondent à des coûts à la charge du vendeur,
quant aux cases roses, elles correspondent à des coûts à la charge de l'acheteur.