Vous êtes sur la page 1sur 10

Crise sanitaire :

3 confinements,
3 façons différentes
de consommer
juin 2021

© 2021 Information Resources Inc. (IRI). Confidential and Proprietary.


La consommation de confinement a évolué.

Les Français viennent d’entrer dans tendances plus mesurées et souvent


une nouvelle phase de la crise similaires lors des 2ème et 3ème
sanitaire avec la réouverture partielle confinements. Ainsi, au printemps
de la restauration et des commerces 2020, les dépenses de vie courante
et rayons « non essentiels ». Les des Français ont chuté de -32,1%. Le
changements les plus importants recul était « seulement » de -6,6% lors
pour les GSA interviendront du 2ème confinement et de -4,5%,
probablement à partir du 9 juin et des toujours vs 2019, en avril 2021.

+27,6pts
levées plus significatives des
Cependant, la circulation du virus est
restrictions sur la restauration.
restée active et la restauration fermée
Nous pouvons, cependant, dresser
pendant de nombreux mois. Les
un nouveau bilan de l’évolution des
marqueurs forts des périodes de
modes de consommation et
restriction : niveau de fréquentation
bouleversements qu’ont connu les
Ecart entre la baisse des des points de vente, plébiscite du E-
acteurs des GSA lors des 3 périodes
dépenses de vie courante du Commerce et hausse soutenue des
de confinement (printemps 2020,
3ème confinement et celle du 1er PGC FLS, restent valables au cours
automne 2020 et avril 2021).
des 3 confinements. A contrario, les
Les mouvements les plus marqués produits consommés connaissent au
ont eu lieu lors du 1er confinement, cours des 14 mois de crise de vraies
période de restrictions les plus évolutions.
strictes. La mise en place des
confinements adaptés avec la
poursuite d‘une partie significative de
l’activité du pays a engendré des
Evol. CA vs 2019 - PGC FLS mesurée
Tous circuits GSA

18,8%
14,6%
9,7% 8,4% 8,4% 7,4%
4,8%

1er confinement 2er confinement 3ème confinement


du 16 mars au 10 mai 2020 du 26 octobre au 12 décembre 2020 du 5 avril au 2 mai 2021

Pré confinement Déconfinement Entre deux vagues Couvre-feu


du 24 février du 11 au du 1er juin au du 13 décembre 2020
au 15 mars 2020 31 mai 2020 25 octobre 2020 au 4 avril 2021

© 2021 Information Resources Inc. (IRI). Confidential and Proprietary.


Des signes encourageants Tout au long de la crise, la de fin d’année (indice 95 du 21 au 27

de retour des shoppers fréquentation des points de vente est décembre vs 2019) ou celles de
restée en deçà de celle de 2019 Pâques (indice 99 du 29 mars au 4
dans les points de vente (année de référence) ; la croissance avril 2021, semaine également

99
des PGC FLS étant portée par la taille marquée par la possibilité de se
des paniers. Toutefois, la chute du déplacer).
trafic enregistrée au cours du 1er
La mise en place d’un couvre-feu à
confinement ne s’est pas renouvelée
18h puis 19h a confirmé le retour du
par la suite. Lors des 2ème et 3ème
week-end comme le moment
Indice d’évolution du trafic confinements, la baisse de la
HM>7500m2 vs 2019 privilégié des courses : 46% du CA
fréquentation est restée bien plus
Semaine du 29 mars 2021 hebdomadaire des PGC FLS a été
mesurée.
réalisé le vendredi, samedi ou
Et il est rassurant de noter que les dimanche entre mi-janvier et début
shoppers retournent dans les points mai 2021, un poids similaire à celui
de vente, notamment à l’occasion du 2ème confinement et d’avant crise.
d’évènements comme les fêtes
fêtes
1er confinement 2ème confinement 3ème confinement
du 16 mars au 10 mai 2020 du 25 nov. au 13 déc. 2020 du 5 avril au 2 mai 2021

+75%
+20% +17%
Trafic Trafic Trafic

Panier Panier Panier


Evolution moyenne vs 2019
du trafic magasin
-14% -13%
et du panier moyen -41%

La proxi ne réitère pas ses Les magasins de proximité avaient su toujours le vent en poupe. Il en est de
excellents résultats du répondre aux attentes des shoppers même pour les supermarchés frais
lors de la 1ère phase de restriction et (+104%) et les spécialistes du surgelé
1er confinement enregistré une formidable croissance. (+55%).

16,4pts
Depuis, le rythme s’est nettement
A l’inverse de la proxi, les EDMP qui
contracté. Les belles performances
n’avaient pas pleinement profité du

- des commerces traditionnels ont


sûrement un impact. En effet,
redécouverts pendant la crise, les
démarrage de la crise, enregistrent
les croissances les plus dynamiques
des magasins physiques lors des
Proxi primeurs (dépenses +83% avril 2021
confinements suivants.
Ecart entre l’évol. CA vs 2019), les boucheries/charcuteries
du 3ème confinement (+55%), les poissonneries (+29%) ont
et celle du 1er

Evolution CA vs période
équivalente en 2019
Concept HM Concept SM Proxi EDMP E-Commerce
des PGC FLS aux 3
confinements
26,6% 15,7% 76,1%
0,7% 12,9% 58,6%
14,1%
8,0% 9,3% 11,1% 50,3%
10,2%
8,5%
-3,5%
-7,3%

© 2021 Information Resources Inc. (IRI). Confidential and Proprietary.


3
Les plus grandes surfaces Les enseignes d’hypermarchés importante (indice 89, 3600 à
7500m2). La fermeture des grands
ne rattrapent pas leur retard connaissent en avril 2021 une
centres commerciaux et des rayons
décroissance vs 2019 moins marquée
«non essentiels» a contribué aux

-4,1pts
que l’année précédente (-3,5% vs
-7,3%) mais le circuit accuse toujours mauvaises performances des plus
au 3ème confinement un retard de part grandes surfaces.
de marché (35,6%, -4,1 pts vs avril Si les ventes de PGC FLS dans
2019). l’ensemble des grands hypermarchés
Evolution du poids La taille des points de vente impacte sont mal orientées, 30% d’entre eux
des enseignes parviennent à rattraper leur retard et
les performances des magasins. Les
d’hypermarchés en à renouer avec la croissance vs 2019.
plus grandes surfaces sont moins
avril 2021 vs avril 2019
bien orientées que celles de taille Ces magasins qui s’en sortent le
plus mesurée, en lien avec leur mieux sont moins dépendants que les
fréquentation qui reste décrochée en autres au rayon non alimentaire
avril 2021 (indice 80 vs 2019) par (poids non alimentaire/CATP indice
rapport aux hypers de taille moins 88).

Magasins Magasins entre


>7500m2 3600 et 7500m2

3,3 3
Evolution CA vs 2019
PGC FLS
-1,1 -0,9
-6,4
-11,4
2ème 3ème 1er 2ème 3ème
1er
confinement confinement

Le E-Commerce GSA Le E-Commerce GSA enregistre Toutefois, la part de ce format au sein


toujours en avril 2021 une part de des GSA, même pour le département
confirme son statut de
marché en forte croissance vs 2019 PGC FLS (8,3%), reste modérée
grand gagnant de cette au sein des PGC FLS. Si les gains de surtout pour des références que les
période atypique part de marché du format sont shoppers connaissent bien car ils les
notables sur les produits frais achètent fréquemment et avec des

+2,7pts
traditionnels (x2) et sur le non valeurs unitaires peu élevées. En
alimentaire (x2,4), la part du E- comparaison, sur l’ensemble des
Commerce GSA reste limitée sur ces dépenses de vie courante, le on-line
univers, même lors des fermetures de représente 18% des dépenses et 21%
commerces et rayons «non sur le secteur de l’équipement de la
Gains de PDM CA
essentiels». Pourtant, à l’avenir, la maison (CAM fin P4 2021).
du E-Commerce GSA au
sein des PGC FLS largeur d’offre sera un des enjeux,
pendant le 3ème pour conserver les nouveaux clients.
confinement vs 2019

PGC FLS Produits frais Non alimentaire


traditionnels

9,2 8,0 8,3


5,1
3,4 3,5
1,4 2,2 1,7

Poids CA /Tous circuits GSA 1er 2ème 3ème 1er 2ème 3ème 1er 2ème 3ème
du E-Commerce GSA confinement confinement confinement

© 2021 Information Resources Inc. (IRI). Confidential and Proprietary. 4


Le choix des produits évolue La fin du chômage partiel pour une De même, si les produits de snacking
au fil des confinements part importante des Français réduit le affichent encore un recul lors du
temps disponible pour le fait maison confinement de 2021 (-11,7% vs

+9,4%
et la lassitude face à la crise qui dure 2019), il est d’un niveau bien moins
incite à moins rechercher les produits impressionnant que l’année
plébiscités au printemps 2020. Les précédente (-43,6%). La reprise
produits qui avaient marqué le 1er timide de la mobilité, liée à la
confinement conservent une part poursuite de l’activité, à la réduction
Traiteur LS significative de l’avance prise en 2020 du nombre de commerces jugés
Evol. CA vs 2019 et restent, en avril 2021, dynamiques «non essentiels» ou à la diminution
3ème confinement vs 2019. Leur tendance se tasse du télétravail, participe au regain
Tous circuits GSA
toutefois nettement, à l’image des d’intérêt pour les produits de
produits de base, des surgelés salés snacking ou permettant de composer
ou des féculents. Ces ruptures de un repas hors domicile.
tendance s’annonçaient déjà en
La restauration, bien que toujours
automne.
largement déficitaire (-35% avril 2021
Les Français cherchent en 2021 à vs avril 2019) enregistre également
alléger la charge de la préparation une forte rupture de tendance, grâce
des repas à domicile et à combler au travail des acteurs pour répondre
leurs envies de variété, comme le aux attentes de leurs clients, via la
montre l’évolution de la tendance du vente à emporter et la livraison à
traiteur LS (+9,4% au 3ème domicile. Les dépenses réalisées via
confinement) et l’ensemble des plats les plateformes (Deliveroo, Uber
cuisinés (+12,2% au 3ème Eats…) ont été multipliées par 4 en
confinement). avril 2021 vs 2019.

41,7
31,9
18,3
Rupture de tendance 6,5
entre le1er et le 3ème confinement
(Evol. vs 2019 3ème confinement
vs 1er confinement)
-12,5
-25,0 -19,1
Produits de Surgelés Féculents Traiteur LS Plats Snacking Restauration
base salés cuisinés

Dans un contexte de couvre-feu et de BRSA gazeuses). En avril 2021, les


Davantage de boissons fermeture des bars et restaurants boissons alcoolisées assurent 75% de
alcoolisées pendant 6 mois, les produits de la croissance de l’univers de la
convivialité, typiques du convivialité grâce aux très bonnes

+2pts
déconfinement de mai 2020 mais performances des bières et cidres
boudés lors du 1er confinement, sont (+24%) mais également de certains
revenus dans les caddies des spiritueux : rhums (+22,9%) et
Français. gins/téquilas/vodkas (+17,6%) par
exemple. La part des boissons
Durant le confinement de l’automne,
Gains du poids CA des alcoolisées dans les ventes de PGC
boissons alcoolisées/PGC FLS la contribution à la croissance est
FLS alimentaires atteint 12% en avril
pendant le 3ème confinement équitablement partagée entre
2021. Les ventes des cavistes sont
vs 2019 boissons alcoolisées et les autres
également bien orientées cette année
Tous circuits GSA catégories de produits (poissons
+13% en avril 2021 vs 2019.
fumés, produits apéritif et chips,

+4,7% +5,2%
Produits de convivialité -1,4%
Evol. CA vs 2019
Tous circuits GSA
1er confinement 2ème confinement 3ème confinement

© 2021 Information Resources Inc. (IRI). Confidential and Proprietary. 5


Les Français restent Cependant, le virus circule toujours Sous couvre-feu, les occasions de
prudents activement en 2021 et les alertes sortir et de se retrouver restent rares.
relatives aux variants incitent les Les produits d’hygiène beauté et

-15%
Français à poursuivre leurs achats ceux liés aux interactions sociales
d’articles liés aux préoccupations sont en décroissance en mars-avril
hygiénistes. L’expérience aidant, le 2021 (période permettant de limiter
rythme se tasse au fil des l’impact des décalages calendaires
confinements, et certains produits des opérations beauté), avec
Coiffeur/barbier comme l’eau de javel sont beaucoup notamment le fort recul du
Evolution des dépenses vs 2019
moins achetés (-34,2% vs 2020 au maquillage (-15,8%) ou celui des
Avril2021
3ème confinement). déodorants (-12%).

Préoccupations hygiénistes Interactions sociales Hygiène beauté


3,4%
59,3%
Evol. CA vs 2019
1er et 2ème confinements et mars-avril 2021
32,9% 21,8% -0,5%
-12,5% -18,0%
Tous circuits GSA -14,9%
-44,5%

De plus en plus de Plus d’une centaine de catégories, -gnes (indice 129) sont
catégories de produits représentant 32% du CA des PGC particulièrement présents dans ce
FLS, était en recul lors du groupe de catégories.
dynamiques
confinement du printemps 2020.
La faiblesse du poids des MDD y est

71%
Parmi ces catégories, l’hygiène
notable (indice 53). A l’inverse, les
(indice 213), les spiritueux et
grands groupes (indice 129) sont sur
champagnes (indice 213) et les BRSA
représentés. Ceci peut expliquer la
et eaux (indice 190) étaient sur
part des ventes réalisées en promo,
représentées. En mars-avril 2021, 50
des catégories des PGC FLS plus importante que pour l’ensemble
d’entre elles ont réussi à rattraper leur
sont en croissance en avril des PGC FLS (indice 120).
retard et affichent une évolution
2021 vs 2019
positive vs 2019. Les rayons BRSA et
eaux (indice 151), frais non laitiers
(indice 144) et spiritueux et champa-

Evolution des rayons en mars-avril 2021 vs 2020 vs 2019


Tous circuits GSA 26,6%

17,5% 18,5%
15,2%
12,8%
9,0% 9,7% 7,5% 3,7% 8,1%
6,0%
3,1% 2,2% 3,0%

-1,1%
-8,1% -7,1% -9,2%
-12,4% -10,8%
Entretien Hygiène Epicerie salée Epicerie sucrée Crèmerie Frais non laitier Surgelés Bières et cidres BRSA et eaux Spriritueux et
glaces champagnes

© 2021 Information Resources Inc. (IRI). Confidential and Proprietary. 6


Des mouvements de La crise a accentué les aspirations un poids significatif. A titre
d’exemple, le label bio est bien
consommation déjà existantes pour le «mieux
implanté dans les produits de base.
consommer». Les ventes des PGC FLS
favorables aux produits Les tablettes de chocolat et les glaces
porteurs des principaux labels de la sont des marchés importants du
du « mieux consommer » transition de la consommation (bio, commerce équitable. Le poids des

+20,3%
écolo et équitable) se développent produits écolo est fort dans les
lors des périodes de restrictions et catégories de produits vaisselle.
leurs poids au sein des PGC FLS Hors des GSA, les mouvements de
poursuit sa progression (6,6% en avril transition de la consommation sont
2021, +0,7pt vs 2019). également visibles. Les GSS bio
PGC FLS bio, écolo et affichent un développement soutenu.
La modification du mix produits
commerce équitable Leur rythme de croissance se tasse
Avril 2021 vs 2019 pendant les périodes de restrictions a
cependant sur les derniers mois,
Tous circuits GSA joué un rôle dans cette hausse des comme ce qui est visible pour les
PGC FLS labellisés. En effet, dans PGC FLS bio en GSA.
différentes catégories recherchées
Les spécialistes du vrac que les
pendant les confinements les Français inquiets avaient délaissés au
produits bio, écolo ou équitable ont printemps 2020 ont rebondi.

GSS bio Spécialistes vrac


+39% +19% +42% -3% +10% +48%

Evolution des dépenses


vs 2019

1er 2ème 3ème 1er 2ème 3ème


confinement confinement

Les MDD au plus bas Les marques propres, à travers les Le rebond de la consommation des
MDD classiques, avaient connu lors boissons alcoolisées ces derniers

33%
de la 1ère phase de la crise un fort mois impacte les MDD qui sont moins
développement de leur poids au sein bien implantées sur ce rayon (bières
des PGC FLS (+2,1 pts vs 2019). notamment). Mais leur visibilité en
Depuis le déconfinement 2020, elles rayon joue aussi un rôle dans ces
subissent un net retournement de moins bonnes performances. Les
Poids des MDD/PGC FLS
tendance : leur poids est, au 3ème catégories sur lesquelles les marques
Janvier-Avril 2021
Tous circuits GSA confinement, en recul par rapport à propres voient leur poids diminuer
2020 (-2,5pts) mais également par par rapport à 2019 sont également
rapport à 2019 (-0,5pt). Cette rupture celles où leur part d’offre se tasse le
est transversale à tous les circuits. plus.

La part de marché des MDD est A l’inverse, les groupes de taille


d’ailleurs en 2021 (janvier-avril) la plus intermédiaire et les PME, dont la part
basse qu’elles aient enregistrée d’offre progresse dans tous les
depuis 5 ans au moins. circuits, assoient leurs positions.

Rupture de tendance dans l’évolution du poids


des MDD entre le 1er et le 3ème confinement -3,2pts -2,9 -2,3pts -0,9pts -2,8pts

2,4
1,4 1,5
Evolution du poids des MDD/PGC FLS au 1er 0,4 0,3
et 3ème confinement
-0,8 -0,5 -1,2
-1,5 -1,9
Concept HM Concept SM E-Commerce EDMP Proxi

© 2021 Information Resources Inc. (IRI). Confidential and Proprietary. 7


La valorisation s’installe Les Français n’hésitent plus en 2021 à élevé et le poids des MDD est au plus
à un niveau élevé se faire plaisir avec les produits du bas. L’ensemble des Français ne
quotidien. Aidés par une déflation la semblent donc plus être aussi vigilant

1,94%
plus importante depuis le début de la sur leurs dépenses. Les très bonnes
crise, ils acceptent via leur sélection performances des EDMP allemandes
de catégories ou de références une (+30,4% en avril 2021 vs 2019) ne
évolution du prix de leurs paniers. La peuvent pas être entièrement
valorisation des PGC FLS dépasse imputées à l’attention au prix compte
Valorisation des PGC FLS
en avril 2021 ainsi en 2021 son niveau d’avant tenu du travail remarqué que ces
Tous circuits GSA EGalim. enseignes ont réalisé sur leurs
hors EDMP produits et leur image. Toutefois,
Lors du 1er confinement, 3 marqueurs
cette dynamique témoigne
de la paupérisation de la
vraisemblablement que la
consommation étaient clairement
préoccupation prix est un sujet
visibles : l’absence de valorisation, le
prégnant pour une partie de la
poids des MDD au plus haut depuis 5
population.
ans et l’accélération de la croissance
des EDMP allemandes. Un an plus
tard, la valorisation atteint un niveau

2,30
1,95 1,94
Inflation et valorisation des PGC FLS
Tous circuits GSA hors EDMP 1,29
0,99
0,60
0,40

0,04 -0,05
-0,20
-0,38 -0,42 -0,57 -0,69
Pré confinement 1er confinement Déconfinement Entre 2 vagues 2ème Couvre feu 2021 3ème
confinement confinement

© 2021 Information Resources Inc. (IRI). Confidential and Proprietary. 8


Conclusion Le calendrier annoncé de levée des repas ont leur place dans cette
mesures sanitaires et l’accélération de tendance : snacking, plats cuisinés ou
la vaccination incitent à espérer une traiteur. La vente à emporter et la
sortie prochaine de la crise. La livraison à domicile de la restauration
réouverture de l’ensemble des sont également concernées. La
commerces et les possibilités multiplication des entrants sur le
retrouvées de se déplacer devraient marché du quick commerce ou des
permettre aux Français de réorienter paniers à cuisiner va dans ce sens. Et
leurs dépenses et ne plus les globalement, le «on-line», positionné
concentrer sur les commerces et sur le créneau de la facilitation,
produits du quotidien. devrait continuer à progresser.

Certaines des habitudes de S’ils continuent à renforcer leurs


consommation prises pendant la offres de produits locaux ou au
pandémie vont sûrement persister, en minimum d’origine France, les
raison de la longueur de la crise ou commerces traditionnels ou les GSS
de modifications de nos modes de frais pourraient également rester
vie comme le télétravail qui devrait dynamiques, répondants aux attentes
s’installer plus largement. Les fortes des shoppers, aspirations
produits et services simplifiant le rehaussées par la crise sanitaire et les
quotidien devraient se développer. inquiétudes liées à la souveraineté
Les catégories des PGC FLS alimentaire.
permettant la réalisation facile de

© 2021 Information Resources Inc. (IRI). Confidential and Proprietary. 9


IRI Insights a été réalisé à partir des données
issues de ILD, la plateforme de data
la plus puissante du marché

Pourquoi choisir IRI ?

IRI apporte des réponses concrètes sur les opportunités de croissance grâce à la révolution de l’exploitation des
données marchés, produits, clients, magasins et logistique ainsi que par l’intelligence artificielle.
En effet, croître sur un marché en pleine mutation est un enjeu majeur qui nécessite de s’appuyer sur la capacité à
actionner rapidement une multitude de données.
IRI a développé les dernières technologies et solutions de pointe pour l'intégration multi-sources et la
démocratisation des données, notamment la visualisation, l'analyse prédictive, l’intelligence artificielle, l’usage de
la voix, etc.
Accélérez votre croissance grâce à des INSIGHTS AUTOMATISES et des PRISES DE DECISION FACILITEES,
générés par l'intelligence artificielle, le machine Learning et la technologie IRI la plus avancée à ce jour.

POUR PLUS D’INFORMATION


Contactez votre consultant ou Pascale.Merida@iriworldwide.com

A propos d’IRI
IRI, leader mondial dans les domaines du big data, des analyses prédictives et des études prospectives, guide les entreprises du secteur des PGC, de la
parapharmacie, les distributeurs, les services financiers et les médias, dans leur croissance. Disponible à la demande, la plus grande base de données
intégrées, (panels, cartes de fidélité et médias), est supportée par une technologie exclusive hébergée dans le cloud. IRI accompagne plus de 5000 clients à
travers le monde, dans leurs prises de décisions stratégiques, pour gagner en part de marché, répondre aux besoins des consommateurs et délivrer de la
croissance. www.IRIworldwide.com
4 Rue André Derain, 78244 Chambourcy Cedex , +33 (0)1 30 06 22 00

Copyright © 2021 Information Resources, Inc. (IRI).All rights reserved. IRI, the IRI logo and
the names of IRI products and services referenced herein are either trademarks or registered trademarks of IRI.All other trademarks are the
property of their respective owners.