Vous êtes sur la page 1sur 7

Contrôle

La société ALPHA Logistique est un prestataire logistique. Elle est essentiellement


présente sur la région Agadir. Elle y possède 4 entrepôts.

Elle met à la disposition de ses clients tous les moyens humains et matériels pour
assurer toutes les fonctions logistiques :

- réception ;
- stockage ;
- préparation de commandes ;
- conditionnement à façon ;
- …

Vous venez d’être embauché(e) sur le site de Lesquin. Vous êtes chargé(e) de seconder
le responsable de l’entrepôt Monsieur SAID.

Il est actuellement en négociation avec un nouveau client, la société GAMA, qui


distribue des vêtements dans toute la France et l’Europe par l’intermédiaire de
magasins franchisés et par la vente à distance (VAD).

Monsieur SAID vous demande de préparer divers éléments du dossier GAMA.

L’entreprise n’utilise que des engins de manutention électriques.


ANNEXE 0

PLAN DE L’ENTREPÔT

Quai n° 1 Quai n° 2 Quai n° 3 Quai n° 4

8 mètres

Local de charge des engins


Bureau des
réceptionnaires

électriques
12 mètres
Zone de contrôle 2
xA

Allée de circulation

10 mètres
25 mètres
Allée n° 1

Allée n° 2

3 mètres

40 mètres
Formateur M.TALIBI
3

Formateur M.TALIBI
LA GESTION DES MOYENS

La mise en place du nouveau contrat de prestation logistique avec la société GAMA nécessite le calcul
des différentes prestations réalisées pour le compte de celle-ci.

Afin de permettre au service commercial de facturer la prestation « Réception » vous êtes chargé(e) de
déterminer le temps nécessaire pour effectuer les opérations de déchargement des véhicules, de
contrôle des colis et de transfert en zone de stockage.

Pour réaliser ce travail, vous disposez des annexes suivantes :


4
* Annexe 0 : Plan de l’entrepôt
* Annexe A1 : Renseignements complémentaires
* Annexe A2 : Arborescences TE2 et GE2
* Annexe A3 : Grille des coefficients de repos
* Annexe A4 : Grille d’analyse SMB en 2 exemplaires

TRAVAIL À FAIRE :

1- Sur l’annexe A4, déterminez, pour le traitement des palettes


contenues dans un véhicule, le temps d’exécution nécessaire pour effectuer l’ensemble
des opérations.

2- Convertissez ce temps en heures, minutes et secondes.


(Les calculs intermédiaires seront arrondis au millième inférieur).

3- Évaluez le temps passé pour une palette.


(Les calculs intermédiaires seront arrondis au millième inférieur et le résultat final à la
seconde inférieure).

Formateur M.TALIBI
ANNEXE A1

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

• L’entreprise reçoit des véhicules complets soit 33 palettes Europe non gerbées.

• La longueur utile d’un véhicule est de 14 mètres.

• Le quai n° 1 est affecté exclusivement au client GAMA ainsi que l’allée n° 2 de la zone de
stockage. 5

• Les véhicules sont déchargés à l’aide d’un transpalette électrique à conducteur porté.
Toutes les palettes sont déposées au sol dans la zone de contrôle.

• Une fois le véhicule déchargé, l’opérateur lit, à l’aide d’un pistolet, la référence de la palette,
vérifie le nombre de colis reçus, valide l’entrée de la marchandise et appose l’étiquette de mise
en stock imprimée après la validation. Cette opération prend à l’opérateur 40 centiminutes par
palette et ne donne pas lieu à l’application d’un coefficient de repos.

• Ensuite, le cariste vient prendre la palette pour la mettre en stock à l’adresse indiquée à l’aide
d’un chariot élévateur à mât rétractable.

• Les palettiers disposent de 5 niveaux. Le niveau 1 et 2 étant réservés au picking, aucune palette
n’y est rangée.

• Chaque niveau de stockage reçoit le même nombre de palettes.

• La franchise de 5 mètres pour les opérations de prise et de dépose a été prise en compte.

• Au départ de l’activité, on considère que l’opérateur qui décharge les véhicules et celui qui
assure la mise en stock des marchandises sont sur leur chariot respectif en zone de contrôle, le
moteur démarré, les contrôles de prise de poste effectués. Ils sont au point A sur le plan donné
en annexe 0.

• On considère que l’activité se termine par le retour des deux opérateurs au point A de la zone de
contrôle après la dépose de la dernière palette.

• On ne tient pas compte des changements de direction qui pourraient intervenir sur le parcours
des opérateurs.

Formateur M.TALIBI
ANNEXE A3

COEFFICIENTS DE REPOS APPLICABLES AUX MANUTENTIONS

• Activités manuelles :

Poids Opérations Coefficients de repos


Manipulations
0 à 20 kg 12 %
Déplacements
Manipulations
20 à 30 kg 15 %
Déplacements
Manipulations 40 %
30 à 40 kg
Déplacements 15 %
Manipulations 80 %
40 à 50 kg
Déplacements 40 %
Manipulations 120 %
+ de 50 kg
Déplacements 40 %

• Chariots à main :

Poids Distance Coefficient de repos


0 à 100 kg 0 à 50 mètres 12 %
0 à 10 mètres 20 %
100 à 600 kg
10 à 50 mètres 40 %
0 à 10 mètres 40 %
600 à 1000 kg
10 à 50 mètres 80 %
0 à 10 mètres 80 %
1000 à 2500 kg
10 à 50 mètres 120 %

• Autres cas :

Pour toutes activités avec engin motorisé à conduite accompagnée, on utilisera un coefficient de repos de 12 %
(effort de 0 à 100 kg).

Pour toute activité avec engin motorisé à conduite embarquée, on utilisera un coefficient de repos de 11 %.
ANNEXE A4
(1er exemplaire)
GRILLE D’ANALYSE SMB

Description de l’activité : ...................................................................................................................................................................................................................


Activité simple Date : ................................................ Lieu : ........................................................................
Activité composé Auteur de l’analyse : ...........................................................................................................................
7
Indice de
Coefficient
Opération Moyen Code T.S. unitaire Fréquence Distance T.O. de base(1) parcours T.O. réel T.E.(1)
de repos
/roulage

TOTAUX :

(1) Arrondir au dixième le plus proche

Vous aimerez peut-être aussi