Vous êtes sur la page 1sur 12

TD N°2: Transferts Radiatifs

EN2
Exercice 1
Un réservoir cubique de côté L=2m contient de l'air liquide qu'on voudrait maintenir à
une température T1=133K. Afin de réduire le transfert thermique vers l’air et le
conserver à l’état liquide, on place en face et parallèlement à la surface supérieure 
du réservoir un écran mince  de forme carrée et de mêmes dimensions que .
L'ensemble est placé dans un espace de grandes dimensions dont les parois sont de
température moyenne Ta=300 K (voir figure). La surface  et les deux faces de la
surface  sont grises et diffuses de même émissivité ε1= ε2i = ε2e = 0,4.


Air liquide

N. Daouas
Hypothèses
- On assimile les deux surfaces  et  à deux plans parallèles infinis.


Presque tout le rayonnement qui quitte  tombe sur  et vice versa.


 et  = enceinte fermée

- On considère que la surface  est à la même température T1 que le


liquide dans le réservoir.
- On suppose que seule la surface supérieure  du réservoir participe
à l'échange radiatif. Toutes les autres faces du réservoir sont isolées
et n'échangent aucun flux de chaleur.
- On néglige tout transfert par convection et par conduction.
N. Daouas
a) Représentez le schéma électrique équivalent à ce système.

  et (2i) = enceinte fermée

(2e)
(2i) Schéma électrique (Fig.17)

(2e) et = enceinte fermée

 et  deux plans parallèles infinis Echange entre  et  négligé


Echange entre (2i) et  négligé

Schéma électrique équivalent

Φ1 (net) σ T14 J1 J 2i σ T24 J 2e J3 σ Ta4 Φ3 (net)


R1 R 1(2i) R 2i R 2e R (2e)3 R3

 de très grandes dimensions  R3 = 0  J 3 = σ Ta


4

N. Daouas
b) Exprimez puis calculez le flux radiatif net reçu par la surface  du réservoir
d’air liquide.

Φ1(net) : Flux radiatif net perdu par  (Définition)

- Φ1(net) : Flux radiatif net reçu par 

Schéma électrique équivalent Φ1 (net) σ T14 σ Ta4


R éq

R éq= R 1 + R 1(2i) + R 2i + R 2e + R (2e)3

1 − ε1 1 1− ε2 R2 e − 3 =
1
R1 = R1− 2i = R2 i = R2 e =
ε 1 A1 A1 F1− 2 i ε 2 A2 A2 F2 e −3

σ (Ta4 − T14 )
Loi d’Ohm  −Φ1( net ) = Application numérique
Réq
N. Daouas
c) Calculez le taux d’évaporation de l’air liquide.
On donne la chaleur latente d’évaporation de l’air : Lv = 2,09 × 105 J/kg.

- Φ1(net) = mɺ × Lv Application numérique

Afin de réduire ce taux d'évaporation, on se propose d'ajouter, entre  et , N écrans


parallèles et identiques à l'écran  et supposés infinis. Les deux faces de chaque écran
sont supposées grises et diffuses de même émissivité ε = 0,4.

(2e)
(2i)

N écrans

N. Daouas
d) Calculez le nombre N d'écrans qu'il faut placer pour que la masse de liquide
qui s'évapore ne dépasse pas 1kg par heure.

Chaque deux écrans voisins forment une enceinte fermée

N écrans (N-1) circuits (de même type que la Fig. 17)


+ 1 circuit entre  et le 1er écran (Fig. 17)
+ 1 circuit entre (2i) et le Nème écran (Fig. 17)
+ 1 circuit entre (2e) et  (Fig. 17)

N+2 circuits assemblés en série

Φ1 (net) σ T1 4 σ T a4
Schéma électrique équivalent
R éq

1− ε
R éq= R 1 + 2N Ri + {(N-1)+1+1} Rij + R 2i + R 2e + R (2e)3 Ri =
εA
2 faces pour Écran - (2i) 1
chaque écran Rij entre 2 Écran -  Rij =
A
écrans voisins
N. Daouas
d) Calculez le nombre N d'écrans qu'il faut placer pour que la masse de liquide
qui s'évapore ne dépasse pas 1kg par heure.

Expression de Réq = f(N)


1kg/h
σ (Ta4 − T14 )
−Φ1( net ) = = mɺ × Lv
Réq

Equation où la seule inconnue est N

Application numérique

N. Daouas
e) Si on enlève tous les écrans, y compris l'écran , quelle doit être la valeur
maximale de l'émissivité de  pour que le taux d'évaporation de l'air ne
dépasse pas 1 kg/h ?
Compenser la suppression des N écrans par une réduction de la valeur ε1

Rendre la face  plus réfléchissante


J 3 = σ Ta
4
σ T14 J1
 et  = enceinte fermée
Φ1 (net) Φ3 (net)
R1 R 13

σ (Ta4 − T14 )
−Φ1( net ) = = mɺ × Lv Equation où la seule inconnue est ε1
R1 + R13

Application numérique

N. Daouas
Exercice 2
Un capteur solaire plan (parallélépipède de dimensions 2m × 1m × 10 cm) est
constitué d’une plaque absorbante  (absorbeur) et d’une couverture en verre 
séparées par une lame d’air immobile. La surface de l'absorbeur est noire et est
maintenue à une température constante T1=78°C. Le verre est opaque au
rayonnement Infrarouge. Sa surface est considérée grise et diffuse de même
émissivité sur les deux faces ε2i = ε2e = 0,8. Les parois latérales  sont parfaitement
isolées (voir figure). La face externe (2e) du verre subit un échange radiatif avec la
surface du ciel de très grandes dimensions et dont la température est estimée à
Tc=10°C. On néglige tout échange par convection et par conduction.


Tc

Verre

(2e) Absorbeur
10 cm  (2i)

1m

N. Daouas
a) Représentez le schéma électrique équivalent à ce système.

 + (2i) +  = enceinte fermée (2e) +  = enceinte fermée

σ T14 R1 J1 R1(2i) J 2i R2i σT 4 R 2e J 2e R (2e)4 J4 R4 σ Tc4


2

Φ1 (net) Φ4(net)
R13 R(2i)3

 noire
J3  parfaitement isolée
 Très grande
R1 = 0 R3
Φ3 (net)= 0
Φ3 (net) R4 = 0
σT 3
4

R13 et R(2i)3 en série

 Réq = { R1(2i) // (R13 + R(2i)3) } + R2i + R2e + R(2e)4


N. Daouas
b) Exprimez, puis calculez la densité du flux radiatif net perdue par la surface
de l’absorbeur.

Schéma électrique équivalent Φ1 (net) σ T14 σ Tc4


R éq

σ (T14 − Tc4 )
Loi d’Ohm  Φ1( net ) = Application numérique
Réq
c) On suppose que la paroi absorbante  et la couverture en verre  sont
deux plans parallèles infinis.

 + (2i) = enceinte fermée (2e) +  = enceinte fermée

J 1 = σ T1 J 4 = σ Tc
4 4
J 2i σ T24 R 2e J 2e R (2e)4
Φ1 (net)
Φ4(net)
R 1(2i) R 2i

N. Daouas

Vous aimerez peut-être aussi