Vous êtes sur la page 1sur 20

La garnison de Haguenau Les 100 ans du Musée historique La saison culturelle 2005/2006

Magazine d’information trimestriel de la Ville de Haguenau 4e trimestre 2005 - Numéro 66

Haguenau Infos
Ville de Haguenau - Place Charles de Gaulle - BP 10 249 - 67504 Haguenau Cedex www.ville-haguenau.fr - ecrire@ville-haguenau.fr

Une journée
avec le service
des Affaires scolaires

DOSSIER
La sécurité sur le chemin
de l’école
Rentrée scolaire

Rentrée 2005 : sous le soleil…


C’est sous un soleil éclatant que les cours ont repris début septembre pour les quelque
11 000 écoliers, collégiens, lycéens et étudiants des établissements de la Ville de Haguenau.
Dans les 12 écoles maternelles et 7 écoles élémentaires publiques, dont la municipalité gère les
bâtiments et le personnel d’entretien, les effectifs sont stables (3100 élèves) malgré la sup-
pression d’une classe à l’école maternelle de Marienthal.

Nouvelles directions à la
tête des écoles maternelles
Les nouveautés de la rentrée 2005
Pour les écoles maternelles, nouvelle Saint Nicolas II : une école branchée
année rime avec nouvelles équipes édu- Bonne nou- tère de l’Education nationale et la mairie de
catives. Six d’entre elles, soit la moitié, velle pour les Haguenau. Le ministère a fourni 15 postes
démarrent l’année avec, à leur tête, une élèves de l’é- informatiques, la mairie a équipé une salle
nouvelle direction. cole élémen- spécialisée. Ce centre complète les équipe-
A savoir : Mme Catherine Ficot taire Saint ments déjà mis en place à St Nicolas I, à
à Bildstoeckel, Mme Géraldine Delaye Nicolas II : la l’école de la Moder ou encore à la Musau et
à Saint-Joseph, Mme Céline Vannooren- livraison d’or- à Marienthal. L’objectif est de familiariser les
berghe à Metzgerhof et M. Nicolas dinateurs enfants dès le plus jeune âge aux nouvelles
Moreau aux Pins. dernier cri ! Ce nouveau cybercentre, qui technologies et de favoriser l’échange et la
sera fonctionnel d’ici fin octobre, est le fruit recherche d’informations via Internet.
Nous souhaitons une agréable retraite à
d’une coopération fructueuse entre le minis-
Mmes Francine Koch et Marie-Andrée
Steinmetz après leurs 35 et 32 années
de carrière dans l’enseignement et les
remercions vivement pour leur patience
La gymnastique à l’honneur
et leur dévouement à l'égard de nos jeu- à Saint Nicolas I
nes tout au long de ces années. La Suite à ses succès dans les compétitions sportives, la classe “sport –
direction de l’école de la Musau est études” accueille 7 enfants supplémentaires cette année et atteint ainsi
reprise par Mme Anne-Marie Pfalzgraf, un total de 18 élèves.
et celle de St Nicolas par M. Marcel
Klein.

Calendrier scolaire
Restauration scolaire :
Dates des vacances scolaires nouvelle formule d’abonnement
- Toussaint : du vendredi 21 octobre pourront cette année opter pour l’achat
après la classe au jeudi 3 novembre d’un forfait trimestriel bénéficiant d'un tarif
au matin global inférieur de 5% par rapport à l’achat
- Noël : du vendredi 16 décembre après de tickets pour la même période. A la fin de
la classe au mardi 3 janvier au matin chaque trimestre, il est possible de passer
- Hiver : du vendredi 10 février après la d’un système à un autre.
classe au lundi 27 février au matin
- Printemps : du jeudi 13 avril après la Inscriptions aux Affaires scolaires
classe au mardi 2 mai au matin et paiement à la Perception municipale :
- Eté : le mardi 4 juillet après la classe 120d Grand’Rue,
Samedis libérés de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h.
- 17 septembre - 28 janvier En plus de la traditionnelle vente de tickets
- 8 octobre - 11 février (par carnets de 10 tickets), les parents
- 22 octobre - 18 mars
- 12 novembre - 15 avril
- 17 décembre - 20 mai De nombreux travaux durant l’été…
- 14 janvier - 3 juin Durant l'été, les établissements scolaires en place de protections solaires sur les
Contact : ont fait l'objet de nombreux travaux : rem- baies vitrées de Metzgerhof,… sans compter
Service des Affaires scolaires, placement de fenêtres et de portes et réno- les travaux de marquage au sol aux abords
1 Marché aux Bestiaux, vation complète d’une salle de classe à des écoles, notamment sur les places
03 88 05 21 92 Marienthal, remplacement du revêtement Schuman et Schweitzer, en vue de sécuriser
www.ville-haguenau.fr de sol à Marxenhouse, à l’école maternelle les cheminements des écoliers.
de la Moder ou encore à St Nicolas II, mise

2
Editorial

Réunions
de quartier
Les réunions de quartier, occasions
privilégiées de rencontre entre les
habitants et les élus, vont reprendre
durant les mois d’octobre et novem-
Madame,
bre selon le calendrier suivant : Monsieur,
Harthouse : Chers amis,
lundi 10 octobre à l’école de
Harthouse - 20h
Marienthal :
lundi 17 octobre à la salle
Depuis début septembre, nos écoles, nos collèges et nos lycées, sans
polyvalente de Marienthal - 20h oublier l’IUT et les centres de formation des apprentis ont repris.
Centre-ville : Un grand coup de jeunesse pour notre ville, un regain d’animation,
mardi 8 novembre à la salle des
Corporations - 20h quelques turbulences aussi, la vie…
Schloessel : C’est l’occasion de prendre conscience de l’importance de cette jeu-
lundi 14 novembre à l’école
maternelle Schloessel - 20h
nesse pour une cité. C’est dans l’éducation et dans la formation de
Bildstoeckel :
tous ces jeunes que se joue notre avenir.
lundi 21 novembre à l’école
maternelle Bildstoeckel - 20h
Beaucoup d’efforts sont consentis pour former au mieux ces jeunes
et notamment pour fournir le cadre nécessaire à leur formation : une
Lors de ces réunions, le Maire et son
équipe présenteront les projets rela- nouvelle école maternelle à la rentrée dernière au Centre-ville, une
tifs aux quartiers concernés. La paro- autre fin 2006 à Bellevue, un nouveau lycée Robert Schuman, une
le vous sera aussi donnée pour expri- extension de l’IUT si l’Etat se décide enfin…
mer vos avis, vos suggestions et vos
préoccupations. Mais ces murs, ces moyens ne seraient rien sans l’engagement des
hommes et des femmes qui ont choisi de vouer leur vie profession-
nelle à la formation. Tâche noble, tâche difficile (sans doute, plus que
jamais). Merci au nom de tous et bonne année… scolaire.
Un nouveau
Sous-préfet
Pierre STRASSER,
M. Claude Maire de Haguenau
FLEUTIAUX a
pris début
septembre
ses fonctions
de Sous-pré-
fet de l’arron-
dissement de
Haguenau.
Nous lui souhaitons une cordiale
bienvenue. Il remplace M. Pierre
HANNECART que nous remercions
pour la qualité des relations entre-
tenues au cours des trois années
de présence à Haguenau et à qui P.S. : M. René CAILLIAU est décédé au cours de cet été. Nous ne
nous renouvelons nos vœux de partagions pas ses choix mais nous saluons la vigueur de ses
bonne retraite. engagements et son courage face à l’épreuve de la maladie.

Mme Danielle-Christiane RUTSCH remplace M. CAILLIAU au


Conseil municipal.

3
Dossier

Sur le chemin de l’école


en toute sécurité...
La rentrée des classes et un accident grave
survenu récemment reposent le problème de la sécurité
des enfants et des jeunes sur la route, notamment
dans le cadre de trajets de courte durée de type
domicile-école. En effet, 65% des accidents dont
sont victimes les enfants surviennent
dans une zone proche de la maison.
Chaque mode de déplacement comporte sa part de risque,
mais si certaines règles étaient respectées par chacun,
bien des accidents pourraient être évités chaque année.
La rue est un endroit dangereux, les trois quarts des enfants le reconnaissent, alors aidons-les
à reconnaître le risque et apprenons-leur les bons gestes pour parer au danger. Nos enfants
nous observent, offrons leur un modèle pour demain…
Vous trouverez dans ce dossier quelques bonnes pratiques qui devraient vous aider à sécuriser
le trajet domicile-école pour vos enfants. Des conseils à lire en famille !

En voiture, à pied, en vélo, le trajet


domicile-école en toute sécurité !
A l’école en voiture,
attention à la vitesse !
La majorité des déplacements domicile-école se fait en voiture. Ce mode de déplacement
comporte beaucoup de risques d’accidents. Parents, veillez à la bonne installation et à la
sécurité de vos jeunes passagers en respectant des règles de base.

131 • Ne pas laisser un enfant de moins de 10 ans s’asseoir à l’avant,


18 2 7 Des chiffres alarmants • Attacher impérativement la ceinture de sécurité à l’avant
5 9217831 • 40% des accidents mortels chez l’enfant passager se comme à l’arrière et veillez à ce qu’elle soit bien ajustée,
46 4 35 produisent sur des trajets inférieurs à 3 km.
3

• Installer les enfants de moins de 3 ans dans un siège homolo-


• L’utilisation d’un rehausseur et de la ceinture évite l’éjection gué et entre 3 et 10 ans à l’arrière sur un rehausseur et veillez
dans 96% des cas. à ce qu’il reste correctement installé et attaché dans son siège
• Un choc frontal à 50 km/h correspond à une chute du troi- durant tout le trajet,
sième étage. Un enfant d’environ 30 kg se transforme en un • Enlever tous les objets de la plage arrière, ils peuvent devenir de
projectile d’une tonne ! redoutables projectiles,
• Chaque année en France, environ 170 enfants âgés entre 0 • Enclencher le loquet de sécurité situé dans la contre-porte,
et 14 ans perdent la vie en tant que passager d’une voiture, • Ne pas laisser les vitres ouvertes. L’enfant pourrait sortir la tête
le plus souvent celle de leurs parents, et près de chez eux. ou un bras ou encore jeter un objet,
• Pour les tout-petits, privilégier le transport dos à la route (la
7 Les bonnes attitudes à adopter meilleure des protections en cas de choc frontal),
• Monter et descendre du côté du trottoir une fois la voiture tota- • Modérer sa vitesse, tout particulièrement aux abords des écoles,
lement arrêtée, • Ne pas stationner sur les trottoirs aux entrées et sorties d’école.

4
Dossier

A l’école à pied,
la concentration est de rigueur !
Circuler à pied, c'est simple… mais il faut tout de même respecter quelques règles, que
votre enfant doit apprendre très tôt !

131 • Marcher à gauche de la chaussée s'il n'y a pas de trottoir,


518
2 7 Des chiffres alarmants • La nuit, habiller ses enfants avec des vêtements clairs, leur four-
92 73
46 418 135 • 32% des victimes de 0 à 14 ans sont des piétons ou nir des équipements réfléchissants et leur apprendre à traverser
3

des cyclistes. à des endroits bien éclairés.


• La quasi-totalité des accidents survient lors de traversée de la
chaussée. Pour traverser la route en toute sécurité…
• Chaque fois que possible, traverser sur un passage piétons.
7 Les bonnes attitudes à adopter • Traverser uniquement quand le bonhomme est passé au vert au
niveau des feux tricolores.
• Apprendre dès le plus jeune âge à votre enfant à traverser la
route en toute sécurité (voir encadré), • Repérer le sens de circulation.
• Apprendre à votre enfant la signification des panneaux de signa- • Regarder à gauche, à droite puis de nouveau à gauche.
lisation, • Avancer d’un pas, puis marquer un temps d’arrêt avant de traverser.
• Marcher au milieu du trottoir, • S'assurer d’être vu par les automobilistes.
• Ne jamais descendre du trottoir pour dépasser un groupe ou un • Traverser perpendiculairement à la chaussée sans courir, sans
obstacle. s'arrêter, sans regarder ailleurs.

A l’école à vélo,
un bon équipement est indispensable !
L’absence de carrosserie et l’instabilité du véhicule rendent le cycliste vulnérable, d’où l’im-
portance de respecter quelques principes élémentaires…

7 Les bonnes attitudes à adopter 7 A savoir


• Ne rouler ni trop près du trottoir (pour ne pas • Jusqu’à 8 ans, les enfants sont autorisés à rouler sur le trot-
tomber) ni trop sur la route (pour ne pas gêner toir en roulant au pas et en faisant attention aux piétons.
les automobilistes),
• Automobilistes : vous devez respecter un espace de 1,50
• Respecter les distances de sécurité entre les mètre avec le cycliste pour le dépasser hors agglomération et
cycles (4 mètres sur du plat, 10 mètres en des- 1 mètre en agglomération.
cente),
• Le transport de personnes n’est autorisé que sur des sièges
• Ralentir à l’approche d’un carrefour,
ou remorques spécialement aménagés.
• Tendre le bras dans la direction que l'on souhaite emprunter.
• Utiliser l’avertisseur sonore en cas de danger,
• S'arrêter devant les piétons qui traversent au lieu de les contourner,
Equipements obligatoires des cycles :
• Deux dispositifs de freinage (avant et arrière)
• Pour s'arrêter, ralentir et freiner avec les deux freins en même
temps. Ne jamais s'arrêter sur la chaussée (lorsque l’on pose un • Eclairage : blanc à l’avant, rouge à l’arrière
pied à terre, on redevient piéton !), • Dispositif réfléchissant : blanc à l’avant, orange latéralement
• Faire attention aux surfaces de sol glissantes (feuilles mortes, • Un avertisseur sonore audible à 50 mètres au moins
bandes blanches,…),
• Emprunter les itinéraires cyclables (une plaquette Equipements recommandés
des itinéraires cyclables à Haguenau est à votre mais non obligatoires :
disposition à l’Hôtel de Ville), • Un casque, un rétroviseur, des vêtements clairs, des équipements
• Vérifier que le vélo comporte les équipements obli- réfléchissants.
gatoires (voir encadré).

5
Dossier

A l’école en transports en commun !


7 En bus 7 En Trottibus
Un ramassage scolaire des Depuis 2002, la Ville a pris
élèves des écoles élémentai- l’initiative d’organiser un
res est organisé par la Ville. nouveau type de transport
La Police municipale enca- scolaire surnommé “Trottibus”.
dre des exercices d’évacua- Véritable alternative à la voi-
tion au début de chaque ture, il permet de limiter le
année scolaire en vue de trafic aux abords des écoles.
sensibiliser les enfants aux Sain, sécurisé et éducatif, ce
réflexes sécurité liés à ce mode de déplacement fonc-
mode de déplacement. tionne grâce à des parents
d’élèves bénévoles qui accompagnent les enfants, d’arrêt en arrêt,
jusqu’à l’école en respectant un itinéraire et des horaires fixes.
Avec la rentrée, le Trottibus a repris sa marche pour les enfants
des écoles St Georges I et II et St Nicolas II.
Seules ces deux écoles ont pour l’instant mis en place ce moyen
de transport convivial, ludique et sûr. Si des parents d’autres éco-
7 Les bonnes attitudes à adopter les sont intéressés, nous sommes à leur disposition pour étudier
• Se placer en rang par deux avant la montée et attendre le bus à et mettre en place d’autres lignes de Trottibus.
l’emplacement prévu pour les usagers (et non sur l’aire de sta- Contact : 03 88 90 68 50
tionnement du bus),
• Monter et descendre doucement après l’arrêt complet du bus
• Ne pas s’installer à deux sur un même siège,
• Attacher sa ceinture si le bus en est pourvu,
• Ne pas encombrer l’allée avec son cartable,
• Ne pas circuler pendant le trajet,
• Une fois descendu du bus, s’en éloigner en restant
sur le trottoir pour permettre aux autres de descendre.

Semaine de la
sécurité routière
Dans le cadre de la semaine de la sécurité routière :
• Table ronde sur le thème "la route et les conduites à risques des jeunes".
Mardi 11 octobre à 18h00
Amphithéâtre de l’IUT - Tout public
• M. Vaillant de la Police nationale, M. Caplet de la Prévention routière et
Mme Beguet de la cellule "conduites à risques" du Conseil Général intervien-
dront dans les écoles de la Ville du 10 au 14 octobre.
6
Dossier

Pour la sécurité de vos enfants,


la Ville s’investit et investit !
Le Centre permanent d’éducation routière L’observatoire de l’accidentologie
En fonction depuis 1994, le Centre offre aux enfants de 9 à 11 ans Dans le but de détecter les situations à risque et trouver les
ainsi qu’aux enseignants un site équipé pour la pratique des com- moyens d’y faire face (infrastructures, sensibilisation, réglementa-
portements piétons et cyclistes. La formation se déroule dans le tion,…), la Ville de Haguenau, en partenariat avec la Police natio-
cadre d’une journée d’éducation routière avec la participation de nale, élabore l’observatoire de l’accidentologie. Il répertorie des
la Ville de Haguenau et de la gendarmerie. Les principaux objectifs données rassemblées à partir des procès-verbaux et de l'exploita-
du Centre sont la sensibilisation des enfants aux dangers de la tion des fichiers BAAC (fichiers informatiques issus des bulletins
route ainsi que l’apprentissage des règles du code de la route et d'analyses d'accidents corporels remplis par les forces de l'ordre :
des comportements pour améliorer leur sécurité. police municipale, nationale et gendarmerie).

La sécurisation des La mise en place d’infrastructures


entrées et sorties Dans tout projet de voirie, le souci d’assurer ou d’améliorer la
sécurité est présent. Selon les cas sont réalisés :
des écoles - Des aménagements pour réduire la vitesse (rétrécissement de la
par la Police municipale chaussée, rupture de la linéarité des rues, etc…). Derniers exem-
La Police municipale est présente quo- ples : rue du Château Fiat, route de Forstheim et rue Centrale.
tidiennement aux sorties d’écoles. - Des passages piétons protégés comme au boulevard Nessel par
exemple.
L’objectif est de réguler la circulation
(véhicules et bus) et le stationnement Mais la réalisation d’aménagements aussi performants soient-ils
aux abords des écoles, et d’aider les ne sert pas à grand-chose si nos comportements n’évoluent pas.
enfants à traverser la chaussée en Et ceci dépend de chacune et chacun d’entre nous.
toute sécurité.
Notre sélection de sites
7 www.securiteroutiere.equipement.gouv.fr
7 www.securite-pour-tous.com

7
Affaires scolaires

Une journée au service des Affaires scolaires


Jeudi 1er septembre dernier, veille de la rentrée scolaire, c'est l'ébullition au service des Affaires
scolaires, et pour cause, les derniers préparatifs pour assurer une nouvelle rentrée des classes
sont en cours.
Le service des Affaires scolaires, situé marché aux Bestiaux, a en
charge la gestion fonctionnelle et financière des écoles maternel-
les et élémentaires publiques de Haguenau. La partie administra-
tive est assurée par le chef de service, assisté de deux agents.
Plus d'une trentaine d’assistantes maternelles (ATSEM) est affec-
tée dans les écoles maternelles pour seconder les professeurs des
écoles.
La rentrée est imminente, les parents viennent inscrire leurs
enfants aux services “restauration” et “transport scolaire”.

A la veille de la rentrée, les


réunions s’enchaînent entre
ATSEM et enseignants pour
préparer le grand jour…

La gestion des affaires scolaires concerne 3100


élèves (1200 élèves d’écoles maternelles et
1900 d’écoles élémentaires), répartis sur
19 sites (12 écoles maternelles, 6 écoles élé-
mentaires et la classe unique de Harthouse).
A la salle des Corporations,
on prépare le restaurant
scolaire, pour accueillir
près de 240 enfants quoti-
diennement, encadrés par
six agents de service.

Vendredi 2 septembre,
tout est prêt.
Une nouvelle année
scolaire peut démarrer !

8
Événements

L’accueil des nouveaux arrivants :


une tradition à Haguenau
Vendredi 30 septembre et dimanche 1er octobre, a eu lieu le week-end d’accueil des nou-
veaux Haguenoviens. Actuellement confié à Mme Françoise DELCAMP, conseillère munici-
pale déléguée à la démocratie de proximité (qui a,
par le passé, elle-même été accueillie de cette
façon), ce week-end est un moment de convivialité,
mais aussi une occasion pour nos nouveaux conci-
toyens de visiter la ville, de connaître les associa-
tions locales et de rencontrer des Haguenoviens…
tout en découvrant les spécialités du terroir !
Contact : 03 88 73 73 11

Le Musée Championnat du monde


historique fête du berger allemand
ses 100 ans Du 6 au 9 octobre, les meilleurs bergers allemands dispute-
ront à Haguenau un championnat mondial organisé par la
Pour marquer les 100 ans du Musée his- WUSV (Weltunion der Schäferhundvereine, association
torique, une exposition retrace l’histoire de mondiale du Berger allemand).
la construction du bâtiment depuis la Le club canin de Haguenau s’était déjà illustré en 1995 et
genèse du projet jusqu’à l’ouverture au 2003 par l’organisation de championnats nationaux ; en ce
public en juillet 1905. mois d’octobre ce seront des chiens venus d’au moins 36 pays
On y apprend, par exemple, que l’initia- des 5 continents qui s’illustreront lors de compétitions de pistage (dans
teur du musée est le grand collectionneur la campagne haguenovienne), d’obéissance et de défense (au Parc des sports).
et passionné d’histoire Xavier Nessel,
Maire de Haguenau de 1870 à 1902. Contact :
L’architecture - oeuvre de Richard Kuder et 03 88 68 14 56 - francisreuther@tiscali.fr
Joseph Müller - est caractéristique du www.chienplus.com/wusv2005
style néo-renaissance allemand. Elle veut
rappeler la puissance et la grandeur de la
ville à la fin du Moyen-Age.
Jusqu’au 27 novembre, plusieurs exposi-
“J’aime mon patrimoine” !
Les 17 et 18 septembre ont eu lieu les Journées européennes du Patrimoine autour
tions, visites guidées, spectacles et confé-
du slogan "J’aime mon patrimoine".
rences traiteront de thèmes en rapport
avec le musée et l’histoire de Haguenau Haguenau, qui renferme de multiples trésors dans ce
au début du XXe siècle. domaine, ouvrait pour l’occasion les portes de ses deux
Le programme des animations est dispo- Musées, de la chapelle des Annonciades et du Théâtre, fraî-
nible à l'intérieur même de ce numéro en chement rénové.
page centrale, sur simple demande au Plus de 2000 personnes ont profité de ce week end enso-
Musée ou à l'Hôtel de Ville et sur le site leillé pour découvrir des coins et recoins souvent méconnus
www.ville-haguenau.fr du public.
La Chapelle des Annonciades

Du 10 septembre
au 27 novembre 2005,
du mercredi au dimanche
de 14 h à 18 h
Contact :
03 88 93 79 22

Le “jeune” Musée Le Musée alsacien Le Musée historique Le Théâtre


historique en 1905

9
Histoire

Musée historique -
Société d’histoire et d’archéologie :
un double centenaire
sant, Nessel aurait mieux fait 1903 dans le but de combiner Les débuts de la Société sont
de “vendre ses vieilleries à un la pratique du noble sport et la marqués par une empreinte
juif” ; tel autre, ne donnerait culture artistique (surtout art nettement alsacienne : comme
“pas une pipe de tabac de tou- “moderne”, théâtre et le remarque Huffel, “ce seront
tes ces antiquités.” En novem- musique), ils lancent l’idée les Haguenoviens qui auront
bre 1905 encore, un journal d’une Société d’Histoire et lancé l’idée, et ce seront eux
strasbourgeois propose de met- qui garderont la majorité et la
d’Art. Huffel rétorque que lui et
tre les locaux du bâtiment ter- direction.” Ce sera du moins le
miné, mais en partie vide ses amis avaient déjà cette cas jusqu’en 1908. Dès novem-
encore, à la disposition d’asso- idée “quand eux tétaient leurs bre 1905, Nessel, nommé pré-
ciations, pour du cyclisme en nourrices.” sident d’honneur, remet une
salle par exemple, ou encore Le bon sens l’emporte finale- partie de sa précieuse collec-
d’aménager au rez-de-chaus- ment lors d’une réunion organi- tion lapidaire à la ville par l’in-
sée le bain public dont rêvent sée par Huffel et Klélé à la termédiaire de la nouvelle
les Haguenoviens. Douane, le dimanche 22 octo- société. En janvier 1906, Huffel
Excédé par les critiques, Nessel bre 1905. Deux représentants annonce que les sculptures
démissionne en février 1902. du Cercle d’Art et d’Escrime romaines sont déjà en place
Mais comme souvent en pareil sont admis dans le comité pro- dans le hall d’entrée. De la
cas, les opposants d’hier, le visoire, l’historien d’art Otto sorte, la Société se trouve inti-
Nessel nouveau maire Charles Seyller mement liée au premier déve-
Tiocca (Kurz, maître boucher et
en tête, n’ont d’autre alterna- loppement du Musée.
conseiller municipal l’appelle Qu’en est-il en 2005 ? Quelle a
tive que de mener à son terme
Au début de l’année 1886, le l’entreprise initiée par Nessel. “Tapioca”) et Joseph Ernewein, été l’évolution de la Société
Journal de Haguenau publie un En 1905, Huffel remarque que ainsi que Kurz, représentant d’Histoire et d’Archéologie
article intitulé : “Il manque un maintenant que la construction des Altdeutsche [ceux qui sont depuis cent ans, quelles sont
musée à Haguenau !” Il faut est achevée, les étrangers de venus d’Allemagne après ses activités en 2005 ? Pour le
dire que depuis 1884, un des passage à Haguenau viennent 1871], nombreux dans le savoir, venez à l’exposition
plus grands historiens d’Alsace, voir le Musée et que même Cercle de lecture (Leseverein). organisée à la Salle Roger
l’abbé Charles Auguste Seyller y conduit ses amis. Le comité définitif installé le 19 Corbeau du 28 octobre au 6
Hanauer, dirige la bibliothèque Mieux encore : lorsqu’une com- novembre, compte 15 memb- novembre
et les archives installées alors mission du musée est consti- res : Huffel président, Debonte
dans l’ancienne chancellerie tuée, il y a surenchère pour en trésorier, Ernewein secrétaire,
(l’actuel Musée alsacien). faire partie. Huffel porte un Jean-Paul Grasser,
Klélé, Kurz, Tiocca… La Société président de la SHAH.
L’année 1905 voit enfin l’achè- jugement souvent vitriolé sur
compte alors 112 membres…
vement du Musée, fruit de la “tous ces misérables qui n’ont
volonté du maire Nessel, et la jamais fait que travailler contre dont le maire Seyller.
création d’une Société [le musée] et [qui maintenant]
d’Histoire et d’Archéologie à l’i- voudraient s‘en emparer et y
nitiative de Léon Huffel (qui jouer le premier rôle.”
sera maire en 1908), un des
plus fidèles partisans de Une Société d’Histoire et
Nessel. d’Archéologie étroitement
liée au musée
Les polémiques autour La création de la Société
du musée d’Histoire et d’Archéologie n’é-
Lorsque Xavier Nessel lance et chappe pas à ce climat de ten-
concrétise l’idée d’un musée sions. Deux comités provisoires
Documents archives municipales.

destiné à recevoir son impor- se constituent. L’un se


tante collection d’antiquités, il regroupe autour de Nessel,
est loin de faire l’unanimité. Huffel et Joseph Klélé qui sou-
Léon Huffel rappelle toutes les haitent créer une Société pour
“criailleries” contre le Musée. la Conservation des
Les termes “Nesselianum”, Monuments Historiques. Quant
“Mausoleum” circulent en ville. aux " jeunes " du Cercle d’Art et
A quoi bon un musée, une d’Escrime, Kunst- und
bibliothèque ? Pour tel oppo- Fechtclub, créé en janvier
Léon Huffel

10
Travaux

Gymnase de l’Union :
Le S.D.A.U. une salle à la hauteur des
ouvre une ambitions de nos gymnastes !
antenne à Le nouveau gymnase, situé rue des Repenties est en ser-
vice depuis le mois dernier.

Haguenau Cet équipement a coûté 3,7 millions d’euros et a été


financé par la Ville, le Département du Bas-Rhin et la
Le Service Départemental société de gymnastique Union. Les gymnastes de l’Union
d’Aménagement et d’Urbanisme et les scolaires pourront désormais évoluer dans une
(SDAU), service déconcentré du salle spécialisée pour la pratique de la gymnastique.
Conseil Général du Bas-Rhin s’est L’ouvrage offre une grande aire d’évolution pour les spor-
installé depuis le 29 août au dessus tifs et des tribunes pour accueillir un large public per-
de la médiathèque. mettant l’organisation de manifestations d’envergure.

Forte de 12 agents, cette antenne


remplit un certain nombre de mis-
sions techniques comme le traite-
ment de l’application du droit des sols
pour les communes travaillant en col-
laboration avec le Département, l’éla-
Allée des Cerisiers :
boration des plans locaux d’urbanis- une solution pour faire face aux fortes pluies
me et des schémas de cohérence ter- Les riverains de l’allée des Cerisiers et de Cet important chantier d’assainissement
ritoriale, ainsi que l’assistance aux ses abords subissaient depuis plusieurs mené à bien pendant l’été a été suivi de
maîtrises d’ouvrages dans leurs réali- années l’inondation de leurs cours et de travaux sur le réseau d’eau et de voirie. Il
sations. leurs garages en cas de fortes pluies. Pour reste à réaliser la mise en place d’un
Cette installation à Haguenau permet mettre fin à ces désagréments, le réseau déversoir d’orage dans les prés au bas de
une coopération plus directe entre le d’assainissement a été entièrement refait l’allée des Cerisiers ce qui ne devrait pas
SDAU, les communes et structures avec l’installation d’un nouveau collecteur occasionner de gêne importante dans le
intercommunales locales et une pré- et d’un bassin d’orage. quartier.
sence dans l’Alsace du nord.
Elle renforce aussi le rôle de
Haguenau en tant que métropole de
cette partie de l’Alsace. Espace Bellevue
Contact :
Antenne Nord du SDAU
24 rue A. Traband - BP 70033
67501 HAGUENAU Cedex
Tél. 03 88 05 44 01
Fax 03 88 05 44 02

Après la mise en service des deux terrains En ce qui concerne le parc, les travaux
en gazon synthétique au Parc des sports, le débuteront au printemps 2006 pour une
terrain de football du parc Bellevue a été livraison en 2007.
désaffecté : démontage des buts, de la Une réunion publique sera proposée aux
main courante puis de l’éclairage, etc. riverains cet automne pour discuter de l’a-
La construction de l’école débutera en jan- ménagement de cet espace de verdure au
vier 2006, pour une livraison à Noël 2006. cœur du quartier Musau-Bellevue.

11
Travaux

Réaménagement
Espace de la rue Centrale
Barberousse à hauteur de l’école
Afin de vérifier si le sous-sol de l’espace
Barberousse renferme des vestiges du passé, des Marxenhouse
fouilles préventives ont été entreprises.
L’Institut National de Recherches Archéologiques
Préventives (INRAP) a procédé à ces fouilles sur
quatre zones. Ces recherches constituent l'étape
préalable à tout chantier sur des espaces à forte
sensibilité historique, pouvant faire l’objet de
découvertes particulières. Selon l’intérêt archéolo-
gique des découvertes, d’autres fouilles plus
poussées pourraient encore être prescrites.

Construction du silo de stationnement


La construction du silo de stationnement rue du Puits constitue la première étape
importante du projet. L’ouvrage a vocation à devenir, côté Nord, l’un des principaux lieux
de stationnement public au Centre-ville, en complément des autres aires (Vieille Ile, Près de l’école maternelle Marxenhouse,
Quai des Pêcheurs, Gare, …). la circulation et les stationnements anar-
La prochaine démolition de l’ancienne chiques aux heures de sortie des classes,
Le silo en chiffres école laissera place à la construction étaient source de danger.
• Environ 300 places de parking du silo qui débutera début 2006. Pour améliorer la situation, il a été décidé
• 5 étages dont 1 en sous-sol Parallèlement à cette construction, le de réaménager la rue Centrale aux abords
• Un espace commercial de 900m2 réseau d’assainissement de la rue du de l’école pour créer un espace sécurisé
Puits sera rénové. pour les piétons et pour apaiser la circula-
tion en rétrécissant la voie de circulation.
Les travaux, d’un coût total de 93 000 €,
ont été effectués cet été et terminés pour
la rentrée scolaire.

Extension du réseau cyclable Un nouvel


Un tronçon de la piste cyclable lon-
geant le cimetière St Nicolas vient d’ê-
aménagement
tre réalisé. Il fait la liaison entre la pour la route
piste des Berges de la Moder et les
quartiers Nord-ouest de la ville. Cet de Schirrhein
aménagement permet aux cyclistes
Des tassements
d’éviter le rond-point de Landau. La
de la voirie sur
piste emprunte un chemin très utilisé
la route de
par les riverains mais non aménagé
Schirrhein provo-
jusqu’alors. Cette extension s’est éle-
quaient la forma-
vée à 35 000 €.
tion de flaques
Les prochaines réalisations du pro-
d'eau en cas de
gramme 2005 : liaison cyclable entre
pluie, source de
la route de Bischwiller (à la hauteur
d é s a g ré m e n t s
des platanes) et la rue Wendelin Riehl
pour les riverains
et surtout la liaison Haguenau-
et de danger pour
Marienthal.
la circulation.
Dans tous les cas, il s’agit de rendre Des travaux ont donc été effectués afin
plus aisé le déplacement à vélo pour de réaménager les trottoirs et bordures,
offrir une alternative à l’utilisation de la permettant d’écouler ces eaux
voiture. jusqu’alors stagnantes. Résultat : plus de
confort et de sécurité pour les usagers !

12
Brèves

L’Université populaire à Haguenau “A quoi sert un


C’est parti ! L’Université populaire
Européenne de Strasbourg vient d’ouvrir
• Art et loisirs : histoire de l’art, peinture à
l’huile ou acrylique, dessin et peinture,
architecte ?”
une antenne à Haguenau. Elle propose, en modèle vivant, création d’objets de récu- “Les journées de l’architecture”, à l’initiati-
cette première rentrée, des cours en lan- pération, possibilité de cours sur l’histoire ve du Conseil régional de l’ordre des archi-
gues, en informatique et en art. du vin. tectes d’Alsace se dérouleront du 7 au 23
Les inscriptions sont ouvertes depuis le Inscriptions : octobre 2005 en Alsace et dans le Bade-
1er septembre, les cours démarrent début • Office des Sports et Loisirs, 1, place Wurtenberg, pour la cinquième édition.
octobre. Joseph Thierry A Haguenau, quatre bâtiments munici-
• Centre Socio-Culturel Robert Schuman, paux sont proposés à la visite au cours
Cours proposés :
6, place Robert Schuman de deux week-end des “Journées de l’ar-
• Langues : allemand, anglais, français lan- chitecture”. Ces visites seront commen-
gue étrangère ; possibilités d’ouverture Contact : tées par des responsables du service
de cours en espagnol et en chinois. 03 88 73 59 70 ou 06 15 07 53 68 Architecture de la Ville et des architec-
• Informatique : initiation ou formation spé- janosto@hotmail.com tes. Venez voir de plus près et sous un
cifique. angle plus technique le Théâtre rénové,
la Maison de l’enfance et l’école mater-
“Espace Indépendance” pour nelle Françoise Dolto, la nouvelle salle
de gymnastique et la chaufferie bois
la prévention des toxicomanies récemment mise en service.
Quatre rendez-vous (sur réservation)
L’association “Espace Indépendance”, qui existe depuis 10 ans à Strasbourg, assure sont proposés aux amateurs d’architec-
désormais des permanences à Haguenau dans le but de porter assistance aux usagers ture, aux néophytes et aux usagers.
de drogues.
Samedi 8 octobre
En relation directe avec l’unité de soins du Centre hospitalier de Haguenau et les servi- 10h30 : Théâtre
ces sociaux, l’association assure notamment l’information sur les risques liés à la 14h30 : Maison de l’enfance et école
consommation de drogues, la distribution de matériel de prévention (seringues, préser- Françoise Dolto
vatifs), la récupération de matériel usagé et l’orientation des usagers vers les services
Samedi 15 octobre
adaptés. Un personnel compétent assure un soutien physique et psychologique à une
10h30 : gymnase de l’Union
population en souffrance et en détresse, souvent rejetée et isolée.
14h30 : chaufferie bois
Les permanences sont assurés tous les mardis de 18h30 à 20h30 sur le parking de
la Vieille Île. Sur inscription exclusivement :
Service Architecture et bâtiments
03 88 90 68 89
Nouveaux horaires d’ouverture
de la CPAM Chaussez
Dans le cadre de l’amélioration de ses services et pour mieux s’adapter aux attentes
de ses administrés, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Haguenau a réajusté ses les patins !
heures d’ouverture. La saison 2005-2006 de la
A partir du 3 octobre, les horaires d’ouverture sont les suivants : patinoire les Pins s'est ouverte samedi
- lundi, mercredi et jeudi : de 8h30 à 12h00 et de 13h00 à 16h30 1er octobre par une soirée “Bulles Party”
- le mardi : ouverture en continu de 7h30 à 16h30 pour le bonheur de tous les amateurs de
- le vendredi : de 7h30 à 12h00 et de 13h à 16h00 glisse…et de bulles ! Pour cette nouvelle
saison, la patinoire a prévu de multiples
activités qui auront de quoi satisfaire les
Les personnes âgées adeptes de la glace.
Au programme :
sur le lieu du souvenir - Dimanche 16 octobre : fête de la Glace,
ouverture non stop de 9h30 à 17h30
Les 30 août et 1er septembre derniers a eu lieu la traditionnelle - Samedi 29 octobre : soirée Halloween,
sortie de nos aînés. Encadrés par l’adjoint Charles Klein, ils à partir de 20h
étaient 350 à avoir visité le Mont Saint Odile avant d’aller dégus- - Samedi 19 novembre : soirée Laser
ter des spécialités dans un agréable hôtel-restaurant à Fouday. Show, à partir de 20h
L’excursion 2005 a été marquée par la visite du “Mémorial de l’Alsace Moselle” récem- - Samedi 17 décembre : Père et Mère Noël
ment inauguré à Schirmeck. Les participants y ont été accueillis par le député Alain Ferry, - Samedi 24 décembre : ouverture de
un des initiateurs du projet. Reproduisant avec un réalisme surprenant les décors, dis- 14h à 16h
cours et même batailles de l’époque, ce mémorial retrace, en 10 étapes et sur 2000 m2, Contact : 03 88 93 02 47
l’histoire de notre province de 1870 à nos jours. Une visite, que les personnes âgées, qui
ont vécu ce passé parfois douloureux ont beaucoup appréciée.

13
Jeunesse

Aux urnes jeunes citoyens !


Les élections du Conseil municipal des enfants
sont dans les starting-blocks. En effet, les
“anciens” élus enfants et l’animatrice passent
actuellement dans les écoles élémentaires de la
Ville pour sensibiliser les élèves et présenter le
rôle du Conseil municipal des enfants.
Le vendredi 14 octobre 2005, les élèves de CM1
et CM2 seront invités à élire le 8e Conseil. Cette
journée sera l'occasion pour eux de réaliser leur
première démarche citoyenne, voter !
Cette année, 21 postes de conseillers sont à
pourvoir pour 2 ans, 14 conseillers “anciens”
sont encore en place pour 1 an.
Le Clap’Jeunes
Le Clap’Jeunes propose pour cette
année scolaire la réalisation d’un festival
du cinéma de science-fiction à Hague-
nau. Etes-vous intéressé(e) et prêt(e) à
vous investir dans l’organisation de ce
festival au travers notamment de la
recherche de partenaires, du choix des
films ou encore de l’organisation de
débats ?
Si le cinéma de science-fiction vous pas-
sionne, si vous êtes lycéen(ne) et résidez
à Haguenau, c’est possible !
Contact :
Lydie BOULANGER, l’animatrice du
Service Jeunesse à la ville de
Haguenau, chargée de l’accompagne-
ment du projet au 03 88 05 22 92 ou
lydie.boulanger@ville-haguenau.fr.

30 ans d’engagement pour l’égalité


entre les hommes et les femmes
Le Centre d’Information sur les Droits des Femmes célèbre cette de la vie familiale et de la santé. Des actions sont menées en
année ses 30 années d’activités et d’engagement en faveur des matière d’insertion sociale, de relations filles-garçons et de
femmes dans le Bas-Rhin. conciliation des temps.
Le CIDF en bref Ces diverses actions sont menées en partenariat avec le Ministère
de l’Emploi et de la Solidarité, la Délégation Régionale aux Droits
Oeuvrant pour l’égalité entre les hommes et les
de la Femme et à l’Egalité, le Conseil Général du Bas-Rhin, la
femmes, le CIDF est une association reconnue
DDASS, l’ANPE, les villes de Strasbourg et Haguenau, la CPAM, la
mission d’intérêt général ; le comité départe-
Région Alsace, la CAF et les programmes européens.
mental du Bas-Rhin fait partie d’un réseau
national composé de 120 associations dépar- Contact :
tementales. Le siège du comité 67 est situé à 4a, rue des Roses – 67500 Haguenau
Strasbourg et 3 antennes assurent le relais à 03 88 73 44 99 – cidf67.haguenau@wanadoo.fr
Haguenau, Sarre-Union et Schirmeck.
Concrètement, le CIDF informe gratuitement tout public et en
priorité les femmes dans les domaines du juridique, de l’emploi,

14
Relais culturel de Haguenau :
programme et nouveautés de la saison 2005-2006
Le Relais culturel de Haguenau entame relation avec la compagnie théâtrale 5 et 6 novembre : Nos premières fois, de
une nouvelle saison dans le Théâtre “à OC&CO. Fabien Teigné (parcours théâtral)
l’italienne” rénové et inauguré au prin- • L’atelier du spectateur : pour discuter 10 novembre : Enrico Macias (variétés)
temps dernier. Le programme se veut à la des représentations. 15 novembre : Une souris grise, de Louis
hauteur de l’événement : 21 spectacles, • Les lectures : autour du spectacle Les Calaferte (théâtre)
dont 19 en abonnement, choisis pour leur Troyennes et Crime et châtiment. 22 novembre : Monsieur chasse ! de
originalité et leur créativité rythmeront la • Les buffets d’avant spectacle : sur réser- Feydeau (théâtre)
saison 2005-2006. Outre le théâtre et la vation une semaine avant le spectacle. 29 novembre : Daby Touré (musique du
monde)
musique vocale, le programme s’ouvre à la • Les visites du Théâtre : sur réservation,
danse contemporaine et hip-hop, au nou- pour des groupes de 10 à 25 personnes.
veau cirque, à l’opéra ou encore à la
“chanson pas chanté”. Bref, il y en a pour Le programme jusqu’en Contact :
tous les goûts ! Pour démarrer la saison en janvier 2006 est le suivant : Relais Culturel,
beauté, une soirée de présentation a eu 03 88 73 30 54,
lieu, avec le mime burlesque Habbe & 4 et 5 octobre : Indigo (parades) ouvert de 8h à 12h
Meike, les 8 et 9 septembre. et de 13h30 à
18 octobre : Yvonne, princesse de
Bourgogne, de Witold Gombrowicz (théâtre) 17h30.
En plus des spectacles, le Relais culturel 4 novembre : Les Troyennes, de Sénèque
propose de nouvelles activités, animées en (théâtre)

Allonz’enfants… à la médiathèque
La médiathèque accueille plus de 3500 enfants sur 600 m2 spécialement dédiés aux plus
jeunes. Avec 152 669 prêts de documents pour enfants en 2004, la preuve est faite que les
50 000 livres, 1400 films, 510 cédéroms, 1500 disques ont trouvé leur public.

Des ouvrages et animations Pendant les vacances… médiathèque le samedi 22 octobre à 15


heures à l’espace rencontres, tandis
pour tous Pendant les vacances scolaires, la biblio- qu’un atelier de sérigraphie sera animé
D’ailleurs, il n’y a pas que les bambins qui thèque des Pins propose également l’ani- par les artistes pour les enfants le mer-
soient les bienvenus au premier étage de mation “Au fil de l’image” aux enfants de credi 2 novembre à 10 heures.
la médiathèque puisque parents, ensei- 4 à 7 ans. Elle accueille aussi les enfants
gnants et éducateurs peuvent également du Centre de loisirs des Pins pour des ani-
trouver leur bonheur au Point Education mations lecture. L’initiation à Internet est Du 22 au 29 octobre,
comprenant de nombreux ouvrages péda- quant à elle possible chaque mercredi. la médiathèque se
gogiques, mais aussi une grande variété transforme en labyrinthe…
de livres pratiques sur les activités d’éveil
à destination des enfants. Rencontres autour Venez et participez ! Chacun sera invité à
du labyrinthe poser sa pierre pour former un parcours
L’espace multimédia enfants est égale-
labyrinthique dans la médiathèque selon
ment un lieu d’animation où vous atten- Michèle Schneider et Anke Vrijs travaillent un cheminement poétique…Sans doute
dent de nombreux rendez-vous chaque depuis une dizaine d’années sur le mythe encore d’autres surprises à découvrir !
mercredi (médiathèque et bibliothèque du labyrinthe. L’exposition présentée à la
des Pins) : médiathèque, en partenariat avec le
“La première séance”, où les enfants de Relais culturel de Haguenau, est le fruit
0 à 36 mois et de 4 à 10 ans découvrent d’un croisement de cultures et de pra-
des films. tiques artistiques. A travers un parcours à
“Alors raconte” est une séance de lecture multiples ramifications, vous pourrez
d’albums aux enfants de 0 à 36 mois, de découvrir sérigraphies, peintures et sculp-
3 à 5 ans et de 6-9 ans. tures et poser votre pierre pour former un
“Au fil de l’image” propose une lecture à par-
nouveau labyrinthe. Ce partenariat s’ins-
tir de diapositives aux enfants de 3 à 5 ans.
crit dans le prolongement de la program-
Consultez notre programmation mation des “Troyennes” (4 novembre au
détaillée à l’arrière du théâtre) et “Nos premières fois” (le 5 et 6
“Bon Numéro” disponible novembre). Olivier Chapelet (compagnie
à la médiathèque. OC&CO) fera également une lecture à la

15
La parole est à...

AGIR MAINTENANT HAGUENAU-ENSEMBLE


Place Barberousse : nous exigeons la transparence ! LA GAUCHE PLURIELLE
Lors du conseil municipal du mois de juillet 2005, notre grou- Haguenau Ensemble La Gauche Plurielle
pe a demandé à M. Pierre Strasser de retirer de l’ordre du jour
Chères concitoyennes, chers concitoyens,
un point concernant le vaste chantier de restructuration
urbaine de la Place Barberousse. Pour permettre la parution de la nécrologie de M. CAILLIAU nous avons accepté
de céder notre espace. Nous tenons aussi à souhaiter au petit Dylan victime
Les informations nécessaires à une prise de décision nous d’un accident de la circulation sur le chemin de l’école un bon rétablissement.
étant parvenues la veille du Conseil Municipal, impossible A votre service toujours, Leilla Witzmann
pour notre groupe de se prononcer objectivement ! D’autre 2 rue Neufeld 67500 Haguenau - leila.witzmann@wanadoo.fr - www.ps-haguenau.org
part, nous avons relevé ce qui nous semble être plusieurs
vices de procédures concernant les marchés passés.
Dans un premier temps, le Maire accepte notre proposition
pour finalement revenir sur sa décision. Il soumettra aux voix,
quasiment en fin de séance, le point concerné. Pourquoi un
tel passage en force ? LISTE INDÉPENDANTE
Nous avons refusé de prendre part à cette mascarade !
En conséquence, nous avons décidé d’assumer nos respon- M. René CAILLIAU nous a quitté
sabilités et de déposer un recours en excès de pouvoir Une page d’histoire de Haguenau s’est tournée
auprès du tribunal administratif afin de faire annuler deux avec la disparition de M. René CAILLIAU. Il est
délibérations du conseil municipal concernant le réaména- décédé le 10 juillet 2005 à l’âge de 78 ans des
gement du secteur Barberousse. suites d’une longue et pénible maladie.
Nous avons également déposé une requête de référé en Né en 1927 à Lambersart (Nord), il s’installe peu
suspension concernant ce dossier. Mais en l’absence de avant guerre à Ensisheim (Haut-Rhin) où son père
caractère d’urgence, le tribunal administratif a décidé de ne avait été muté comme receveur des Postes.
retenir que la procédure en annulation pour excès de pou- Expulsée en 1940, la famille se réfugie à Seloncourt. René CAILLIAU
voir. poursuit ses études dans les Vosges avant de rejoindre son premier
Conséquence essentielle : l’affaire sera jugée prochaine- poste d’enseignant à Obernai. Après un passage à Strasbourg, il
ment sur le fond au Tribunal Administratif de Strasbourg. obtient en 1959 un poste au lycée de Haguenau où, en 1987, il ter-
Car, sans rentrer dans les détails, il semblerait notamment mine sa carrière de professeur agrégé de mathématiques.
que sur certains points, la commission d’appel d’offre n’ait Il s’attache à Marienthal et très rapidement, s’intéresse au dévelop-
pas été consultée et que les procédures légales du code des pement de Haguenau et de sa région. En 1965, il se présente aux
marchés publics n’aient pas été respectées. élections municipales sur la liste de Frédéric NORTH et est élu
conseiller municipal, charge qu’il conserve jusqu’à son décès, tantôt
Conclusion : dans la majorité, tantôt dans l’opposition. Il brigue à plusieurs repri-
Nous le répétons depuis longtemps, dans l’intérêt général, ce ses, sans succès, le poste de député de la circonscription de
dossier demande un délai de réflexion suffisant pour que les Haguenau sous l’étiquette “Centriste”. Il adhère au courant d’idées de
bonnes décisions soient prises. Il ne doit pas être traité dans Jean LECANUET et surtout à celles du réformateur Jean-Jacques
la précipitation. SERVAN-SCHREIBER ; idées auxquelles il reste fidèle jusqu’à la fin.
Ce que nous souhaitons c’est que tout réaménagement Au cours de ses 40 années d’élu, il participe au développement éco-
urbain se fasse dans la transparence. Concernant la place nomique de l’Alsace du Nord. Il est membre du bureau de l’ADIRA
Barberousse, nous souhaitons que cette restructuration alors sous la présidence de Pierre PFLIMLIN ; il est aussi l’élément
profite à tous les habitants et qu’elle s’inscrive dans le moteur du CEHR (Comité d’Expansion de la Région Haguenovienne)
cadre d’une démarche de haute qualité environnementale dont l’activité principale était centrée sur le projet de création d’un
pour préserver la qualité de vie et faire de Haguenau une aéroport à Roeschwoog. Dans les temps forts de ses activités poli-
ville d’avenir où il fera bon vivre. tiques, il lance dans les années 70 le MSC (Mouvement Social
Denis GARCIA, Véronique DAM, Marlyse WILLINGER et Dominique HOFFMAN. Chrétien).
Contact : Tél. 03 88 07 10 06 - e-mail : denisgarcia@wanadoo.fr Parallèlement à son engagement politique, son activité de syndicalis-
te CFTC le conduit à s’intéresser aux domaines de l’enseignement et
de la santé. Dans le domaine de l’enseignement, il se voit confier des
responsabilités nationales qu’il exerce à plein temps dans les 5 der-
nières années de sa carrière d’enseignant. Ce sont également les
AGIR ENSEMBLE POUR HAGUENAU couleurs de la CFTC qu’il représente dans divers organismes paritai-
C’est la rentrée ! Cela signifie en principe aussi : reprise de l’activité com-
res du monde la santé.
merciale et artisanale. Lors du C.M. du 25 mai 2005, le Maire a déclaré : A ce titre, il a été Président de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie
“La Ville de Haguenau, à travers des opérations d’aménagement… veille de Haguenau, Vice-Président de la Caisse Régionale d’Assurance
à créer les conditions de la vitalité du commerce, notamment au Centre Alsace-Moselle, administrateur de l’hôpital de Haguenau, et de
Ville”. L’intention est certes des plus louable. Mais ces opérations sont Wissembourg, administrateur de maisons de retraite (Dauendorf,
elles pour autant adaptées et efficaces ? A notre avis, très peu ! Nous Wissembourg, Lauterbourg).
avons les premiers exprimé et argumenté notre profond désaccord quant Outre ses activités d’enseignant, d’élu local, de syndicaliste, il a une
à l’aménagement de l’espace Barberousse tel qu’il nous a été présenté carrière de militaire de réserve qu’il quitte avec le grade de Colonel. Il
(C.M. du 2 février 2005, texte du débat disponible) : adapté ou non, un tel est durant quelques années, Président de l’Association des Officiers
projet comporte inévitablement des implications financières et politiques de Réserve – Section de Haguenau.
peu anodines ! En attendant, des commerces continuent toujours de fer- René CAILLIAU est Chevalier de l’Ordre National du Mérite, Chevalier
mer. Pour les personnes non motorisées, en particulier âgées, acheter un du Mérite Militaire, décoré de Palmes Académiques, de la Médaille du
produit frais, un produit de première nécessité, devient souvent un Souvenir Français, de la Médaille des Services Militaires Volontaires.
exploit! La cité de Barberousse ne ferait elle plus recette ? Où sont-ce bien Il était marié et père de deux enfants.
plus nos édiles qui manquent d’anticipation et de créativité ? Parmi les Notre collègue Mme Leïla Witzmann a tenu à exprimer toute sa sym-
rares exceptions à cette morosité ambiante : la Fête du Houblon. Mais pathie à la famille de M. René CAILLIAU et regrette son voisin du
chut ! C’est la rentrée ! Et désormais, vers 22 heures : rideau ! Conseil Municipal.
Bernard GALLAT et Jean-Daniel GILLIG agir.haguenau@free.fr François Schultz

16
Madame, Monsieur, Chers Amis,

Espace Barberousse : Espace gare :


les travaux démarrent… davantage de stationnement et de trains.
Les fouilles archéologiques ont été entamées en Encore une bonne nouvelle pour cette rentrée !
août. L’ancienne école rue du Puits va être démolie
et la première construction, celle du silo de station- La Région Alsace, dont nous tenons à saluer la poli-
nement et de l’espace commercial alimentaire, va tique ferroviaire, et la SNCF renforcent fortement les
commencer. liaisons entre Haguenau et Strasbourg.
D’ici deux bonnes années, cette partie du centre- Cette initiative consolide non seulement la position
ville aura un nouveau visage, plus dynamique et de Haguenau dans le réseau des transports publics
bien plus accueillant : un espace piétonnier étendu régionaux et facilite l’accessibilité de notre Ville ;
agrémenté d’espaces verts, des surfaces commer- elle permettra aussi une ouverture extraordinaire
ciales et de l’habitat tout en préservant les sur le réseau des trains à grande vitesse avec l’arri-
possibilités de circulation et de stationnement. vée prochaine du TGV Est européen et, plus tard, du
TGV Rhin-Rhône en gare de Strasbourg.
L’objectif est de dynamiser le centre-ville pour
préserver l’attractivité et la vitalité de notre Ville. Il Une alternative à l’utilisation de la voiture qui nous
est aussi d’offrir un lieu de convivialité, de rencontre réjouit ! Et qui pourrait aujourd’hui prétendre que ce
et d’échange supplémentaire au cœur de notre cité n’est pas nécessaire quand on connaît les embou-
à la place d’un espace froid où les voitures en teillages à l’entrée et à la sortie de Strasbourg,
stationnement étaient reines. quand on subit l’augmentation des prix des carbu-
Bien sûr, cela bouleverse des habitudes, mais il en rants et surtout quand on constate la dégradation
a été de même lorsque la zone piétonne a été créée de notre environnement.
puis étendue. Et, a posteriori, tout le monde a Mais l’accès aux trains suppose aussi que le sta-
reconnu que cela a été une chance pour Haguenau. tionnement soit possible à proximité de la gare.
C’est parce que nous croyons en l’avenir de notre C’est ce qui nous a conduit à ouvrir un parking sup-
cité, quatrième Ville d’Alsace, que nous avons plémentaire de 230 places.
préparé et mis en débat – avec les uns et les autres A la rentrée prochaine, nous serons en mesure de
– ce projet mûrement réfléchi. Les premiers proposer une autre alternative à la voiture, en ville
échanges datent de … juin 2002 ! Et dire que cette fois, grâce à la mise en service de transports
certains souhaitent faire croire que l’opération est collectifs urbains. Nous en reparlons très bientôt.
faite dans la précipitation !
Et n’oublions pas les efforts déployés pour rendre
Aujourd’hui la phase très concrète débute donc. l’usage du vélo en ville plus aisé.
Nous nous en réjouissons. Nous nous réjouissons
aussi de l’échec de la tentative de blocage du projet Dans le même temps, il faudra aussi travailler
par M. Garcia. Non seulement la procédure sur l’évolution des mentalités. Un travail de
d’urgence qu’il a engagé pour tenter de bloquer les longue haleine…
opérations a été rejetée par la Justice, mais celle-ci
lui a également refusé les 3000 € qu’il réclamait à
la Ville pour couvrir les frais liés à ce recours !

17
samedi 8 octobre Fourrière automobile
Journée de la Police Depuis 1999, la fourrière municipale est gérée par une entre-
prise privée par délégation de service public. Le contrat vient
nationale d’être renouvelé pour une durée de cinq ans.
L’exploitant de la fourrière exécute la décision prise par un
A l'occasion des journées de la Police officier de police judiciaire de mise en fourrière de véhicules
Nationale, les policiers de Haguenau en stationnement gênant, abusif (+ de 7 jours consécutifs sur
organisent une opération de promotion, le domaine public), ou lorsqu'ils compromettent la tranquillité
qui aura lieu dans la Halle aux hou- ou l'hygiène publique.
blons, le samedi 8 octobre, de 11h30
L’exploitant est également chargé du gardiennage des véhi-
à 18h00.
cules et de leur restitution. Il s’agit d’un service public assuré
Pour mieux faire comprendre leur tra-
en permanence 24h sur 24h et sept jours sur sept.
vail, les agents proposeront un après-
midi varié entre expositions statiques Comment faire pour récupérer
et démonstrations (moniteurs de sport, maître- son véhicule mis en fourrière ?
chien). Le public pourra découvrir bon nombre de véhicules, de Après vous être acquitté du paiement de la contravention à
matériel ou encore d’uniformes de Police. Une reconstitution l’hôtel de police (4 rue des Dominicains), vous obtiendrez une
d'une scène d'accident de la route sera également présentée, “mainlevée” de la décision de mise en fourrière avec laquelle
ainsi qu’un stand de la sécurité civile et du service de recrute- vous vous rendrez au garage JAEGER, 23 rue Saint-Exupéry
ment. Petite restauration possible sur place. près de l’aérodrome. Le coût d’enlèvement est de 91,50
euros et les frais de garde de 4,60 euros par jour. Ces tarifs
sont fixés par arrêté interministériel.

Ouverture des
commerces avant Noël
Comme chaque année, les commerces seront autorisés à
ouvrir exceptionnellement les dimanches précédant Noël.
Comme dans les autres villes, l’ouverture sera possible les
dimanches 11 et 18 décembre de 14 à 18h30.

Espace gare : 230 places de parking supplémentaires


et encore plus de trains
De nombreux changements sont intervenus cet été à la gare de
Haguenau. Un nouveau parking, soit 130 places gratuites et 100
payantes (0.30€ l’heure) a été construit à la place de l’ancien hall de
la Sernam. Cette nouvelle facilité accompagne le développement du
trafic ferroviaire. La ligne Haguenau-Strasbourg est désormais caden-
cée à la demi-heure soit 38 allers-retours dans la journée. Lorsque
l’on considère qu’il faut environ 25 minutes pour aller à Strasbourg en
train et parfois 1h30 en voiture en heure de pointe, la nouvelle offre
est alléchante !
Autre bonne nouvelle : la liaison ferroviaire entre Haguenau et
Niederbronn est réouverte à titre expérimental, les samedis après-
midi et les dimanches pour favoriser les échanges touristiques.
Pour marquer ces événements le Président du Conseil Régional
d’Alsace, le Maire de Haguenau, ainsi que le Directeur Général de
Réseau Ferré de France et le Directeur régional SNCF ont inauguré,
vendredi 2 septembre dernier, ces nouveaux dispositifs qui facilite-
ront la mobilité de nombreux haguenoviens et autres habitants de
l’Alsace du Nord.

18
Armée

La garnison de HAGUENAU
Un pôle opérationnel et humain engagé
au service des intérêts de la France
La garnison de Haguenau (appelée aussi “Place de Haguenau”), deuxième
garnison d’Alsace en volume, s’étend sur un espace comprenant la ville de
Haguenau et les communes avoisinantes. Elle est placée sous la respon-
sabilité d’un “commandant d’armes”, le général commandant la brigade
d’artillerie, actuellement le général Thierry Ollivier.

Le Général Thierry Ollivier

Un rythme de vie professionnelle soutenu


Les deux régiments et l’état-major de la brigade ne sont jamais au
complet dans leur quartier : on exige beaucoup des militaires au
plan de la disponibilité, pour participer aux exercices, répondre aux
Colonel Arnaud Colonel Imbernon Bureau de garnison mises en alerte de type Guépard ou OTAN, et effectuer les “projec-
tions” comme par exemple :
Des unités diverses - l’intégration au dispositif anti-terroriste de la France au sein de
Vigipirate, lutte contre les incendies ou autres missions en
La majorité des unités est implantée au quartier Estienne, avec : métropole,
- l’état-major de la brigade d’artillerie, qui regroupe cinq régi-
- les déploiements au sein des forces de souveraineté dans les
ments stationnés dans différentes régions de France ;
départements et territoires d’Outre-Mer
- le 12e régiment d’artillerie, dédié aux frappes puissantes à
grande distance, qui est équipé de lances roquettes multiples, de - la participation aux forces pré-positionnées en Afrique, notam-
radars de contrebatterie et de mortiers ; ment à Djibouti,
- le 54e régiment de transmissions, régiment de guerre électro- - les projections sur des théâtres d’opérations comme en Bosnie,
nique, spécialisé dans l’écoute, l’analyse et la localisation, et au Kosovo, au Liban, en Afghanistan ou en Côte d’Ivoire.
équipé de matériel de haute technologie. Les missions hors métropole durent 4 mois, précédées de périodes
Au centre de Haguenau se trouve le service de garnison, qui gère de préparation de 3 à 6 mois. Selon les périodes, 100 à 400 mili-
le camp d’Oberhoffen, facilite l’accueil et l’intégration des militai- taires de la garnison sont en projection hors métropole.
res et de leurs familles, et peut donner des informations sur les
carrières de l’armée de terre. Enfin, tout à l’Ouest du ban commu-
nal, se situe la 7e compagnie du 1er régiment du matériel, connue
sous le nom de “dépôt de munitions de Neubourg”.

Une infrastructure et des moyens humains


de première importance
Au cours des décennies écoulées, les régiments ont quitté le Centre-
ville de Haguenau pour rejoindre le quartier Estienne (85 ha) qui
jouxte le camp d’Oberhoffen (870 ha) dans la forêt de Haguenau.
Dans ce véritable complexe opérationnel, les militaires disposent
d’un espace de manœuvre étendu et de diverses infrastructures
spécialisées pour l’entraînement et le tir. 1800 personnes y servent,
900 y sont domiciliées et 700 véhicules y sont regroupés.
Au total sur la garnison, les civils et militaires de l’armée de terre
sont au nombre de 1950 ; avec les familles ils sont 3600. Avec les
gendarmes et leurs familles, ils sont 4030 dont 1260 enfants. Vue aérienne du quartier Estienne

19
Le 14 juillet
Le Festival des berges

Ça s'est passé cet été !


La fête du Houblon

Le rallye Vino Miglia

Le marché estival des producteurs


La piscine municipale

La fête de la Musique

Le Marché du terroir Loisirs évasion

Haguenau Infos n° 66 4e trimestre 2005 - Directeur de la publication : Pierre Strasser, Maire de Haguenau - Conception, rédaction : Anne Constancio, Yann Douay, Régis Kraemer -
Exécution et impression : Valblor - 508 0421, Haguenau - Dépôt légal : septembre 2005 - ISSN : 1278-0200 - Par respect pour l’environnement, ce document est imprimé sur du papier sans chlore.
Pour nous contacter : Mairie de Haguenau - BP 10249 - 67504 HAGUENAU Tél. 03 88 90 68 50 - Fax 03 88 90 68 91 - Site internet : www.ville-haguenau.fr e-mail : ecrire@ville-haguenau.fr