Vous êtes sur la page 1sur 3

Semestre 4 NOM ET PENOM 

: HATIF Khadija

Module Matière Droit Commercial CODE APPOGE : 17509158

Session Année universitaire 2019.2020

Prof Mr Chouaib EL WADI

 Question Numéro 1 :

- Fonds de commerce : est une notion juridique qui représente un ensemble d' éléments
mobiliers corporels (boutique, mobilier, marchandise...) et incorporels (nom commercial,
clientèle, droit au bail...) dédié à une activité commerciale.

- Le registre de commerce : est un moyen de publicité efficace qui contient toutes les informations
relatives au commerçant . on a deux genre des registres :
Les registres locaux tenus par le secrétariat greffe de chaque tribunal.
Le registre central tenu par l’Office marocaine de la propriété industrielle.

- La déclaration de la majorité anticipée (tarchid) : est une déclaration qui fait quand le personne à
l’âge de 16 ans révolu , dans ce cas le personne est un mineur qui peut être totalement relevé de son
incapacité par une décision du juge . étant majeur anticipé , il aura la pleine capacité de gérer son
patrimoine dans le cadre d’un commerce.

 Question Numéro 2 :


Enumération des obligations légales du commerçant :

 L’immatriculation au registre de commerce


 Obligation comptable
 Ouverture d’un compte bancaire ou d’un compte chèque postale
 Obligation de respecter les règles de concurrence loyale et libre
 Les obligations fiscales et sociales
 Question Numéro 3 :

 les différents types d’actes de commerce en droit marocain (typologie et caractéristiques)

Il existe 3 types d'actes de commerce, l'acte de commerce par nature, l'acte de commerce par la forme
et l'acte de commerce au titre de l'accessoire.
 Acte de commerce par nature

Les actes de commerce par nature sont listés dans le Code de commerce, par les articles L 110-
1 et L 110-2.

Selon l'article L. 110-1 de Code du commerce :

« La loi répute actes de commerce :

 1° tout achat de biens meubles pour les revendre, soit en nature, soit après les avoir travaillés
et mis en œuvre  ;
 2° tout achat de biens immeubles aux fins de les revendre, à moins que l'acquéreur n'ait agi
en vue d'édifier un ou plusieurs bâtiments et de les vendre en bloc ou par locaux ;
 3° toutes opérations d'intermédiaire pour l'achat, la souscription ou la vente d'immeubles, de
fonds de commerce, d'actions ou parts de sociétés immobilières  ;
 4° toute entreprise de location de meubles ;
 5° toute entreprise de manufactures, de commission, de transport par terre ou par eau ;
 6° toute entreprise de fournitures, d'agence, bureaux d'affaires, établissements de ventes à
l'encan, de spectacles publics  ;
 7° toute opération de change, banque, courtage, activité d'émission et de gestion de monnaie
électronique et tout service de paiement  ;
 8° toutes les opérations de banques publiques  ;
 9° toutes obligations entre négociants, marchands et banquiers ;
 10° entre toutes personnes, les lettres de change. »

Selon l'article L. 110-2 du Code du commerce :

« La loi répute pareillement actes de commerce :

 1° toute entreprise de construction, et tous achats, ventes et reventes de bâtiments pour la


navigation intérieure et extérieure ;
 2° toutes expéditions maritimes  ;
 3° tout achat et vente d'agrès, apparaux et avitaillements ;
 4° tout affrètement ou nolisement, emprunt ou prêt à la grosse  ;
 5° toutes assurances et autres contrats concernant le commerce de mer ;
 6° tous accords et conventions pour salaires et loyers d'équipages ;
 7° tous engagements de gens de mer pour le service de bâtiments de commerce. »

Par ailleurs un acte peut être considéré comme acte de commerce s'il répond à 2 critères cumulatifs.

D'abord, un critère de spéculation, qui implique une finalité lucrative pour une opération, c'est-à-dire
une opération pour laquelle on produit des bénéfices.

Ensuite, un critère de répétition de l'acte dans le temps, c'est-à-dire un acte de commerce qui est
réalisé à titre habituel.
 Acte de commerce par la forme

Un acte de commerce par la forme est un acte qui s'avère être commercial, peu importe la qualité de
la personne qui l'accomplit.

Il existe 2 types d'acte de commerce par la forme, la lettre de change et les actes accomplis par
certaines sociétés commerciales.

- Lettre de change

Le premier type d'acte de commerce par la forme est la lettre de change.

Ainsi, le simple fait de signer une lettre de change est un acte de commerce, même s'il n'est pas signé
par un commerçant.

- Actes accomplis par des sociétés commerciales

Le deuxième type d'acte de commerce par la forme concerne les actes accomplis par certaines
sociétés.

Il s'agit des actes accomplis par des sociétés commerciales par la forme SNC (société en nom
collectif), SAS (société par actions simplifiées), SARL (société à responsabilité limitée) ou société en
commandite simple.

 Acte de commerce au titre de l'accessoire

Un acte de commerce au titre de l'accessoire est un acte civil accompli par un commerçant pour les
besoins de son commerce.

Il peut également s'agir d'un acte se rattachant à une opération commerciale principale. Cela
concerne notamment les actes réalisés par les non-commerçants et se rapportant à un objet
commercial tel qu'un acte portant sur un fonds de commerce ou sur l'organisation d'une société
commerciale.