Vous êtes sur la page 1sur 1

INDICATIONS ET CONTRE-INDICATIONS DE LA PSYCHANALYSE 337

par l'écran lui-même et en saisir exactement le sens. Car si les relations


analytiques se réduisaient au transfert le traitement ne serait pas possible.
Il y faut aussi l'amorce, entre eux, d'un rapport sans distorsion qui
permette au patient d'appréhender précisément ce que le psychanalyste
veut lui dire. La conservation d'une certaine conscience d'autrui, avec
l'intérêt objectai que cette conscience implique, est donc indispensable,
or la forme de certains mécanismes de défense et leur intensité peuvent
réduire le psychanalyste à n'être rien d'autre qu'un écran vide ou même
parviennent à l'escamoter complètement.
Passons en revue les mécanismes de défense les plus connus, il
nous apparaîtra aussitôt que deux d'entre eux ne favorisent guère
l'établissement d'une relation adéquate avec un nouvel objet. Il s'agit de
la projection, et de l'introjection.
L'une peut aller jusqu'à faire disparaître le monde derrière un décor
de tribunal et d'échafaud dans la mélancolie anxieuse,— de cirque dans
la manie — d'embûches et de traquenards dans la paranoïa, etc. Le
délirant projette sa propre sévérité, son indignité ou sa malignité, plus
schématiquement l'imagerie de son « sur-moi » et de son « ça ». Nos
« oui... » et nos « bon... » deviennent alors accusations ou menaces,
calembours du invites canailles, signaux convenus ou pièges mortels. Le
bourreau, le fantoche, le diable s'interposent entre le malade et nous ; il
ne nous entend plus. Mais le malade qui a englouti l'objet tout entier ne
nous entend pas non plus, sans qu'il lui soit nécessaire de brouiller les
messages d'un univers dont son amour et sa haine se sont déjà détournés.
Bien entendu ces exemples empruntés à la nosographie des psychoses ne
prêtent guère à discussion, mais il se présente dans la pratique jour-
nalière bien des cas limites... il faut les écarter croyons-nous s'ils
révèlent une tendance projective prédominante ou un profond désintérêt
affectif.
Il n'en est pas de même pour les autres mécanismes névrotiques qui
au contraire indiquent formellement la psychanalyse. L'obsédé qui
isole pour éviter le contact avec autrui, ou qui annule après contact
reconnaît ainsi implicitement l'existence d'autrui. Si l'isolation et
l'annulation portent sur ses propres pensées, sentiments, etc., on remar-
quera que la perception de l'objet n'en est pas altérée, de même dans la
formation réactionnelle ainsi que dans le refoulement propre à l'hystérique.
Quant à la focalisation de l'intérêt libidinal sur une même personne,
contre-partie de la non-perception des autres, c'est un facteur très
favorable quand l'analyste en est l'objet.
La forme de ces divers procédés de défense n'est donc pas un

Vous aimerez peut-être aussi