Vous êtes sur la page 1sur 61

PALEONTOLOGIE

I- DEFINITION

PALEO= PALAIOS= ANCIEN

ONTO= ONTOS=VIE OU ÊTRE

LOGIE=LOGOS= Science

Paléontologie : Science qui étudie les


anciens êtres vivants
- Anciens êtres vivants = FOSSILES
- Les fossiles sont de toute taille ex: Dinosaures,
foraminifères
- Ils peuvent être d’origine animale ou végétale
Tous les organismes se fossilisent-ils?
• Non
• Fossilisation est un phénomène exceptionnel
• Certaines conditions doivent être réunies
• Le degré de conservation dépend:
- Nature des organismes
- Resistance à l’altération et à la dégradation du
squelette
Conditions de fossilisation:
• a-Echapper aux agents de destruction: O2, bactéries,
prédateurs…
• b-Enfouissement rapide sous un sédiment fin (argiles,
marnes
• C- Etre soumis à des agents de conservation
II- Catégories de fossiles

Trois catégories de fossiles sont distinguées:

L’ORGANISME LUI-MÊME

LE SQUELETTE ENTIER OU FRAGMENTS DE


SQUELETTE

LES TRACES D’ACTIVITE


1) L’ORGANISME LUI-MÊME

CAS EXCEPTIONNELS : SUBSTANCE CONSERVATRICE

FOSSILISATION SANS MODIFICATIONS

EXEMPLES:
Mammouths de Sibérie
AUCUN CHAGEMENT NI DANS
LA MORPHOLOGIE NI DANS LA
NATURE DU SQUELETTE
Ötzi retrouvé dans les dolomites (chaîne de montagnes
en Italie) en 1991 à 3100 m d’altitude, daté au C14
3350 à 3100 avJC
EXEMPLE: INSECTES PIEGES DANS L’AMBRE

AMBRE= RESINE FOSSILE

RESINE ACTUELLE
AMBRE= RESINE FOSSILE
•Dans de l’ozokérite ou ozocérite: paraffine naturelle, ex: Rhinocéros
en Ukraine
• Tourbe : Matière organique fossile pouvant contenir des
restes humains.

Exemple: Homme de
Tollund, Danemark
2-SQUELETTE ENTIER OU FRAGMENTS DE SQUELETTE

FOSSILISATION AVEC MODIFICATIONS


CHANGEMENT DANS LA NATURE
DU SQUELETTE OU DE LA
COQUILLE
COQUILLES DE BIVALVES
Dent de Mammouth

Dents de requin
Os
vertèbre

Valve Valve de Bivalves


Restes humains piégés dans des cendres
volcaniques ex: restes humains de
Pompeï
Moules externes , moules internes
MOULES EXTERNES

Moule externe Moule externe


d’un d’un
Gastéropode Céphalopode
Fougères

Moule externe d’un feuillage


de fougères du Paléozoïque

Moule externe d’un


fragment de tronc d’un
arbre du Paléozoïque
Moule externe d’Archéopteryx dans un
calcaire
fin
Moules internes

Moule interne Moule interne


d’un d’un
Gastéropode Céphalopode
3) TRACES D’ACTIVITE

TRACE DE DEPLACEMENT

Pistes de dinosaures
. Pistes ou traces de locomotion

Pistes laissées par


des vers marins
Bioturbations
TRACE DE REPOS

Etoiles
de mer
TRACES DE NUTRITION
GASTROLITHES

COPROLITHES

Coprolithes ou
excréments de
Tyranosaurus rex
Perforations dues
à un prédateur
POISSON
Traces de reproduction

Œufs de
dinosaures
SPORES POLLENS
Outils préhistoriques

Bifaces

Pointe de flèche
Fossilisation avec modifications

Silicification ou épigenèse

Bois silicifié : la silice SiO2 remplace la cellulose des


arbres
L’incrustation: réalisée près des sources calcaires
III- Méthodes de la paléontologie
Où trouve t’on les fossiles?
Dans les roches sédimentaires: Calcaires, marnes , dolomies….

Pour faire de la paléontologie, il faut aller dans un premier


temps sur le terrain pour récolter les fossiles. Ensuite les
déterminer au laboratoire

Calcaire ou
dolomie

Marnes
Calcaire ou
dolomie

Marnes

On prélève des roches dures ainsi que des marnes , on


récolte les fossiles que l’on numérote
Chaque strate est numérotée, les
échantillons de chaque strate sont
également numérotés

Pour les roches dures, des lames minces


sont réalisées
Pour les roches tendres, elles sont
trempées puis lavées à travers une colonne
de tamis
Les roches tendres (marnes,
argiles) sont lavées dans une
colonne de tamis, ensuite on
récupère le résidu que l’on
met sous la loupe binoculaire
pour observer les
microfossiles
Le travail du paléontologue est de déterminer les fossiles récoltés,
c’est-à-dire qu’il doit leur attribuer un nom dit d’espèce

Qu’appelle t’on espèce?


Ce nom a été défini la première fois, en 1758, par un naturaliste
suédois du nom de Linné. Il désigne l’espèce par deux noms latins
soulignés qui sont suivis du nom de l’auteur qui l’a décrite le
premier ainsi que l’année de description.

Exemple: Le nom d’espèce du lion est :

Felis leo Linné, 1758

Espèce Année

Genre Auteur
Il y a deux notions d’espèces: l’espèce biologique et
l’espèce typologique

L’espèce biologique est basée sur :


-La ressemblance morphologique
- Des critères d’interfécondité (plus particulièrement).
- la distribution écologique

En paléontologie, nous n’avons pas toutes ces informations,


l’espèce est donc typologique, c’est-à-dire que l’on choisit
un type qui va servir de référence. L’espèce typologique est
basée sur la ressemblance.

Tout espèce doit être située dans le monde vivant, c’est-à-


dire que l’on doit la classer.
Le monde vivant est subdivisé en 7 degrés hiérarchiques
principaux
Règne
Phylum ou embranchement
Classe
Ordre
Famille
Genre
Espèce

Il existe des degrés intermédiaires : sous règne, super


classe, sou- ordre

Le code international de Nomenclature zoologique a défini


certaines conventions correspondant aux divers degrés
taxinomiques. La taxinomie consiste à établir des règles.
Ainsi il existe des terminaisons pour chaque catégorie
hiérarchique.
Catégorie terminaison
hiérarchique

Embranchement a Mollusca
ou phylum

Classe a Bivalvia
Ordre ida Hippuritoida
Sous ordre ina
Super famille acea Hippuritacea
Famille dae Radiolitidae
Genre Praeradiolites
Espèce Praeradiolites
biskraensis (Coquand,
1862)
INTERÊTS DE LA PALEONTOLOGIE

Connaître les anciens organismes et leur évolution dans le temps

Dater les couches géologiques= BIOSTRATIGRAPHIE

Reconstituer les anciens environnements= PALEOECOLOGIE

Reconstituer la position des mers et des continents au cours des


temps géologiques: PALEOBIOGEOGRAPHIE
Connaître les anciens organismes et leur évolution dans
le temps

Trilobites disparus à la fin du


Paléozoïque

Grands reptiles disparus à


la fin du Mésozoïque
Biostratigraphie:

C’est la datation des strates par le biais de fossiles .

Les fossiles que l’on utilise pour dater sont dits fossiles
stratigraphiques ou fossiles dateurs

Un fossile stratigraphique est un fossile qui a une courte


durée de vie et une large répartition géographique.
Une courte durée de vie en géologie est de l’ordre de
quelques milliers à quelques millions d’années

Il existe une échelle des temps géologiques ou échelle


sratigraphique. Elle est subdivisée en ères, systèmes,
séries et étages

Quand on fait de la biostratigraphie, on fait de la datation


relative, elle comporte une marge d’erreurs de + ou -
quelques millions d’années
Répartition stratigraphique:
Répartition d’un fossile dans les strates. C’est-à-dire la première
et dernière apparition d’un fossile dans des strates

Cette répartition est plus ou moins longue.

D Dévonien

C Silurien

B Ordovicien

A Cambrien
1 2 3 4 1 2 3 4

Répartition stratigraphique Répartition stratigraphique


Fossile 1: A - D Fossile 1: Cambrien - Dévonien
Fossile 2: A - B Fossile 2: Cambrien - Ordovicien
Fossile 3: A - C Fossile 3: Cambrien- Silurien
Fossile 4: A Fossile 4: Cambrien
Age d’association
Une strate peut contenir plusieurs fossiles qui ont différentes
répartition stratigraphiques. Pour déterminer l’âge de la couche,
il faut déterminer la période de vie commune aux différents
fossiles.

La photo a
été prise
entre 72et
Père né en 1903 décédé en 1973 73
Fille né en 1934 et toujours vivante
Petit fils né en 1972 et décédé en 1980
On a une strate qui renferme les fossiles a, B, Cet D
dont les répartitions stratigraphiques sont comme suit
A- Ordovicien- Dévonien
B- Silurien –Carbonifère
C- Cambrien- Silurien
D- Silurien
Reconstituer les anciens environnements= PALEOECOLOGIE

Chaque organisme a un milieu de vie particulier.

Il y a des organismes qui vivent sur la terre ferme, d’autres en


milieu aquatique, c’est-à-dire soit dans des lacs, soit dans des
fleuves ou encore en milieu marin
MILIEU MARIN

Organismes pélagiques
ou pelagos=
organismes vivants
dans la masse d’eau

Organismes benthiques ou
benthos=
Organismes vivants au
niveau du fond marin
Reconstituer la position des mers et des continents au cours des
temps géologiques: PALEOBIOGEOGRAPHIE

Le fait de trouver des fossiles marins en plein désert indique qu’à


une époque donnée, ce désert était recouvert par la mer, donc que
la géographie n’était pas celle que l’on connait de nos jours .

La présence de ces organismes marins, nous a permis de le


déduire.
Mise en évidence
d’un
bras de mer qui
passe
en plein continent
africain

Vous aimerez peut-être aussi