Vous êtes sur la page 1sur 135

DEPARTEMENT :

TECHNIQUES DE MANAGEMENT

Rapport final du business plan

Distributeur automatique des produits


parapharmaceutiques

Réalisé par : Encadré par :


M. MOQRICH Zouhir
• IDHAMOU Hasna
• AMGROUD Fatima
• CHARRAKI Meryem
Année Universitaire :
• OUCHOUKHANE Hajar
• AKHARRAZ Fatima 2019-2020
Dédicaces
Nous dédions ce travail :

A nos parents qui ne cessent plus de nous encourager et de nous inciter à perpétuer.

A nos frères et sœurs pour leur soutien et leur affection.

A nos amis et nos collègues pour leur compagnie et les bons moments passés ensemble.

A tous ceux qui nous ont procuré de l’aide, et qui ont œuvré de près comme de loin pour que
nous menions à bien l’accomplissement et la transformation des efforts embauchés dans ce
travail en une vraie prouesse.
Remerciements
C’est un réel plaisir qu’on tient à présenter ces mots de remerciement à tous ceux qui
nous a accompagné, et soutenu tout au long de travail.

Nous remercions Dieu tout puissant qui nous a donné le courage et volonté pour préparer
ce modeste travail.

Nous remercions également nos professeurs pour la qualité de l’enseignement au cours


de ces deux années, ainsi que nous remercions tout particulièrement notre professeur de
business plan M. AAZZAB Abdelkarim, qui nous a aidé à réaliser ce rapport par ses efforts,
ses informations et ses conseils. Nos remerciements vont à notre encadrant M. MOQRICH
Zouhir pour son soutien et ses remarques afin de réaliser ce rapport.

Enfin, nous avons aussi le devoir de remercier le directeur de l’école supérieur de


technologie pour ses efforts considérables à mener à bien une formation dans les meilleures
conditions.

Que tous ceux qu’on a cités trouvent ici l’expression de notre profonde gratitude.
Sommaire
DEDICACES ...................................................................................................................................................................................

REMERCIEMENTS .........................................................................................................................................................................

SOMMAIRE ...................................................................................................................................................................................

INTRODUCTION GENERALE ..................................................................................................................................................1

PRESENTATION DU PROJET ................................................................................................................................................. 2

LES ENTREPRENEURES .......................................................................................................................................................... 4

LE BILAN PERSONNEL ...........................................................................................................................................................5

Partie 1 ; Etude Marketing ........................................................................................................................................ 6

INTRODUCTION.........................................................................................................................................................7

I. ANALYSE DU MARCHE .................................................................................................................................................................................................................8


II. STRATEGIE MARKETING ...........................................................................................................................................................................................................29
III. PLAN D’ACTION MARKETING ................................................................................................................................................................................................. 31

CONCLUSION ..........................................................................................................................................................37

Partie 2 : Juridique ................................................................................................................................................. 38

INTRODUCTION....................................................................................................................................................... 39

I. PRESENTATION DE L’ENTREPRISE .................................................................................................................................................................. 40


II. LE CHOIX DE LA FORME JURIDIQUE................................................................................................................................................................ 42
III. ELABORATION DES STATUTS .......................................................................................................................................................................... 46

CONCLUSION ..........................................................................................................................................................58

Partie3 : Administrative ........................................................................................................................................... 59

INTRODUCTION....................................................................................................................................................... 60

I.
L’ORGANISATION DE L’ENTREPRISE................................................................................................................................................................61
II.
ACQUISITION DES RESSOURCESHUMAINES .................................................................................................................................................... 62
III.
SIMULATION DES RESSOURCES HUMAINES .................................................................................................................................................... 68
CONCLUSION .............................................................................................................................................................................. 73
PARTIE 4 : TECHNIQUE......................................................................................................................................................................................... 74

INTRODUCTION........................................................................................................................................................ 75

I.
LOCALISATION DU PROJET...............................................................................................................................................................................76
II.
AMENAGEMENT .............................................................................................................................................................................................. 77
CONCLUSION ................................................................................................................................................................................ 94
Partie 5 : Financière................................................................................................................................................ 95

INTRODUCTION........................................................................................................................................................ 96

I. LE NIVEAU PREVISIONNEL DE L’ACTIVITE .................................................................................................................................................... 97


II. LE BESOIN DE FINANCEMENT........................................................................................................................................................................ 98
III. LES DEPENSES PREVISIONNELLES ................................................................................................................................................................ 100
IV. LES CHARGES FINANCIERES ......................................................................................................................................................................... 103
V. LES RISQUES D’EXPLOITATION : TABLEAU D’EXPLOITATION DIFFERENTIEL ............................................................................................. 109
VI. CHOIX D’INVESTISSEMENT...........................................................................................................................................................................110
CONCLUSION ......................................................................................................................................................... 113

CONCLUSION GENERALE ........................................................................................................................................ 114


BIBLIOGRAPHIE ........................................................................................................................................................ 115

LISTE DES TABLEAUX ................................................................................................................................................ 116

LISTE DES GRAPHIQUES ............................................................................................................................................ 118

LISTE DES FIGURES ET DES IMAGES ............................................................................................................................ 119

TABLE DES MATIERES ............................................................................................................................................... 126


Introduction générale
C’est grâce à ce projet que nous avons eu l’opportunité de pratiquer nos connaissances
théoriques acquis dans le cadre de nos études à l’école supérieur de technologie Agadir, filière
technique de management option finance, comptabilité et fiscalité.

Il y a quelques années encore, il fallait se rendre dans une parapharmacie pour acheter
des pansements pour une simple blessure, et il se peut que quelqu’un en ait besoin a moment
hors des horaires d’ouverture, ainsi qu’il y on a ceux qui n’aiment plus faire la queux.

Néanmoins, on connaissait au Maroc les distributeurs automatiques de café (boissons


chaudes), des boissons gazeuses, mais pas encore de parapharmacie. La chose qui nous a
motivés à choisir « Un distributeur automatique de produits parapharmaceutiques »
comme étant l’idée de notre projet de fin d’études.

La procédure qu’on a suit se structure en 5 principales parties :

• Etude Marketing.

• Etude Juridique.

• Etude Administrative.

• Etude Technique.

• Etude Financière.

1
Présentation du projet
L’appareil « LIBRA_PHARMA » est un distributeur automatique des produits
parapharmaceutique. Il marche 7j/7j et 24h/24h. Son utilisation permet un gain de temps aux
gens qui souhaitent faire des achats à toute heure de la nuit, en leur évitant de faire la queue du
jour dans les pharmacies. On peut y acheter différents produits comme des désinfectants, des
pansements, etc. La machine peut aussi distribuer des produits d’hygiène comme des
dentifrices, des crèmes de soin, des savons … et des produits de puériculture comme du lait
infantile, des biberons, des couches, etc. On peut également y acheter des lubrifiants, des
tampons hygiéniques, des préservatifs, etc. Outre les produits de soins personnels à savoir des
crèmes hydratantes, crèmes solaires et baumes réparateurs, mousses à raser et lotions.

En ce qui concerne les paiements, on peut le faire par billets et par pièces. Mais,
l’appareil prend en compte aussi les cartes bancaires. Vous recevez un reçu après le paiement.
Et pour retirer la commande, vous devez taper un code.

Cet automate est pratique, fiable et facile d’utilisation, il est composé de compartiments
modulables et d’une vitre sécurisée antieffraction. Ce mode de distribution est de plus en plus
répandu et est en parfaite adéquation avec la demande des nouveaux consommateurs.

LIBRA_PHARMA a plusieurs avantages à savoir :

• Accessible 24h/24 et 7 jours sur 7

• Capte de nouveaux clients

• Matériaux brevetés contre le vandalisme

• Simple d’utilisation

• Paiement sécurisé

• Respecte les règles d’hygiène

Comme l’appareil sera placé à l’extérieur, il doit être protégé essentiellement de


vandalisme et du vol. En général, tous les distributeurs automatiques sont équipés d’un double
vitrage antieffraction. Ils possèdent aussi plusieurs serrures. Afin de protéger les produits,
L’appareil est climatisé. Il est aussi doté d’une casquette de protection pour protéger les produits
de la chaleur et de la lumière durant la journée.

2
Figure 1 : Distributeur automatique

3
Les entrepreneures
• IDHAMOU Hasna : Après avoir obtenu un baccalauréat en sciences économiques et
gestion option science de gestion comptable à Tiznit, elle a poursuivi ses études à l’EST-
AGADIR pour obtenir un D.U. T en FINANCE, COMPTABILITE et FISCALITE. Elle
a effectué un stage d’un mois au sein d’Attijari Wafa Bank à Tiznit. Pour elle ce stage
était une occasion d’appliquer ses connaissances théoriques et améliorer son niveau de
communication ainsi que découvrir le monde professionnel.
• AMGROUD Fatima : Après un baccalauréat en sciences économiques et gestion
option science de gestion comptable à Tiznit, il a entrepris ses études à l'EST AGADIR
pour avoir un D.U.T en FINANCE, COMPTABILITE et FISCALITE et compte
continuer dans ce domaine. Elle a effectué un stage d'un mois au sein d’un fiduciaire à
Tiznit. Ce stage lui a permis de renforcer ses connaissances théoriques dans le domaine
de la comptabilité.
• AKHARAZZ Fatima : Après avoir un baccalauréat en sciences économiques et
gestion, option sciences économiques à Agadir, elle a continué ses études à l'EST
AGADIR pour l'obtention du D.U.T en FINANCE, COMPTABILITE et FISCALITE
et compte continuer dans ce domaine. Elle a effectué un stage d'un mois au sein de RMA
Assurance à Agadir. Cette expérience lui a donnée l'occasion d'enrichir ses
connaissances sur le plan du savoir-faire ou sur le plan relationnel et humain.
• CHARRAKI Meryem : Après un baccalauréat en sciences économiques et gestion
option science de gestion comptable à Tiznit, il a entrepris ses études à l'EST AGADIR
pour avoir un D.U.T en FINANCE, COMPTABILITE et FISCALITE et compte
continuer dans ce domaine. Elle a effectué un stage d'un mois au sein d’un à Tiznit. Ce
stage lui a permis d’appliquer ses connaissances et renforcer ses aptitudes.
• OUCHOUKHANE Hajar : Après un baccalauréat en sciences économiques et gestion
option science de gestion comptable à Tiznit, il a entrepris ses études à l'EST AGADIR
pour avoir un D.U.T en FINANCE, COMPTABILITE et FISCALITE et compte
continuer dans ce domaine. Elle a effectué un stage d'un mois au sein de la banque
CRÉDIT DU MAROC à AGADIR. Ce stage lui a permis de renforcer ses connaissances
théoriques dans le domaine de la comptabilité.

4
Le bilan personnel
• Nos motivations

Le projet est le fruit de la concertation de cinq personnes, et cinq étudiantes à l’Ecole


Supérieure de technologie d’Agadir.

Nous avons décidé de nous lancer dans le domaine des parapharmacies en choisissant
une idée innovante ; celle de vente des produits parapharmaceutiques par des machines.

En mettant en commun nos connaissances, nos expériences, notre dynamisme et notre


esprit d'initiative, cela va faire réussir notre projet.

• Nos compétences

Etant étudiantes à l’EST AGADIR, nous avons pu acquérir durant ces deux années des
concepts fondamentaux, des matières de base de gestion ce qui nous a permis de comprendre le
fonctionnement d’une entreprise. Nous avons également des connaissances en gestion des
ressources humaines, en marketing, en droit, en économie ....

Nos compétences et nos expériences seront appréciables au niveau de la


commercialisation de nos produits et la gestion de notre entreprise.

5
6
Introduction
La réalisation d’un projet nécessite au préalable une étude approfondie visant à en évaluer la
faisabilité. La faisabilité marketing est, en effet, très importante dans la mesure où elle constitue
une étape déterminante pour la réussite de notre pénétration sur le marché.

Notre but primordial est de satisfaire nos clients potentiels tout en garantissant une rentabilité
satisfaisante. Pour rester en harmonie avec ces principes et pour réussir notre implantation sur
le marché, nous allons, dans un premier temps, effectuer une analyse du marché. Celle-ci
consistera à décrire les différents environnements dans lesquels nous évoluerons, à déterminer
la clientèle cible, à évaluer la taille du marché et ses tendances, et à évaluer la concurrence.

Par la suite nous déterminerons notre plan marketing qui consistera à établir les stratégies
marketing et le plan d’action. Ce dernier élément englobera la détermination de la politique de
produit, la mise en œuvre d’une politique de communication, l’élaboration de la politique de
distribution, la détermination des prix et tarifs, ainsi que la prévision de nos ventes futures.

7
I. Analyse du marché
Sans marché, pas de clients et donc pas d’entreprise. Ce passage est obligatoire pour
chaque projet de la création d’une entreprise ; est une étape fondamentale permettant de
s’assurer de l’existence d’une clientèle et d’un besoin non satisfait de celle-ci.

Faire une étude du marché c’est identifier l’information dont vous avez besoin, la
trouver ; l’analyser et l’utiliser. Etudier un marché c’est tout d’abord comprendre
l’environnement dans lequel nous allons créer notre entreprise, identifier nos concurrents. Ainsi
le meilleur moyen de connaître nos chances de succès avant de se lancer.

1) Etude du macro-environnement
Pour assurer la réussite de n’importe quelle étude de marché il faut passer par l’étude du macro-
environnement qui répond à un double objectif :

• L’évaluation des différents éléments susceptibles d’affecter l’activité.


• L’identification des opportunités ou des menaces environnementales.

A. Environnement économique

a) L’agriculture

• Constitue un véritable levier économique pour la région Sous Massa et un secteur

d’intégration pour la population locale.

• La région est considérée comme la 1 ère région agricole du pays avec un PIB régional

de 17.3 %.

https://www.soussmassa.ma/fr/agriculture

b) La pêche

• Le secteur de la pêche présente de réelles opportunités pour la région Souss Massa.


• Notre région constitue la 1 ère place de déparquement, des produits de la mer en valeur
et la 3 ème place en volume dotée d’un grand port de pêche à Agadir (54056 tonnes).
• Produit 36 % de la valeur Ajoutée nationale et fait 3,3 % de part de marché mondial.
https://www.soussmassa.ma/fr/peche

8
c) Le tourisme

• La beauté des paysages naturels, la douceur du climat, la richesse patrimoniale faisant


du Souss Massa une destination touristique d’excellence.
• 30% de la capacité d’hébergement national.
https://www.soussmassa.ma/fr/tourisme

d) Artisanat

• L’artisanat du Souss Massa reflète la richesse culturelle de la région.


• Ce secteur compte aujourd’hui 9760 unités artisanales et emploie plus de 21560
Personnes.
https://www.soussmassa.ma/fr/artisanat

e) Culture

• Les 33 bibliothèques, 8 musées, 13 complexes culturels et 7 théâtres que compte la

région participe pleinement à son rayonnement culturel.

https://www.soussmassa.ma/fr/culture

f) Les produits de terroirs

• Concentré à 80% dans le Souss, Argane est le premier produit à avoir obtenu une IGP
(Indication Géographique Protégée) en avril 2009, portée par l’Association Marocaine
de l’Indication Géographique de l’Huile d’Argane (AMIGHA).
• Le Safran est doté depuis Avril 2010 d’une AOP (Appellation d’Origine Protégée) à
Taliouine dans la province de Taroudant.
• Les Amandes, cultivées à Tafraout bénéficient depuis Avril 2012 de l’IGP Amande de
Tafraout portée par le GIE Taddart Nelouz.
• Dans les oasis de Tata, le palmier dattier a bénéficié en 2014 du label IGP pour la variété
Bouittob.
• Enfin, le Henné Ait Ouabelli de Tata est doté d’une IGP depuis 2016.

g) Croissance

• En 2017, la région a réalisé une croissance économique de 1,1 % seulement.

9
h) Taux d’inflation

• Le Maroc vient d’enregistrer au titre de l’exercice 2019 le plus faible taux d’inflation
de son histoire.
• La période 1960 – 2019 : l’inflation au Maroc n’a pas dépassé une moyenne de 4.2 %
par an.
• Entre 1960 – 2019 de calcul de l’inflation, l’indice a baissé de 94 %

i) Taux de chômage

• Le taux de chômage a enregistré une augmentation de 9,3 % à 9,4 % entre le 3ème


trimestre de 2018 et la même période de 2019 à Agadir.

B. Environnement Technologique

‒ L’importance des nouvelles technologies est de plus en plus croissante.


‒ Les progrès technologiques influencent fortement la création et le développement des
affaires.

C. Environnement géographique et démographique


L'analyse de ce facteur va nous permettre de connaitre la richesse humaine de la région Sous
Massa et à la ville d’Agadir, le lieu principal d’implantation de notre projet.

a. Présentation de la région Souss-Massa


La région Souss-Massa est longée par l’océan atlantique à l’ouest, sa superficie est de
53789 km², soit 7,6% du territoire national, et une population de 2,677 millions, PIB : 64,5
Milliards de DHS (6,5%du PIB national), taux d’urbanisation et de 56,1%, taux de chômage
est de 9% à Agadir contre 9,4% au niveau national. Elle composée de deux préfectures : Agadir
Ida Outanane et Inezgane-Ait-Melloul et quatre provinces : Chtouka-Ait Baha, Tiznit,
Taroudant et Tata.

La région jouit de grandes potentialités en manière agricole, culturelle...

“La source : www.hcp.ma”

10
➢ Présentation de la ville Agadir
Le grand Agadir est une grande agglomération urbaine e située dans la partie Nord-
Ouest de la plaine du Souss, située sur la côte atlantique à 508 km au sud de Casablanca, à 173
km d’Essaouira, et a 235 km à l’ouest de Marrakech.

Elle s’étendue d’une superficie de 51642 km, de Anza au Nord jusqu’a ait Melloul au
Sud, en plus de Tikiouine à l’Est. Sa structure est composée de plusieurs unités urbaines, il
s’agit de :

- Agadir : ville principale et métropole régionale du sud marocain, et aussi commune


urbaine élargie qui englobe quatre centres (Agadir, Anza, Bensergao, Tikiouine);

-Inezgane: ville commerciale par excellence -située à 10 km au sud d’Agadir- et


municipalité à laquelle se sont annexés deux centres (Tarrast et Jorf);

-Dchaira El Jihadia et At Melloul: deux grandes municipalités, la première joue le rôle de


la ville dortoir, la deuxième joue le rôle de la ville industrielle de grande envergure.

Figure 2 : Présentation de la région Souss massa Draa

D. Environnement social
Il s’agit d’évaluer le style de vie des consommateurs, leur appartenance et leurs
valeurs sociales, leurs gouts et leurs besoins.

En effet, les normes de vie dans la ville d’Agadir se rapprochent de ceux des pays
occidentaux, vu que leur pouvoir d’achat est en hausse.

11
Pour la région de Souss Massa le taux de pauvreté est de 20% contre 14% au niveau
national, pour l’indice de développent humain 0,7%, et pour l’indice de développement social
est de 0,6% (29057 de personnes souffrent d’exclusion sociale au sein de la région). Pour le
secteur de la santé, le nombre des médecins du secteur privé est de 732 médecins.

E. Environnement politico légal


Le système légal, réglementaire et administratif définit le cadre dans lequel les entreprises et
les individus mettent en œuvre leurs activités. Les éléments constituant l’environnement légal
pour notre projet sont les suivants :

• Le régime social

Ce régime rassemble des informations sur le droit du travail et de la sécurité sociale pour
les travailleurs du secteur privé, englobant tout ce qui est en relation avec le travail, congés
licenciements, retraite, etc.

• Le régime fiscal

- La taxe professionnelle exonérée pendant les 5 premiers exercices à compter de la date du


début de l’exploitation.

-Législation du travail impose à l’entreprise d’appliquer certaines règles :

‒ Le salaire minimum (SMIG).

‒ Les congés aux employés.

‒ Le droit de grève.

‒ Le droit de se regrouper en syndicat.

2) Etude du microenvironnement
Afin qu’un projet de création d’entreprise soit réussi, une étude de marché est nécessaire
cette dernière a pour objectif d’évaluer le potentiel du marché, de rechercher de l’information
visant à acquérir une bonne connaissance de l’environnement, de la concurrence, de la clientèle,
de l’offre et de la demande, pour adopter un positionnement concurrentiel pertinent.

12
A. La clientèle cible
Après une étude des principaux environnements qui peuvent influencer notre
Entreprise, il est primordial de déterminer le profil de la clientèle ciblée et essayer de
comprendre son comportement et ses préférences.

L’analyse du micro-environnement va nous donner alors une idée sur le comportement des
clients et qu’est-ce qu’ils cherchent dans un produit/service.

➢ Analyse du questionnaire

Le succès d’une entreprise repose primordialement sur sa clientèle. Pour bien connaitre
notre clientèle on a choisi une étude quantitative ayant pour moyen un questionnaire auprès de
la population d’Agadir d’un échantillon de 100 personnes.

13
a. Le sexe

Le sexe %
Homme 43
Femme 57
Total 100

Tableau1 1 : Le sexe

Homme Femme

43%

57%

Graphique 1 : Le sexe

Comme l’explique le tableau et le graphique, notre étude est portée sur une population
composée de 43% des hommes et 57% des femmes.

Donc les deux sexes sont intéressés par notre projet.

14
b. L’âge

L’âge %

De 18 ans à 40 ans 72

De 40 ans à 60 ans 19

Plus de 60 ans 9

Total 100

Tableau 2 : L’âge

De 18 ans à 40 ans De 40 ans à 60 ans


Plus de 60 ans

9%

19%

72%

Graphique 2 : L’âge
On constate que la tranche d’âge qui a le pourcentage le plus élevé est celle de 18 ans à 40 ans
avec un pourcentage de 72%, et celle de 40 ans à 60 ans 19%, 9% des personnes ayant plus de
60ans.

Autrement dit ce projet a attiré particulièrement l’attention des jeunes.

15
c. Catégorie

Catégorie %
Etudiant 25
Employé 30
Commerçant 40
Autre 5
Total 100

Tableau 3 : Catégorie

45
40
35
30
25
20
15
10
5
0
Etudiant Employé Commerçant Autre

Graphique 3 : Catégorie

Il apparait que les catégories socio-professionnelles les plus importants pour notre projet
sont les commerçants, les employés, les étudiants, ainsi que les autres catégories.

16
d. Avez-vous l'habitude de fréquenter les parapharmacies

L`habitude de fréquenter les parapharmacie %


Oui 40
Occasionnellement 51
Non 9
Total 100

Tableau 4 : Questionnaire

Occasionnellement non

9%

oui ; 40%

51%

Graphique 4 : Questionnaire

40% des gens ont l’habitude de fréquenter les parapharmacies, ainsi 51% des gens les
fréquentent par occasion (au cas d’une maladie, un besoin ou un manque.

17
e. En moyenne, à quelle fréquence vous-y rendez-vous ?

Nombre de fois %

1 fois par mois 28.6

2 fois par mois 23

3 fois par mois 30.4

Plus de 3 fois par mois 18

Total 100

Tableau 5 : Questionnaire

1 fois par mois 2 fois par mois 3 fois par mois plus de 3 fois par mois

18%
29%

30%

23%

Graphique 5 : Questionnaire
Nous constatons d’après le tableau et le graph, que 53.4 % des gens se rendent aux
parapharmacies 2 fois ou 3 fois par mois ce qui donne plus la chance à réussir notre projet.
Tandis que le reste ne fréquente les officines qu’une fois par mois.

18
f. En moyenne, quel est votre budget mensuel pour l'achat de produits
parapharmaceutiques ?

Budget %
Moins de 200 DH 30
200DH – 300 DH 40
300 DH – 400 DH 20
Plus de 400 DH 10
Total 100

Tableau 6 : Questionnaire

Moins de 200 DH 200DH – 300 DH 300 DH – 400 DH Plus de 400 DH

Graphique 6 : Questionnaire

Le tableau et le graph nous prouvent que la majorité des gens interrogés dépensent entre 200
DH et 300 DH pour l’achat des produits parapharmaceutiques, et cela montre que 40% de la
clientèle de ce service se situé dans la classe moyenne.

19
g. Quel(s) type(s) de produits achetez-vous ou seriez susceptible
d'acheter sur un distributeur automatique ?

Type de produits %
Produits de soin 30
Produits d’hygiène 20.4
Produits de bébés 19
Les compliments alimentaires 10.6
Les médicaments basiques 9
Autre 8
Total 100

Tableau 7 : Questionnaire

35
30
25
20
15
10
5
0

Graphique 7 : Questionnaire
Notre projet « le distributeur automatique » propose différentes sortes de produits qu’on a cité
au-dessus, et à partie de tableau et de graphique nous remarquons que les produits de soin se
classent les premiers comme étant les produits les plus demandés par la clientèle avec un
pourcentage de 30 %, après les produits d’hygiène 20.4 %, produits de bébés 19%, …

20
B. La concurrence
a) La concurrence directe

Le secteur des produits parapharmaceutiques, soumis à une concurrence organisée entre


les pharmacies et les parapharmacies, la grande distribution, voit apparaitre des nouveaux
acteurs à l’instar des parfumeries.

La concurrence des pharmacies atteignant 80% de part de marché, les pharmacies


semblent déterminées à ne pas perdre du terrain face à la grande distribution. Et même en
gagner. Subissant un recul durable des ventes de médicaments remboursables, ces dernières
trouvent avec les produits de parapharmacie un véritable levier de croissance. Développement
des marques de distributeur (MDD), regroupement au sein de centrales d’achat, baisse des prix,
toutes les stratégies sont bonnes. Après la grande distribution, c’est au tour des chaînes de
parfumeries de vouloir s’imposer sur le marché de la parapharmacie.

50
45
40
35
30
25
20
15
10
5
0
Parapharmacies Pharmacies Grandes surfaces En ligne

Graphique 8 : La concurrence directe

D’après ce diagramme en distingue que les parapharmacies sont les principaux


concurrents du distributeur automatique des produits parapharmaceutiques.

21
b) La concurrence indirecte

Nos principaux concurrents se résument par les travailleurs du secteur informel.

En effet le secteur informel est l’ensemble des unités économiques qui produisent des
services. Pourtant elles ne sont pas régularisées ni prisent en compte dans les statistiques
professionnelles mais elles ne sont pas négligées car elles participent d’une façon ou autre dans
l’économie nationale. Dans notre cas on peut distinguer comme concurrent indirecte :

Contrebande : qui désigne le transport illégal de marchandises ou de personnes, en


particulier au travers de frontières, ceci afin d'éviter de payer des taxes.

c) Les barrières à l’entrée et les nouveaux entrants

Les chaînes de parfumerie cherchent à pénétrer le marché. En effet, pour éviter


l’influence des nouveaux entrants, on va fournir un service de qualités avec un prix adéquat.

d) Le pouvoir de négociation des fournisseurs

Une grande partie de nos services dépend de notre choix des fournisseurs, autrement dit
si on veut à nos clients un service de qualité on doit choisir les fournisseurs qui sont capable de
nous fournir des produits de qualité avec un prix adéquat.

C. Le diagnostic
Ce diagnostic est la première phase du processus stratégique. Il est nécessaire pour
Formuler et mettre en œuvre les options stratégiques les plus pertinentes pour but de survivre
et développer dans un environnement évolutif.

• Le diagnostic interne

Il s’agit d’analyser les forces et les faiblesses de l’entreprise, pour déterminer les
ressources que l’entreprise devra exploiter pour se démarquer de ses concurrents et les
faiblesses qu’elle devra combler pour rester compétitive.

‒ Les forces

Notre service va apporter une valeur ajoutée aux clients qui consiste à servir leur besoin
rapidement sans attendre dans les pharmacies et les parapharmacies, donc c’est un gain de
temps.

22
‒ Les faiblesses

Vu que notre projet est basé sur des machines et des appareils alors le cout
d’investissement va être élevé.

• Le diagnostic externe

Le diagnostic externe concerne l’environnement des organisations. Il permet d’identifier


et de distinguer parmi les éléments de l’environnement, ceux qui consiste des opportunités et
ceux qui consiste pour elle des menaces.

‒ Les opportunités

La demande : Ces derniers années, La culture des gens envers les parapharmacies changées et
continue d’évoluer. Ce qui nous a donné l’opportunité d’innover dans ce domaine aves cette
machine.

L’offre : l’absence relative de la concurrence de la même idée à Agadir nous a encouragés à


faire cette entreprise malgré ses risques.

‒ Les menaces du marché

La menace principale du marché est de savoir si les gens s’adapteront ou non au projet
et feront confiance à nos produits. Cela c’est a cause qu’une partie de la population pensent que
les produits de haut qualité se trouvent dans les pharmacies et les parapharmacies, alors on doit
les encourager en s’appuyons sur les différents moyens de communication.

Forces : Faiblesses :
Seul sur le marché. Cout d’investissement très élevé.
Diversification des produits. Manque d’expérience dans le domaine.
Service libre 24/24.
Concept innovant.
Rapidité du service.

Tableau 8 : SWOT

23
Opportunités : Menaces :
Nouvelles technologies. Incertitude et découragement des clients.
Marché libre et en croissance. Forte concurrence des :-pharmacies, -
Une population importante. parapharmacies, -les super marchés, -les sites
en liges…

Tableau 9 : SWOT

D. Comportement d’achat
En marketing, l'analyse du comportement du consommateur est une étape
Importante. En effet, c'est grâce à cela que l'on peut adopter une stratégie marketing efficace,
segmenter la clientèle selon des critères bien précis.

Dans cette partie, on cite les variables qui poussent le consommateur à l’achat ;

• LES PRINCIPAUX FACTEURS INFLUENÇANT L’ACHAT

1) Variables individuelles

Facteurs psychologiques

‒ Les besoins :

Parmi les facteurs psychologiques qui ont une influence sur l'acte d'achat du
consommateur, le premier est le besoin.

Pour bien comprendre comment fonctionne le besoin chez l'individu, il est intéressant
de se pencher sur la pyramide de Maslow, qui établit une hiérarchie des besoins chez l'homme.
Ainsi, l'homme cherchera en premier lieu à assouvir des besoins physiologiques avant de
s'intéresser à son besoin de sécurité. Viennent ensuite les besoins d'appartenance et d'estime, et
pour finir, le besoin de s'accomplir.

Deuxième facteur psychologique qui intervient dans l'acte d'achat du


consommateur :

24
‒ La motivation :

Qui est une pulsion positive qui pousse un individu à l'action. C'est l'exact opposé d'un frein.

L’individu ressent un écart entre l’état présent d’insatisfaction, et la situation idéale qu’il
recherche, ce qui le pousse à agir dans le but de réduire la tension et la frustration, et retrouver
un état d’équilibre.

On distingue trois types de motivation :

• Motivation hédoniste : basée sur la recherche de plaisir


• Motivation oblative : reposent sur le plaisir d’autre
• Motivation d’auto-expression : besoins d’estime et d’accomplissement

Facteurs psychographiques

‒ Personnalité :

Elle regroupe l’ensemble des caractéristiques humaines ou des traits de caractère qui
font la spécificité de chaque individu. La différence entre les motivations et la personnalité
réside en ce que : les motivations poussent le consommateur à agir afin de satisfaire ses besoins.
La personnalité quant à elle fait que chaque consommateur agit de manière différente pour
satisfaire un même besoin.

‒ L’image de soi :

Manière dont l’individu se perçoit lui-même à la fois sur le plan physique et psychologique.

‒ Les styles de vie :

Plusieurs modes de vie caractérisée par la manière dont les individus occupent leur
temps, ce qu’ils considèrent comme important et ce qu’ils pensent d’eux même et du monde
qui les entoure.

2) Les facteurs environnementaux

‒ La famille :

C’est le groupe d’influence le plus immédiat et le plus durable de l’individu. Plusieurs


études ont été réalisées pour comprendre le pouvoir d’achat à l’intérieur du couple, le rôle
respectif du mari et de la femme mais également de l’enfant.

25
En marketing, on peut étudier la variation de la demande de certains produits en
fonction de la composition de la famille et de son évolution.

‒ La culture :

Ensemble des valeurs, normes et comportements qui caractérisent une société. La


connaissance des variables culturelles est très importante dans le commerce international.

‒ Les classes sociales :

Désigne la position de l’individu sur une échelle définie à partir des critères tel que la
profession, le revenu ou le niveau d’étude.

PROCESSUS D’ACHAT

La prise de décision d’un consommateur lors de la réalisation d’un achat se fait en 5


étapes. Ces 5 étapes sont primordiales à connaître pour les entreprises afin de proposer aux
individus des informations sur les canaux adéquats. En effet, de plus en plus de consommateurs
réalisent un processus d’achat cross-canal. L’enjeu pour les entreprises est alors de proposer la
bonne information, à la bonne personne, au bon endroit.

Le processus d’achat : on peut le définir comme est une série d’étapes au cours
desquelles le consommateur se questionne à propos d’un achat futur. Étudier le temps et le
chemin que le consommateur prend au cours de ce processus permet donc de mieux orienter les
stratégies marketing et communicationnelles de votre marque.

On distingue cinq étapes dans ce processus :

Prise de conscience d’un besoin

Recherche d’informations

Evaluation des solutions

La décision d’achat

L’analyse post-achat
26
• La prise de conscience d’un besoin : Cette étape est au fondement de la démarche
d’achat. Le client constate un manque, ou un besoin. Dans notre cas le consommateur
pourra avoir besoin d’un produit parapharmaceutique comme par exemple des
désinfectants, des pansements, ou bien des couches, le lait infantile …
• La recherche d’informations : Une fois que le consommateur prend conscience de son
besoin, il passe à l’étape de recherche des informations, qui lui serviront à déterminer
son lieu de destination.
Les moyens de communication et la bouche à oreille peuvent motiver le consommateur
à choisir notre entreprise pour satisfaire son besoin.
• L’évaluation des différentes solutions possibles : dans cette étape le consommateur
évalue les différentes solutions identifiées, et les compare entre elles. Il peut procéder
de plusieurs façons :
‒ Faire appel à son expérience ;
‒ Demander leur avis à des proches, connaissances, collègues ;
‒ En consultant les avis d'internautes ;
‒ En lisant des études comparatives ;

L’évaluation consiste ici à comparer l’achat dans une parapharmacie ou achat en ligne (la
distance, rapidité de service, qualité, prix, …) avec le nouveau projet « le distributeur
automatique » proposé pour répondre au même besoin, c’est une phase de choix.

• La décision d’achat : Le consommateur détient tous les éléments pour décider. Son
choix définitif repose sur la hiérarchisation de ses critères.
• L’analyse post-achat : Cette phase est devenue très importante, il ne faut surtout pas
l’oublier. Elle correspond en fait au degré de satisfaction ou d’insatisfaction après achat.

Un nombre important d’individus peuvent intervenir dans la prise de décision d’achat même
s’il est fréquent qu’un même individu cumule plusieurs de ces rôles :

27
Le Prescripteur : Le conseiller : Le décideur :

Qui conseille ou ordonne En qui l’acheteur a confiance Qui prend la décision


l’achat et qui le guide dans son achat d’achat

L’acheteur : Le payeur : L’utilisateur :

Qui réalise l’acte d’achat Qui paie le prix du bien Qui se sert du produit

E. Taille du marché et ses tendances

• Taille de la demande

Notre projet porte sur la création d’une entreprise des distributeurs automatiques des
produits parapharmaceutiques, on vise à cibler la clientèle résidante à Agadir.

La taille de la demande se traduit par le nombre des clients qui sont intéressés par
notre idée, et l’analyse du questionnaire nous r révèle l’importance de notre projet.

L’idée de notre projet Fréquence


Très intéressé(e) 65.7
Peut être intéressé(e) 26.8
Pas du tout intéressé(e) 7.5
Total 100

Tableau 9 : Questionnaire

28
très intéressé peut etre intéressé pas du tout intéressé

7%
27%

Graphique 9 : Questionnaire

Presque 66% des gens interrogés trouve que notre projet est très intéressant cela nous indique
que notre service aura une demande suffisante et sera bien appréciés par la clientèle.

• Taille de l’offre

Lorsqu’on parle de l’offre, ceci rassemble les entreprises qui offrent les mêmes produits
que les nôtres, dans la zone sur laquelle on veut s’installer, dans notre cas il s’agit de la ville
d’Agadir.

Notre entreprise met à disposition des produits parapharmaceutiques à toute heure du


jour et de la nuit et cela est un grand service à offrir aux consommateurs, en plus le distributeur
automatique se caractérise par la rapidité du service et la simplicité d’utilisation ce qui nous
distingue de nos concurrents qui sont nombreux.

L’offre à Agadir est composée de : les parapharmacies, les pharmacies, les grandes
surfaces…

II. Stratégie Marketing


La stratégie marketing est un plan d’actions et des options fondamentales concernant
l’insertion optimale de l’organisation dans son environnement, ces options devant assurer sa
survie, son développement et sa prospérité.

29
Tout projet doit envisager en premier lieu des objectifs à court terme ainsi que d’autre à
long terme ; en effet durant les premières années notre premier objectifs c’est d’arriver à
commercialiser nos produits et couvrir la demande des clients, d’autre part des objectifs à
moyen et à long terme se présentent comme suit :

1) La spécialisation
On a choisi la stratégie de spécialisation par produit qui consiste à se concentre sur un
seul type de produit (produits pharmaceutiques), mais à se diversifier en ce qui concerne la
gamme de sorte à s’adresser à divers types de clientèles. Aussi que la spécialisation par méthode
de la vente ce dernier est par une méthode automatique avec un distributeur à une accessibilité
illimitée.

2) La différenciation
La stratégie de différenciation consiste à mettre en œuvre des moyens autre que le
prix pour rendre nos produits et services unique et non comparables de ceux des
concurrents et afin de fidéliser les clients et assurer une bonne image de marque et un
avantage concurrentiel.

Différenciation par service : Différenciation par produit :

‒ Meilleure qualité Produits de toute dimension


‒ Facilite d’utilisation
‒ Accessibilité 24H/7J
‒ Service libre

3) Segmentation
Segmenter un marché consiste à le découper en segments de consommateurs les plus
distincts possibles les uns des autres et dont les populations, à l’intérieur de chaque segment,
sont les plus homogènes entre elles. Cibler consiste à choisir de s’adresser à un ou plusieurs
segments selon des critères d’intérêt, d’accessibilité et de capacité.

On a choisi pour notre objet de s’adresser premièrement aux gens résidants a Agadir et
de nous construire une réputation qui nous permettre par la suite d’élargir nos frontières hors la
ville d’Agadir.

30
4) Positionnement
Et ce concerne notre positionnement, il est base sur <la perception> de notre offert par
notre client. Les perceptions différentes d’une personne à l’autre et donc la carte de
positionnement également.

Notre entreprise vise à se positionner d’une manière attractive au sein du marché et dans
l’esprit du client à travers de la qualité et l’originalité du service.

• Axe de positionnement

Qualité

Prix

Notre Enterprise espère se situer dans la partie idéale de l’axe perceptuel. Pour ce faire nous
allons mettre l’accent plus sur la qualité de nos services.

III. Plan D’action marketing


Le marketing mix, appelé en français plan de marchéage, regroupe l’ensemble des
décisions, et actions marketing prises pour assurer le succès d’un produit, service, marque ou
enseigne sur son marché.

31
On considère traditionnellement que les décisions et actions du marketing mix sont pris
essentiellement dans 4 grands domaines qui sont :

‒ La politique produit

‒ La politique de prix

‒ La politique de communication

‒ La politique de distribution

1. La politique de produit

Cette partie est essentielle, elle va nous permettre de définir précisément notre stratégie
produit afin qu’elle soit le plus possible en adéquation avec la demande. Notre société s’engage
à mettre en disposition toute sorte des produits parapharmaceutiques d’une manière innovante
et différente des concurrents.

Les produits sont présentés, debout, comme dans l’officine : aucun produit couché ou
incliné, les étagères modulables permettent d’accueillir des produits de toute dimension, sans
aucune perte de place. On peut y trouver des différents produits comme des désinfectants, des
pansements, ainsi que les produits d’hygiène comme des dentifrices, brosses à dents, baume
pour les lèvres, savon, mousse à raser, crème de soins. Crème hydratantes, crèmes solaires et
lotions, et des produits de puériculture comme du lait infantile, des biberons, des couches, talc
, tétines .On peut également y acheter des lubrifiants , des serviettes hygiéniques, des
préservatifs, Outre les produits de soin personnel , il propose aussi la vente des vitamines et des
compléments alimentaires .

2. Politique de marque

Une marque est un nom, un symbole, un dessin ou toute combinaison de ces éléments
permettant d’identifier et démarquer le produit par rapport aux concurrents.

La marque crée une identité pour l’entreprise. Cette identité va émettre une valeur perçue sur
le long terme.

‒ Le nom : Après avoir traité un certain nom pour notre entreprise, le choix est fixée sur

« LIBRA_PHARMA » ce nom se compose de deux parties :

32
LIBRA : Désigne un service libre sur l’appareil automatique sans intermédiaire.

PHARMA : Signifie La parapharmacie.

C’est un nom qui se prononce facilement, il permet une bonne mémorisation et il est
compréhensible.

Le logo : Est une représentation graphique d’une marque ou d’une entreprise qui est utilisé
sur les différents supports de communication.

Le logo renforce l’image de l’entreprise. Il peut également favoriser la reconnaissance de la


marque.

Le slogan : Il doit être précis et plein de sens puisque qu’il évoque la personnalité de la
marque donc il est extrêmement important dans toute stratégie marketing.

Nous avons choisi : Le bon choix et la santé sont les meilleures richesses d’un Homme.

Figure 3:LOGO

3. Politique de prix

33
PP est un élément du marketing mix. Elle comprend la démarche de fixation d’un prix
pour un produit ou celle relative à la fixation des prix au sein d’une gamme.

La politique de prix n’est pas figée et peut évoluer en fonction des actions
promotionnelles, de l’environnement concurrentiel ou selon le cycle de vie du produit.

a. Stratégie de fixation des prix

La politique d’alignement consiste a pratiqué des prix proches de ceux des concurrents.
Cette politique permet d’entrer sur des marchés concurrentiels en évitant la guerre des prix.

Notre objectif et de convaincre les clients qu’ils peuvent obtenir les mêmes produits
des concurrents avec un prix plus bas.

b. Les prix des produits

-Biberon : 35DHS – 142 DHS


Produits de bébé
- Les lingettes : 33DHS – 95 DHS
-Les couches : 20 DH – 30 DH (petit paquet)
-Le lait : 37 DH
-Les tétins : 28 DH – 50dh

-Gel lavant : 75DH –230dh


Produits de soin
-Crème hydratant : 25DH – 190dh
-Solution nettoyante : 25dh –100dh
-Sérum : 30dh – 110dhdh
-Masque : 22dh – 90dh

-Déodorant : 20dh –55dh


Produits d’hygiène
-Brosse de dent : 15dh – 49dh
-Dentifrice : 18dh –60dh
-Gel douche : 15dh – 52dh
-Serviette et tampons hygiénique : 9dh–35dh

-vitamine : 20dh –60dh


Compliments alimentaires
-protéine poudre : 50dh –300dh
-Gummi hair : 42dh –110dh
-tonitec mémoire concentration : 130dh –200dh

34
Produite de 1 ère nécessitée -Barre de protéine : 5dh – 20dh
-Eau minérale : 2dh –10dh
-Shampooing : 15dh – 30dh
-Pansements : 1dh –20dh
-Butadiène : 10dh –25dh
-….

-Gel vaginal : 20dh–130dh


Produits intimes
-Biafine : 30dh–60dh
-Savon liquide : 20dh– 60dh
-Préservative : 10dh– 30dh

Tableau 10 Types produits


4. La politique de Communication

La communication est importante dans toute stratégie marketing, et précisément lors d’un
lancement d’un produit. En général l’objectif de cette politique est de faire connaître le
produit et de modifier le comportement d’achat des consommateurs.

‒ Faire connaître : la notoriété : comme toute entreprise, notre service a besoin d’être
connu et d’informer la clientèle potentielle de notre existence.
‒ Faire aimer : à travers la transmission d’une image qui reflète nos spécificités.
‒ Faire agir : C’est faire entrainer une action qui se traduise par un achat ou l’adoption
d’un nouveau comportement.

a. Les moyens de communication

Le site web : Il est très important d’avoir un site internet pour notre projet afin d’accroître
notre clientèle en touchant un large public.

Notre site web proposé présente nos coordonnée (téléphone, E-mail …)

Notamment, il indique la position de chaque appareil lancé dans le grand Agadir.

Le site web de notre entreprise : En cours

35
Les frayères : ces derniers seront distribués dans tous les quartiers de la ville, les E/ses, les
établissements publics.

Les affiches : dans les endroits les plus stratégiques de la ville.

5. La politique de Distribution

L’activité de distribution consiste à passer un produit d’un état de production à un état de


consommation, et consiste aussi à choisir le meilleur circuit pour toucher un maximum de
consommateurs au moindre coût.

Notre circuit de distribution est direct, dans la mesure où il n’y a pas d’intermédiaire entre
le client et notre société, cette dernière s’occupe de l’importance de la distribution rapide de nos
produits, et aussi pour établir un contact direct avec notre clientèle, pour mieux satisfaire leurs
besoins.

C’est pour cela nous avons choisi un circuit ultracourt.

Le client

Final

36
Conclusion
Cette première partie du rapport nous a été d’une grande utilité, puisqu’elle nous a
permis d’une part de mettre en épreuve nos acquis en matière de marketing sur un champ du
monde réel, d’autre part de mieux connaître notre marché ainsi que notre clientèle ciblée, en
menant une minutieuse analyse de notre environnement et en dépouillant le questionnaire.

Jusqu’à ce stade, l’étude du marché a apporté des conclusions satisfaisantes, il ne reste


que faire des études au niveau juridique, administratif, technique et financier afin de mieux
cerner notre aptitude de créer cette entreprise.

De ce fait, le choix de la forme juridique de notre société ainsi que la détermination de


l’ensemble des formalités juridiques nécessaires à sa constitution sont les prochaines étapes à
mener dans notre étude.

37
38
Introduction
Quelle que soit l’importance et la nature de l’activité envisagée par notre entreprise, une
étude juridique est une étape essentielle pour la constitution de chaque société, elle consiste à
donner à notre projet un cadre juridique qui lui permettra de voir le jour en toute légalité.

Le choix d’une forme doit être étudié minutieusement, avec l’aide d’un professionnel,
car il entraîne un certain nombre de conséquences sur le statut, tant au niveau patrimonial que
social et fiscal. Pour cela on doit d’abord se pencher sur les différents statuts afin d’en analyser
les avantages et les inconvénients par rapport au projet et à la situation personnelle des associés.

Notre Travail sera réparti en trois grands axes :

• La présentation de l’entreprise

• Le choix de la forme juridique

• Procédures administratives et juridiques.

39
I. Présentation de l’entreprise

Activité de l’entreprise :

Notre projet porte sur la création d’une entreprise, nommée <LIBRAPHARMA> c’est
une entreprise à but lucratif qui exerce une activité lie au domaine de la distribution des produits
parapharmaceutique à l’aide d’une machine. Ce dernier est un appareil qui s’installe dans le
grand AGADIR. Afin de proposer aux clients une large gamme de produits de parapharmacie.

Accessibles 24H/24 et 7 jours sur 7.

Présentation des associés

Nom et prénom Age Formation Expérience Apport en


numéraire
CHARRAKI Meryem 20 DUT 1 mois de stage dans 60000.00DH
une banque

OUCHOUKHANE 19 DUT 1 mois de stage dans 60000.00DH


Hajar une banque

IDHAMOU Hasna 20 DUT 1 mois de stage dans 60000.00DH


une banque

AMGROUD Fatima 20 DUT 1 mois de stage dans 60000.00DH


un fiduciaire

AKHARRAZ Fatima 20 DUT 1 mois de stage dans 60000.00DH


une assurance

Tableau 11 : les associés

Fiche technique :

Dénomination sociale LIBRAPHARMA

Forme juridique Société à responsabilité limitée

40
Siege social N 15 immeuble ANSAR. Avenue Founty Agadir

Secteur d’activité Vente des produits parapharmaceutiques avec un


distributeur automatique

Date de création 01 Janvier 2020

Capital social 300000.00DH

Associés CHARRAKI Meryem


OUCHOUKHANE Hajar
AKHARRAZ Fatima
AMGROUD Fatima
IDHAMOU Hasna
Effectifs employés 5

N d’immatriculation au registre du commerce En cours


N patente En cours

N d’affiliation à la CNSS En cours

N du compte bancaire En cours

Téléphone 0622671876

Fax 0528600600

E-mail librapharma@gmail.com

Site web En cours

Tableau 12 : Fiche technique

41
II. Le choix de la forme juridique

1. Caractéristiques des différentes formes juridiques

Il existe de multiples formes pour une entreprise au Maroc :

A. Les sociétés de personnes

• Société en nom collectif.


• Société en commandite simple.
• Société en participation.

B. Les sociétés de capitaux

• Société anonyme (SA).


• Société à responsabilité limitée (SARL).
• Société en commandite par actions.

2. Les critères de choix

Le choix d’une forme juridique nécessite une étude préalable des critères et des
techniques de sélection. Nous évaluerons les cinq formes (SNC, SCS, SA, SARL, SCA) selon
les critères suivants :

• Le critère coût (coût fiscal, constitutionnel, administratif).


• Les critères financiers (rétribution, mobilité du capital, source de financement).
• Les critères qualitatifs (responsabilité, prise de décision, commercialité).

Ces trois critères ont été choisis parce qu’ils sont en mesure de nous aider à choisir une
forme juridique compatible avec les activités de notre entreprise, dégageant un coût fiscal
raisonnable.

A. Les critères de couts

Les critères de coût, va nous permettre de choisir la forme juridique qui minimise les
différents coûts que ce soit ceux relatifs à la constitution, à l’administration ou à la fiscalité de
notre future société.

42
• Coût de constitution : Il correspond aux coûts des différentes formalités juridiques et
administratives que nous devons supporter lors de la création de notre société. Il s’agit
de certificat négatif, établissement des statuts, nomination du gérant, droit
d’enregistrement, bulletin de souscription, immatriculation au registre de commerce,
publicité légale….

La société anonyme présente le coût de constitution le plus élevé par rapport aux autres
formes juridiques par contre la SARL et SNC présente le coût moins élevé.

Coût fiscal : Il n’existe aucune différence entre la SARL et la SA au niveau fiscal, car elles sont
toutes les deux soumises à l’IS ainsi qu’aux autres impôts et taxes, tandis que la SNC est
soumise à l’IR.

Coût administratif : Toute société doit quel que soit sa forme répondre à certaines règles
administratives :

- La publicité au bulletin officiel.


- L’immatriculation au registre de commerce.
- Tenu des livres de commerces : états de synthèse, journal, factures, …

La direction de la SA est faite par un conseil d’administration et de surveillance ou par un


directoire, pour la SNC elle est faite par des gérants ainsi que pour la SARL ; en ce qui concerne
la SCS et la SCA, la gérance est faite par les associés commandités vu qu’il est interdit pour les
associés commanditaires de gérer la société.

Pour la SA, l’assemblée générale est obligatoire alors que pour la SNC, et la SARL elle
n’est pas obligatoire lorsque le nombre des associés est inférieur à 20.

B. Les critères financiers

Ce sont des critères clé, vu que la croissance et le développement de toutes entreprise dépend
de sa bonne situation financière, en effet, celle-ci permet à l’entreprise de faire face à ces dettes.

• Sources de financement

Les sources de financement sont déférentes d’une société à une autre selon sa forme
juridique.

43
Dans le cas de la SNC, les sources proviennent des apports des associés mais la possibilité
de crédit d’augmentation de capital est limitée, c’est également le cas de la SARL où les
possibilités de crédit d’augmentation de capital sont moyennes. Pour les sociétés anonymes le
capital social est très important ainsi que les possibilités de crédits et d’augmentation du capital
et c’est la seule forme des sociétés qui émit des obligations.

La SARL se présente ainsi comme société qui a de grandes sources de financement mais
qui restent moyennes par rapport à ceux de la SA.

• La rétribution

Les associés de la SA, SCA et la SARL reçoivent leurs dividendes qui sont partagés
proportionnellement aux apports de chacun d’eux et ne s’appliquent pas en cas de perte.

Contrairement aux associés des sociétés de personnes qui sont solidairement et


indéfiniment responsables reçoivent à leurs parts les bénéfices réalisés ainsi que les pertes.

• Mobilité de capital

Pour les sociétés de personnes, les parts sociales sont difficilement négociables, alors que
dans les sociétés de capitaux les actions sont librement cessibles et négociables.

Concernant la S.A.R.L, les parts sociales sont cessibles entre associés proches ou
conjoints et pour la cession aux tiers, la négociation est conditionnée par l’accord de la majorité
des actionnaires selon leur part dans la société.

La mobilité du capital est alors libre pour la SA, elle est moins pour la SARL et la SNC.

a) Les critères qualitatifs

La prise de décision : C’est un élément important dans toute entreprise dans la mesure
où lorsqu’elle est bien prise permet le bon fonctionnement de l’entreprise. Les décisions sont
prises à l’unanimité pour la SNC, à la majorité des associés représentant la moitié du capital
pour la SARL, et la majorité absolue pour la SA en tenant compte de la voix prépondérante du
président.

La capacité commerciale : Certaine forme juridique exige que les associés aient la
qualité commerciale ; comme le cas des sociétés de personne, on exige que les actionnaires
atteignent la capacité commerciale pour contribuer au capital d’une société de personnes.

44
Cependant, ce n’est pas une obligation dans le cas d’une SA ou d’une SARL ; ce sont
des sociétés commerciales par la forme, mais la commercialité des actionnaires n’est pas exigée
afin de former ou de contribuer au capital de l’une de ces deux sociétés.

La responsabilité des associés : La société à responsabilité limitée est instituée par une
ou plusieurs personnes qui ne supportent les pertes qu'à concurrence de leurs apports.
Autrement dit, un associé de SARL ne peut pas être poursuivi sur son patrimoine personnel
pour des dettes contractées par la société, la responsabilité d'un associé est limitée aux apports
qu'il a déjà effectués, non seulement les apports en numéraires, mais également les biens
apportés en nature, ainsi que les apports effectués lors d'une augmentation de capital. Cette
responsabilité limitée des associés est le principal avantage de la SARL sur d'autres structures
dans lesquelles la responsabilité est illimitée dans le cas d'une société en nom collectif, et dans
une société anonyme ou une société par actions simplifiée, la responsabilité des actionnaires
est, comme pour les associés de SARL, limitée au montant de leurs apports.

b. Choix final

En comparant les exigences des associes et les critères de choix, nous avons abouti à choisir
la société à responsabilité limitée (SARL) comme forme pour notre entreprise.

La SARL est la forme de société commerciale la plus utilisée dans le cadre des petites
entreprises qui ne nécessitent pas l’apport de capitaux importants. Le choix de la S.A.R.L
comme forme juridique de LIBRAPHARMA est dû aux avantages qu’elle présente :

‒ Les frais de constitution de cette forme de société ne sont pas très élevés par rapport à

ceux de la S.A.

‒ Une organisation de la structure n’est pas complexe contrairement à la S.A qui exige un

conseil d’administration, un commissaire aux comptes et parfois un autre organe de

contrôle qui est le conseil de surveillance.

‒ La possibilité de poursuivre l'exploitation avec une seule personne. En effet, elle permet

au cas où l’activité ne remplisse plus la condition du nombre d'associés (minimum de

deux associés exigés par la loi), d'éviter que la société soit dissoute en la transformant

en SARLU (SARL à associé unique).

45
‒ Les associés ne sont responsables des dettes sociales qu’à concurrence de leurs apports.

Mobilité assez rassurante pour les actionnaires de l’entreprise. Diversité des canaux de

financement de l’activité de l’entreprise.

III. . Elaboration des statuts

La SARL société à caractère hybride qui emprunte ses principaux caractères d’une part
des sociétés de personnes et d’autres part des sociétés de capitaux. Elle est régie par un ensemble
des règles internes et externes, c’est ce que les statuts suivants représentent ; le statut de
l’entreprise est un contrat déterminant le cadre juridique future de la société. Outre l’objet social
définissant l’activité de l’entreprise et la forme juridique, les statues comprenant des clauses
qui encadrent la prise de décision au sein de la société et la répartition des pouvoirs entre les
différents actionnaires.

Les soussignés

Mme MARYEM CHARRAKI, née le 21/07/2000, titulaire de la CIN JE306790, domiciliée


à 293 LOT ADOUZ HAY ILIGH, TIZNIT

Mme HAJAR OUCHOUKHANE, née le 11/04/2001, titulaire de la CIN JE309759,


domiciliée à 50 LOT ENNAKHIL, TIZNIT.

Mme HASNA IDHAMOU, née le 25/06/2000, titulaire de la CIN JE309948, domiciliée à 44


LOT EL FATH ERAC, TIZNIT.

Mme FATIMA AMGROUD, née le 17/08/2000, titulaire de la CIN JE307878, domiciliée à


69 BLOCK F AMICALE DES FONCTIONNAIRES, TIZNIT.

Mme FATIMA AKHARRAZ, née le 26/10/2000, titulaire de la CIN J544125, domiciliée à


Bloc 6 N°25 quartier industrielle Agadir.

46
TITRE PREMIER

FORME-OBJET-DENOMINATION-SIEGE-DUREE

ARTICLE 1 : FORMATION

Il est formé par les présentes entre les comparants attributaires des parts ci-après créées
et tous ceux qui pourraient devenir cessionnaires, à un titre quelconque, des parts ci- après
créées ou des parts créées en représentation d’augmentation de capital, une Société à
Responsabilité Limitée régie par la loi en vigueur au Maroc et notamment le dahir n°1-97-49
du 5 Chaoual 1417 (13 Février 1997) portant promulgation de la loi n°5-96, le dahir 1-06-21 di
15 moharam 1427 ( 14 Février 2006) portant promulgation de la loi 21-05, et le dahir n°1- 11-
39 du 29 joumada II 1432 ( 02 Juin 2011) portant promulgation de la loi n°24-10 modifiant et
complétant la loi n°5-96 sur la société en nom collectif , la société en commandite simple , la
société en participation , ainsi que par les présents statuts ,

ARTICLE 2 : OBJET

La société a pour objet tant au Maroc qu’à l’étranger tant pour son compte que pour le compte
des tiers de distribuer les produits parapharmaceutiques dans le grand Agadir

ARTICLE 3 : DENOMINATION

La société prend la dénomination de : « LIBRA_PHARMA » Société à Responsabilité


Limitée

Dans tous actes, factures, bordereaux et pièces quelconques concernant la société, la


dénomination devra être suivie des mots écrits visiblement et en toutes lettres, SOCIETE A
RESPONSABILITE LIMITEE,

ARTICLE 4 : SIEGE SOCIAL

Le siège social est fixé à : N 15 immeuble ANSAR. Avenue Founty Agadir

Il pourra être transféré en tout autre endroit au Maroc en vertu d’une décision collective
des associés, des succursales ou agences peuvent être créées, dans la même ville par simple
décision de la gérance,

47
ARTICLE 5 : DUREE

La société est constituée pour une durée de Quatre Vingt Dix Neuf (99) années à compter

de son immatriculation au registre du commerce, sauf les cas de dissolution anticipée ou

prorogation prévue par la loi ou par les présents statuts,

TITRE DEUXIEME

APPORT-CAPITAL SOCIAL

ARTICLE 6 : APPORTS

Il est fait apport à la présente société :

Par OUCHOUKHANE Hajar de la somme en espèces de soixante milles DHS (60,000


Dirhams)

Par IDHAMOU Hasna de la somme en espèces de soixante milles DHS (60,000 Dirhams)

Par CHARRAKI Meryem de la somme en espèces de soixante milles DHS (60,000


Dirhams)

Par AMGROUD Fatima de la somme en espèces de soixante milles DHS (60,000 Dirhams)

Par AKHARRAZ Fatima de la somme en espèces de soixante milles DHS (60,000


Dirhams)

Le capital total : Trois cent mille Dirhams 300,000 DHS

ARTICLE 7 : CAPITAL SOCIAL

Le capital social est fixé à la somme de trois cent mille de Dirhams

ARTICLE 8 : AUGMENTATION REDUCTION DE CAPITAL

Le capital social pourra être augmenté en une ou plusieurs fois pour la création de parts
sociales en vertu d’une décision collective, prise dans les termes de l’article 22 ci-après ; ces
parts qui ne pourront en aucun cas faire l’objet d’une souscription publique devront être
entièrement libérées et toutes réparties lors de leur création,

48
Le capital pourra être également réduit pour quelque cause que ce soit et de quelque
manière que ce soit, notamment au moyen d’un remboursement aux associés, d’un rachat de
parts ou d’une réduction du montant nominal ou du nombre de parts, le tout dans les limites
fixées par la loi

ARTICLE 9 : PARTS SOCIALES

Les parts ne peuvent en aucun cas être représentées par des titres négociables, les droits
de chaque associé dans la société résultent des présentes, des actes modificatifs ultérieurs et des
cessions qui seraient régulièrement consenties ; chaque associé peut se faire délivrer à ses frais
des copies ou des extraits de ces actes certifiés par un gérant,

ARTICLE 10 : INDIVISIBILITE DES PARTS SOCIALES

Les parts sociales sont indivisibles et la société ne reconnaît qu’un porteur pour chaque
part social, Les propriétaires indivis sont tenus de se faire représenter auprès de la société par
l’un d’eux,

ARCTILE 11 : DROITS DES PARTS SOCIALES

Chaque part a droit, dans les avantages attribués à l’ensemble des parts sociales par les
articles 27et 30 à, une fraction proportionnelle et nombre de parts existantes,

ARTICLE 12 : LIMITATION DE LA RESPONSABILITE DES ASSOCIES

Les associés ne sont tenus, même à l’égard des tiers que jusqu’à concurrence du montant
de leurs apports ;

Ils ne peuvent être soumis, au-delà, à aucun appel de fonds et sous réserve de
l’application de la loi au Maroc, ils ne peuvent être assujettis à aucune restitution des
dividendes,

ARTICLES 13 : CESSION DE PARTS

Les cessions de parts se feront par acte sous signatures privées ou par acte authentique,
elles devront être signifiées à la Société ou acceptées par elle dans un acte, le tout dans les
formes et conditions prévues par l’article 193 du Dahir formant code des obligations et contrats,
Les parts sociales sont librement cessibles entre associés à leur valeur nominale,

49
Elles ne pourront être cédées à des tiers étrangers qu’en vertu d’une décision prisse à
l’unanimité des associés, En cas de cession projetée à une personne autre qu’un associé, le
cédant doit en faire la déclaration à la gérance par lettre recommandée, en indiquant les nom,
prénom, profession et domicile du cessionnaire, le nombre des parts à céder et le prix de la
cession ,

Dans la quinzaine qui suit la réception de cette déclaration, la gérance en adresse une
copie certifiée à chacun des associés par lettre recommandée et les invite en même temps, à lui
faire connaître au moyen d’un vote écrit, dans le délai de dix (10) jours à compter de la date de
l’envoi de cette copie, s’ils donnent ou non leur consentement à la réalisation de la cession
projetée ;

Si ce consentement n’est pas obtenu, la cession ne peut être régularisée,

En tout état de cause, les associés fondateurs auront un droit de préemption sur tout acquéreur
étranger pour le rachat des parts cédées à leur valeur nominale, même si l’exercice de ce droit
entraîne la dissolution de la Société et a pour conséquence de transporter à un seul associé la
totalité de l’actif et du passif social,

Les dispositions qui précèdent sont applicables à tous les cas de cession, même par adjudication
publique en vertu d’une ordonnance de justice ou autrement, elles sont également applicables
aux mutations par décès et aux transmissions entre vifs par voie de donation,

TITRE TROISIEME
ADMINISTRATION DE LA SOCIETE

ARTICLE 14 : LES GERANTS

La Société est administrée par un ou plusieurs gérants pris parmi les associés ou en
dehors d’eux, nommés par les associés à la majorité ;

Chacun d’eux signe les engagements contractés au nom de la société, de sa signature


personnelle précédée ou suivie des mots pour la Société à Responsabilité Limitée d’un des
gérants ou le gérant,

Les Gérants ne peuvent faire usage de cette signature que pour les besoins de la société,
à peine de révocation et de dommage intérêts et même de dissolution,

50
Conformément à la loi au Maroc comme il est dit ci-dessus, les gérants jouissent des
pouvoirs les plus étendus pour agir au nom de la société, mais ils ne peuvent bien entendu
valablement accomplir que des actes rentrant dans l’objet de la société, tel qu’il est défini à
l’article ci-dessus

Et dès à présent, CHARRAKI Meryem, est nommé gérant de la société pour limitée,

ARTICLE 15 : DROITS DES GERANTS

Les gérants pourront sous leur responsabilité et d’un commun accord constituer un ou
plusieurs mandataires généraux ou spéciaux pouvant autoriser ou signer tous actent dans la
limite que leur conféreront leurs pouvoirs mais devant, dans ce cas, faire précéder la signature
de la mention de procuration concédée et de leur qualité,

ARTICLE 16 : POUVOIRS DES GERANTS

Les gérants ont les pouvoirs les plus étendus pour agir au nom de la société et pour faire
autoriser toutes les actions ou opérations de gestion et tous les actes de dispositions ordinaires,

La décision collective des associés délibérant selon le cas où la forme ordinaire ou


extraordinaire, statue sur toutes les questions pouvant excéder les pouvoirs des gérants,

Le ou les gérants peuvent, sous leur responsabilité, constituer des mandataires pour un
ou plusieurs objets déterminés, Le ou les gérants sont responsables individuellement ou
solidairement envers la société ou envers les tiers, soit des violations des présents statuts, soit
des fautes commises dans leur gestion,

ARTICLE 17 : REMUNERATION

Les gérants doivent consacrer tout le temps et tous soins nécessaires au bon
fonctionnement de la société,

Leur rémunération qui sera portée aux frais généraux pourra comprendre un traitement
fixé et mensuel et sera déterminée dès la constitution de la société, par décision des associés
prise à la majorité des voix,

Cette décision restera jusqu’à décision nouvelle,

51
ARTICLE 18 : RESPONSABILITE

Les gérants ne contractent à raison de leur gestion aucune obligation personnelle ou


solidaire relative aux engagements de la société,

Ils sont responsables, conformément au droit commun envers la société et envers les
tiers, soit des infractions aux dispositions de la loi au Maroc, soit des violations des présents
statuts, soit des lourdes qu’ils pourraient commettre dans leur gestion ,

ARTICLE 20 : DEMISSION ET REVOCATION DES GERANTS

Les gérants ne pourront se démettre de leurs fonctions qu’à la fin de chaque exercice à
condition de faire connaître leur intention à cet égard, trois mois à l’avance, par lettre
recommandée avec accusé de réception a adressée aux associés ;

Le ou les gérants ne pourront être révoqués que pour motif légitime conformément à la loi,

ARTICLE 21 : CESSATION DE FONCTION

La cessation de fonction d’un ou de plusieurs gérants n’entraîne pas la dissolution de


la Société,

En cas de cessation de fonction d’un ou plusieurs gérants, le ou les gérants restants en


fonction assureront la gérance avec tous les pouvoirs indiqués à l’article 14 ci-dessus,

L’incapacité légale ou l’incapacité physique, continue pendant six mois, d’un gérant
entraîne de plein droit la cessation des fonctions et des avantages afférents à ces fonctions,

Ce délai ne sera que de trois mois en cas de gérant unique ;

En cas de dissolution ou d’impossibilité de remplir les fonctions par suite d’accident ou


de décès de tous les gérants si ceux-ci étaient associés, pourront soit nommer un ou plusieurs
gérants propriétaires ou non de parts sociales, soit dissoudre la société,

TITRE QUATRIEME

DECISION COLLECTIVE

52
ARCTILE 22 : DECISIONS ORDINAIRES

Les décisions intéressant la gestion des affaires sociales sont prises aux conditions fixées
par la loi au Maroc,

Dans les rapports des associés entre eux, aucune forme spéciale n’est prescrite pour la
constatation des décisions mais lorsque celles-ci, doivent être publiées ou opposées aux tiers, il
est dressé, soit un acte soit un procès-verbal valablement signé par un seul gérant,

ARCTILE 23 : MODIFICATION DES STATUTS

Les Statuts pourront toujours être modifiés aux conditions de quorum fixées par la loi
au Maroc, dans toutes leurs dispositions, d’accord entre les associés, qui peuvent décider
notamment la fusion de la société avec une autre Société, sa dissolution anticipée, sa
prorogation, sa transformation en société d’un autre type et ce, sans qu’il n’en résulte la
création d’une nouvelle société,

L’unanimité des associés est toutefois nécessaire pour changer la nationalité de la


société ou augmenter les engagements de ses membres,

ARCTILE 24 : VOTE PAR CORRESPONDANCE

L’avis de chaque associé peut être demandé et donne par correspondance, dans ce cas,
si la rédaction d’un procès-verbal est nécessaire pour des formalités de publicité et autres il est
procédé comme suit :

Le texte des résolutions proposées est adressé par lettre recommandée avec accusé de
réception, à chacun des associés ;

Les associés ainsi consultés, doivent faire parvenir leur vote au siège social, dans les dix
jours de l’envoi de la lettre recommandée, ci-dessus, et les votes formulés pour chaque
résolution,

Tout associé régulièrement consulté qui n’aura pas fait parvenir sa réponse dans le délai
fixé, sera avisé, par une seconde lettre recommandée, reproduisant les termes de la première
que faite par lui d’avoir fait parvenir son vote dans un nouveau délai de cinq jours, il sera
considéré comme s’étant prononcé pour l'adoption des résolutions proposées,

53
ARTICLE 25 : PROCES-VERBAUX

Les procès-verbaux prévus à l’article 23 ci-dessus, sont transcrits sur un registre spécial
; Si la consultation a lieu par correspondance, les lettres contenant le vote des associés, y sont
sommairement visées et les procès-verbaux sont signés par un gérant,

Tous extraits ou copies à fournir en justice ou ailleurs sont valablement signés par un
seul gérant,

TITRE CINQUIEME

REPARTITION DES BENEFICES ET DES PERTES

ARCTILE 26 : ANNEE SOCIALE

L’année sociale commence le 1 er janvier pour prendre fin le 31 décembre de l’année


suivante par exception, le premier exercice comprendra le temps écoulé entre la date de
constitution et le 31 décembre de l’année en cours,

ARTICLE 27 : INVENTAIRE BILAN

Il est dressé, chaque année, en fin d’exercice, et au plus tard, dans les trois mois de la
clôture de celui-ci, un inventaire général de l’actif et du passif de la société et un bilan résumant
l’inventaire,

Dans chaque inventaire, la gérance tient compte des dépréciations survenues dans la
valeur des biens composant l’actif social et opère tous amortissements qu’elle juge nécessaires
;

Le bilan est transcrit sur un registre spécial et signé par les gérants dans le mois qui suit
la clôture de l’inventaire,

Chaque associé a le droit de prendre communication de l’inventaire et du bilan, mais


seulement au siège social,

ARTICLE 28 : REPARTITION DES BENEFICES

Les produits de l’exercice, faite de tous frais généraux et charges sociales afférents à
déduction de l’exercice et de tous amortissements décidés par la gérance, constituent les
bénéfices nets,

54
Sur ces bénéfices, il est prélevé 5% pour constitution de la réserve légale, jusqu’à ce que
cette réserve représente au moins le 1/10ème du capital social,

Après ce prélèvement, la distribution des dividendes sera décidée par l’assemblée


générale ordinaire statuant en application de l’article 22 des présentes,

Toutefois, les associés, peuvent, sur la proposition de la gérance, et à la majorité,


effectuer tout ou partie de ce solde de bénéfices, à un fonds de réserve général ou spécial dont
ils déterminent l’emploi ou la destination,

Les pertes, s’ils en existent, seront supportées par tous les associés, gérants ou non
gérants proportionnellement au nombre de parts leur appartenant, sans qu’aucun d’eux puisse
être tenu au-delà du montant de ses parts, la mise en paiement des dividendes aura lieu chaque
année aux époques fixées par la gérance,

ARCTILE 29 : COMPTE COURANT

Les associés, peuvent avec le consentement de la gérance, verser des sommes en compte
courant dans la caisse sociale, ces sommes seront productives d’intérêts aux taux fixe chaque
année par la gérance et les retraits ne pourront être effectués qu’après préavis d’un an, à moins
d’accord contraire avec la gérance spécialement autorisée par décision collective des associés,

ARCTILE 30 : CAS DE DECES D’UN ASSOCIE

Dès La Société n’est pas dissoute par la mort, l’interdiction la faillite ou la confiture
d’un des associés, même gérant, En cas de décès d’un associé la société continue d’exister entre
les associés, survivants et les héritiers et présentant du prédécédé pour le montant des droits de
leur auteur dans la société, sous réserve de ce qui est dit à l’article 13,

Les héritiers et représentants d’un associé ne peuvent sous aucun prétexte, requérir
l’apposition des scellés sur les biens et papiers de la société, ni ne s’immiscer en aucune manière
dans les actes de son administration, Ils doivent pour l’exercice de leurs droits s’en rapporter
au dernier inventaire social et aux décisions régulièrement par la collectivité des associés,

55
Toutefois, les ayants droit d’un associé décédé auront la faculté, dans les six mois
décès d’examiner au siège, soit par eux, soit par un expert les livres comptables,

En cas de décès d’un associé, il y aura lieu d’appliquer les dispositions de l’article ci-
Dessus,

ARTICLE 31 : LIQUIDATION

En cas de dissolution de la société pour quelque cause que ce soit, autre que celles de
l’exercice du droit de préemption prévu à l’article 13, il sera procédé à la liquidation par les
soins du ou des gérants alors en fonction, par un liquidateur étranger désigné aux conditions
prévues par l’article 22 ci-dessus,

Le ou les liquidateurs auront les pouvoirs les plus étendus, selon les lois et usages du
commerce, pour réaliser l’actif mobilier et immobilier, éteindre le passif et régler tous comptent
:

‒ A éteindre le passif et toutes les charges sociales ;


‒ A rembourser aux associés les montants amortis de leurs parts sociales possédés par
Chacun d’eux,

ARTICLE 33 : ATTRIBUTION DE JURIDICTION

Toutes les contestations qui pourraient naître au sujet de l’exécution des présentes seront
soumises au Tribunal de Commerce du lieu du siège social,

Les notifications et assignations ne seront valablement faites, qu’au siège social du


social de la société objet des présentes,

ARTICLE 34 : FRAIS DE CONSTITUTION

Tous frais concernant la constitution de la présente société, seront portés au compte des frais
généraux

ARTICLE 35 : GREFFE DU TRIBUNAL

Les statuts seront déposés au greffe du Tribunal de commerce de Casablanca.

56
ARTICLE 36 : PUBLICATIONS

Tous pouvoirs sont donnés au porteur d’un original ou d’une copie des présentes pour
effectuer les dépôts et publications prescrites par loi et accomplir toutes autres formalités
concernant directement ou indirectement la constitution,

57
Conclusion
Lors de cette partie, nous sommes amenées à choisir la forme juridique compatible à
notre besoin, à savoir la Société à responsabilité Limitée. Cette forme juridique nous permettra
d’assurer le bon fonctionnement et une transparence évidente au niveau juridique et fiscal.
Ainsi, nous garantissons l’atteinte des objectifs fixés par notre entreprise.

Après avoir créé notre société sur le plan juridique, il est nécessaire d’étudier nos
besoins en matière de ressources humaines puisqu’elles constituent le vecteur de réussite et de
performance de notre entreprise.

58
59
Introduction
L’entreprise est une structure foncièrement économique composée de ressources
matérielles et immatérielles combinée via une organisation et une planification spécifique que
fournir des produits et/ou services destinée à la vente. Son but premier étant purement lucratif,
elle cherche via ses activités à gagner de l’argent.

Lhomme est l’élément commun à toutes les organisations et représente ainsi l’atout le
plus important dont doit disposer notre entreprise.

Et pour bien maitriser notre activité en matière des ressources humaines, nous devons
préparer une étude administrative ayant pour objectif de choisir les ressources humaines
optimales, et la définition des fonctions de chaque individu dans l’entreprise, ainsi de gérer le
personnel d’une manière efficace afin de stimuler leur créativité et de créer de la valeur ajoutée.

Notre travail s’articulera sur trois grands axes, à savoir :

• La présentation de l’organisation
• La description des postes
• L’étude de stimulation de notre personnel

60
I. Organisation de l’entreprise

1) Style de gestion

Le personnel est parmi les acteurs sur lesquels l’entreprise doit se baser, le motiver, le
faire participer et de fournir un climat social favorable pour but d’améliorer et de maximiser la
créativité.

Le développement de la fonction de personnel nécessite l’adaptation d’un style de


gestion participatif, il s’agit ici de permettre aux salariés de participer réellement à la gestion
de l’entreprise, d’apporter des idées innovantes, et de contribuer à l’amélioration de nos
services.

La motivation des salariés est basée sur la participation et sur l’intéressement aux
résultats.

2) Répartition de l’effectif

L’estimation des besoins en ressources humaines est illustrée par le tableau suivant :

Postes Effectif
Gérant 1
Responsable financier 1
Responsable de stock 1
Assistante 1
Distributeur 1
Total 5

Tableau 13 : les postes

61
3) Organigramme de structure

Le gérant

Responsable Responsable
Assistante Distributeur
Financier du stock

II. Acquisition des ressources humaines

1) Description des postes

La définition de poste a pour objectif d’aider le recruteur à repérer les différentes


caractéristiques du poste de travail :

‒ Activité et leur contexte


‒ Les outils utilisés
‒ Les connaissances mobilisées
‒ La place dans l’organisation de l’entreprise

Afin d’en déduire le profil des personnes occupant ce poste, les informations
recueillies ont pour objectif de rendre plus efficaces les actions de rapprochement entre les
candidats potentiels et l’emploi proposé, quelle que soit la méthode de recrutement utilisée.
C’est aussi un outil pour définir les compétences.

La qualité des ressources humaines est un élément prépondérant pour la réussite de notre
projet (c’est l’Homme qui crée la valeur). Ainsi, notre politique de recrutement consiste à
embaucher des personnes bien formées et ayant une bonne expérience dans leurs domaines de
compétences.

Le plan de recrutement prévu se présente comme suit :

62
A. Gérant

Identification du poste

‒ Assurer le pilotage de l’ensemble des services.


‒ Prises décisions.
‒ Gérer le personnel.
‒ Planifier les budgets et autoriser les dépenses.
‒ La mise en place de techniques, méthodes et processus.
‒ Organiser et contrôler.

Habilités et aptitudes

‒ Avoir le sens de responsabilités et du leadership.


‒ Esprit managérial.
‒ Maitrise des techniques de communication.

Exigences du poste

‒ Scolarité/Formation : bac + 5 ans en gestion des entreprises.


‒ Expérience : minimum 8 ans.
‒ Langues : Maîtrise du Français, Arabe, Anglais.
‒ Maîtrise de l’outil informatique.

Conditions liées au poste :

‒ Horaire de présence : Du lundi au vendredi, de 09h à 16h.


‒ Le gérant est en congé le weekend.
‒ Rémunération : Salaire mensuel.

B. Assistante

Description de poste

‒ Accueil et réception
‒ Traitement et Accuser de réception des courriers arrivées/départs.
‒ Réponses aux demandes téléphoniques.
‒ Organisations des activités du gérant.
63
Habilités et Aptitudes

‒ Ponctualité, assiduité et bonne présentation.


‒ Esprit de communication.
‒ Dynamique et souriante.

Exigences du poste

‒ Scolarité/Formation : Bac +2.


‒ Expérience : minimum 2 ans.
‒ Langues : Maîtrise du Français, Anglais, Arabe.
‒ Maîtrise de l’outil informatique.

Conditions liées au poste

‒ Horaire de présence : Du lundi au vendredi, de 8h30min à 16h.


‒ Congé en weekend.
‒ Rémunération : Salaire mensuel.

64
C. Responsables du stock

Description des tâches

‒ Elaboration des bons de commande et l’envoi aux fournisseurs.


‒ Prospecter les marchés, évaluer la capacité des fournisseurs à répondre aux impératifs
de coûts, de délais, de quantité.

Exigences de postes

‒ Scolarité et formation : Bac+3


‒ Expérience : 3 ans minimum
‒ Maitrise de l’outil informatique
‒ Qualité personnelle : être rigoureux et faire preuve de qualités managerielles.

Conditions liées au poste

‒ Horaire de présence : du lundi au vendredi, de 08h à 12h / 14h à 17h


‒ Le responsable Approvisionnement est en congé le samedi après-midi et le dimanche.
‒ Matériel utilisé : ordinateur, téléphone, Fax, photocopieuse.
‒ Rémunération : salaire mensuel

D. Responsable financier

Description des tâches

‒ Optimiser la gestion des sources de capitaux et leurs emplois dans une optique de
rentabilité et de la maitrise du risque.
‒ S’occuper des investissements et établir les plans prévisionnels de financement.

Exigences du poste

‒ Scolarité et formation : bac +5 en finance.


‒ Expérience : 5ans.
‒ Qualité personnelle : sérieux, rigoureux, rapidité de décision et sûreté de jugement.
‒ Capacité d’initiative et de gestion de l’information.

Conditions liées au poste

‒ Horaire de présence : du lundi au vendredi, de 08h à 12h / 14h à 17h


‒ Le responsable Financier est en congé le samedi après-midi et le dimanche.

65
‒ Matériel utilisé : ordinateur, téléphone, Fax.
‒ Rémunération : salaire mensuel.

E. Distributeur

Description des tâches

‒ Examiner le stock des produits dans les machines.


‒ Distribution des produits sur les distributeurs automatiques autour de la ville.
‒ Donner des rapports aux responsables de stock et de finance.

Exigences du poste

‒ Avoir le sens de l’organisation


‒ Formation : Bac+2
‒ Avoir un permis de conduire B

Conditions liées au poste

‒ Horaire de présence : lundi /Mercredi/Samedi


‒ Matériel utilisé : voiture
‒ Rémunération : salaire mensuel.

2) Sources du recrutement des ressources humaines

Après avoir définir les postes nécessaires ainsi que leurs organisations au sein de
l’entreprise il est temps de passer au recrutement, c’est une étape très importante dans le
processus de création de l’entreprise vu que c’est le personnel qui va agir pour que l’entreprise
devient concrète. Nous allons recourir à diverses sources de recrutement et de techniques de
sélection afin de pouvoir réaliser nos objectifs.

Il existe donc plusieurs moyens de prospecter les futurs employés tel que :

‒ Annonce dans la presse.


‒ Association des lauréats des facultés, des écoles et des instituts.
‒ Annonce sur Internet.

3) Techniques de sélection

A. Identification des critères à retenir

66
Il s’agit tout d’abord, en s’appuyant sur l’analyse de la description de fonction (ou
"profil de poste") de la place à repourvoir, de déterminer les critères qui vont être déterminants
pour la réussite professionnelle à ce poste. Ces critères peuvent être relatifs aux :

‒ Compétences professionnelles : formation de base, expérience technique, expérience


de conduite, etc.
‒ Compétences personnelles : équilibre personnel, résistance à l'échec, capacités de
négociation, etc.
‒ Caractéristiques personnelles : domicile dans la région, prétentions de salaire
adéquate, etc.

B. Elaboration d'une grille d’évaluation

Après avoir identifié tous les critères-clés qui vont permettre de comparer les
candidats sur analyse de leur dossier, on élabore une grille présentant tous ces éléments objectifs
(compétences en termes de nature et de niveau d’expérience). Seuls les dossiers satisfaisant à
ces critères seront retenus.

67
III. -Stimulation des ressources humaines

Afin qu’une entreprise atteigne un bon niveau d’efficacité, la gestion des ressources
humaines constitue un élément important. Pour cela, l’entreprise a le choix entre plusieurs
méthodes comme moyen de stimulation, dans notre cas nous avons choisis deux méthodes : la
rémunération directe et la rémunération indirecte (heures supplémentaires, avantages sociaux,
temps libre).

1) Rémunération

La rémunération du personnel est la contrepartie d’un travail effectue, se compose


d’un salaire de base auquel peuvent s’ajouter des primes, des avantages… pour l’entreprise elle
constitue une charge mais aussi un important outil stratégique.

Détermination du salaire de base

Poste Salaire de base


Gérant 7800
Responsable financier 5000
Responsable de stock 4000
Distributeur 1500
Assistante 2600
Totale 20900

Tableau 14 : Salaire de base

2) Les avantages sociaux

Comme employeur, vous pouvez offrir a vos salaries des avantages sociaux. Ces
derniers font partie de leurs conditions de travail et sont généralement décrits dans les contrats
individuels de travail ou les conventions collectives.

Offrir de tels avantages à votre personnel constitue un excellent moyen d’attirer et de


retenir les employés qualifies ainsi que d’augmenter la productivité au travail.

68
Avantages sociaux Conditions
CNSS La cotisation est calculée sur la base du salaire brut
CNSS imposable plafonné a 6000DH chaque mois a
Un taux de 4.48%
AMO 2.26% du salaire de brut.
Assurance Maladie Obligatoire
CIMR Elle varie entre 3% et 6% du SBI selon hiérarchiques.
Primes d’ancienneté 2ans-5ans : 5% du salaire de brut.
5ans-12ans : 10% du salaire de brut.
12ans-20ans : 15% du salaire de brut.
20ans-25ans : 20% du salaire de brut.
Plus de 25ans : 25% du salaire de brut.
Part patronale :
Allocations familiales 6,4% du salaire de base.
Prestations sociales 8,6% du salaire de base plafonné a 6000DH par moi.
1,6% du salaire de brut.
La taxe de formations professionnelles

Tableau 15 : Les avantages sociaux


L’impôt sur le revenu IR

Salaire mensuel Taux De l’IR % Somme à déduire en DH


0,00-2500,00 0 0
2501,00-4166,67 10 250
4166,68-5000,00 20 666.67
5001,00-6666,67 30 1166,67
6666,68-15000,00 34 1433.33
Au-delà de 15000,00 38 2033,33

Tableau 16 : IR

69
3) -détermination du salaire pour les deux premières années

NOM SBRUT SB PLAF RETENUES TOTAL NET à


PAYER
CNSS AMO CIMR IR
Gérant 7800 6000 268,8 150 450 372,69 1241,49 6469,71
Responsable financier 5000 5000 224 100 300 87,6 711,6 4288,4
Responsable de stock 4000 4000 179,2 80 240 20,08 519,28 3480,72
Distributeur 1500 1500 67,2 30 90 0 187,2 2275,52
Assistante 2600 2600 116,48 52 156 0 324,48 1312,8
TOTAL MENUEL 20900 19100 855,68 412 1236 480,37 2984,05 17827,15
TOTAL ANNUEL 250800 229200 10268,16 4944 14832 5764,44 35808,6 213925,8
Tableau 17: salaire net des 2 premières années

Calcul des charges patronales

CNSS AF 1267,2
PSP 1715,18
AMO 693
TFP 316,8
CIMR 1544,4
TOTAL DES CHARGES PATRONALES MENSUEL 5536,58
TOTAL DES CHARGES PATRONALES ANNUEL 66438,96

Tableau 18 : Charges patronales 2 premières années

70
4) Détermination du salaire des trois années suivantes

Détermination de prime d’ancienneté

Poste Salaire brut Taux Prime Salaire brut


Gérant 7800 5% 390 8190
Responsable financier 5000 5% 250 5250
Responsable de stock 4000 5% 200 4200
Distributeur 1500 5% 75 1575
Assistante 2600 5% 130 2730
TOTAL MENSUEL 20900 21945
TOTAL ANNUEL 250800 263340

Tableau 19 : Prime d’ancienneté


Détermination du salaire net à payer

NOM SBRUT SB RETENUES TOTAL NET à


PLAF PAYER
CNSS AMO CIMR IR
Gérant 8190 6000 268,8 163,8 491,4 521,73 1445,73 6744,27
Responsable financier 5250 5250 235,2 105 315 104,48 759,68 4490,32
Responsable de stock 4200 4200 188,16 84 252 33,584 557,744 3642,256
Assistante 2730 2730 122,304 54,6 163,8 0 340,704 2389,296
Distributeur 1575 1575 70,56 31,5 94,5 0 196,56 1378,44
TOTAL MENSUEL 21945 19755 885,024 438,9 1316,7 659,794 3300,418 18644,582
TOTAL ANNUEL 263340 237060 10620,288 5266,8 15800,4 7917,528 39605,016 223734,984
Tableau 20 : Salaire net des 3 années suivantes

71
CNSS AF 1334,08
PSP 1773,999
AMO 729,575
TFP 333,52
CIMR 1625,91
TOTAL DES CHARGES PATRONALES MENSUEL 5797,084
TOTAL DES CHARGES PATRONALES ANNUEL 69565,008

Tableau 21 : charges patronales des 3 années suivantes

72
Conclusion
Après avoir élaboré cette partie administrative, nous avons constaté que la gestion des
ressources humaines joue un rôle très important dans le succès de l’entreprise et le
développement de son image à travers la bonne planification, l’organisation, et les relations et
la coopération entre deux.

Dans ce sens pour garantir une bonne efficacité et une meilleure performance à la
hauteur de ces objectifs, « LIBRA PHARMA » s’est vu définir au terme de cette étude, les
moyens humains nécessaires à son fonctionnement et son développement.

De ce fait, nous avons essayé d’avoir un maximum de prudence en choisissant l’effectif,


et par la même raison choisir l’organigramme le plus convenable.

En effet, nous avons essayé de recruter un personnel qualifié, compétent, et de mettre


en œuvre un système de motivation : un bon salaire, des avantages sociaux et des bonnes
relations avec les employés.

Cette partie nous a permis d’associer notre personnel à la réalisation de nos objectifs et
d’être part de notre succès et e créer au même temps un bon climat au sein de notre entreprise.

73
74
Introduction
L’étude technique constitue l’une des étapes de la conception et de l’analyse de faisabilité d’un
projet.

En vue de concrétiser notre idée, nous serons amenés à évaluer les moyens nécessaires à
mettre en œuvre.

Dans cette étude, nous allons détailler l’ensemble des moyens en locaux, en matériels…
qui sont nécessaires pour assurer la production correspondante a nos objectifs commerciaux.

A cet effet, nous allons traiter en premier lieu, une étude sur la localisation et les frais
d’aménagement de notre siège pour justifier notre choix et en second lieu, nous allons définir
les différents besoins pour le bon déroulement de l’activité.

75
I. La localisation du projet

Le choix de l’implantation de la société est crucial, c’est un facteur essentiel de réussite


d’un commerce.

Concernant notre projet, nous avons décidé de vendre des produits parapharmaceutiques
sur six distributeurs automatiques qui seraient situées dans différents endroits de la ville
AGADIR :

‒ Sonaba
‒ Boulevard Hassan 2
‒ Boulevard des FAR
‒ Hay Salam
‒ Tikiouine
‒ Inezgane

Pour notre société LIBRA PHARMA on a choisi de louer un appartement de 100 m2,
vue qu’on ne peut pas investir un grand budget pour l’acheter ou pour payer des frais de
construction très élevé, mais après la récupération des coûts d’investissement nous pouvons
acheter un local qui va être large pour exercer un nombre des tâches effectués pour chacun des
employés de notre entreprise. Notre choix de localisation s’est orienté vers « N15 immeuble
ANSAR, Avenue Founty Agadir »

Ce sont les décisions que nous avons pris suite à l’étude et l’analyse d’un ensemble des
critères à savoir :

1) Critères de choix de la région « Souss Massa Draa »

La Région Souss-Massa-Draa, véritable ceinture allant de l’Océan Atlantique à la


frontière algérienne, divise le pays en deux parties. Cette position lui confère un rôle de relais
d’où transitent tous les flux Nord-Sud et par conséquent un rôle stratégique sur les plans
économique et socio-culturel.

La région de Souss Massa est une région active et dynamique en pleine expansion, à
prédominance rurale. Elle s’étend sur une superficie de 53 789 km2 soit 7,6% du territoire
national, en plus que nous somme les premières sur le marché, de ce fait, cette région reste le
choix idéal pour la localisation de notre projet.

76
2) Critères de choix de la ville

Agadir est le deuxième pôle économique du Royaume est idéale pour un investissement
dans ce domaine. Célèbre pour sa modernité de renommée international et qui occupe
actuellement une place importante dans le plan économique, sociale, culturel, ainsi que dans
l’investissement puisque, elle constitue une destination nombreux investisseurs, les jeunes
entrepreneurs dans les différents domaines d’activité, des touristes et des hommes d’affaire de
différentes nationalités, ainsi une zone riche par sa diversité au niveau des entreprises,
associations, écoles et organismes etc., c’est la raison pour laquelle notre choix s’est basé sur la
ville Agadir.

3) Critères de choix de local du siège

Avenu Founty Agadir se situé au centre de la ville, ce boulevard est fréquenté presque
par tout le monde, ce qui donne l’opportunité à notre société d’être connue par tous.

Et concernant les 6 endroits où se trouvent les distributeurs automatiques ; ce sont des


rues dynamiques et connus dans la ville, et ils n’envisagent pas des problèmes de sécurité et
aussi ils sont bien équipés en termes d’éclairage et de la propreté.

II. Aménagement

Après avoir choisis la localisation de notre entreprise LIBRA PHARMA, l’étape


suivante on doit déterminer comment nous allons aménager les installations et les différents
composants internes de l’entreprise

1. Etude de l’aménagement

Une très bonne connaissance de l’organisation de l’entreprise et de son activité sont


nécessaire pour choisir le bon aménagement d ‘espace de bureau, et le plus adapté à
l’environnement de travail recherché.

Le siège de « LIBRA PHARMA » s’étendra d’une superficie de 100m2 qui sera reparti
de la manière suivante :

77
Local superficie

Bureau du gérant 17 m2
Bureau du responsable financier 15 m2
Bureau de la secrétaire 12 m2
Bureau du responsable du stock 25 m2
Salle de réunion 13 m2
Pose café 6 m2
W.C pour femme 4 m2
W.C pour homme 4 m2
Salle d’attente 4 m2
Total 100 m2

Tableau 22 : Le siège

2. L’architecture du siège

Figure 4:L'architecture du siège

78
3. Les moyens de distribution

Un distributeur automatique est un automate délivrant des produits de parapharmacie


est composé de compartiments modulables et d'une vitre sécurisée antieffraction. Les clients
peuvent acheter leurs produits pharmaceutiques à toute heure du jour et de la nuit et en totale
discrétion.

Pour notre machine on va les louer :

Elément Prix unitaire Quantité Montant

2500 par mois 6 15000DH

Source : https://www.distributeurautomatique.net/achat-location

Tableau 24 : Distributeur automatique

79
4. Matériel d’informatique et moyen de télécommunication

De nos jours, tous les fabricants du matériel informatique disposent de la même


configuration pour leurs produits, c’est pour cela que nous avons donné une grande importance
au choix du matériel informatique.

Notre choix s’est fixé alors sur une offre plus avantageuse, à savoir une longue durée de
garantie, un service après-vente et des facilités de payements.

Désignation Quantité Prix unitaire Prix total


²Ordinateur bureau complet 6300 pro coré i3-3220

4 1739 6956

Hp Imprimante LaserJet Pro WIFI MFP

1 1980 1980

Pack Aura 250 Due fix

2 399 798

Appareil fix standard

1 515 515

BOX 4G WIFI ZTE MF283 (Pack avec engagement)

1 549 549

Montant HT 10798
TVA 20% 2159.6
Montant total TTC 12957.6
Source : JUMIA MAROC
80
Tableau 25 : matériels informatiques et moyens de télécommunication

5. Achats non stockes

Estimation de consommation des achats non stockes


Eléments Consommation Annuelle

Eau 720

Electricité du bureau 2400


Electricité des machine 28200

Total 31920

Tableau 26 : Achats non stocké

6. Moyen de transport

Désignation Quantité Unitaire (DH)


Voiture de livraison : 1 140000

Total HT 140000

TVA 20% 28000

Total TTC 168000

Tableau 27 : moyen de transport


Source : Société CITEROEN et SOTINEO AUTOMOBILE

81
7. Mobilier de bureau

Désignation Quantité Prix unitaire


(HT)
Bureau : 3 1330

1 1200
Bureau d`assistante ;

82
Caisson : 3 899

Fauteuil : 4 250

Fauteuil visiteur de bureau : 6 200

Poubelle : 4 49

83
Lampe : 6 365

Tapis : 3 99

3 79

Rideaux :

Horloge : 4 99

Meuble machine à 1 2500


café :

84
Machine à café : 1 999

Climatiseur : 2 2999

Porte manteau : 3 100

Table de réunion : 1 1058

85
Chaise de bureau : 6 200

Canapé : 1 1000

Table basse : 1 199

Total HT 26657

TVA 20% 5331,4


Total TTC
31988,4

Tableau 28 : Mobilier de bureau

86
8. Fournitures de bureau

Désignation Quantité Prix unitaire TTC

1 45
Stylo à bille-BIC-Bleu-Boîte de 50
stylos

1 45
Stylo à bille-BIC-rouge- Boîte de 50
stylos

Crayon HB2

20 1

Scotch

5 4

87
Trombone feuille (boite 100 pièces)

5 6

8 10
Bloc note GM

4 5

Blanco

5 39
Agrafeuse DELTA

Chemise cartonnée

20 6

88
Punaise (boite 70 pièces)

2 10

Dateur 4 21

3
110
Calculatrice

5 3
Gomme

4 29
Tamponne

Ciseau 2 5

89
6 3
Règle 30cm

Registre 12 20

10 30
Classeur

Chemise bull (100 pièces)

1 65

5 40
Rame A4

90
10 25
Panier à courier plastique
Marqueurs

9 5

Boites archives

3 10

Boites d'agrafes (1000


pièces)

1 30

Total HT 2088
TVA 20% 417,6
Total TTC 2505,6
Source : Agadir Bureau

Tableau 29 : fournitures de bureau

91
9. Autres dépenses prévisionnelles

Location et charges locatives


‒ Location du local est estimée à 4000dhs
‒ Location des machines est de 2500dhs/mois (par machine).

Assurance

Eléments Montant
Assurance voiture 2700
Assurance multirisque 4000
Total 7100

Tableau 30 : Assurance
Transport

‒ Ce poste concerne la consommation du gasoil de notre matériel de transport.

‒ La charge annuelle de transport est estimée à environ 1000 dh par mois.

Frais de publicité

D’après la partie Marketing, la publicité= 3600 TTC annuelle.

Frais de télécommunication

Eléments Consommation
Mensuel Annuel
Téléphone 250 3000
ADSL 300 3600
Total 550 6600
Tableau 31 : Assurance

92
Conclusion
L’étude technique est une étape principale pour pouvoir accéder à l’analyse financière
Nous avons étudié dans cette partie tous les éléments nécessaires pour le fonctionnement de
notre entreprise, en choisissant la localisation, ainsi que l’évaluation de nos besoins en matériels
à fin d’obtenir un bon fonctionnement. La définition de ces éléments est la chose qui constitue
le point de départ de l’étude financière.

Dans la mesure de prouver sa rentabilité, ce qui constituera le dernier volet de notre étude.

93
95
Introduction
Examiner la faisabilité du projet revient finalement à évaluer de la manière précise, le
programme d’investissement et établir des projections prudentes et raisonnables.

En effet l’étude financière permet à l’entrepreneur de savoir si son projet pourra


dégager des bénéfices à même de rémunérer suffisamment le capital investi.

L’ultime étape de notre étude de faisabilité sera donc l’étude financière qui nous
permettra de conclure sur la viabilité du projet et ceci, à travers l’étude de l’exploitation et de
la rentabilité prévisionnelle qui nous feront aboutir à l’établissement du plan de financement de
notre programme d’investissement.

96
I. Le niveau prévisionnel de l’activité
A présent commençons par déterminer le niveau prévisionnel de l’activité. Ainsi,
pour mener à bien cette étape du travail, qui est sans doute le moteur de la rentabilité de ce
projet, nous allons commencer par déterminer les ventes que LIBRA PHARMA envisage de
réaliser, nous allons calculerons le chiffre d’affaire prévisionnel sur cinq années.

1. Le chiffre d’affaire prévisionnel sur 5 ans

PRODUITS /ANNEES 2021 2022 2023 2024 2025


Produit d'hygiène 208800 229680 252648 277912,8 305704,08
Produit de bebe 244800 269280 296208 325828,8 358411,68
Produit de soin 280800 308880 339768 373744,8 411119,28
Produit de 1 er nécessite 165600 182160 200376 220413,6 242454,96
Compliment alimentaire 115200 126720 139392 153331,2 168664,32
Produit intimes 129600 142560 156816 172497,6 189747,36
CAHT TOTAL 1144800 1259280 1385208 1523728,8 1676101,68
Evolution du CA en % 10% 10% 10% 10%

Tableau FIN 32 : Evolution du chiffre d’affaire sur 5 ans.


2. Commentaire :
Nous avons supposé que notre chiffre d’affaire s’accroisse de 10% durant les cinq
années. Car nous avons pris en considération l’accroissement de notre portefeuille clients et en
tenant compte de plusieurs critères sociaux.

Puisque c`est un nouveau projet, on a prévu que les ventes vont augmenter d`une
manière stable.

II. Le besoin de financement


Un projet d’investissement est l’engagement d’un capital dans une opération de la
part de laquelle on attend des gains futurs. Les paramètres de ce capital sont constitués de deux
éléments : les dépenses d’investissements fixes et le budget des investissements courants
(BFR). Ce couple d’éléments représente le besoin de financement du projet.

1) Les dépenses des investissements fixes


Au niveau de ce point, nous mettrons l’accent sur les frais préliminaires, matériel de
transport, mobiliers de bureau, ainsi que le matériel informatique.

97
A. Les immobilisations en non-valeur
Les frais préliminaires
Les frais préliminaires sont les frais engagés avant le commencement de l’activité. Ils
sont principalement constitués des frais payés lors de l’attribution d’une forme juridique à
LIBRA PHARMA.

Elément Montant DH
Certificat négatif 230.00dh
Dépôt des statuts 200.00dh
Enregistrement des statuts 3200.00dh
(1%*300000) + 20dh*10
Immatriculation au registre du commerce 200dh
Nomination de gérant 70.00dh
Etablissement des statuts 3500 DH
(Horaire du notaire+10%TVA) + 20*10
Enregistrement des annonces légales 500.00dh
Montant 7900.00DH

Tableau FIN 33 : les frais préliminaires


B. Immobilisations corporelles
Elles sont constituées des installations techniques, matériel de transport, matériel
informatique, mobilier de bureau, autre mobilier :

Elément Détails Montant


Installation technique Climatiseur… 1 000 DH
Mobilier de bureau Bureau, lampe, fauteuil… 26 657.00 DH
Matériel informatique Matériel informatique,
10798.00 DH
Téléphone fixe, box wifi…
Matériel de transport Voiture 140000.00dh
Montant HT 178455.00dh
TVA 20% 35691.00dh
Montant TTC 214146.00dh

Tableau FIN 34 : Immobilisation corporelles

98
Elément Montant
Frais préliminaires 7900.00DH
Matériel de transport 140000.00DH
Installation technique 1000.00DH
Mobilier de bureau 26657.00DH
Matériel informatique 10789.00DH
Montant HT 186355.00DH
TVA 20% 37271.00DH
Montant TTC 223626.00DH

Tableau FIN 35 : Tableau récapitulatif des immobilisations acquises

2) Détermination des dotations aux amortissements


Les immobilisations de « LIBRA PHARMA » seront amorties selon le procédé
linéaire. Le tableau suivant montre les dotations d’amortissement des différentes
immobilisations pour les 5 années.

ELEMENTS Valeur Taux Dotation VNC fin


Amortissement Annuelle 5ème Année
Frais préliminaires 7900 20% 1580 0
ITMO 1 000 10% 100 500
Matériels de transport 140000 20% 28000 0
Matériels Mobiliers de bureau 26 657 20% 5331,4 0
Matériels Informatiques 10798 20% 2159,6 0
Total ACTIF IMMOBILISE 186 355 37171 500

Tableau FIN 36 : Tableau des amortissements des immobilisations


• L besoin de fond de roulement :

ANNEES Début 2021 2021 2022 2023 2024 2025


CA (HT) 0 1144800 1259280 1385208 1523728,8 1676101,68
BFRE 0 143100 157410 173151 190466,1 209512,71
Variation du BFRE 143 100 14 310 15 741 17 315 19 047
Récupération du BFRE 209 513

*BFR = 45j

99
III. Les dépenses prévisionnelles
Le fonctionnement d'une entreprise implique des différents types de charges que cette
dernière doit supporter et que nous allons déterminer dans cette partie.

1. Détermination des charges d’exploitation


Les charges d’exploitation correspondent aux dépenses réalisées par l’entreprise qui
peuvent être comptabilisées en charges et qui se rattachent à ce que l’entreprise dépense
couramment dans le cadre de son exploitation afin de réaliser son chiffre d’affaires. A partir de
notre étude technique, nous parvenons à déterminer l’ensemble des charges nécessaires pour la
mise en place de notre entreprise et qui s’étale de la manière suivante :

a. Achats consommés de matières et fournitures

Les Achats consommés de matières et fournitures de notre entreprise se composent


essentiellement de :

ANNEES 2021 2022 2023 2024 2025


Fournitures de bureau 2088 2088 2088 2088 2088
Eau 720 720 720 720 720
Electricité 31200 31200 31200 31200 31200
Gasoil 1000 1000 1000 1000 1000
TOTAL 35 008 35 008 35 008 35 008 35 008

Tableau FIN 37 : Achat consommés de matières et fournitures

• *Durant chaque année on prévoit une consommation annuelle des fournitures de


bureau de 2088.0 DH
• *Eau = 60dhs*12mois = 720,00dhs
• *Electricité pour appartement = 200dhs* 12mois = 2400.00dhs
*Electricité pour les machines = 400*6*12mois = 28800.00dhs

100
b. Autres charges externes

ANNEES 2015 2016 2017 2018 2019


Locations et charges locatives 228000 228000 228000 228000 228 000
Primes d'assurance 7100 7100 7100 7100 7100
Frais de publicité 3000 3000 3000 3000 3000
Frais de télécommunication 6600 6600 6600 6600 6600
Rémunération du personnel a l'extérieure 8400 8400 8400 8400 8400
TOTAL 253100 253100 253100 253100 253 100

Tableau FIN 38 : Tableau des autres charges externes

• Rémunération de femme de ménage :

700dh*12=8400dh par an.

• Location et charges locative :

Location du bureau : 4000dh *12 = 48000dh

Location des distributeurs = 2500dh *6*12mois = 180000dh

c. Impôt et taxes
Elément 2021 2022 2023 2024 2025
*Taxe sur service Communaux 3150 3150 3150 3150 3150
Vignettes 700 700 700 700 700
Patente/ droit D’enregistrement 3000 3000 3000 3000 3000
Total 6850 6850 6850 6850 6850

Tableau FIN 39 : Total des impôts et taxes.

• Taxe sur service communaux (location) : 30000*10.5% = 3150 DH.

101
d. Charge de personnel

Elément 2021 2022 2023 2024 2025


Rémunération 250800 250800 263340 263340 263340
Charge sociales 66438.96 66438.96 69565.008 69565.008 69565.008
Total 317238.96 317238.96 332905.008 332905.008 332905.008
Tableau FIN 40 : les charges de personnel

• Les charges de personnel sont constituées de rémunération du personnel et les charges

sociales.

e. Les dotations d’exploitation (immobilisations) :


ELEMENTS V.O Amort2021 Amort 2022 Amort 2023 Amort 2024 Amort 2025
1580 1580 1580 1580 1580
frais preliminaries 7900
100 100 100 100 100
ITMO 1000
28000 28000 28000 28000 28000
Matériel de transport 140000
5331,4 5331,4 5331,4 5331,4 5331,4
Mobilier de bureau 26657
Matériel Informatique 10798 2159,6 2159,6 2159,6 2159,6 2159,6
186355 37171 37171 37171 37171 37171
Total

Tableau FIN 41 les dotations aux amortissements de chaque exercice

2. Ventilation des charges

Le détail de l’ensemble des charges d’activité étant fait, ventilons à présent ces charges en
charges variables et charges fixes. Les charges variables sont par définition des charges variant en
fonction de l’activité tandis que les charges fixes restent indifférentes à l’évolution de l’activité.
La ventilation des charges se présente donc ainsi :

102
ANNEES 2021 2022 2023 2024 2025
Fixes Fixes Fixes Fixes Fixes
Achats consommés de Mat et Four 35008 35008 35008 35008 35008
Autres Charges externes 253100 253100 253100 253100 253100
Charges du Personnel 317238,96 317238,96 332905,01 332905,01 332905,01
Dotations aux Amortissements 37171 37171 37171 37171 37171
TOTAL CHARGES FIXES 642517,96 1193177,96 658184,01 658184,01 658184,01
Variables Variables Variables Variables Variables
Achats revendus des Marchandises 500600 605726 666298,6 732928,46
Impôts et Taxes 6850 8220 9864 11836,8 14204,16
TOTAL CHARGES VARIABLES 507450 8220 615590 678135,4 747132,62
TOTAL DES CHARGES 1149968 1201397,96 1273774 1336319,4 1405316,6

Tableau FIN 42 Total des charges de chaque exercice

IV. Les charges financières


1) Le financement du projet
Dans cette partie nous serons amenés à faire un choix entre les modes de financement
qui existent et qui varient d’une société à une autre, le choix que nous allons effectuer devra
nous permettre dans un premier lieu de créer et de financer notre entreprise, et dans un second
lieu de jouir d’une autonomie financière forte.

a) Mode de financement
Le projet sera financé par :

• Capitaux propres = 300000.00DH.


• Emprunt = 29455.00DH.

b) Détails de l’emprunt

• Tableau des détails de l’emprunt

Intitulé Détails

Emprunt bancaire 29455

Taux 4%

Durée 5

Mode de remboursement Annuités constantes

Banque BMCE

Périodicité Annuelle

Tableau FIN 43 : Détail de l’emprunt

103
• Tableau de financement permanant de l’entreprise

Elément Montant
Capitaux propres 300000.00 DH
Emprunt 29455 DH
Total de financement 329455.00 DH
Tableau 44 : Détails de ressources de financement

• Tableau d’amortissement de l’emprunt

ANNES Capital dû Amortissement Intérêt Annuité


2021 29455 5438 1178,2 6616
2022 24017 5656 961 6616
2023 18361 5882 734 6616
2024 12479 6117 499 6616
2025 6362 6362 254 6616

Tableau FIN 45 Amortissement de l’emprunt

104
• Bilan d’ouverture au 01/01/2021

Elément Montant Elément Montant

Actif immobilisé 186346 Financement permanant 329455

Frais préliminaire 7900 Capital social 300 000

Immobilisation incorporelle 0 Dettes de financement 29455

Immobilisation corporelle 178446

Construction 0

ITMO 1000

Matériel de transport 140000

Matériel informatique 10789

Mobilier de bureau 26657

Actif circulant 131109 Passif circulant 3000

Marchandises 93838 Fournisseurs 3000

TVA récupérable/immobilisation 37271

Trésorerie Actif 15 000 Trésorerie Passif

Banque 10000

Caisse 5000

TOTAL 332455 TOTAL 332455

Tableau FIN 46 Bilan d’ouverture

105
• CPC prévisionnel des 5 années

ANNEES 2 015 2 016 2 017 2 018 2 019


CAHT 1144800 1259280 1385208 1523728,8 1676101,68
Charges d'exploitation
Achats revendus des
500600 550660 605726 666298,6 732928,46
Marchandises
Achats consommés de Mat et
35008 35 008 35 008 35 008 35 008
Four
Autres Charges externes 253 100 253 100 253 100 253 100 253 100
Impôts et Taxes 6850 8220 9864 11836,8 14204,16
Charges du Personnel 317238,96 317238,96 332905,008 332905,008 332905,008
Dotations aux Amortissements 37171 37171 37171 37171 37171
TOTAL CHARGES
1149967,96 1201397,96 1273774,008 1336319,408 1405316,628
D'EXPLOITATION
Résultat d'Exploitation Avant
-5167,96 57882,04 111433,992 187409,392 270785,052
IS
Impôt sur le Résultat 0 5788,204 11143,3992 18740,9392 27078,5052
Résultat d'Exploitation Après
-5167,96 52093,836 100290,5928 168668,4528 243706,5468
IS

Tableau FIN 47 CPC de chaque exercice

106
• Plan de financement des 5 années

ANNEES Début 2015 2 015 2 016 2 017 2 018 2 019


Immobilisations 186 355
Variation du BFRE 143 100 14 310 15 741 17 315 19 047
Amortissement des Emprunts 5 438 5 656 5 882 6 117 6 362
Intérêts nets de l'IS 825 672 514 349 178
Dividendes
TOTAL EMPLOIS 329 455 20 573 22 069 23 711 25 513 6 540
Capital Social 300 000
Emprunts 29 455
CAF 32 003 89 265 137 462 205 839 280 878
Récupération BFRE 209 513
VNC des Immobilisations 500
TOTAL RESSOURCES 329 455 32 003 89 265 137 462 205 839 490 890
Ecart Ressources/Emplois - 11 430 67 196 113 750 180 326 484 350
TRESORERIE FINALE - 11 430 78 626 192 376 372 702 857 053

Tableau FIN 48 Plan de financement

107
• Analyse statistique : méthode des ratios

Ratio de rentabilité

ANNEES 2021 2022 2023 2024 2025

Capitaux propres 294007,3 345429 445205 613524 857053

Dettes financières 29455 24017 18361 12479 6362

Rentabilité Economique -1,60% 14,10% 21,63% 26,94% 28,23%

Rentabilité Financière -2,04% 14,89% 22,41% 27,43% 28,41%

Tableau 49 : Ration de rentabilité

108
Ratio de structure financière

Autonomie financière (CP/DF) 9,982 14,383 24,247 49,164 134,716

Tableau 50 : Autonomie financière


Ratio d’activité

Taux de Vr Aj (Valeur Ajoutée / 31,11% 33,39% 35,47% 37,36% 39,08%


CAHT)

Tableau 51 : ration d’activité

• Commentaires

Ratio de rentabilité Economique

La rentabilité économique permet d’apprécier la rentabilité moyenne apportés par les


investisseurs, donc durant la première année l`entreprise n`arrivera pas à rentabilisée les
moyens économiques qu`il détient, et pour les autre années l’entreprise arrive à les rentabilisés.

Ratio de rentabilité financière

Le taux de rentabilité financière mesure la capacité de l'entreprise de rémunérer les associés.


Donc pour notre cas notre projet ce ratio augmente d`une année a l`autre c`est à dire il arrive à
rentabiliser la rémunération des associés.

Autonomie financière

L’autonomie financière est relativement forte et croissance, vu que les capitaux propres
représentent une part importante du financement permanant, donc ce ratio augmente,
l’entreprise garde son autonomie financière.

Taux de la valeur ajoutée

Le taux de valeur ajoutée mesure la contribution de l'entreprise à la valeur de la production.


Dans notre projet, puisque que le taux de la valeur ajoutée pendant les 5 années augmente d`une
manière proche (31% et 39%) donc chaque fois que l'entreprise vend pour 100 DH, elle génère
presque 35 DH de valeur ajoutée.

109
V. Les risques d’exploitation : Tableau d’exploitation différentiel
A travers le tableau différentiel, nous distinguerons, les charges variables des charges fixes, ce
qui nous permettra de dégager la marge sur le cout variable à partir de notre chiffre d’affaire.

ANNEES 2021 2022 2023 2024 2025


CAHT 1144800 1259280 1385208 1523728,8 1676101,68
Charges variables 0 1149967,96 0 1201397,96 0
MARGES SUR COUT
1144800 109312,04 1385208 322330,84 1676101,68
VARIABLE
TAUX DE M/CV 100% 9% 100% 21% 100%
Charges Fixes 1149967,96 0 1201397,96 0 1273774,008
SEUIL DE
1149968 0 1201398 0 1273774
RENTABILITE
Marge de sécurité -5168 1259280 183810 1523729 402328
Levier Opérationnel -221,52 1,00 7,54 1,00 4,17

Tableau 52 : Tableau d’exploitation différentiel


Ce tableau différentiel fait ressortir des marges sur couts variable qui couvrent largement
les charges fixes. De plus, cette marge augmente en fonction du temps. Ceci reflète une tré
bonne situation pour LIBRA PHARMA, puisque le chiffre d’affaire réalisé couvre les charges
fixes est variable et permet de dégager un excédent.

Pour la première année le levier Opérationnel est négatif, car le chiffre d`affaire ne couvre
pas les charges fixes.

D’après ce tableau nous pouvons dire que notre situation financière est favorable, la marge
de sécurité est positive au bout de la deuxième année .

VI. Choix d’investissement


1) Critères de la rentabilité

Les divers critères de rentabilité (VAN, Délai de récupération et Indice de


profitabilité) permettent à tout entrepreneur de juger si son projet est rentable ou non. De ce
fait, nous allons entreprendre le calcul de ces divers critères de rentabilité.

Une étude de rentabilité correspond avant tout à un calcul de flux de trésorerie. Les
dépenses engagées et les produits attendus sont mis en équivalence.

110
Le solde net permet, après actualisation, de connaitre d’une part le cash apporté par
investissement (VAN : Valeur Actuelle Nette) et d’autre part la rentabilité intrinsèque du projet
(TIR : Taux Interne de Rentabilité). Nous verrons de ces deux notions sont importantes et liées
au choix de la politique de rentabilité financière d’une entreprise.

Les flux monétaires dégagés par notre projet se présentent ainsi :

ANNEES Début 2021 2022 2023 2024 2025


2021
Capital Investi
Immobilisations -
186 355
Variation du BFRE - - - - -
143 100 14 310 15 741 17 315 19 047
Cash-Flow
d'Exploitation (CAF) 32 003 89 265 137 462 205 839 280 878
Valeur résiduelle
VNC 500
Récupération du
BFRE 209 513
Cash-Flow -329455 17693,04 73523,836 120146,4928 186792,8428 490890,2568
Cash-Flow Actualisés 15797,35714 58612,75191 85517,90042 118710,2285 278544,3149
Somme des CF Actualisés 15797,35714 74410,10906 159928,0095 278638,238 557182,5529

TAUX D'ACTUALISATION 12%

Tableau 53 : Tableau des cash flux


A. La valeur actuelle nette

La valeur actuelle nette désigne un flux de trésorerie actualisé qui représente


l’enrichissement supplémentaire d’un investissement en comparaison avec ce qui avait été
exigé comme étant le minimum à réaliser pour les investisseurs. La valeur actuelle nette permet
ainsi de définir si un investissement va s’avérer rentable ou non, et surtout s’il va pouvoir
répondre aux attentes de rendement fixées par les apporteurs de capitaux.

111
Calcul de la VAN

VAN = ∑ CF actualisés – Dépenses d’investissement

VAN = 557182,5529-329455 = 227727.5529

Interprétation

La VAN est égale à la différence entre les flux nets de trésoreries actualisés sur la durée
de vie de l’investissement et le montant du capital investi. D’après ce calcul on a trouvé que la
VAN est positive, ce qui permet de juger que notre projet est rentable et qu’il crée une valeur
de 227727.5529, donc le projet va rapporter un rendement annuel moyen égale aux taux exigés
par les investissements (taux d’actualisation) 12%.

B. L’indice de profitabilité
L’indice de profitabilité est in indicateur qui permet de mesurer la rentabilité du capital
investi par une entreprise et également un critère de choix parmi les différents types
d’investissement que peuvent réaliser les entreprises. L’indice de profitabilité met en relation
la valeur actuelle nette du cash flux futur et le capital investi.

IP = 1 + (La Valeur Actuelle Nette / Coût d’investissement)

IP = 1 + (227727.5529/329455) = 1,691%

Interprétation

Pour notre projet l’indice de profitabilité est de 1.691%, donc notre projet est rentable
puisque sur chaque dirham investi l’entreprise gagne 0,691 DHS.

C. Taux de rentabilité interne

Le taux de rentabilité interne est le taux qui permet d’égaliser les dépenses avec les valeurs
actuelles des cash-flows d’un projet d’investissement, c’est-à-dire le taux pour lequel la valeur
actuelle nette (VAN) est nulle (le TRI correspond à la VAN= 0).

TRI = 28%

112
Interprétation

Il peut être calculé soit par l’interpolation linéaire ou par la valeur cible d’Excel,
grâce à celui-ci on a trouvé comme valeur de TRI 28%, il est largement supérieur au taux
d’actualisation, ce qui montre que la rentabilité de notre projet sera plus importante a celle exigé
par nous les investisseurs.

D. Le délai de récupération

C’est la période au bout de laquelle le cumul des cash-flows actualisés sera égale au
coût de l’investissement initial.
4 ans 278638.238
DR 0.00
5 ans 557182.5529
En tenant compte des paramètres ci-dessus, le délai de récupération de l`investissement
est compris entre la quatrième année et la cinquième année d`où nous avons :
DR = 4 ans, 2 mois et 5 jours

C`est la durée nécessaire pour que le cash flows générés couvre notre capital investi.
À la suite des résultats obtenus, on va récupérer l`investissement dans le début de la cinquième
année, alors nous pouvons affirmer que notre investissement n’est pas risqué puisque les flux
monétaires dégagés arrivent à couvrir l’ensemble de notre investissement.

113
Conclusion
L’objectif de l’étude financière est avant tout de se convaincre soi-même que le projet
est viable et ensuite de convaincre les autres que nous avons identifié une bonne opportunité,
que nous possédons des talents d’entrepreneurs et de gestionnaire et, finalement que nous avons
un plan rationnel, crédible et cohérent pour le réaliser.

Ainsi, nous pouvons affirmer que LIBRAPHARMA jouit d’une bonne santé financière.
En effet, les résultats nets sont positifs dès le premier exercice. La capacité d’autofinancement
augmente avec le temps tandis que le risque que comporte le mode de financement diminue.

L’idée de notre projet est innovante dans la ville AGADIR et même dans tout le Maroc,
il répond aux besoins des consommateurs d’une manière facile et parfaite ; donc
LIBRAPHARMA sera un projet rentable.

114
Conclusion générale
Notre projet est le résultat d’un travail sérieux et approfondi, qui met en pratique nos
connaissances acquises au cours de notre formation en management, comptabilité, fiscalité et
finance.

Une étude de faisabilité touchant les différents aspects du projet (marketing, administratif,
juridique, technique et financier) nous a donné l’occasion de prendre conscience de l’ensemble
des moyens dont nous aurons besoin pour réaliser nos objectifs tout en veillant à assurer la
rentabilité du projet.

Cette expérience nous a été bénéfique sur plusieurs plans :

Sur le plan d’acquisition de connaissance, ce projet de fin d’étude nous a permis de mettre en
pratique les méthodes et concepts appris durant deux années de formation à l’EST Agadir.

Sur le plan personnel, ce projet nous a permis de lier des relations enrichissantes aves des
personnes de diverses occupations. De même ce projet nous a permis e développer un esprit
d’entreprise, véritable arme pour tous gestionnaire.

Certes, nous étions confrontés à certain nombre de difficultés liées à la collecte des
informations, cependant nous avons fait preuve de volontarisme, en vue d’accomplir notre
travail dans les meilleures conditions. C’est ainsi que notre projet prend fin, reste la partie la
plus importante, celle de la réalisation qui permettra à « LIBRA PHARMA » de voir le jour.

115
Bibliographie
Cours

PARTIE MARKETING

‒ Cours Marketing opérationnel de Mme Saadia MOUHETI.


‒ Cours de Stratégie des entreprises M. EL KEJBOUT.

PARTIE JURIDIQUE

‒ Cours de Droit des sociétés de Mme Sara EL MOUDEN.


‒ Cours de Comptabilité des sociétés de M. Mimoun BENZAOUAGH.

PARTIE ADMINISTRATIVE

‒ Cours de Fiscalité de M. Abdelkarim AAZZAB.

PARTIE FINANCIERE

‒ Cours de Finance 1 de M. Ali JEBLI.


‒ Cours de Finance 2 de M. Ali JEBLI.

Sites Web

‒ http:/www.hcp.ma (Haute Commissariat au plan)


‒ http:/www.distributeurautomatique.net/achat-location
‒ Agadir bureau.
‒ https://www.jumia.ma/
‒ https://www.soussmassa.ma/fr/
‒ Source: La maison de la ménagère

‒ Société CITEROEN et SOTINEO AUTOMOBILE.

116
Liste des tableaux
Tableau1 1 : Le sexe.................................................................................................................................................................... 14
Tableau 2 : L’âge ......................................................................................................................................................................... 15
Tableau 3 : Catégorie .................................................................................................................................................................. 16
Tableau 4 : Questionnaire .......................................................................................................................................................... 17
Tableau 5 : Questionnaire .......................................................................................................................................................... 18
Tableau 6 : Questionnaire .......................................................................................................................................................... 19
Tableau 7 : Questionnaire .......................................................................................................................................................... 20
Tableau 8 : SWOT ....................................................................................................................................................................... 23
Tableau 9 : SWOT ....................................................................................................................................................................... 24
Tableau 9 : Questionnaire .......................................................................................................................................................... 28
Tableau 10 Types produits ......................................................................................................................................................... 35
Tableau 11 : les associés ............................................................................................................................................................. 40
Tableau 12 : Fiche technique ...................................................................................................................................................... 40
Tableau 13 : les postes ............................................................................................................................................................... 61
Tableau 14 : Salaire de base ....................................................................................................................................................... 68
Tableau 15 : Les avantages sociaux ............................................................................................................................................ 69
Tableau 16 : IR ............................................................................................................................................................................ 69
Tableau 17 : salaire net des 2 premières années ....................................................................................................................... 70
Tableau 18 : Charges patronales 2 premières années ............................................................................................................... 70
Tableau 19 : Prime d’ancienneté ................................................................................................................................................ 71
Tableau 20 : Salaire net des 3 années suivantes ........................................................................................................................ 71
Tableau 21 : charges patronales des 3 années suivantes .......................................................................................................... 71
Tableau 22 : Le siège................................................................................................................................................................... 78
Tableau 23 : Frais d’aménagement ............................................................................................................................................ 79
Tableau 24 : Distributeur automatique ...................................................................................................................................... 79
Tableau 25 : matériels informatiques ........................................................................................................................................ 81
Tableau 26 : Achats non stockés ................................................................................................................................................ 81
Tableau 27 : moyen de transport ............................................................................................................................................... 82
Tableau 28 : Mobilier de bureau ................................................................................................................................................ 86
Tableau 29 : fournitures de bureau ............................................................................................................................................ 92
Tableau 30 : Assurance ............................................................................................................................................................... 92
Tableau 31 : Assurance ............................................................................................................................................................... 93
Tableau FIN 32 : Evolution du chiffre d’affaire sur 5 ans ........................................................................................................... 97
Tableau FIN 33 : les frais préliminaires....................................................................................................................................... 98
Tableau FIN 34 : Immobilisation corporelles .............................................................................................................................. 98
Tableau FIN 35 : Tableau récapitulatif des immobilisations acquises ....................................................................................... 99
Tableau FIN 36 : Tableau des amortissements des immobilisations ......................................................................................... 99
Tableau FIN 37 : Achat consommés de matières et fournitures .............................................................................................. 100
Tableau FIN 38 : Tableau des autres charges externes ............................................................................................................ 101
Tableau FIN 39 : Total des impôts et taxes .............................................................................................................................. 101
Tableau FIN 40 : les charges de personnel ............................................................................................................................... 102

117
Tableau FIN 41 les dotations aux amortissements de chaque exercice.................................................................................. 102
Tableau FIN 42 Total des charges de chaque exercice ............................................................................................................ 103
Tableau FIN 43 : Détail de l’emprunt ....................................................................................................................................... 104
Tableau 44 : Détails de ressources de financement................................................................................................................. 104
Tableau FIN 45 Amortissement de l’emprunt ......................................................................................................................... 104
Tableau FIN 46 Bilan d’ouverture ............................................................................................................................................. 106
Tableau FIN 47 CPC de chaque exercice ................................................................................................................................... 106
Tableau FIN 48 Plan de financement ........................................................................................................................................ 107
Tableau 49 : Ration de rentabilité ............................................................................................................................................ 107
Tableau 50 : Autonomie financière .......................................................................................................................................... 108
Tableau 51 : ration d’activité .................................................................................................................................................... 108
Tableau 52 : Tableau d’exploitation diff ................................................................................................................................... 109
Tableau 53 : Tableau des cash flux ........................................................................................................................................... 110

118
Liste des graphiques
Graphique 1 : Le sexe ................................................................................................................................................................. 14
Graphique 2 : L’âge ..................................................................................................................................................................... 15
Graphique 3 : Catégorie.............................................................................................................................................................. 16
Graphique 4 : Questionnaire ...................................................................................................................................................... 17
Graphique 5 : Questionnaire ...................................................................................................................................................... 18
Graphique 6 : Questionnaire ...................................................................................................................................................... 19
Graphique 7 : Questionnaire ...................................................................................................................................................... 20
Graphique 8 : La concurrence directe ........................................................................................................................................ 21
Graphique9 : Questionnaire ..................................................................................................................................................... 29

119
Liste des figures et des images
Figure 5 : Distributeur automatique........................................................................................................................................... 3
Figure 2 : Présentation d’Agadir ................................................................................................................................................ 11
Figure 3 : LOGO ........................................................................................................................................................................... 33
Figure 4 : L’architecture du siège ............................................................................................................................................... 78

120
Annexes :
‒ Annexe 1 : Questionnaire

Questionnaire "distributeur automatique


de produits parapharmaceutiques"
Ce questionnaire a pour objectif d'étudier la faisabilité d'un distributeur automatique de produits
parapharmaceutiques. Il entre dans le cadre du projet de fin d'études réalisées par des étudiants de
l'école supérieure de technologie-Agadir. *Obligatoire

1. Mme/Mlle/M : *

Une seule réponse possible.

Madame

Mademoiselle

Monsieur

2. Êtes-vous... *

Une seule réponse possible.

Un homme

Une femme

3. Dans quelle tranche d'âge vous situez vous ? * Une seule réponse possible.

De 18 ans à 40 ans

De 40 ans à 60 ans

Plus de 60 ans

121
4. Quelle est votre catégorie socio-professionnelle ? *

5. Quelle est votre date de naissance ?

Exemple : 7 janvier 2019

6. Quelle est votre situation patrimoniale ? * Une seule réponse possible.

Célibataire

Marié(e)

Divorcé(e)

Veuf(Ve)

7. Où habitez-vous ? *

Une seule réponse possible.

Agadir

Autre ville de la région sous

massa Autre :

122
LA PARAPHARMACIE
Veuillez, s'il vous plaît, de partager avec nous vos habitudes concernant la fréquentation des parapharmacies

8. Avez-vous l'habitude de fréquenter les parapharmacies ? * Une seule réponse possible.

Oui

Occasionnellement

Non

9. En moyenne, à quelle fréquence vous-y rendez-vous ? * Une seule réponse possible.

Une fois par mois

Deux fois par M

Trois fois par M

Plus de trois fois par M

10. Quelle sont vos freins à la fréquentation d'une parapharmacie ? * Une seule réponse

possible.

Pas d'occasion

Baisse du pouvoir

Autre

11. Si "autre" précisez.

12. Où achetez-vous vos produits parapharmaceutiques ? *

13.

122
Plusieurs réponses possibles.

En parapharmacie
En pharmacie
En hyper, super marché (rayon
parapharmacie) En ligne

14. En moyenne, quel est votre budget mensuel pour l'achat de produits
parapharmaceutiques ? *

Distributeur automatique de produits parapharmaceutique


A partir de vos réponses nous souhaitons savoir si vous êtes intéressé d'un distributeur automatique de produits
parapharmaceutiques

14. Seriez-vous prêt(e) à acheter de tels produits parapharmaceutiques sur un distributeur


automatique
?*

Une seule réponse possible.

Oui, sûrement

Oui, peut-être

Non, pas du tout

15. Si non, pour quelle raison vous n'achetez pas ?

123
16. Quel(s) type(s) de produits achetez-vous ou seriez susceptible d'acheter sur un
distributeur automatique ? *

Plusieurs réponses possibles.

Produits d'hygiène
Produits de beauté
Produits de bébés
Produits de soins
Les médicaments basiques Compliments alimentaires, les vitamines
Autre

17. Si "autre" précisez.

18. Un distributeur automatique permet d'éviter la queue * Une seule réponse possible.

Très important

Peu important

Assez important

Sans importance

19. Un distributeur automatique est disponible à votre service 24h/24h et 7j/7j * Une seule

réponse possible.

124
Très important

Peu important

Assez

Sans importance

20. Si vous pouvez choisir entre notre nouveau service ou un de ceux de chez nos
concurrents, quelle est la probabilité que vous choisissez le nôtre ? * Une seule réponse
possible.

100%

75%

50%

25%

0%

125
Table des matières

Table des matières


Dédicaces………………… .................................................................................................................................. 2
Remerciements……………… ........................................................................................................................ 3
Sommaire……………………. ....................................................................................................................... 4
Introduction général….. ................................................................................................................................. 1
Présentation du proje………. ......................................................................................................................... 2
Les entrepreneures………….......................................................................................................................... 4
Le bilan personnel………… .......................................................................................................................... 5
Introduction……………….. .......................................................................................................................... 7
I. Analyse du marché……………………….. ............................................................................... 8
1) Etude du macro-environnement ......................................................................................... 8

A. Environnement économique ............................................................................................................................ 8

B. Environnement Technologique ..................................................................................................................... 10

C. Environnement géographique et démographique ....................................................................................... 10

a. Présentation de la région Souss-Massa......................................................................................................... 10

E. Environnement politico légal ......................................................................................................................... 12


2) Etude du microenvironnement.......................................................................................... 12

A. La clientèle cible ............................................................................................................................................. 13

a. Le sexe 14

b. L’âge 15

c. Catégorie ......................................................................................................................................................... 16

d. Avez-vous l'habitude de fréquenter les parapharmacies ............................................................................ 17

e. En moyenne, à quelle fréquence vous-y rendez-vous ? ............................................................................... 18

f. En moyenne, quel est votre budget mensuel pour l'achat de produits parapharmaceutiques ? ............. 19

g. Quel(s) type(s) de produits achetez-vous ou seriez susceptible d'acheter sur un distributeur


automatique ? ................................................................................................................................................. 20

B. La concurrence ............................................................................................................................................... 21

C. Le diagnostic ................................................................................................................................................... 22
Le diagnostic interne .......................................................................................................... 22
Le diagnostic externe .......................................................................................................... 23

126
D. Comportement d’achat .................................................................................................................................. 24

E. Taille du marché et ses tendances ................................................................................................................. 28


II. Stratégie Marketing ............................................................................................ 29

1) La spécialisation ............................................................................................................................................. 30

2) La différenciation ........................................................................................................................................... 30

3) Segmentation ................................................................................................................................................... 30

4) Positionnement................................................................................................................................................ 31
III. Plan D’action marketing 31

1. La politique de produit .................................................................................................................................. 32

2. Politique de marque ....................................................................................................................................... 32

3. Politique de prix .............................................................................................................................................. 33

5. La politique de Distribution .......................................................................................................................... 36


Conclusion 37
Introduction .......................................................................................................................................................... 39
I. Présentation de l’entreprise 40

Activité de l’entreprise : ..................................................................................................................................................... 40

Présentation des associés .................................................................................................................................................... 40


II. Le choix de la forme juridique ........................................................................................................ 42

1. Caractéristiques des différentes formes juridiques..................................................................................... 42

2. Les critères de choix ....................................................................................................................................... 42


III. . Elaboration des statuts 46
Les soussignés .......................................................................................................................................... 46

TITRE PREMIER .............................................................................................................................................................. 47

TITRE DEUXIEME ........................................................................................................................................................... 48

TITRE TROISIEME .......................................................................................................................................................... 50

TITRE QUATRIEME ........................................................................................................................................................ 52

TITRE CINQUIEME ......................................................................................................................................................... 54


Conclusion 58
Introduction .......................................................................................................................................................... 60
I. Organisation de l’entreprise .............................................................................................. 61

1) Style de gestion................................................................................................................................................ 61

127
2) Répartition de l’effectif .................................................................................................................................. 61

3) Organigramme de structure .......................................................................................................................... 62


II. Acquisition des ressources humaines................................................................................ 62

1) Description des postes .................................................................................................................................... 62

A. Gérant 63

B. Assistante......................................................................................................................................................... 63

C. Responsables du stock .................................................................................................................................... 65

D. Responsable financier ................................................................................................................................... 65

E. Distributeur..................................................................................................................................................... 66

2) Sources du recrutement des ressources humaines ...................................................................................... 66

3) Techniques de sélection .................................................................................................................................. 66


III. -Stimulation des ressources humaines .............................................................................. 68

1) Rémunération ................................................................................................................................................. 68

2) Les avantages sociaux .................................................................................................................................... 68

3) -détermination du salaire pour les deux premières années ........................................................................ 70

4) Détermination du salaire des trois années suivantes ................................................................................... 71


Conclusion 73
Introduction .......................................................................................................................................................... 75
I. La localisation du projet .................................................................................................... 76

1) Critères de choix de la région « Souss Massa Draa » .................................................................................. 76

2) Critères de choix de la ville ............................................................................................................................ 77

3) Critères de choix de local du siège ................................................................................................................ 77


II. Aménagement 77
Conclusion 93
Introduction .......................................................................................................................................................... 96
I. Le niveau prévisionnel de l’activité .................................................................................. 97
II. Le besoin de financement................................................................................................... 97

1) Les dépenses des investissements fixes ......................................................................................................... 97


III. Les dépenses prévisionnelles............................................................................................ 100

1. Détermination des charges d’exploitation .................................................................................................. 100


V. Les risques d’exploitation : Tableau d’exploitation différentiel .................................. 110

128
VI. Choix d’investissement..................................................................................................... 110

1) Critères de la rentabilité ................................................................................................................................. 110

Interprétation ....................................................................................................................................................................... 112


Conclusion 114
Conclusion générale ........................................................................................................................................... 115
Bibliographie ...................................................................................................................................................... 116
Liste des tableaux ................................................................................................................................................ 117
Liste des graphiques............................................................................................................................................ 119
Liste des figuresdes images
…………………………………………………………………………………………......120
Table des matières .............................................................................................................................................. 126

129
130

Vous aimerez peut-être aussi