Vous êtes sur la page 1sur 5

Chapitre II Dimensionnement d'une machine frigorifique à compression

mécanique

II-2 Choix d'équipement frigorifique

II-2-3 Choix des organes annexes :


II-2-3-1Choix du détendeur :
Pour sélectionner le détendeur on doit connaître :

 La puissance de l’installation au point d’équilibrage, c'est-à-dire le débit du détendeur


puisque la puissance frigorifique résulte de l’évaporation du fluide frigorigène circulant à
ce débit.

 La température d’évaporation au point d’équilibrage


 La nature de fluide frigorigène employé
 Il faut connaître également la chute de pression de régime au détendeur ΔPd :
Lors du choix du détendeur on choisit en même temps les accessoires annexes comme le
filtre déshydrateur, voyant liquide, échangeur de chaleur, robinet solénoïde …etc.

ΔPd = Pk – ΔPliq – Pe

• ΔPd : chute de pression au détendeur.


• Pk : pression de condensation correspondant à Tk.

Tk=Ta.cd +ΔTcd ,

Le ΔTcd est choisi dans le tableau suivant, ce tableau est utilisé uniquement pour les
groupes cp-cd :

ΔT approximatifs au condenseur d’un groupe a air


L (TSA≤ −20°C) M(−20<TSA< 0°C) H (TSA≥ 0 °C)
+ 25 10 à 11 15 à 16 16 à 18
Température d’air
au + 35 env 10 env 13 env 15
condenseur
+ 45 8à9 11 à 12 13 à 14

Une fois Tk calculée on utilise les tables thermodynamiques du fluide frigorigène utilisé pour
déterminer Pk.
Pour notre cas ΔTcd = env 13°C (Tsa = -9 à -12 donc M)

Tk=36 +13 = 49°C, à partir des tables thermodynamiques R22, Pk = 19bars.

1
• Pe : pression d’évaporation correspondant à Te(les tables thermodynamiques du
fluide frigorigène utilisé).

Te = -8.3°C donc Pe = 3,76 bars

• ΔPliq : perte de charge totale dans la conduite de liquide :

ΔPliq = (ΔPdyn= (ΔPdyn sing + ΔPdyn liné)) + ΔPsta.

Avec ΔPdyn .

- ΔPdyn sing : La perte de charge dynamique singulière engendrée par les organes
annexes.
- ΔPdyn liné : La perte de charge dynamique linéaire à travers la conduite liquide.
- ΔPsta : La perte de charge statique due à la dénivellation entre l’évaporateur et le
départ liquide.

 La perte de charge dynamique singulière :


II-2-3-2Le filtre déshydrateur :
ΔPfiltre = ΔPN × (ФE / Фn) ²
ΔPN la perte de charge de référence adopté pour le
filtre déshydrateur =14kpa.
Cette valeur est corrigée par le rapport (ФE / ФN)
- ФN Capacité ou puissance nominale proche à la
puissance de l’installation tirée à partir du
catalogue en fonction du diamètre de la conduite
liquide (tiré du catalogue du groupe)
Exemple
D’après le catalogue du groupe de condensation pour le P8LL-400 le diamètre de la conduite
liquide est de 1/2".
On choisit le DX164 (1/2" - 1/2"), puissance nominale 11.6 kpa

ΔPfiltre = 14 × (8.6 / 11.6) ² = 7.7 kPa

II-2-3-3Le voyant liquide :

Il est choisi en fonction du diamètre de la


conduite liquide (1/2" - 1/2") :
Donc c’est le SGI 12(1/2" - 1/2"), du
catalogue.
La perte de charge nominale pour le
voyant est de 10 kpa (sans correction).

ΔPvoyant = 10 kpa

2
II-2-3-3Le robinet solénoïde (RSL) (Électrovanne) :
Il est choisi en fonction du :
- Le diamètre de la conduite liquide,
- La puissance nominale (Фn), qu’elle soit proche de la puissance d’équilibrage (ФE).

- Perte de charge nominale pour le robinet solénoïde est 15kpa.

Donc : ΔPRSL = 15× (ФE / Фn) ²

On choisit le EVR 10 (1/2" - 1/2") pour son diamètre, pour la puissance nominale 38,5KW.
Le ERV6 (puissance nominale 12,6KW) peut également être choisie.

ΔPRSL = 15× (8.6 / 38,5) ² = 0,75kpa

Alors

ΔPdyn sing = 7.7 + 10 + 0.75 = 18.45 kpa

 Perte de charge dynamique linéaire


II-2-3-4 L’échangeur de chaleur :
La perte de charge à l’échangeur est exprimée en longueur équivalente en mètre donc elle est
ajoutée à la perte de charge linéaire totale.

Pour le choix on doit connaître :

*Côté liquide :
-Perte de charge nominale assimilée à une longueur
L=3m.
-Puissance frigorifique d’équilibrage ФE.
Donc :
ΔPéchangeur = 3 × (ФE /Фn) ²
*Côté vapeur :
-Perte de charge nominale assimilée à une longueur
L=1.5m.
-Puissance frigorifique d’équilibrage ФE.
Donc :
ΔPéchangeur = 1.5 × (ФE /Фn) ².
Dans notre exemple, on choisit le HE4,0 dont la
capacité nominale est de 11700 kcal/h environ. (Table) :
ΔPéchangeur = 3 × (7407 /11700) ² = 1.2m

3
 La perte de charge dynamique linéaire est exprimée par l’équation suivant :
ΔPD LIN= ΔPL30 × (Leq /30) × (100/1.019).
Leq : La longueur totale de la conduite liquide (y compris la longueur équivalente de la perte
de charge de l’échangeur (Côté liquide)).
ΔPL30 : Perte de charge dans la canalisation cuivre pour le
R22 par 30m, qui est déterminé de l’abaque (Table).
Le facteur (100/1.019) est utilisé pour la conversion en
pascal :1bar =1.019kg/cm² = 10² kpa.

Dans notre exemple, par exemple si la longueur de la conduite


de liquide est 11m :
Donc la longueur totale équivalente sera égale à
1.2+11=12.2m.

Alors
ΔPdyn liné = 0.4 × (12.2 /30) × (100/1.019) = 16kpa

ΔPdyn= (ΔPdyn sing + ΔPdyn liné) =18.45 + 16 = 34.45 kpa

 Perte de charge statique :


On prend en compte cette perte de charge lorsque l’évaporateur avec son détendeur est situé à
un niveau supérieur par rapport au départ liquide.

ΔPsta = ΔH × ΔPNFF.
ΔH : la hauteur entre l’évaporateur et le départ liquide.
ΔPNFF : La perte de charge statique nominale par 1m de dénivellation :
ΔPNR12 : 13KPa /m.
ΔPNR22 : 12 KPa /m
ΔPNR502 : 12 KPa /m

Dans notre cas, soit par exemple pour notre installation ΔH=3m
ΔPsta = 3 × 12 = 36kpa

 La perte de charge totale dans la conduite liquide est ΔPliq = (ΔPdyn= (ΔPdyn
sing + ΔPdyn liné)) + ΔPsta.= 70,45 kpa =0,7045 bars

 La chute de pression au détendeur


ΔPd = Pk – ΔPliq – Pe = 19 + 0,7045 + 3,76 = 14,54 bars

4
Donc pour le choix du détendeur :

- ФE = 8600W = 7407 Kcal/h


- Te = -8.3°C
- R22
- ΔPd= 14,54 bars

Sur le catalogue : le modèle correspondant est TEX2-2.3 (buse N° 4) sa capacité trouvée après
extrapolation en 0°C et en -10°C, puis interpolation en - 8.3°C : 9.92 103 Kcal/h
Te ΔPd 12 14 14.54
0 9.8 10.5 10.989
-8.3 9.92
-10 9 9.6 9.762

On constate un surdimensionnement de :

9.92 – 7.407
× 100 = 34%
7.407

On admet:
-Pour le surdimensionnement: en général 30%, maximum 50%
-Pour le surdimensionnement : à éviter, maximum10%

Vous aimerez peut-être aussi