Vous êtes sur la page 1sur 134

FORMATION DES CONTROLEURS DE LA CIRCULATION AERIENNE

LA RADIOTELEPHONIE

Avril 2006
“ La Radiotéléphonie “
Objectif Général

“A La Fin Du Cours Le Stagiaire Sera Capable

Lors D’une Radiocommunication D’échanger

Des Messages Aéronautiques Compréhensibles

Avec Les Pilotes Des Aéronefs

Selon Les Normes OACI ’’


Qu’est ce la Radiotéléphonie ?

‘’Procédé ou moyen de transmission à distance de la parole ou


des sons en général à l'aide d'ondes radioélectriques.’’

Quel est le rôle de la Radiotéléphonie en aéronautique?

‘’Permettre
‘’P tt lla b
bonne compréhension
éh i ett l’l’utilisation
tili ti correctes
t
des messages échangés, afin d’assurer la sécurité et la
régularité de la circulation aérienne
aérienne.’’
PRESENTATION DU COURS

I. GENERALITES

II. REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

III. PROCEDURES RADIOTELEPHONIQUE DE DETRESSE

IV. PROCEDURES RADIOTELEPHONIQUE D’URGENCE

V. INTERRUPTION DE COMMUNICATION
ORAGANISMES
OACI
Organisation
g de l’Aviation Civile Internationale
Annexe 10 (volume II)(Télécommunications
aéronautiques)
DOC 4444 ATM/501 PANS-ATM
Doc. 9432 Manuel de phraséologie
Doc.8400(Abréviations et codes OACI)-7910-
OACI) 7910
8643(Indicatifs des aéronefs)-8585-7946-
8259(Manuel sur la planification et la réalisation du
réseau
é du
d service
i fixe
fi des
d télécommunications
élé i i
aéronautiques)
UIT
Union Internationale de Télécommunication
Règlement des Radiocommunication
GENERALITES

¾ TERMES ET DEFINITIONS

¾ MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE


GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS
4 Télécommunication :
Toute transmission, émission ou réception de :

Signes
fil
Signaux
Écrits radioélectricité
PAR : Optique
Images
Sons autres systèmes électromagnétiques

et renseignements de toute nature


GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS

4 Radiocommunication :

La télécommunication par ondes hertziennes.

4 Téléphonie :

Système de télécommunication établi en vue de la transmission de la


parole ou d’autres sons entre appareils reliés par fil conducteur
i i
ininterrompu.

(c’est
(c est le système du téléphone classique)
classique).

Aujourd’hui et grâce au développement technologique, nous sommes


arrivés à la téléphonie sans fil.
GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS

4 Station :

Un ou plusieurs émetteurs et/ou récepteurs avec leurs accessoires


nécessaires pour assurer un service de télécommunication en un
emplacement donné.
ou

Ensemble
E bl de
d moyens radioélectriques
di él t i destinés
d ti é à assurer un service
i
de radiocommunication.

Chaque station est classée d’après le service auquel elle participe


d’une façon permanente ou temporaire.
GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS

4 Service :

Ensemble d’opérations qui sont effectuées pour autrui afin d’en tirer
profit.
ou

Un ensemble de fonctions qui sont assurées par un personnel au


bénéfice d’autres personnes, donc par service il faut comprendre :
‘’ Service assuré ’’

4 Service Fixe :

S
Service
i ded télécommunication
télé i ti entre
t points
i t fixes
fi dét
déterminés.
i é

4 Station Fixe :

Station du service fixe.


GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS

4 Service Fixe Aéronautique (S.F.A) :


Service de télécommunication entre points fixes déterminés, prévu
essentiellement pour la sécurité de la navigation aérienne et pour
assurer:

la régularité, l’efficacité,et l’économie des services aériens.

4 Station Fixe Aéronautique :

Station du service fixe aéronautique.


GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS
4 Service Mobile :
Service de télécommunication entre stations mobiles et stations
terrestres, ou entre stations mobiles entre elles.

4 St ti Mobile
Station M bil :
Station du service mobile destinée à être utilisée lorsqu’elle est en
mouvement ou pendant des haltes en des points non déterminés.
déterminés

4 Station terrestre :
Station du service mobile non destinée à être utilisée lorsqu’elle est en
mouvement.

4 Station d’aéronef :

Station mobile du service mobile aéronautique placée à bord d


d’un
un
aéronef autre qu’une station d’engin de sauvetage.
GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS
4 Station radio de contrôle AIR/SOL :
Station du service des télécommunications aéronautiques à qui
incombe en premier lieu l’acheminement des communications ayant
trait aux opérations et au contrôle des aéronefs dans une région
d
donnée.é
4 Station radio du contrôle d’aérodrome :
Station assurant les communications radio entre la tour de contrôle
d’un aérodrome et les stations mobiles aéronautiques
GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS
4 Service Mobile Aéronautique (S.M.A) :
S
Service
i mobile
bil entre
t station
t ti aéronautique
é ti ett station
t ti d’d’aéronef
é f auquell
les stations d’engin de sauvetage peuvent également participer, les
stations de radiobalise de localisation des sinistres peuvent
également participer à ce service sur des fréquences de détresse et
d’urgence
d urgence désignées.
4 Service Mobile Aéronautique (R) :
S
Service
i mobile
bil aéronautique
é ti Ré
Réservé
é aux communications
i ti relatives
l ti à
la sécurité et à la régularité des vols principalement le long des routes
nationales ou internationales de ll’aviation
aviation civile.
civile
GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS
4 Réseau :

Un ensemble de stations assurant des services identiques et reliées


entre elles.
4 Réseau radiotéléphoniques :

Ensemble de stations aéronautiques radiotéléphonique fonctionnant


et veillant sur des fréquences de la même famille et se prêtant
mutuellement assistance d’une manière déterminée pour assurer la
sécurité maximale des communications air/sol et la diffusion du trafic
air/sol.
GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS

4 Réseau du Service Fixe des Télécommunications Aéronautiques


(RSFTA) :

Réseau mondial de circuits fixes aéronautiques destiné dans le cadre


d service
du i fixe
fi aéronautique,
é ti à l’échange
l’é h d
de message et/ou
t/ ded
données numériques entre stations fixes aéronautiques ayant des
caractéristiques identiques ou compatibles.
compatibles

4 Télécommunication aéronautique :

Télécommunication prévue à des fins en rapport avec l’aviation.

4 Service des télécommunications aéronautiques :

Service
S i d télécommunication
de télé i ti prévu
é à des
d fi
fins en rapportt avec
l’aviation.
GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS
4 Station régulière :

Station choisie parmi celles qui font partie d’un réseau de


radiotéléphonie air/sol en route pour assurer les communications avec
les aéronefs ou intercepter les communications provenant de ceux-ci,
dans les conditions normales.

4 Stations auxiliaires :

Stations qui ne doivent intervenir que pour prêter assistance en cas de


difficultés de communication avec les stations régulières.
GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS
4 Collationnement :
Répétition par la station réceptrice à l’intention de la station
émettrice de tout ou partie d’un message reçu, de manière à
obtenir
bt i lal confirmation
fi ti ded l’exactitude
l’ tit d de
d la
l réception.
é ti

4 Communication AIR/AIR entre les pilotes :

Communications bidirectionnelles sur une voie air/air désignée


permettant aux aéronefs en vol au-dessus
au dessus de zones éloignées et/ou
océaniques, hors de portée des stations VHF au sol, d’échanger des
g
renseignements opérationnels nécessaires et facilitant la solution des
problèmes opérationnels.
GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS

4 Communication AIR/SOL :

Communications bilatérales entre stations d’aéronefs et stations ou


points au sol.

4 Communication dans le sens SOL/AIR :

Communications unilatérales de stations ou points au sol vers des


aéronefs.

4 Communication dans le sens AIR/SOL :

C
Communications
i ti unilatérales
il té l de d stations
t ti d’ é
d’aéronefs
f vers les
l stations
t ti
ou points au sol.
GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS
4 Centre de communication :
Station fixe aéronautique qui relie ou transmet des messages en
provenance ou à destination d’un certain nombre d’autres stations fixe
aéronautiques en liaison directe avec elle.
4 Duplex :
Méthode suivant laquelle les communications entre deux stations
peuvent avoir lieu dans les deux sens à la fois ; ou

Méthode suivant laquelle les transmissions et réceptions sont


possibles simultanément dans les deux sens de la voie de
télécommunication.
télécommunication
En duplex on peut transmettre au même moment qu’on reçoit.

Cette méthode est rarement utilisée dans Le S.M.A par contre elle est
fréquemment utilisé dans le S.F.A.
GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS
4 Simplex :

Méth d suivant
Méthode i t laquelle
l ll les
l communications
i ti entre
t deux
d stations
t ti ontt
lieu dans un sens à la fois. En simplex on ne peut transmettre que si le
correspondant ne transmet pas,
pas c.à.d
c à d quand la voie est libre.
libre
C’est une variante du Simplex sur voie unique suivant laquelle, deux ou
plusieurs stations radiotélégraphiques aéronautiques utilisent
intentionnellement des fréquences légèrement différentes mais faisant partie
de la p
portion de spectre
p assignée
g aux communications en q
questions.

Simplex
sur fréquences décalées

Simplex
Simplex
sur deux voies Simplex
sur voie unique
Deux voies de fréquences sont
utilisées une dans chaque sens.
La même fréquence
q est utilisée
(cette méthode d’exploitation est dans les deux sens.
appelée duplex en alternat)
GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS

4 Accusé de réception :

Transmission de la station réceptrice à l’intention de la station


émettrice pour lui faire savoir que le message a été reçu.

4 Transmission sans accusé de réception :

T
Transmission
i i effectuée
ff t é par une station
t ti à l’intention
l’i t ti d’
d’une autre
t station
t ti
lorsque les circonstances ne permettent pas d’établir des
communications bilatérales mais qu
qu’il
il est supposé que la station
appelée est en mesure de recevoir le message.
GENERALITES
TERMES ET DEFINITIONS
4 Famille de fréquence :
Ensemble de fréquences appropriées attribuées à un réseau.
4 Fréquence principale :
Fréquence radiotéléphoniques assignée, en première priorité, à un
aéronef aux fins de télécommunications air/sol entre cet aéronef et un
réseau de télécommunications radiotéléphoniques.
4 Fréquence secondaire :
Fréquence radiotéléphoniques assignée, en deuxième priorité à un
aéronef aux fins de télécommunications air/sol entre cet aéronef et un
réseau de télécommunications radiotéléphoniques.
GENERALITES

¾ TERMES ET DEFINITIONS 3
¾ MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE
Communications du secteur aéronautique

¾Types de communications Satellite

En Route

Approches
Départ
Cat I,II,III Atterrissage
Cat III

(Radar) (Radar) (Radar)


balise
balise

Tour
Milit i
Militaires Tour
Compagnies CCR CCR
Aériennes ATS

Passagers
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE
ONDES RADIO

Crête LONGUEUR D’ONDE Crête


+
AMPLITUDE

0 Point nul Point nul Point nul

AMPLITUDE

* Vi
Vitesse dde propagation
i
- Creux
300 million mètres/sec
UN CYCLE (vitesse de la lumière)
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE
Fréquence = nombre de cycles/seconde : mesuré en Hertz (Hz)

8
? Hz 4
? Hz
+ +

0 0

- UNE SECONDE
- UNE SECONDE

Les fréquences
q SCA Single
g Connector Architecture sont
mesurées en millions de cycles/seconde : Mégahertz (MHz)
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE
Effet de la distance parcourue

Longueur dd’onde
onde inchangée

Diminution d’amplitude
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE
La relation entre fréquence et longueur d’onde
Vitesse = fréquence x longueur d’onde
Fréquence = vitesse / longueur d’onde
Longueur d’onde = vitesse / fréquence

La vitesse étant constante, il est évident que:

Si on augmente la longueur d’onde, la fréquence devient plus basse

Si on di
diminue
i lla llongueur d’
d’onde,
d lla ffréquence
é ddevient
i t plus
l hhaute
t
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE

Portée des ondes réfléchies


Zone des ondes réfléchies
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE

Modulation
Onde Radio
non--modulée
non

Onde modulée
en amplitude

Onde modulée
en fréquence
q

Une onde radio sans modulation s’appelle onde porteuse.


P
Pour envoyer la
l voix
i ou autres
t données,
d é il faut
f t la
l modulée.
d lé
Les fréquences SCA sont modulées en amplitude.
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE
C (célérité)
λ (longueur d’onde) =
Tableau des fréquences :
F (fréquence)
Khz Mhz Ghz

VLF HF
HF SHF
(Very low frequency) (High frequency)
(High frequency) (Supra high frequency)
De 3 à 30 λ Myria Métrique λλDéca
DécaMétrique
Métrique
q λ Centi Métrique
De 100km à 10km De 100m
De 100m àà 10m10m De 10cm à 1cm

LF VHF EHF
(low frequency) VHF
(Very high frequency) (Extra high frequency)
De 30 à 300 λ Kilo Métrique (Very high frequency)
λ Métrique λ Milli Métrique
De 10km à 1km Deλ 10m
Métrique
à 1m De 1cm à 1mm
De 10m à 1m

MF
MF UHF EEHF
(Mediumfrequency)
(Medium frequency) (Upper high frequency) (Extremely extra high frequency)
De 300 à 3000 λλHecto
HectoMétrique
Métrique
q λ Deci Métrique
q λ Decimilli Métrique
q
De 1km
De 1km àà 100m
100m De 1m à 10cm De 1mm à 0,1mm
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE

La bande moyenne fréquence (M.F : Médium Frequency) :

La bande M.F est comprise entre 300 et 3000 Khz, sa longueur d'onde varie de 1000 m
à 100 m et s'appelle : ''ONDE HECTOMETRIQUE''.

Cette bande est surtout utilisée dans les communications air/sol appartenant aux
services mobiles maritimes (S.M.M) et par certains moyens de radionavigation
(beacons aides à la navigation …).
(beacons, )

Certaines fréquences de cette bande ne sont utilisées par les avions que pendant les
opérations de recherche et de sauvetage combinées et coordonnées entre service
mobile aéronautique et maritime au dessus des mers et des océans.
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE
La bande moyenne fréquence (M.F : Médium Frequency) :

Les deux fréquences qui sont couramment utilisées sont :


La 500 Khz en graphie morse.
La 2182 Khz en phonie.
Avantage de la M.F : stabilité des liaisons à moyenne et courte distance.
Inconvénients : Nécessité d'une grande puissance pour les émetteurs et de longues
antennes
S portée
Sa té estt fonction
f ti de d la
l puissance
i utilisée
tili é ett des
d conditions
diti d propagation
de ti

et elle varie de 300 km à 500 km.

NB : la portée est la limite maximale au delà de laquelle le récepteur ne peut capter


l’émission.
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE
La bande haute fréquence (H.F : High Frequency)
La bande H.F est comprise entre 3 et 30 Mhz ( 1 Mega hertz = 106Hz).
)
Sa longueur d'onde varie de 100 m à 10 m et s'appelle :''ONDE DECAMETRIQUE''.
En raison de sa longue portée qui est presque illimitée la bande HF est très utilisée
dans certains espaces aériens déterminés (océan, désert, etc. ..), elle permet de les
couvrir en radiocommunication.
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE
La bande haute fréquence (H.F : High Frequency)
Soumise aux caprices de la propagation, et d'autres phénomènes qui rendent
quelques fois précaires la sûreté et la continuité des communications à savoir :
•des évanouissements :
sous formes de fluctuations régulières
g connues (carte
( de propagation)
p p g ) mais aussi
d’anomalies soudaines et imprévues.
•des parasites atmosphériques :
d aux décharges
dus dé h él t t ti
électrostatique (é l i ) dans
(éclairs) d l’ t
l’atmosphère(ils
hè (il sontt plus
l actifs
tif la
l
nuit que le jour)
•des pparasites précipitations
p p :
dus également aux décharges électrostatiques pendant le vol dans la pluie ou la
neige, rendant toute audition impossible.
•des
d parasitesit iindustriels
d ti l :
dus aux moteurs électriques mal antiparasités ou aux lignes des hautes tensions (HT)
GENERALITES

MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE

La bande haute fréquence (H.F : High Frequency)

Avec l'adoption d'émetteurs, récepteurs à Bande Latérale Unique (BLU) on a


amélioré beaucoup p la fiabilité de la bande H.F,, et celle ci continue d'être utilisée
dans certains centres d'information de vol (C.I.V).

Certaines fréquences ne sont utilisées que de jour,


jour d
d'autres
autres uniquement de nuit et
d'autre en permanence. Les stations d'aéronefs doivent choisir en fonction de la
distance, de l'heure et de l'époque, la fréquence qui permettra d'assurer les liaisons.

Il y a lieu de retenir que seules les fréquences allant de 3 à 18 Mhz de cette bande ont
été désignées au S.M.A par L’union Internationale de Télécommunication (U.I.T), et les

fréquences 3023 Khz
Kh ett 5680 Khz
Kh sontt réservées
é é aux servicesi d recherche
de h h ett de d
sauvetage (S.A.R : Search And Rescue).
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE
La bande haute fréquence (H.F : High Frequency)
Principe des réseaux en H.F
Afin de tirer au maximum parti des avantages de la H.F, tout en limitant les
inconvénients, les stations au sol sont organisées de façon à pouvoir s'assister
mutuellement dans leur trafic avec les aéronefs d'où nécessité p
pour elles:

De travailler sur des fréquences communes : ainsi, si l'une des stations n'entend pas
un message qui lui est destiné,
destiné une autre station qui a reçu ce message peut servir
de relais en retransmettant le message sur service mobile ou le service fixe.

D’
D’une collaboration
ll b ti bienbi définie
défi i entre
t elles.
ll
Cette organisation s'appelle un ‘’ Réseau Radiotéléphonique’’
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE
La bande haute fréquence (H.F : High Frequency)
Principes du travail en Réseau
Pour qu'un Réseau Radiotéléphonique H.F fonctionne correctement, il est
impératif que toutes les stations participantes assurent une veille ininterrompue
sur toutes les fréquences assignées au Réseau, en plus des principes suivants :
• Obligation à toutes les stations de répondre aux appels.
• La fréquence de réponse sera la même que la fréquence d'appel.
• Obligation d'écouter avant de transmettre.
• C'est la station qui a un message à transmettre, d'établir la communication.
• Obligation à la station aéronautique ou aéronef obligée d'interrompre la
veille d'aviser les stations intéressées.
intéressées
• C'est à la station aéronautique qu'incombe toujours la direction du trafic.
GENERALITES

MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE


La bande haute fréquence (H.F : High Frequency)
Pi i
Principes d'
d'organisation
i ti desd réseaux
é
Stations régulières
‘’ Ce sont des stations choisies parmi celle du réseau pour assurer les communications
sur un tronçon donné et sur lequel elles assurent un « SERVICE REGULIER »’’.
Ces stations
C t ti sontt en général
é é l celles
ll des
d points
i t de
d décollage
dé ll ett d’
d’atterrissage,
tt i lles
centres de contrôle et les centres d’information de vol
Stations
Stat o s auxiliaires
au a es
‘’ Stations autres que les stations régulières ; elles ne doivent intervenir que pour
prêter assistance en cas de difficultés de communications avec les stations régulières,
leur service est dit :« SERVICE D
D’ASSISTANCE
ASSISTANCE »»’’.
GENERALITES

MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE


La bande très hautes fréquences : (V.H.F : Very High Frequency)
La bande V.H.F
V H F est comprise entre 30 et 300 Mhz.
Mhz
La longueur d'onde des fréquences formant cette bande varie de 10 m à 1 m et
pp
s'appelle:
’’ONDE METRIQUE.’’.
Cette bande est actuellement la préférée pour les communications du S.M.A vue :
Qu'elle permet la clarté et la sûreté dans la réception des messages;
Que sa propagation n
n'est
est pas trop conditionnée par les conditions atmosphériques.
atmosphériques
GENERALITES

MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE


La bande très hautes fréquences : (V.H.F : Very High Frequency)

Le seul inconvénient de la V.H.F : portée, vision directe (ou légèrement au delà). La


portée est limitée à l'horizon (radioélectrique) et augmentera avec l'altitude de l'aéronef.
approximativement de 250 km. km

Pour une couverture complète de ll'espace


espace aérien on implante sur des sites des
antennes dites "ANTENNES AVANCEES"

Parmi les zones éloignées désertiques ou/et océanique, des fréquences V.H.F
spécifiées sont attribuées aux aéronefs en vol pour assurer des communications
air/air afin d'échanger des informations opérationnelles nécessaires à leur
le r sécurité.
séc rité
GENERALITES

MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE


Assignation des Fréquences V.H.F

les fréquences V.H.F sont assignées aux stations aéronautiques suffisamment


éloignées les uns des autres de sorte que les aéronefs ne puissent les recevoir
simultanément

l'utilisation de la V.H.F dans le cadre du service mobile aéronautique est caractérisée


par le fait que ll’aéronef
aéronef ne doit entrer en contact sur une fréquence donnée qu
qu'avec
avec
une seule station aéronautique.

les fréquences de la bande 117.975


117 975 à 137 MHz ont été assignées aux S.M.A
S M A nationaux
et internationaux
GENERALITES

MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE


Assignation des Fréquences V.H.F
R
Remarque :

Afin de protéger les brouillages de la fréquence d’urgence, les fréquences assignables,


les proches de part et d’autre de121
de121,55 MHz sont 121
121,44 MHz et 121
121,6MHz
6MHz (ou 121
121,33 MHz
et 121,7 MHz par accord régionaux).

Espacement des fréquences et limites des fréquences assignables:

L'espacement entre fréquences assignables du service mobile aéronautique sera de


25Khz
25Khz.

Dans la bande 117,975 Mhz à 137Mhz, la fréquence la plus basse assignée sera
118MHz
8 et laa p
plus
us haute
aute 136,975MHz.
36,9 5

L'espacement minimal entre fréquences assignables du service mobile aéronautique


sera de 8,33khz
, ((25Khz divisé p
par 3 égal
g à 8,3333...KHz).
, )
GENERALITES

MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE


Assignation des Fréquences V.H.F
118,0 à 121,4 SMA nationaux et internationaux : (TWR
(TWR-APP).
APP).

121,5 Fréquences d’urgence internationales.

121,7 à 121,975 SMA nationaux et internationaux (COM


S (CO de surface
f preflight
f check-
CLR).
121,60 à 121,9917 COM de surface des aérodromes nationaux et internationaux

122,0 à 123,05 SMA nationaux.

123,1
3, Fréquence
éque ce au
auxiliaire
a eS SAR.

123,15 à 123,6917 SMA nationaux.

123 7 à 129
123,7 129,6917
6917 SMA natioaux
ti ett internationaux(CCR-CIV-Volmet
i t ti (CCR CIV V l t -SVC
SVC consultatif
l if)

129,7 à 130,8917 SMA nationaux

130,9 à 136,975 SMA nationaux et internationaux


GENERALITES

MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE


Fréquences détresse

lorsqu'un aéronef a effectué un atterrissage ou amerrissage forcé, il y a lieu d'utiliser


une ou plusieurs fréquences déterminées

La fréquence 2 182 kHz offre également des possibilités pour les communications
entre aéronefs et stations du service mobile maritime.

les stations de navire, d'aéronef et d'engin de sauvetage qui font usage des bandes
autorisées comprises entre I 605 kHz et 4 000 kHz lorsque ces stations demandent
l'assistance des services maritimes.

les Émetteurs de Localisation d‘Urgence (ELT: Emergency Localisation Transmitter)


conçus pour être détectés et localisés par satellite
GENERALITES

MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE

Fréquences détresse

ELT automatique fixe [ELT(AF)]. fixé à l'aéronef en permanence

ELT automatique portable [ELT(AP)]. fixé à l'aéronef avant la survenance d'un


accident, mais facilement amovible de l'aéronef
l aéronef après un accident.

ELT automatique largable [ELT(AD)] fixé à l'aéronef avant l'accident et est


automatiquement
t ti t largué
l é ett dé
déployé
l é après
è que le l détecteur
dét t d'
d'accident
id t a dét
déterminé
i é lla
survenance d'un accident
GENERALITES

MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE

Répartition géographique des fréquences


Portée utile à critère « horizon »
L'espacement géographique entre installations fonctionnant sur voies adjacentes sera
tel que les points situés aux hauteurs de protection et à la limite de portée utile de
chaque installation seront séparés par une distance suffisante pour assurer un
fonctionnement exempt p de brouillage
g nuisible.
La hauteur de protection à appliquer aux fonctions ou aux installations particulières
sera déterminée sur le plan régional, compte tenu des facteurs ci-après :

9 nature du service à assurer;


9 réseau de circulation aérienne considéré;
9 répartition du trafic de télécommunications;
9 disponibilité des voies
oies de fréquences
fréq ences du
d matériel de bord;
bord
9 évolution probable.
GENERALITES

MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE


Répartition géographique des fréquences
Les fréquences V.H.F doivent être reparties géographiquement de manière à réduire
le brouillage au minimum.
l'espacement géographique entre installations fonctionnant sur la même fréquence
doit être tel que des points situées aux hauteurs de protection et la limite de portée
de chaque installation
La distance de l'horizon radio d'une station d'aéronef est normalement donnée par la
formule:

D= K h
D = distance en milles marins h = hauteur de l'aéronef K = 2,22 pour h en mètres
K = 1,23
1 23 pour h en pieds
GENERALITES
MOYENS UTILISES POUR ASSURER LA RADIOTELEPHONIE

Portée utile à critère « horizon »

D1 D2
D1 D2
y
S1
Limite de portée
de S1 y > D1 + D2 Hauteur de S2
protection

D h

S
Reçoit A+B

Reçoit
ç A

Ne reçoit
Reçoit B
ni A,
A ni B

A
B
* La réception peut être bloquée par les édifices, les montagnes et d’autres obstructions

Altitude de l’aéronef Distance de l’horizon radio


500 m 50 Nm
1000 m 70 Nm
3000 m 120 Nm
5000 m 160 Nm
10 000 m 220 Nm
FONCTIONS ATS SYMBOLE PORTEE OPERATIONNELLE SPECIFIEE
H i t l NM
Horizontale V ti l
Verticale

Service d’information de vol AFIS 16 900m (3000ft) AAL


d’aérodrome (Above
Ab Aerodrom
A d Level)
L l)
Radio communications Air/Air A/A 16 900m (3000ft) AAL
Contrôle d’aérodrome, y compris le TWR 25 1200m
00 ((4000ft)
000 t) AAL
service VDF
RADAR d’approche de précision PAR 25 1200m (4000ft) AAL
Contrôle
C t ôl d’approche
d’ h (ALT supérieures)
éi )y (APP) H 50 FL250
compris le RADAR et/ou le SVC VDF

Contrôle d’approche
pp ((ALT intermédiaires)) (APP) I FL150
y compris le RADAR et/ou le SVC VDF 40

Contrôle d’approche (ALT inférieures) y ((APP)) L FL100


compris le RADAR et/ ou le SVC VDF 25
Diffusion d’aérodrome ATIS 60 FL200
FONCTIONS ATS Horizontale NM Verticale
Le répondeur automatique RAI (1) (1)
d’information
Service de contrôle régional
g ((ACC)) I A l’intérieur de la FL350
(espace intermédiaire) région spécifiée

Service de contrôle régional (ACC) L A l’intérieur de la FL250


(espace inférieur) région spécifiée

Service de contrôle régional (ACC) LL A l’intérieur de la FL150


(
(espace inférieur)
i fé i ) région spécifiée

Service d’information de vol (FIS) F A l’intérieur de la FL250


(Espace inférieur) région spécifiée

Diffusion d’information Volmet 250 FL450


météorologique
gq
Service de contrôle régional (ACC) U A l’intérieur de la FL450
(espace supérieur) région spécifiée

(1) La portée opérationnelle des RAI est la portée de la fonction ATS normalement
assurée sur la fréquence utilisée.
Code morse
LETTRE Code morse EPELLATION
A Alpha
B Bravo
C Charlie
D Delta
E Echo
F
Foxtrot
G
Golf
H
Hotel
I
India
J Juliett
K Kilo
L Lima
M Mike
N Novembre
O Oscar
P Papa
Code morse
LETTRE Code morse EPELLATION
Q Quebec
R Romeo
S Sierra
T Tango
U Uniform
V Victor
W Whiskey
X X - ray
Y Yankee
Z Zulu

: ti
: ta
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾ Problèmes de langues

¾ Méthode de transmission

¾ Catégories de messages

¾ Expressions conventionnelles

¾ Identification des stations

¾ Composition du message

¾ Procédures radiotéléphoniques

¾ Échange de communication
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Problèmes de langues
Langues recommandées
La 1ère Recommandation :
‘’ Les communications radiotéléphoniques air/sol sont effectuées en général
d
dans lla llangue habituellement
h bit ll t utilisée
tili é par lla station
t ti au soll ’’’’.
Ex. au Maroc : La langue de l’état est : l'Arabe.
La langue habituellement utilisée par les stations au sol est : le Français.
La 2ème Recommandation :
‘’Possibilité d’utilisation de l’Anglais par les stations au sol sur demande des pilotes’’
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Problèmes de langues
Interprète
la station sol et la station d'aéronef ne p
peuvent utiliser une même langue
g :
l'autorité compétente et l'exploitant d'aéronefs s'entendent pour que ce dernier
fournisse un interprète
P bli i
Publication
les langues habituellement utilisées à la station au sol et toutes les autres
langues susceptibles d'être
d être utilisées sur demande à cette station seront
explicitement indiquées dans les publications d'informations aéronautiques et
aux renseignements aéronautiques publiés sur ces services.
Projet de langue universelle
l'OACI a établi les principes fondamentaux pour la mise au point d'une langue
internationale
La langue anglaise devrait servir de base
Les mots et expressions devraient être choisis de manière à assurer la meilleure
transmission sur les voies radiotéléphoniques
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Problèmes de langues
Projet de langue universelle
Les mots ou expressions
p qui
q risquent
q de donner lieu à des prononciations
p
différentes susceptibles d'occasionner des malentendus devraient être évités.
Des groupes parlés du code .Q. peuvent être employés lorsqu'ils remplacent
avantageusement une expression longue ou compliquée : par exemple QFEQFE, QFF
QFF,
QNE, QNH, QTE etc. ..
Des expressions déjà couramment employées conviennent du point de vue
phonétique ne devraient pas être modifiées arbitrairement
Les nouvelles expressions élaborées devraient être claires, sans ambiguïté et si
possible concises
p
Les expressions adoptées devraient correspondre à une idée exprimée dans une des
langues vivantes
Les instructions ou avis positifs et négatifs devraient être clairement différenciés
les mots comportant des sons ou des syllabes reconnus pour leur prononciation
difficile par les personnes qui ne sont pas de langue anglaise devraient être évités.
évités
EXTRAITS DU CODE Q :

SIGNAL FORME INTERROGATIVE REPONSE, RENSEIGNEMENT OU AVIS


QAM Quelles sont les observations les observations météorologiques
météorologiques les plus récentes de effectuées à ..(lieu) à ..heures sont les
…(lieu) suivantes
Combien de carburant vous reste-t-il Mon autonomie est de ...(heures et
QBD
(exprimé en heures et/ou en minutes minutes)
de consommation) ?
QBI Les règles aux instruments sont Les règles aux instruments sont en
elles
ll en vigueur
i à ..(lieu)..
(li ) ? vigueur
ig e r à…(lieu)
à (lie )

QDM Voulez-vous m’indiquer le cap le cap magnétique à suivre pour vous


magnétique à suivre pour me diriger dirigez vers moi (ou vers…) par vent nul
vers vous (ou vers ..) par vent nul ? était de …degré (à….heures)
relèvement magnétique par rapport à Votre relèvement magnétique par rapport
QDR
vous (ou par rapport à..)
à )? à moi (ou par rapport à..)était de ..degré
(à.. heures)
QFE Quelle valeur dois-je afficher sur si vous affichez…hPa sur l’échelle
l’échelle secondaire de mon altimètre secondaire de votre altimètre , cet
pour que cet instrument indique la instrument indiquera votre hauteur au- au
hauteur au-dessus du niveau de dessus de l’aérodrome (ou au dessus du
référence utilisé ? seuil de la piste n°..)
EXTRAITS DU CODE Q :

QFU Quelle est la direction magnétique la direction magnétique (ou le n°) de la


(ou le n°) de la piste à utiliser ? piste à utiliser est …

QGO Il est interdit d’atterrir à …(lieu)

QNH Sur quelle


S ll pression
i d dois-je
i j caler
l Si vous calez
l votre t altimètre
lti èt sur .. hP
hPa,
mon altimètre pour qu’il indique il indiquera( l’altitude à laquelle vous
l’altitude à laquelle je serais si seriez si vous étiez au sol à ma station à
j’étais au sol à votre station ? ..heures
heures
QRE A quelle heures comptez vous Je compte arriver à.. ou au dessus
arriver à.. ou au dessus de..(lieu) à..heures
de..(lieu) ?
QRF Retournez vous à .. (lieu) ? Je retourne à .. (lieu) ou retournez à lieu
EXTRAITS DU CODE Q :

QRK Quelle l’intelligibilité de mes l’intelligibilité de mes signaux (ou des


signaux (ou des signaux de…) de ) ? signaux de de…)) est 1) mauvaise
2)médiocre 3)assez bonne 4)bonne
5)excellente
QSL Pouvez vous me donner accusé Je vous donne accusé de réception
de réception ?

QTA Dois je annuler le télégramme n° ? annulez le télégramme nn°


Dois-je

QTN Aq
quelle heure avez vous quitté
q j’ai quitté ..(lieu )à..heures
…(lieu)
QTP Allez vous atterrir ? Je vais atterrir

QUA Avez vous des nouvelles Voici des nouvelles de. …(indicatif
de…(indicatif dd’appel)
appel) ? d’appel)
pp ) .
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission
Règles Générales
Précaution à prendre pour la transmission :
Chaque message écrit doit être lu avant le commencement de la transmission de
manière à éviter tous retards inutiles dans les communications.
Règles de la transmission
Avant de transmettre sur une fréquence il faut s'assurer de ne pas s’interférer avec
l'émission d'une autre station
•Se familiariser avec les bonnes techniques d'utilisation du microphone
•Se servir correctement du microphone parler toujours à une même distance du
microphone
•Prononcer chaque mot clairement et distinctement;
•Maintenir une cadence régulière ne dépassant pas 100 mots à la minute
•Maintenir le ton de conversation à un niveau constant;
•Un bref arrêt avant et après la transmission des nombres facilite leur compréhension;
•Éviter
Éviter les mots parasites tel que " er ".
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission
Transmission à un aéronef d'un message provenant du S.F.A
Les messages acceptés
L té pour la
l transmission
t i i devraient
d i t être
êt transmis
t i en langage
l clair
l i
ou à l'aide d'expressions conventionnelles OACI sans que le sens du message soit
modifié
Transmission d'un message long
g long
Lors de la transmission d'un message g , l’opérateur devrait interrompre sa
transmission de temps à autre pour s’assurer que la fréquence est toujours libre
Méthode de Prononciation
Prononciation des Mots
les indicatifs radio et des mots difficiles seront épelés en radiotéléphonie, le code
d'épellation OACI doit être employé.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission
Prononciation des Mots
Code d'épellation O.A.C.I
LETTRE EPELLATION Representation des sons dans l'alphabet Latin

A Alpha AL FAH

B Bravo BRA VO

C Charlie TCHA LI ou CHAR LI

D D lt
Delta DEL TAH

E Echo EK O

F Foxtrot FOX TROT

G G lf
Golf GOLF
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission
Prononciation des Mots
Code d'épellation O.A.C.I
H Hotel HO TÉL

I India IN DI AH

J Juliette DJOU LI ETT

K Kilo KI LO

L Lima LI MAH

M Mike MAIK

N Novembre NO VÉMM BER


O Oscar OSS KAR
P Papa PAH PAH
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission
P
Prononciation
i i desd Mots
M
Code d'épellation O.A.C.I
Q Québec KÉ BÉK
R Roméo RO MIO
S Sierra SI ÉR RAH

T Tango TANG GO

U Uniform YOU NI FORM ou OU NI FORM

V Victor VIK TAR

W Whiskey OUISS KI

X X-ray EKSS RÉ

Y Yankee YANG KI

Z Zulu ZOU LOU


REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission
Prononciation des Mots
Code d'épellation O.A.C.I
Les Exceptions
Abréviations et termes à énoncer en tant que ‘’mot’’ en radiotéléphonie
ACAS Air borne Collision Avoidance System.
System
Système anticollision embarqué.
ADIZ Air Defence Identification Zone.
Zone dd’identification
identification de défense aérienne (se prononce EDIZ).
EDIZ)
AIRAC Aeronautical Information Regulation And Control.
Régulation et contrôle de diffusion des renseignements aéronautiques.
AIREP Air - Report.
Compte rendu en vol.
ALERFA Alert phase.
Phase d’alerte.
ATIS Automatic Terminal Information Service.
Service
Service automatique d’information de région terminale.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission
Prononciation des Mots
Code d'épellation O.A.C.I
Les Exceptions
Abréviations et termes à énoncer en tant que ‘’mot’’ en radiotéléphonie
SELCAL Selective Calling System.
Système d’appel sélectif.

SID Standard Instrument Departure.


Departure
Départ normalisé aux instruments.

SIGMET Information concerning en route weather phenomena which


may affect the safety of aircraft operations.
Renseignements relatifs aux phénomènes météorologiques
en route qui peuvent affecter la sécurité de l’exploitation
aérienne.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission
Prononciation des Mots
Code d'épellation O.A.C.I
Les Exceptions
Abréviations et termes à énoncer en tant que ‘’mot’’ en radiotéléphonie
TIL Until.
jusqu’à.
TOP cloud Top.
Sommet des nuages.
nuages

VASIS Visual Approach Slope indicator System.


I di t visuel
Indicateur i l de
d pentet d’approche.
d’ h

VOLMET Meteorological Information For aircraft in Flight.


Renseignements météorologiques destinés aux aéronefs en vol.

VORTAC VOR and TACAN combinaison.


combinaison
Combinaison VOR et TACAN.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission
Prononciation des Mots
Code d'épellation O.A.C.I
L E
Les Exceptions
ti
Abréviations et termes dont les différentes lettres sont à prononcer sous leur forme
‘’ non phonétique en radiotéléphonie ‘’
AMSL Above Mean Sea Level.
au dessus du niveau moyen
y de la mer.
ATA Actual Time of Arrival.
heure d’arrivée réelle.

ATC Air Traffic Control (in general).


Contrôle de la circulation aérienne (en général).
ATD Actual Time of Departure.
heure de départ réelle.
ATS Air Traffic
Ai T ffi Services.
S i
service de la circulation aérienne.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission

Prononciation des Mots


Code d'épellation O.A.C.I
Les Exceptions
Abréviations et termes dont les différentes lettres sont à prononcer sous leur forme
‘’ non phonétique en radiotéléphonie ‘’

CTOT Calculated Take Off Time (se prononce C-TOT ou C-T-O-T )


Heure de décollage calculée
CTR Control Zone.
Zone de Contrôle.
CB Cumulonimbus.
Cumulonimbus (se prononce « Ci-Bi »).
DME Distance Measuring Equipment.
Dispositif de mesure de distance.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission

Prononciation des Mots


Code d'épellation O.A.C.I
Les Exceptions
Abréviations et termes dont les différentes lettres sont à prononcer sous leur forme
‘’ non phonétique en radiotéléphonie ‘’
IFR Instrument Flight Rules.
Règles de vol aux instruments.
ILS Instrument Landing System.
S tè d’atterrissage
Système d’ tt i aux intruments.
i t t
IMC Instrument Meteorological conditions.
Conditions météorologiques de vol aux instruments.
INS Inertial navigation System.
Système de navigation par inertie.
MLS Microwave Landing system.
Système d’atterrissage hyperfréquences.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission
Prononciation des Mots
Code d
d'épellation
épellation O
O.A.C.I
ACI
Les Exceptions
Abréviations et termes dont les différentes lettres sont à prononcer sous leur forme
‘’ non phonétique en radiotéléphonie ‘’
VFR Visual Flight rules.
Rè l de
Règles d voll à vue.
VHF Very high Frequency (30 to 300 MHz).
très hautes fréquences (30 à 300 MHz)
VIP Very Important Person.
Personnalité Importante.
VMC Visual Meteorological Conditions.
Conditions Météorologiques de vol à vue.

VOR VHF Omnidirectional radio range.


Radiophare omnidirectionnel VHF.
Méthode de transmission

Prononciation des chiffres


Chiffre ou élément Prononciation normalisée en Prononciation en
numérique langue anglaise langue française
0 ZI RO ZERO
1 UN ou UNITE
OUANN
2 TOU DEUX
3 TROIS
TRI
4 QUATRE
FO EUR
5 CINQ
FA ÎF
6 SIX
SIKS
7 SEPT
SÉV ‘N
8 HUIT
EÎT
9 NEUF
NAÎ NEU
Virgule, décimale
DÉ SI MAL Décimale
00 HUN DRED CENT
000 TAOU ZEND MILLE
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission
Prononciation des nombres
Pour la transmissions de tous les nombres à l’exception de ceux utilisés pour la
communication de données sur l’altitude, la hauteur des nuages, la visibilité, la portée
visuelle de piste, chaque chiffre sera énoncé séparément. Les multiples entiers de
mille
ill doivent
d i ê transmis
être i en énonçant
é séparément
é é chaque
h chiffre
hiff du d nombre b de d
mille et ensuite le mot mille.

10 un zéro ou unité zéro


75 sept cinq
100 un zéro zéro ou unité zéro zéro
583 cinq
q huit trois
5 000 cinq mille
11 000 un un mille
38 143 trois huit un quatre trois
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Méthode de transmission

Procédure spéciale

la transmission d’altitude, de hauteur des nuages de visibilité et de portée de la piste ;


lorsqu’ils
lorsqu ils contiennent des multiples entier de cent ou de mille peuvent être énoncés
comme suit :

· Chaque chiffre du nombre de centaines ou de milliers sera énoncé et le dernier


sera suivi, selon le cas , du mot cent ou du mot mille.

· Dans le cas des combinaisons de multiples


p entiers de mille et de cent , chaque q
chiffre du nombre de millier sera énoncé et le dernier sera suivi du mot mille, puis
le nombre de centaine sera énoncé et suivi du mot cent.
Méthode de transmission

Transmission des nombres renfermant des décimales


Ils sont énoncés conformément aux dispositions du tableau d’énonciation des chiffres,
et les après
p virgules
g ou les décimales seront p
précédées du mot ‘’DECIMALE’’
Nombre Enonciation en Français Enonciation en Anglais

38143 9 trois huit un quatre trois décimale neuf.


38143,9 neuf three eight one four three decimal
nine.
Lors de la transmission d d’une
une fréquence HF, le contrôleur énonce en langue française
successivement le nombre formé par les deux premiers chiffres et le nombre formé par
les chiffres restants et omet le mot kiloHertz. En langue anglaise le contrôleur énonce
chaque chiffre séparément

8763 kHz Quatre vingt sept soixante trois Eight seven six three
11241 kHz Onze, deux cents quarante et un One one two four one
Méthode de transmission
Lors de la transmission d d’une
une fréquence VHF en mode à 25Khtz d d’espacement
espacement le
contrôleur ou le pilote énonce en langue française le nombre formé par les trois
premiers chiffres puis après la décimale énonce le nombre formé par les deux chiffres
suivants et ne prononce pas le mot Mégahertz.
Mégahertz Si le cinquième chiffre est zéro ne sera
pas énoncé. S’il n’y a aucune ambiguïté, le mot décimale peut être omis.

126,000 MHz Cent vingt-six décimale zéro One two six decimal zero
136,150 MHz Cent trente-six décimale unité One three six decimal one five
128,675 MHz Cent vingt-huit décimale soixante sept One two eight decimal six seven
Méthode de transmission
Lors de la transmission d’une fréquence VHF en mode à 8,33Khtz d’espacement le
contrôleur ou le pilote annonce en langue française / anglaise le mot canal / channel
puis énonce le nombre formé par les trois premiers chiffres, sans omettre d’énoncer le
zéro
é o ap
après
ès laa virgule,
gu e, lorsque
o sque cc’est
est lee cas
cas.

118,015 MHz Canal cent dix huit décimale zéro quinze


Channel one one eight decimal zero one five
118,60 MHzCanal cent dix huit décimale zéro soixante
Channel one one eight decimal zero six zero
132,130 MHzCanal cent trente deux décimale cent trente
Ch
Channel
l one three
th twot decimal
d i l one three
th zero
Lors de la transmission d’une fréquence UHF le contrôleur ou le pilote annonce en
langue française / anglaise uniform / Uniform frequency puis, énonce le nombre formé
par les trois premiers chiffres, suivi du mot décimale ; puis le nombre formé par les
deux chiffres suivants. S’il n’y a aucune ambiguïté, le mot uniform peut être omis. Si le
cinquième chiffre est zéro, il peut être omis. S’il n’yy a aucune ambiguïté,
g le mot décimale
peut être omis.

323,500 MHz Uniform trois cents vingt-trois décimale cinq


Uniform frequency
q y three two three decimal five
397,250 MHz Uniform trois cents quatre-vingt dix-sept décimale vingt-cinq
Uniform frequency three nine seven decimal two five
Méthode de transmission

Transmission de l’heure
Pour transmettre l’heure il suffit en principe de transmettre les minutes, chaque chiffre
doit être prononce séparément. Néanmoins il convient de transmettre les chiffres des
h
heures l
lorsqu’il
’il y a risque
i d confusion.
de f i
Heure Transmission en français Transmission en anglais
0920 ( 9heures
9h 20) deux
d zéro
é ou zéro
é neuff d
deux zéro
é t zero or zero nine
two i two
t zero

1643(16 heures 43) quatre trois ou un six quatre trois four three or one six four three
Règles particulières en langue française
Au lieu d’énoncer les chiffres un par un il est possible de les grouper par deux ou trois
et d’énoncer une suite de nombre conformément à l’usage de la vie courante
10 dix
57 cinquante sept
200 deux cent
536 cinq trente six
2463 vingt quatre soixante trois
12000 douze mille
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Catégories de Messages
Message de détresse
Signal radiotéléphoniques : " MAYDAY"
les communications émises par un aéronef en état de détresse, c'est-à-dire un
aéronef
é f quii se trouve
t menacéé d'un
d' danger
d grave ett (ou)
( ) imminent
i i t ett nécessitant
é it t une
assistance immédiate.
Messages d
d'urgence
urgence
Signal : " PANNE PANNE "
Messages émis par un aéronef, et qui concernent sa sécurité ou celle de tout autre
véhicule, ou celle d'une ou de plusieurs personnes se trouvant à bord ou à portée
de la vue et dont la g
gravité ne nécessite p
pas une assistance immédiate.
Signal : " PANNE PANNE MEDICAL "
Messages concernent les transports sanitaires protégés par la convention de Genève
de 1949 et les protocoles additionnels.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

Catégories de Messages

Messages de radiogoniométrie
les communications échangés entre un aéronef et une station de radiogoniométrie
destinée à déterminer le relèvement ou la position de l'aéronef.
Messages de sécurité des vols
Messages de mouvement et de contrôle
Plan de vol déposé en vol
Messages d'autorisation
Messages d’amendement
d amendement et de coordination (MSG de départ,
d’arrivée,de retard et d’acceptation etc. ..)
Messages de compte rendu (de position et en vol)
Message d’annulation
Message de transfert de contrôle.
Message présentant un intérêt immédiat pour un aéronef en vol provenant de
l'exploitant, du commandant de bord, des services météorologiques ou autres.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

Catégories de Messages

Règles relatives aux autorisations et instructions de contrôle


Les autorisations de contrôles intégrants, les éléments suivants :

cap ;
route ;
trajectoire ;
itinéraire ;
niveau
i de
d voll , altitude
ltit d ; hauteur
h t ;
vitesse.
seront énoncées selon les règles et l’ordre à respecter :
En guidage radar cap, niveau puis vitesse et hors guidage radar niveau puis route.
Indicatif du SID puis niveau initial
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

Catégories de Messages

Messages météorologiques
Renseignements météorologiques à destination ou en provenance des aéronefs,
autres que ceux cités ci-dessus.
Messages de régularité des vols
Messages relatifs à l'entretien des aéronefs
Messages relatifs aux atterrissages non prévus
Messages relatifs aux pièces de rechange et aux fournitures
demandées d’urgences
Messages relatifs à des modifications des horaires des vols.
Expressions Conventionnelles
Expressions conventionnelles d
d’usage
usage général
ANGLAIS FRANÇAIS SIGNIFICATION

ACKNOWLEDGE ACCUSEZ RECEPTION faites moi savoir si vous avez reçu et compris
ce message
Communication d’un contrôleur
AFFIRM AFFIRME oui

APPROVED APPROUVÉ permission accordee pour la mesure proposée


Communication d’un contrôleur

BREAK BREAK séparation entre parties du message



À utiliser lorsqu'il n'y a pas de séparation
distincte entre le texte et les autres parties du
message.)
C
Communication
i ti d’un
d’ contrôleur
t ôl
BREAK BREAK BREAK BREAK «Séparation entre messages transmis à
différents aéronefs dans un environne-ment
t è encombré.»
très bé
Communication d’un contrôleur
CANCEL ANNULEZ annulez l'autorisation ou l’instruction de contrôle
transmise précédemment Communication d’un
contrôleur
CHECK VERIFIEZ «Vérifiez système ou procédure.»
(Cette expression ne doit être utilisée dans aucun
autre contexte. Aucune réponse n 'est attendue en
principe.)
C
Communication
i ti d’un
d’ contrôleur
t ôl

CLEARED AUTORISÉ «Autorisé à poursuivre dans les conditions


spécifiées.»
é ifié
Lorsque cette expression est utilisée dans la
circulation d’aérodrome, elle est uniquement pour le
décollage, l’atterrissage et le toucher.
CONFIRM CONFIRMEZ «Je demande une confirmation de (l'autorisation,
ll'instruction
instruction, la mesure
mesure, l'information)
l information). »
ou ai-je bien reçu le message ?
CONTACT CONTACTEZ établissez le contact radio avec…
Communication d’un contrôleur
CORRECT EXACT c'est exact

CORRECTION CORRECTION «Une erreur a été commise dans cette


transmission (ou le message indiqué).
Le texte correct est...»
DISREGARD IGNOREZ ne tenez pas compte de ce message

GO AHEAD JJ’ECOUTE
ECOUTE «Continuez à transmettre votre
message.»Note. — En anglais, l'expression
«GO AHEAD» n'est pas utilisée quand il y a
possibilité
ibilité qu'elle
' ll soitit interprétée
i t été comme une
autorisation d'avancer délivrée à un aéronef.
Elle peut être omise et remplacée par une
réponse formulée à l'aide de l'indicatif d'appel
de la station aéronautique appelante suivi de
l'indicatif d'appel
pp de la station aéronautique
q
appelée.

HOW DO YOU READ? COMMENT quelle est la lisibilite de ma transmission?


RECEVEZ-VOUS?
I SAY AGAIN JE REPETE je repete pour etre plus clair ou pour
insister

MONITOR VEILLEZ ecoutez sur... (fréquence)


Communication d d’un
un contrôleur

NEGATIVE NEGATIF «Non» ou «permission refusée» ou


«cela n n'est
est pas exact» ou
«impossible».
OVER REPONDEZ «Ma transmission est terminée et
j'attends une réponse de vous.»
vous »
Note. — Normalement, cette expression
n’est pas utilisée dans les
communi-cations
i i VHF.
VHF
OUT TERMINÉ «Cet échange de messages est terminé
et jje n'attends p
pas de réponse.»
p
Note. — Normalement, cette expression
n'est pas utilisée dans les
communications VHF.VHF
Communication d’un contrôleur
READBACK COLLATIONNEZ «Répétez-moi tout ce message, ou la
partie spécifiée, exactement comme vous
l'avez reçu.»
RECLEARED REAUTORISÉ «Une modification a été apportée à votre
dernière autorisation et cette nouvelle
autorisation annule et remplace tout ou
partie de la précédente.»
Communication dd’un un contrôleur
REPORT or SAY INDIQUEZ ou QUEL (LE) donnez moi l'information suivante...
EST ? Communication d’un contrôleur
REQUES'T JE DEMANDE je desire obtenir...ou
je desir savoir…

ROGER ROGER j'ai recu votre message

SAY AGAIN REPETEZ repetez votre derniere


transmission
ou la partie...
repetez tout avant....
repetez tout apres....
repetez tout entre et
REQUES'T JE DEMANDE «J'aimerais savoir...» ou «Je désire obtenir...»
Communication d’un pilote
p

REPORT RAPPELEZ Faites un compte rendu


Communication d’un contrôleur
ROGER ROGER «J ai reçu en entier votre dernière
«J'ai
transmission.»
Note. — En aucun cas, cette expression ne doit
être utilisée pour répondre à une question qui
appelle un collationnement ou qui appelle une
réponse directe posi-tive (AFFIRME) ou
négative
é ti (NÉGATIF)
(NÉGATIF).

SAY AGAIN REPETEZ «Répétez


p toute votre dernière transmission
ou la partie suivante.»
Communication d’un contrôleur
SPEAK SLOWER PARLEZ PLUS LENTEMENT reduisez la cadence d’elocution

STANDBY STAND BY ou ATTENDEZ attendez que je vous rappelle


UNABLE IMPOSSIBLE «Je ne peux pas acquiescer à votre demande
ou me conformer à votre instruction ou
autorisation.»
Note. — L'expression «IMPOSSIBLE» est
normalement
l t suivie
i i d'un
d' motif
tif
Communication d’un pilote
WILCO WILCO (Abréviation de l'anglais
l anglais «will comply»
comply».)) «Votre
message a été compris et sera exécuté.»

WORDS TWICE CHAQUE MOT DEUX FOIS À titre de demande: «La communication
est difficile. Veuillez formuler chaque
mot ou groupe de mots deux fois. fois.»
A titre de renseignement: «La
communication étant difficile, chaque
mot ou groupe de mots mots, dans ce
message, sera formulé deux fois.»
Communication d’un contrôleur
Expressions Conventionnelles

Expressions conventionnelles en cas d’interception d’aéronef Civil

Expressions à l’usage de l’intercepteur

Expression Prononciation Signification

CALL SIGN KOL-SA-IN Quel est votre indicatif d’appel

FOLLOW FO-LO S i
Suivez-moi
i

DESCEND DI-SENND Descendez pour atterrir

YOU LAND You lannd Atterrissez à cet aérodrome

PROCCEED PRO-SID Vous p


pouvez poursuivre
p votre route
Expressions Conventionnelles

Expressions conventionnelles en cas d’interception d’aéronef Civil


Expressions à l’usage de l’intercepté
Expression Prononciation Signification
CALL SIGN KOL-SA-IN Mon indicatif d’appel est...

WILCO VILL-CO C
Compris,
i jej vais
i exécuter.
é t

CAN NOT KANN NOTT Je suis incapable d’exécuter.


REPEAT RI-PITT Répétez vos instructions.
AM LOST AMM LOSST Je ne connais pas ma position.
HIJACK AI-DJAK Je suis victime d’une intervention illicite.
(les circonstances peuvent parfois rendre
impossible, ou peu souhaitable, l’emploi
l emploi de
cette expression.)
MAYDAY M’AIDER Je suis en détresse.

LAND (nom du lieu) LANND (nom du lieu) Je demande à atterrir à (nom de lieu).
DESCEND DI-SENND Je demande à descendre.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

Identification des Stations


Les stations au sol et les stations aéronef sont appelés à échanger des messages
entres eux ; pour cela ils doivent être dotés d
d'indicatifs
indicatifs dits ::" INDICATIFS D
D'APPEL
APPEL
RADIOTELEPHONIQUE "
Identification des stations d'aéronefs
I di tif d'appel
Indicatifs d' l complets:
l t

Caractères correspondant aux marques d'immatriculation de l’aéronef.


TYPE a
(l’immatriculation peut être constituée par des lettres, des chiffres ou
une combinaison de lettres et des chiffres).
Exemple
p : CNCCH ; N5782G

Indicatif radiotéléphonique de l'exploitant d'aéronef, suivi des


TYPE b
marques d’immatriculation de l’aéronef.
Exemple: Royal Air Maroc CNCCH
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

Identification des Stations

Identification des stations d'aéronefs

Indicatif radiotéléphonique de l'exploitant d'aéronef, suivi de


TYPE c
l’identification de vol.
vol
Exemple : Royal Air Maroc 770 (RAM 770) IBERIA 7801 Air Sénégal
78GL

Le nom du constructeur ou du modèle de l’aéronef suivi des


TYPE d marques d’immatriculation de l’aéronef.
Exemple
p : Cessna CNTET,, Trinidad CNBCV
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

Identification des Stations


Identification des stations d'aéronefs
Indicatifs d
d'appel
appel abrégés

Le premier caractère de l’immatriculation, et au moins les deux


TYPE a
dernières lettres de ll'indicatif
indicatif d
d'appel
appel.
Exemple : - C-CH ; N-82G

Indicatif radiotéléphonique de l'exploitant d'aéronef suivi des


TYPE b
marques dd’immatriculation
immatriculation de ll’aéronef
aéronef. (pas de forme abrégée)
Exemple : Royal Air Maroc CNCCH
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

Identification des Stations

Indicatif radiotéléphonique de l'exploitant d'aéronef, suivi de


TYPE c
l’identification de vol
(Pas de forme abrégé.)
Exemple : Royal Air Maroc 770
I di tif radiotéléphonique
Indicatif di télé h i d l'exploitant
de l' l it t d'aéronef,
d' é f suivi
i i des
d deux
d
dernières lettres de l’identification de vol
Exemple : Air Sénégal GL

Le nom du constructeur ou du modèle de l’aéronef suivi des deux


TYPE d dernières lettres de ll'indicatif
indicatif d
d'appel
appel.
Exemple : Cessna ET, Trinidad CV
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

Identification des stations aéronautiques

FRANCAIS ANGLAIS ORGANE-STATION-SERVICE

CONTROLE CONTROL Contrôle En-Route

APPROCHE APPROACH Contrôle d’approche (départs et


arrivées co-gérés)
TOUR TOWER Contrôle d'aérodrome
d aérodrome

INFORMATION INFORMATION information de vol

ARRIVÉE ARRIVAL Contrôle d'approche arrivée (départs et arrivées font


l’objet d’une gestion distinct)

DÉPART DEPARTURE Contrôle d'approche départ (départs et arrivées


font l’objet d’une gestion distinct)

SOL GROUND Contrôle des mouvements au sol


REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Identification des stations aéronautiques

RADAR RADAR Contrôle Radar

PRECISION PRECISION Approche finale avec un Radar de précision sur


les aérodromes de la défense (s’ils en sont dotés)

OPERATIONS DISPATCH Centre d’exploitation de compagnie

PREVOL DELIVERY Délivrance de LL’autorisation


autorisation de départ ;
Approbation de Mise En Route ; Confirmation du
créneau trafic alloue.

TRAFIC APRON gestion d'aire de Trafic

CLUB CLUB Station d’aéroclub


d aéroclub
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Composition du message

Messages acheminés par le S.M.A

Appel : indiquant le destinataire et celui qui appelle

Texte :
· le texte sera aussi court que le permettra la compréhension des
renseignements
i t à communiquer,
i lles expressions
i conventionnelles
ti ll
OACI seront utilisées au maximum.
Exemple
p

((Appel)
pp ) : · Tanger approach Royal Air Maroc 914,
914 time check

(Texte) : · Royal Air Maroc 914,Tanger approach time four three or one six four
three
th
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Composition du message

Messages achemines en partie sur le RSFTA


a)) messages émis
é i par un aéronef
é f:

1) Appel;

2) mot POUR;
3)) nom de l’organisme
g auquel
q le message
g est adressé;;

4) nom de la station de destination;

5) Texte.
Texte
Exemple :
(appel) : boston radio swissair un deux huit

(adresse) : pour swissair boston

(texte) : necessaire changer moteur un


REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Composition du message

Messages
g achemines en partie
p sur le RSFTA

b) messages adressés à un aéronef :

1) Appel;

2) Texte
T t (dans
(d lequel
l l serontt incorporées
i é lles corrections
ti fifigurantt ééventuellement
t ll t ddans lle
message acheminé par le RSFTA);

3) Le mot DE;

4)) Nom de l’organisme


g ayant
y expédié
p le messageg et le nom de son emplacement
p ((extrait de
la partie origine du message acheminé par le RSFTA).
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
¾Composition du message
. Appel
TYPE D'APPE EXEMPLE

a) Appel simple CASA CONTROL (station appelée).


AIR MAROC 204 (station appelante).

b) Appel multiple AIR FRANCE 8736 CNCDF TUNIS AIR 611 Med V TOWER.

c) Appel général ALL STATIONS CASA INFORMATION.


‘’TOUTES SATTIONS CASA INFORMATION’’

d)Appel de détresse MAYDAY MAYDAY MAYDAY SABENA 242 ON 121,3.

e)Appel d’urgence PAN PAN PAN PAN PAN PAN CASA APPROACH
IBERIA 8701.
8701
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Composition du message

. Réponse

La réponse doit intervenir immédiatement après avoir reçu l'appel. Elle est constituée de
l'indicatif d'appel de la station suivi de l'indicatif de station qui répond, suivi éventuellement
d'une indication de la lisibilité des signaux radio et du mot " CONTINUEZ
CO ou GO AHEAD ".

ç utilisent le mot ‘’ jj’écoute’’ au lieu de ‘’continuez ‘’ et ‘’pass


les français p yyour message
g ‘’
en anglais au lieu de ‘’ GO AHEAD’ ’

Exemple

‘’Air maroc 204 casa approach reading you five go ahead.’’


REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Composition du message

Accusé de réception
¾ ROGER (ou RECU), suivi de l'indicatif d'appel.
¾ Le collationnement du message suivi de l'indicatif d'appel.
d'appel
¾ L'indicatif d'appel seul.
P éd
Procédure d'essai
d' i
a) identification de la station aéronautique appelée;
b) indicatif d'appel de l’aéronef;
c) les mots "ESSAI RADIO";(en anglais ‘’ RADIO CHECK’’)
d) la fréquence utilisée.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Composition du message

La réponse à une émission d'essai


a) identification de la station qui appelle;
b) identification de la station qui répond;
c) renseignement sur la lisibilité de l'émission.
Échelle de lisibilité :

Échelle de lisibilité Readability scale

EN FRANCAIS EN ANGLAIS
1 - Illisible 1 - Unreadable

2 - Lisible Par Instant 2 - Readable Now And Then

3 - Lisible Mais Difficilement 3 - Readable With Difficulty

4 - Lisible 4 - Readable

5 - Parfaitement Lisible 5 - Perfectly Readable


REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Procédures Radiotéléphoniques

Unicité de l’indicatif d’appel


Les aéronefs ne changeront pas de type d’indicatif radiotéléphonique en cours de vol,
sauf de façon temporaire si un organe de contrôle de la circulation aérienne leur en donne
instruction pour des raisons de sécurité.
sécurité
Silence radio en phase critique
Sauf pour des raisons de sécurité aucune transmission ne sera adressée à un aéronef lors
du décollage, de la dernière partie de l’approche finale, ou lors du roulement à
l’atterrissage
Établissement des communications radiotéléphoniques
’indicatif d’appel sera énonce séparément conformément au code d’épellation
radiotéléphonique et les nombres conformément aux règles de leurs énonciations
radiotéléphonique,
Lorsqu’une station est appelée mais a des doutes sur l’identité de la station qui appelle,
elle doit répondre en transmettant ce qui suit
STATION APPELANT .......(station appelée) REPETEZ VOTRE INDICATIF D’APPEL.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Procédures Radiotéléphoniques

Établissement des communications radiotéléphoniques

Exemple : «station appelant Casablanca contrôle répétez votre indicatif d’appel»

Les communications débutent en général par un appel et une réponse lorsqu lorsqu’on
on désir
établir les communications, toutes fois, lorsque la station qui appelle est sur que la station
appelée recevra l’appel, elle pourra transmettre le message sans attendre la réponse de la
station appelée.
appelée
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Procédures Radiotéléphoniques

Procédures SELCAL
L’appel SELCAL « Appel sélectif / selective calling » remplace l’appel en phonie et
dispense ainsi l’équipage d’une veille auditive pénible et fatigante. Néanmoins le pilote
doit conserver la possibilité dd’assurer
assurer ll’écoute
écoute normale en phonie.
phonie
Technique de l’appel
Le SELCAL consiste essentiellement à manipuler quatre lettres consécutives
correspondant à l’indicatif SELCAL de l’aéronef ; la manipulation engendre dans le codeur
de la station aéronautique un certain nombre de basses fréquences propagées ensuite sur
l voie
la i radiotéléphoniste
di télé h i t dde route
t choisie.
h i i
Domaine d’application
Le SELCAL est utilisé uniquement dans le sens sol-air sur les fréquences HF et VHF de
route. Pour les communications dans le sens air-sol le pilote doit utiliser l’appel en phonie.
Lorsqu’une
Lorsqu une station aéronautique émet un appel SELCAL l’avion
l avion répond par son indicatif
radio suivi du mot « J’ECOUTE / GO AHEAD »
LE SELCAL

Code Selcal
ADEF

Voyant lumineux pour Déclenchement de l’appel


indiquer que l’appel a été après sélection des touches
Rangée de sélection transmis
1er et 2ème lettres

A B C D E F G H J K L M

Rangée de sélection Annulation d’un faux


3ème et 4ème lettres appel
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Échange de communication
Généralités
Les communications seront concises et non équivoques et elles feront appel dans toute
la mesure du possible aux expressions conventionnelles normalisées.
Il est recommandé que des procédures abrégées ne soient utilisées qu’une fois le
premier
i contact
t t établi
ét bli ett sii aucune confusion
f i ne risque
i dde se produire.
d i
Compte rendu
Compte rendu de position.
position
Comptes rendus en vol (AIREP).
Comptes
p rendus de vol normal.
Compte rendu de position.
L’identification d'aéronef
La position
L’heure de survol
Ni
Niveau de
d voll ou altitude
ltit d
Prochaine position heure de survol
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Échange de communication

Comptes rendus en vol

Comptes rendus en vol réguliers

Comptes rendus en vol spécial

Le compte rendu en vol régulier doit obligatoirement contenir la section I et facultativement la


section II.

Le compte rendu en vol spécial doit obligatoirement contenir la section I et III et


facultativement la section II.
II
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Échange de communication

Comptes rendus en vol

les sections

SECTION (I ):

1) L’identification d'aéronef ;

2) La position ;

3) LL’heure
heure de survol ;

4) Niveau de vol ou altitude ;

5) Prochaine position heure de survol


REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Échange de communication

Comptes rendus en vol


es sections
SECTION ( II ):
)
6) L’heure d’arrivée prévue (ETA) ;
7) L’autonomie
L’ t i ((carburant
b t ou QBD)
QBD).
SECTION III :
8) Température
T é t de d l’l’airi ;
9) Vent instantané ou vent moyen ;
10) Turbulence
T b l ;
11) Givrage d’aéronef ;
12) RRenseignements
i t complémentaires
lé t i jjuges par lle pilote
il t commandant
d t dde bbordd d’
d’un iintérêt
té êt
pour l’aviation.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Échange de communication

Comptes rendus en vol

Établissement des comptes rendus en vol spécial :

Les sections I et III sont exigées de tous les aéronefs sur les routes internationales dans les
conditions suivantes

Toutes les fois qu'un aéronef rencontre un givrage fort (ICE.SEV), ou un turbulence forte
(TURB.SEV)

Toutes les fois qu'un aéronef en vol transsonique ou supersonique rencontre une
turbulence modérée, de la grêle ou des cumulonimbus.

Toutes les fois qu'un aéronef rencontre des conditions météorologiques susceptibles d’influer
sur la sécurité ou de porter sérieusement atteinte à l’efficacité d’autres vol
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Échange de communication

Comptes rendus en vol


Exploitation des comptes rendus en vol :
Le pilote effectue l’appel normal puis transmet ensuite le message, l’organe de contrôle ou
dd’information
information qui a reçu le compte rendu exploitera la section I puis acheminera vers
l’exploitant et le centre météorologique la totalité du message reçu après l’avoir compose
sous la forme de message du RSFTA
Comptes rendus de vol normal
Transmis par un aéronef consistent en l’appel normal, suivi des mots ‘’ VOL NORMAL.’’
Exemple
Aéronef
CASABLANCA CONTROLE AIR FRANCE DEUX ZERO QUATRE CINQ SUR HUIT HUIT
VOL NORMAL.
Station
AIR FRANCE DEUX ZERO QUATRE CINQ VOL NORMAL CASABLANCA CONTROLE .
Messages relatifs aux comptes rendus d'incident de circulation aérienne

Lorsque la destination d'un aéronef impliqué dans un incident se situe à l'extérieur de la zone
de responsabilité de l'organe ATS où s'est produit l'incident, l'organe ATS de l'aérodrome de
destination devrait être informé et prié d'obtenir le compte rendu du pilote. Le message
devrait contenir les renseignements suivants:

a) type d'incident (AIRPROX, procédure ou moyen);

b) identification de l'aéronef
l aéronef en cause;

c) heure et position au moment de l'incident;

d) brefs renseignements sur l'incident.


REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
¾Échange de communication

Accusé de réception
‘’ Transmission de la station réceptrice à l’intention de la station émettrice pour lui faire
savoir que le message a été bien reçu ’’*
Portée de l’accusé de réception
L’opérateur à la réception doit s’assurer que le message a été reçu correctement avant d’en
accuséé réception.
é i
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE
Accusé de réception transmis par une station aéronef
Collationnement par un aéronef
- des autorisations du contrôle de la circulation aérienne
- instructions concernant la piste en service (maintien avant piste,
d'entrée, de traversée, de remontée…
- niveau de vol - HAP
- les calages altimétriques - les codes transpondeur SSR
- le cap
Un aéronef - la vitesse - les routes ATS
doit accuser - La fréquence à contacter - Alarme relief
réception:
- Taux d’évolution dans le plan vertical (montée/descente)
- les SID STAR
- identification
- les départs omnidirectionnels
- Atterrissage décollage
- Procédure dd’approche
approche
-Instruction de contrôle conditionnelle
- Piste
Collationnement (Actions)
•Contrôleur •Pilote
Il délivre les clairances en utilisant le Il collationne les clairances en utilisant
mode impératif,
p , sauf p
pour les ll'indicatif
indicatif présent (forme progressive en
clairances de décollage et anglais) ou le futur.
d'atterrissage.
Il vérifie le collationnement et Il doit répéter scrupuleusement les éléments
reçus dont le collationnement est obligatoire,
intervient si celui-ci est
incomplet ou erroné.
Quand ils sont identifiés, il peut ne avec les verbes relatifs à la conduite du vol
répéter que les éléments manquants (montons, descendons, tournons, . ), suivis
ou inexacts.
i t de son indicatif d'appel.
REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Échange de communication
Accusé de réception
A
Accusé
é dde réception
é ti transmis
t i par une station
t ti aéronautique
é ti
S’il est adressé à une station aéronef, l’indicatif d’appel de l'aéronef suivi s’il y a lieu, de
ll’identification
identification de la station aéronautique
S’il est adresse à une autre station aéronautique, l’identification de la station
aéronautique qui accuse réception.
Erreur de collationnement
p
Accusé de réception transmis par
p une station aéronef
vérifiant l’exactitude d’un collationnement :
‘’ NEGATIF, JE REPETE ‘’ langue française

Si les éléments sont


‘’ NEGATIVE, I SAY AGAIN‘’ langue anglaise
inexacts l’expression

suivi de la version correcte des éléments en causes


REGLES DE BASES DE LA RADIOTELEPHONIE

¾Échange de communication
Corrections et Répétitions

En cas d’erreur de transmission le mot ‘’CORRECTION’’ sera prononcé


l’opérateur utilisera l’expression ‘’CORRECTION, JE REPETE‘’ avant de transmettre le
message une deuxième
d iè ffois i

En cas de doute de l’exactitude du message reçu le mot ‘’REPETEZ’’ sera prononcé

Si l’opérateur désir la répétition d’une partie d’un message il dira ‘’REPETEZ TOUT AVANT
(ensuite le mot convenablement reçu)’’ ou ‘’REPETEZ, ENTRE (mot avant la partie
manquante) ET (mot après la partie manquante)
manquante)’’ ou ‘’REPETEZ
REPETEZ TOUT APRES (dernier mot
convenablement reçu)’’. On peut aussi demander la répétition de certains éléments
déterminés par exemple : ‘’REPETEZ ALTIMETRE, REPETEZ VENT etc...’’

Fin de la communication
La station réceptrice indique la fin d’une
d une communication radiotéléphoniques si elle le juge utile
faire suivre celui-ci du mot ‘’TERMINE’’ en langue française ou ‘’OUT’’ en langue anglaise.
PROCEDURES RADIOTELEPHONIQUES DE DETRESSE

L'appel et le message de détresse ne seront émis que sur ordre du commandant de bord
lorsqu'ilil ss'aperçoit
lorsqu aperçoit que ll'aéronef
aéronef est en état de détresse,
détresse cc'est
est à dire lorsqu
lorsqu'ilil est menacé dd'un
un
danger grave ou imminent et qu'il a besoin d'une assistance immédiate.

Signal de détresse

En radiotéléphonie
p "MAYDAY"

Appel de détresse

constitué
tit é du
d signal
i l MAYDAY répétéé été ttrois
i ffois
i suivi
i i de
d l'i
l'indicatif
di tif d'
d'appell dde lla station
t ti en
détresse répété lui aussi de préférence trois fois et de la fréquence utilisée
PROCEDURES RADIOTELEPHONIQUES DE DETRESSE

Message de détresse
Le signal
g MAYDAY ;
L'indicatif de la station appelée;
L'indicatif de la station en détresse ;
Nature de détresse ;
Intentions du ppilote et toute information jjugée
g utile ;
la position qui doit comprendre outre les éléments classiques, le cap et la
vitesse vraie par rapport à l'air ;
Genre d'aides demandées.
Accusé de réception
Il doit contenir, entre autre, les mots "ROGER MAYDAY" ou "REÇU MAYDAY"
PROCEDURES RADIOTELEPHONIQUES DE DETRESSE
Imposition de silence
le silence sera imposé de préférence par la station aéronautique à toutes les
stations en utilisant l'appel
l appel général:
"TOUTES STATIONS"
‘’ARRETEZ TOUTE TRANSMISSION MAYDAY’’
‘’ALL STATIONS’’
‘’STOP TRANSMITTING MAYDAY ’’
Cessation de la Procédure de détresse
L'appel général ;
Identification de la station en détresse ;
Heure de fin de communication de détresse ;
LL'expression
expression : "TRAFIC
TRAFIC DE DETRESSE TERMINE
TERMINE".
"DISTRESS TRAFFIC ENDED"
PROCEDURES RADIOTELEPHONIQUES DE DETRESSE
Transmission du message de détresse par une station non en détresse
La station en détresse ne peut pas le faire elle même ;
Ell estime
Elle ti que d'autres
d' t secours sontt nécessaires
é i
Elle a entendu la transmission d'un message de détresse dont il n'a pas été accusé réception.

La station qui effectue le relais


"MAYDAY RELAI" répété trois fois
suivie de son propre indicatif d'appel; puis de l'indicatif de la station en détresse
et du contenu du texte du message
Mesures à prendre par les stations non en détresse
Les stations s'abstiendront d'émettre sur la fréquence en cause, sauf autorisation de la
station
t ti aéronautique
é ti
lorsque le trafic de détresse aura été transféré sur une autre fréquence ou encore jusqu’à
la cessation de la pprocédure de détresse
continuer d'écouter les communications jusqu'à ce qu'elles aient acquis la certitude qu'un
secours est assuré
PROCEDURES RADIOTELEPHONIQUES DE DETRESSE
Fréquence de détresse

La fréquence 121,5 est utilisée par un aéronef en détresse

Pour assurer une voie de communication entre un aéronef et un aérodrome non utilisé par
les services aériens internationaux ;

Pour assurer une voie de communication commune aux civiles et militaires participants à des
opérations conjointes de recherche et de sauvetage. La fréquence 123,1 peut aussi être utilisée
dans ce cas ;

Pour permettre les communications air/sol avec les aéronefs en cas de panne des autres
fréquences ;

Pour permettre le fonctionnement de l'équipement radio de survie ou du radiophare de


repérage d'urgence ELT, ainsi que les communications entre les engins de survivance et les
aéronefs effectuant des opérations de recherches et de sauvetages;

Pour assurer une voie commune pour les communications entre un aéronef civil et un aéronef
militaire en cas d'interception de l'aéronef civil .
PROCEDURES RADIOTELEPHONIQUES D'URGENCE
Définition de ll'état
état d
d'urgence
urgence

Lorsque la sécurité d'un ou de plusieurs passagers ou de membre d'équipage est menacée,


ou celle
ll dde personnes en l'l'air,
i au soll ou sur mer à portée
té dde lla vue.
Appel d'urgence
"PAN PAN" prononcé de préférence trois fois.
Teneur du message d'urgence
Le signal PAN PAN ;
L'indicatif de la station appelée
L'indicatif de la station en urgence
Nature du cas dd'urgence
urgence
Intentions du pilote commandant de bord
Position
Tout autres renseignements utiles
PROCEDURES RADIOTELEPHONIQUES D'URGENCE
Mesures à Prendre par la station qui accuse réception

Accusera réception du message et mettra les renseignements reçus à la disposition de


l'organe ATS intéressé et de l'exploitant d'aéronefs
PROCEDURES RADIOTELEPHONIQUES D'URGENCE
INTERRUPTION DE COMMUNICATION

Panne de l'équipement de communication d'un aéronef


Station d’aéronef ne réussit pas à établir la communication avec la station aéronautique
sur la fréquence désignée, la station d'aéronef s'efforcera d’établir la communication avec
d' t aéronefs
d'autres é f ou d'autres
d' t stations
t ti aéronautiques
é ti sur lles ffréquences
é appropriées
ié à lla
route.

l'l'aéronef
é f ttransmettra
tt son message ddeux ffois
i sur lla ou lles ffréquences
é dé
désignées
i é en lle ffaisant
i t
précéder des mots
"TRANSMISSION
TRANSMISSION SANS ACCUSE DE RECEPTION "
"TRANSMITING BLIND’’
Cause dd'une
une panne de récepteur
"TRANSMISSION SANS ACCUSE DE RECEPTION PAR SUITE DE PANNE DE
RECEPTEUR
RECEPTEUR"
‘’ TRANSMITING BLIND DUE TO RECEIVER FAILURE’’
PROCEDURES RADIOTELEPHONIQUES D'URGENCE
INTERRUPTION DE COMMUNICATION
Un aéronef qui bénéficie du contrôle ou du service consultatif de la circulation aérienne
transmettra en outre des indication sur l'intention du pilote commandant de bord en ce qui
concerne la poursuite du vol.
vol
1. un aéronef ne réussit pas à établir la communication en raison d'une panne de
l'équipement de bord, il choisira le code SSR code 7600
une station aéronautique n'a pas réussi à établir la communication avec un aéronef après
avoir lancé des appels sur les fréquences sur lesquelles l'aéronef est censé être à l ‘écoute
demandera aux autres stations aéronautiques de prêter assistance en appelant ll'aéronef
aéronef et
en retransmettant les messages

‘demandera
demandera aux aéronefs qui se trouvent sur la route dd'essayer
essayer dd'établir
établir la communication
avec l'aéronef et de retransmettre les messages

‘la
la station aéronautique devrait transmettre sans accusé de réception,
réception sur la ou les
fréquences sur lesquelles l'aéronef est censé être à l'écoute
‘Les autorisations émises ppar le contrôle de la circulation aérienne ne feront l'objet
j
d'une transmission sans accusé de réception à l'intention d'un aéronef qu'à la demande
expresse de l'expéditeur