Vous êtes sur la page 1sur 35

TABLEAU DE BORD ET LOGISTIQUE

Réaliser par: Encadré par :


-CHAIRE Nissrine Pr. TAQI Ahmed
-EL MARZOUKI Ouiam
-HAJJI Sihame
PLAN :
I. Introduction.
II. Chapitre 1 : La logistique dans les Entreprises :
 Rôle et importance.
 Les différents types.
 Les avantages et le fonctionnement de la logistique dans l’entreprise
 La fonction Logistique : Débats et perspectives
 Les enjeux et les facteurs clés de succès de la Supply chain
III. Chapitre 2 : Tableau De Bord Logistique :
 Définition et le rôle.
 Objectifs
 Les outils de constructions.
IV. Les indicateurs logistiques :
 Les caractéristiques d’un indicateur logistique
 Qu’est-ce que les KPIs logistiques ? Définition
 KPIs et objectifs : des outils pour mesurer la performance logistique
 Types d’indicateurs KPIs en fonction de la phase logistique

 EXEMPLE d’un TDB Logistique.


V. Conclusion.
INTRODUCTION :
Pour piloter efficacement l'activité et la performance du département logistique, il convient de se doter d'un tableau de bord dédié. Il
contient un ensemble d'indicateurs pertinents en lien avec les objectifs opérationnels et stratégiques.

La logistique s'inscrit au premier plan d'une politique managériale d'amélioration continue. Elle conditionne la performance de la
chaîne globale depuis le premier fournisseur jusqu'au client final à l'autre extrémité. Il s'agit donc de mesurer justement la performance de
cette activité primordiale. En revanche, les données ou datas sont des outils nécessaires aujourd’hui pour atteindre les objectifs
commerciaux. Dans la logistique, le problème est que les données sont éclatés et dispersés à travers différents systèmes tels que les boites
mail, les ERP ou bien encore les archives.

Cette source d’informations disponible est une chance pour toute entreprise mais elle n’a pas forcément les moyens d’exploiter ces données.

Pour pouvoir être efficacement utilisées et interprétées, ces informations doivent être structurées et centralisées dans des tableaux de bord.
Cet usage ordonné des datas est une réelle opportunité pour garantir une prise de décision améliorée. Ce dernier, permirent au comité de
direction de prendre des décisions de correction de trajectoire reposant sur les leviers opérationnels. Il s’agissait d’un balanced Scorecard.
En effet, des indicateurs de performances claires et pertinents vous aideront à prendre des décisions efficaces en ayant une vision
instantanée et globale de la situation.
LE SERVICE
LOGISTIQUE Définition de la logistique
La logistique peut être définit comme l’activité cherchant à
DANS maitriser les flux physiques d’une entité afin de mettre à disposition
et de gérer des ressources correspondant aux besoins.
L’ENTREPRISE : Il s’agit donc d’optimiser la gestion des moyens pour atteindre les
objectifs prédéfinis.
C’est dans le domaine militaire que le terme logistique est apparu,
il s’agissait de l’organisation du ravitaillement des troupes afin
qu’elles puissent conserver leurs capacités opérationnelles dans la
durée
LES DIFFÉRENTS TYPES DE LOGISTIQUE
la logistique
de distribution

la logistique
la logistique
de la grande
textile
distribution.

de la
la logistique
logistique de cosmétique
maroquinerie
L’INTÉRÊT DE LA LOGISTIQUE EN ENTREPRISE
LA LOGISTIQUE EST IMPORTANTE POUR TOUS LES ACTEURS DE L’ENTREPRISE CAR ELLE INFLUENCE
SON ACTIVITÉ. C’EST, DANS LA PLUPART DES ENTREPRISES, UNE FONCTION TRANSVERSALE QUI
CONCERNE L’ENSEMBLE DES SERVICES ET PERMET DE LES LIER LE PLUS EFFICACEMENT POSSIBLE.
ELLE FAIT PARTIE DE LA CHAÎNE DE VALEUR

LA LOGISTIQUE EST UN VÉRITABLE OUTIL DE COMPÉTITIVITÉ QUI A POUR BUT D’AMÉLIORER LA


COORDINATION DES SERVICES DE L’ENTREPRISE ET DE LES MOBILISER POUR POURSUIVRE UN
OBJECTIF COMMUN : LA SATISFACTION DES CLIENTS. DANS CERTAINS SECTEURS D’ACTIVITÉ, LA
LOGISTIQUE PEUT CONSTITUER UN AVANTAGE CONCURRENTIEL.
L’OBJECTIF DE LA LOGISTIQUE EN ENTREPRISE PORTE À LA FOIS SUR DU COURT TERME
(OPTIMISATION DES FLUX PHYSIQUES QUOTIDIENS) ET SUR DU MOYEN À LONG TERME (MISE EN
PLACE DE PLANS D’ACTIONS POUR OPTIMISER LES PARAMÈTRES DE PRODUCTION ET DE STOCKAGE)
LES AVANTAGES DE LA LOGISTIQUE POUR UNE
ENTREPRISE

La logistique revêt
il est essentiel de
une importance la logistique peut
voir la logistique
capitale pour représenter un atout
comme une solution
l’entreprise et les important vis-à -vis
à court et long
différents métiers de la concurrence
terme.
qui la composent.
LE FONCTIONNEMENT DE LA LOGISTIQUE EN
ENTREPRISE
AU SEIN DE L’ENTREPRISE, LA LOGISTIQUE SE COMPOSE DE DIFFÉRENTS
PROCESSUS VÉRITABLEMENT COMPLÉMENTAIRES. DE LA GESTION DES
MARCHANDISES AU CONTRÔLE DES STOCKS, EN PASSANT ÉGALEMENT PAR LES
LIVRAISONS, FAISONS LE POINT SUR LES ASPECTS PRINCIPAUX DE LA LOGISTIQUE.
LA FONCTION LOGISTIQUE : DÉBATS ET PERSPECTIVES
LE RÔLE FONDAMENTAL DE LA LOGISTIQUE DANS L’ENTREPRISE-RÉSEAU
FONDAMENTALE ET TRANSVERSALE, LA FONCTION LOGISTIQUE A UNE PLACE BIEN À PART DANS L’ENTREPRISE.

CETTE PLACE EST RENFORCÉE AVEC L’ESSOR DES ENTREPRISES-RÉSEAUX.


LES ENTREPRISES-RÉSEAUX SONT DES ENTREPRISES QUI ONT RÉDUIT AU MAXIMUM LEURS ACTIVITÉS ET FONT APPEL À DES
SOUS-TRAITANTS POUR L’ENSEMBLE DE LEUR ACTIVITÉ.
L’EXEMPLE LE PLUS CONNU EST CELUI DE DELL, L’ENTREPRISE AMÉRICAINE CÉLÈBRE POUR SES ORDINATEURS, QUI NE
FABRIQUE ABSOLUMENT RIEN. DELL SE CONTENTE DE CENTRALISER LES COMMANDES ET DE DONNER DES ORDRES, LE RESTE
EST FAIT PAR DES SOUS-TRAITANTS. ON COMPREND ALORS L’IMPORTANCE MAJEURE DE LA LOGISTIQUE DANS CE TYPE
D’ENTREPRISE.

LA RECHERCHE DE LA FLEXIBILITÉ DANS LA LOGISTIQUE


COMPTE TENU DES BESOINS EN MATIÈRE DE FLEXIBILITÉ DE L’ENTREPRISE, LA CHAINE LOGISTIQUE A ELLE AUSSI DÛ
S’ADAPTER.
ALORS QUE PAR LE PASSÉ, LES FLUX ÉTAIENT ORGANISÉS SOIT TRÈS EN AVANCE SOIT À LA DERNIÈRE MINUTE, LA TENDANCE
ACTUELLE EST À LA RECHERCHE DE PRÉVISIONS CONCERNANT LES FLUX. A L’AIDE DE SYSTÈMES INFORMATISÉS RELIANT LES
ENTREPRISES ET LES FOURNISSEURS, LES COMMANDES PEUVENT ÊTRE PASSÉES AUX MEILLEURS MOMENTS POUR MIEUX
RÉPONDRE AUX BESOINS DES CONSOMMATEURS. LES SPÉCIALISTES PARLENT ALORS D’UNE GESTION EN FLUX TENDUS.
LES ENJEUX DE LA LOGISTIQUE
L’IMPORTANCE DE LA FONCTION LOGISTIQUE PEUT S’APPRÉHENDER À PLUSIEURS
NIVEAUX :
EN AMONT DE L’ENTREPRISE : GESTION DES FLUX EN PROVENANCE DES FOURNISSEURS
AU SEIN DE L’ENTREPRISE : GESTION DES STOCKS, MANUTENTION DES COMPOSANTS,
GESTION DES FLUX INFORMATIONNELS

EN AVAL DE L’ENTREPRISE : STOCKAGE DES PRODUITS, TRANSPORT VERS LES


DISTRIBUTEURS ET VERS LES CLIENTS
I
• Sur le plan de la production
II • Sur le plan commercial
III • Sur le plan financier
IV • Sur le plan stratégique
LES FACTEURS CLÉ DE SUCCÈS DE LA SUPPLY CHAIN
DELOITTE A RÉVÉLÉ, JEUDI 11 SEPTEMBRE, LES RÉSULTATS DE SON ENQUÊTE MONDIALE
SUR LES GRANDES TENDANCES DE LA SUPPLY CHAIN. D’APRÈS LE CABINET D’AUDIT ET DE
CONSEIL AMÉRICAIN, LES CINQ FACTEURS CLÉ DE SUCCÈS SONT :

I
• la segmentation

II
• les talents

III
• le rôle d’intégrateur

IV
• la capacité d’agilité

V
• résilience et la recherche de l’innovation
I. Chapitre 2 : Tableau De Bord Logistique :

DÉFINITION ET RÔLE DU TABLEAU DE BORD

LE TABLEAU DE BORD LOGISTIQUE EST UN INSTRUMENT DE GESTION


COMPOSÉ D’INDICATEURS SUR LES ACTIVITÉS DE LOGISTIQUE (ACHATS,
RÉCEPTION, TRANSPORT, TRANSIT, ENTREPOSAGE, STOCKAGE,
EMBALLAGE, MANUTENTION, LIVRAISONS, RETOURS…)
C’est un outil destiné aux gestionnaires et qui vient remplir trois fonctions principales :
- CARACTÉRISTIQUES DU TABLEAU DE BORD LOGISTIQUE
LE TABLEAU DE BORD LOGISTIQUE N’EST PAS UNE SORTE DE TABLEAU WORD OU
EXCEL AVEC DES ENTÊTES DE LIGNE OU DE COLONNE TEL QUE NOUS LES
CONNAISSONS. IL S’AGIT EN FAIT D’UN RAPPORT DE SYNTHÈSE DANS LEQUEL ON
RETROUVE LES INDICATEURS COMMENTÉS ET À JOUR, CLASSÉS SUIVANT UN
ORDRE RÉGULIER. LES INDICATEURS DU TABLEAU DE BORD LOGISTIQUE SONT
DÉTERMINÉS EN FONCTION DES ACTIVITÉS OU DES PROCESSUS QUE PILOTE LE
RESPONSABLE LOGISTIQUE. SELON LA THÉORIE DES PILIERS DE LA LOGISTIQUE, ON
DOIT AU MINIMUM RETROUVER DANS UN TABLEAU DE BORD, DES INDICATEURS SUR
LES MOYENS, LES COÛTS, LES DÉLAIS ET LA QUALITÉ DE SERVICE. LA PRÉSENTE
ÉTUDE NOUS A PERMIS D’Y AJOUTER UNE QUATRIÈME CARACTÉRISTIQUE : LE
PÉRIMÈTRE DE TRAVAIL. NOUS POUVONS DÉCOMPOSER CHACUNE DE CES
CARACTÉRISTIQUES COMME SUIT :
- PILOTER LA PERFORMANCE DE LA LOGISTIQUE
POUR PILOTER EFFICACEMENT L'ACTIVITÉ ET LA PERFORMANCE DU DÉPARTEMENT LOGISTIQUE, IL CONVIENT DE SE DOTER D'UN
TABLEAU DE BORD DÉDIÉ. IL CONTIENT UN ENSEMBLE D'INDICATEURS PERTINENTS EN LIEN AVEC LES OBJECTIFS OPÉRATIONNELS
ET STRATÉGIQUES.

IL PERMET AU RESPONSABLE LOGISTIQUE DE GARDER LA MAÎTRISE DE SON DÉPARTEMENT ET D'AGIR RAPIDEMENT EN CAS DE
DÉRIVE OU ENCORE MIEUX, AGIR PRÉVENTIVEMENT, DONC AVANT QUE LES ÉCARTS APPARAISSENT.
INDICATEURS DE SUIVI DES NIVEAUX DE STOCK , DU TAUX DE SERVICE, DE LA RAPIDITÉ ET DU RESPECT DES DÉLAIS DE
LIVRAISON... LE CHOIX DES MESURES À SUIVRE REQUIERT UNE ATTENTION PARTICULIÈRE. AVEC LA CONCEPTUALISATION DE LA
SUPPLY CHAIN , LES TABLEAUX DE BORD ONT GAGNÉ EN EFFICACITÉ ET EN PERTINENCE. EN EFFET LA FORMALISATION DES
PROCESSUS LOGISTIQUES PERMET DE DÉGAGER LES AXES DE PROGRÈS IMPORTANTS POUR LA SATISFACTION CLIENT ET
L'EXCELLENCE OPÉRATIONNELLE.
POUR UN REPORTING DE QUALITÉ, UN MINIMUM D'ORGANISATION EST DE MISE. LES ACTEURS DEVANT RECEVOIR LES ÉLÉMENTS
DE PILOTAGE DOIVENT ÊTRE IDENTIFIÉS, LES MOYENS DE COMMUNICATION DE L'INFORMATION DÉFINIS, LES FRÉQUENCES DE
MISE À DISPOSITION FIXÉES, ETC.
UN DES INDICATEURS LES PLUS UTILISÉS DE LA SUPPLY CHAIN EST LE TAUX DE SERVICE. IL S'AGIT D'UNE ÉVALUATION INTERNE DE
PERFORMANCE AVANT D’ÊTRE UN INDICATEUR DE QUALITÉ...
LES ENJEUX :
LES OBJECTIFS :
COMMENT FAIRE LE TABLEAU DE BORD DE LA SUPPLY
CHAIN :
LA CONCEPTION DE CET INSTRUMENT N'EST PAS AUSSI ÉVIDENTE QU'IL Y PARAÎT. IL SERAIT
EN EFFET DOMMAGE DE NE SE CONTENTER QUE D'UN SIMPLE TABLEAU DE BORD
ASSURANT LE PILOTAGE SCM AU QUOTIDIEN, LA GESTION COURANTE COMME ON LE
RENCONTRE LE PLUS SOUVENT. LE RÔLE DE SUPPORT STRATÉGIQUE ET LA DIMENSION DE
PROGRÈS CONTINU SONT À CONSIDÉRER À LEUR JUSTE VALEUR SI L'ON SOUHAITE BÂTIR
UN SYSTÈME D'AIDE AU PILOTAGE DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE DIGNE DE CE NOM. LA
DÉMARCHE PROPOSÉE ET LES QUELQUES ÉLÉMENTS FOURNIS CI-APRÈS SONT VALABLES,
QUEL QUE SOIT LE SECTEUR D'ACTIVITÉ DE L'ENTREPRISE.
LA MÉTHODE EN 5 ÉTAPES ESSENTIELLES
IV. Les principaux indicateurs logistiques :
 Les caractéristiques d’un indicateur logistique :
Les KPIs logistiques sont des indicateurs clés pour mesurer l’évolution de vos processus et effectuer des actions d’amélioration continue.
Cette série de données, de ratios et de pourcentages constituent une base solide sur laquelle fonder sa prise de décision dans la recherche
de l’excellence logistique.

La logistique représente une partie importante du coût lié à la fabrication ou à la commercialisation de chaque article. C’est la raison pour
laquelle les entreprises favorisent l’analyse des processus liés à l’approvisionnement, au stockage et au transport ou à la distribution de
marchandises. Ci-après, nous passons en revue les principaux types d’indicateurs logistiques et quelques exemples de KPIs utilisés pour
évaluer la gestion de la Supply Chain.

Chaque indicateur est analysé dans le temps et permet de comparer des périodes différentes pour voir dans quel sens évolue une
situation (croissance / décroissance, gains / pertes …). La comparaison peut aussi être faite par rapport aux standards du marché
(ratios, normes, mouvements observés chez les concurrents …).
La gestion d’un indicateur se décompose en trois phases :
KPIs et objectifs : des outils pour mesurer la performance logistique
Soulignons que les KPIs seuls ou isolés ne sont pas suffisants pour prendre une décision : il est nécessaire d’identifier des objectifs de
performance pour ajouter un contexte et un objectif à atteindre dans un délai imparti.

Comme nous l'avons expliqué lorsque nous avons parlé du rôle des KPIs dans l'entrepôt, la performance logistique est généralement
mesurée en fonction de quatre types d'objectifs : temps, coût, productivité et qualité du service. Par conséquent, chaque KPI logistique
peut s’inscrire dans le cadre d’un domaine spécifique de la Supply Chain, mais il sera également lié à l'un de ces quatre attributs de la
performance logistique.

Par exemple, parmi les KPIs de stockage que font référence au processus d’expédition des marchandises, les commandes complètes
envoyées sont un indicateur de la qualité du service, tandis que le KPI de commandes expédiées par heure reflète la productivité des
opérateurs.
Le tableau de bord logistique est un instrument de gestion composé d’indicateurs sur les activités de
logistique (achats, réception, transport, transit, entreposage, stockage, emballage, manutention, livraisons,
retours…).

C’est un outil destiné aux gestionnaires et qui vient remplir trois fonctions principales :

-Fonction de mesure. Vérifier que nos stratégies, moyens et autres ressources conviennent bien au cap qui
a été fixé pour l’atteinte des objectifs (mesure de l’activité, de l’efficacité des moyens, de la productivité, de
la rentabilité, de la qualité…) ;
-Fonction de contrôle. Vérifier tout au long d’un exercice que l’avancement des activités respecte le cahier
des charges et les temps standards (taux de réalisation),
-Fonction d’alerte. Alerter de manière anticipée sur un disfonctionnement ou un incident (accidents,
retards, dépassement des temps standards, dépassement des coûts, rupture de stock, rupture de moyens,
files d’attentes…).

La finalité du tableau de bord logistique est de permettre au responsable logistique d’avoir une maîtrise de
ses processus, et de pouvoir rapidement faire les réglages ou mener des actions appropriées en cas de
dysfonctionnement. Cet outil lui apporte la confiance et la garantie nécessaire pour travailler sereinement et
atteindre les objectifs qui lui sont fixés.
 Types d’indicateurs KPIs en fonction de la phase logistique :
Les indicateurs clés les plus courants en logistique sont ceux qui sont définis en fonction des différents domaines de travail qui composent
la chaîne logistique. Voici quelques exemples de KPIs logistiques :

KPIs d’approvisionnement ou d’achats

Les KPIs logistiques axés sur l’approvisionnement visent à contrôler les procédures d'achat de nouveaux stocks et les négociations
menées avec les fournisseurs.

Exemples de KPIs d’achats :

 Conformité commandes fournisseurs : il calcule le pourcentage d’échecs de commandes dues au non-respect de l’accord établi par le
fournisseur en termes de service ou de qualité du produit. Conformité commandes fournisseurs = commandes refusées / total de bons
d’achat reçus X 100

 Non-conformité fournisseurs : il exprime l'efficacité des fournisseurs et reflète le niveau de retard dans la livraison des produits
achetés à l'entrepôt. Non-conformité fournisseurs = Commandes reçues hors délai / Total de commandes reçues x 100

 Lead Time de la commande d’achat : il permet de calculer le temps qui s’écoule entre le moment où le département d’achats passe
une commande au fournisseur et le moment où l’entrepôt la reçoit. Lead time de la commande d’achat = Date de réception de la
commande - Date d’émission
KPIs de transport logistique :

Les KPIs de transport permettent l’analyse de l’impact logistique des flux de marchandises sur chaque partie de la
Supply Chain. Ici, le contrôle de la livraison finale ou du dernier kilometre est particulièrement important en raison de
sa complexité et donc de son coût plus élevé.

Exemples de KPIs de transport :

 Coût du transport sur les ventes : ce KPI logistique montre la proportion entre le coût qu’entraîne le transport
par rapport aux ventes obtenues. Coût du transport sur les ventes = Coût total du transport / Ventes

 Livraison à temps : ce KPI révèle l’agilité du transport lors du dernier kilomètre en forme de
pourcentage. Livraison à temps = Nbr de livraisons à temps / Nbr total de livraisons effectuées x 100

 Niveau d’utilisation de la flotte : il détermine la capacité de transport utilisé par rapport à sa capacité totale en
volume (m3) ou en poids (kg). Utilisation du transport = Capacité réelle utilisée / Capacité totale en kg ou m3
KPIs de stockage :

Les KPIs en entrepôt sont utilisés pour contrôler les processus qui ont lieu dans l'installation. Nous avons abordé en détail les KPI les plus
pertinents pour la logistique des entrepôts dans notre articles sur les indicateurs de performances fondamentaux de contrôle de l’entrepôt. En
voici toutefois quelques exemples

Exemples de KPIs d’entrepôt logistique :

 Coût unitaire de stockage : il met en relation le coût de stockage avec le nombre de références présentes au cours d’une période
déterminée. Coût unitaire de stockage = Coût total de stockage / Capacité nominale X Indice d’occupation

 Délai de traitement interne des commandes : il s’agit du temps nécessaire à l'exécution d'une commande entre le moment où le bon de
commande arrive à l'entrepôt et celui où la commande quitte le quai d'expédition. Délai de traitement interne des commandes = Date
d’entrée de commande - Date d’expédition

 Taux de livraison complète et à temps : il mesure le nombre de bons de commande déjà prêts à être emportés. Il montre la productivité
et le niveau du service client. Taux de livraison complète et à temps = Nbr de commandes complètes livrées à temps / Nbr total de
commandes x 100. Taux de rotation = Chiffre d’affaires / Valeur moyenne des stocks (au prix de vente)
KPIs de stocks

Il s'agit de KPIs qui permettent d'analyser le mouvement des stocks tout au long de la Supply Chain. Il s'agit d'un
groupe d'indicateurs de performance fondamental pour l’ensemble des domaines logistiques car, grâce aux informations
qu'ils fournissent, il est possible d'organiser précisément le réapprovisionnement des produits, en tenant compte des
coûts et des besoins du département commercial.

Exemples de KPIs de stocks :

 Rotation des stocks : il montre le nombre de renouvellement de stocks pendant un laps de temps déterminé (si les
données sont annuelles, cela sera tout au long de l’année). Plus ce renouvellement est élevé, mieux c’est, car cela
signifie que les ventes génèrent des bénéfices pour l’entreprise. Taux de rotation = Chiffre d’affaires / Valeur
moyenne des stocks (au prix de vente)

 Rupture de stock : ce KPI indique le nombre de fois où l'entreprise n'a pas pu répondre à la demande en raison
d’une rupture de stock. Indice de rupture de stock = Commandes non satisfaites / Commandes totales x 100
KPIs de résultats : Coûts

 Coûts globaux de transports : son objectif est d’identifier les différents postes de coûts et essayer de les
maîtriser calcul ; cumul de toutes les postes relatives a ce poste.
 Coût d’une rupture de stock : est le total des coûts liés à un arrêt d’activité, nombre de personnes concernées
X taux horaire.
A ce chiffre peuvent éventuellement se greffer des coûts annexes (pénalités de retard, transport
exceptionnel...)
 Coût de pilotage de la chaîne logistique : son objectif est d’identifier les différents postes de coûts et essayer de
les maîtriser. Son mode de calcul est le cumul des dépenses liées aux frais administratifs et informatiques de
pilotage de la chaîne logistique ;
KPIs de services :

 Taux de service aux clients : vérifier la fiabilité de ses livraisons.


Le nombre de commande complètes livrées (dans les délais, selon la quantité, la qualité et les références
demandées) / période et le nombre total de lignes devant être livrés dans la même période
 Taux de service de fournisseurs : calcul la fiabilité des livraisons de ses fournisseurs ; Nombres de commandes
complètes livrés dans les délais / Nombre total de commandes devant être livrées par les fournisseurs sur la même
période
 Taux de service de production : vérifier la fiabilité de ses fournisseurs internes
 Réclamations des clients
 Taux d’erreurs sur les commandes
 Taux de retours clients
Conclusion :

L’élaboration d’un tableau de bord logistique constitue un élément fort d’une politique efficace de chaque
organisation.

Cette maîtrise passe par une connaissance des flux d’information, des volumes traités, du niveau de qualité
de l’entreprise et des coûts engendrés.
L’utilisation des outils d’aide à la décision est le point central d’une relation << logistique>>, élément
moteur d’une transversalité des fonctions dans l’entreprise.

La mise en œuvre de tableau de bord à pour objectif de répondre aux attentes de l’entreprise grâce à
l’évolution permanente de la performance logistique, la prise de décision et le développement d’axes
d’amélioration qui permettent d’assurer la compétitivité de l’entreprise.
Bibliographie :
-https://www.supplychaininfo.eu/tableau-de-bord-logistique/

-https://www.mecalux.fr/blog/kpi-logistique
-https://www.piloter.org/mesurer/exemples/realiser-tableau-de-bord-logistique.htm
-https://d1n7iqsz6ob2ad.cloudfront.net/document/pdf/53dfb697603db.pdf
-https://www.lecoindesentrepreneurs.fr/
-https://www.economie.gouv.fr/
-Pierre Guillosson « la logistique de soutien et son
- environnement ».éditions Nathan, 1996.
- Morana, J. et Pinardi G. (2003), Elaboration d'un tableau de
-bord des coûts Logistiques de distribution, Revue Française
-de Gestion Industrielle, Vol. 22, n° 4, pp. 77-95.
-« Le tableau de bord prospectif »,kaplan et norton, éditioN d’organisation 2.
- « Les nouveaux tableaux de bord » Alain fernandiz ,edition 2003.
-www.balancedsrorecard.org
-www.piloter.com
-www.tableaudebord.nodesway.com

Vous aimerez peut-être aussi