Vous êtes sur la page 1sur 19

29/11/2011

Chapitre 14

Les environnements sédimentaires
Mémoire des systèmes terrestres

Introduction

Rappel…

• Météorisation: les débris restent sur place.

• Érosion: les matériaux (roches, cailloux, sables, limons, argile…) sont 
exportés. 

• Transport: les matériaux sont transportés par un agent (gravité, 
glace, courant fluvial, vent, courants marins, ...). Important: une 
partie reste sur place et est représentative du moyen de transport Le
partie reste sur place et est représentative du moyen de transport. Le 
milieu de transport est donc aussi un environnement sédimentaire.

• Sédimentation: les matériaux sont déposés avant d’être ultimement 
consolidés et de devenir des roches sédimentaires.

1
29/11/2011

Introduction

Les environnements sédimentaires

• Ce sont des milieux où se déposent les sédiments.

• Les sédiments ont des caractères (granulométrie, stratification, 
compaction, déformation, fossiles) propres à leur environnement de 
dépôt.

• Les milieux sédimentaires contiennent des couches successives (des 
séquences sédimentaires) qui enregistrent les changements
séquences sédimentaires) qui enregistrent les changements 
dynamiques, écologiques ou climatiques.

• Souvent, les séquences contiennent des fossiles ou des restes 
organiques qu’on peut dater par des méthodes relatives ou absolues. 

Introduction

Schéma des principaux milieux sédimentaires

glaciaire
Plateau Courants
lacustre fluvial éolien littoral talus glacis
deltaïque
q de turbidité

2
29/11/2011

Introduction

Les principaux milieux sédimentaires

1‐ Pentes
‐ versants
‐ talus 6‐ Marges glaciaires: 
‐ moraines
2‐ Lits fluviaux ‐ dépôts fluvio‐glaciaires
‐ dépôts glaciolacustres
3‐ Deltas
7‐ Milieux éoliens: dunes
4 Lacs
4‐
8‐ Milieux organiques: tourbières
5‐ Mers
‐ milieu littoral
‐ marges continentales
‐ fonds océaniques 

Introduction

Quelques définitions

• Structures sédimentaires: éléments géométriques particuliers à 
ll’intérieur
intérieur d
d’un
un dépôt (strates, couches, structures
dépôt (strates couches structures
entrecroisées, laminaires, ondulées, structure massive, 
granoclassement, ...).

• Figures sédimentaires: éléments de détail des structures 
sédimentaires (rides, plis, figures de courant, ...)

• Faciès sédimentaire: somme des éléments descriptifs, aboutissant 
à l’aspect particulier d’un dépôt. C’est la somme des résultats de 
l’environnement sédimentaire.

3
29/11/2011

1er exemple:
L’environnement sédimentaire lacustre

L’environnement sédimentaire lacustre

• Les caractéristiques d’un lac varient selon le climat, l’apport des cours d’eau, la 
géologie, de la végétation riveraine et de l’activité biologique.

• Plus profond au centre que sur les bordures ; lac oligotrophe ; glaciaire.

4
29/11/2011

L’environnement sédimentaire lacustre

La sédimentation dans les lacs

• Sédimentation deltaïque aux embouchures, sédimentation pélagique, courant de 
turbidité, thermocline, hydrodynamisme.
• La sédimentation lacustre dépend fortement de la localisation des deltas.

L’environnement sédimentaire lacustre

La sédimentation dans les lacs

http://www.u‐picardie.fr/~beaucham/cours‐sed/sed‐5.htm

• Aux embouchures: sédiments fins (silt et sables fins) ; présence de chenaux. 
Dépend de l’hydrodynamisme du cours d’eau
• Sur les pentes et le fond: dépôts très fins (argiles) souvent laminés avec lits de 
sables provenant des courants de turbidité ; possibilité de varves.

5
29/11/2011

L’environnement sédimentaire lacustre

La sédimentation dans les lacs

• Plus épais de sédiment 
quaternaires là où c’est plus 
profond (surcreusement 
glaciaire)

• Sédiments fins laminés avec 
lits de sable

• Fond plat

• Profil sismique

L’environnement sédimentaire lacustre

Le lac du Bourget

Carte bathymétrique
Projet de maitrise de Grégoire Ledoux

6
29/11/2011

L’environnement sédimentaire lacustre

Le lac du Bourget

Profil sismique Projet de maitrise de Grégoire Ledoux

L’environnement sédimentaire lacustre

Lœss (sédiment 
d’origine éolienne)

Sédiments glacio‐lacustres 
(varves) 

Saint‐Hedwidge‐de‐Roberval

7
29/11/2011

L’environnement sédimentaire lacustre

Varves du lac glaciaire Ojibway, Abitibi

L’environnement sédimentaire lacustre

Pris d’une carotte de sédiment dans un lac

8
29/11/2011

L’environnement sédimentaire lacustre
La paléolimnologie / les diatomées

L’environnement sédimentaire lacustre
La paléolimnologie – les diatomées

Chaque espèce de diatomée reflète les conditions du milieu dans lequel elle vivait.

9
29/11/2011

2ème exemple:
L’environnement sédimentaire éolien

Dunes: sable
Lœss: sable très fin et silt

L’environnement sédimentaire éolien

Modes de transport éolien

• Zone source: prise en charge par le vent
Z i h l t
• Déplacement:
‐ lent : via les rides de sables/creep (roulement, traction)
‐ rapide : par petits bonds successifs (saltation)

• L’impact d’un grain de sable au sol peut engendrer la mise en suspension des 
grains frappés qui sont ensuite pris en charge par le vent

10
29/11/2011

L’environnement sédimentaire éolien

Le déplacement d’une dune

Une dune est active si elle n’est pas fixée par la végétation : elle avance.

L’environnement sédimentaire éolien

Asymétrie et sens du vent

Dune barkhane
Crête, pente douce (face au vent), pente raide (face sous le vent), surface 
de glissement, migration.

11
29/11/2011

L’environnement sédimentaire éolien

Les différents types de dunes : dune barkhane

Souvent isolée, forme en croissant, peut se former à partir d’un buisson, d’un bloc, …, pente 
raide concave, lorsque la dune atteint une certaine taille, elle se déplace dans le sens du vent 
(m/an), les bras migrent plus rapidement que le corps central.

L’environnement sédimentaire éolien

Structure interne d’une dune barkhane

12
29/11/2011

L’environnement sédimentaire éolien

Les différents types de dunes: les dunes transversales

arbres

Champ de dunes, perpendiculaires au sens du vent, rarement rectilignes, 
région riche en sable, peu de végétation, prend parfois la forme barkhane 

L’environnement sédimentaire éolien

Les différents types de dunes : dune longitudinale

Champ de dunes, crêtes longues et rectilignes, parallèles aux vents dominants, 
vents puissants et sable abondant.  

13
29/11/2011

L’environnement sédimentaire éolien

Les différents types de dunes : dune en étoile

Forme complexe résultant de la convergence de plusieurs rides + ou ‐ rectilignes ; 
point de rencontre de vents convergents ; chaque branche évolue séparément.

L’environnement sédimentaire éolien

Ondulations centimétriques, asymétriques, les rides sont un moyen de 
transport des grains 

14
29/11/2011

L’environnement sédimentaire éolien

Great Sand dune monument, Colorado, U.S.A. Dune en étoile

L’environnement sédimentaire éolien

L’érosion éolienne

Ventifact: roche polie et faconnée par l’abrasion éolienne

15
29/11/2011

L’environnement sédimentaire éolien

L’érosion éolienne

Dallage de blocs et cailloux (lag)

L’environnement sédimentaire éolien

L’érosion éolienne

Aire de déflation dans une dune côtière (parabolique)

16
29/11/2011

L’environnement sédimentaire éolien

Tempête de poussière

L’environnement sédimentaire éolien

Poussière éolienne transportée en haute altitude du Sahara 
au‐dessus de l’Atlantique (image par satellite).

17
29/11/2011

L’environnement sédimentaire éolien

Accumulation de lœss

Lœss: dépôt d’origine 
éolienne ; argile, silt et sable 
fin ; surtout dans région 
froide (périglaciaire)

L’environnement sédimentaire éolien

Source du lœss: érosion éolienne du sandur en eaux basses

18
29/11/2011

L’environnement sédimentaire éolien

L’étude du loess en paéloclimatologie

Identification des périodes venteuses et 
Courbe d’accumulation du loess datée au 
des périodes humides
C‐14

19

Vous aimerez peut-être aussi