Vous êtes sur la page 1sur 24

Université de Mostaganem

Abdelhamid Ibn Badis


Faculté des SNV
Département de Sciences Biologiques

COURS DE
GÉNIE GÉNÉTIQUE

Assuré par : Dr. DAHMANI C.A


Plan des cours
• Chapitre I • Chapitre VI
Rappel sur les bases du Systèmes hôtes-vecteurs du
génie génétique. clonage
• Chapitre II • Chapitre VII
Introduction au génie Techniques d’analyse du
génétique génome , amplification génique
(PCR), séquençage : les
• Chapitre III
banques génomiques et
Outils enzymatique du génie d’ADNc.
génétique. • Chapitre VIII
• Chapitre IV Hybridation moléculaire,
Cartes et enzymes de sondes et marquage d’ADN.
restriction • Chapitre IX
• Chapitre V Applications biotechnologiques
de l’ADN recombinant.
Clonage moléculaire et
vecteurs.
Organisation d’ADN
Organisation d’ADN

• L’ADN est enroulée autour


des histones.
• La combinaison d’ADN et
d’histones s’appelle la
chromatine.
• La chromatine se condense
pour former les
chromosomes.
Organisation d’ADN

L'élément de base de la
chromatine : le nucléosome.
Les nucléosomes sont
constitués d'un segment de
146 pb d'ADN enroulé autour
d'un assemblage de 8
molécules d'histones H2A,
H2B, H3 et H4.
Organisation d’ADN
L'acide désoxyribonucléique, ou
ADN
 Macromolécule biologique présente dans presque toutes les cellules ainsi que

chez de nombreux virus.

 L'ADN contient l'information génétique, qui permet le développement, le

fonctionnement et la reproduction des êtres vivants.

 L’ADN est un acide nucléique, au même titre que l'acide ribonucléique (ARN).

 Les acides nucléiques sont, avec les peptides et les glucides, l'une des trois

grandes familles de biopolymères essentiels à toutes les formes de vie connues.


L'acide désoxyribonucléique, ou
ADN

 L' ADN dans son ensemble est acide (chargé négativement) et se


lie à des protéines basiques (chargées positivement), les histones.

 Il y a 3 x 10 9 paires de nucléotides dans le génome humain


haploïde, représentant environ 30 000 gènes répartis sur
23 chromosomes par lot haploïde.
Structure d’un brin
d’ADN

 Les molécules d'ADN des cellules vivantes sont formées de deux


brins antiparallèles enroulés l'un autour de l'autre pour former
une double hélice (structure de Watson et Crick).
On dit que l'ADN est bicaténaire, ou double brin (db).

 Chacun de ces brins est un polymère appelé polynucléotide.


Structure d’un brin
d’ADN
Structure d’un brin
d’ADN

 . Chaque monomère qui constitue l’ADN est un


nucléotide, lequel est formé d'une base nucléique, ou
base azotée :
—adénine (A), cytosine (C), guanine (G) ou thymine (T)

• Qui est liée à un ose — ici, le désoxyribose


• Lui-même lié à un groupe phosphate P.
Les bases azotées
Complémentarité
des deux brins d’ADN
Complémentarité
A=T, C=G
Complémentarité
Liaisons hydrogène
Complémentarité
Liaisons phosphodiester
Structure ADN/ARN

 L'une des grandes différences entre l'ADN et l'ARN est le fait

que l'ose du squelette de la molécule est le ribose (ARN) à la

place du désoxyribose de l'ADN, ce qui joue sur la stabilité et la

géométrie de cette macromolécule.


Formes différentes
d’ADN

 Formes: A, B, C, D, E et Z
 Forme B: la plus fréquente et Forme Z: la plus rare
Formes différentes
d’ADN

 L'ADN B est la forme la plus courante survenant aux niveaux

d'hydratation élevés des cellules vivantes .

 La forme B est une hélice droite avec des paires de bases

perpendiculaires à l'axe de l'hélice passant au centre de

l'appariement de ces dernières.


Formes différentes
d’ADN

 Un tour d'hélice a une longueur 3,4 nm et contient en

moyenne 10,4 à 10,5 pb, soit environ 21 nucléotides,

pour un diamètre de l'ordre de 2,0 nm.


Formes différentes
d’ADN

 L'ADN A s'observe dans les échantillons d'ADN plus

faiblement hydraté, à force ionique plus élevée, en

présence d'éthanol ainsi qu'avec les hybrides bicaténaires

d'ADN et d'ARN.
Formes différentes
d’ADN

 Cette double hélice est plus large, avec un diamètre de

l'ordre de 2,3 nm mais un pas de seulement 2,8 nm pour

11 pb par tour d'hélice.


Formes différentes
d’ADN

 L'ADN Z est plus contraint que les formes A et B de l'ADN et

s'observe préférentiellement dans les régions riches en paires

guanine–cytosine lors de la transcription de l'ADN en ARN.


Formes différentes
d’ADN

 Il s'agit d'une double hélice gauche, dont l'axe s'écarte

significativement des paires de bases. Cette double hélice est plus

étroite, avec un diamètre d'environ 1,8 nm et un pas d'environ

4,5 nm pour 12 pb par tour d'hélice.