Vous êtes sur la page 1sur 1

F CFA ne sont pas admises en déduc- d’informations à des fins fiscales par

tion lorsqu’elles sont payées en es- les organisations financières interna-


pèces. tionales.
(2) Sont également non déductibles : Article 9.- Les plus-values, autres que
- les charges justifiées par des fac- celles réalisées sur les marchandises
tures ne comprenant pas de Numé- résultant de l’attribution gratuite
ro d’Identifiant Unique, à d’actions, de parts bénéficiaires, de
l’exception des factures des four- parts sociales ou d’obligations, à la
nisseurs étrangers ; suite de la fusion des sociétés ano-
nymes, même unipersonnelles, des so-
- les charges relatives aux ré-
ciétés à responsabilité limitée, même
munérations de toutes natures
unipersonnelles, sont exonérées de
versées aux professionnels libéraux
l’impôt frappant les bénéfices réalisés
exerçant en violation de la régle-
par ces sociétés, à condition que la so-
mentation en vigueur régissant
ciété absorbante ou nouvelle ait son
leurs professions respectives.
siège social au Cameroun ou dans un
Article 8 ter (nouveau).- (1) Les autre Etat de la CEMAC.
charges et rémunérations de toutes Le même régime est applicable lors-
natures, comptabilisées par une per- qu’une société anonyme, ou une so-
sonne physique ou morale domiciliée ciété à responsabilité limitée apporte
ou établie au Cameroun et liées aux l’intégralité de son actif à deux ou
transactions avec des personnes phy- plusieurs sociétés constituées à cette
siques ou morales domiciliées ou éta- fin - cas de scission - ou une partie de
blies dans un territoire ou un Etat con- ses éléments d’actif à une société
sidéré comme un paradis fiscal, ne constituée sous l’une de ces formes -
sont pas déductibles pour la détermi- cas d’apport partiel - à condition que :
nation de l’impôt sur les sociétés ou
de l’impôt sur le revenu des personnes • la ou les sociétés bénéficiaires de
physiques au Cameroun. l'apport aient leur siège social au
Cameroun ou dans un autre Etat de
(2) Toutefois, les achats de biens et de la CEMAC ;
marchandises nécessaires à l’exploi-
tation acquis dans leur pays de pro- • les apports résultant de ces conven-
duction et ayant été soumis aux droits tions prennent effet à la même date
de douanes, ainsi que les rémunéra- pour les différentes sociétés qui en
tions des prestations de services y re- sont bénéficiaires et entraînent dès
latives sont déductibles. leur réalisation, en cas de fusion ou
de scission, la dissolution immé-
(3) Est considéré comme un paradis diate de la société apporteuse.
fiscal, un Etat ou un territoire dont le
Toutefois, l’application des disposi-
taux de l’impôt sur le revenu des per-
tions du présent article est subordon-
sonnes physiques ou morales est infé-
née à l’obligation constatée dans l’acte
rieur au tiers de celui pratiqué au Ca-
de fusion ou d’apport de calculer, en
meroun, ou un Etat ou un territoire
ce qui concerne les éléments autres
considéré comme non coopératif en
que les marchandises comprises dans
matière de transparence et d’échanges
l’apport, les amortissements annuels à
Code Général des Impôts – Edition 2020
18