Vous êtes sur la page 1sur 3

 

 
 

OFFRE DE STAGE 
 
Fonctions    stagiaire réalisation enquêtes qualitatives sociologie de l’environnement 
 

Fiche descriptive du stage 


Sujet   Etude qualitative des représentations de l’habitat social durable  

Durée   6  mois  avec  gratification  (540€/mois)  du  01/04/2021  au 


30/09/2021 
Type de financement   CSTB et ENSAM 

Encadrantes   Pour  répondre  à  cette  offre  de  stage,  contactez  Marie 


THIANN-BO  MOREL  à  l’adresse  suivante  : 
marie.thiannbo@univ-reunion.fr  et  Lydie  LAIGLE  : 
lydie.laigle@cstb.fr  
Affectation administrative   UMR ESPACE-DEV et ENSAM 

Affectation géographique   L’Etang  Salé,  antenne  SEAS-OI,  Campus  Sud  de  l’université de La 
  Réunion (TERRE SAINTE) et Ecole d’architecture, Le Port 
Date de prise de poste   01/04/2021 (prise de poste possible au 15/02/21) 

Missions 
Contexte : 
Le  Centre  Scientifique  et  Technique  du  Bâtiment  (CSTB) en coopération avec l’Union Sociale 
pour  l’Habitat  dans  les  territoires  d’Outre-Mer  (USHOM)  réalise  une  ​recherche-action  sur 
l’analyse  des conditions d’émergence des pratiques éco-responsables des habitants. Dans le 
même  temps,  le  programme  POPSU  “​L’Etang  Salé,  sur  l’Île de La Réunion : Les atouts 
d’une  petite  ville  ultramarine  tropicale  face  aux  défis  de  la  durabilité  entend 
accompagner  les  habitants,  les  élus  et  les  cadres  techniques  d’une  petite  ville  ultramarine 
tropicale,  l’Etang  Salé  (13.894  habitants  en  2017  selon  l’INSEE),  sur  l'Île  de  la  Réunion,  dans 
une  démarche  de  réflexion  collective  concernant  la  notion  de  ​qualité  de  vie  durable  et 

1
partagée​,  permettant  de  fédérer  l’ensemble  des  acteurs  autour  d’un  récit  et  d’un  projet 
territorial commun 

Le.a  stagiaire  devra  mener  une  analyse  SHS  s’inscrivant  dans  un  ensemble  plus  large 
d’études  sur  les  dépenses  énergétiques  et  l’adaptation  des  habitations  au  changement 
climatique.  L’analyse  sociologique  sera  menée  en  coopération  entre  le  CSTB,  l’ENSAM 
Réunion  et  l’Université  de  La  Réunion.  Une  enquête  s’effectuera  auprès  des  habitant.e.s  de 
la  ville  de  l’Etang  Salé,  des  organismes  d’habitat  social  et  des  acteurs  de  proximité  (élu.e.s, 
agent.e.s techniques municipaux).  

La  mission  du  ou  de  la  stagiaire  recruté.e  rentrera  dans  le  cadre  des  exigences de ces deux 
programmes de recherche. 
 
Activités principales :  
Le. stagiaire mènera les actions suivantes : 
1. Une enquête par entretiens auprès de 20 foyers devra étayer 2 questions : 
Quels  sont  les  facteurs  bloquants  et  les  conditions  d’émergence des  pratiques 
écoresponsables.  
Quelles  sont  les  motivations,  aspirations,  valeurs  et  attentes  des  habitants​ :  Il  s’agira  de 
prendre  en  compte  la  sensibilité  des  habitants  aux  changements  de  leur  environnement  de 
vie,  les  valeurs  qui  sous-tendent  les  pratiques  écoresponsables  et  leurs  attentes  en  matière 
d’économie d’énergie et de charges.   
 
2. Une  cartographie  des  logements  et de leurs alentours avec une analyse des pratiques de 
vie en identifiant celles qui peuvent évoluer vers des écogestes (dans 20 foyers)​) 
 
3. Un recueil de retours d’expérience pour évaluer la mise en pratique des écogestes 
L’identification  des  conditions  et  mécanismes  favorisant  l’adoption  des  écogestes  en 
resituant  ceux-ci  dans  les  pratiques  de  vie  quotidienne  au  sein  des  logements  et  des 
quartiers.  
 
4. L’identification  des  systèmes d’acteurs accompagnant la mise en œuvre des écogestes. Il 
s’agira  d’identifier  quel  rôle  peuvent  jouer  les  différents  acteurs  –  bailleurs,  gardiens, 
associations  locales  et  de  locataires  -  pour  contribuer  à  cette  sensibilisation  et  cet 
accompagnement aux écogestes. 
 
5. Une enquête par entretiens auprès des bailleurs et des acteurs de proximité  
entretiens avec les bailleurs et les acteurs de proximité  
- Entretiens avec les bailleurs et les acteurs de proximité 
- Ateliers de travail croisé​ entre habitants et acteurs de proximité 
- Réunions  ​permettant  d’identifier  le  rôle  et  les  apports  de  chaque  acteur  dans  la 
sensibilisation et l’accompagnement aux écogestes et pratiques écoresponsables 
 
Le  ou  la  stagiaire  devra  donc  rassembler  le  corpus  documentaire,  contribuer  à l’élaboration 

2
d’une  méthodologie  d’enquête  et  d’une  grille  d’analyse,  conduire  les  entretiens  et  les 
retranscrire,  analyser  les  résultats  et  rédiger  un  rapport  (en  tout  3  livrables  sont  requis,  1.  un 
rapport  de  synthèse  des  visites  et  entretiens  avec  les  habitants  (1.et  2.),  un  bilan  du  plan 
d’expérience  sur  la  mise  en  pratique  des  écogestes  (3.)  et  un  rapport  de  synthèse  et 
d’analyse  sur  les  systèmes  d’atceurs  et  leur  rôle  dans  l’accompagnement  aux  écogestes  (4 
et  5)  rendant  compte  du  travail  effectué  et  des  résultats  fournis.  Il  ou  elle  participera  aux 
réunions du projet POPSU & CSTB. 
Conditions particulières d'exercice : 
l’étudiant.e  possède  le  permis  B  et  devra  se  déplacer  pour  le  recueil  des  données  et  le  suivi 
de  son  stage  (Etang  Salé,  campus  Sud  de  l’Université  Réunion,  antenne  SEAS-OI,  ENSEM,  Le 
Port)  et  participer  aux  réunions  de  suivi  hebdomadaire.  Si  nécessaire,  un  véhicule de service 
(sur réservation) est disponible (en partage). 
La  participation  aux  séminaires  SHS  (thématiques  et  méthodologiques)  proposés  par  le 
laboratoire Espace-Dev sera requise. 
 
Compétences requises 

Connaissance, savoir : 
l’étudiant.e  devra  être  intéressé.e  par  la  sociologie  de  l’environnement  ou  un  approche 
sociologique  des  problématiques  écologiques. Des lectures préalables dans le domaine ainsi 
qu’en urbanisme sont vivement conseillées. 
 
Savoir-faire : 
l’étudiant.e  devra  posséder  des  connaissances  solides en méthodologie de l’entretien devra 
posséder une solide expertise des outils de bureautique et de travail collaboratif à distance 
 
Savoir être : 
l’étudiant.e  devra être capable par une réflexion approfondie d’être force de proposition sur 
les éléments de recueils de données. 
Un  bon  relationnel  et  une  bonne  maîtrise  du  créole  réunionnais  sont  également  requis  pour 
faciliter  le  recueil  des  données.  Le  cas  échéant,  une  précédente  expérience  en  milieu 
multiculturel et plurilingue est recommandée.