Vous êtes sur la page 1sur 2

SES

________________

________________

Partie 1 p.135 :

1. La masse monétaire représente la quantité de monnaie fiduciaire , qui est un


instrument de paiement reposant sur la confiance par exemple les pièces et les
billets, mais aussi divisionnaire( la monnaie métalliques, pièces ), un instrument
de paiement utilisé pendant l’Antiquité, et pour finir scriptural, qui est un
instrument de paiement sous la forme d’écriture, qui circule dans une zone
économique ou dans un pays. Celle-ci est notée “M” et se divise en plusieurs
agrégats du plus liquide au moins liquide. Dans l’agrégat M1 est regroupé les
moyens de paiement qui représentent le degré de liquidité le plus élevé mais
regroupe également la monnaie divisionnaire, ainsi l’agrégat M1 représente la
monnaie au sens strict. Dans l’agrégat M2 qui est un agrégat intermédiaire , qui
inclut M1 et auquel s’ajoutent deux autres types d’actifs qui sont généralement
considérés comme des actifs monétaires avec les dépôts bancaire moins liquides que
les dépôts à vue et les dépôts à termes d’une durée inférieur ou égale à deux ans.
Et enfin dans l’agrégat M3 qui inclut M2 et auquel s’ajoutent les instruments
négociables du marché monétaire émis par les banques. Il s'agit donc des OPCVM
monétaire .
La Banque centrale européenne ( BCE ) a le monopole d'émission de la monnaie
fiduciaire.
Le taux d'intérêt est un prix, c’est le prix de la monnaie. Il représente à la
fois la rémunération de l'épargne du prêteur ( en % du capital prêté ) et le coût
de crédit pour l’emprunteur ( en % du capital emprunté ). Lorsqu’un agent
économique a besoin de monnaie , celui-ci va s’en faire prêter par un autre en
capacité de le financer. Celui-ci va donc se créer une dette qui a pour origine le
prêt de monnaie entre le créancier ( celui qui prête) et le débiteur (celui qui
doit rembourser). Ainsi le débiteur devra donc rembourser le capital prêté à une
certaine échéance et donc payer chaque années le prix du service rendu qui est
l'intérêt.

2. L’offre de monnaie est sensible aux taux d’intérêt , nous pouvons le voir à
travers le graphique car le taux d’intérêt diminue et passe donc ainsi de i à i’
et l’offre de monnaie passe donc de Ms à Ms’ donc celle-ci diminue également. Mais
la demande est également sensible aux taux d'intérêt , nous pouvons également la
voir dans le graphique, car quand le taux d’intérêt i augmente la demande diminue
alors que quand le taux d'intérêt donc i’ diminue alors la demande augmente.
3. . L’effet d’une contradiction c’est à dire un processus au cours duquel la
taille des unités de production s'accroît et le poids relatif des unités les plus
importantes s’accentues , de la masse monétaire par la Banque centrale sur le taux
d'intérêt d'équilibre est quand lorsque deux phases de forte croissance surchauffe
de l’activité économique et donc ce qui peut provoquer de l’inflation
( augmentation durable du niveau général des prix) ou même des déficit extérieurs
importants c'est-à dire que lorsque les importations sont supérieures aux
exportations il y a donc un déséquilibre des échanges avec les autres pays. Ainsi,
la politique budgétaire de rigueur va permettre de limiter la demande des agents
économique en augmentant également le taux d'intérêt , notamment si la Banque
centrale européenne (BCE) augmente les taux directeurs alors les taux d'intérêts
sur le marché monétaire vont eux aussi augmenter, et donc ce qui va par la suite
également augmenté les taux d'intérêt des crédits pour les entreprises ou les
ménages. Cette hausse permet donc d’augmenter le coût de financement des crédits ce
qui ne touche pas à la croissance et alors ne stimule pas la consommation. Enfin
cette diminution de la masse monétaire peut alors engendrer de la déflation c’est-
à-dire est un phénomène de baisse générale des prix ce qui va donc empêcher
d’atteindre son but qui est de stabiliser les prix , alors le taux d’équilibre va
donc augmenter en passant alors de i à i’.