Vous êtes sur la page 1sur 7

ENSAT SIG_ G3EI3 A.

AZYAT

TP2 : les outils de base

Navigation, attributs, sélection, et mesure

Objectifs :
 Découvrir les outils de la barre d'outils « Attributs » et leurs usages pour identifier
et interroger les objets ;
 Savoir les types de sélection des objets avec la souris ;
 Apprendre à utiliser et à modifier la table d’attributs.

1. Barre d'outils "Navigateur de carte"


Pour se déplacer dans la carte affichée à l'écran, on peut utiliser soit les commandes de la
barre d'outils Navigateur de carte soit les commandes du menu Vue (placez la souris sur
chaque bouton pour savoir son nom)

2. Barre d'outils "Attributs"

Les commandes de la barre d'outils Attributs sont les suivantes :

3. Sélection graphique des entités

Sélectionner des entités consiste à "marquer" ces entités pour réaliser par la suite des
opérations sur cette sélection. Les entités sélectionnées apparaissent en jaune sur la carte
(cette couleur peut être modifiée dans les préférences).

Pour sélectionner les entités sur la couche actuelle, on peut utiliser l'outil de sélection
graphique (c'est-à-dire avec la souris) qui autorise quatre modes de sélection :

 Sélectionner une entité seule (clic sur


l'objet), c'est le mode de sélection le plus
"naturel",  sélectionner seulement la
route d’Achakar (sur la couche route),
 Sélection avec polygone (clic droit pour
terminer),  sur la couche naturel,
sélectionner les zones naturelles qui existent dans la commune de Tanger,
 Sélection à main levée (glisser-lâcher), sélectionner la forêt diplomatique,
 Sélection selon un rayon (glisser-lâcher), sélectionner les bâtiments de l’ENSAT.

1
ENSAT SIG_ G3EI3 A. AZYAT

4. Voir les données d’une couche

Pour obtenir des informations sur les couches on peut utiliser la commande «Identifier les
entités». Un autre moyen pour les couches vectorielles ; la table d'attributs qui permet
d'afficher l'ensemble des données attributaires, qui sont les données alphanumériques
descriptives des objets géographiques.

a. Identifier les entités

L'identification des entités permet d'obtenir les informations contenues dans les
données attributaires des couches vectorielles en cliquant sur ces entités dans la carte

avec le bouton « Identifier les entités »


L'identification des entités peut se faire de la façon suivante :
Sur la couche actuelle (celle qui est sélectionnée dans le gestionnaire des couches).
Exercice 1 : Dans les couches buildings, roads et naturel, identifiez les informations qui
manquent et qu’il faut les ajouter dans la table d’attributs

b. Afficher la table d'attributs

On distingue deux modes d'affichage de la table d'attributs ; par table et par


formulaire. Il y a trois façons pour accéder à une table d'attributs contenant les attributs des
entités appartenant à la couche sélectionnée dans le gestionnaire de couches, soit par:

1. le menu Couche et la commande Ouvrir la table d'attributs

2. le bouton correspondant dans la barre d'outils « Attributs »


3. un clic droit sur la couche dans le gestionnaire de couche puis Ouvrir la table
d'attributs.
Par défaut la table d'attributs s'affiche sous la forme d'une table (figure ci-dessous), où
chaque ligne correspond à une entité de la couche, et chaque colonne à un attribut.

2
ENSAT SIG_ G3EI3 A. AZYAT

Une

Figure 1 : Table des attributs avec affichage mode table

On peut également l'afficher sous forme d'un formulaire (bouton en bas à droite) où les
entités sont présentées individuellement sur la partie droite de la fenêtre (voir figure 2
ci-dessous). Sur la partie gauche, les entités sont listées et on peut choisir le champ qui
sera utilisé pour constituer cette liste.

Figure 2 : affichage des attributs sous forme d'un formulaire

3
ENSAT SIG_ G3EI3 A. AZYAT

Exercice 2 :
1. Ajouter une colonne dans la couche roads nommée « Longueur », pour ce faire

ouvrir la table d’attributs,  activer le mode d’Edition cliquer sur le bouton


Ajouter un champ  entrer les données suivantes puis cliquez OK, comme il
est indiqué dans la figure ci-dessous :

2. de la même façon ajouter un champs dans la couche naturel nommé « Surface ».

c. Filtrer les entités affichées dans la table

Un filtrage des entités affichées dans la table d'attributs peut s’effectuer en utilisant les
six boutons suivants, situés en bas à gauche de la table:
 Montrer toutes les entités (par défaut, pas de
filtre)
 Ne montrer que les entités sélectionnées : il faut
donc qu'une sélection ait été effectuée
préalablement, soit de manière graphique, soit
par une requête attributaire.
3. Question : dans le QGIS, sélectionner la couche roads, route vers Achakar, puis dans
la table d’attributs de cette couche choisir ce type de filtrage.
 Ne monter que les entités visibles sur la carte : permet de limiter l'affichage des
attributs à la zone de la carte affichée à l'écran.
 Montrer les entités nouvelles ou éditées : <à préciser>
 Filtre de colonne (champ): filtre sur la valeur d'un champ. Dans un premier temps
on choisit la colonne (c'est-à-dire l'attribut ou le champ), dans un second temps on
saisit la chaîne de caractères à rechercher pour cet attribut.
Exercice 3 : sélectionner la couche « natural », puis « Jardins de la Mendoubia » en tant
que valeur du champ « name » à chercher.

4
ENSAT SIG_ G3EI3 A. AZYAT

 Filtre avancé (expression) : version plus renforcée du précédent qui utilise une
expression construite avec la calculatrice d'expression qui sera examinée plus loin.

d. Modification des attributs d'une couche : ajout, suppression d'une


colonne dans la table attributaire

L’ajout d’une colonne dans la table attributaire d'une couche s’effectue comme suivant :
1. Afficher la table attributaire de la couche,
2. Basculer la couche en mode d'édition pour pouvoir modifier la structure de table

attributaire en cliquant sur le bouton « Activer le mode d'édition » , puis

Cliquer sur le bouton « Nouvelle colonne » , là il faut fixer le type, largeur et


précision.
3. Pour enregistrer les modifications, cliquer sur le bouton 'Activer le mode d'édition'
pour sortir du mode d'édition.
Ajouter une nouvelle colonne pour la couche Tanger_communes (ou bien province)
et qui a (nom : surface, type : réel, longueur : 10, précision=3),
De la même façon ajouter colonne population,
Supprimer la colonne surface en utilisant le mode d’édition et le bouton « supprimer
le champ »,
Exercice 4: utiliser la table d’attributs pour rechercher des entités au moyen des données
attributaires
Etapes : Ouvrir les couches suivantes :
 Commune (ou province)
 Roads

En utilisant l'outil de filtre sur la table attributaire, effectuer les recherches ci-dessous et
sélectionner les entités trouvées :
1. Chercher la région de Tanger-Tétouan-Alhoceima dans la couche regions
(http://geossc.ma/open-data/) ayant comme format geojson (faire glisser cette
couche dans le QGIS), puis l’enregistrer dans un fichier en choisissant le format
geojson,
2. Chercher les routes avec une vitesse max de 40,
3. Chercher l’autoroute reliant Tanger et Ksar Sghir (autoroute détroit), saisir ce nom
pour les tronçons puis les enregistrer dans un fichier geojson,

5. Outils généraux

Cette section donne un aperçu sur quelques outils généraux pour:

► effectuer des mesures de distances, de surfaces et d'angles ;

► réaliser des annotations, gérer les infobulles et enregistrer des signets spatiaux ;

5
ENSAT SIG_ G3EI3 A. AZYAT

a. outils de mesure

 Dans la barre d'outils Attributs, le bouton suivant permet de :


o Mesurer une longueur (on peut enchaîner plusieurs segments et terminer par un
clic droit),
o Mesurer une aire,
o Mesurer un angle : le sommet de l'angle à mesurer doit être cliqué en deuxième
position. Le résultat est signé : positif dans le sens des aiguilles d'une montre.
L'unité d'angle (degré, radian, grade) est paramétrable dans les options.

N.B : Le mode "accrochage d'objets" donne une plus grande précision et pour
identifier plus facilement les points. Il positionne le clic de la souris exactement sur
le point (marqueur) le plus proche. Pour cela, il faut :
o paramétrer les options d'accrochage pour chercher le point ou le sommet à cliquer.
Dans "préférences/options d'accrochage", on peut choisir la couche qui sera
concernée, le type d'objet sur lequel le clic s'accrochera et la tolérance de distance ;
o représenter tous les nœuds des objets lignes ou polylignes avec un marqueur à
chaque sommet : dans les propriétés du symbole, choisir "ligne de symboles" pour
le type de symbole, puis choisir le marqueur qui sera affiché à chaque sommet.

Exercice 5 : mesurer des longueurs, des aires et des angles avec les outils de mesure
graphique
Utiliser les couches correspondantes pour mesurer :
► la surface du bâtiment de l’ENSAT en mètres carrés,
► la longueur de tronçon de parking en mètres,
► l’angle de corner droit du bâtiment en degrés,

b. Infobulles, Signets, Annotations


Dans la table ci-dessous, les 4 boutons de la barre d'outils Attributs qui permet d’utiliser
les infobulles, les signets (ajouter et montrer) et les annotations respectivement :

6
ENSAT SIG_ G3EI3 A. AZYAT

Description Bouton

Infobulles : active ou désactive l'infobulle du champ d'affichage de la


table sélectionnée lorsque la souris passe sur l'objet,
(Propriétésinfibulessélectionner le champ à afficher)
Signet : c’est un enregistrement de la position géographique et du zoom
utilisé sur la carte à un instant donné. Enregistrer cette position permet d'y
retourner plus aisément par la suite (voir figure ci-dessous).

Le bouton Nouveau signet permet d'ajouter une nouvelle


position géographique à la liste des signets.

Le bouton Montrer les signets ouvre une fenêtre listant les


signets déjà enregistrés, pour pouvoir y accéder.
Annotation : permet de placer un marqueur à l'endroit du clic et de saisir
des informations dans une bulle d'information associée (voir figure ci-
dessous). Ces informations peuvent être :
► du texte simple,
► du html (sous forme d'un fichier au format HTML),
► une image au format SVG.

Signets Annotation

2 enregistrements de la position géographique et


du zoom utilisé sur la commune de Tanger.

Exercice 6 :
a) activer les infobulles sur la couche communes de la région TTA
(http://geossc.ma/open-data/) , puis avec la couche places,
b) ajouter la couche routes et zoomer jusqu’à l’échelle 1:99 660 puis créer deux signets
et pour un autre zoom avec une échelle 1:49 830, puis un zoom de 1:20 000. Quel est
le rôle des signets ?
c) annoter les entités de la couche régions.
d) Sélectionner ENSAT en utilisant un filtre de champ, puis, mesurer la surface, la
longueur de la route d’entrée de l’école, l’angle du coin droite.

Vous aimerez peut-être aussi