Vous êtes sur la page 1sur 19

K.H. PROJET.

SARL OFPPT ISTA ASSAKA

Dans le but d'adapter la formation aux besoins des entreprises ; l'institut

spécialisé de technologie d'appliqué ISTA ASSAKA AGADIR a mis en place

une période de stage dans les entreprises.

Ce stage est un moyen de faire intégrer le stagiaire dans la vie professionnelle,

en lui permettant d’appliquer les connaissances acquises durant la période de

formation et d’exploiter ses capacités et ses compétences dans le domaine de

pratique.

Le stage est aussi une opportunité pour le stagiaire car il lui donne la

possibilité de découvrir le monde de travail, mieux connaître et maîtriser

l’entreprise et ses activités.

Les stagiaires en fin de leurs stages sont appelés à faire un diagnostic et

une description de service de l’établissement d’accueil ainsi que les tâches

effectuées durant le stage.

Page 5
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

 ENTREPRISE  : K.H. PROJET.SARL


 BRANCHE D’ACTIVITE  :toute activités de construction forage et
fonçage travaux de terrassements généraux assainissement voiries
réseaux
 ADRESS  : Av El hizam.N 25 Hay El mouhamadi Ouarzazate
 LIEU  de travaux:AGADIR,Taroudant,Marakech, Essaouira  ,
Ouarzazate  ,
 OBJET DU MARCHE  :

 Terrassement

 BA en fondation

 BA en élévation

 Maçonnerie

 Assainissement 

L’intervention de l’entreprise ……..repose sur la construction et la réalisation


de bâtiment neufs, logement, bâtiments d’exploitation industrielle ou
tertiaire, quelque soit leur envergue, siège sociaux bureaux, usine, hôtels,
réservoir d’eau, ……
L’entreprise est également présente dans le domaine de la restriction et
réhabilitions en site occupe, qu’il s’agisse de l’habitat social ou bâtiment
tentiaires.
 Opération immobilier TIFAOUINE, immeuble d’habitation, 220
appartement surface : 54 000 m2 .
 Opération Immobilière OISIS, immeuble d’habitation, 220 appartement
surface : 22 000 m2 .
 Complexe immobilier MARHABA bureaux, hôtel
 Hôtel NEJMA,surface 52 000 m2 .
Immeuble BANQUE POPULAIRE administration et bureaux
…..etc

Page 6
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

Situation
Le projet se situe à imintanote province de Chichaoua, dans la région
de Marrakech
L'objectif du projet et de réaliser un immeuble qui est composé de sous
sol, R.D.C, quatre étages.
Les différents intervenants dans la réalisation de ce
projet:

Le maître d’ouvrage  : Ahmed Salek Berde Llil.


L’Architecte  : abdilah slimani ; Ahmed khorim ; Elmadyuni Ali
Bureau d’étude  : GETB ingénieries.
Bureau de contrôle  : SOCOTEC
Laboratoire  : LPEE
Topographe  : lahcen
Entreprise de construction  : Sté K.H PROJET Sarl.

Organigramme de chantier:

Chef de projet

Conducteur de
travaux

Chef de chantier

gardien Magasinier Chef Chef


ferrailleurs boiseurs

ferrailleurs boiseurs

Page 7
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

Ouvriers

I-MOYENS MIS EN PLACE :

1 - MOYENS HUMAINS:

L’équipe qui aura à sa charge la direction, l’organisation et la gestion


du projet ainsi que la mise en place et l’application des dispositions du
présent Plan d’Assurance Qualité se composera comme suit:
Chef de projet   : Hassan
Technicien & Chef de chantier principal  : Boumalik Ahmed

II-PERSONNELES DU CHANTIER :

1-Encadrement :

Responsable des travaux


Conducteur de travaux
Chef de chantier
Magasinier
Gardien
2-Main d’œuvre :

Ouvriers qualifiés
Maçon
Ferrailleurs
Boiseurs
Bétonneur
Grutier
Chauffeurs

Page 8
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

III-INSTALLATION DU CHANTIER :
La conception et le dessin des installations sont indispensables pour
la bonne marche d’un chantier. Le plan d’installation est également
nécessaire
pour justifier les demandes d’autorisation d’ouverture de chantier et de
voie. Les parties très important dans l’installation de chantier sont :
 -Alimentation d’eau
 -Branchement d’électricité
 Branchement assainissement
 -Bureau de chantier
 -Abri de ciment
 Les WC
 Baraques des ouvriers
 Poste ferraillage
 Poste coffrage
 Air de stockage (ciment, sable et gravier)
 Poste bétonnage
1- MOYENS MATERIELS :

Tout le matériel affecté au chantier est la propriété de l'entreprise KHMICH


sarl et sera révisé en permanence par leurs équipes d'entretien.

a-Matériels de terrassement :

 Le tractopelle :
Un tractopelle est un engin équipe avec un godet à l’avant et port une
pelle en rétro à l’arrière ;
Engin utilisé pour les terrassements en rigole et les tranchées de terrain
meuble ou compacté (sable, argile…).

Page 9
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

 La chargeuse :

La chargeuse est un engin sur pneus ou sur chenilles, équipée d’un


godet ou benne relevable au moyen de deux bras latéraux articulés,
automoteur, de capacité 4m³, Le rôle de la chargeuse est la reprise des
déblais ou des terrains meubles et leur chargement direct sur camion.

 Vibreur :
Aiguille vibrante permettant au béton de remplir les vides et à l'aire de
s'échapper.
 malaxeur :
C’est un camion de transport du béton à une langue distance à partir
de central vers le chantier d’une capacité supérieur à 8m 3.
 Autre matériels :
Il s'agit de divers matériels utilisés par les ouvriers tels que pelles,
brouettes, marteaux, truelles, cortex etc.……

b-Matériels de manutention et de levage :

 La grue :

La grue utilisée dans ce chantier (pliable et transportable) a pour rôle


de prendre les matériaux, les panneaux de coffrage, les madriers, les
éléments préfabriqués (poutres, poutrelles, pré-dalles…) d'un point
quelconque d'une aire desservie par des élingues et de le faire monter à
n'importe quelle hauteur du bâtiment.
Dans le chantier y a 1 grue
2-Matériel de coffrage :
-coffrage en bois.

- Banches pour voiles réalisées en panneaux métalliques de 3m x 0,5m ;

Page 10
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

- Tous les autres moules (poutres, poteaux, pré-dalles…etc.) seront


métalliques afin de garantir un bon aspect fini du béton et de limiter les
ségrégations.

- Echafaudage métallique pour l’étaiement de coffrage de plancher.

3-Poste ferraillage :

Le poste ferraillage permet de façonner et rassemblé les différent


armatures en différent diamètres afin de fabriquer un élément en béton
armé (poutres, poteaux, longrine, chaînage…) suivant les détails du
ferraillage fourni par le bureau d’études et visé par le bureau de contrôle.
Les armatures sont coupées à l’aide d’une cisaille.

IV-Les travaux dans le chantier :

Au début de stage, nous avons trouvé les terrassements, le


coffrage des longrines, les semelles et les chainages. nous avons la
chance d’assister et de suivre les travaux.
Après la réalisation l’implantation ou bien terrassement, on creusés
Les fouilles aux largeurs, hauteurs et longueurs jusqu’au bon sol indiqué
sur les plans.

Page 11
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

1-Les fondations :

a-Définition :

On appelle fondation, la base de l’ouvrage qui se trouve en direct


avec le terrain d’assiette, et qui a pour fonction de transmettre à celui-ci
le poids propre
de l’édifice (charge) et les surcharges utiles et accidentelles (vent, neige)
appliquées sur la construction.

2-Béton de propreté :
C’est une couche de béton maigre déposée sur le sol afin d’obtenir
une surface de travail nette.

Béton de propreté de la semelle isolé.

Page 12
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

3-Les semelles :
a- Les semelles filantes :
Suivant les axes de l’implantation des poteaux de chaque bloc, on a
matérialisé les limites des coffrages (semelles, voile et poteaux) sur le
gros béton. L’implantation est réalisée à l’aide d’une cour dix, corde,
double mètre,…
A partir des lignes tracées sur le gros béton on a posé le coffrage et
ferraillage des semelles filantes, voile et les amorces des poteaux. Apres en
posé le coffrage en respectant l’alignement intérieur des madriers soutenue
horizontalement par d’autre madriers et sont calés par les chandelles, ou bien
des morceaux de madriers afin de maintenir le coffrage solide verticalement
avant et après le coulage.

Semelle filante avant coulage du béton.

En suite, On mise des cales à béton pour assurer l’enrobage suivant les plans
de béton armé une fois la pose du ferraillage est terminé on invité le BET et
bureau de contrôle pour la réception du ferraillage qui est sanctionner par un PV
sur le cahier de chantier autorisant l’entreprise a coulé le béton en respectant les
recommandation de BET et bureau de contrôle. Au moment de coulage le

Page 13
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

représentant du laboratoire nous a fait assister au coulage et procéder au


remplier des éprouvettes normaliser.

Semelle fillante après coulage du béton.


b-Semelles isolés:
Les semelles isolées sont les fondations des poteaux.
Après la prise ou le durcissement du béton de propreté. On demande
le topographe pour monter les axes des semelles. Apres on place des
grillages d’acier de la semelle. Pour réaliser l’enrobage sous les
semelles isolées on pose les aciers sur les cals en béton.
Les armatures des poteaux réalisés par le ferrailleur doivent être
tenus parfaitement verticales lors de la mise en œuvre.

Semelle isolé avant coulage du béton.

Page 14
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

Poteau

Glacis

Semelle isolé après coulage du béton.

4-Les longrines:
Les longrines en béton armé constituent la première chaine horizontal
de repartition des charges et assurent la liaison entre les appuis de
fondations isolés.
Ces chaines horizontales se solidifies par autres verticaux qui sont
les poteaux en BP et ils garanties la rigidité de l’ouvrage.

Page 15
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

5-remblai du terrassement:
Avant de commencer le remblai du terrassement On a rassemblé le
déblai de terrassement puis on la envoyé au laboratoire pour vérifier si
on peut l’utiliser pour le remblai de terrassement.
Apres l’accord de laboratoire le chef de chantier fait appelle à un
engin de terrassement pour le remblaiement des fondations.

6-La dalle de formes :

Une dalle est une plaque horizontale en béton d'une surface pouvant être
importante. Après la réalisation de remblai.
Après l’achèvement des remblais compactés sous la plate forme et
après l’accord du laboratoire ; l’entreprise à poser des couches de
plastique sur le remblai qui est rangé à la main et des armatures se
forme de trillés soudés pour évite la fissuration de la dalle.

Une fois le coffrage des chaînages est achevé on a coulé la forme et les
chaînages en béton malaxée vibré à l’aide d’un vibreur mécanique vibré
parallèlement au coulage par un vibrateur.

Page 16
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

7-Les poteaux :

Ce sont les éléments porteurs verticaux en béton armé ils


constituent des points d'appuis pour transmettre les charges aux
fondations suivant leurs emplacement dans la construction
Pour l’exécution des poteaux il s’agit de :
 Traçage de limites extérieures de coffrage.
 Construire et assembler de 3 panneaux suivant la hauteur donnée.
 Coulage du 4éme panneau.
 Serrer les panneaux pour que le coffrage résiste au coulage du
béton avec des serres jointes.
8-Coffrage des poteaux :
Pour le coffrage des poteaux on a utilisé des carreaux métalliques de
dimension 80 × 80 avec des trous pour la l’assemblage et la fixation de
l’ensemble.
On a aussi utilisé les sert-joints pour immobiliser l’ensemble pendant le
coulage et durcissement du béton.
Dans le chantier on a trouvé deux types de poteaux qui sont :
- poteaux circulaires.
- poteaux rectangulaires
Type des poteaux.

Circulair
e

Rectangulair
e

Page 17
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

9-Les poutres :

Ce sont des éléments porteurs horizontaux en béton avec armatures


incorporées, elles transmettent les charges aux poteaux suivant leurs
emplacements.

Apres avoir installé les armatures des poutres leur endroit précis
selon les détails du plan de béton armé, on les fixe les panneaux sur les
deux cotés des poutres.

10-Dalle en hourdis et en poutrelles :

Les dalles sont les aires généralement planes, destinées à limiter


les étages et à supporter les revêtements de sols et assurent les douces
fonctions suivantes.
 Une fonction résistance : Les planchers supportent leur poids
propre et les surcharges d'exploitation.
 Une fonction isolation : isolation thermiquement et acoustiquement
les différents étages.

Après la réalisation du coffrage nécessaire à supporter le poids de la


dalle, on pose les poutrelles préfabriquées sur les extrémités du coffrage
qui touchent le ferraillage des poutres et sur les poutrelles.
On pose les hourdis de la charge que doit supporter cette dalle et
après la pose des hourdis on pose les triller soudés qui sont attachés à
l’extrémité de la dalle.

Page 18
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

Poutre

Triller soudés
Poutrelle

Dalle supérieure avec poutrelle.

Après la réception de l’ingénieur du béton armé, on commence à


couler la dalle dont l’épaisseur 20cm. 15cm de corps creux et 5cm de la
dalle de compression.
Lors de coulage on utilise le vibreur pour éviter les vides et pour
obtenir une surface plate.

11-ESCALIER :
L’armature d’escalier :

Page 19
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

Le coulage du béton

Il faut commencer par le bas de l’escalier. Le béton ne doit pas être trop liquide.
La progression ne doit pas être trop rapide pour éviter que la pression du béton
de la marche supérieure ne fasse déborder le béton de la marche inférieure.
Ainsi, entre deux marches, le béton doit avoir le temps de tirer un peu. On peut
aussi couler le béton sur plusieurs marches supérieures, en évitant de remplir
complètement ces marches.

Le décoffrage

J’ai attendu le lendemain. Le béton était suffisamment dur. Attention, il est


préférable de ne pas trop tarder. Les planches sont un peu prises dans le béton,
notamment la partie basse. En décoffrant le lendemain, le béton est encore
friable et donc les planches se retirent plus facilement.

Attendre plusieurs jours avant d’utiliser l’escalier.

Page 20
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

V-Réunion de chantier :

Le but :
C est d’informer et prendre toutes les décisions nécessaires,
notamment en cas de difficulté imprévisible, examiner les ouvrages
exécutés pour en vérifier la conformité aux pièces du marché et leurs
conditions techniques. Suivre l’avancement des travaux et décider des
mesures nécessaires au respect du délai global d’exécution, organiser le
travail des différents corps d’état et leurs interventions successives.
La réunion du chantier se fait une fois par semaine (chaque
mercredi), une réunion avait eu lieu sur le chantier avec les parties
intervenant sur ce projet pour connaître l’avancement des travaux,
apporter des indications sur leurs qualités et parfois des rappels en
proche voire des modifications sur la conception de l’ouvrage bien
entendu qu’une visite de chantier se fait également avant chaque
réunion.

VI-Sécurité du chantier :
La sécurité existe plus sur ce chantier c’est à dire que les ouvriers
portent les casques, des bottes anti clous. Ce qui porte un grand
changer pour les ouvriers d’une part et pour l’entreprise d’autre part.
Nous avons rencontré maintes fois des accidents de travail de
différents dangers. Mais le pire quand nous questionnés plusieurs
ouvriers sur ce problème, ils nous ont répondu que ce n’est pas la peine
parce qu’ils détestent de mettre le casque sur leurs têtes vu qu’ils n’en
sont pas habitués.

Page 21
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

VIII-Recouvrement :

Dans le cas du recouvrement de deux barres, il s'agit de transmettre


l'effort total d'une barre dans une seule direction. Dans d'autres cas où le
même effort se transmet dans plusieurs directions, la couture nécessaire
dans une direction donnée est égale à une fraction de l'effort total,
comprise entre le quart et l'unité, suivant le cas particulier à considérer. Il
convient de choisir cette fraction
d'autant plus forte que la proportion de barres ancrées est plus élevée.
1-Conditions de recouvrement :
- pour rond laisse : 40 φ
- pour haute adhérence (HA) : 50 φ

Pour moi, ce stage

intervenu dans le cadre de ma formation technicien à l’institut spécialisé de

technologies appliquées ISTA ASSAKA a été très intéressant et enrichissant sur

le plan technique humain et social pour plusieurs raisons.

Page 22
K.H. PROJET.SARL OFPPT ISTA ASSAKA

Tout d’abord, j’ai beaucoup appris sur l’organisation du travail.

J’ai pris conscience de l’importance de la communication entre les différents

acteurs de la société

Ce stage a été une source très importante d‘apprentissage technique en effet,

le traitement du problème qui m’a été pose, m’a poussé a cherché des

informations techniques dans des ouvrages, et en même temps sur le terrain, par

le contact journalier avec les techniciens.

Il a été une occasion pour appliquer sur le terrain mes connaissances en

dessinateur de bâtiment acquises lors de mes deux années de formation à

l’ISTA.

Ces apprentissages pourront m’être utiles dans mes futures expériences

professionnelles, puisque je vais entrer dans le domaine du travail dés

l’obtention de mon diplôme.

Page 23

Vous aimerez peut-être aussi