Vous êtes sur la page 1sur 4

1.

En logistique, nous pouvons parler de :


 flux amont, aval, logistique interne, externe

2. La chaine logistique étendue signifie que :


 la supply chain commence chez le fournisseur du fournisseur et s’arrête chez le client du

client , voire plus encore

3. la capacité d’une chaîne logistique est :


 La capacité du maillon le plus faible

4. Dans une chaine logistique on parle de :


 Flux physique et informationnel

5. la logistique de production consiste à

apporter au pied des lignes de production les matériaux et composants nécessairesà la


production et à planifier la production

6. la logistique de distribution consiste à



 apporter au consommateur final les produits dont il a besoin ;

7. la logistique de soutien consiste à

 maintenir disponible ou en activité un système tel qu’une machine, un véhicule ;



un système d’armes, …

8. la logistique de retour consiste à


 reprendre des produits dont le client ne veut pas ou qu’il veut faire réparer, ou

encore à traiter des déchets industriels
9. En partant du fabricant vers les consommateurs comme est illustré à la figure ci-
dessous,

 les coûts de transports de produits augmentent 


10. Le Supply Chain management désigne :

 une organisation inter entreprise permettant de partager l’information d’un bout à


l’autre de la chaîne logistique pour en optimiser les flux

11. Quand on évoque la problématique logistique du dernier kilomètre ou last mile :

 C’est pour évoquer les coûts exponentiels liés à la capillarité des livraisons terminales 

12. L’entrepôt a pour fonction de :

 assurer un taux de service donné, augmenter la rapidité des livraisons, permettre de


travailler en juste à temps 

13. Les plates-formes :

 permettent de stocker de petites quantités retournant de chez les clients 


 regrouper des enlèvements afin de massifier les envois vers d’autres zones
géographiques 
 regrouper des enlèvements pour transporter les marchandises en effectuant des
économies d’échelle, les dégrouper pour pouvoir livrer les clients d’une même zone avec
des produits en provenance d’autres zones 

 faciliter les envois et les livraisons en stockant les marchandises afin de n’effectuer que
des transports complets 

14. C.R.M. signifie :

 Customer Relationship Management 

15. Les A.P.S. sont des systèmes de :


 planification prenant en compte l’ensemble de la chaîne logistique 

16. L’effet de fouet correspond :


 au phénomène d’amplification croissante de la variabilité de la demande en remontant le
long de la chaîne logistique (CL). 

17. On peut réduire le phénomène de l’effet de fouet par :

 Le partage d’informations entre acteurs de la chaine logistique 


18. Le ferroutage :

 Le transport combiné 

Questions de compréhension
1. La logistique recouvre toujours des fonctions de transport, stockage et manutention et,
dans les entreprises de production, tend à étendre son domaine en amont vers l’achat et
l’approvisionnement, en aval vers la gestion commerciale et la distribution.

1.1 Quel est l’objectif de la logistique

Croissance : -Développer la capacité de production et les canaux de distribution


et le réseau des fournisseurs ainsi que les compétences logistiques

Satisfaction des clients : - Respecter les dates de livraison, et Minimiser les délais
entre la prise des commandes et leur réception chez les clients maximise la qualité du SAV,
Minimiser le temps de réponse aux demandes imprévues,

Productivité opérationnelle : et maximiser le taux d’utilisation de la capacité de


production, et maximiser la flexibilité, et l’optimiser l’utilisation des ressources

Qualité : - Maximiser les efforts de correction des défaillances des procédés de


fabrication et maximiser les efforts de prévention des non conformités pour les
produits

1.2 Citer les différents types de la logistique

-Logistique d’approvisionnement -Logistique d’approvisionnement général-


Logistique de distribution-Logistique militaire -Logistique de production-Logistique de
soutien-Logistique reverse
2.1 Proposer une solution à ce problème. Illustrer vos réponses par un exemple.TPMBER LES
MURS

L'utilisation d’un (APS ) qui est un système informatique de management de la supply chain un ERP
par exemple va contribuer à l’optimisation de toute la chaine logistique, en assurant une
amélioration de la qualité du service fourni aux clients ainsi que ce système va permettre aux
participants de faire une bonne gestion des stocks, une meilleure anticipation des variations
saisonnières et une meilleure aptitude à utiliser la capacité de stockage ..

2.2 Dans une supply chain, citer deux éventuels conflits relatifs à chacun des maillions suivants :
Approvisionnement, l’usine, Entrepôt, commercial, Client

Approvisionnement : - N’est pas informé des modifications des délais fournisseurs par les achats
et pas de visibilité suffisante sur les besoins
Usine : - Ne reçoit pas de prévisions ou prévisions fausses- N’est pas informée des modifications
des dates de commandes

Entrepôt : - Travaille souvent dans l’urgence et il est informé trop tard des changements sur le
planning d’expéditions

Commercial : N’a pas de remontée d’informations sur les retards de production

Client : N’a pas de remontée d’information sur les retards de livraison

7. Pourquoi selon vous le coût au kilomètre d’un transport routier diminue plus que
proportionnellement quand le nombre de kilomètres augmente ?

Plus le nombre de kilomètres à parcourir entre les lieux de chargement et de déchargement est
grand et plus les coûts fixes que représentent ces déplacements à vide et ces temps de chargement
et déchargement sont minimes quand on les répartit entre ces kilomètres parcourus.

8. Dans une entreprise, on peut produire sur stocks et l’on parle alors de " Flux poussés " ou
produire ce qui a déjà été commandé par les clients et l’on parle alors de " Flux tirés " (par la
demande). Pour produire en flux tirés ce que demande le client, il faut cependant que le délai de
livraison que demande ce client soit inférieur à la durée de la production. Si ce n’est pas le cas,
qu’en pensez-vous ?

Si ce n’est pas le cas, on peut réaliser les premières opérations de production sur stock puis effectuer
les dernières opérations en flux tirés c'est-à-dire à la commande du client

Vous aimerez peut-être aussi