Vous êtes sur la page 1sur 6

TP3 

: Mise en place d’un réseau WLAN

TELECOM A
TELECOM A SGRP
SGRP 05
05
MEDJANH Aghilas
MEDJANH Aghilas 201400002069
201400002069
DIFALLAH Mohamed
DIFALLAH Mohamed Ali
Ali 201400001357
201400001357

Objectif  :
-Configurer et sécuriser un réseau WLAN en mode ad-hoc.
-Configurer et sécuriser un réseau WLAN en mode infrastructure.

I-Recherches préliminaires :
1)-
a- les différentes normes du wifi
b- le débit maximum :
Grâce aux normes Wifi, il est possible de créer des réseaux locaux sans fil à haut
débit. En pratique, le Wifi permet de relier des ordinateurs portables, des
machines de bureau, des assistants personnels (PDA), des objets communicants
ou même des périphériques à une liaison haut débit : de 11 Mbit/s théoriques
ou 6 Mbit/s réels en 802.11b, à 54 Mbit/s théoriques ou environ 25 Mbit/s réels
en 802.11a ou 802.11g, 600 Mbit/s théoriques pour le 802.11n3,4,
et 1,3 Gbit/s5 théoriques pour le 802.11ac normalisé depuis décembre 2013.

c- la gamme de fréquence qu’il utilise : (2,4 GHz et 5 GHz)

2)-La norme 802.11g offre :


-un plus haut débit (54 Mbit/s théoriques, 25 Mbit/s réels) dans la bande de
fréquence des 2,4 GHz.
3)-Le wifi MIMO c’est :
 -MIMO est l’acronyme de Multiple Input Multiple Output. Comme son nom
l’indique, il permet à un appareil de disposer de plusieurs antennes pour
envoyer et recevoir les informations. De base, un appareil dispose d’une
seule antenne (on parle de stream ou de canal spatial) pour télécharger les
informations (download) et pour les émettre (upload). Avec le MIMO 2×2,
un appareil dispose alors de deux antennes. On peut monter actuellement
jusqu’à 3×3 (3 antennes en réception et 3 en émission) ou des configurations
plus exotiques comme 3×2 (3 pour la réception et 2 pour l’émission). Passer à
2 antennes (MIMO 2×2) permet de doubler le débit par rapport à une seule
antenne.
4)-Les différents types de cryptages wifi :
WEP ; WPA ; WPA2
5)-
Le protocole WEP (Wired Equivalent Privacy ou Protection Equivalente au Câble) 
utilise une clé d’une longueur de 64 à 256 bits dont 24 ne sont pas utilisés pour le
chiffrement. L’algorithme utilisé dans le chiffrement possède une grande faiblesse
qui est exploitée aujourd’hui très facilement par les hackers. Il suffit de quelques
minutes pour reconstituer tous les morceaux de la clé WEP qui circulent de temps à
autres sur votre réseau. Pour cette raison la clé WEP ne doit absolument plus être
utilisée sur les équipements Wifi aujourd’hui.

WPA respecte la majorité de la norme IEEE 802.11i et a été prévu comme une


solution intermédiaire pour remplacer le WEP en attendant que la norme 802.11i
soit terminée. WPA a été conçu pour fonctionner, après mise à jour de leur micro-
logiciel, avec toutes les cartes Wi-Fi, mais pas nécessairement avec la première
génération des points d'accès Wi-Fi.
WPA2, son successeur, comprend tous les éléments obligatoires de la norme
802.11i1. C'est la version de la norme IEEE 802.11i certifiée par la Wi-Fi Alliance. En
particulier, la norme WPA2 impose de prendre en charge le mécanisme CCMP,
lequel s'appuie sur AES. Le protocole CCMP est considéré comme complètement
sécurisé ; en mai 2004, le NIST (National Institute of Standards and Technology) l'a
approuvé. Il est pris en charge depuis 2005 sur Windows XP 2 et par tous
les Macintosh comportant une carte AirPort Extreme.
-Les deux mécanismes fournissent une bonne sécurité.

II-Configuration du réseau ad-hoc :


Le mode « ad-hoc » ne bénéficie d’aucune infrastructure, les machines sans fils
se connectent entre eux afin de constituer un réseau point à point.
1)- Configuration d’une adresse IP pour la carte réseau sans fils :

IP : 192.168.20.X
Masque : 255.255.255.0

2)- Activez la découverte du réseau :


3)-Ajouter un nouveau réseau en mode ad-hoc :
III-Configuration du réseau infrastructure :

Vous aimerez peut-être aussi