Vous êtes sur la page 1sur 3

Université Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou - Faculté du Génie de la Construction - Département de Génie Civil

S5_Académique_2016/2017_RDM2 -Série N°1_Flexion simple (Mz + Ty)_Nov.2016_Solution Page 1/3

Exercice N°1
y 4 kN/m
1) Diagrammes des efforts internes
xC
 Réactions d’appuis : B
A
∑Fext /x’x = 0 ⇒ RAx = 0 19,6 kN
8,40 kN
2 m 5 m
∑MFext /B = 0 ⇒ RAy.5 -4.7.3,5 = 0 ⇒ RAy = 19,6 kN
∑Fext /y’y = 0 ⇒ RBy + 19,6 -4.7 = 0 ⇒ RBy = 8,40 kN Ty 11,6

 Diagrammes Ty et My kN
A + B
 Prenons l’origine des abscisses x, en C. C ─ ─ x
-8
 Tronçon CA 0 ≤x≤2 m -8,4
4,9 m 2,1 m
TCA = -4.x ⇒ TCA (0) = 0 et TCA (2) = - 4 kN
-8
MCA = -2.x2 ⇒ MCA (0) = 0 et MCA (2) = - 8 kNm
M’CA = -4.x = 0 ⇒ x0 = 0 ─
H B
M’’CA = -4 < 0 ⇒ Concavité vers M- C A x
 Tronçon AB 2 m ≤ x ≤ 7 m +
My
TCA = -4.x + 19,6 ⇒ TCA (2) = 11,6 kN et kNm 8,82
TCA (7) = - 8,4 kN
MCA = -2.x2 + 19,6.(x-2) = -2.x2 + 19,6x – 99,2 Fig. 2 Diagrammes des efforts internes

M’CA = -4.x +19,6 = 0 ⇒ x0 = 4,9 m


 En A : MA = 8 kNm, partie tendue vers y+
M’’CA = -4 < 0 ⇒ Concavité vers M-
MCA (2) = - 8 kNm et MCA (7) = 0 48. (−8. 106 ) 3 48.8. 106
|𝜎1𝑥 | = 𝜎𝑡𝑚𝑎𝑥 = − ≤ |𝜎̅𝑡 | ⇒ ℎ ≥ √ = 337 𝑚𝑚 (1)
ℎ 3 10
MCA (x0) = - 8,82 kNm
24. (−8. 106 ) 3 24.8. 106
2) h au cm près |𝜎2𝑥 | = 𝜎𝑐𝑚𝑎𝑥 = |
ℎ3
| ≤ |𝜎̅𝑐 | ⇒ℎ ≥√
12
= 252 𝑚𝑚 (2)
{

 Remarque : Ici, ̅̅̅


σc ≠ σ t et la section droite n’est pas
̅̅̅,
doublement symétrique, donc on doit prendre en  En H : MH = 8,82 kNm, partie tendue vers y-

considérations les deux sections critiques en A et H


48. (8,82. 106 ) 3 48.8,82. 106
(voir diagrammes efforts internes figure 2). |𝜎1𝑥 | = 𝜎𝑐𝑚𝑎𝑥 = |− | ≤ |𝜎̅𝑐 | ⇒ ℎ ≥ √ = 328 𝑚𝑚 (3)
ℎ 3 12
Pour la section droite, figure 1, on a :
24. (8,82. 106 ) 3 24.8,82. 106
Iz = (h/2).h3/36 = h4/72 y0 = 2.h/3 et (h-y0) =h/3 |𝜎2𝑥 | = 𝜎𝑡𝑚𝑎𝑥 =
ℎ3
≤ |𝜎̅𝑡 | ⇒ℎ ≥√
10
= 277 𝑚𝑚 (4)
{
Finalement avec (1), (2), (3) et (4), on trouve :
𝑀𝑧 𝑀𝑧 2 48. 𝑀𝑧
𝜎1𝑥 = − 𝑦0 = − 4 . ℎ = −
𝐼𝑧 ℎ 3 ℎ3 h ≥ 337 mm ⇒ h = 34 cm et b = h/2 = 17 cm
72
3) τxy dans la poutre
𝑀𝑧 𝑀𝑧 1 24. 𝑀𝑧
𝜎2𝑥 = (ℎ − 𝑦0 ) = 4 . ℎ = a) τxymax dans la poutre
𝐼𝑧 ℎ 3 ℎ3
72
y |Tmax | = 11,6 kN à l’appui A, avec MA = -8 kNm
Pour une section triangulaire, τxy est maximum en K,
(𝛺𝛥+ ) situé à h/6 du centre de gravité G (figure 1).
𝝉𝒙𝒚𝒎𝒂𝒙 = 𝟎, 𝟔𝟎𝟐 𝑴𝑷𝒂
h/2 𝟐 3 𝑇 3 11,6.103
𝐲𝟎 = 𝒉 𝜏𝑥𝑦𝑚𝑎𝑥 = 𝜏𝑥𝑦𝐾 = = = 0,602 𝑀𝑃𝑎; ⇒
2 170.340
b) 2 𝛺τGxymax
Δ
𝟑 dans
2 la poutre ; τxy = − Ty Sz
h bΔ Iz
K
h/6 En G, (Δ) est confondu avec z’z ⇒ bΔ = bz = 2/3.b
G (Δ)
𝟏
z =11,33 cm 170. 3403
bΔ (𝐡 − 𝐲𝟎 ) = 𝒉 𝐼𝑧 = = 1,856. 108 𝑚𝑚4
𝟑 36
(𝛺𝛥− )
− + 1 2 1 2 5
SzΔ (𝛺𝛥 ) = −SzΔ (𝛺𝛥 ) = −( 113,3. 340). ( 340) = −9,702. 10 𝑚𝑚3
2 3 3 3
b = h/2 5
11600. (−9,702. 10 ) 𝝉𝑮𝒙𝒚𝒎𝒂𝒙 = 𝟎, 𝟓𝟑𝟓 𝑴𝑷𝒂
τGxymax = − ⇒
113,3. 1,856. 108
Fig. 1 Section droite de la poutre
M. SAAD_2016/2017
Université Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou - Faculté du Génie de la Construction - Département de Génie Civil

S5_Académique_2016/2017_RDM2 -Série N°1_Flexion simple (Mz + Ty)_Nov.2016_Solution Page 2/3

Exercice N°2 6.3,125.106.(2,1 + 4,9.10-4h)/(78.h2) ≤ 7


y p Après simplification on obtient l’inéquation du second
degré :
x h2 – 28,75.h -80357 ≥ 0
l =5m h1,2 = (18,75 ± 567)/2 ⇒ h1 = -274 mm , h2 =
293 mm
Ty h1 n’a pas de sens physique, donc : h = 30 cm
pl/2
+ 2) τxymax ?
B
x
A −
Pour une section rectangulaire la contrainte
-pl/2
tangentielle τxy est maximum au niveau du centre de
gravité, dans ce cas (Δ) est confondu avec z’z.
A B
x Ici les sections critiques vis-à-vis de l’effort tranchant
+
sont celles situées au niveau des appuis.
Mz |𝑇𝐴 | = |𝑇𝐵 | = 𝑝𝑙/2
pl2/8
Avec p = 2,1 + 4,9.10-4 . 300 = 2,247 N/mm ⇒
TA = 2,247. 5000/2 = 5617,5 N
En considérant p = (p1 + p2), la variation des efforts
3 𝑇𝐴
internes (ici Ty et Mz) le long de la poutre est 𝜏𝐺𝑥𝑦𝑚𝑎𝑥 = 𝜏𝐺𝑥𝑦𝑚𝑎𝑥 =
2 𝑏. ℎ
représentée ci-dessus.
A.N
Rappel : Ici poutre à une travée isostatique chargée 3 5,617,5
𝜏𝐺𝑥𝑦𝑚𝑎𝑥 = 𝜏𝐺𝑥𝑦𝑚𝑎𝑥 = ⇒
uniformément et symétrie : 2 70.300
𝝉𝑮𝒙𝒚𝒎𝒂𝒙 = 𝟎, 𝟒𝟎𝟏 𝑴𝑷𝒂
 RAy = RBy = pl/2 ;
 TAB = pl/2 –px2/2 ⇒ TAB(0) = pl/2 et TAB(l) = -pl/2
 MAB = plx/2 –plx2/2
M’AB = pl/2 – plx = 0 ⇒ x0 = l/2 et M’’AB < 0
MAB(0) = MAB(l) = 0 et MAB(l/2) = pl2/8

1) hmin au cm prés ?
Ici la masse de la poutre est non négligeable.
En utilisant les unités N et mm :
ρ = 0,7 daN/dm3 = 7.10-6 N/mm3
p1 = 70.h.1.7.10-6 = 4,9.10-4h ( h en mm et p en
N/mm)
p2 = 210 daN/m = 2,1 N/mm
p = (p1 + p2),= 2,1 + 4,9.10-4h
Pour cette structure le moment maximal est situé au
milieu à l/2 avec une intensité :
Mmax = pl2/8 = (2,1 + 4,9.10-4h).(5000)2/8
Mmax = 3,125.106(2,1 + 4,9.10-4.h) en Nmm
Les contraintes normales extrêmes au milieu de la
poutre et pour une section rectangulaire ont pour
intensité en valeur absolue:
│σ1x│=│σ2x│= 6.Mz/(bh2)
On doit donc avoir :
│σ1x│= 6.Mz/(bh2) ≤ 7 ⇒

M. SAAD_2016/2017
Université Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou - Faculté du Génie de la Construction - Département de Génie Civil

S5_Académique_2016/2017_RDM2 -Série N°1_Flexion simple (Mz + Ty)_Nov.2016_Solution Page 3/3

Exercice N°3
Ty = -pl = - 57,1 = - 57,1 kN
1) Diagrammes des efforts internes
Ici, on peut tracer Ty et Mz sans calculer les réactions. Ty SzΔ
τxy = −
bΔ Iz
Avec la figure ci-desous, on a :
 TAB(x) = - p.x ⇒ TAB(0) = 0 et TAB(l) = p.l bΔ = 6 mm
 MAB(x) = -p.x2/2 − 5
𝑆𝑧𝛥 (𝛺𝛥 ) = 6.100. (−50) + 94 .8 . (−96) = −1,022. 10 𝑚𝑚3
M’AB(x) = -p.x = 0 ⇒ x0 =0 et M’’AB(x) = -p < 0.
A.N :
MAB(0) = 0 et MAB(l) = - pl2/2
(−57,1. 103 ). (−1,022. 105 )
𝜏𝑥𝑦𝑚𝑎𝑥 = 𝜏𝐺𝑥𝑦𝑚𝑎𝑥 = − ⇒
6. 1,787. 107

y p
𝝉𝑮𝒙𝒚𝒎𝒂𝒙 = −𝟓𝟒, 𝟒 𝑴𝑷𝒂
x
l =1m
b) τHxymax
Ty Dans ce cas, toujours dans la section d’encastrement :
(kN) B x bΔ = 6 mm
A − Il est plus simple de calculer SzΔ (𝛺+
𝛥)

SzΔ (𝛺𝛥− ) = − SzΔ (𝛺𝛥+ ) = −(100.8.96) = −76800 𝑚𝑚3


-pl

A.N :
-pl/2
(−57,1. 103 ). (−76800)
τHxymax = − ⇒
6. 1,787. 107
A −
x
𝝉𝑯𝒙𝒚𝒎𝒂𝒙 = −𝟒𝟎, 𝟗 𝑴𝑷𝒂
Mz B
(kNm) Remarque
Il y a lieu de signaler que la contrainte de cisaillement
2) Détermination de pmax maximale en un point se détermine par la théorie des
En utilisant │Mmax │=pl2/8 états de contrainte qui a une certaine direction.
La section est doublement symétrique. Ici, on s’est intéressé aux contraintes de cisaillement
Iz = 100.2003/12 – 2.47.1843/12 ⇒ tangentes (τxy = τyx) à la section droite d’une barre.
Iz = 1,787.107 mm4
|𝑀𝑚𝑎𝑥 | ℎ
𝜎𝑚𝑎𝑥 = |𝜎1𝑥 | = |𝜎2𝑥 | = . ≤ 𝜎̅
𝐼𝑧 2
Avec 𝜎̅ = |𝜎 𝑐 = |𝜎
̅̅̅| ̅𝑡 | = 160 𝑀𝑃𝑎
𝑝. 𝑙 2 ℎ 4. 𝐼𝑧 . 𝜎̅
. ≤ 𝜎̅ ⇒ 𝑝≤
2. 𝐼𝑧 2 𝑙2 . ℎ

A.N.
4.1,787. 107 . 160
𝑝≤ = 57,18 𝑁/𝑚𝑚
10002 . 200
𝒑𝒎𝒂𝒙 = 𝟓𝟕, 𝟏 𝒌𝑵/𝒎

3) τxymax et τH,xymax
a) τxymax
La section étant doublement symétrique, τxymax est
maximum au centre de gravité de la section droite où
Ty est maximum, c'est-à-dire ici à l’encastrement
avec :

M. SAAD_2016/2017

Vous aimerez peut-être aussi