Vous êtes sur la page 1sur 1

Chapitre 1 : Gestion de la trésorerie 10

I- Processus de gestion de la trésorerie :


La gestion de la trésorerie est l'ensemble des mécanismes qui
permettent à une entreprise de prévoir et de gérer les flux, d'anticiper et de
prévenir les risques financiers, de négocier et de contrôler les opérations
bancaires, de placer les excédents et, surtout, d'assurer sa rentabilité et sa
solvabilité.
Le processus de gestion de la trésorerie passe par trois étapes : la
prévision, les ajustements et le contrôle de la trésorerie.
1 La prévision :
-

La gestion de la trésorerie implique de disposer d'outils de gestion


prévisionnels afin de mesurer de manière précise le besoin de financement
immédiat et futur de l'entreprise.
Les prévisions de trésorerie annuelle, avec un découpage mensuel, sont la
résultante des différents budgets. Elles permettent ensuite d'établir un
compte de résultat prévisionnel et un bilan prévisionnel.
La qualité des décisions à prendre en matière de gestion de la trésorerie
dépend en grande partie de la qualité des systèmes d'information en place:
comptabilité générale, analytique, budgets, etc. La qualité de la prévision est
tributaire de la formation de base sur laquelle elle est bâtie : lorsque la
qualité de l'information comptable ou des séries statistiques élaborées est
faible, la prévision peut être établie avec un degré de précision satisfaisant
2 Les ajustements :
-

Après l'établissement des prévisions, l'entreprise doit réaliser les ajustements


nécessaires sur la trésorerie prévisionnelle. On distingue deux cas :
1" cas : Excédent de trésorerie (encaissements > décaissements)
Dans cette hypothèse, l'entreprise devra envisager soit le placement a
court terme de ses disponibilités oisives ou encore le paiement anticipe de
ses dettes, soit la réalisation d'investissements de manière à rentabiliser les
fonds disponibles.
eneeas : Déficit de trésorerie (encaissements < décaissements)
Dans ce cas, l'entreprise devra envisager soit la demande de concou rs
bancaires de trésorerie, soit le réajustement des délais de règlement des
clients et des délais de paiement des fournisseurs, ou encore l'augmentation de
la rotation des stocks.
3 Le contrôle :
-

Le contrôle de la trésorerie a pour but de confronter lesprévisions des


encaissements-décaissements, des concours bancaires nécessaires ou ae
placements financiers à effectuer avec les réalisations.