Vous êtes sur la page 1sur 2

Lycée Pilote Monastir Devoir de contrôle n° : 2 4 Math

Lycée Hédi Khéfacha MATHEMATIQUES


Profs : M . Hassine – F . Zemni
M .Krir – H .Yakoubi – I . Aguir Durée : 2 h Le 27/03/20201

Exercice 1 : ( 6 points )

Le plan est orienté dans le sens direct.


Dans la figure ci-dessous ABCD est un carré direct de centre O
BEC est un triangle équilatéral direct
Les points I , J et K sont les milieux respectifs des segments [AB] , [BC] et [EB].
1) a) Montrer qu’il existe un seul déplacement f qui envoie A sur C et B sur D.
b) Caractériser f .
c) Déterminer la droite  tel que f  S S(OI) .
2) Soit g l’antidéplacement qui envoie A sur C et B sur D.
a) Montrer que g est une symétrie glissante.
b) Montrer que g = S(CD) f  f S(AB) .
c) Déterminer la forme réduite de g .
3) Soit h l’antidéplacement qui envoie B sur E et C sur B .
a) Déterminer h(J) .
b) Montrer que h est une symétrie glissante et déterminer sa forme réduite.
4) On suppose que AB = 1. Le plan étant muni d'un repère orthonormé direct (A, AB, AD) .
Soit  l’application du plan dans lui même qui à tout point M d’affixe z associe le point M’ d’affixe
z ' tel que z '  z  1  i .
a) Montrer que  est un antidéplacement.
b) Montrer que  = g .
c) Déterminer l’affixe du point E puis l’affixe de son image E’ par g.
Exercice 2 : ( 7 points )

 1   1  2x  1
1) Soit g la fonction définie sur   ,   par g(x) = ln  x    .
 2   2  2x  1

a) Dresser le tableau de variation de g.

1  1 
b) Calculer g   et déterminer le signe de g sur
2   2 ,  

 1   1  1
2) Soit f la fonction définie sur   ,   par f(x) =  x   ln  x  
 2   2  2

On désigne par (C) la courbe représentative de f dans un repère orthonormé (O, i, j ).

a) Dresser le tableau de variation de f.

b) Tracer (C).
3
1 1
3) On considère la suite (un) définie sur * par u n   (x  ) n ln(x  )dx .
1
2
2 2 2
ln 2
a) Montrer que pour tout n  1 , 0  u n  . En déduire la limite de la suite (un).
n 1
b) A l’aide d’une intégration par parties, montrer que pour tout n  * :
ln 2 2 n 32 (2x  1)n 1
n  1 n  1 2 2x  1
un   1 dx .
2 n
1 3  1  1 n 1
4) On pose pour n  * et x [ , ] , Sn (x)  1   x     x    ...   1  x  
2 2  2  2  2
n 1
 1  (2x  1)
n
2
a) Montrer que Sn (x)    .
2x  1  2  2x  1
ln 2 (1)n 1  1 1 (1) n 1 
b) Déduire que u n        .
n  1 n  1  n  1 
ln 2 1 ...
2 3
(1)k
n
5) Montrer que lim
n 

k 0 k  1
 ln 2 .

Exercice 3 : ( 7 points )
1
A) Soit f0 la fonction définie sur 0,  par f 0 (x)  .
x
1 x
Pour tout entier naturel n et pour tout x 0,  , on pose f n 1 (x) 
x 1
f n (t)dt .

On note (Cn) la courbe représentative de f n dans un repère orthonormé (O, i, j ) .


ln x
1) a) Montrer que pour tout x  0,  , f1 (x)  .
x
b) Dresser les tableaux de variations de chacune des fonctions f 0 et f1 .

2) Déterminer suivant les valeurs de x, les positions relatives de (C 0) et (C1) .


3) Construire (C0) et (C1) dans le même repère .
4) Calculer l’aire du domaine plan délimité par les courbes (C 0) et (C1) et les droites d’équations
respectives x = 1 et x = e 2 .
f n (t)
B) Pour tout entier naturel n et pour tout x 0,  , on pose Fn (x)  
x
dt
t 1

1) a) Montrer par récurrence que pour tout entier naturel n la fonction f n est dérivable sur 0,  .
f n 1 (x)  f n (x)
b) Montrer que pour tout n  et pour tout x  0,  , f 'n 1 (x)  .
x
2) a) En déduire que pour tout n  et pour tout x  0,  , Fn (x)  Fn 1 (x)  fn 1 (x) .
n
b) Vérifier alors que pour tout n  et pour tout x  0,  on a : f
k 0
k (x)  f 0 (x)  F0 (x)  Fn (x) .

ln n x
3) a) Montrer par récurrence que pour tout n * et pour tout x  0,  , f n (x)  .
n!x

1
b) Montrer que pour tout n  et pour tout x  1, e , f n (x)  .
n!

c) En déduire que la suite  Fn (e) n est convergente et calculer sa limite.

n
1
4) Montrer que lim
n 
 k!  e .
k 0
N.B : On note pour tout n * , n!  1 2  3 ... n et 0!  1 .

Vous aimerez peut-être aussi