Vous êtes sur la page 1sur 1

Conclusion

Ce stage a été particulièrement intéressant pour mieux comprendre l’interaction entre les différents
corps de métier et l’importance d’une cohésion et d’une organisation générale pendant toute la
durée du chantier.

Se déplacer in situ sur un chantier permet de mieux comprendre les cours de construction que nous
suivons à l’école. La théorie devient plus concrète et, au delà de la compréhension des différents
systèmes utilisés, on saisi surtout les problèmes liés à la mise en œuvre de ces derniers. On se rend
bien compte que les plans d’exécution et les études réalisées au préalable ne sont pas des éléments
qui permettent de tout anticiper, et que beaucoup de choses se précisent au fur et à mesure que le
chantier avance.

Ce stage m’a aussi permis de me familiariser avec le vocabulaire de la construction, notamment avec
tous les acronymes utilisés lors des réunions de chantier. En effet, même si nous en avons étudié
certains, j’avais vraiment du mal à suivre aux réunions au début, tout le monde s’exprimant dans un
vocabulaire qui ne m’était pas familier. En plus, les corps de métier défilant les uns après les autres,
nous devions passer d’un sujet à un autre, et ce ne sont pas forcément les mêmes corps de métier
chaque semaine.

C’est intéressant aussi de voir la mise en pratique de ce que l’on nous apprend en atelier
d’architecture. La réalité est tout autre et l’architecte passe beaucoup plus de temps à gérer des
problèmes administratifs, juridiques et financiers qu’à concevoir son projet.