Vous êtes sur la page 1sur 46

OFPPT

Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail

Institut Spécialisé dans les Métiers de Transport Routier

AIT MELLOUL

EFFECTUEE À: LA SOCIETE SOFPRIM

RÉALISÉ PAR: HAKIMA LOUKRIMI

ENCADRÉ PAR   : MR YOUNANI

OPTION: TECHNICIEN SPECIALISE


D'EXPLOITATION EN TRANSPORT

1
OFPPT

Je dédie ce modeste rapport en premier lieu A mes chers parents


pour tous les sacrifices qu'ils ont faits pour moi et je leur souhaite
bonne et longue vie inchallah. A tout mes fidèles amis et a tout les
stagiaires de groupe technicien spécialisé en exploitation de
transport. A touts les fonctionnaires de SOFPRIM qui m'ont
aidée durant mon stage. A mon formateur Mr YOUNANI de
l'institut spécialisé dans les métiers dé transport routier Agadir.

2
OFPPT

La
réalisatio
n de ce travail ne saurait être considérée comme le fruit d'un effort
individuel, tout au contraire, ce travail est le résultat d'un
.ensemble conjugué d'apports humains, financiers et intellectuels

Certes, je ne peux pas citer ici toutes les personnes qui m’a
apporté leur soutien, mais je tiens tout de même à remercier
: particulièrement

Mr YOUNANI, mon encadrant de stage, pour leur dévouement


.à améliorer la qualité de notre formation

Mr. FELLANI SMAIL, le gérant de SOFPRIM, et Mr


ASEBANE Mustapha, le responsable de la station, tout d’abord
pour m’avoir admise au sein de cette honorable société afin que je
fasse mes preuves en tant que stagiaire et ensuite, pour leur
soutien et les efforts dont ils ont fait preuve durant la période où
j’ai effectué mon stage.La suite de mes remerciements iront à
toute l’équipe pédagogique de l’Institut Supérieur dans les Métiers
de Transport Routier D’AIT MELLOUL et les intervenants
professionnels responsables de formation d’initiation pour avoir
.assuré la partie théorique de celle-ci

3
OFPPT

 INTRODUCTION ………………………………………………………………...... .5
 PREMIERE PARTIE: PRESENTATION DE LA SOCIETE ………………….....6
- I/ La présentation du SOFPRIM
• 1/Carte d'identité:
• 2/ Gamme de production: …………………………………………………7
• 3/ Clients:
- II/ L'organigramme:………………………………………………………….8
- III/ Description des services …………………………………………………9

 DEUXIEME PARTIE: LE DEROULEMENT DES ACTIVITE AU SEIN DE


SOCIETE……………………………………………………………………................11
- I/ LE DEROULEMENT DES ACTIVITE AU SEI DE SOFPRIM:
• 1/ Les étapes de production:
• 2/ Les détails technique: ………………………………………………….13
- II/ La chaine logistique cas SOFPRIM: ………………………………………14
• 1/ La logistique amont:
• 2/ La logistique interne: …………………………………………………..16
• 3/ La logistique externe: ………………………………………................30
o 3_1/ L'exportation:
o 3_2/ La vente des écarts: ………………………………………..38
 TROISIEME PARTIE: ………………………………………………….…………….39
- Les taches effectuées :
 CONCLUSION: ………………………………………………………………………..40
 Les annexes

4
OFPPT

Après chaque formation professionnelle, le stagiaire effectuent un


stage afin d’exploiter ses connaissances acquis lors d’une période des
études et d’apprentissage.
Cette période d’essai est plus que nécessaire, elle est indispensable à
l’adaptation et l’intégration des débutants pour couronner le résultat des
efforts fournis durant sa  formation, elle aide à contacter le monde du
travail et d’établir une relation entre la théorie et la pratique. Cette
expérience permet de compléter le savoir-faire, de découvrir le sens de la
responsabilité en faisant des contacts avec des professionnels, ainsi que
mettre en œuvre les connaissances acquises au sein de l’institut.
J’ai eu l’occasion de passer mon stage d’initialisation au service expédition
au sein de la société SOFPRIM.
Ce stage ma permet de me préparer à l’intégration dans le milieu
professionnel, de mieux connaître le contexte de l’entreprise et d’assurer
une corrélation entre les notions théoriques et les travaux pratiques.

5
OFPPT

6
OFPPT

A.–La présentation du «  SOFPRIM»:


1. LA FICHE TECHNIQUE DE LA SOCIÉTÉ :

Raison sociale : SOFPRIM

Date de création : 1991

Forme Juridique: Sarl

.Activité Principale: Conditionnement de tomate, courgette, haricot, poivron, piment et melon


2.
2.
Adresse: Lot B 604 Zone Industrielle AIT MELLOUL 2.
2.
Tél: 0528242872 / 0528241593
2.
Fax: 0528242872 / 0528241595 2.
2.
E-mail: sofprim@menara.ma
2.
Gérant : Mr. FELLANI SMAIL 2.
2.
Responsable station: Mr. ASEBANE Mustapha
2.
.Effectif globale: Variable de 200à 360 personnes selon la compagne 2.
2.
Personnel permanent: 8
2.
Cadres: 3 2.
2.
G
amme de produits:

7
OFPPT
La station SOFPRIM a pour activité principale le conditionnement des primeurs :

Tomates, courgette, haricot, poivron, et melon.

Les fruits cueillis des arbres sont conditionnés dans des colis en carton, ou en
plastique ou en bois, après lavage, triage, calibrage.

3. Les clients:

3/1-Les clients de la station:


La station SOFPRIM est affiliée au groupe d'export <<AGRI SOUSS>> son
principal client qui assure le lien entre la station SOFPRIM et les clients finaux
dans les pays de destination.

AGRI SOUSS: AGRI-SOUSS est le plus important groupement


d’exportateurs de fruits et légumes au Maroc.

Grâ ce au professionnalisme de ses producteurs et de ses stations de


conditionnement, AGRI-SOUSS exporte ses produits à presque toutes
les régions du monde avec un service de grande qualité.
AGRI-SOUSS contrô le la totalité de ses exportations de la fourche à la
fourchette, et assure la sécurité alimentaire de ses produits.

Traçabilité : La compétence et le savoir faire, l’organisation des stations


de conditionnement et exploitations agricoles est telle qu'ils sont
capables de déterminer dans des délais records l’origine de n’importe
quel produit exporté, les différents traitements opérés, et tous les
clients qui l’ont reçu.
Certification : - EUREP GAP - BRC - HACCP - ISO 9001.

3/2-Le marché de la station:


La totalité des produits élaborés par la station SOFPRIM et sont destinés au
marché de l'exportation: Union Européen, Russie.

Ne sont écoulé sur le marché local que les écarts de triage.

B.L’organigramme  :

8
OFPPT

GERANT

Responsable Responsable Service Service


de station qualité comptable export

Colisage Assistant qualité

Magasinier Agréeurs Agent


réception

Frigoriste

Maintenance

Ouvriers

C.Description des missions

9
OFPPT
 Chef de la station :
 Responsable des ouvriers
 Relation avec les autres services
 Suivi les états journalier des ouvriers
 Contrôle le travail de chaque ouvrier et ouvrière dans la station
 En contact quotidiennement avec PDG
 Responsable qualité :
 Veiller à l’application du système qualité adopté par la station et au
bon fonctionnement de ce dernier.
 Assure la résolution de tout problème lié au système management
qualité, le suivi de la qualité des produits réceptionnés de la part des
producteurs.
 Veille à ce que le produit fourni par la station soit en bonne qualité.
 Secrétaire :
 Répondre au téléphone
 Envoyer et recevoir les fax
 Saisir les factures.
 Service comptabilité: 
 Préparer les états de paie Paiement de la personne salariée
 Déclaration du CNSS
 Suivi les dossiers des assurances
 Règlements des dossiers des fournisseurs
 Suivi des comptes bancaires
 Service export:
 Veiller à la conformité des documents export para port aux
réglementations nationales et internationales.
 Il Instruire les dossiers des importations et veiller au respect de
cahier de charge de la réglementation en vigueur.
 Coordonner des activités avec les autres services de la société.
 Service expédition:
 Recevoir la fiche de « prévision de la récolte »de chaque domaine réalisée par le
responsable technique : tonnage de la récolte de chaque variété.…
 En contacte toujours avec les clients étrangers (commissionnaire)
 Recevoir la commande.

10
OFPPT
 Etablir le programme d’export et le distribuer a des certains autres services
(chef station premièrement et responsable calibreuse …)
 Etablir les fiches palettes (produit fini)
 Suivi et contrôler de chargement des camions transportant le produit fini
 En contacte avec la société de transport
 Remplir sur le système les documents douane nécessaires : la facture
Commerciale, bon de mise à quai, Certificat de conformité, CMR
 Responsable frigo :
 Régler la température normale de chaque produit –
 Contrôle le chargement des palettes –
 En contact permanent avec responsable export

11
OFPPT

12
OFPPT
I-LE DEROULEMENT DE L'ACTIVITE AU SEIN DE LA
STATION SOFPRIM:

1-LES ÉTAPES DE PRODUCTION :


Toute marchandise de légumes conditionnée et emballée est destinée à
l’exportation doit obligatoirement passer par plusieurs étapes ces
dernières sont réalisée selon des procédures différents. Apres la récolte du
produit (tomates, tomates cerises, courgette…) obligatoirement se passe
par un agréage qualité a la réception dans ce cas on vérifie la conformité
du produit(conforme ou non conforme)puis l’agréage qualité âpres
l’emballage on vérifie le calibre le poids et on détermine le pourcentage
des autre défauts(les écarts) ou un corps étranger après cette étape le
produit conforme se passe au frigo on respectant sa température chaque
produit a sa température et la durée qu’on doit laisser au frigo puis on
passe a l’expédition des produits c’est la dernière étape pour envoyer au
client un produit légal et de qualité .

Pour éclaircir un peu l’enchainement du travail de la station d’emballage


nous devons traiter les principales étapes que tout produit destiné à
l’export doit y passer :

13
OFPPT

14
OFPPT
2-LES DÉTAILS TECHNIQUES :
 La réception: réceptionner les arrivages de la matière première et
contrô ler la fiche de traitement DAR (Durée Avant Récolte) et la
conformité des pesticides avant de déchargement de la marchandise.
 Entreposage: décharger et Déposer temporairement les lots reçus
à l'aire de réception à l'aide de deux chariots élévateurs.
 Agréage matière première: contrô ler la qualité des produits avant
leur versement.
 Versement: les ouvriers versent les lots dans la chaîne de
conditionnement.
 Pré-triage: Les produits versés passent sur un système de
convoyage qui permet de les trier dans le but d’éliminer les produits de
petit calibre ainsi que tout corps étranger.

Les produits éliminés sont considérés comme des écarts. Ces produits
sont pesés afin de déduire leur poids du poids total « tout venant » de
chaque producteur, ils subissent ensuite un triage traditionnel pour
qu’ils soient destinés au marché local.

 Lavage: la marchandise passe sur la machine (le versement) dans


la première étape au (lavage) pour le nettoyage avec l’eau, et brossage,
et enfin séchage.
 Essorage/Brossage: Cette phase se fait mécaniquement à l’aide
des rouleaux épongés et des brosses, les produits passent sur des
rouleaux épongés. A l’aide du mouvement circulaire et lent que font ces
rouleaux, les produits sont essuyés de tous les cotés.
 Séchage: Cette phase est nécessaire pour compléter la phase
précédente (l’essorage des produits). Il est effectué dans un four selon des
conditions climatiques. C’est le faite de sécher les produits.
 Calibrage: c’est la calibreuse qui choisie le calibre demandé c'est-
à -dire le diamètre du produit chaque calibre est connu par un intervalle
exprimé en millimètre. Citant un exemple de la tomate :

Code et échelle du calibre tomate

15
OFPPT

Code du Diamètre en
calibre mm
0 ≤20
1 >20≤25
2 >25≤30
3 >30≤35
4 >35≤40
5 >40≤47
6 >47≤57
7 >57≤67
8 >67≤82
9 >82≤102
10 >102

 Triage: Cette phase est assurée par un ensemble du personnel


divisé comme suit :
1. les ouvrières : divisées en plusieurs équipes, chaque équipe se
spécialise en un calibre.
2. Les cabrâmes : chacun d’eux supervise et assure la bonne
productivité de son équipe.
3. Les ouvrières trient les produits dans le but d’éliminer ceux qui
ne répondent pas aux normes en vigueur, c’est-à-dire ceux qui
présentent des défauts visibles (déformés, cicatrisés, défaut de
coloration…). Les produits éliminés seront envoyés vers la zone
des écarts.

Parmi les défauts généraux qui peuvent atteindre un produit, nous


pouvons distinguer les suivants (par ordre décroissant) :

- Défauts de coloration

16
OFPPT
- collet vert

- sur maturité

- Blessures

- éclatement

- Pépino

 Emballage/ Etiquetage: L’emballage est effectué pour assurer la


protection et la présentation adéquate et convenable des différents
produits fournis par la station. Cette phase est ainsi faite sous des
contrô les visuels, portant sur la manière et les moyens utilisés pour
l’emballage, par les contrô leurs qualités et les chefs d’équipe, Ils veillent
aussi à ce que les colis ne contiennent pas des corps étrangers, pour
assurer une bonne qualité d’emballage aux produits de la station.

A cette étape, les ouvrières s’assurent à ce que chaque colis doive


comporter un poids déterminé. Afin de maîtriser ce poids, une vérification
périodique du poids est effectuée pour s’assurer de son exactitude.
Ensuite chaque variété de produit soit mise dans un type d’emballage
convenable, toute en respectant les exigences commerciales ainsi que
celles demandées par la clientèle.

Les ouvrières disposent des étiquettes pour étiqueter les produits


emballés.

Ces étiquettes se différents en fonction de type d’emballage, de calibre, et


de la marque

 Palettisation: Avant de passer à la palettisation, les colis doivent


être pesés, une fois qu’un colis est rempli et peser, il sera mis sur la
palette. Et d’autres ouvrières se chargent de mettre les étiquettes de
marque sur les colis, ainsi que les étiquettes de code de traçabilité.

Le montage des palettes se fait suivant un plan de rangement mis à


disposition par le responsable de la station.

 Agréage produit fini: contrô ler les colis de produit fini.

17
OFPPT
 Cerclage: après le palettage la marchandise passe à la dernière
étape dite le cerclage : c’est simplement l’attachement des colis entre
eus avec couvercles.
 Colisage/Pesage: compter le nombre de colis de chaque
producteur sur palette, et identifier le calibre, et les remplir sur une fiche
s'appelle détails palette, qui attacher sur la palette, et lors la palette est
fini le manutentionnaire transporter la palette à la bascule en utilise le
transpalette manuel pour remplir la liste colisage.
 Stockage: la marchandise stocké à des salles frigorifique, sous une
température de 8 °C pour la tomate et 6°C pour les légumes.
 Expédition: Etablir un dossier complet pour chaque départ,
réservation des camions et l'expédition dans une température égale 8 °C
avant le chargement.

II-LA CHAINE LOGISTIQUE: CAS SOFPRIM

1-LA LOGISTIQUE AMONT:

La station de la société SOFPRIM reçoit deux types de produits intégrés


dans le produit fini :

• Les fruits et légumes (la matière première).

• Les produits d’emballages et les produits nécessaires pour le


conditionnement.

18
OFPPT
Pour assurer la mise à disposition des quantités des fruits et
légumes, des produits d’emballages ainsi que les accessoires de
conditionnement, au bon moment et dans les

meilleures conditions, la société suit un ensemble des actions qui


composent à l’ensemble sa logistique amont.

1/1_ Les fournisseurs des fruits et légumes:

La station de la société SOFPRIM s’approvisionne en matière de


fruits et légumes à partir de ses producteurs. ‹‹Un producteur c’est une
unité de production, qui contient une ou plusieurs fermes››.

Au début de chaque compagne, chacun des techniciens agricoles des


producteurs (fermes) évalue ses produits, ensuite il transmet les
résultats au responsable qualité de la station. C’est ainsi ce dernier peut
estimer la production. Cette estimation sera la base des programmes de
conditionnement établit par les stations et ainsi les programmes
d’exportation établis par le prestataire logistique.

Avant le commencement de la cueillette des produits, le responsable


qualité procède à des analyses de chaque variété pour tester la qualité
de ces derniers. Ces analyses ont pour objectif de vérifier la conformité
du produit aux exigences des clients, sachant que la station est certifiée
GAP.

19
OFPPT
Une fois la marchandise est prête la société utilise ses propres
véhicules pour l’acheminer vers la station, ces véhicules sont souvent
des camions porteurs.

1/2 _Les fournisseurs des emballages:

En matière d’emballage, la station procède à l’acquisition des


emballages préfabriqués : ce sont des emballages entiers.

La station a choisi des fournisseurs d’emballage capables d’assurer


ses besoins au niveau qualitatif, quantitatif. Et pour éviter les
contraintes logistiques qui peuvent se présenter.

L’acheminement des emballages est assuré par les véhicules des


fournisseurs.

2-LA LOGISTIQUE INTRNE:

2/1_ L'approvisionnement en emballage et accessoires:

a. La gestion de l’approvisionnement :

A l’aide des informations fournis quotidiennement par le


magasinier, le responsable de la station établit un programme
d’approvisionnement qui répond aux besoins de la station.

20
OFPPT

Les emballages utilisés se diversifient selon les variétés des


produits, cela est avantageux pour la station car il peut
garder un stock stable le long de la compagne jusqu’aux

derniers étapes de la compagne où il arrête


l’approvisionnement en emballage et commence à liquider les
derniers articles stockés.

b. La gestion des commandes :

La gestion des commandes, fait partie de la gestion administrative,


mais elle reste aussi étroitement liée à la logistique.

A partir de l’état journalier du stock, le magasinier vérifie les


besoins de la station puis informe le responsable de la station qui
décide soit par approbation soit par refus. En cas d’approbation, le
magasinier passe la étroitement commande soit par fax ou par appel
téléphonique.

c. La réception :
Une fois la commande d’emballages est arrivée à la station, le
magasinier, et avant la réception, procède à une vérification
quantitative et qualitative sur présentation d’un bon de livraison. Si la
marchandise est conforme à celle commandée, les manutentionnaires
procèdent immédiatement au déchargement. En cas de présence des
articles non conformes ou endommagés, ils seront immédiatement
restitués.

21
OFPPT

22
OFPPT

23
OFPPT

2/2_L'approvisionnement en fruits et légumes:

a. La gestion d’approvisionnement :

A ce niveau là , aucune gestion d’approvisionnement à n’est


effectué, parce que dés que les produits sont prêts à être exportés, les
producteurs les livrent à la station. Et la station se trouve dans
l’obligation de traiter l’ensemble des produits.

Cette gestion est confiée à l’agent du pont bascule dont les


principales taches sont les suivantes :

 Gestion du parc de l’entreprise.


 Gestion des tournées de ramassage.
 Suivi des mouvements des caisses.
 Assurer le transport (des produits et ouvriers) entre les
fermes et la station
 Assurer la bonne productivité du personnel de conduite.
 Peser les quantités des marchandises.

Chaque soir, l’agent du pont bascule reçoit, de la part des


responsables des fermes, les prévisions concernant les quantités (en
caisses) des produits qui seront récoltées le lendemain en remplissant
le document de la situation journalière des prévisions. Et c’est sur
lesquelles il se base pour lancer les tournées de ramassage.

Le lendemain, les conducteurs, après avoir chargé des caisses


vides sur leurs véhicules, passent sur le pont bascule pour peser les
véhicules. Ensuite l’agent du pont bascule remplie la fiche du
mouvement des caisses de ramassage en 4 exemplaires, il garde le

24
OFPPT
premier attaché au carnet des bons, et donne les trois autres au
conducteur. Ce dernier à sa sortie de la station il dépose un exemplaire
au gardien, et transmet les deux autres au responsable de la ferme.

La fiche du mouvement des caisses de ramassage comprend les


informations suivantes :

• La date
• Nom du Producteur (un producteur c’est une ou plusieurs
fermes)
• Numéro de ferme
• Matricule du véhicule
• Nom du chauffeur
• Signature de la société
Au niveau de la ferme les ouvriers chargent les caisses remplies
sur des palettes, tout en les séparant selon la nature du produit et le
secteur de ferme dans lequel ils ont récolté. A l’arrivée du véhicule, ils
procèdent au déchargement des caisses vides et les remplacer par des
caisses remplies par le produit.

A ce moment là , le responsable de la ferme, dés qu’il reçoit la fiche


du mouvement des caisses, il la signe. Et après le chargement, il remplie
le bon de livraison en 4 exemplaires dont il garde un pour son service
et donne les trois autres au conducteur. Ensuite le conducteur fait son
de départ vers la station.

A l’entrée du véhicule à la station, il passe au pont bascule pour


déduire le poids de la marchandise. Le conducteur remet un exemplaire
du bon de livraison à l’agent du pont bascule. Ce dernier à son tour lui
remet le ticket de pesage qui comporte le matricule du véhicule, le
poids brute et le poids net.

b. La réception :

Les principales taches du service réception :

25
OFPPT

 La réception, le contrô le de la marchandise et la conformité


des
Pesticides.
 Transformation du bon de livraison en bon de réception.
 Remplir les bons de ramassage de caisses vides ou les bons
de
Sortie.
 Attribuer un code de traçabilité à chaque lot réceptionné.
 Suivi des versements des lots.
 Assurer une bonne organisation des documents liés à son service.
 Calculer le pourcentage des écarts journalier de chaque
Producteur.

Ce service dispos deux manutentionnaires à l aide des chariots


élévateurs, pour décharger les marchandises, qui permettent de
décharger deux véhicules à la fois.

Le service reçoit de la part du conducteur un exemplaire du bon de


livraison, avec la fiche de traitement (DAR) et le ticket de pesage.
Ensuite le service passe à la saisie des informations comportées par le
bon de livraison, sur un programme appelé LOGISTA. Pour établir des

bons de réception, en attribuant à chaque lot reçu un code de


traçabilité. Ce code se présente de la manière suivante : AABBCC

 AA : numéro référent du producteur.


 BB : le jour et le numéro de la semaine dans l’année.
 CC : le numéro du lot.

26
OFPPT
c. le stockage :
Pour le stockage des marchandises, la station dispose une zone
de stockage on appelle l'aire de réception, Le déplacement des
marchandises à cette zone est assuré par deux manutentionnaires à
l’aide des chariots élévateurs. Ils déplacent lot par lot.

2/3_La chaîne de production:

Après la réception des produits et leur stockage, ils entre dans


l’activité principale de la station, C’est le conditionnement.

a. Agréage à la réception :
La mission du service d’agréage à la réception c’est de contrô ler la
qualité des produits avant leur versement. Ce contrô le s’applique à un
échantillon de chaque lot. La taille de l’échantillon varie
proportionnellement à au nombre des caisses comme suit :

.…501 .…301 .…101 Nombre de


>1000 100 <
1000 500 300 caisses

La taille de
15 10 9 7 5
l’échantillon

L'agréeur matière première traite les produits de l’échantillon


toute en séparant ceux qui présentent des défauts de qualité, de ceux
qui sont en bon état. Ensuite elle pèse le poids des produits qui ont le
même défaut, pour déterminer le taux que représente chaque défaut
par rapport à l’échantillon, ainsi que le taux de l’écart. Le résultat lui
permet de déterminer si le lot est valable au versement ou non.

27
OFPPT
Le responsable d’agréage reprend les résultats du traitement sur la
fiche d’agréage à la réception. Ce document contient les mentions
suivantes :

 L’identification du lot
 Les défauts de récolte et de transport
 Les défauts du produit

b. Versement :
Le versement c’est le fait de passer une quantité de marchandise
pour alimenter la chaîne de production. L’agent versement attribue à
chaque lot un numéro de versement. Ensuite il informe le service
réception, qui doit à son tour saisir les informations liées au lot versé
avec le numéro de versement.

La cadence du versement varie selon le taux d’écart estimé par le


responsable d’agréage à la réception, et le programme de
Conditionnement journalier.

c. Pré-triage :
Cette phase consiste à ce que les produits versés passent sur des
rouleaux qui permettent de les trier dans le but d’éliminer les produits
de petit calibre ainsi que tout corps étranger.

Les produits éliminés sont considérés comme des écarts. Ces


produits sont pesés afin de déduire leur poids du poids total « tout
venant » de chaque producteur. Ils subissent ensuite un triage
traditionnel pour qu’ils soient destinés à la vente de marché local.

28
OFPPT
d. Lavage :
Après leur passage par la grille, les produits passe à l’opération de
lavage avec de l’eau pour leur enlever toute impureté.

e. Essorage et Brossage :
Cette phase se fait mécaniquement à l’aide des rouleaux
épongés et des brosses, les produits passent sur des rouleaux épongés.
A l’aide du mouvement circulaire et lent que font ces rouleaux les
produits sont essuyés de tous les cotés.

f. Séchage :
Cette phase est nécessaire pour compléter la phase précédente
(l’essorage des produits). Il est effectué dans un four selon des
conditions climatiques.

g. Calibrage :

Cette étape est assurée par une calibreuse composée de cylindres


permettant la répartition des produits selon leurs dimensions (pour la
tomate). Cette dernière fait tomber les produits sur des rouleaux qui
permettent l’acheminement et la distribution de chaque calibre sur des
tables de triage.

Le tableau suivant représente les différents calibres de la tomate :

Tolérance en Diamètre Calibre Produit

29
OFPPT
poids et/ou en équatorial
nombre
mm

10% 102> C0

10% 82-102 C1

10% 67-82 C2
Tomate
10% 57-67 C3 Ronde

10% 47-57 C4

10% 40-47 C5

h. Triage :

Cette phase est assurée par un ensemble du personnel divisé


comme suit :

1. les ouvrières : divisées en plusieurs équipes, chaque équipe se


spécialise en un calibre.
2. Les caporaux : chacun d’eux supervise et assure la bonne
productivité de son équipe.
Les ouvrières trient les produits dans le but d’éliminer ceux qui ne
répondent pas aux normes en vigueur, c’est-à -dire ceux qui présentent
des défauts visibles (déformés, cicatrisés, défaut de coloration…). Les
produits éliminés seront envoyés vers la zone des écarts.

Parmi les défauts généraux qui peuvent atteindre un produit, nous


pouvons distinguer les suivants :

- Défauts de coloration

30
OFPPT
- Défauts de forme

- Défauts de développement

- Défauts d’épiderme

- Insectes nuisibles

- Blessures

- Eclatement

- Pourriture

i. Emballage/ étiquetage :

L’emballage est effectué pour assurer la protection et la


présentation adéquate et convenable des différents produits fournis
par la station. Cette phase est ainsi faite sous des contrô les visuels,
portant sur la manière et les moyens utilisés pour l’emballage, par les
contrô leurs qualités et les chefs d’équipe.

Ces contrô leurs veillent à ce que les différents matériaux utilisés à


l’intérieur des colis soient propres, de matière de manière à ce qu’ils ne
causent aucune altération (externe ou interne) aux produits. Ils veillent
aussi à ce que les colis ne contiennent pas des corps étrangers, pour
assurer une bonne qualité d’emballage aux produits de la station.

A cette étape, les ouvrières s’assurent à ce que chaque colis doive


comporter un poids déterminé. Afin de maîtriser ce poids, une
vérification périodique du poids est effectuée pour s’assurer de son
exactitude. Ensuite chaque variété de produit soit mise dans un type
d’emballage convenable, toute en respectant les exigences
commerciales ainsi que celles demandées par la clientèle. Les ouvrières
disposent des étiquettes pour étiqueter les produits emballés. Ainsi que
les étiquettes de code de traçabilité.

j. Palettisation :

31
OFPPT
Avant de passer à la palettisation, les colis doit être pesé, sachant
que la destination, (RUSSIE: de 6.520 kg à 6.620 kg), (FRANCE; de
6.480 kg à 6.520 kg).

Une fois qu’un colis est rempli et peser, il sera mis sur la palette. Et
d’autres ouvrières se chargent de mettre les étiquettes de marque sur
les colis, ainsi que les étiquettes de code de traçabilité.

Le montage des palettes se fait suivant un plan de rangement mis à


disposition par le responsable de la station.

- Plan de rangement des palettes :


La disposition des colis sur les palettes dépend du type
d’emballage utilisé. Le plan de rangement des différents colis est
schématisé comme suit :

_Type de palette: CHEP (120*80)

Type Dimension Nombre de Nombre de Nombre de


d’emballage couche par colis par colis par
palette couche palette

PCB 215/5 40*30*15 15 8 120

PCB 520 60*40*9 23 4 92

_Type de palette: INTER (120*100)

Type Dimension Nombre de Nombre de Nombre de


d’emballage couche par colis par colis par
palette couche palette

32
OFPPT
PCB 215/3 40*30*15 15 10 150

k. Agréage produit fini ou (contrôle au cours


de conditionnement) :
En effet cette étape se fait au moment de la palettisation sur un
échantillon des produits finis. C’est un contrô le qualitatif qui se fait de
la même manière que l’agréage à la réception.

Les résultats relevant de ce contrô le seront ensuite repris sur


le formulaire de contrô le au cours de conditionnement.

La méthodologie du contrôle du produit fini au cours de conditionnement:

_Type d'échantillonnage:

Produit Type d'échantillonnage Nombres des colis


Tomate, courgette, Globale 1 colis
Poivron et melon
Haricot et Piment Composite (300g à 500g 3 colis
par colis)
Tomate filet Composite (1 préemballé 1colis contenant 6
de 1kg par 6 préemballés) préemballés
Le prélèvement des échantillons à contrô ler se fait au niveau des
palettes en cours du montage après étiquetage, par l'alternance des
contrô les entre les lignes. La fréquence d'échantillonnage couvre toute
la durée de conditionnement du lot, sachant que la durée du contrô le
n'excède pas 15 minutes toute en respectant la taille de l'échantillon
mentionnée dans le formulaire du contrô le du produit fini (annexe1).

_Contrôle de conformité du produit:

33
OFPPT
La vérification et l'évaluation des critères du produit conditionnés
se basent sur les critères suivants:

Poids, conformité d'emballage, Marquage, conditionnement,


homogénéité, calibre, caractéristique minimales et défauts de la qualité.

_Gestion de la non-conformité:

 Cas de non-conformité relative aux défauts qualité:

La détermination de la conformité des colis se base sur la moyenne


des défauts: s'elle dépasse 10% le colis est considéré non conforme.
Alors on procède au prélèvement de 2ème et 3ème colis:

Exemple 1 Exemple 2

Colis 1 Colis 2 Colis 3 Colis 1 Colis 2 Colis 3


NC NC C NC NC NC
Dans ce cas cette partie du lot doit Dans ce cas le lot est non-
être identifiée par une fiche conforme, le responsable qualité
nommée <<sous réservée>>en et le chef de la station doivent être
attendant la présence du au courant pour remplir la fiche de
responsable qualité/ou assistant non-conformité et le mettre en
qualité afin d'avertit le caporal conformité s'il est possible.
pour renforcer le triage et écarter
les défauts.

 Cas de non-conformité relative aux caractéristiques minimales:

En cas détection d'une non-conformité colis, on procède a un


prélèvement du lot en cours de conditionnement au niveau des colis
déjà palettisés pour la vérification de la qualité du produit.

Si le colis est conforme, un autre colis est prélevé immédiatement pour


le contrô le.

34
OFPPT
Si le colis est non-conforme, le lot ou parti du lot sont considérés aussi
non-conforme et doit être isolé.

l. Cerclage de la palette :

Après le montage de la palette, les manutentionnaires se chargent


de la déplace à l’aide des transpalettes manuel afin de laisser l’espace
libre pour les nouvelles palettes. Ensuite, les ouvriers procèdent à
l’arrimage de la palette montée à l’aide des feuillards et des corniers.

m. Colisage/Pesage :
Après le cerclage de la palette, elle sera déplacée, à l’aide d’un
transpalette manuel, vers la bascule du service colisage, pour que les
assistants de ce dernier puissent déterminer son poids, et remplir la liste
colisage et la fiche palette. Puis ils mènent la liste colisage au service
expédition, et la fiche palette sera affichée à la palette. Ensuite la palette
sera déplacée vers le frigo (chambre froide) pour être stockée.

La fiche palette comporte les renseignements suivants :

 Type d’emballage.
 La variété du produit.
 Nombre de colis.
 Le n° de calibre.
 Numéro de série de la palette.
 Nombre de colis (pour chaque producteur).
 Le code Traçabilité.
 Une case concernant le contrô le qualité avant le
chargement.
 Date et l’heure de mise en froid.
 Date de chargement.

3-LA LOGISTIQUE EXTERNE:

3/1-L'exportation:

35
OFPPT
Les opérations d’export journalières, chez la société SOFPRIM, se
basent sur les commandes des clients (distributeurs), l’état de stock et
la prévision de fabrication.

Ainsi chaque matin, le service expédition effectue un contrô le


quantitatif sur l’état du stock pour déterminer les informations
suivantes :

 Les variétés des produits stockés ;


 Le nombre des palettes ;
 Nombre des colis par palette.
Le chef de la station fournie la prévision de fabrication
hebdomadaire au service expédition, basée sur la fiche des prévisions
hebdomadaires de la récolte.

a. réception des commandes :

La station SOFPRIM travaille coopère son travail avec un ensemble


des distributeurs à l’étranger, qui se chargent de la logistique des
distributions à l’export.

Au début de chaque semaine le service export de la station envoie aux


distributeurs les prévisions de fabrication hebdomadaires par Fax, ces
derniers, à la réception des commandes de leurs clients, rassemblent les
commandes de la semaine ensuite ils les envoient à la station en précisant
les dates de livraison.

b. La préparation des commandes :


Les préparations des commandes se font selon les délais de
livraison demandés par les clients et la disponibilité des quantités et
variétés commandées.

c. La réservation du transport :
Chaque jour le chef de la station fournie au service expédition un
programme prévisionnel hebdomadaire, ce programme détermine les
commandes et les détails de chaque commande, plus que la date de

36
OFPPT
livraison. Lors de la disponibilité de ces commandes aux lieux de
stockage (salles frigorifique), la présence du transport est obligée pour
effectuer la procédure de l'exportation. Le responsable d'expédition
appelle le transporteur pour envoyer les camions qui seront déplacé à
la station, et avant de l'arrivée de transport, le transporteur envoie par
e-mail les matricules des camions, pour vérifier la conformité de ces
matricules et les camions arrivés à la station.

d. Expédition et chargement :

 Service expédition :
Après avoir terminé la production et la préparation d'une
commande, le service colisage mène au responsable de contrô le la liste
colisage de chaque départ complet qui comporte le nombre de palette
sur le départ, le type d'emballage et de palette, date de chargement, la
marque et le calibre de marchandise, le nombre de colis et le poids de
chaque palette de se départ, et la destination de la marchandise. Le
responsable de contrô le photocopie cette liste et prend la copie pour
faire son contrô le quantité et qualité de la commande qui sera
exporter.la liste colisage originale reste à la disposition du service
expédition pour l'ajoute aux autres documents qu'ils seront remplir et
classer lors de stationnement du transport au quai comme suit:

Le transport peut-être un camion frigo ou un conteneur:

 CAMION FRIGO: à l'arrivée du camion à la station le


gardien de station alerte le service expédition, et l'agent d'expédition
vérifié la conformité de la matricule du tracteur et de semi remorque, il
contrô le aussi l'état général du camion, de thérmoking, et la propreté
de plancher, de plafond, parois, et l'odeur l'étanchéité des portes.
Lors de la conformité de tous ses éléments, l'agent d'expédition
demander au chauffeur de peser le véhicule sur le pont bascule, puis il
doit stationner le véhicule au quai, et prendre les copies de la carte
d'identité du chauffeur, les cartes grises du tracteur et de semi
remorque, pour commencer le chargement. Au cours de commencer le
chargement le responsable d'expédition est entrain de remplir, établir

37
OFPPT
et signer les documents ci-dessous et les classiers aux quartes dossiers
comme suit:

 Dossier d'export: ce dossier comporte;

- Facture mercuriale (souche bleue): Elle contienne :


L’adresse d’expéditeur, l’adresse de destinataire,
l’immatriculation du tracteur et de la semi-remorque, le nom
du transporteur, la date, le numéro d’expédition, la nature de
l’article, type d’emballage, nombre de palette et le nombre de
colis, poids net et brut, le n° du plomb, et le prix de l’article.

- Certificat de conformité (copie d'exemplaire exportateur):


c’est un certificat qui définit l’origine de production, le lieu
d’expédition et la conformité des emballages de cette
expédition ainsi que les informations concernant la
marchandise, cette fiche doit être signée par le contrô leur
d'EACCA.
- Détail de chargement: ce document doit aussi signer par le
chauffeur, il comporte la variété de la marchandise, les
nombre de palette, le nombre de colis, Température frigo, les
types d'emballage, la marque la destination, la date de
chargement…

- CMR (copie d'exemplaire exportateur): le titre du transport


de marchandise et le contrat internationale de transport
routier en quatre exemplaires : le premier pour l’expéditeur,
le deuxième pour le destinataire, le troisième pour le
transporteur et le dernier pour la trace de la société. Il doit
signer par le conducteur.
Les cases remplis par SOFPRIM :

38
OFPPT
A. L’adresse de l’expéditeur.
B. L’adresse de destinataire.
C. Le lieu de livraison.
D. Lieu et date de chargement.
E. Document annexe (BDQ, facture et certificat de
conformité).
F. L’immatriculation du tracteur et de la semi remorque.
G. L’immatriculation et les plombs.
H. La marque, le nombre de colis et le nombre de palette.
I. Le poids brut.

J. Température frigo, température première palette,


température dernière palette, heure frigo et l’heure de
départ.
K. Lieu et date de chargement.
L. Signature de l’expéditeur.
M. Signature de transporteur.

 Dossier pour le groupe AGRI SOUSS: ce dossier


comporte;
- Facture mercuriale (souche blanche) (Annexe 2).
- Certificat de conformité (Annexe 3) (copie d'exemplaire
exportateur).
- Bon de Mise à Quai (Annexe 4) (la partie haut de la souche
bleue): Les BDQ sont des documents officiels qui doivent être
signés par un contrô leur et vont accompagner chaque camion
jusqu’à la destination finale.
- CMR originale (Annexe 5) (exemplaire exportateur).

 Dossier d'EACCE: (Etablissement Autonome de Contrô le et


de Coordination des Exportateur).

39
OFPPT
- Bon de Mise à Quai (souche rouge).
- Certificat de conformité (originale exemplaire EACCE).

 Dossier de l'expédition:

-Bonde Mise à Quai (la partie basse de la souche bleue).


-Facture mercuriale (copie).
-Certificat de conformité (copie d'exemplaire exportateur).
-La liste colisage.
-Le détail de chargement.
-L'engagement: cette fiche doit signer par le conducteur qui est
présent lors de chargement.
-Document de transport (copies de la carte d'identité, la carte
grise du tracteur et de la semi remorque).
-CMR (copie d'exemplaire exportateur).
-Certificat de conformité (originale d'exemplaire exportateur).

 Dossier accompagne le coducteur:

-CMR (trois souches: exemplaire destinataire; exemplaire


transporteur; et exemplaire transitaire).
-Facture mercuriale (souche verte).
-Bon de Mise à Quai (souches blanche et verte).
-Certificat de conformité (originale, exemplaire destinataire).

Le responsable d'expédition scanne le CMR, le BDQ, la facture, le détail


de chargement et le certificat de conformité, et les envoient par e-mail
au transitaire.

Afin de chargement et de traiter les documents le responsable


d'expédition prend le dossier qui sera accompagne le conducteur et le
plomb que déjà désigner sur les documents, et après de la fermeture
des portes du camion, le responsable d'expédition met le plomb sur les
deux paniers des portes et les fermer, ensuite il mène le dossier

40
OFPPT
complet au chauffeur, et enfin le véhicule passe au pont bascule pour
pesé, et le voyage du camion est commence lors de leur sortie à la
station.

 EN CAS DE CONTENEUR:

Le conteneur est plus déférent du camion car le conteneur passe à


deux modes de transport; le transport routier et le transport maritime,
si on appeler le transport multimodale.
Les dossiers au cas de conteneur composent comme suit:

 Dossier d'export:

- Facture mercuriale (souche bleue).


- Contrôle de douane (copie).

 Dossier AGRI SOUSS:


- Facture mercuriale (souches blanche, et verte).
- BDQ (souches blanche, verte et la partie haut de la souche bleue).

 Dossier d'EACCE:

- BDQ (souche rouge).

 Dossier d'expédition:

- BDQ (la partie basse de la souche bleue).


- Facture mercuriale (copie).
- La liste colisage.
- Fiche de traçabilité.
- Document de transport.
- Contrôle de douane (copie): contient le nom de la société; la
destination, le numéro du plomb, le nombre de palette et de colis, le
poids et l'immatriculation du véhicule.
- Le bulletin de réception (copie).

 Dossier accompagne le conducteur:


- Contrôle de douane (originale+2copie).

41
OFPPT
- Fiche de traçabilité (originale+4 copies).
- Bulletin de réception.

 Le chargement :
 Contrôle avant chargement :

Après le prélèvement des palettes qui vont constituer la


commande, le responsable du contrô le effectue un contrô le qualitatif et
quantitatif portant sur les éléments suivants :

 la conformité des palettes prélevées à la commande,


 les étiquettes de Traçabilité,
 qualité des emballages,
 Arrimage et cerclage des palettes,
 Les températures des produits, et la semi remorque
qui sera supporté la charge.
 Chargement:

La station dispose deux quais de chargement, qui permet de charger


deux camions à la fois, elle consiste aussi à deux transpalettes
électriques en haut de quai, un transpalette électrique et le reste sont
des transpalettes manuels en bas pour déplacer les palettes de frigo au
senseur, qui permet d'élévation les palettes au niveau du quai pour
faciliter la livraison. Plus que les ponts de liaison et les rampes qui
facilitent le chargement de camion. Avec tous ces matériaux de
chargement la société gagne le temps qui joue un grand rô le le
processus logistique.

Après l’opération du chargement du véhicule, le conducteur met


des barres pour assurer le calage de la marchandise, puis il ferme la
semi remorque, à la présence du responsable du contrô le qui procède à
mettre des plombes portant des codes et le nom de l’expéditeur.

42
OFPPT

3/2-La vente des écarts:

Depuis le pré triage jusqu’à la fin de la chaîne de conditionnement,


les produits qui ne répondent pas aux exigences clients, sont éliminés.
Ces produits constituent ce qu’on appelle les écarts. Ces derniers se
réunissent à la zone des écarts, là où ils subissent un triage traditionnel
selon leurs provenances, puis ils seront mis en caisses.

Ces écarts sont destinés au marché national. C’est le chef de la


station qui est responsable de leurs ventes. Il se charge de la
négociation du prix avec les acheteurs, dans la plus part des cas les
écarts se sont vendus au prix du marché. S’il y’a consentement, l’agent
des écarts affecte des manutentionnaires qui procèdent au chargement
des caisses sur le véhicule. Ensuite l’agent édite un bon de vente des
écarts après le paiement du prix. Le bon de vente est en quatre
exemplaires : un pour l’acheteur, un pour le gardien, un pour le service
de comptabilité et le dernier reste attaché au carnet.

43
OFPPT

LES TACHES ÉFFECTUÉES:

Les premiers jours de stage sont caractérisés par l’observation et


essayer de comprendre la culture de travail. Après ces jours j'ai
effectué les taches suivantes:

Remplir le bon de réception.


Remplir les bons de ramassage.
Calculer le taux des écarts de chaque producteur.
L'agréage de la matière première.
L'agréage du produit fini.
Remplir la liste colisage.
Classifier les dossiers à l'expédition.
La baisse et l'élévation du senseur de chargement.

44
OFPPT

La logistique, ce nouveau concept est devenu la préoccupation


majeure des entreprises dans le monde entier, non seulement pour
l’aspect financier mais aussi pour l’amélioration des partenariats avec
l’ensemble des acteurs de la chaîne d’approvisionnement.

C’est ainsi qu’il indispensable pour tous les opérateurs du secteur


des agroalimentaire au Maroc. Depuis l’amont jusqu’en aval : les
producteurs, les stations d’emballages et les groupements
d’exportateurs sont appelés à mettre en place une politique logistique
fiable afin de faire face aux nouvelles exigences.

Afin d’être présent dans le marché d’exportation, qui connaît une


action de concurrence accrue, l’entreprise est appelées à améliore
l’objectif principal : satisfaire le client, ce qui en fait une composante
importante de la stratégie du marketing en entreprise. Notamment
dans le secteur de l’agroalimentaire, ainsi faire appel à une logistique
adaptée : conditions de transport, temps de transport, respect de la
chaîne du froid, manipulations, conditions de stockage…

La durée de stage que j’ai passé au sein de la société SOFPRIM, m’a


permet d’améliorer mes connaissances dans le domaine de la logistique
et transport concernant les entreprises agroalimentaires, et de pouvoir
compléter ma formation par la pratique de toutes les théories fournies
par ma formation initiale.

Enfin je souhaite que Dieu nous aide pour réussir notre formation
ainsi que notre vie professionnelle.

45
OFPPT
LES ANNEXES:

46

Vous aimerez peut-être aussi