Vous êtes sur la page 1sur 13

Determination des

masses volumiques

Realisé par :
Maazaoui Aouad Chaimae
Elghassal Othman
Idaline Hajar
Mouani Adam

Encadré par:
Mr. Charkaoui Khalid
Mr. Aalil Issam

Le 11-05-2021
Masses volumiques

Sommaire
Page
Ⅰ-INTRODUCTION……………………………………………………………...3
Ⅱ-MESURE DE LA MASSES VOLUMIQUE APPARENTE…………………4
Pour une grave………………………………………………………..4
Mode opératoire………………………………………………...4
Résultat de l’essai……………………….....................................4
Pour un sable …………………………………………………………5
Mode opératoire………………………………………………..5
Résultat de l’essai…………………………………………...….5
Pour une fine…………………………………………………………...6
Mode opératoire…………………………………….…….…….7
Résultat de l’essai……………………………………………….8
Ⅲ-MESURE DE LA MASSE VOLUMIQUE ABSOLUE ET REELLE ………..9
Pour une grave…………………………………………………………9
Mode opératoire…………………………………………………9
Résultat de l’essai………………………………………………..10
Pour un sable …………………………………………………………11
Mode opératoire………………………………………………..11
Résultat de l’essai………………………………………………12
Ⅳ-CONCLUSION……………………………………………………………….13

2
Masses volumiques

Ⅰ-Introduction

Les différentes masses volumiques sont des caractéristiques


physiques très importantes pour les granulats utilisés dans la
construction. Dans cette manipulation on s’intéressera à déterminer les
masses volumiques apparentes, absolues et réelles de trois matériaux
souvent mis en œuvre dans le domaine de génie civil (sable, grave, fine).

La masse volumique apparente : est le rapport entre la masse des


particules et le volume apparent qui comprend le volume du solide, celui
des pores et le volume de l'espace entre les grains .
La masse volumique réelle : C'est le rapport entre la masse de matériau et le
volume réel des grains (somme des volumes élémentaires des grains y compris le
volume des pores fermés).
La masse volumique absolue : Cette grandeur est intéressante pour les
matériaux poreux. Pour y accéder, il faut broyer très finement le matériau
et mesurer la masse volumique réelle de la poudre obtenue. La masse
volumique absolue est donc le rapport de la masse du matériau sur le
volume réel auquel on a soustrait le volume des pores (ouverts et
fermés). Elle est égale à la masse volumique réelle dans le cas des
matériaux non poreux.

3
Masses volumiques

Ⅱ-Mesure de la masse volumique apparente :


1. Pour une grave :
 Mode operatoire :
On verse en vrac le gravier dans le
récipient normalisé de volume
V=

On pése le contenu

On répéte ces différents opérations


3 fois et on note la moyenne des
résultats obtenu

 Résultat de l’essai :

Masse (g)
Essai 1 2910
Essai 2 2912
Essai 3 2957

Masse moyenne : 𝑴𝒎𝒐𝒚 = 2926,33 g


𝑀𝑚𝑜𝑦 2926,33
Masse apparente moyenne : 𝜌𝑎𝑝𝑝 = = = 1,399 g/cm3
𝑉𝑎𝑝𝑝 2090,73

4
Masses volumiques

𝑉𝑠
La compacite granulaire : C= = 5,21.10-4
𝑉
avec
𝑀𝑚𝑜𝑦
𝑉𝑆 = = 1,09 cm3 (𝜌𝑎𝑏𝑠 = 2663,62 g/cm3 (touver
𝜌𝑎𝑏𝑠
experientalement) )

2. Pour un sable :
 Mode operatoire :

on pese 1670g de sable (1717 – 47)

On place le sable dans le cône


d’écoulement de volume

5
Masses volumiques
On arase avec une règle métalliques
la surface du récipient une fois
rempli

On pèse le contenu

On répète l’opération 3 fois et on


note la masse moyenne

 Resultat de l essai :
Masse(kg) Masse moyenne : 1,625 kg
Essai 1 1,610
Essai 2 1,599 Masse volumique apparente :
Essai 3 1,668 𝜌𝑎𝑝𝑝 = 1,912 g/cm3

3. Pour un fine :
6
Masses volumiques
 Mode operatoire :
On prend un echantillon de masse
Et on prepare 3 prises dessai chacune de
10 g

On positionne l’ensemble mobile sur


une surface plane et on remet le
comparateur à zéro

On introduit une première prise d’essai


dans le cylindre puis on amène le piston
au contact des fines

On remonte l’ensemble mobile à une


hauteur de 100 mm et on le laisse chuter
sur sa base

7
Masses volumiques
On répète l’opération 100 fois en
s’assurant que le piston reste libre
pendant toute la durée de l’essai
On démonte l’ensemble mobile et on lit
sur le comparateur la hauteur h des
fines compactées

Après extraction on pèse la masse des


fines compactées
On refait les mêmes opérations 3 fois et
on note la moyenne des résultats
obtenus .

 RESULTAT DE LESSAI :

Hauteur des fines moyennes : 1 cm

Masse moyenne : 10 g

𝜋.𝐷2 .ℎ
Volume apparent des fines compactees : 𝑉𝑎𝑝𝑝 = = 4,90 cm3
4

𝑀𝑚𝑜𝑦 10
Masse volumique apparente : 𝜌𝑎𝑝𝑝 = = = 2,04 g/cm3
𝑉𝑎𝑝𝑝 4,90

8
Masses volumiques

Ⅲ-MESURE DE LA MASSE VOLUMIQUE ABSOLUE


ET REELLE:
1. Pour une grave :
On utilise la méthode du panier en treillis :
 mode operatoire :
on prépare une prise d’essai(7kg),et
on la lave

On place la prise d'essai préparée dans


le panier en treillis et on immerge le
tout dans le récipient rempli d'eau ,en
laissant une hauteur d'eau au-dessus
du panier valant 50 mm au moins

On élimine l’air emprisonné dans la


prise d’essai préparée en secouant le
panier et son contenu. On Laisse le
panier contenant les granulats
complètement immergé pendant cette
opération.

9
Masses volumiques
On verse la prise d’essai sur un
chiffon sec et on sèche les granulats en
surface puis on les transfère sur un
autre chiffon et on les laisse sécher à
l’air libre mais à l'abri de toute sorte
de source de chaleur jusqu'à ce que les
films d'eau visibles aient disparu). Et
on note la masse de la prise d’essai
M1

On remit le panier vide dans l'eau, le


secouer et on le pèse dans l'eau (M3).

Resultat de lessai :
𝑀1 = 7,07 kg
𝑀2 = 4,44 kg
𝑀3 = 68 g
𝑀4 = 7 kg ( choix de M4 par contrainte de temps )

𝜌 .𝑀
Masse volumique absolue : 𝜌𝑎𝑏𝑠 = [𝑀 −(𝑀 = 2663,62 kg/m3
𝑤 4
4 −𝑀 )]
2 3

𝜌 .𝑀 4
Masse volumique réelle : 𝜌𝑟𝑒𝑒𝑙𝑙𝑒 = [𝑀 −(𝑤𝑀 −𝑀 = 2594,51 kg/m3
1 2 3 )]

10
Masses volumiques

2. Pour un sable :
Afin d'effectuer ces mesures, on utilise la méthode du pycnomètre.
 mode operatoire :
on lave une prise d’essai de masse
égale à 250 g

on immerge la prise d'essai préparée


dans le pycnomètre rempli d’eau et
on élimine l'air occlus en faisant
tourner et osciller doucement le
pycnomètre en position inclinée.

on ferme le pycnomètre en ajustant


le niveau d’eau au repère gravé et
on procède à une pesée : M2.

11
Masses volumiques
On retire la prise d’essai et l’étale
pour obtenir une couche régulière
au fond du plateau puis on l’expose
à un faible courant d'air chaud
jusqu'à ce qu'on ne puisse plus voir
de trace d'humidité en surface et
que les grains n'adhèrent plus les
uns aux autres.

On pèse le pycnomètre plein d’eau :


M3.

on sèche la prise d’essai dans une


étuve ventilée à une température de
(110 ± 5) °C jusqu'à masse constante
M4

 Resultat de lessai :

𝑀1 = 262 g
12
Masses volumiques
𝑀2 =1171g
𝑀3 =1010g
𝑀4 =250g
𝜌 .𝑀
Masse volumique absolue : 𝜌𝑎𝑏𝑠 = [𝑀 −(𝑀 = 2809 kg/m3
𝑤 4
4 −𝑀 )]
2 3

𝜌 .𝑀
4
Masse volumique réelle : 𝜌𝑟𝑒𝑒𝑙𝑙𝑒 = [𝑀 −(𝑤𝑀 −𝑀 = 2475,24 kg/m3
1 2 3 )]

Ⅳ-CONCLUSION:

On remarque que pour tous les échantillons étudiés, la différence entre les masses
volumiques apparentes, réelles et absolues est présente et ceci revient à plusieurs facteurs
. En effet, pour chacun des trois cas, la masse volumique apparente est la plus faible,
suivie de la réelle et enfin l’abs. Cette différence de considération de la porosité qui parait
négligeable entame une différence de l’interprétation de la masse volumique de notre
échantillon.

13