Vous êtes sur la page 1sur 1

1. Expliquer la transaction de la politique monétaire par  Effet de substitution : montre que les ménages sont incités à b.

ges sont incités à b. Unité de compte : Pour les classiques : la demande augmente
le canal du taux d’intérêt. reporter à plus tard leur dépense de consommation car la quantité dans la même proportion, les prix augmentent, la monnaie
La politique monétaire consiste à faire varier les instruments du bien au quelle doivent renoncer aujourd’hui pour consommer neutre. Pour les Keynésiens : la demande augmente dans plus
monétaires dans le but d’atteindre un ou plusieurs objectifs Macro- une unité supplémentaire dans le future diminue. grand proportion pour les titres ce qui fera baisser les taux
économiques. Donc comment on réalise ces objectifs par le canal du  Effet de revenu : montre que le revenu permanent des ménages d’intérêt, cette baisse les amènera à réviser l’ensemble de leur
taux d’intérêt ? La variation du taux d’intérêt a un impact direct, sur augmente ou diminue selon les cas prennent l’exemple simple où proposition sur le marché de bien puisqu’il favorisera les
la consommation et l’investissement bien sûr, une augmentation du il a deux période : investissements et les achats de facteur de production, dans
taux d’intérêt réduit, la demande des crédits donc réduit la demande  Si le ménage est préteur, en première période son épargne est cette hypothèse où la monnaie agit sur la valeur des titres son
des biens et services mieux rémunéré, il consomme d’avantage dans les deux introduction n’est pas neutre.
a. Le taux d’intérêt et investissement : périodes. c. Réserve de valeur : la monnaie permet de reporter à plus tard un
Théoriquement, les entreprises peuvent financier leur investissement  Si le ménage est emprunteur, en première période son emprunt achat ou le paiement d’une dette, ainsi les transactions n’ont pas
de différend manière soit emprunté auprès des banques soit …… plus cher, il consomme moins dans les deux périodes. besoin d’être simultanées. Toute fois la monnaie est concurrente
empruntés sur le marché financier ou soit autofinancement. 2. Définissez le rationnement du crédit et expliquez à avec certain bien ou titre (action, obligation, titre à CT) pour
En 1958 Modigliame et Miller ont montré que le mode de l’aide d’un graphique les différents équilibres suite à cette fonction la monnaie voit son pouvoir d’achat diminue au
financement n’a pas d’impact sur le coût moyen de financement ce une hausse du taux de financement (canal du crédit) : court du temps à cause de l’inflation.
coût est le taux d’intérêt réel. Les entreprises comparent les coûts Dans le chapitre su l’offre de la monnaie on a vu que les banques ont 4. Expliquez la détention de monnaie pour motif de
initiaux deI0 l’investissement qu’elles envisagent à la somme un comportement d’offre de crédit qui dépend de l’écart entre le taux diversification du risque chez Tobin :
actualisée des revenues S0 qu’engendrera cet investissement, le taux d’intérêt de leur prêts et le taux débiteur et le taux de refinancement. On a vu que le rendement des titres n’est pas connu à l’avance il
d’intérêt réel est le facteur d’actualisation. S0=Σ Rt / (1+r)^n. Une hausse du taux de refinancement réduit l’offre du crédit (C2 et dépend de l’évolution futur du taux d’intérêt et on n’a peur que
Donc l’entreprise investir si S0>T0 ou encore q=S0/T0>1 C3) les banques n’agissent pas pressement les taux débiteur pour l’anticiper, les agents cherchent à maximiser le rendement en
q Marginal de Tobin : est le rapport de la croissance de la différent raison : minimisant le risque de se tromper.
valeur de l’entreprise due à l’investissement par rapport au -La contrainte institutionnelle. En économie les individus sont supposés agir de manière à maximiser
coût de cet investissement. -La contrainte commerciale c.à.d. offrir un taux stable pour les leur utilités dans ce cas l’utilité dépend du gain espéré. S’ils sont
b. Taux d’intérêt et consommation : clients. rationnels les individus calculent en pondérant différent scénarios par
À chaque période, le ménage prend la possibilité d’épargner une -Le problème de sélection défavorable quand le taux d’intérêt la probabilité que ces scénarios surviennent, cela revient à calculer
partie de leur revenu disponible ou au contraire d’emprunter auprès augmente il attire les emprunteurs risqués. une espérance mathématique. Dans la réalité, les individus ne se
du système bancaire afin de compléter leur revenu disponible en -Dans ce cas le crédit est rationnée au point fort toute la demande basent pas uniquement sur l’espérance du rendement.
l’absence d’incertitude sur les revenus futur de ménage, les banques crédit n’est pas satisfaire au taux débiteur courant. Tobin montre qu’un individu risquophobe détient une partie de sa
n’ont aucune raison de refuser les prêts dont la limité des possibilités 3. Quelles sont les fonctions de la monnaie : richesse sous forme monétaire, car les encaisses monétaire ne sont
future des remboursements, les ménage peuvent donc fixer leur On distingue 3 fonctions : moyen de paiement, unité de compte, pas risques contrairement au titre, la part de la richesse détenu en
niveau de consommation en fonction de leur revenu permanent et non réserve de valeur. monnaie dépend du degré d’aversion pour le risque et de l’incertitude
pas du revenu disponible. a. Moyen de paiement : la monnaie sert eu règlement d’un achat sur le prix des actifs mesuré pas la variance attendu du taux d’intérêt.
La hausse du taux d’intérêt à deux effets distincts sur la ou extinction d’une dette, on dit que la monnaie à un pouvoir Une hausse de taux d’intérêt a deux effets contraires sur la demande
consommation ; effet de substitution et effet de revenu. libératoire au sens où le vendeur ou le créancier est obligé de monnaie. Les titres étant mieux rémunère ont demandé plus de
d’accepter cette monnaie. titres et moins de monnaie c’est l’effet de substitution, pour obtenir la
même rémunération du portefeuille total moins de titre suffise et la
demande de monnaie augmente c’est l’effet de revenu.

1. Quel est l’effet d’une hausse du taux d’intérêt 3. Expliquez la transmission de la politique monétaire 1. De quoi dépend la demande de monnaie chez les néo-
sur la consommation ? par le canal des prix d’actifs classiques :
a) Les cours boursiers : Pour les néo-classiques la demande de monnaie est réduit au motif de
La hausse du taux d’intérêt à 2 effets distincts sur la
On dit que les boursiers sont liés négativement au taux d’intérêt, les transaction cette approche a été formalisé par l’école de Cambridge
consommation ; effet de substitution et effet de revenu. variations des cours boursiers affectent la valeur du portefeuille d’actif par Marshale et Pigon qui définit que l’encaisse monétaire désiré et
 Effet de substitution : montre que les ménages sont détenue par les ménages ainsi que la valeur des entreprises. L’impact proportionner au revenu nominale M=K.p.y
incités à un bien au quelle doivent renoncer de ses effets de valorisation sur la demande est appelé effet de Y=revenu réel, P=prix, K= constante positive.
aujourd’hui pour consommer une unité richesse. Une baisse de ménage les amènes à contracter leur L’encaisse réelle est une fonction de revenu réel (M/p)=K.y dans ce
consommation pour reconstituer la valeur de patrimoine, on a donc cas les agents ne sont pas victimes de l’illusion monétaire car si les
supplémentaire dans le futur diminue l’enchaînement suivant : prix augmentent d’une proportion, leurs encaisses nominale désirés
 Effet de revenu : montre que le revenu permanent Une hausse du taux d’intérêt a pour effet une baisse les prix des actifs augmentent de la même proportion ce qui rétablit le pouvoir d’achat de
des ménages augmente ou diminue selon les cas ce qui implique une diminution de la consommation, donc l’effet cette enquête.
prennent l’exemple simple où il a deux période : richesse renforça l’effet de substitution d’une variation une variation K=M^d/p.y c’est le membre unités monétaire nécessaire pour
du taux ‘intérêt, l’effet richesse est d’autant plus font que les ménages effectuer les échanges correspond à un revenu nominale (p.y) pendant
 Si le ménage est préteur, en première période son
détiennent une part importante de leur patrimoine sous forme d’action une période donnée si (K=0.5 pour chaque DH) dépense il faut avoir
épargne est mieux rémunéré, il consomme ou d’obligation. 50 constante de demande de monnaie.
d’avantage dans les deux périodes. b) Le taux de change : 1/K=V vitesse de la circulation de la monnaie.
 Si le ménage est emprunteur, en première période Une hausse du taux d’intérêt entraine une appréciation de la monnaie (1/K)=(p.y)/M la vitesse de circulation de la monnaie est la valeur
son emprunt coûte plus cher, il consomme moins c’est-à-dire une révolution du tous les actifs les pays par apport au des échanges des biens et des services qui peut être assuré par la
actifs étranger cela provient des arbitrages sur le marché international circulation d’une unité de monnaie pendant une période donnée.
dans les deux périodes.
du capitaux. En effet les actifs domestiques sont mieux rémunérer 4. Quelle est la différence entre la demande de monnaie chez
2. Donnez l’évolution de l’apparition de la monnaie
c’est-à-dire les capitaux et augmenter le prix relatif or le taux de Keynes et chez les monétaristes ?
financière :
change nominal influence fortement la compétitivité d’économie à  Pour Keynes la monnaie est détenue par les 3 motifs qui sont :
La banque centrale créée la monnaie sous forme fiduciaire puisqu’elle
court terme : Motif de transaction et de précaution : (c’est 2 motifs représente le
au monopole de l’émission des billets et sous forme scriptural,
Compétitivité=taux de change nominal x (P .étrangers/P .domestiques) moyen de paiement pour motif de spéculation qui représente la
l’ensemble de monnaie créée par la banque centrale est appelée
Le taux de change nominal influence fortement la compétitivité, les fonction réserve valeur.)
monnaie centrale par opposition à la monnaie créée par les banques
prix varient moins que le taux de change à court terme une hausse de la Motif de transaction : avant Keynes les économistes ne connaissaient
commerciales appelée monnaie de la banque. La monnaie centrale crée
compétitivité accroit les exportations et réduit les importations, que le motif pour la détention de monnaie, en particulier l’école de
en échange d’actif à l’aide de 3 possibilités :
l’investissement, une hausse du taux d’intérêt explique une diminution Cambridge (Alfred Marshall et Pigon) pour eux la monnaie est détenue
 La première est l’opération de refinancement.
de la compétitivité ce qui indique une diminution de la demande pour permettre le règlement des transactions, quant à Keynes il
 La 2éme c’est l’opération d’open market : c.à.d en externe nette. subdivise ce motif en 2 :
créditant les comptes des banques qui lui ont vendue des
 Motif de revenu : Il s’agit de combler l’intervalle entre
titres.
l’encaissement des revenues, la demande de monnaie dépend
 La 3éme c’est l’opération de change : la banque centrale donc du revenu et la longueur de cet intervalle.
achète des devises étrangères et payant la monnaie  Motif professionnel : c’est la même chose pour les entreprises,
centrale. La base monétaire est la somme de la monnaie il s’agit de combler l’intervalle entre l’époque ou on assure les
centrale et de la monnaie créée par le trésor public ce frais professionnels et de moment ou celle encaisse le produit
dernier crée de la monnaie par le biais CCP. de la banque, si les encaissements et les décaissements ont eu
lieu au même moment ils n’auraient pas détention de monnaie
pour motif de transaction.

Expliquez la demande de monnaie pout motif de 1ér cas : r >0 L’individu a intérêt à détenir des actifs financiers et à Expliquer la demande de monnaie pour motif de transaction :
spéculation : limité ces encaisses monétaire au motif de transaction et précaution. Avant Keynes les économistes ne reconnaissent que ce motif pour la
2éme cas : r <0 L’individu n’a pas intérêt à déterminer des actifs détention de monnaie au particulier l’école de Cambridge avec Marshall
financiers et détient tout son épargne sous forme monétaire. et Pigon pour eux la monnaie est détenu pour permettre lé règlement des
 La relation entre taux d’intérêt et les titres : les prix (coûts) des
3éme cas : r=0 l’individu détient indifféremment des titres ou la transactions quant à Keynes, il s’agit de combler l’intervalle entre
titres varient en sens inverse du taux d’intérêt, d’où vient cette
monnaie. l’encaissement et le décaissement du revenu, la demande de monnaie
relation ? Pour comprendre imaginons que l’Etat émette des
Quel est l’effet de la hausse du taux d’intérêt sur la compétitivité dépend donc du revenu et de cet intervalle.
obligations qui reportent un intérêt pour toujours, donc la
d’un pays par rapports à l’étranger : Motif professionnel : c’est la même chose pour une entreprise, il s’agit
question seriez-vous prêt à payer pour acquérir un tel titre ?
« C’est la valeur d’une monnaie par rapport à une autre » de combler l’intervalle entre la période ou on assure les frais
La réponse c’est un prix infini puis la rente totale est infinie
Une hausse du taux d’intérêt entraine une appréciation de la monnaie professionnels et celle ou on encaisse les produits de vente.
c’est une réponse fausse car il n’est pas équivalent de recevoir
c.à.d. une réévaluation de tous les actifs du pays par rapport aux actifs
un DH aujourd’hui ou demain. Combien seriez-vous à payer à
étranger. Cela provient des arbitrages sur le marché interne des capitaux, Expliquez la demande de monnaie pout motif de précaution :
une sente perpétuelle de DH ? Repense un prix au maximum
les actifs domestiques sont mieux rémunérés ce qui fait à fluer les Les dépenses sont régulières tout au long du moi or dans la réalité des
égal à la somme des rentes actualisées.
capitaux et augmenter leur prix relatif. Or le taux d’échange nominal dépenses ne sont pas régulières sur tout elles ont une composante
P= [1/ (1+i)] + [1/ (1+i) ²] +…..+ [1/ (1+i) ^n]
influence fortement la compétitivité d’une économie dans le CT. Une imprévisible dans les années 60. Miller est les autres auteurs ont amandé
= [1/ (1+i)] [1+ (1+i) +1/ (1+i) ²+….]
hausse de la compétitivité accroît les exportations et réduit les le modèle, allais-Boumode-Tobin pour tenir compte de l’incertitude,
On pose q= 1/ (1+i) la raison de suite
importations. Inversement une hausse du taux d’intérêt diminue la Miller et les autres montent que la variance des dépenses nettes des
P= q [1+q+q²+…+q^n]
compétitivité et donc la demande externe nette (demande Ex= X-M) le recettes S² est un paramètre M^d= (2S²b/i)^1/3.
= q (1/1-q) P= [1/ (1+i)]-[1/ {1-
canal de change renforce donc le canal du taux d’intérêt en fonction du
(1/1+i)}]
taux d’ouverture de l’économie X/PIB
P= 1/i
 Le taux de rendement anticipé des titres : le rendement anticipé
d’une unité est le total que son détenteur s’attend à recevoir
chaque année au pourcentage dans la somme qu’il a misé. Rent=
i + [(i/i)-1]

Vous aimerez peut-être aussi