Vous êtes sur la page 1sur 7

DIMENSIONNEMENT ET VERIFICATION DU PYLONE

(Norme Eurocode 3)
Le dimensionnement d’une structure métallique se fait selon les étapes suivantes
 Choix des composants l’ossature sur la base d’un prédimensionnnement
 Analyse globale de l’ossature et détermination des sollicitations dans les barres
 Vérification des sections et des éléments de l’ossature à ELS et à l’ELU
Ici, nous avons déjà fait le choix des composants sur la base d’un prédimensionnement,
déterminés des sollicitations dans les barres. Il nous reste la vérification des sections et des
éléments de l’ossature à ELS et à l’ELU.
COMBINAISONS
ELU 1 ,35xG +1,5xW1
1 ,35xG +1,5xW2
ELS G +0.87Q+0.67xW1
G +0.87Q+0.67xW2
G+Q

- Q : charge d’exploitation


- G : charge permanente
- W1 : vent agit normalement à une face
- W2 : vent agit normalement à une diagonale du pylône

I. VÉRIFICATION DES SECTIONS ET DES ÉLÉMENTS DE L’OSSATURE


À L’ELU
I.1 CALCUL DES MEMBRURES
Dans notre cas prenons des membrures N°1 de notre structure sur le tronçon 1
I.1.1 CARACTÉRISTIQUE DE LA SECTION

Tableau : caractéristiques de la section des membrures

Dimensions  Masse Aire caractéristiques

a b t R r1 P A Iy = Ix Wely = Welz Iy = iz

mm mm mm mm mm Kg/m cm² cm 4 cm3 cm


2850,5
200 200 20 18 9 59,93 76,35 199,11 6,11
  8

Tableau des nuances d’acier

Nuance d'acier
Epaisseur t
S235 S275 S355
  Limites élastiques fy (Mpa)
t £ 16mm 235 275 355
16 < t £ 40mm 225 265 345
40 < t £ 63mm 215 255 335

- Acier de nuance S235


- 16mm  t = 20  40mm

235
Donc =
√ fy

  = 1,022
a a+b
  15 et  11,5
t 2t
a a+b
 = 10  15 = 15,33 et =10  11,5 = 11,753
t 2t
La section est donc de la classe 3, seul le calcul élastique est autorisé.
I.1.2 SOLLICITATION DANS LES MEMBRURES

Tableau sollicitation dans les membrures

  Membrure [daN]

ELU 21850,3
ELS 9760

I.1.3 VÉRIFICATION DES SECTIONS SOUMISES AUX SOLLICITATIONS SIMPLES

a) Vérification de la compression
N Ed
1
N t . Rd
N Ed = 21850,3 daN

N t . Rd = min { N pl . Rd; N u . Rd }

Avec ;
N pl . Rd: la résistance de calcul de la section brute

N u . Rd : la résistance ultime de calcul de la section nette au choix des trous de fixation

N Ed : la valeur de calcul de l’effort de traction dans la section transversale

N t . Rd  : la résistance calcul à la traction de la section transversale

Af y
N pl . Rd=
∂ Mo
N pl . Rd = 202327,50 daN

N u . Rd = N Ed pour les sections de classe 1, 2 ou 3

N Ed
 = 0,11
N t . Rd

La section résistée bien à l’effort de compression


I.1.4 VÉRIFICATION DES MEMBRURES OU FLAMBEMENT SIMPLE

Dans le tableau de choix de la courbe de flambement pour une section transversale et les
caractéristiques des cornières à ailes égales
 Iy = Ix = 2,851m
 iy = iz = 6,11m
1 = 46,65
D’après eurocode 3 sur les flambements pour une section en L, quel que soit l’axe de
flambement la courbe de flambement est (b). Le facteur d’impaction = 0,34

235
2 = 93,9
√ fy

2 = 95,964
- L’élancement réduit devient
❑1
=❑
2

 = 0,4861  0,2
Il y a donc risque de flambement. Il faut donc vérifier la membrure ou flambement
∅ = 0,67

 = 1,133
N b . Rd = 176941,125 daN

N Ed = 21850,3 daN

N Ed
 = 0,123  1
N b . Rd

La membrure est donc vérifiée en flambement, la section prise est barre.


I.2 CALCUL DES TRAVERSES
I.2.1 CARACTÉRISTIQUES DE LA SECTION DES TRAVERSES

Nuances d’acier : S235


Type de profilé : L65655

Dimension   Masse Aire caractéristiques


Welx =
A B t R r1 P A Ix = I y Iy = i x
Wely
mm mm mm Mm mm Kg/m cm² cm4 cm3 Cm

65 65 5 7 3,5 4,95 6,30 25,07 5,3 1,99


 

I.2.3 CLASSIFICATION DE LA SECTION TRANSVERSALE

Acier de nuance S235


t = 5mm  16mm
Donc fy = 235MPa

235 235
=
√ fy
=
√ 235

 =1
Pour une cornière totalement comprimée, la section est de classe 3
a [a−( t+r )] a [65− (5+ 7 ) ]
=  14  = = 10,6  14 = 14
t t t 5
a
 = 14
t
La section est donc de classe 3, seul le calcul élastique est autorisé
I.2.4 SOLLICITATION

  Traverse [daN]

ELU 2873,52

ELS 1283,655

I.2.5. VÉRIFICATION DES SECTIONS SOUMISES AUX SOLLICITATIONS SIMPLES


- vérifications à l’effort axial de compression
N Ed
1
N C .Rd

Car, N Ed = 2873,52 ; N pl . Rd = N C . Rd = 14805,00

N Ed 2873,52
 = = 0,194  1
N C .Rd 14805,00

La section résistée bien à l’effort de compression


I.2.6. VÉRIFICATION DES TRAVERSES AU FLAMBEMENT SIMPLE

On a : Iy = Iz = 1
1 = 125,98
2 = 93,9
 = 0,34
L’élancement réduit :
1
=
2
 = 1,342  0,2
Il y a donc risque de flambement. Il faut vérifier la membrure au flambement
∅ = 0,5[1+0,34(1,342-0,2) +1,342²]  ∅ = 1,595
1
=   = 0,41
1,595+ √1,595 2−1 ,342²
0,41× 6,3× 235 ×10
N b . Rd =  N b . Rd = 5476,103
1,1
Or N Ed = 2873,52
N Ed 2873,52 N Ed
 =  = 0,52  1
N b . Rd 5476,103 N b . Rd

La membrure est donc vérifier en flambement


I.3 CALCUL DES DIAGONALES
I.3.1 CARACTÉRISTIQUES DE LA SECTION DES DIAGONALES 

- Nuance d’acier S235


- Type de profilé : L10010010

 Dimension Masse Aire caractéristiques


Wely =
a b t r r1 P A Iy = I x Iy = i x
Welx
mm mm mm mm mm Kg/m cm² cm4 cm3 Cm

100 100 10 12 6 15,04 19,15 176,68 24,62 3,04


 

I.3.2 CLASSIFICATION DE LA SECTION TRANSVERSALE

- Acier de nuance S235


- t = 10mm  16mm
Donc : fy = 235MPa

235 235
=
√ fy
=
√ 235

=1
Pour une cornière totalement comprimée, la section est de classe 3.
a a+b a 100
Si  15 et  11,5  = = 10  15 = 151 = 15
t 2t t 10
a+b 100+100
 = =10  11,5 = 11,51 = 11,5
2t 2 10
La section est donc de classe 3 seuls l’élastique est autorisé.
I.3.4 SOLLICITATIONS DANS LES DIAGONALES

  Diagonale [daN]

ELU 2400,94

ELS 1072,57
- vérification à l’effort axial de compression
N Ed
1  N Ed = 2400,94daN
N C .Rd
Af y
 N C . Rd =

19,15× 235× 10
 N C . Rd = = 45002,5daN
1
N Ed
 = 0,0534  1
N C .Rd

La section résiste bien à l’effort de compression.


I.3.4 VÉRIFICATION DES DIAGONALES AU FLAMBEMENT SIMPLE

Iy = Iz = 2,04m
iy = iz = 3,04m
 = 0,34  1 = 67,11
 2 = 93,9
L’élancement réduit devient donc
1 67,11
= = = 0,71  0,2
2 93,9
Il y a donc risque de flambement. Il faut vérifier la membrure au flambement
∅ = 0,5[1+0,34(0,71-0,2) +0,71²] = 0,84
N Ed = 2400,94 daN

N b . Rd = 31721,6 daN

1
= = 0,78
0,84+ √ 0,84 2−0 , 71²
N Ed 2400,94
=
N C .Rd 31721,6
N Ed
= 0,076  1
N C .Rd

La diagonale est donc vérifiée

II. VÉRIFICATION À L’ELS