Vous êtes sur la page 1sur 26

SOMMAIRE

Dédicace
Remerciements
Avant-propos
Introduction

PREMIERE PARTIE : PRESENTATION GENERALE ET ORGANISATION DE L’ANADER


Chapitre ӏ : Présentation générale
ӏ- Historique et cadre juridique
ӏ-1 : Historique
ӏ-2 : Cadre juridique
ӏӏ- Objectifs et missions de l’ANADER
ӏӏ-1 : Missions
ӏӏ-2 : Objectifs
ӏӏӏ-Organigramme

Chapitre ӏӏ : Organisation de la Zone de Tiebissou


ӏ- Situation géographique
ӏӏ- Composition de la Zone
ӏ-1 : Personnel administratif
● L’Assistante Administrative et Comptable (AAC)
● La secrétaire
● Le chauffeur
● Le gardien
ӏӏ-2 : Personnel technique
● Le Chef de Zone (CZ)
● Les Techniciens Spécialisés (TS)
● ADR (Animateur de Développement Rural)

DEUXIEME PARTIE : LA PRISE EN CHARGE DES FACTURES ET LEURS REGLEMENTS : CAS DE LA ZONE DE
TIEBISSOU
Chapitre ӏ : La prise en charge des factures
ӏ- La facture
ӏ-1 : Définition
ӏ-2 : Les types de factures
● Les factures reçues
● Les factures émises
ӏӏ- Le rôle des documents
ӏӏ-1 : La fiche d’expression des besoins
ӏӏ-2 : Le Bon de Réquisition(BR)
ӏӏ-3 : Le Bon de Commande(BC)
ӏӏ-4 : Le Registre Courrier Arrivé (RCA)
ӏӏ-5 : Le Registre Arrivé Facture (RAF)
ӏӏӏ- La prise en charge des factures
- Le journal des dépenses
-Le journal des carburants

Chapitre ӏӏ : La gestion des règlements


ӏ- Généralité
ӏӏ- Le règlement par la caisse
ӏӏ-1 : L’autorisation de dépenses
ӏӏ-2 : Le brouillard de caisse
ӏӏ-3 : Le journal de caisse
ӏӏӏ- Le règlement par la banque
ӏӏӏ-1 : Le chéquier
ӏӏӏ-2 : Le brouillard de banque
ӏӏӏ-3 : L’Etat de rapprochement
ӏӏӏ-4 : Le journal de banque
ӏӏӏ-5 : Le journal des recettes
ӏӏӏ-6 : Le journal des opérations diverses
ӏV- Le classement des pièces comptables
ӏV-1 : Le classements des pièces de caisse
ӏV-2 : Le classement des pièces de banque
ӏV-3 : Le classement des restes à payer

TROISIEME PARTIE : CRITIQUES ET SUGGESTIONS


ӏ- Critiques
ӏӏ- Suggestions
Conclusion
Table des Annexes
SIGLES ET ABREVIATIONS

ANADER : Agence Nationale d’Appui au Développement Rural

BTS : Brevet de Technicien Supérieur

CIDT : Compagnie Ivoirienne pour le Développement du Textile

CIDV : Compagnie Ivoirienne pour le Développement des Vivriers

HETEC : Hautes Etudes Technologiques et Commerciales

SATMACI : Société d’Assistance Techniques pour la Modernisation de l’Agriculture en Côte d’Ivoire

SODEPRA : Société pour le Développement de la Production Animale


DEDICACE

Dédicace spéciale à ma mère et à mon père qui m’ont soutenu :


● Madame KOUAKOU AKISSI épouse KOFFI

● Monsieur KOFFI N’DRI JEAN-BAPTISTE

● J’ai également un regard tourné vers tous ces professeurs qui n’ont ménagé aucun effort
pour nous transmettre la connaissance. Qu’ils soient bénis éternellement.
REMERCIEMENTS

A mi-parcours de l’obtention définitive du diplôme de Brevet de Technicien Supérieur (BTS) toute ma


gratitude va à l’endroit de ces personnes spéciales qui par leur disponibilité et leurs sens élevé du
professionnalisme ont contribué au bon déroulement de notre stage à la Zone de Tiebissou.
Nous disons grand merci à :
● Monsieur KOFFI KOUAKOU, chef de Zone de Tiebissou ;
● Madame KABLAN ACOUBA VICTOIRE, Assistante Administrative et Comptable, mon maître
de stage
● Madame SEREBOU LOU GLAHI CECILE, secrétaire de la Zone ANADER de Tiebissou
● Monsieur AKA KOUASSI SYLVESTRE, Technicien Spécialisé en Café-Cacao ;
● Monsieur MOMBOYE ANDRE, Technicien Spécialisé en Culture Annuelles ;
● Monsieur OUATTARA MALICKY, enquêteur ;
● Monsieur DOUMBIA ADAMA, gardien ;
●Monsieur KOUAO KRA RENE, Technicien Spécialisé en Organisation Professionnel Agricole ;
● Au reste du personnel de la Zone ANADER de Tiebissou.
AVANT-PROPOS

La formation est la base de tout développement national, tant au niveau économique que
social. Ainsi en Côte D’Ivoire, l’Etat met un accent particulier sur la formation professionnelle et
s’appuie sur des établissements comme : L’école supérieure des Hautes Etudes Technologiques et
Commerciales (HETEC)
A l’école, la formation se fait en deux ans (2) sanctionné par un BTS.
L’admission au Brevet de Technicien Supérieur (BTS) se fait en deux phases
◌ La Phase Théorique
◌ La Phase Pratique

La phase théorique permet d’évaluer l’étudiant sur les connaissances acquises en classe.
La phase pratique est un stage d’initiation à la vie professionnelle au sein d’une entreprise
C’est ainsi que nous avons tout naturellement fait notre stage à la Zone ANADER de Tiebissou
au service comptabilité.
INTRODUCTION

L’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) a pour objectif d’appuyer, de


conseiller, d’informer, de former et d’encadrer les acteurs du monde rural. Elle soutient l’Etat afin
d’avoir une agriculture à la hauteur des espérances nationales à travers une meilleur exploitation de
son patrimoine naturel et humain.
Ainsi pour sa gestion l’ANADER s’est doté d’un service comptable.
C’est dans cette optique qu’il nous a été soumis le thème «  LA PRISE EN CHARGE DES FACTURES ET
LEURS REGLEMENTS  : CAS DE LA ZONE DE TIEBISSOU.  »
Nous allons donc dans ce rapport vous soumettre une analyse appropriée et simple depuis la Zone de
Tiebissou de : La prise en charge des factures et leurs règlements.
CHAPITRE ӏ : PRESENTATION GENERALE

ӏ- HISTORIQUE ET CADRE JURIDIQUE

ӏ-1- Historique

Avant la création de l’ANADER, l’encadrement agricole était assuré par la SATMACI (Café-Cacao),la
SODEPRA ( Elevages ),la CIDV ( Cultures vivrières et horticoles ), la PALMINDUSTRIE ( Palmier à huile ),
la CIDT ( Coton ), la SAPH et l’ APPH ( Hévéa ).
Ce système d’encadrement bien qu’il est hissé la Côte D’Ivoire à des rangs honorables de production
au plan mondial présentait des faiblesses qui ont nécessité une réforme. Parmi ces faiblesses l’on
peut citer :
● Les surcoûts de fonctionnement liés à la duplication des structures d’encadrement
● La diversité des statuts des structures d’encadrement agricole
● L’absence de décentralisation des centres de décision constituant une réelle pesanteur.
Grâce à l’appui technique des bailleurs de fonds dont la banque mondiale, la Côte D’Ivoire s’est
engagé au début des années 1990 dans un Programme d’Ajustement Structurel (PAS) touchant tous
les secteurs suite à la crise économique liée à la mévente du café et du cacao.
Au niveau du secteur agricole, la mise en œuvre du PAS s’est faite à travers le Projet Nationale
d’Appui au Service Agricole (PNASA).
Ainsi la restructuration opérée entre 1992 et 1993 à aboutir à la dissolution des trois établissements
publics (CIDV, SATMACI, et SODEPRA) en Mars 1994 et à la création de l’ANADER le 29 septembre
1993.
Sa constitution définitive s’est opérée le 24 juin 1994.

ӏ-2- Cadre juridique

L’ANADER avait un statut de société d’économie mixte et son capital souscrit était de cinq cent
millions (500 000 000).
A la faveur de l’assemblé général du 28 mars 1998, l’ANADER est devenu une société anonyme avec
un capital de 500 000 000 F CFA repartis entre l’Etat (35%), les familles professionnelles agricoles et
les société privées connexes (65%).

ӏӏ- OBJECTIFS ET MISSIONS DE L’ANADER

ӏӏ-1- Missions

Les missions de l’ANADER sont contenues aujourd’hui dans ses statuts annexés du décret n° 93-777
du 29 septembre 1993
Les statuts prévoient :
● La conception et la mise en œuvre des systèmes performants et d’encadrement des
producteurs.
● Le développement des OPA.
● La vulgarisation des acquis de la recherche et de la technologie.
● Le recueil et la diffusion de l’information aux producteurs.
ӏӏ-2- Objectif
Des dispositions légales des statuts de l’ANADER ressortent plusieurs objectifs qui sont :
● Le recentrage des missions de l’Etat et l’amorce d’un désengagement décisif et progressif
● La professionnalisation du métier d’exploitant agricole : amélioration de la productivité,
utilisation des facteurs de production, augmentation des revenus, etc.
● La mise en place de mécanisme qui améliore le transfert des innovations techniques
vers le paysan.
● La régionalisation et l’autonomie des centres de décisions et de gestion pour accroître l’
efficacité des interventions et de la structure.

ӏV-ORGANIGRAMME
CHAPITRE ӏӏ : ORGANISATION DE LA ZONE DE TIEBISSOU
ӏ- SITUATION GEOGRAPHIQUE

Tiebissou est une ville et un département de Côte D’Ivoire situé au centre du Pays dans la région du
Bélier. Elle comprend 98 734 habitants selon le recensement de 2014.
Au sein de la ville, la Zone ANADER se trouve au quartier Lycée et est constitué de deux bâtiments
construit selon le modèle colonial. La Zone de Tiebissou est sous l’autorité de la Direction Régionale
de Bouaké

ӏӏ-COMPOSITION DE LA ZONE

ӏӏ-1- Personnel administratif


● L’Assistante Administrative et Comptable (AAC)
L’AAC exerce les fonctions de comptable, d’agent d’Appro-Logistique de caissière et de gestionnaire
des Ressources Humaines. Elle tient les documents suivants :
- Le journal des dépenses
- Le journal de banque
- Le journal des opérations divers
- Le journal carburant
- Le journal de caisse
- Le journal des recettes
- L’autorisation de dépense
- Le brouillard de caisse
- Le brouillard de banque

En outre elle élabore le budget annuel de la Zone gère le patrimoine mobilier, les fournitures et le
matériel de bureau et établit en fin d’exercice les états financiers et les travaux de fin d’exercice.

● La secrétaire
Ses tâches sont les suivantes :
- Recevoir les visiteurs
- Saisir les rapports du Chef de Zone (CZ) et des autres agents
- Enregistrer les factures
- Recevoir les courriers et les classer chronologiquement

● Le chauffeur
Il est chargé de conduire le Chef de Zone et les agents lors des missions et autres déplacements pour
les besoins de la Zones.

● Le gardien
Il assure la protection des locaux de la Zone ANADER.

ӏӏ-2- Personnel technique


● Le Chef de Zone (CZ)
Il a en charge la gestion et la coordination de la Zone

● Les Techniciens Spécialisés (TS)


Ce sont les TSCA (Cultures Annuelles), les TSCP (Cultures Pérennes) et les TSOPA (Organisation
Professionnelle Agricole). Ils planifient le développement local, sont chargés de la formation des ADR
et des exploitants. Ils assurent le conseil spécialisé à certains exploitants.
● Animateur Développement Rural (ADR)
Ils sont chargés de l’information, de la sensibilisation, de l’intermédiation et du suivi des producteurs.
DEUXIEME PARTIE : LA PRISE EN CHARGE DES FACTURES ET LEURS REGLEMENTS : CAS DE LA ZONE
DE TIEBISSOU
CHAPITRE ӏ : LA PRISE EN CHARGE DES FACTURES

ӏ- LA FACTURE

ӏ-1- Définition
Une facture est un document de comptabilité générale qui prouve un achat ou une vente. Une
facture atteste de la créance d’un créancier envers un débiteur autrement dit de la dette d’un client
envers un fournisseur.
Les différentes parties d’une facture sont :
● L’entête qui donne les informations suivantes :
- Le nom du fournisseur
- Le nom du client
- Le numéro de la facture
- La date d’établissement de la facture
- Le régime fiscal du fournisseur
- Le numéro du registre de commerce
- Le numéro de compte contribuable
- Le contact (Adresse, téléphone)
● Le corps qui renseigne sur la quantité, la désignation des biens d’une part et d’autres part
du montant net à payer si possible.

ӏ-2- Les types de facture


● Les factures reçues
Lorsqu’une entreprise tient elle-même sa comptabilité elle doit saisir dans son logiciel
comptable les factures d’achat qu’elle reçoit. Ainsi dans la Zone de Tiebissou, la section
comptabilité effectue la prise en charge des factures qui découlent entre la Zone de
Tiebissou et ses fournisseurs. Cette prise en charge se matérialise également dans les livres
comptables de l’ANADER.

● Les factures émises (client)


Face à l’arrêt des aides de la banque mondiale, l’ANADER va vendre son expertise auprès des
coopératives, des organismes et ONG œuvrant dans le domaine rural pour pallier son déficit
financier.
Le processus est simple, L’ANADER établit un devis à la structure qui la sollicite et une fois le
devis approuvé, l’agence procède donc à l’élaboration d’un accord de principe qui est en
réalité une convention et qui donne la nature du service, le montant total et si possible les
échéances de règlement.

ӏӏ- LE ROLE DES DOCUMENTS

ӏӏ-1- La fiche d’expression de besoin


La fiche d’expression des besoins est un document opérationnel servant de support au prescripteur
pour exprimer son besoin. Il est rempli et signée par le service demandeur.
C’est un tableau comportant deux colonnes spécifiant la qualité et la nature (désignation) des biens.
Plusieurs lignes à remplir selon les différents besoins.

ӏӏ-2- Le Bon de Réquisition (BR)


Le bon de réquisition est un document interne établi pour toute intention d’achat.
Ce document comprend deux parties :
- La partie expression des besoins
Les agents utilisateurs expriment leurs besoins à l’Assistante Administrative et Comptable (AAC) par
la suite une facture pro forma est établie par le fournisseur qui permettra de valoriser les besoins
exprimés. Ce bon est visé par l’Assistante Administrative et Comptable (AAC) et l’utilisateur. Il sera
ensuite transmis au contrôleur de gestion pour le suivi budgétaire.

- La deuxième partie (situé en dessous de la première) concerne le suivi budgétaire.


Ici le contrôleur de gestion fait un rapprochement du coût estimé de ses besoins par rapport au
budget alloué à la Zone. Si la disponibilité permet de couvrir cette charge, il donne alors la permission
à l’Assistante Administrative et Comptable (AAC) de prendre contact avec les fournisseurs pour
passer la commande.

ӏӏ-3- Le Bon de commande (BC)


C’est un document établi par l’Assistante Administrative et Comptable (AAC) pour les achats dont le
coût est supérieur ou égal à cent mille (100 000 F CFA), le bon de commande est obligatoire. Ce bon
engage la Zone auprès de ses fournisseurs. C’est à la suite de celui-ci que le fournisseur établit la
facture définitive.

ӏӏ-4- Le Registre Courier Arrivé (RCA)


Toute facture qui arrive à la Zone est déposée au secrétariat qui l’enregistre dans le registre courrier
arrivé. C’est un document dans lequel est mentionnée la nature de l’opération, la date de
correspondance (arrivée), la date d’établissement de la facture et le nom de l’expéditeur. Puis elle
est transférée à la comptabilité.

ӏӏ-5- Le Registre Arrivé Facture (RAF)


C’est un document interne qui permet d’enregistrer les factures afin de leur attribuer un numéro de
dépense (D) en fonction de leur ordre d’arrivée et de façon chronologique avant d’être enregistrées
dans le journal de dépenses.

ӏӏӏ- LA PRISE EN CHARGE DES FACTURES

●Le journal de dépenses


Le journal de dépenses est un document comptable obligatoire. Il enregistre chronologiquement les
opérations (dépenses) quotidiennes effectués à la Zone de Tiebissou. Il est établi en deux
exemplaires dont le premier est destiné au traitement comptable informatique. Le second est mis
aux archives pour une durée de dix (10) ans par la comptabilité selon le principe du SYSCOADA.
Ce document doit être tenu sans blanc, ni rature, ni altération d’aucune sorte.
Le journal de dépenses enregistre toutes les relations et engagement existant entre la Zone et ses
fournisseurs, on débite le compte de charge de la classe 6…, par le crédit du compte 401… La même
opération est effectuée pour les ordres de missions mais le compte crédité est le compte 422…

Exemple de comptabilisation

1) Facture N° 4857 du 14/02/17 achat de carburant à la station CORLAY : Montant de la


facture : 25 000F CFA.
14/02/17

605310 Carburant véhicule 25 000

401159 Fournisseur CORLAY 25 000

(Facture N° 4857 de CORLAY)

2) Facture N° 9389 du 22/01/17 relative à l’entretien du véhicule de l’ANADER du Fournisseur


Sori Koné, Montant de la facture : 194 500F CFA

22/01/17

624250 Entretien véhicule 194500

401159 Fournisseur Sori Koné 194500

(Facture N°9389 de Sori Koné)

3) Ordre de mission N°30 du 20/02/2017 de Mlle KABLAN ACOUBA VICTOIRE agent de


l’ANADER, matricule 5310 I. Frais de mission : 132 500.

20/02/2017

638410 Frais de mission 132 500

422200 Mlle KABLAN ACOUBA VICTOIRE 132 500

(Frais de MISSION N°30)


CHAPITRE ӏӏ : LA GESTION DES REGLEMENTS

ӏ- GENERALITE

Après la livraison de la fourniture constatée par une facture et un Bon de Livraison, il reste à
effectuer le règlement par la caisse, ou le règlement par la banque.

ӏӏ- LE REGLEMENT PAR LA CAISSE

Il se fait par la remise au créancier (fournisseur) des signes monétaires pour toutes factures
d’un montant inférieur ou égal à cent mille francs (100 000F) correspondant au montant de
sa dette. Ainsi pour avoir facilement et rapidement accès à la liquidité la Zone tient une
caisse en son sein pour les règlements qui se font à la caisse. Ces règlements sont enregistrés
dans les documents suivants :
◌ L’autorisation de dépenses
◌ Le brouillard de caisse
◌ Le journal de caisse

ӏӏ-1- L’autorisation de dépenses


L’autorisation de dépenses est une pièce de caisse qui permet à la caissière de justifier la
sortie d’argent de la caisse ou de justifier les mouvements subis par la caisse. Elle est donc
très importante pour tout règlement effectué par la caisse. Ce document comporte :
◌ Le nom du bénéficiaire
◌ Le montant estimé de la dépense
◌ Le montant effectivement réglé.
Elle est visée par le chef de Service Finance et Moyens Généraux, le chef comptable et le
bénéficiaire.

ӏӏ-2- Le brouillard de caisse


Le brouillard de caisse est un document extracomptable qui permet à la caissière de
connaître son avoir en caisse. Il permet d’enregistrer de façon journalière l’ensemble des
mouvements effectués sur la caisse. La caissière fait arrêter du brouillard de caisse en fin de
journée pour faire ressortir le solde théorique qui doit correspondre au solde physique. Elle
fait le billetage qui consiste à retracer le solde sur toutes les composantes.

ӏӏ-3- Le journal de caisse


Ce document comptabilise toutes les factures réglées à la caisse

Exemple de comptabilisation

1) Facture N°4857 du 14/02/17 achat de carburant à la station CORLAY : Montant de la


facture 25 000F CFA réglée par la caisse.
14/02/17

401159 Fournisseur CORLAY 25 000

573159 Caisse 25 000

(Règlement de la Facture N°4857)

2) Ordre de Mission N°30 du 20/02/2017 de Mlle KABLAN ACOUBA VICTOIRE agent de


l’ANADER matricule 5310 I. Frais de mission : 132 500 payé par caisse.

20/02/2017

422200 Mlle KABLAN ACOUBA VICTOIRE 132 500

573159 Caisse 132 500

(Règlement Facture N°30)

ӏӏӏ- LE REGLEMENT PAR LA BANQUE

ӏӏӏ-1- Le chéquier
C’est un écrit par lequel une personne (tireur) qui a des fonds disponible chez un banquier
(tiré) lui donne l’ordre de payer une somme déterminé à son profit, ou à celui d’un tiers.
Le chéquier est un ensemble de vingt et cinq ou cinquante chèques avec ou sans talon. Le
chèque est un instrument de paiement qui permet d’éteindre une dette.

ӏӏӏ-2- Le brouillard de banque


Le brouillard de banque est tenu par la comptabilité. Il permet d’enregistrer toutes les
opérations bancaires et permet au comptable de connaître son avoir en banque.

ӏӏӏ-3- L’Etat de rapprochement


L’Etablissement d’un état de rapprochement permet de vérifier les opérations et le solde du
compte banque tenu par nous-même et ceux tenu par notre banque ; afin de se rassurer sur
un solde réconcilié.

ӏӏӏ-4- Le journal de banque


Dans ce journal, l’Assistante Administrative et Comptable (AAC) comptabilise tous les
mouvements c’est-à-dire l’approvisionnement du compte et décaissement effectués sur le
compte. Ici on débite le compte fournisseur 401… par le crédit du compte banque 521…

Exemples de comptabilisation

● Facture N°9389 du 22/01/2017 relative à l’entretien du véhicule de la Zone payé par


chèque le 24/01/2017 d’un montant de 194 500
24/01/2017

401159 Garage SORI KONE 194 500

521579 Banque 194 500

(Facture N°9389)

ӏӏӏ-5- Le journal de recettes


Le journal de recette est un document qui enregistre les produits générés par la Zone à la
suite d’une prestation de service et permet d’avoir la situation des créances. Il est tenu par
l’assistante administrative et comptable (AAC) qui le tient sans blanc ni rature. Le journal de
recette enregistre les opérations entre la Zone et ses clients. On débite le compte de tiers
(411…) par le crédit du compte produit (70…)

ӏӏӏ-6- Le journal des Opérations Diverses (OD)


Le journal des OD enregistre les Opérations Diverses tels que :
● Les Amortissements
● Les Reports à Nouveaux

ӏV- LE CLASSEMENT DES PIECES COMPTABLES

Pour retrouver facilement les différents pièces comptables issues des transactions avec les
fournisseurs ou clients en cas de besoin, il est très important de les ranger. C’est pourquoi la
section après les traitements effectués sur les pièces comptables s’attèle à les classer de
manière chronologique et cela par mode de règlement. Il est bien de savoir que ceux-ci
doivent être conservés pendant une durée de 10 ans. Ainsi, la section comptabilité s’est
adaptée à (3) trois types de classements qui sont :
◌ Le classement de pièces payées par caisse
◌ Le classement des pièces payées par banque
◌ Le classement des Restes à Payer

ӏV-1- Le classement des pièces de caisse


Il concerne toutes les pièces ou factures réglées par caisse. Pour se faire, nous joignons à la
liasse, la pièce de caisse correspondante.

ӏV-2- Le classement des pièces de banque


Le classement dans le classeur banque concerne toutes les pièces ou factures réglées par
chèque. Les pièces justificatives de l’encaissement ou du décaissement (chèque) sont jointe à
la facture ou à la pièce comptable.

ӏV-3- Le classement des Reste à Payer


Lorsque les pièces de la Zone ne sont pas réglées ou sont en attente pour un règlement, ces
pièces comptables issues de ces opérations subissent un classement dans le dossier des
Restes à payer.

TROISIEME PARTIE : CRITIQUES ET SUGGESTIONS


ӏ- CRITIQUES

L’ANADER dans sa gestion quotidienne rencontre des difficultés et cela se ressent


logiquement au niveau de la Zone de Tiebissou.
Ces problèmes sont :  
◌ La vétusté des bâtiments abritant le personnel
◌ Le retard dans l’obtention des budgets
◌ L’insuffisance de matériels informatique.

ӏӏ- SUGGESTIONS

L’ANADER doit :
◌ Réhabilité ses locaux
◌ Garantir l’obtention des budgets afin que les Zones puissent fonctionner.
◌ Augmenter le nombre de matériel informatique pour un fonctionnement efficace.
CONCLUSION

Au terme de notre stage à la Zone de Tiebissou, nous pouvons affirmer sans hésiter que
l’ANADER est une structure incontournable pour le développement rural. Ce stage dans sa
pratique nous a permis de côtoyer le monde professionnel et de s’y imprégner.

A la Zone de Tiebissou nous avons pris connaissances des documents comptables et de leur
utilité.
En outre des notions comme le professionnalisme ; la disponibilité ; et la conscience
professionnel sont autant de qualité qui doivent guider tout employés.

Vous aimerez peut-être aussi