Vous êtes sur la page 1sur 25

A.

KHEBIZI
Département Informatique – Université 8 Mai 1945, Guelma
ali.khebizi@gmail.com, Khebizi.ali@univ-guelma.dz

Chap I: Présentation de la BI
Chap II: Architecture d’une solution BI
Chap III: Data Wharehouse
Chap IV: BI et Datamining

1
A. KHEBIZI
Département Informatique – Université 8 Mai 1945, Guelma
ali.khebizi@gmail.com, Khebizi.ali@univ-guelma.dz

Plan du chapitre I
1. Introduction
2. Contexte
3. Objectifs
4. Définitions et Concepts
5. BI vs ERP

2
1. Introduction: Concepts de BI
Business Intelligence (BI)
L'informatique décisionnelle
Decision Support System (DSS)

- Discipline en plein évolution et extension


- Au carrefour du SI, métiers et stratégies
de la Direction Générale de l’entreprise.
- A l'interface entre les bases de données,
les métiers et le reporting.
1. Introduction: de l’information à la décision
-Evolution des moyens de stockage de l’information
-Pierre  métal  papier, support informatique.
- Explosion de la masse d’information tockées et archivée
sur supports informatiques DataCenters.

Nouvelle problématique: Surcharge de l’information


(Information overload)

Comment accéder rapidement à l’information ?


a) Information à propos d’un sujet donné (Information retrieval)
b) Solution à un problème donné
c) Décision à prendre
d) Plan d’action à suivre.
1. Introduction: de l’information à la décision
L’analyse de données peut être très utile pour assister les
entreprises dans leurs prises de décisions.
Pour collecter et analyser les données, il est nécessaire
d’utiliser une large variété d’outils et de technologies :
c’est la Business Intelligence.
1. Introduction: de l’information à la décision
Exemple de besoins:
1. Quels étaient les meilleurs clients pour l’année
précédente ?
2. Quels sont les points de vente dont le total des ventes n’a
pas atteint une valeur quotidienne X pendant les 2
derniers mois ?
3. Quelle est cité universitaire dont les étudiants ont obtenu
les meilleurs résultats durant les 5 dernières années ?
4. Quels sont les équipements souvents en pannes ?
Types de questions
Opérationnelle : « Que se passe-t-il en ce moment ? »
Historique : « Que s’est-il passé ? »
Analytique : « Pourquoi est-ce que cela s’est passé ? »
Pronostique : « Que va-t-il se passer ? ».
1. Introduction: de l’information à la décision
2. Contexte: Exploitation de l’information
a- Systèmes d’informations:
- Au cœur de la gestion des entreprises,
- Omniprsence des S.I.A.G
- Prise en charge des processus métiers,
- Outil d’aide à la prise de décision (DSS)
b- Stratégie de l’entreprise:
- Pérennité et survie
- Concurrence rude
- Adaptation aux besoins de l’environnement
- Analyse des performances (KPI)
2. Contexte : Sources diverses d’informations
L’information est omniprésente.
Le S.I traite et génère un ensemble de données brutes,
les sources de données (Finances, GRH, CRM,
ERP…) peuvent êtres de différentes formes:
- Données structurées: Ligne/colonne: BDDR hétérogènes
(MS SQL Server, IBM DB2, ORACLE , Informix, excel )
-Semi-structuré: XML, logs, traces….
- Non structurées: Fichiers plats (Word, pages web, vidéos,
images, données des réseaux sociaux, commentaires
facebook, tweets, commentaires de blogs…)
« Mais trop d’information tue l’information »
Surcharge d’informations ou information overload
Difficulté ?
2. Contexte : Problème
Non pas de recueillir l’information, mais de
l’exploiter
- la rendre disponible sous la bonne forme.
- Au bon moment
- A la bonne personne
Afin de l’exploiter et tirer de la valeur ajoutée.
L’objectif est de créer à partir des données de
l’entreprise, mais aussi externes à celle-ci,
l’information et le savoir pour aider les cadres et
les dirigeants dans le pilotage de l’entreprise.
2. Contexte: Sources d’information et technique ETL
E: Extract, T: transform, L: Load
2. Contexte: Les sources d’information
Volumineuses, éclatées, Hétérogènes
2. Contexte: Les sources d’information
Volumineuses, éclatées, Hétérogènes

4. Restitution
3. Orgnisation

1. Collecte

2. Intégration
3. Objectifs:
Les besoins
- Consolider l’information
- Analyser l’information
But
- Vision globale
- Optimiser le patrimoine informationnel de l’entreprise
- Prendre les bonnes décisions aux moments opportuns
Objectifs de la BI
- Créer à partir des données de l’entreprise mais aussi
externes à celle-ci, l’information utile à la prise de
décision (pilotage)
4.Définitions et concepts
a- Définition 1
Le terme Business Intelligence (BI), ou informatique
décisionnelle, désigne:
Les applications, les infrastructures, les outils et les
pratiques offrant l’accès à l’information, et permettant
d’analyser l’information pour améliorer et optimiser les
décisions et les performances d’une entreprise.
- Elle est conçue pour les décideurs et les dirigeants
d’entreprise.
- Elle leur offre la possibilité d’avoir une vue d’ensemble
complète et claire de la totalité des données disponibles.
- Elle regroupe tous les moyens, outils et méthodes pour
collecter, consolider et modéliser les données issues
d’une entreprise à partir de plusieurs sources.
4.Définitions et concepts
b- Définition 2
la Business Intelligence est le processus d’analyse de
données dirigé par la technologie dans le but de déceler
des informations utilisables pour aider les dirigeants
d’entreprises et autres utilisateurs finaux à prendre des
décisions plus informées.
BI regroupe une large variété
- d’outils
- d’applications
- de méthodologies
Permettant de collecter des données en provenance de
systèmes internes et de sources externes, de les préparer
pour l’analyse, de les développer et de lancer des requêtes
au sein de ces ensembles de données.
4.Définitions et concepts
b- Définition 3
la Business Intelligence se définit par l’ensemble des
moyens, méthodes et outils qui supportent le processus
de collecte, consolidation, modélisation, analyse et
restitution des informations.
Le processus BI vise à récupérer les données brutes (contenues
dans les outils ERP, CRM, sources externes….), à les transformer en
informations et à les diffuser sous formes de tableaux de bord
ou reporting.
Donc:

Méthodes, techniques et outils informatiques utilisés pour


suivre une activité et aider à la prise de décision. Elle repose
sur la masse de données générées par les processus métiers de
l’entreprise et captées par son système d’Information.
4.Définitions et concepts
b- Définition à retenir
Désigne les moyens, les outils informatiques et les
méthodes et techniques
• qui permettent d'offrir une aide à la décision et
• de permettre aux responsables de la stratégie d’un
organisme (économique, administratif, ou politique),
• d’avoir une vue d’ensemble de l’activité traitée, et
d’élaborer un processus de prise ou d’aide à la
décision.
La prise de décision puis l’action stratégique à suivre sera basée :
– Non pas sur les données brutes,
– Non pas sur les données extraites, et traitées,
– Mais sur le résultat de transformation, puis de
chargement puis représentation de ces données :
• Sous forme de rapports, diagrammes, etc.
4.Définitions et concepts
c- Les résultats attendus de la BI
Les outils utilisés par la BI permettent de créer:
- Des rapports
- Des tableaux de bord
- Visualisations ergonomiques des données (graphiques)
Pour rendre les résultats des analyses disponibles pour les
preneurs de décisions.
4.Définitions et concepts : Processus BI
4.Définitions et concepts
d- Les domaines d’application de la BI
- Finance: reporting financier et budgétaires, mesure des
coûts, mesure des risques, suivi du chiffre d'affaires, gestion
de la trésorerie, placements financiers, ,
- Vente et commercial: Analyse des points de vente, impact
des promotions….
- Marketing: segmentation des clients, analyse des
comportements…..
- Logistique: optimisation de la gestion du stock, suivi des
livraisons
- Ressources humaines: optimisation de l’allocation des
ressources.
- Analyse de la rentabilité de l'entreprise.
- CRM: Customer Relationship Management
4.Définitions et concepts : Les fonctions de BI
e- Les étapes d’un processus de BI
5. BI vs ERP: C’est quoi une ERP (Entreprise Resource Planning)
5. BI vs ERP: Quelles différences
Un ERP (Entreprise Resource Planning) permet aux entreprises de
centraliser de nombreuses informations déterminantes au sein d’un
seul et unique système informatique.
La constitution d’une base de données est donc l’objectif principal
de ces programmes.
Rôle d’une ERP:
le rôle d’un ERP est d’analyser quotidiennement chaque information
d’une société.
La constitution d’une base de données depuis de multiples
départements permet d’automatiser et de mettre à jour les
informations nécessaires en cas d’impacts d’un ou plusieurs
modules.
L’analyse en temps réel est idéale pour procéder à des pistes d’audit
afin de définir l’origine de données spécifiques.
5. BI vs ERP: Quelles différences
Analyses de stratégies vs analyses de données opérationnelles
-Une solution BI est dédiée à l’analyse de haut niveau où la prise de
chaque décision stratégique peut être déterminante.
Pour réaliser ces études, l’ensemble de ces informations d’une
entreprise est considéré :
- Les données opérationnelles (ventes comptabilisées au quotidien)
-Les informations relatives aux stratégies (revenus, croissance et
recettes, tendances…)
L’utilisation d’un ERP permet de centraliser chaque donnée
transactionnelle et opérationnelle afin de présenter une vision
globale et détaillée de la situation d’une entreprise. Néanmoins, ces
analyses ne considèrent aucune tendance.

Vous aimerez peut-être aussi