Vous êtes sur la page 1sur 4

ODC : CHAPITRE1 INSTALLATION DES CHANTIERS 3éme année Lic Acad Génie Civil

Section B

1. Introduction

Un chantier est défini par une installation permanente dans un lieu généralement ouvert, il dure le temps
de la construction de l’ouvrage.

L’étude relative à l’organisation d’un chantier, quelle que soit son importance est une technique utile et
bien précise tendant à assurer l’exécution des travaux dans les meilleurs délais avec le moindre coût.

Donc en vue de la bonne organisation d’un travail, on cherche à le rendre plus économique, de bonne
qualité et les délais les plus brefs possibles.

Les différents intervenants de la construction sont identifiés dans ce que l'on appelle les corps d ’état:
*pour le bâtiment : gros œuvre, couverture, plomberie, électricité, chauffage, etc., voirie, éclairage,
*pour les travaux publics : réseaux d'eau (eau potable, tout-à-l'égout, eaux pluviales)
réseaux « secs » :(électricité, gaz, téléphone, fibre optique…), signalisation, etc.

2. Acteurs d’un projet


Dans un projet de bâtiment ou de travaux publics, la construction est le fait d'assembler des
éléments, des matériaux. Cette activité nécessite le concours de nombreux acteurs spécialisés.
2.1 Maître d’Ouvrage

Appelé aussi le propriétaire, il est celui qui demande le projet, paye les frais, récupère le résultat et décide
de commencer ou d’arrêter le projet. Le terme Maître d’Ouvrage peut désigner le Ministère (nom du
ministère), la direction ex :DTP (personne morale) ou un particulier (personne physique).

2.2. Maître d'œuvre

Désigne celui qui pilote le projet, il peut être le bureau d’architecture ou d’études chargé de la conception
et du contrôle architectural des travaux.

2.3. Équipe du projet


Désigne ceux qui réalisent le projet:

 le chef de projet/directeur technique : assurera au nom du maître d'œuvre, les responsabilités


du contrôle technique et administratif des travaux
 les ingénieurs de suivi : contrôlent en permanence l'exécution des travaux en conformité avec les
plans visés
 le (ou les) conducteur des travaux : repartit les différentes taches aux ouvriers et assure
l’avancement des travaux
 le topographe : vérification de l'implantation de l’ouvrage ;
 métreur vérificateur : l'établissement des métrés et des attachements, de la vérification des
décomptes provisoires périodiques et de l'établissement du décompte définitif ;
ODC : CHAPITRE1 INSTALLATION DES CHANTIERS 3éme année Lic Acad Génie Civil
Section B

 Les ouvriers qualifiés (ferrailleurs, coffreurs, manœuvres.etc).

NB :
lors de la réalisation d‘un ouvrage, le maitre d’œuvre peut faire appel à des sous traitants (entrepreneurs)
2.4 le contrôle sur chantier

2.4.1 les objets soumis aux contrôlent

Tous d’abord on définit les différents objets qui seront soumis aux contrôlent dans un chantier :

1- Les éléments qui agissent sur le prix de revient de l’ouvrage (ceux qui ont fait objet de prévisions
chiffrés aux moment de l’offre), à savoir :

-La Main-d’œuvre, les matériaux, les frais de chantier, le matériel, les méthodes et processus
d’exécution, le déroulement des travaux, l’exécution des ordres données, la sécurité de chantier

2- Les rentrées d’argent afin de suivre l’évolution du diagramme financier, (contrôle budgetaire )
3- Les contrôlent externes relatifs à :
-à l’ouvrage : qualités, dimensions respects des normes
-à l’hygiène et à la sécurité générale du chantier et des engins
-à la santé des ouvriers contrôles médical, hygiène des locaux
-aux respect du code de travail
-au respect des règlements des constructions

2.4.2 Les responsables des contrôles

1- Le maitre de l’ouvrage exercera des contrôlent régulier sur l’avancement des travaux (respect du
cahier des charges, des plans.etc.), par ces ingénieurs ou architectes
2- Le maitre d’œuvre (ou bien l’entreprise de réalisation) exercera des contrôles sur ceux qui
concernent le prix de revient par ces cadres
3-Les représentants des autorités : qui controlent l’application de la législation en vigeur
Organismes des controles(ex CTC , cnerib, ..etc), inspecteur de travail

3. Préparation des chantiers


3.1- petit chantier

Pour un petit chantier de courte durée à proximité des installations permanentes de l’entreprise, une
installation de chantier spécifique n’est habituellement pas nécessaire.

3.2 Grand chantiers


ODC : CHAPITRE1 INSTALLATION DES CHANTIERS 3éme année Lic Acad Génie Civil
Section B

L’adéquation des installations de chantier, spécifique aux besoins est un élément important du bon
déroulement du chantier ; car elle conditionne l’accès facile aux divers points du chantier, aux matériaux et
engins, ainsi que la rapidité d’entretien et de remise en état des matériels, et influe sur le bon moral des
personnels.
Le tableau suivant illustre les différentes phases à effectuer lors de l’élaboration d’un plan d’installation du
chantier

Phase1 Faire l’état des lieux et prendre connaissance des accès au


Visiter le site et Identifier chantier, de la topographie du terrain et du voisinage (niveau des
l’environnement bâtiments adjacents), des réseaux aériens et souterrains (Elec, Gaz,
Télécom, Service des voiries, Métro, eau, égouts…), de la position
actuelles des clôtures.
Phase2 -Etudier les plans, coupes, détails techniques du projet
Analyser les pièces écrites -Lister toutes les contraintes imposées par ll’organisme de contrôle
(ex C.T. C) .
-Envisager des modes constructifs et donc les moyens matériels et
humains nécessaires.
Phase3 -Prendre connaissance des conditions de travail (nuisances sonores
Contacter les services et visuelles tolérées, horaires de travail, horaires de circulation,
administratifs et les riverains gabarits routiers acceptés)
-Définir le survol des bâtiments voisins par les grues et l’utilisation
des diverses voies.
-Identifier les règles d’hygiène et de sécurité (catégorie du
chantier).
-Obtenir les autorisations nécessaires à l’ouverture du chantier.
phase4 A partir du plan de masse, représenter l’ouvrage à construire,
Etablir un fond de plan l’emprise du terrassement, les accès et routes existants, les
ouvrages voisins, les réseaux et les obstacles (arbres à conserver)

4. Le Plan d’Installation de Chantier

Une fois les 4 phases cités ci-dessus sont effectuer, le plan d’installation de chantier (P.I.C.) (voir figures),
peut être établi à partir d’un plan masse.
Le PIC permet de
- Définir l’emplacement des matériels « fixes » nécessaires à la réalisation des ouvrages (grues,
centrales à béton, etc)
- Définir l’emplacement des cantonnements pour accueillir le personnel du chantier.
Le PIC sert aussi à obtenir:

- les autorisations émanant des services techniques des mairies ou des préfectures de police pour :

 l’installation de grues,
 le survol des grues sur les terrains ou les bâtiments voisins,
 Les travaux sur la voie publique,
 Déviation de voie, etc.,
ODC : CHAPITRE1 INSTALLATION DES CHANTIERS 3éme année Lic Acad Génie Civil
Section B

- les autorisations d’installer le chantier suivant les règles d’hygiène et de sécurité des services de
l’inspection du travail

figure plan d’installation de chantier

5- Installation du chantier
Sur les chantiers de bâtiment, il faut tout d’abord commencer à placer la Clôture du chantier. Le
premier poste clé de la productivité à installer étant les engins de levage (les grues) le deuxième poste
important à placer étant le poste de fabrication du béton. Après ces deux postes en place le poste
de fabrication des armatures (coffrages et ferraillage). Le quatrième poste clés à installer étant les
cantonnements et enfin on place les aires de stockage ainsi que les différents reseaux
5.1- Positionner le ou les engins de levage
Schématiser les grues et indiquer les informations suivantes : longueur de flèche et contre flèche, zone
d’interférence, longueur et largeur des voies de grue, marque, type et caractéristiques, cotes par rapport
aux bâtiments, niveau du support (rails), charge maxi soulevée, charge en bout de flèche
5.2-Placer la centrale à béton ou les aires de stationnement des camions toupies (bennes à béton)
Suivant l’importance du chantier le béton sera soit du B.F.C. (Béton Fabriqué sur Chantier): on place la
centrale à béton et on représente les parcs à granulats, le silo à ciment ; soit du B.P.E. (Béton Prêt à
l’Emploi): on prévoit l’aire de stationnement des camions toupies
5.3-placer les aires de coffrage, de ferraillage et de préfabrication
Selon le mode constructif retenu, c’est le poste qui exige le plus de place (200 à 800 m2) il y a lieu ou non de prévoir
ces aires (ouvrages élémentaires coulés en place, préfabriqués sur site, préfabriqués en usine), on indiquera la
destination de chaque aire et les dispositions particulières à prévoir
5.4-installer les bureaux et les cantonnements
Les dimensions et le nombre de baraques destinées au personnel est fonction de l’effectif et de la durée du
chantier. Le magasin doit se situer prêt du bureau du chef de chantier.
5.5-Représenter les réseaux
A partir du transformateur, on positionne les armoires de distribution électrique puis on trace les réseaux pour
approvisionner les postes (ou groupe électrogène). Idem pour l’adduction en eau et les lignes téléphoniques.
L’évacuation des eaux se fait des sanitaires jusqu’à l’égout. Prévoir un local de confinement pour le compresseur.
5.6-placer les aires de stockage
Elles se trouvent dans l’aire de balayage e la grue pour tous les produits ouvrés à manutentionner.
5.7 les voies de circulation placer les panneaux de signalisation (sens de circulation, entrée, sortie,
parking des personnels et des intervenants extérieurs)

Vous aimerez peut-être aussi