Vous êtes sur la page 1sur 17

DOSSIER ENV : RISQUES ENVIRONNEMENTAUX

ELEMENTS DE COMPETENCE A ACQUERIR :


- Participer à la protection de l’environnement
- Appréhender les dispositions à prendre pour réduire la pollution.

Mise en situation
Situation 1
Ateba est élève dans un établissement scolaire de la ville de Yaoundé dans le Centre du Cameroun. Dans le
cadre d’un module sur les changements climatiques et les effets de la pollution, l’enseignant leur propose cinq
documents :
- Le document 1(fig -1) illustre une marre d’eau polluée située dans un quartier marécageux de la ville,
dans lequel le paludisme sévit de façon permanente ;
- Le document 2 (fig -2) présente un sol pollué, à propos duquel le pédologue autrichien Winfried Blum a
déclaré ‘’On boit l’eau, on respire l’air, mais on ne mange pas le sol’’. Il explique ainsi le désintérêt de
l’opinion pour la menace que représente la pollution des sols. Devant l’accroissement de l’érosion, de la
toxicité des sols et des nappes phréatiques, devant la salinisation des terres agricoles devenues stériles,
rien n’est fait, ou si peu. La communauté internationale devrait très vite prendre conscience du danger,
car l’humanité est en train de détruire la base même de sa survie.
- Le document 3 (fig -3) montre la pollution de l’air due aux rejets d’une industrie chimique (cimenterie,
brasserie, savonnerie ...), et le document 4(fig -4) montre la pollution de l’air atmosphérique d’une ville
par le ‘’smog’’ causé lui-même par différents rejets polluants en particulier ceux des transports.
- Le document 5 est le témoignage d’un habitant de la ville de Yaoundé, qui se plaint de l’apparition de
phénomènes climatiques nouveaux, comme les chaleurs extrêmes, les vents violents, la longueur de
plus en plus longue de la saison sèche, et même de la baisse de la fertilité des sols.

Fig -1 : Marre d’eau polluée Fig -3 : Pollution de l’air par les rejets d’une cimenterie

Fig -2 : Sol pollué Fig -4 :’’Smog’’ causé par différents rejets, en particulier les transports

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 1/17
Situation 2
Jérémie et sa famille vivent dans un village situé en bordure de la foret, et son père, comme beaucoup d’autres
voisins, est chasseur. Ils ont toujours consommé de la viande de brousse issus de tous types d’animaux sans
distinction aucune, et son père vend souvent du gibier aux visiteurs ou sur la place du marché, afin de subvenir
à certains de leurs besoins.
Cependant des agents des Eaux et Forets sont passés au village pour une campagne de sensibilisation, et ont
dressé à l’endroit des chasseurs, une liste d’animaux qu’ils ne sont plus autorisés ni à chasser, ni à vendre, sous
peines de poursuites judiciaires, au motif que ce sont des espèces désormais protégées ; Ils proposent même
aux chasseurs des activités de substitution, leur permettant de réduire leur dépendance à la chasse .
Jérémie ne comprend pas ce qui explique un tel changement de la part des autorités, lequel bouleverse leurs
habitudes alimentaires, et même leur mode de vie habituel.

Situation 3
Après avoir désherbé les alentours de leur maison, Christian et Japhet entassent les ordures dans un coin de la
cour. Pendant que Christian propose de brûler ces ordures, Japhet suggère plutôt de les ramasser et les verser
dans le bac à ordures qui se trouve à 300 mètres de la maison. Les deux frères se mettent à discuter.

Situation 4
M KOM , habitant le quartier Mokolo Elobi à Yaoundé, consomme au quotidien et sans soucis de santé l’eau
de son puits aménagé. Après l’installation de ses latrines près de ce puits par son voisin qui vient de
s’installer, il attrape la dysenterie amibienne, et ne comprend pas pourquoi, puisqu’il consomme cette eau
depuis longtemps auparavant.
Situation 4
BOMBACK , jeune cultivateur , a son champ de tomates de 0,5 hectares sur le mont Elounden à Yaoundé. En
bas du mont, il y a une source d’eau qui sert à abreuver les riverains. Il constate cette année que la croissance
des tomates est faible, et décide d’utiliser des engrais (nitrate d’ammonium) en grandes quantités, ce qui
conduit à une bonne récolte. Durant la saison des pluies, la plupart des riverains ayant consommé cette eau
ont été atteints d’anémie et d’hypertension artérielle. BOMBACK ne comprend pas pourquoi.

Observations
Les situations décrites ci-dessus montrent que l’Homme interagit avec son environnement à travers ses
multiples activités agro pastorales ou industrielles. Mais elles montrent également que ces activités génèrent
des déséquilibres sur les écosystèmes, et des pollutions sur l’environnement, qui sont à l’origine des
perturbations climatiques aux conséquences désastreuses.

- De quoi sont constitués les différents écosystèmes ?


- Quelles sont les principales causes de la dégradation de la biodiversité ?
- Comment peut-on la protéger ?
- Quelles sont les types de pollutions de l’environnement ?
- Quelles sont les dispositions à prendre pour réduire la pollution ?
Pour répondre à toutes ces questions, ce dossier portera sur :
1- La biodiversité
1- La pollution

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 2/17
1- LA BIODIVERSITE
OBJECTIFS : A la fin de ce dossier, l’élève devra être capable de :

- Décrire le fonctionnement des systèmes naturels ;


- Etablir les différences entre les produits biodégradables et non biodégradables ;
- Décrire le développement durable.

1-1 Corpus
1-1-1 Définitions
La biodiversité est la diversité du monde vivant. Elle se présente sous trois formes :

- la diversité des espèces qui peuplent un écosystème ;


- la diversité des écosystèmes présents sur la terre et peuplés par les êtres vivant ;
- la diversité des gènes qui correspond à la diversité d’expression des gènes au sein d’une population ;

L’écosystème est l’ensemble fonctionnel et inséparable des êtres vivants (biocénose) et leur milieu de vie
(biotope) dans toutes les interactions possibles).

- Le biotope est l’espace qu’occupent des êtres vivant


- La biocénose est l’ensemble des êtres vivants qu’on trouve dans un même milieu de vie

1-1-2 Equilibre des écosystèmes


Les figures ci-dessous représentent quelques écosystèmes

Fig -5 : Ecosystème 1 : écosystème comportant une population humaine dans un environnement semi urbanisé
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 3/17
Fig -6 : Ecosystème 2 : Marre d’eau Fig -7 : Oiseau en train d’attraper un criquet

La figure -5 montre un écosystème comportant une population humaine dans un environnement semi
urbanisé, cohabitant avec des animaux domestiques, une population animale vivant dans une réserve ou un
parc animalier. La figure esquisse aussi une chaine alimentaire dans laquelle les lièvres se nourrissent des
végétaux, tandis que des phacochères se nourrissent des lièvres.

La figure -6 quant à elle illustre un autre écosystème , il s’agit d’une mare d’eau composée de grenouilles, de
têtards, des larves, et des petits poissons.

Quant à la fig -7 , elle montre un oiseau en train d’attraper un criquet pour sa nourriture.

L’observation de ces écosystèmes montrent que :


- Un écosystème est un milieu où des êtres vivants entretiennent des relations entre eux.
- Ces relations peuvent être de plusieurs natures :
 Symbiose : les êtres vivants se complètent pour vivre (exemple les pique bœufs
qui nettoient la peau des buffles)
 Parasitage : certains êtres vivent aux dépend des autres (exemple, les sangsues
et les mammifères, les fougères et les palmiers) ;
 Compétition : les êtres vivants sont en compétition pour les femelles, la
nourriture, la lumière, et même le territoire.
- Il existe une chaine alimentaire dans tout écosystème, qui est une relation alimentaire entre des
consommateurs et des producteurs. La chaine alimentaire est constituée des producteurs qui sont des
végétaux, des consommateurs du premier ordre qui sont des herbivores et des consommateurs du
second ordre qui sont des carnivores et des omnivores. Lorsqu’un écosystème a tous ses éléments, on
dit qu’il est équilibré .Lorsqu’un seul des éléments manque, l’équilibre est rompu, et l’écosystème
peut changer, et même disparaitre.
Ainsi par exemple si la mare d’eau de la fig -6 venait à s’assécher, les œufs écloraient prématurément,
laissant mourir leurs embryons, les têtards n’existeraient plus, les petits poissons qui s’en nourrissent
mourraient de faim, ainsi que les grenouilles consommatrices de ces petits poissons.
De même, dans le parc de la fig 16-5, si un déboisement trop poussé faisait disparaitre une trop grande
végétation, ou si une chasse trop intense était menée contre les lièvres, la survie de ces lièvres serait
menacée, et par conséquent celle des phacochères qui les consomment.
C’est pour ne pas rompre l’équilibre des écosystèmes par l’interruption des chaines alimentaires que
les agents des Eaux et Forets sensibilisent les chasseurs du village de Jérémie.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 4/17
1-1-3 Etude de quelques écosystèmes selon les localités
1-1-3-a Etude de la forêt
La forêt est une formation végétale fermé qui se développe dans les régions humides.

 Caractéristiques
- Climat humide et chaud ; Longue saison de pluies et courte saison sèche
- Température moyenne et constant 22 ° à 28° ; Sol très riche en éléments chimiques ;
- Pluviométrie élevée toute l’année ; Domaine des grands arbres.
 Espèce rencontrés
- Espèce végétale : les champignons, la litière (feuilles mortes, débris des végétaux), les mousses,
herbes, fougères, sous arbrisseaux et jeunes pousses, grands arbres (iroko, bubinga, sapelli, ébène) ,
les lianes, les plantes rampantes et grimpantes ;
- Espèces animale : gastéropodes (les escargots, reptiles, et certains invertébrés) , éléphants, porc
épiques, gorille, chimpanzé, singes, mangoustes, écureuil, oiseaux, chauve-souris.

1-1-3-b Étude de la savane


La savane est une formation végétale ouverte, formé par d’un tapis végétale continu parsemé d’arbres et
d’arbustes.

 Caractéristiques

Courtes saison des pluies ; pluviométrie faible ; climat chaud et sec ; sol lessivé ; température élevée

 Espèces rencontrées
- espèces animales : girafe, antilope, lion, éléphant, hyène, scorpion, hippopotame, aulocode, aigle,
babouin, termite, sauterelle ;
- espèces végétales : les graminées, roseaux, herbes éléphant, chiendents, arbustes, feuilles
coriaces, acacia

1-1-3-c Étude de l’étang ou marre


Les étangs sont des grand amas d’eau retenu par une chaussée naturelle ou artificielle.

 Caractéristiques

Eaux douce pauvre en oxygène ; climat chaud et humide ; température constant

 Espèces rencontrées
- Espèces animale : les crocodiles, les grenouilles, les poissons, les têtards, les larves des
moustiques, les dytiques, les libellules.
- Espèces végétales : arbre, arbustes, nénuphar, algues, papyrus, roseau, ipomée.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 5/17
1-1-3-c Etude de la mangrove
La mangrove est une forêt amphibie qui se développe sur les côtes marines non
rocheuses et les estuaires des fleuves.

 Caractéristiques

Eaux noires et saumâtres ; Climat chaux et pluvieux ; Sol vaseux, asphyxiant, riche en dépôt sédimentaires
sablo-argileux.

 Espèces rencontrées
- Espèces animales : crocodiles, crabes, violonistes, crevettes, huîtres, poissons (périophtalmes) ;
- Espèces végétales : les palétuviers
1-1-4 Causes de la diminution de la biodiversité et moyens de lutte contre la
disparition des espèces
Les causes de la diminution de la biodiversité sont assez variées :

- Les feux de brousse ; Le braconnage ;


- La déforestation ;
- Le surpâturage ;
- Les mauvaises pratiques agricoles et la pollution de notre environnement ;
- Assèchement et modification des cours d’eaux ;
- L’introduction des espèces invasives ;

Les moyens de lutte contre la disparition des espèces sont :

- Le reboisement ;
- Les pratiques culturales adaptées au sol et au climat ;
- La création des réserves naturelles ;
- respecter la législation en matière de la chasse, de la pêche et l’exploitation forestière ;
- proscrire les feux de brousse.
1-1-5 Notions de biodégrabilité
La biodégrabilité est l’aptitude d’une matière à se décomposer dans la nature après usage, pour intégrer un
nouveau cycle de vie.

En vue de protéger l’environnement, le Ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du


Développement Durable a interdit l’usage des emballages plastiques d’épaisseur inférieure à 60 microns. En
effet, ces derniers, rejetés dans la nature, sont non biodégradables, ne se décomposent pas, mais provoquent
l’obstruction des conduites d’eaux usées (entrainant des inondations), empêchent l’extension des racines des
plantes dans le sol (freinant ainsi le développement de ces plantes),

1-1-6 Notions de développement durable


Le développement durable est un mode de développement respectueux de l’environnement. Ainsi par
exemple, parle t on de l’écotourisme, pour parler du tourisme qui soit respectueux de l’environnement.
Le développement classique basé sur l’utilisation des énergies fossiles pose de nombreux problèmes à
l’environnement. Le développement durable est alors relatif à la recherche des solutions écologiques
alternatives à l’utilisation des ces énergies.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 6/17
1-1-6-a Les problèmes lies à l’utilisation des énergies fossiles

- La pollution atmosphérique : elle est faite par les voitures et les industries qui libèrent les gaz à
effet de serre et qui ont une conséquence sur la santé (maladies respiratoire, l’asthme, la
bronchite, les maladies cardiovasculaires) ;
- Le réchauffement climatique : les gaz libérés, à savoir le monoxyde de carbone (CO), dioxyde de
carbone (CO2), vapeur d’eau, méthane (CH4), monoxyde d’azote (NO) qui renvoient à la direction
de la terre provoquent une élévation de la température ;
- L’épuisement des énergies fossiles : ces énergie sont épuisables (non renouvelables) car la
vitesse d’exploitation est largement supérieure à la vitesse de mise en place.

1-1-6-b Les alternatives écologiques à l’exploitation et à l’utilisation des énergies


fossiles : les énergies renouvelables.

- L’énergie hydraulique obtenue au niveau des barrages en vue de produire l’électricité ;


- La chaleur interne produit par les volcans ;
- L’énergie solaire captée par les panneaux solaires ;
- L’énergie éolienne ;
- L’énergie des marées ;
- L’énergie des biomasses.
.

1-2-Résumé
La biodiversité est la diversité du monde vivant, qui se manifeste à travers la diversité des espèces, des
écosystèmes, et des gènes. L’écosystème quant à lui est l’ensemble fonctionnel et inséparable des êtres
vivants (biocénose) et leur milieu de vie (biotope) dans toutes les interactions possibles. Ces interactions
sont dues d’une part aux activités humaines, d’autre part aux relations entre les êtres vivants animaux et
végétaux. Ces relations sont nécessaires à l’équilibre de l’écosystème, et à la survie même de la biodiversité.
Pour protéger cette biodiversité, il est fortement recommandé d’utiliser des produits biodégradables, et de
promouvoir le développement durable.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 7/17
1-3-Evaluation
EXERCICE 1- QUESTIONS A CHOIX MULTIPLES

Chaque série d’affirmations comporte une seule réponse exacte, repérez la et notez le numéro de la question
suivie de la lettre qui désigne la réponse juste.
1-La biodiversité est :
a)un milieu où les êtres vivants entretiennent des relations entre eux c) une sorte de biocénose
a) Le milieu où vivent les êtres vivants d) La diversité du monde vivant
2-Un écosystème est constitué :
a)des producteurs uniquement c) des consommateurs uniquement
b) des producteurs et consommateurs d)ni des producteurs, ni des consommateurs
3-Les palétuviers sont des espèces végétales que l’on rencontre dans :
a) La foret c) La mangrove
b) Le désert d) L’étang
4-Parmi les causes de la disparition de la biodiversité, nous avons :
a) Le reboisement c) Le surpâturage
b) Les énergies fossiles d) Les énergies renouvelables.

EXERCICE 2 : QUESTIONS A REPONSES OUVERTES-


EXERCICE 2 -1
Décris un écosystème dans ton environnement.
Pourquoi protège t on certaines espèces animales ou végétales ?
EXERCICE 2 -2
Charly est assis au salon avec son fils , et au journal de 17h le Ministère de l’Environnement, de la
Protection de la Nature et du Développement Durable a interdit l’usage des emballages plastiques
d’épaisseur inférieure à 60 microns considérés comme non biodégradables. Son fils ne comprend pas
pourquoi.
a) Aides son fils à comprendre la notion de biodégradabilité ;
b) Donnes les inconvénients liés à l’utilisation des plastiques non biodéradables.
c) Proposes une pancarte pour sensibiliser les habitants de ton quartier pour lutter contre la pollution
des sols.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 8/17
2-LA POLLUTION
OBJECTIFS :
- Décrire les manifestations de la pollution environnementale ;
- Décrire les techniques de protection de la nature contre la pollution systématique ;
- Appliquer les techniques de recyclage.

2-1 Corpus
2-1-1 Généralités
La pollution est la dégradation de la qualité d’un milieu de vie par des substances ou des agents chimiques ou
biologiques nocifs.
Un polluant quant à lui est une substance ou un agent chimique ou biologique nocif.
La pollution concerne l’atmosphère, les sols et les eaux.
2-1-2 La pollution atmosphérique
2-1-2-1 Définitions
La pollution atmosphérique, encore appelée pollution de l’air est due en grande partie aux rejets des
industries, des incinérateurs dans les décharges d’ordures ménagères, aux fumées émises par les véhicules,
les transpirations des bâtiments, des gaz émis dans les centrales thermiques et dans les élevages des
ruminants (voir fig -8 , -9 et -10). Il s’agit là des sources humaines encore appelées sources anthropiques de
pollution, mais les acariens et les moisissures qui se développent en présence de l’humidité constituent aussi
des sources biologiques de pollution atmosphériques.

Fig -8 : Pollution de l’air due aux rejets d’une cimenterie Fig -9 : Pollution de l’air due au ‘’smog’’

Fig -10-a :Impact de la pollution de l’air Fig -10-b :Impact de la pollution de l’air Fig -10-c :Impact de la pollution de l’air
(Emissions urbaines nocives) (Monument dégradé) (Forêt détérioréé)
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 9/17
2-1-2-2 Quelques polluants atmosphériques et leurs origines
Les polluants atmosphériques se présentent sous trois formes , l’état gazeux, l’état liquide et l’état solide.

2-1-2-2-a Quelques polluants gazeux de l’air et leurs origines


Les plus courants sont :

- Le Dioxyde de soufre (SO2), le Monoxyde de carbone (CO), et Dioxyde de carbone (CO2), qui résultent
des combustions complète ou incomplète des combustibles fossiles (fioul, charbon, gasoil, essence),
des industries brassicoles et métallurgiques ;
- Les Oxydes d’azote (NOx) et l’Ozone additionnel qui proviennent des gaz d’échappement des
véhicules ;
- Le Méthane (CH4), qui est issu de l’élévage des ruminants, surtout des bovins ;
- Le Chlorure d’hydrogène (HCl), qui est dégagé lors de la combustion des matières plastiques, en
particuliers ceux contenant des polychlorures ;
- Les Chlorofluoro-carbone (CFC) utilisés comme fluides frigrigènes dans les circuits de conditionnement
de l’air, et dans les bombes aérosols ;

2-1-2-2-b Quelques polluants liquides de l’air et leurs origines


Les plus connus sont :
- Les composés organiques volatils qui constituent les torches dans les raffineries de pétrole ;
- Les bromures de méthyle utilisés dans les pesticides agricoles ;
- Les halons (composés halogénés) utilisés dans les extincteurs ;

2-1-2-2-c Quelques polluants solides de l’air et leurs origines


Les plus nocifs sont :
- Les Métaux lourds contenus dans les gaz d’échappement des véhicules utilisant l’essence plombée,
industries diverses ;
- Le carbone, issu de la combustion incomplète des combustibles fossiles ;
- Les poussières diverses (craie, terre, farine, calcaire) Bâtiments, centrales nucléaires, activités
domestiques, centres hospitaliers, produits phytosanitaires.

2-1-2-2-d Conséquences de la pollution atmosphérique


La pollution atmosphérique présente de nombreuses conséquences tant sur la santé des êtres humains que
sur l’environnement. Le tableau ci-dessous indique quelques unes de ces conséquences.

Polluants atmosphériques Conséquences sur l’environnement Conséquences sur la santé


humaine
Dioxyde de soufre (SO2) Pluies acides provoquant le Troubles cardiaques, troubles
dépérissement des forets, l’acidification respiratoires.
Monoxyde de carbone (CO) des sols et des eaux, la dégradation des Gaz très toxique, troubles
édifices, des monuments artistiques. cardiaques
Dioxyde de carbone Principal gaz à effet de serre
Oxydes d’azote (NOx) Troubles respiratoires , crises
d’asthme, bronchites.
Ozone additionnel(O3) Participe avec d’autres gaz à la Troubles respiratoires
formation d’une sorte de brouillard
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 10/17
toxique appelé ‘’smoog’’
Méthane (CH4) Contribue à l’augmentation de l’effet de
serre
Chlorure d’hygiène (HCl)
Particules fines (métaux Formation du ‘’smog’’ ;
accidents Irritations cardiovasculaires ;
lourds, poussières, aériens maladies cancéreuses ; problèmes
moisissures) de vision ; troubles respiratoires
CFC ou fréons, bromures de Destruction de la couche d’ozone dans Maladies cancéreuses
méthyle l’atmosphère, et effet de serre
COV (Composés Organiques Troubles respiratoires ;Irritation des
Volatiles) comme le benzène yeux, du nez et de la gorge ;Toxicité
pour la reproduction ;Réaction
allergique ;Risque de cancer
Effluents radioactifs Impact sur la végétation (modification des Modification de la formule sanguine ;
espèces cultivées, mort des arbres), Formation des cancers ; Stérilité chez
contamination des écosystèmes les femmes, Malformation
congénitale ;
Accident sur la thyroïde des enfants

NB : Le dioxyde de carbone et le méthane sont des gaz à effet de serres (GES). Lorsque leur concentration dans la
basse atmosphère est anormalement élevée, ils contribuent au réchauffement climatique et deviennent des
polluants atmosphériques.

2-1-2-2-e moyens de lutte contre la pollution de l'air

Nous contribuons tous aux émissions de polluants atmosphériques. Une fois émis, les polluants sont difficiles à arrêter.
Chacun d’entre nous devra agir à son niveau pour protéger l’environnement, notre santé et par conséquent notre futur.
L’action des pouvoirs publics :
 Surveiller régulièrement la qualité de l’air et limiter les émissions polluantes à la source
 Mettre en place un programme national de réduction des émissions polluantes ainsi que des mesures pour
respecter les plafonds annuels d’émissions fixés au niveau mondial
 Éloigner les zones industrielles des populations ;
 Exiger de chaque industrie! des mesures de la limitation de la pollution atmosphérique
 Augmenter la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) et utiliser cette taxe pour financer et inciter le
développement des technologies respectueuses de l’environnement (énergie renouvelable, biocarburant, pots
catalytiques pour véhicules...) ;
 Favoriser le développement de toutes les formes de transports et de mobilité peu polluantes par des mesures
incitatives et sensibiliser les populations aux enjeux de la qualité de l’air ;
 Encourager les covoiturages et les bicyclettes pour limiter dusage de plusieurs véhicules* pour les trajets
quotidiens ou des voitures en ville pour des courts trajets;
 Promouvoir le travail à la maison (télétravail) ou les téléconférences ;
 Proscrire l’utilisation des extincteurs à halons, des réfrigérateurs et climatiseurs contenant des bombes aérosol à
CFC et les insecticides agricoles contenant du bromure d’éthyle.
• L’action des industriels :
 Respecter les règlementations en matière de protection de l’environnement ;

 Développer des technologies qui limitent la pollution de l’air ;


 Équiper des usines d’un dispositif de traitement des fumées.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 11/17
L’action des citoyens :
 Minimiser l’utilisation des transports motorisés quand on peut se déplacer à vélo ou à pied;
 Pratiquer les covoiturages ou les transports en commun pour les trajets quotidiens ;
 Choisir un modèle de véhicule adapté à ses besoins qui consomme peu;
 Entretenir régulièrement son véhicule car une voiture mal réglée pollue jusqu’à 50 fois plus que celle qui est bien
réglée ;
 Ne pas faire fonctionner la climatisation inutilement ;
 Ne pas laisser la voiture tourner longtemps au ralenti à l’arrêt ;
 Couper le moteur dans les embouteillages ;
 Réduire la vitesse dans les centres urbains ;
 Conduire en souplesse, sans à-coups pour consommer moins de carburant ;
 Éviter la pollution domestique en utilisant les moyens simples et efficaces suivants :
a) Bien aérer son logement tous les jours à raison d’un minimum de 5 minutes deux fois par jour afin de renouveler
l’air intérieur et surtout limiter les sources de pollution favorisées par la chaleur et l’humidité.
b) Purifier l’intérieur des habitations par des plantes dépolluantes dont les plus connues sont le cactus, l’azalée et la
fougère de Boston : c’est la bio épuration ;
c) Préférer des produits bio aux produits surchargés de solvants pour la peinture et les produits d’entretien ;
e) Éviter de brûler les matières plastiques et caoutchouc ;
f) Porter un masque ou des lunettes dans une atmosphère polluée ;
g) S’abstenir de fumer dans les lieux publics.

2-1-3 La pollution des sols


2-1-3-1 Définitions
Un polluant du sol est tout produit qui contamine le sol et nuit à la vie humaine, végétale et animale.
Un sol est pollué (fig -11) lorsqu’il contient une proportion anormale de substances naturelles ou artificielles
potentiellement dangereuse pour la santé des êtres vivants.

Fig -11 : Exemple de sol pollué

Fig -12 : Queques conséquences de la pollution


des sols

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 12/17
La pollution des sols a des causes multiples. Le tableau ci- dessous donne quelques polluants et leurs sources.

Polluants des sols ou polluants édaphiques Source ou origine


• Produits chimiques : Industries chimiques
- engrais chimiques
- produits phytosanitaires (herbicides, pesticides...)
- matières plastiques- pétroles
- Composants électroniques (Nikel, Plomb...)
• Cendres
-Eruptions volcaniques
-Feux de brousses

° Déchets -Centres hospitaliers


-Ménages
-Industries
-Centrales nucléaires
-Agriculture

° Boues d’épuration Stations d’épuration des eaux usées

2-1-3-2. Les conséquences de la pollution des sols


La pollution des sols a des graves répercussions sur la santé de l’Homme et son environnement. Le tableau ci-dessous
donne la synthèse des menaces. (Fig -12)

Conséquences sur Sa santé de l’Homme Conséquences sur l’environnement

-Intoxications -Diminution de la proportion des matières organiques provoquant un


-Cancers déséquilibre de la biodiversité ou des écosystèmes ;
-Des perturbations endocriniennes (glandes) -Modification de la qualité des eaux souterraines et des eaux de
surface; -Perte complète de la fertilité des sols: -Érosion des sols ;
-Salinisation des sols.

NB. - La salinisation des sols est l’enrichissement des sels minéraux dans les sois. Ces sels minéraux proviennent des
roches érodés par l’eau.
- Un sol pollué est à son tour une source possible de diffusion directe ou indirecte de polluants dans
l’environnement, via 'eau, les envols de poussière, les émanations gazeuses. Exemple : Lorsque le pétrole se déverse au
sol de suite de défaillance d’un oléoduc, en plus du fait que le sol lui-même est pollué, une partie s’évapore et pollue l’air,
l’autre est entraînée dans les eaux et les pollue.

2-1-3-3 Moyens de lutte contre la pollution des sols


Elle passe essentiellement par la sensibilisation des populations

Différents procédés et éco-gestes permettent la limitation ou l’élimination complète des déchets et des polluants des sols:
• Procédés
 Dépollution des sols : extraction des polluants des sols.
 Récupération et recyclage des matières plastiques, produits des vidanges ;
 Triage des déchets pour séparer la matière biodégradable de la matière non biodégradable;
 Compostage des ordures ménagères;
 Traitement des ordures ménagères pour obtenir le gaz domestique (bio gaz), l’énergie électrique;
 Traitement des boues d’épuration;
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 13/17
 Fixation de certains métaux lourds par les racines de certaines plantes.
 Eco-gestes
 Sensibilisation de la population à l’utilisation rationnelle ou modérée des engrais chimiques et produits
phytosanitaires ;
 Sensibilisation des populations contre la pratique des feux de brousse, à la protection et au reboisement des forêts
;
 Sensibilisation des populations aux techniques culturales responsables;
 Utilisation des bacs à ordures ou poubelles pour les ordures.
En effet, les sois sont une ressource non renouvelable. Leur préservation est essentielle pour garantir la^sécurité
alimentaire et un avenir durable. Les sols sont une ressource limitée. Leur perte et leur dégradation ne sont pas
récupérables au cours d’une vie humaine. Les sols constituent une composante essentielle des ressources terrestres, du
développement agricole et de la durabilité écologique.

2-1-2 - La pollution des eaux


2-1-3-1 Définitions
La pollution des eaux est sa contamination ou sa dégradation par des polluants ;
L’eau est polluée lorsqu’elle contient une proportion anormale de substances potentiellement dangereuse pour la santé des
êtres vivants (voir fig -13).

Fig - 13 : Eau polluée

2-1-3-2 Les sources de la pollution des eaux


La pollution des eaux a trois grandes sources ; le tableau ci-dessous donne ces sources et quelques causes

Source Causes
Rejets domestiques domestiques Matières organiques ; lessive ; égouts et
réseaux pluviaux; eaux usées; substances médicamenteuses
et cosmétiques; produits toxiques domestiques...

Rejets industriels Produits toxiques ; métaux (plomb, mercure, cadmium) ;


micropolluants organiques (composés bromés et benzène) ;
hydrocarbures aromatiques; rejets marins et plates formes
pétrolifères (marée noire)...
Rejets agricoles Epandage d’engrais ; déversement de purin ou fumier dans
l’eau; pesticides; défections animales; traversée des cours
d’eau par les bêtes...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 14/17
2-1-3-3 Les moyens de lutte comite la pollution des eaux
La pollution des eaux peut causer des graves effets sur la santé humaine, animale et environnementale.
Différents moyens et éco-gestes permettent de lutter contre la pollution des eaux :
A) Moyens ou procédés de lutte
 Développer les techniques d’épuration des eaux usées par des stations d’épuration et le recyclage dans les usines
;
 Traiter les eaux à domicile ;
 Traiter des déchets industriels ;
 Développer des réseaux de collecte des eaux usées ;
 Réduire la pollution à la source ;
 Contrôler et sécuriser les activités polluantes ;
 Aménager les décharges publiques ;
 Épuration naturelle par des bandes de terre non cultivées aux abords des cours d’eau...

B) Éco-gestes ou sensibilisation contre la pollution


 Respecter les normes environnementales des rejets ;
 Éviter les rejets marins et plates formes ;
 Éviter les pertes ou fuites d’huile et gaz ;
 Éviter de déverser purin ou fumier, déchets ménagers et produits toxiques dans l’eau ; Contrôler la qualité de l’eau
;
 Mettre en pratique la réglementation contre les rejets polluants ;
 Lutter contre l’eutrophisation ;
 Sensibiliser la population à l’utilisation rationnelle des engrais chimiques;
 Sensibiliser la population aux règles d’hygiène quotidienne...

2-2 Résumé
La pollution est la dégration de la qualité d’un millieu de vie par des substances ou des agents chimiques ou
biologiques nocifs . Un polluant est une substance ou un agent chimique ou biologique nocif . La pollution
concerne l’air, les sols et les eaux. La pollution est atmosphérique lorsque le polluant est un gaz. La pollution
atmosphérique est essentiellement due aux rejets des industries, des incinérateurs d’irdures ménagères et
aux rejets des transports en commun. La pollution des sols quant à elle est due aux polluants inorganiques
ou organiques, et est d’autant plus grave que le sol est une ressource non renouvellable, et limitée. La
pollution des eaux est causée par des rejets domestiques (substances médicamenteuses, et cosmétiques,
lessives, et matières organiques), les rejets industriels, et les rejets agricoles.

Les conséquenes de la pollution sur l’environnement sont énormes et parfois irréversibles. Elles sont la cause
de la dégradation rapide de l’evironnement, qui s’accompagne des changements et dérèglements
climatiques. La lutte contre la pollution vise la protection et la préservation de l’environnement. Elle passe
par une sensibilisation massive des populations, à la pratique des éco-gestes, et parfois à des rencontres de
niveau mondial pour la signature des accords et la prise des engagements.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 15/17
2-3- Evaluation
QUESTIONS A REPONSES OUVERTES

Exercice 1
a) Situation :
Après avoir désherbé les alentours de leur maison, NJOH et EPOUPA entassent les ordures dans un coin de la cour.
Pendant que NJOH demande de briller ses ordures, EPOUPA suggère plutôt de les ramasser et de verser dans le bac a
ordures qui se trouve à 200 m de la maison. Les deux se mettent à discuter.
b) Consignes
1.1 Choisis en justifiant ta réponse qui de NJOH ou EPOUPA propose la meilleure solution.
1.2 Quel problème se pose si on adopte la solution de NJOH ?

Exercice 2
a) Situation :
KOM ne comprend pas pourquoi il a été interpellé par la police parce que sa voiture fume.
b) Consignes
2.1 Dites pourquoi la voiture de KOM fume.
2.2 Donne les conséquences de ce problème sur l’environnent
2.3 Propose des solutions à ce problème.

Exercice 3
a) Situation :
CARLOS est assis au salon avec son fils BRICE-. Au journal de 13h, le ministre de
L’environnement et de la protection de la nature informe la population qu’il est interdit sur toute
L’étendue du territoire nationale l’utilisation des emballages plastiques non-biodégradables.
Son fils BRICE ne comprend pas pourquoi.
b) Consignes
3.1 Aide BRICE à comprendre là notion de non-biodégradable.
3.2 Donne ies inconvénients liés à l’utilisation des plastiques non-biodégradables.
3.3 Propose une pancarte pour sensibiliser les'habitants de ton quartier pour lutter contre la pollution des sols.

Exercice 4
a) Situation :
Mme WANDA est assise à la cabine d’un taxi contenant 3 autres passagers. Le chauffeur du taxi grignote les arachides et
verse les coques sur la chaussée. Mme WANDA dit au chauffeur que ce n’est pas normal et lui demande de stocker ses
coques dans un papièr.
Un autre passager trouve cela normal car il y a une société en charge de la gestion des ordures. Tu fais partie des 3 autres
passagers.
Consignes
b)

4.1 À ton avis qui a raison entre Mme WANDA et l’autre passager
4.2 Explique au chauffeur et aux autres passagers l’impact de son geste sur l’environnement
4.3 Sensibilise le chauffeur et les autres passagers sur le comportement à adopter dans un véhicule.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 16/17
Exercice 5
a) Situation :
KETCHA, habitant le quartier MVAN, consomme au quotidien et sans soucis de santé l’eau de son puits aménagé. Après
l’installation de ses latrines près de ce puits par son nouveau voisin, il attrape la dysenterie amibienne et ne comprend pas
pourquoi puisqu’il consomme cette eau depuis.
b) Consignes
5.1 Explique en justifiant pourquoi M. KETCHA est tombé malade
5.2 Renseigne-toi et sensibilise les habitants de ton quartier sur les précautions à prendre lors de la création d’un puits.

Exercice 6
a) Situation :
TCHOKOTE, aquariophile au quartier ÉLOUMDEM, élève les tilapias dans son petit étang. Sa fille, après avoir fait la
vaisselle, verse une grande quantité d’eau savonneuse dans cet étang. Quelques heures plus tard, elle ne comprend pas
pourquoi certains poissons sont inertes au-dessus de l’eau.
b) Consignes
6.1 Aide sa fille à comprendre ce phénomène.
6.2 Propose une pancarte pour sensibiliser les habitants de ton quartier pour lutter contre la pollution des eaux.

Exercice 7
a) Situation :
ZOE vide la poubelle chaque week-end dans le bac à ordures non loin de la maison familiale. Ce samedi, lorsqu’il va vider
la poubelle, il constate que plusieurs enfants vident aussi la poubelle, non pas dans le bac à ordures, mais au sol. Il
remarque aussi que très souvent Monsieur NJIKE vient ramasser la poubelle pour la déverser au pied de ses bananiers qui
se trouvent en face de la route. Il ne comprend pas comment la poubelle qui constitue les déchets est récupérée par
Monsieur NJIKE.
b) Consignes
7.1 Identifie et formule le (s) problème (s) que présente cette situation.
7.2 Quelles sont les causes du ou des problème (s) identifié (s).
7.3 Explique comment ces ordures peuvent avoir un effet néfaste pour le sol mais bénéfique sur la croissance des
bananiers.
7.4 Fais une sensibilisation auprès des enfants de ton quartier pour leur expliquer les dangers liés à leurs actes.
7.5 Propose une pancarte de sensibilisation permettant aux enfants de ne pius déverser les ordures au sol. Pour cette
question tu insisteras sur le contenu du message et le type de matériel utilisé.

Exercice 8
a) Situation :
BOMBA, jeune cultivateur, a son champ de tomates de 5 ha au mont MBANKOLO. En bas du mont, il y a une source d’eau
qui sert à abreuver les riverains. Il constate cette année que la croissance des tomates est faible et décide d’utiliser des
engrais (nitrate d’ammonium) en grande quantité, ce qui conduit à une bonne récolte. Durant la saison des pluies, la plupart
des riverains ayant consommé cette eau ont été atteint d’anémie et d’hypertension artérielle. BOMBA ne comprend pas
pourquoi.
b) Consignes
8.1 Identifie et formule le problème que présente cette situation.
8.2 Explique pourquoi ces habitants sont tombés malade.
8.3 Fais une sensibilisation auprès des habitants de ton quartier pour leur liés à l’utilisation abusive des engrais.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IUJP2-Cours de QUALITE-SECURITE-ENVIRONNEMENT- Les risques environnementaux Page 17/17