Vous êtes sur la page 1sur 10

NOM CLASSE ET GROUPE

1
2

Exercice N° 1
Dans les situations présentées ci-après, dites quelles sont les sociétés qui peuvent être sociétés-mères et celles q
Important : pour chaque réponse, vous justifierez votre position par référence à la règlementation fiscale en la m

Vous formulerez vos réponses ainsi :

exemple

PP

C D

Cas n° 1 PP

C D
Cas n° 2 PP

C D

Cas n° 3 PP

A E

B ES

C D

Cas n° 4 PP

B D

C
Cas n° 5 PP

G B

C D

E F

Exercice n° 2

La société française ALPHA détient différentes participations dans des sociétés françaises et étrangères

Au moment de déterminer son résultat fiscal de son exercice clos le 31.12.2020, le comptable de ALPHA vous demande le trai
(N.B. : vous donnerez vos réponses en détaillant dans le cadre à droite de la question)

Soyez précis, concis et exhaustif.

ENONCE

1. ALPHA détient 30 % du capital de la SARL français BETA depuis environ 10 ans. Le bénéfice fiscal de BETA EN 2020 est de 23
ALPHA a enregistré dans ses produits financiers 2020 un dividende de 30.000 €.

2. ALPHA détient 10% de la SRL GAMMA société italienne soumise à l'IS italien, dont 7 % acquis le 31 mai 2020

ALPHA a enregistré dans ses produits financiers 2020 un dividende de 36.000 €.


Le dividende brut versé le 4 juin 2020 par la société italienne a fait l'objet d'une retenue à la source de 10% en Italie.
3. ALPHA détient 50 % des actions de la SA DELTA en usufruit et depuis 3 ans. Le bénéfice fiscal de DELTA en 2020 est de 15.00
ALPHA a enregistré dans ses produits financiers 2020 un dividende de 6.000 €.

4. ALPHA détient 90 % du capital de la SNC EPSILON depuis 5 ans. Le bénéfice fiscal de EPSILON en 2020 est de 75.000 €
ALPHA a enregistré dans ses produits financiers 2020 un dividende de 40.000 €.

5. ALPHA détient 5 % du capital de la SAS ZETA, dont 2 % en nue-propriété depuis 1 an. Le bénéfice fiscal de ZETA en 2020 est
ALPHA a enregistré dans ses produits financiers de 2020 un dividende de 40.000 €.
e sociétés-mères et celles qui peuvent être filiales.
glementation fiscale en la matière.

- A peut être société mère car elle n'est pas détenue à au moins 95%
par une société française soumise à l'IS

- B peut être filiale de A car elle est détenue à au moins 95% par A

- C ne peut être filiale intégrée, car elle est détenue à moins de 95 % par une
ou plusieurs sociétés membres du groupe intégré

- D ne peut être filiale intégrée, car elle est détenue à moins de 95 % par une

Le seul groupe fiscal possible est donc A + B

A,B,C et D sont des sociétés française soumises à l'IS


PP : Personnes physiques
A,B,C et D sont des sociétés françaises soumises à l'IS
PP : Personnes physiques

A,B,C et D sont des sociétés françaises soumises à l'IS


PP : Personnes physiques
E est une société allemande soumise à l'IS allemand
ES est la succursale française de D, répondant à la définition fiscale d'établissement
stable

A,B,C et D sont des sociétés françaises soumises à l'IS


A,B,C, E, F, G et H sont des sociétés françaises soumises à l'IS
D est une société espagnole
PP : Personnes physiques

LPHA vous demande le traitement qu'il convient de faire pour les cas suivants :

REPONSES

de BETA EN 2020 est de 23.000 €

31 mai 2020

e de 10% en Italie.
DELTA en 2020 est de 15.000 €

2020 est de 75.000 €

e fiscal de ZETA en 2020 est de 32.000 €


SES

Vous aimerez peut-être aussi