Vous êtes sur la page 1sur 2

APPLICATION

Vidange instationnaire d’une cuve Fermée

Considérons un liquide, assimilé à un


fluide parfait incompressible de masse
volumique, remplissant une cuve p0
cylindrique de section droite A0, dans
laquelle la vitesse du fluide est V0. g

h z
La cuve est prolongée à sa base par pa
un tuyau rectiligne de section droite A 1,
et de longueur L (Figure 1). On notera h
la hauteur de la surface libre du liquide
dans la cuve ( supposée constante:
L
alimentation continu de la cuve), au-dessus
de l’axe du tuyau. Au-dessus de cette
surface libre, on maintient une pression Figure 1 : La cuve en cours de vidange.
constante d'air qu'on notera p0.

L’extrémité du tuyau est obturée par un bouchon. A l’instant t = 0, on retire l’obturateur


et le liquide commence à s’échapper vers l’atmosphère avec une vitesse V1 qui sera
considérée, partout dans le tube, comme uniforme.

L’objet de cet exercice est de déterminer la cinétique de vidange de cette cuve.

1. Ecrire le Théorème de Bernoulli en écoulement instationnaire entre la surface libre de


l'eau dans le réservoir et la section A1 où le jet débouche à l'atmosphère,

2. On définit k par : k = A1/A0. Donner l'équation différentielle qui régit la vitesse de


vidange V1 en fonction de l’accélération de la pesanteur g et de p0, pa, L, k , V1 et h.

On pose :

p 0− pa V1
H= ( ρg ) +h
et
β=
√2 g H
3. Montrer alors que l’équation différentielle précédente se met sous la forme :


tλ +α β2 =C
dt

4. Donner les expressions de C,  et 

5. A l'instant t = 0, la tuyauterie étant pleine d'eau, on ouvre l'obturateur de la section


de sortie. Donner la condition initiale de cette équation différentielle .Donner la loi de
variation de  en fonction du temps. Vers quelle valeur tend V 1(t) quand t → ∞, si l'on a H
= 11 m ?

Données : Rayon du réservoir R0 = 16 cm Rayon du tuyau R1 = 0,5 cm


Longueur du tuyau L = 80 cm h0 = 40 cm g = 9,81 m2/s

On rappelle la solution de l'équation différentielle suivante :

dy 2 2 b t te ex −e−x e2x −1
dt ( )
a =b −y (t)⇒y(t)=b th +C avec : th(x)= x −x = 2x
a e +e e +1

Vous aimerez peut-être aussi