Vous êtes sur la page 1sur 73

REPUBLIQUE DU SENEGAL

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP

N° : LGSIEM_00..

ECOLE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE DE DAKAR

DEPARTEMENT GENIE MECANIQUE

MEMOIRE DE FIN DE CYCLE POUR L’OBTENTION DE LA

LICENCE EN GENIE MECANIQUE

SPECIALITE "ELECTROMECANIQUE"

Thème :

 ETUDE DU REFROIDISSEUR PAR


 

EVAPORATION : CAS D’UNE SALLE


CONCEPTION ET REALISATION D’UN MINI
REFROISSEUR PAR EVAPORATION
SOLAIRE… 

Présenté par : Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR ……………………..


Soutenu le …/ … / 2020

Membres du jury :

Président : ………………………….
Rapporteur : …………………………
Examinateur : ……………………….
Maître de stage : Mr NDIAYE BABACAR ……………………….
Encadreur : Dr.Mohamed Izzedine ADJIBADE……………………….
Année académique 2019-2020
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

DEDICACES

À ma famille et à mes amis,


Pour la patience et le dévouement dont ils ont fait preuve.
À la mémoire de ma mère OTABO IKOKO Mireille

Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique


Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

REMERCIEMENTS

Ce Travaille n’aurais jamais pu voir le jour sans le soutien des personnes c après, à qui
j’adresse des remerciements du fond du cœur :

 Au membre de ma famille et à mes amis


 Au Docteur Izzedine Mohamed ADJIBADE, mon professeur et
encadreur pour sa disponibilité et son encadrement.
 À Mr Babacar NDIAYE, Maitre de stage pour ses orientations
 A tout le personnel de la CERER pour leur accueil,
l’accompagnement et la bienveillance.
 À tous les Professeurs, techniciens et autres personnels du département
génie mécanique pour leurs enseignement et conseils.
 A tous mes camarades de promotion pour leur convivialité qui a
toujours contribué à mon équilibre.

Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique


Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Sommaire

Table des matières


INTRODUCTION GENERALE ……………………………………………………………………………………………………………..

CHAPITRE 1
PRESENTATION DU CERER
1.1 . Introduction …………………………………………………………………………………………………………………….
1.2 Organigramme…………………………………………………………………………………………………………………..
1.3 Présentation des départements ………………………………………………………………………………………..
1.4 Perspectives……………………………………………………………………………………………………………………….
1.5 Conclusion …………………………………………………………………………………………………………………………
CHAPITRE 2
GENERALITES SUR LES SYSTEMES DE CLIMATISATION
2.1. Introduction ...............................................................................................................
2.2. Notions de confort thermique ………………………………………………………………………………………….

2.3. Notions d’évaporation ……………………………………………………………………………………………………..

2.4. Systèmes de climatisation ………………………………………………………………………………………………..

2.5. Comparaison des différents systèmes ……………………………………………………………………………….

2.6. Conclusion …………………………………………………………………………………………………………………………

CHAPITRE 3

RAFRAICHISSEMENT PAR EVAPORATION

3.1. Introduction …………………………………………………........................................................................

3.2. Principe de fonctionnement ………………………………………………………………………………………………

3.3. Avantages et inconvénients des ventilo-humidificateurs ……………………………………………………

3.4. Composantes du ventilo-humidificateurs …………………………………………………………………………..

3.5. Théorie sur les ventilo-humidificateurs ………………………………………………………………………………

3.6. Conclusion …………………………………………………………………………………………………………………………

CHAPITRE 4

Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique


Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

DIMENSIONNEMENT ET MODELISATION EN 3D

4.1. Introduction ………………………………………………………………………………………………………………………

4.2. Dimensionnement
4.3. Conception …………………………………………………………………………………………………………………………

4.4. Conclusion …………………………………………………………………………………………………………………………

CHAPITRE 5
ETUDE D’IMPACTS ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL

5.1. Introduction ……………………………………………………………………………………………………………………


5.2. Bilan environnemental ……………………………………………………………………………………………………

5.3. Retombés sociétales……………………………………………………………………………………………………….

5.4. Bilan économique …………………………………………………………………………………………………………..

5.5. Conclusion

CONCLUSION GENERALE ………………………………………………………………………………………………………


PERSPECTIVES ET RECOMMANDATIONS ……………………………………………………………………………….

BIBLIOGRAPHIE
ANNEXES
Annexe 1………………………………………………………………………………………………………………………………
Annexe 2 ……………………………………………………………………………………………………………………………..
Annexe 3 ……………………………………………………………………………………………………………………………..
Annexe 4 …………………………………………………………………………………………………………………………….

Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique


Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Liste des figures


Figure1 : Organigramme de la CERER

Figure2 : Banc de test des modules photovoltaïques et des lampes (basse tension)

Figure3 : Bassin de traitement des eaux par plantes macrophytes

Figure4 : PPD en fonction de PMV

Figure5 : Zone de confort en région tropicale

Figure6 : Fonctionnement en mode froid

Figure7 : Climatiseur de fenêtre

Figure8 : Principe de fonctionnement d’un refroidisseur par évaporation

Figure9 : Refroidissement par évaporation à circuit direct

Figure10 : Refroidissement par évaporation à circuit indirect

Figure11 : Refroidisseur par évaporation à circuit via l’air d’évacuation

Figure12 : Évolution théorique des températures sans refroidissement

Figure13 : Schéma de la salle à refroidir

Figure14 : Mur standard

Figure15 : Transmission à travers une paroi opaque

Figure16 : Transmission à travers les vitrages

Figure17 : Transmission par rayonnement solaire à travers les vitrages

Figure18 :

Figure19 : Filtre

Figure20: Compartiment moteur et ventilo

Figure21: Cassino

Figure22 : Système de refroidissement direct par évaporation

Figure23 : Schéma électrique de la partie commande du mini refroidisseur par évaporation solaire

Figure24 : Schéma électrique de la partie commande (écran LCD)

Figure25 : Ventilo à 5 pales

Figure26 : Pompe à eau

Figure27 : Roulette

Page 1
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Figure 28: Tampon

Figure29: Rendu photo assemblage du mini refroidisseur par évaporation

Figure30 : Circuit d’alimentation mixte

Figure31: Vue arrière de la salle et du système direct par évaporation

Figure32 : Vue de devant de la salle et du système direct par évaporation

Page 2
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Liste des tableaux


Tableau1  : Notation comparative des différents systèmes de climatisation

Tableau2  : Résultats théorique de l’air humidifié soufflé

Tableau3  : Caractéristiques du mur sans isolant

Tableau4  : Bilan des puissances

Page 3
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Liste des annexes

Annexe 1 Taux humidex


Annexe2 Les différents types de procédés d’humidification
Annexe 3 Les composantes des ventilo-humidificateurs Breezair
Annexe 4 Code Matlab (calcul du débit de ventilation)

Nomenclature
SYMBOLE GRANDEUR UNITE
Te Température extérieure de la salle (°C)
Ts Température au soufflage de la salle (°C)

Page 4
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

T hum Température humide de la salle (°C)


Hr L’humidité relative de soufflage
Ti Température intérieure de la salle (°C)
λ Conductivité thermique du matériau (W/m°.C)
qv Le débit volumique de ventilation m3 . K
Q La puissance frigorifique sensible (W)
hi Coefficient de convection thermique à l’intérieur de la salle (W/m 2 ° C ¿
he Coefficient de convection thermique à l’extérieur de la salle (W/m 2 ° C ¿
Rm Rayonnement solaire absorbé sur la surface du mur (W/m 2 ¿
Rv Intensité du rayonnement solaire sur le vitrage (W/m 2 ¿
ΔT Différence de température entre les deux faces de la paroi (°C)
considérée
Q1 m Flux de chaleur transmis par conduction sur les murs (W)
Q2 m Flux de chaleur transmis par rayonnement solaire sur les murs (W)
F Facteur de rayonnement solaire
a Coefficient d’absorption de la paroi ou du vitrage recevant du
rayonnement
g Facteur de réduction qui est fonction du mode de protection du
vitrage
Q1 v Flux de chaleur transmis par rayonnement par conduction sur les (W)
vitres.
Q2 v Flux de chaleur transmis par rayonnement solaire sur les vitres (W)
Sv Surface de vitrage considéré (m¿¿ 2)¿
Sm Surface du mur considéré (m¿¿ 2)¿
Q La puissance frigorifique (W)
∅ rv Flux maximal reçu par la vitre claire ( W /m 2)
m˙eau Débit massique de l’eau (Kg d’eau
sec/s)
m˙air Débit massique de l’air (Kg d’air sec/s)
xi Humidité absolue de l’air après humidification
Pc Puissance consommée (W)

C ap Capacité de la batterie (A/h)

Ep Énergie produite (W)

xe Humidité absolue de l’air avant humidification

INDICES

a Milieu ambiant
e Extérieur
i Intérieur

Page 5
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

INTRODUCTION GENERALE

Face à la raréfaction des ressources énergétiques fossiles et aux prévisibles augmentations


structurelles à moyen terme des énergies fossiles, ainsi qu’aux conséquences du
réchauffement climatique qui, au Sénégal se traduiront par une augmentation de la
température moyenne et davantage de journées chaudes. L’accès au confort thermique pour
tous et toutes notamment, la protection contre la chaleur dans l’habitat sont des questions
essentielles.

Page 6
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Sur le continent Africain, le secteur du bâtiment (résidentiel et tertiaire) représente 80% des
consommations énergétiques (hors bois de feu et biomasse) et les émissions de gaz à effet de
serre (G.E.S) [1].

Aujourd’hui, si l’Afrique entière ne contribue qu’à hauteur de 4% des émissions mondiales de


G.E.S [1], cette contribution pourrait fortement augmenter à l’avenir. Les causes de cette
augmentation sont la croissance démographique, l’urbanisation massive, l’augmentation du
PIB par habitant et l’exode rural qui conduisent davantage d’habitants à recourir à des
énergies commerciales d’origine fossile. Il est donc essentiel de réduire à la fois, la hausse des
émissions de G.E.S, la facture énergétique tout en se procurant un meilleur confort thermique
des ménages, des entreprises et même du pays par une meilleure maîtrise de la consommation
énergétique.

Ladite consommation d’énergie est variable d’un système à un autre. Et toujours d’un système
à un autre, le confort n’est pas assuré de la même manière. Que ce soit, en termes de qualité,
de performances et de sonorisation, ou même de souplesse de l’équipement mis en jeu. Donc
l’équivoque réside aujourd’hui au niveau de l’adoption d’un système suffisamment
confortable et peu gourmand en énergie et en accord avec les moyens financiers de celui qui
le désire. Plusieurs types d’appareils sont actuellement en fonction au Sénégal parmi lesquels
les bio climatiseurs. Ils permettent tous d’avoir un flux d’air frais et humide pendant les
périodes chaudes et sèches de l’année. C’est pour cette raison qu’il nous a été proposé le
thème suivant : Refroidissement par évaporation : Cas d’une salle, conception et
réalisation d’un mini refroidisseur par évaporation solaire. Le refroidisseur par
évaporation ne constituerait-il pas une alternative intéressante pour le Sénégal ?

Page 7
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

CHAPITRE 1
PRESENTATION DU CERER

1.1- Introduction

Le centre d’Études et de Recherches sur les Énergies Renouvelables (CERER), crée par le
décret N°80-402 du 28 avril 1980, est un Institut d’Université ayant pour mission : l’étude
des phénomènes météorologiques, la recherche et le développement des procédés susceptibles
d’utiliser l’énergie solaire ou toute autre énergie dérivant des phénomènes météorologiques, la
centralisation et la diffusion des informations et enfin la formation des chercheurs.

Tenant compte des réalités et priorités nationales en matière d’énergie et d’environnement, le


centre a orienté ses activités principalement dans les domaines suivants :

 La conversion photovoltaïque ;

 La conversion photo thermique et thermodynamique ;

Page 8
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

 L’énergie éolienne ;

La valorisation de la biomasse et le traitement des eaux usées par voie naturelle ;

Cette réorientation se justifie par le souci du centre d’apporter sa contribution, de manière


efficace, à la recherche de solutions aux problèmes de développement liés à l’énergie et
l’environnement qui se posent avec acuités aux pays Africains et en particulier au Sénégal.

1.2- Organigramme

Figure1 : Organigramme de la CERER

1.3- Présentation des départements

1.3.1- Département Énergie solaire photovoltaïque

Ce département est chargé de mener des études et des travaux de recherches sur le
développement des dispositifs et des systèmes de conversion directe de l’énergie solaire en
électricité, pour en assurer la maîtrise. Il a donc pour objectifs spécifiques :

 L’Étude, le dimensionnent, la réalisation et le suivi des diverses installations


solaire photovoltaïques (pompage, éclairage domestique et public,
électrification rurale centralisée et décentralisée, etc…) ;
 L’Étude des besoins et le choix des solutions adaptées ;
 L’expertise et l’assistance technique à l’installation et à la maintenance dans
le cadre du pilotage des projets solaires photovoltaïques ;
Page 9
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

 Les tests de contrôle de qualité des composants de systèmes photovoltaïques.

Figure 2 : Banc de test des modules photovoltaïques et des


lampes (basse tension).

1.3.2- Département Bioénergie et Environnement

Il est chargé de mener des études et des travaux de recherche sur la mise au point de procédés
biotechnologiques pour favoriser le développement durable, la préservation de
l’environnement et le développement de nouveaux vecteurs d’énergie (l’hydrogène…). Ce
département a pour objectifs :

 L’identification des ressources de la biomasse ;


 Étude, développement, optimisation de procédés de bioconversion pour la
production d’énergie et la valorisation de la biomasse compatible avec les
exigences de protection et de préservation de l’environnement ;

Page 10
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

 Collecte, traitement et diffusion de données, identification de problèmes


environnementaux auxquels sont confrontées les populations en vue de
participer à la recherche de solutions propres à améliorer leurs conditions
d’existence et à préserver les ressources forestières.
 Production de biogaz, de biocarburant (bioaclcool, biodiesel), application à
la cuisson et à la production de l’électricité ;

Figure 3 : Bassin de traitement des eaux par plantes macrophytes.

1.3.3- Département Énergie solaire Thermique et Thermodynamique

Ce département est chargé de mener des études, des travaux de recherches et de


développement technologiques de la thermodynamique et du thermique solaire, en vue
d’améliorer les techniques de conception et de réalisation des systèmes de conversion de
l’énergie solaire en énergie calorifique, mécanique ou électrique. Il a pour objectifs
essentiels :

 L’Étude, la mise au point et l’optimisation de systèmes solaires thermiques


(capteurs solaires, chauffe-eau solaires, distillateurs solaires, systèmes de
dessalement, séchoirs et cuiseur solaires ;

 L’Étude et conception des systèmes thermique ;

 L’Identification et la conception de projets ;

Page 11
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

 La modélisation, le dimensionnement et la vulgarisation des systèmes


solaires ;

L’Étude de l’habitat bioclimatique (nouvelle forme d’architecture qui tient compte des
facteurs climatiques esthétiques, environnementaux et économiques) ; Les économies
d’énergie. 

1.3.4 – Département Énergie Éolienne

Il est chargé de mener des études des travaux de recherches et de développement


technologique sur la conception et la réalisation des systèmes de production d’énergie
éolienne.

Les objectifs de ce département sont :

 Maîtriser des techniques de conception et réalisation de systèmes exploitant


l’énergie éolienne (pompage, production d’électricité) ;
 Évaluer le potentiel éolien (collecte et traitement des données de vent) ;
 Développer et promouvoir les connaissances dans le domaine ;
 Étudier la faisabilité des systèmes hybrides, combinant l’énergie éolienne à
d’autres sources d’énergies renouvelables.
 De simuler et modéliser des aérogénérateurs ;
 D’intégrer des analyses socioéconomiques à l’étude des systèmes éoliens.

1.4- Perspectives

Le CERER ambitionne :

 Poursuivre des activités de recherche sur les biocarburants ;


 Participation effective au programme National Biogaz, volets formation et
contrôle de qualité ;
 Intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique (projet de
connexion au réseau) ;
 Développement de la coopération nationale et internationale ;
 Organisation de journées de sensibilisation et portes ouvertes sur les énergies
renouvelables ;
 Renforcement du volet formation des étudiants et des professionnels en EnR.

1.4. Conclusion

La teranga avec sa stratégie nationale de diversification des sources d’énergies est mise en
œuvre à travers le raccordement dans le réseau de 168 MW de solaire PV, 51MW d’éolienne
et 75 MW d’hydroélectricité en fin 2019, soit 22% de la production d’électricité totale du

Page 12
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

pays. Les objectifs étant de doubler sa production totale en électricité et aussi de développer
des énergies renouvelables, le pays peut compter sur le CERER pour des études, recherches
sur des énergies renouvelables où l’État ambitionne par ailleurs de porter le taux
d’électrification, qui est d’environ 6% à ce jour en milieu rural à environ 30% d’ici 2023 [13].
Ainsi notre stage d’insertion professionnelle s’est déroulé dans le département solaire
thermique et thermodynamique et département photovoltaïque.

Page 13
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

CHAPITRE 2
GENERALITES SUR LES
SYSTEMES DE CLIMATISATION

2. 1- Introduction

Page 14
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

L’utilisation de cette invention pour le bien être des personnes avec terme “climatisation“
n’est que très récente, et c’est vers le début des années 60 qu’elle a fait ses premiers pas, la
climatisation définie comme étant un système permettant de maintenir l’atmosphère d’un
milieu à des conditions bien choisies pour le confort des personnes. Ces conditions sont les
paramètres de l’air à respecter telle-que la pression, le degré d’humidité, la température et la
propreté de l’air. De nos jours les systèmes de climatisation sont devenus des équipements
incontournables, gage de bien être dans nos locaux et de confort sans égal. Elle participe à un
milieu plus sain et plus agréable à vivre.

Ainsi la conception d’un système de climatisation a pour but essentiel de créer des conditions
de confort dans un espace, tout en contrôlant simultanément les principaux paramètres qui
sont la température, l’humidité, le niveau sonore, la qualité et le mouvement de l’air, de
manière à permettre aux occupants de travailler avec un rendement optimum. Le dispositif
d’équipement permettant d’atteindre ces objectifs est désigné sous le nom de système de
climatisation et a deux fonctions essentielles :

 La préparation de l’air à distribuer ;


 La distribution de l’air traité par l’intermédiaire de conduits et d’appareils
terminaux.

Dès lors un système de climatisation complet comprend un moyen de refroidissement, un ou


plusieurs éléments de transfert de chaleur, des filtres à air, un moyen de distribution de l’air,
ainsi que des commandes pour réguler la puissance de ces éléments en fonction des conditions
à maintenir.

2. 2- Notion de confort thermique

2.1- Définition

Le confort thermique qui est visé est en définitive celui de l’occupant de l’habitation. On peut
le définir tout simplement comme étant la sensation agréable que le sujet a vis-à-vis de son
environnement. Il peut être aussi défini de la façon suivante : un individu est en situation de
confort thermique lorsqu’il ne ressent de sensation ni de chaud ni de froid. C’est un concept
subjectif, qui connote une variabilité inter et intra-individuelle gênante pour un décideur.
C’est la raison pour laquelle, on a cherché à le remplacer par un autre plus objectif, qui en
constituerait sinon un substitut totalement valide, du moins une approximation satisfaisante.
Ce concept est la neutralité thermique qui se définit comme étant le bilan global, d’une part,
locaux (tètes, tronc, mains,…) et d’autre part, de la production de chaleur par le métabolisme
et des échanges de chaleur entre son corps et le milieu sont nuls ou proche de la nullité [2].
Cet équilibre doit être atteint sans mise en jeu des mécanismes thermorégulateurs. Cependant
il dépend de plusieurs paramètres à savoir la température, l’humidité, le vêtement, l’activité
…….

2.2- Les principaux paramètres du confort thermique

 La température 

Page 15
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Le paramètre sur lequel il faut agir prioritairement est la température de l’air : il faut donc
limiter les apports de chaleur à travers les murs et le toit des habitations. Elle se définit
comme étant l’état sensible de l’atmosphère qui affecte nos sens. On peut la définir du point
de vue microscopique comme étant l’agitation des molécules du milieu. Plus leurs vitesses
sont grandes, plus la température est élevée. La température se mesure en plusieurs unités,
mais celle que nous allons utiliser ici est le degré Celsius (°C).

 L’humidité

En climatisation, en plus de la température, l’un des paramètres les plus contrôlés est
l’humidité. On en distingue deux types à savoir l’humidité absolue qui est la quantité de
vapeur d’eau contenue dans l’unité de masse d’air exprimée en (kg/kg air sec) et l’humidité
relative (ou l’hygrométrie) qui est celle qui nous intéresse le plus. C’est le rapport de
l’humidité absolue de l’air à une température donnée et de l’humidité absolue maximale que
pourrait avoir cet air à la même température. Elle est exprimée en pourcentage (%) et varie de
0 (air sec) à 100 (air saturé).

 La vitesse relative air/sujet

Les mouvements d’air autour du corps humain modifient les transferts thermiques entre celui-
ci et l’ambiance. En effet lorsqu’elle croit, le mécanisme de transpiration diminue d’intensité
alors la sensation de chaud diminue. Aussi, le coefficient d’échange par convection entre le
corps et l’air croit, ce qui augmente la puissance échangée par convection de façon
importante.

 La température radiante moyenne

C’est la moyenne de la température des parois. Lorsque des écarts importants sont observés
entre la température des parois et l’air, on assiste à un chauffage de l’air du local se faisant
principalement par convection (température de l’air supérieure) ou principalement par
rayonnement (température de l’air inférieure). Ce phénomène peut considérablement affecter
la température du local, donc joué positivement ou négativement sur le confort thermique du
local.

 Le métabolisme thermique

L’homme appartient à la minorité des êtres vivants dits à << sang chaud>> ; c’est-à-dire qu’il
conserve une température ambiante centrale assez stable (entre 36.5 °C et 37.5 °C) [2] dans
un intervalle de température ambiante, indépendamment de l’activité physique. Le
métabolisme thermique se définit donc comme un processus de dégénérescence de chaleur par
les réactions chimiques cellulaires et le travail biologique constitué par les activités motrices
et le travail continu des organes (cœur, muscles respiratoires). Alors la quantité de chaleur
dégagée par un individu dépend fortement de son sexe, son activité, sa physionomie, etc…

 La résistance du vêtement

Page 16
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Les vêtements jouent beaucoup sur la sensation thermique selon qu’on soit habillé léger ou
lourd, la couleur des vêtements et leur nature (coton, nylon, etc…).

Tous ces paramètres ne permettent pas de mesurer l’effet sur l’organisme des apports et les
pertes de chaleur afin de comparer les différentes ambiances entre elles et évacuer leurs
niveaux de confort thermique relevés dans la littérature pouvant être divisés en trois
catégories [11].

2.3- Indices du confort thermique

. Taux humidex
C’est un indice qui nous permet de déterminer la facilité avec laquelle notre corps va évacuer
de la chaleur. Il se définit aussi comme étant la sensation que l’on a dans l’ambiance dans
lequel on se trouve. Il dépend de deux paramètres : la température et l’hygrométrie et
s’exprime en degré Celsius (°C). Les différentes valeurs de sensation selon la température et
l’humidité relative sont données dans le tableau en annexe 1.

. PMV (vote moyen prévisible) 


C’est l’indice permettant de déterminer la sensation thermique d’individu de caractéristiques
(métabolisme quelconque, résistance des vêtements quelconque) dans une ambiance donnée
(température, température de rosée, vitesse relative de l’air et humidité). Les travaux menés
par franger permettent d’estimer la sensation thermique résultant des valeurs de ces six
paramètres. Cette sensation s’exprime par le PMV dont la valeur permet d’évaluer la
sensation thermique du sujet selon la correspondance indiquée sur la figure 1 et reconnue
internationalement.

. PPD (pourcentage de personnes insatisfaites) 


Elle est fonction du PMV.

L’expression du PMV a été établie par FANGER à travers des expérimentations sur des
individus habitués à vivre sous un climat tempéré ou froid. La norme préconise de limiter le
PPD à 10%, ce qui revient à limiter l’intervalle acceptable du PMV entre -0,5 et +0,5.

Cette valeur n’est malheureusement pas adaptée à notre contexte car nous vivons dans les
zones tropicales chaudes. Un sujet habitué à vivre dans les ambiances chaudes peut trouver
supportable des niveaux de température plus élevés, comme l’a prouvé le travail de
LAWSON [7]. Nous considérons qu’un sujet acclimaté en zone tropicale peut trouver

Page 17
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

acceptable une ambiance correspondant à un PMV inférieur à 1.5. LAWSON. Nous


considérons qu’un sujet acclimaté en zone tropicale peut trouver acceptable une ambiance
correspondant à un PMV inférieur à 1.5.

Figure 4 : PPD en fonction de PMV [14].

2.4- Détermination de la zone de confort

On s’accorde pour définir une plage où la valeur moyenne des paramètres température,
humidité et vitesse de l’air sont telles que la moyenne des personnes éprouve une sensation de
bien-être. Plusieurs plages ou zones de ce type sont ainsi proposés mais malheureusement,
elles sont trop souvent en rapport avec le confort thermique dans les pays occidentaux. Celle
que nous proposons ici est tirée des travaux de GIVONI ET MILNE (1969). Ces auteurs
proposent des limites aux paramètres de confort thermique, humidité et température pour les
régions chaudes humides et sèches. La figure ci-contre (température en abscisse, humidité
absolue en ordonnée) nous montre une zone de confort en région tropicale sèche.

Figure 5 : Zone de confort en région tropicale sèche [12].

On a pu à partir d’enquêtes menées dans différents endroits du globe définir une zone de
confort représentée sur la figure ci-dessus acceptée à plus de 90% par les individus [1].
Cependant cette plage n’est malheureusement pas tout à fait la même que celles déterminées à
DAKAR. Selon LAWSON, les états de confort correspondent à des températures intérieures
comprises entre 28°C et 35°C avec une humidité relative comprise entre 30 et 68% tandis que
MINANE a trouvé pour l’état de confort une plage de température de 26°C à 29°C [3]. On
constate que ces deux plages de températures ne coïncident pas. Sans toutefois rentrer dans les
détails, nous dirons que cette différence est due au fait que LAWSON n’a pas tenu compte du
PPD et aussi avec nos enquêtes, on a constaté que pour une température de 34°C, la
population commence à se plaindre du fait qu’il fait excessivement chaud. Alors nous
opterons pour une plage de température de 26°C à 29°C.

Page 18
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

2.3- Notion d’évaporation

2.3.1 - Principe de l’évaporation

Pour mieux comprendre cette notion, nous allons d’abord procéder par la définition de la
notion d’évaporation. Celle-ci se définit comme étant le changement d’état d’un liquide à sa
phase vapeur à son point d’ébullition. Ce processus est appelé évaporation. Elle se passe à
n’importe quelle température lorsqu’un liquide est exposé dans un espace non confiné et que
le liquide est en excès par rapport à la quantité nécessaire pour saturer l’espace avec de la
vapeur, un équilibre est rapidement atteint entre le nombre de molécules de la substance
sortant et entrant à la surface. Un changement de température perturbe cet équilibre, par
exemple, il augmente l’activité des molécules à la surface et, par conséquent, le taux auquel
elles s’envolent. L’évaporation est donc un processus qui provoque le refroidissement de l’air
environnant parce que les molécules d’eau puisent leur énergie dans l’environnement.

Le mouvement thermique d’une molécule surmonte la tension superficielle du liquide et elle


s’évapore, c’est-à-dire, son énergie cinétique excède le travail de la fonction de cohésion à la
surface. Lorsque la température est maintenue au nouveau point pendant une courte période,
un nouvel équilibre est établi rapidement. La présence des molécules d’eau dans l’air
augmente alors la pression ce celui-ci. Cette seconde pression qui vient s’ajouter s’appelle
pression de vapeur.

2.3.2 - La pression de vapeur

Le mouvement thermique de l’air est la somme des pressions de tous les gaz qui composent
l’atmosphère. Le gaz qu’est la vapeur d’eau exerce donc une partie de la pression
atmosphérique totale. Au fur et à mesure que l’eau s’évapore, on détecte une faible
augmentation de la pression de l’air au-dessus de la surface de l’eau. Cette augmentation de la
pression est due aux mouvements des molécules d’eau qui sont ajoutées à l’air par
l’évaporation ? Cette fraction de la pression due à la vapeur est appelée <<pression de vapeur
d’eau>>. A un certain moment, il y a tellement de molécules d’eau dans l’air qui se trouve au-
dessus de la surface d’eau que le nombre de molécules qui retournent à l’état liquide devient
égal au nombre de molécules qui s’évaporent. On dit que l’air est saturé : la pression de la
vapeur d’eau a atteint son maximum et n’augmente plus. Lorsque l’air est saturé on ne peut
plus y ajouter de vapeur d’eau. Toutefois, si on chauffe l’air encore plus, les molécules
deviendront plus énergétiques et une plus grande quantité d’eau pourra s’évaporer avant que
l’air ne soit saturé. Cela veut dire que : à des températures plus élevées, il doit y avoir plus de
vapeur d’eau dans l’air pour que la saturation soit atteinte.

2.4- Systèmes de climatisation

2.4.1 - Définition

Climatiser un local, au sens le plus large et général, consiste à maîtriser de façon volontaire,
les caractéristiques physico-chimiques de l’atmosphère qui y règne afin de rendre celle-ci plus
agréable aux occupants ou plus adaptée aux travaux qui y sont effectués.

Page 19
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Ainsi la climatisation peut consister à réchauffer ou à refroidir l’air, à en augmenter ou


diminuer l’hygrométrie, à le dépoussiérer…

Le but donc d’un système de climatisation est de traiter l’air dans une pièce afin de contrôler
simultanément sa température, son taux d’humidité, sa pureté ainsi que sa distribution
optimale.

2.4.2- Principe de fonctionnement

a- principe de base

La climatisation est basée sur le transport de la chaleur d’un endroit vers un autre. Pour cela, il
faut un appareil intérieur, un appareil extérieur, un circuit fermé de tuyauteries en cuivre qui
relie les unités intérieures et extérieures entre elles et dans lequel circule le réfrigérant. C’est
ce réfrigérant qui va transporter l’énergie produite d’un local vers un autre local.

b- Fonctionnement en mode froid

La figure donne le fonctionnement en mode froid

T 30°C T 25°C
1

3
5

4
Figure 6 : Fonctionnement en mode froid

1 Unité inférieure

Un ventilateur souffle l’air inférieur chaud vers un échangeur de chaleur dans lequel un
réfrigérant froid circule. Le réfrigérant froid absorbe la chaleur de l’air et l’air ainsi rafraîchit
est renvoyé dans le local.

2 Tuyauterie en cuivre

Le réfrigérant transporte la chaleur récupérée via des tuyauteries en cuivre depuis l’unité
intérieure vers l’unité extérieure.

Page 20
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

3 Unité extérieure

Par cet apport de chaleur un changement s’opère sur le réfrigérant. D’un état liquide, il se
transforme en état gazeux, comme de l’eau qui se transforme en vapeur lorsqu’elle bout. De la
même façon que la vapeur retrouve sa forme liquide lorsqu’elle refroidit, le réfrigérant
redevient liquide grâce à la chaleur rendue par l’unité extérieure.

4 Réfrigérant

Le réfrigérant liquide retourne vers l’unité intérieure

5 Unité intérieure

De retour dans l’unité intérieure, le réfrigérant libère la fraîcheur et recommence le circuit en


boucle jusqu’à obtention de la température désirée.

2.4.3- Différents systèmes de climatisation

Les systèmes de climatisation peuvent être classés suivant différents critère. Ainsi suivant le
mode de distribution, il y a des systèmes uni zones et des systèmes centralisés. Selon les
débits il y a des systèmes à débit air constant et des systèmes à débit d’air variable. Et selon le
type de medium utilisé, il y a des systèmes tout air, les systèmes tout eau, et les systèmes
mixtes air/eau. Mais d’une manière, il est possible de retenir globalement deux systèmes à
savoir :

 Les systèmes de climatisation individuelle et


 Les systèmes de climatisation centralisée

3.1- Les systèmes de climatisation individuelle

Les systèmes de climatisation individuelle, comme leur nom l’indique, permettant de résoudre
un problème de climatisation de manière localisée ; c’est-à-dire que chaque local à climatiser
possède l’ensemble des équipements requis.

Ces systèmes se décomposent en deux sous-systèmes

 Les split system et


 Les climatiseurs de fenêtre ou Windows

Concernant les split system, ils sont à la base constituée d’une seule unité intérieure accouplée
à une unité extérieure. Mais de nos jours il est possible d’avoir jusqu’à 5 unités intérieures
raccordées à une seule unité extérieure. Ils sont appelés dans ce cas multi-split. Les splits sont
généralement utilisés pour de petites installations mais sont également utilisables pour de
grands immeubles. Les climatiseurs de fenêtre ou Windows, eux, sont de type monobloc. Une
partie du monobloc est visible à l’intérieur du local à climatiser et l’autre partie visible à

Page 21
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

l’extérieur comme l’indique la figure. Ce type de système ne peut cependant être mis en place
que pour les locaux dont au moins un des murs est en contact avec l’extérieur. En outres, ils
sont bruyants et ne permettent pas une bonne distribution de l’air. Parmi ces deux types de
systèmes de climatisation individuelle, sont également rencontrées des armoires de
climatisation qui peuvent être du type monobloc ou du type split. Cependant elles sont
généralement destinées à la climatisation des salles informatiques.

Figure 7 : Climatiseur de fenêtre

3.2- Les systèmes de climatisation centralisée

Contrairement aux systèmes individuels, les systèmes de climatisation centrale ont la capacité
d’alimenter plusieurs locaux voire tout un bâtiment avec un nombre très limité d’unités
extérieures. Parmi ces systèmes il y a :

 Le système de centrale de traitement d’air monobloc ou roof top.


 Le système à volume de réfrigérant variable VRV qui fonctionne suivant le
même principe que les split system mais en version centralisée.

Ces systèmes sont recommandés pour de grands bâtiments surtout pour ceux recevant du
public et où il y a présence de faux plafonds (pour le passage des gaines, des conduites, et des
tuyauteries).

2.5- Comparaison des différents systèmes

Afin de mieux appréhender le choix du système, chaque système sera noté en fonction des
différents critères. Ces notations vont de 1à 4, avec notamment mauvais pour 1, passable pour
2, bien pour 3, et très bien pour 4.

Tableau 1 : Notation comparative des différents systèmes

Page 22
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

SYSTEMES VRV Eau glacée Split Monobloc

Mise en œuvre 3 2 4 1
Confort 4 4 4 1
Esthétique 4 4 1 4
Efficacité 4 3 2 1
Énergétique
Impact 3 1 2 4
Environnementa
l
Coût 2 1 4 3
d’investissement
Coût 3 2 1 4
d’exploitation
Total/28 23 17 18 18

Le système VRV est alors le système ayant le total le plus élevé. Certes le système VRV est
une bonne approche, mais associé ce système à un système de climatisation monobloc viserait
plutôt à améliorer le confort.

Différents des systèmes typiques de climatisation, qui utilisent des cycles de réfrigération
compression de vapeur ou absorption, le système de refroidissement par évaporation offre un
meilleur confort thermique, potentiel énergétique (tout en diminuant la facture énergétique)
etc.

1.6. Conclusion

En Afrique, c’est la climatisation qui représente le poste de consommation le plus important


en raison de son climat très chaud. De 50 à 70 % de l’énergie consommée suivant les
immeubles [4] au Sénégal en particulier, un pays possédant un climat chaud et sec à
température moyenne allant jusqu’à 35 °C [8]. Face à cette consommation énergétique
énorme de la climatisation dans le bâtiment et face aux coûts exorbitants du kilowattheure
électrique dans les pays tropicaux dont l’énergie repose en grande partie sur les énergies
fossiles dont le coût du baril de pétrole augmente de façon exponentielle, il est donc inévitable
que la facture énergétique du bâtiment dans les pays dépendant en exclusivité des énergies
fossiles, principales émettrices des gaz à effet de serre, ne soit pas supportables par toutes les
couches sociales. C’est la raison pour laquelle tant de bâtiments en Afrique ne peuvent pas se
permettre de climatiser et de procurer aux locaux le minimum de confort nécessaire
contribuant à l’amélioration des conditions de vie et de travail. Ainsi, la performance
thermique du bâtiment peut être améliorée par diverses méthodes de refroidissement passif,
indépendamment des appareils de conditionnement d’air. Cependant, dans les zones tropicales
chaudes les températures moyennes annuelles sont très élevées et donc quelques soit les
dispositions prises lors de la construction du bâtiment, il s’avère indispensable de rafraîchir
les locaux pour avoir un confort thermique. Alors après avoir exploité l’une des solutions

Page 23
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

passives qui n’est pas totalement satisfaisante, nous allons donc recourir à une autre solution
passive et économe énergétiquement telle que le rafraîchissement par évaporation.

Page 24
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

CHAPITRE 3
RAFRAICHISSEMENT PAR
EVAPORATION

3.1- Introduction

Nous avons tous tendance à nous rapprocher des points d’eau en cas de fortes chaleurs. Les
Égyptiens, en leur temps, utilisaient déjà un système ingénieux consistant à mettre devant les
portes de leurs maisons des linges mouillés leur permettant de rafraîchir l’intérieur de leurs
constructions. Ensuite, le pays du sud situés en zone désertique ont pendant longtemps utilisés
ce système de rafraîchissement.

Page 25
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Aujourd’hui, grâce aux progrès technologiques, on est désormais capable d’adapter ce


système à n’importe quel type de bâtiment en vue d’améliorer le confort des occupants. Le
système de rafraîchissement de l’air par évaporation s’inspire d’une simple constatation : en
période de forte chaleur, les gens ont tendance à se rapprocher des bordures des côtes, la
corniche comme c’est le cas à Dakar au Sénégal à la recherche de l’air frais. L’énergie
nécessaire à l’évaporation de l’eau est extraite de l’air qui en conséquence se refroidit. Ce
système gagne en efficacité avec l’augmentation de la température extérieure. Au-delà de 30
°C avec une humidité relative moins élevée, l’air peut se refroidir de plus de 10 °C, ce qui se
traduit par un rendement de rafraîchissement très efficace. Les procédés actuels de
refroidissement par humidification sont des ventilo-humidificateurs, les humidificateurs
laveurs d’air et les atomiseurs centrifuges. Cependant notre étude expérimentale va porter sur
les ventilo-humidificateurs.

3.2- Principe de fonctionnement des rafraichisseurs par évaporation

Le rafraichissement par évaporation est un processus adiabatique. Il consiste à diminuer la


chaleur que nous percevons (chaleur sensible) en augmentant la chaleur que nous ne
percevons pas et que nous évacuons par ventilation (chaleur latente). C’est un processus qui
ne demande pas de variation de chaleur. On fait circuler à basse vitesse à l’aide d’un
ventilateur à travers un panneau hygroscopique irrigué par une pompe un débit d’air à une
certaine température et une certaine hygrométrie relativement faible. Par ce processus, l’air
évapore une partie de l’eau en transformant une partie de sa chaleur sensible en chaleur
latente, sans aucune variation de l’enthalpie ou de la chaleur totale. A la sortie, la température
de l’air diminue et son hygrométrie augmente.

Note : dans de telles conditions (30°C ;


HR : 30%), COOLEA vous garantit une
température de sortie de 19,7°C.

Page 26
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Figure 8 : Principe de fonctionnement d’un refroidisseur par évaporation

3.3- Refroidissement par évaporation en circuit

Il existe trois stratégies principales pour le refroidissement par évaporation en circuit :

a- Le refroidissement direct par évaporation

L’humidité est ajoutée au flux d’air frais entrant, réduisant sa température tout en augmentant
son humidité. Cet air climatisé est fourni directement dans la pièce pendant qu’un
pourcentage élevé de l’air ambiant est chassé, plutôt que recyclé, pour maintenir un faible
niveau d’humidité dans la pièce, La quantité de refroidissement qui peut être obtenue dépend
du niveau d’humidité du flux d’air entrant. L’air ayant un taux d’humidité plus faible
absorbera plus d’humidité, ce qui entraînera un effet de refroidissement par évaporation plus
important.

Figure 9 : Refroidissement par évaporation en circuit direct

b-Le refroidissement indirect par évaporation

Cette stratégie utilise l’air extérieur pour refroidir un environnement interne sans mélange
des flux d’air internes et externes. L’air frais extérieur traverse le récupérateur de chaleur
(HR) de l’unité de traitement de l’air et est ensuite expulsé, pendant que l’air de retour de la
pièce traverse l’unité HR avant d’être réintroduit dans la pièce. Lorsque la température du flux
d’air externe est inférieure à celle du flux d’air interne, son énergie thermique froide est
transférée et refroidit la pièce.

Page 27
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

 En humidifiant le flux d’air extérieur avant l’unité HR, sa température est réduite, ce qui
augmente la capacité de refroidissement du système. Ceci permet d’utiliser une stratégie de
refroidissement indirect, même lorsque la température extérieure est plus élevée que la
condition d’alimentation souhaitée pour la pièce. Une vitesse plus élevée du flux d’air
extérieur que du flux intérieur augmente encore la capacité de refroidissement du système.

Figure 10 : Refroidissement par évaporation en circuit indirect

Le refroidissement par évaporation via l’air d’évacuation


L’air extrait de la pièce est premièrement refroidi par l’humidificateur, puis traverse l’unité
HR avant d’être expulsé à l’extérieur. L’énergie thermique froide fournie par l’humidificateur
est transférée au flux d’air entrant par l’unité HR, ce qui permet de le refroidir de quelques
degrés et de diminuer la charge sur les systèmes de climatisation DX.
Étant donné qu’il n’y a pas de mélange de l’air d’évacuation humidifié et de l’air frais entrant,
aucune humidité n’est ajoutée, et ainsi le refroidissement se produit indépendamment du taux
d’humidité de l’air entrant.

Page 28
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Figure 11 : Refroidissement par évaporation en circuit via air d’évacuation

3.3- Avantages et inconvénients des ventilo-humidificateurs

Il est évident que les humidificateurs de l’air n’ont pas les mêmes performances que les
systèmes de conditionnement d’air à compression, cependant ils sont aussi performants et ce
surtout dans les climats tropicaux chauds et secs au vu de leur probable faible consommation
énergétique due à l’absence de compresseur. Ils présentent des avantages suivants :

 Le renouvellement constant de l’air améliore le bien être des occupants, car


il permet l’évacuation efficace des odeurs et des fumées.
 L’eau n’est pas stockée (elle ne circule pas en circuit fermé), cela exclue tout
risque de légionellose.
 L’air entrant est filtré, il est donc propre et sain.
 Les rafraîchisseurs d’air par évaporation n’assèchent pas l’air, ce qui procure
une meilleure sensation de confort par rapport aux systèmes de
rafraîchissement traditionnels (à compression).
 Les coûts d’investissement et d’exploitation sont faibles.
 On peut faire fonctionner le système en <<free cooling>> en mi- saison,
c’est-à-dire que l’on fait fonctionner l’amenée d’air neuf sans faire tourner le
circuit d’eau et en utilisant donc simplement le pouvoir rafraîchissant de l’air
extérieur.
 Ces systèmes sont écologiques : ils n’utilisent pas de réfrigérant (très
polluant en général). Ils n’ont besoin que d’eau potable pour fonctionner.
 Ils présentent une plus longue durée de vie grâce à l’absence de compression.

Ces systèmes présentent également certains inconvénients qui sont :

 Ces systèmes fonctionnent moins bien lorsque le climat extérieur est chaud
et humide (climats tropicaux humides). En effet, si l’air est déjà chargé en
eau, sa capacité à évaporer l’eau et donc à abaisser la température de l’air
s’en trouve réduite.
 La température au soufflage est liée à celle de l’extérieure : on ne peut pas
maintenir à 28 °C une salle toute l’année par exemple.

3.4- Composantes du ventilo-humidificateur

Plusieurs gammes et plusieurs marques de ventilo-humidificateur existent, nous allons


cependant donner les différentes composantes d’un système de marque Breezair et leurs rôles.
Les images et les caractéristiques techniques sont en annexe 3.

Le système Breezair comme tous les autres ventilo-humidificateurs, est muni d’une
carrosserie renfermant un moteur à entraînement direct Hushpower, celui-ci entraine un

Page 29
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

ventilateur. Il est également composé d’un filtre de refroidissement chiel, d’une pompe
tornado pour arroser les filtres, d’un vidangeur automatique lorsque le refroidissement n’est
pas utilisé et d’un système d’étanchéité automatique pilotant la fermeture automatique des
conduits d’air pour éviter les courants d’air t la poussière. Cet ensemble est commandé par un
module de commande de puissance assurant la permanence et un rendement optimum du
système, le microprocesseur analyse constamment la qualité de l’eau et la puissance absorbée.

3.5- Théorie sur les ventilo-humidificateurs

Pour avoir une idée des performances de ce système, nous avons mené une étude dans les
conditions suivantes : retenir une humidité relative de 80 % au soufflage, l’air soufflé sera
donc de :

T s= T e- H r ×(T e-T hum)

Avec T e, la température extérieure,

T hum, la température humide,

H r , l’humidité relative de soufflage,

Les températures et humidités relatives de l’année 2019 [14] en utilisant le diagramme de l’air
humide DAIKIN pour calculer l’air soufflé nous donnent des valeurs de la température de
soufflage suivantes (tableau 2). Aussi nous avons établi une feuille de calcul sur Excel nous
permettons de retrouver directement la température de soufflage (souvent à quelque 1 °C
près) modèle en annex5. Ainsi pour une région quelconque, il suffit d’avoir les températures
et humidités relatives de l’air extérieur pour connaitre facilement et rapidement les
performances du système dans une région précise.

Tableau2 : Résultats théorique de l’air humidifié soufflé


Mar
Mois Jan Fév s Avr Mai Ju Jui Ao Se Oct No Déc
. il in ll ût pt . v. .
Te 33 32 37 37 36 35 33 32 33 36 36 35

HRe 0.24 0.26 0.3 0.42 0.47 0. 0.7 0.74 0.6 0.64 0.4 0.22
6 6 2 4 1
Te_hu 16.2 19,3 18, 23,5 26 26 24, 24,3 24, 25,2 23, 16,8
m 3 ,2 8 9 7
Ti 29,3 32,4 34 33,1 30,2 32 26, 23,4 25, 29 29 27,4
8 1
Ti_hu 19,5 21,8 22, 26.2 28 27 26, 25,8 26, 27.3 26. 20,4
m 6 4 04 .9 44 4 52 6 16 4
6
Ts 19,4 22,8 21, 26 27,5 28 25, 25,7 25, 26,4 25, 19,9
7 ,2 1 5 1
Hr 0.8 0.8 0.8 0.8 0.8 0. 0.8 0.8 0.8 0.8 0.8 0.8

Page 30
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Les résultats de cette sont encore plus visibles, plus nets et plus interprétables sur le graphe ci-
dessous obtenu sur Matlab.

Figure12 : Évolution théorique des températures sans refroidissement

On constate que toutes les températures soufflées (T s) sont inférieures à la température


maximale du domaine de confort thermique déterminé par MINAME (rapport 2iE 2010).

Cependant, pendant les mois de Novembre, Décembre, Janvier, Février, Mars à midi la
température intérieure sans refroidissement (T ' i) est dans la zone de confort thermique c’est-
à-dire comprise entre 26 °C et 30 °C. Alors pendant ces mois-là, l’on n’a pas besoin de
système de refroidissement, il serait plus judicieux de faire une simple ventilation au
mouvement de l’air. Par contre les mois qui nous intéressent sont des mois d’Avril à Octobre.
Ces mois sont chauds, alors il faut impérativement faire le rafraîchissement et on constate que
le ventilo-humidificateur y est très efficace.

3.6- Conclusion

Au terme de ce chapitre portant sur les rafraichissements par évaporation, nous pouvons dire
que me ventilo-humidificateur constituerait une solution beaucoup plus intéressante pour les
pays tropicaux chauds en particulier au Sénégal. En effet, les expériences ont montré que le
système peut atteindre les rabattements de température allant jusqu’à 18 °C pendant les mois

Page 31
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

de février, mars et avril et procurer dans un local des températures intérieures de 28 °C à 30


°C. Cependant le système devient moins efficace pour les humidités élevées (plus de 30 %) et
donc il faudra des débits de soufflage très élevés pour atteindre le confort thermique.
L’absence de compresseur dans ces systèmes permet une réduction énorme de l’énergie
consommée par rapport au système traditionnel. Mais il ne faut pas perdre de vue l’énorme
quantité d’eau utilisée par ces systèmes.

Page 32
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

CHAPITRE 4
DIMENSIONNEMENT ET MODELISATION
EN 3D

4.1- Introduction

Le besoin sans cesse de rechercher le confort thermique à travers les villes Africaines et en
particulier au Sénégal fait que les ingénieurs font face à des multiples challenges. L’ingénieur
doit capable alors de concevoir, d’analyser, de dimensionner et même de modéliser s’il est
nécessaire les différents éléments porteurs d’un dispositif, dans notre cas le refroidisseur par
évaporation pour assurer sa fonctionnalité, sa durabilité, son efficacité et aussi sa résistance
électrique pendant toute sa durée de vie sans risque pour l’usager.

Page 33
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

L’objectif de ce chapitre ou disant l’étude du refroidisseur par évaporation le cas d’une salle
est de pouvoir proposer une répartition des différents éléments, ressortir les plans structuraux
ainsi que les dimensions nécessaires à la bonne disposition de notre dispositif et à la bonne
tenue de celui-ci. Le travail sera effectué sur les bases de la thermodynamique et thermique et
aussi sur l’alimentation photovoltaïque pour la réalisation de notre mini refroidisseur par
évaporation. Il détaillera les démarches, les méthodes et aussi les hypothèses de calculs
utilisés, les normes et réglementation puis l’on donnera le cas échéant, les références sur
lesquelles nous nous sommes appuyées. Il est important de noter que le travail consistera à
dimensionner notre ventilo-humidificateur à travers les équations et formules thermique,
modéliser, et faire une conception avec des logiciels comme SolidWorks, Catia, ainsi que de
calculs mathématiques avec Matlab…

4.2- Dimensionnement

Le but ici est de trouver si possible un ratio pour différents types de bâtiments et de trouver
une méthode de dimensionnement de ces systèmes. La difficulté ici réside dans le fait que le
système crée un confort thermique mais à des températures de soufflage et du local différentes
de celles des systèmes traditionnels. Alors le dimensionnement devrait se faire par mesures,
c’est-à-dire faire varier le débit de soufflage comme il a été dit dans la partie précédente, dans
chaque type de local pour chaque mois par exemple afin de trouver les ratios conférant le
confort thermique au Sénégal. Cette méthode de dimensionnement ne sera pas possible car
nous avons connu des difficultés de mesures. En effet, seul un appareil était en bon état lors
de nos mesures et les équipements prévus pour nos expériences ne sont finalement pas venus.
Alors pour étoffer notre travail, nous allons essayer de procéder par calcul, ce qui ne sera pas
du tout facile car il faut souligner que la porte reste ouverte ou du moins une ouverture est
faite pour le renouvellement d’air du local dû à la surpression qu’il crée. Ainsi dans ce
cas le calcul du bilan thermique y est impossible.

Cependant il faut remarquer que ce système de ventilation ressemble beaucoup aux systèmes
de climatisation centrale tout air ou à batterie froide. Nous nous servirons donc de certaines
formules et méthodes pour trouver une méthode de dimensionnement si nécessaire.

Pour ce faire, nous allons trouver tout d’abord la formule et la méthode de dimensionnement
qui ne sera possible que dans le cas de notre salle à la CERER, trouver ensuite des ratios pour
différents types de locaux puis finalement faire des comparaisons avec les rations de quelques
constructeurs.

4.2.1- Détermination de la méthode de dimensionnement du ventilo-humidificateur

Les hypothèses sont les suivantes :

 Température extérieure : 39 °C comme en climatisation classique


 Température intérieure souhaitée : 28 °C ou de lieu de 26 °C ou 24 °C, en
effet la vitesse de l’air de soufflage est un peu plus élevée.

Page 34
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Température de soufflage : dépend de la période (23 °C en février et mars, 25 °C en avril et


27.5 °C en mai). Nous prendrons 27 °C pour pouvoir couvrir toutes les périodes.
Stratification (St) : 2°C c’est-à-dire que l’air sortira à 30 °C. Elle n’est valable que pour des
locaux de grandes hauteurs (plus de 3m). Elle varie généralement de 0 à 2 °C.

La charge frigorifique sensible d’un local à refroidir à la température T i par une batterie froide
sachant que la température de soufflage est T ss’évalue par la formule suivante [6] :

Q = 0.34 × q v × (T i+ St -T s)

Q
D’où q v = 0.34 ×(T + S −T )
i t s

0.34 : la capacité calorifique de l’air en Wh/ (m3.K) ;


q v  : le débit volumique de ventilation en m 3 .h ;
Q : la puissance frigorifique sensible en Watts
Nous utiliserons donc cette formule pour le détermination de débit de soufflage.
Une fois le débit trouvé, il ne restera qu’à choisir le(s) ventilo-humidificateur(s) à partir des
catalogues.

Calcul des charges

Pour le calcul des charges, le système ayant pour principale fonction de transformer la chaleur
sensible en chaleur latente par un processus adiabatique, il est donc évident que dans le bilan
des charges, nous prenions en compte que les chaleurs latentes. Alors, le calcul se fera de
la manière suivante : par un programme de charges [10] ou par la méthode simplifiée [1].
Le calcul de charge n’est possible que dans un cas semblable à celui-ci (figure). Alors il faut
insister sur le fait que dans les cas où les fenêtres et portes sont ouvertes, le bilan
thermique est difficile ou du moins n’est pas valable.

Cas d’une salle : Salle de réunion du département génie mécanique

Page 35
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Figure 13 : Schéma de la salle de réunion à refroidir

 Calcul de la surface 

Smoy = (L×l ¿ 2× ((L× h) + (l× h)) -5×e ;


e
Smoy  : surface totale moyenne mesure à du centre de symétrie de mur en [m 2]
2

Sv = Lf ×l f en [m 2] S p= L p ×l p en [m2]

Sm= Smoy - ( Sv + S p) = 2× ((L×l) +h× (L×H)) -5×e - (( Lf × l f )+ ( L p×l p)); en [m 2]

Pour notre application numérique afin de déterminer la surface de la pièce nous avons utilisé
le logiciel Matlab.

Résultat sur Matlab (code en annexe)

Page 36
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

 Calcul de la quantité de chaleur apportée à l’intérieur de la salle

Apport par convection et conduction par le mur


Pour étudier le transfert sur les parois extérieures de l’enveloppe, on partira d’un modèle de
mur constitué d’une brique de 20cm avec un enduit de 2cm sur chaque face.

Figure 14 : Mur standard

Page 37
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Tableau 3 : Caractéristiques du mur sans isolant

Comme nous sommes dans le cas d’un mur sans isolation, alors au niveau de la paroi non
ensoleillée s’établit un échange thermique dû à la différence des températures entre les deux
milieux. Cet échange est fonction du gradient de température, mais aussi selon la nature et
l’épaisseur des matériaux constitutifs de la paroi, leur disposition, l’orientation de celle-ci. Il
se désigne sous le terme de transmission thermique globale.

Q 1 m=K × S × ∆ T
S: Surface de la paroi du mur
K: Coefficient de transmission thermique du mur en (W/m2 /° C )
∆ T : Différence de température entre les deux faces de la paroi considérée en [°C]
Q1 m: Flux de chaleur transmis par conduction sur les parois du mur en [W]

Apport de rayonnement solaire du mur

La quantité de chaleur par unité de surface traversant le mur ensoleillé peut être donnée par la
∅m
formule empirique suivante : =φm =I m × α × f s
S

∅ m: Flux absorbé par le mur

φ m: Flux surfacique absorbé par le mur

f s: Facteur de rayonnement indiquant le pourcentage du flux absorbé par la surface

I m: Rayonnement solaire absorbé sur la surface du mur

α: Coefficient d’absorption de la paroi recevant le rayonnement

Avec le mur étudié précédemment, nous étudierons avec des formules simplifiées l’influence
du rayonnement solaire sur la charge calorifique.

Page 38
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Figure 15 : Transmission à travers une paroi opaque

K étant déjà fixé au paragraphe précédent, on peut réduire la quantité de chaleur traversant le
mur par ensoleillement en minimisant I m et α. La réduction de I est souvent difficile puisque
étant fonction de variables fixées d’avance par les conditions du milieu (orientation, latitude,
heure, etc.) La diminution de α quant à elle peut se faire en jouant sur l’état et la nature des
parois. Une surface Claire donne une valeur de coefficient d’absorption plus faible qu’une
surface foncée.

Pour le mur précédent dégagé, orienté vers le sud

A l’heure solaire donc 14h ; I m=807 W /m2

Pour K=1.87W /m 2 . ° C ; le coefficient f s=0.093


2
φ m= Surface claire :30.02W /m 2
Le flux devient donc : {
Surface foncée:52.53 W /m

Q 2 m=S r × φm

Q2 m : Flux de chaleur transmis par rayonnement solaire sur les parois du mur en [W] ;
Sr : Surface rayonnée du mur(sud) considéré en [m 2 ¿ ;

Q 1=Q 1 m +Q 2 m ; en [W]

Utilisons le logiciel Matlab pour faire l’application numérique de Q 1

Résultat Matlab (code Matlab en annexe)

Page 39
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Apport par conduction et convection par les vitres

Comme pour les parois opaques, les vitrages échangent de la chaleur avec le milieu extérieur
par conduction et par convection. Ce flux de chaleur est fonction de la différence de
température entre l’ambiance et l’extérieur et du coefficient du vitrage.

Figure 16 : Transmission à travers les vitrages

La figure16, représente un vitrage simple et clair (menuiserie métallique) non ensoleillé de


2cm d’épaisseurs de conductivité thermique λ v =¿ 0.81W/m. K

Rappelons-nous que dans notre salle à refroidir nous avons 4 vitres claires donc nous devons
multiplier sa surface par 4.

1 1 1 e
On sait que : =0.195m2 . K /W et K v =¿5.13 W/m . K
= + + 2
K hi he λ

Q1 v =4 × S v × K v × ∆ T

Q 1 v : Flux de chaleur transmis par conduction sur les parois du vitrage en [W]
Sv : Surface du vitrage en [m 2 ¿

Page 40
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

K v : Coefficient de transmission du vitrage


∆ T : Différence de température entre les deux faces de la paroi considérée en [°C]

Apport par rayonnement à travers les vitrages

Les flux solaire, directs et diffus, incidents sur une vitre se divisent respectivement en trois
composantes, une partie transmise, une partie absorbée et une partie complémentaire réfléchie
vers l’extérieur.

Figure 17 : Transfert par rayonnement solaire à travers les vitrages

Le flux maximal reçu par une vitre suivant le milieu (φ rv) dépend de la latitude, de
l’orientation et de l’heure d’ensoleillement du vitrage considéré. Ces facteurs sont établis pour
une vitre claire, transparente, sans protection et pour une isolation directe ; il faudra donc
apporter des facteurs de correction dans le cas où les calculs sont faits sur d’autres bases.
L’apport thermique (∅ rv ) dû à l’ensoleillement d’une surface vitrée peut s’écrire :

∅ rv =φ r × α × g × S
∅ rv : Flux maximal reçu par une vitre claire ( W /m2 ¿
α: Coefficient d’absorption du vitrage
g: Facteur de réduction (annexe), il est fonction du mode de protection de la fenêtre contre le
rayonnement solaire.

A l’heure solaire 14h ; I m=697 W /m2 et pour un coefficient α =1 choisi :

vitrage nu ( g=1 )=697W /m2 cas de notre salle


∅ rv =
{
vitrage protégé par store intérieur ( g=0.45 )=313 W /m 2

Q 2 v =S v × ∅ rv
Q 2 v : Flux de chaleur transmis par rayonnement sur les parois du vitrage en [W]

Q 2=Q 1 v +Q 2 v

Utilisons le logiciel Matlab pour l’application numérique de Q 2

Page 41
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Résultat sur Matlab (code en annexe4)

Apport sensible interne

Ce sont les apports par occupants, l’éclairage, moteurs et divers appareils. Ils se calculent par
les relations suivantes :

Q3=∑ ni × f i × ∆T [7]
'
ni : Nombre d élément de i ;
f i: Facteur d’apport sensible de chaque élément intérieur i pouvant générer les apports
thermique en [W/°C].

∆ T  : Différence de température entre l’intérieure et l’extérieure de la salle.

Nous devons prendre en compte le fait que nous ayant un vidéo projecteur de marque DLP,
f i=190 W /° C des lampes OSRAM L36W/65 avec n= 8*2= 16 lampes et f i=24 W /° C , un
ordinateur f i=60 W /° C , une photocopieuse 20 pages/minutes de f i=150 W /° C .

Utilisons le logiciel Matlab pour l’application numérique de Q 3.

Résultat sur Matlab (code en annexe4)

Page 42
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Ainsi on a :

Qt =Q1+ Q2+Q 3 [8]

De plus, Q=0.34 ×q v × ¿ ; ce qui veut dire que :

q v =(Q1+Q 2+Q3 )/((T i + Si −T s) ×0.34); [2]


q v  : le débit volumique de ventilation en m 3 .h
Ce qui nous permettra d’estimer le débit q v normalisé pour choisir notre ventilo-
humidificateur.

Résultat sur Matlab (code en annexe)

Page 43
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Dans notre salle, nous allons utiliser un système de refroidissement par évaporation direct.

4.2.2- Les éléments du refroidissement par évaporation direct de la salle


1- Humidificateur

C’est l’élément actif du système où se passe l’échange entre les molécules d’eau qui circule
dans la paroi du tampon de refroidissement. Il est composé de trois pièces une carcasse en
métal, un réservoir, et le tampon de refroidissement.

Lorsque 1Kg d’humidité est apporté à l’air par un humidificateur adiabatique, cela génère
680W de refroidissement par évaporation. Puisqu’un seul humidificateur adiabatique peut
fournir jusqu’à 1000Kg/h d’humidité seulement avec 300W d’électricité, leur potentiel pour
fournir un refroidissement à faible coût dans les unités de traitement de l’air est vraiment
formidable.

2- Les filtres

C’est l’élément qui assure la qualité de l’air dans un local. En effet, le filtre capte les
particules en suspension dans le flux d’air qui le traverse. Les particules grossières ou fines
proviennent de l’extérieur (pollution des véhicules, pollens, poussières, etc.)

Figure 19 : Filtre sous SolidWorks 2020

3- Compartiment moteur et ventilo

Cet élément moteur entraine l’arabe du ventilo en rotation à l’aide d’une courroie de
transmission.

Page 44
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Figure 20 : Compartiment moteur et ventilo sous SolidWorks.

Le Cassino : c’est la partie responsable d’empêcher l’entrée du papier et les saletés emportés
par le vent et aspirés par le ventilo pour protéger le système. Il est composé d’une grille et de
damper avec un moteur qui contrôle l’ouverture et la fermeture.

Figure 21 : Cassino sous SolidWorks

4- Parties contrôle et commande

Composées des capteurs de température à l’entrée de l’air et la sortie du tampon de


refroidissement avec des capteurs de qualité d’air déposés à la sortie de l’air du filtre, qui
indique d’ailleurs la fiabilité du filtre, un capteur d’humidité de l’air et un automate
programmable qui assure le bon fonctionnement du système.

5- Assemblage du système

Le système de refroidissement par évaporation direct de notre salle se présente comme ceci :

Figure 22 : système de refroidissement par évaporation sous SolidWorks.

Page 45
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

4.3 -Modélisation du mini refroidisseur par évaporation pour une alimentation


photovoltaïque mixte

1- Cahier de charge

La puissance de notre système de refroidissement souhaitée est de 1360 W obtenu à l’aide du


tampon humidifié qui peut produire 680W /m 3, avec une vitesse de soufflage d’air de 4 m/s
obtenu par un ventilo de 12v.

Le système est contrôlé par une carte Arduino (type UNO) couplé par des capteurs
température et d’humidité (type DTH22) les valeurs des températures et l’humidité sont
versaillaises sur un écran (type LCD), le contrôle de ces valeurs et possible par tourner les
potentiomètres responsables de varier la vitesse du ventilo et le débit de la pompe du système
et peut fournir une humidité 80 % et une température inférieure à 28 °C de l’aire quel que soit
les conditions climatiques.

Le système est alimenté par un panneau photovoltaïque (PV) qui fournit la puissance
nécessaire aux parties actives du système composé d’un tampon photovoltaïque et d’un
régulateur de charge de batterie permettant d’avoir au moins 8 heures de fonctionnement.

La consommation totale de l’énergie électrique est d’environ 500 W.

Figure 23 : Schéma électrique de la partie commande

Figure 24 : Schéma électrique de la partie commande (Écran LCD)

Page 46
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

2- Les éléments de conception du mini refroidisseur par évaporation solaire

 Le ventilo (tension 12V de puissance 80W avec vitesse de soufflage 4m/s)

Figure 25 : Ventilo à 5 pales sur SolidWorks

 La pompe à eau a pour débit maximale 4 L/min pour puissance


électrique 60W

Figure 26 : Pompe à eau sur SolidWorks

 Roulette

Page 47
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Figure 27 : Roulette sur SolidWorks

 Tampon (puissance de refroidissement 680W pour 1 liter


d’eaux évaporée)

Figure 28 : Tampon sur SolidWorks

Page 48
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Figure 29 : Rendu photo assemblage du mini refroidisseur par évaporation Sola.

3- Partie alimentation électrique photovoltaïque

Figure 30 : circuit alimentation mixte

Tableau 4 : Bilan des puissances


Appareils Caractéristique Puissance Fréquence ou durée Énergie
unitaire d’utilisation
quotidienne
Ventilateur 12 V; 4m/s 80 watts 12h 960Wh
Pompe à eau 12 V; 4 L/h 50 watts 12h 600Wh
Partie commande In pouts 9 V 5 watts 12h 60Wh
Prise courant 12 V; 9 A ou max 15 watts 3h 45Wh
Prise courant 12 V; 9 A ou max 15 watts 3h 45Wh
TOTALE Ptotal=195 watts Ec=1710Wh

1-Cahier des charges et données complémentaires :


• Site : Ecole supérieur polytechnique (DAKAR)
Latitude 14° 41' 37 N
Longitude -17° 26' 38 O

Page 49
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

• Pente de toit : 2° par rapport à l’horizontale / l’orientation des panneaux est plein sud (33°)
• L’autonomie doit être de 24 heures en cas de mauvais temps.
• Les batteries seront du type accumulateurs au plomb, stationnaire. (Chaque accumulateur génère une
tension de 12 V de capacitée 100 Ah)
• Les panneaux seront du type BP Solar 3125.
• un régulateur peut supporter 1000 Watts

a- Calculs et choix des éléments du système :


Calculez l’énergie à produire Ep :
Ep est l’énergie produite, Ec l’énergie consommée et k le coefficient de l’incertitude
météorologique, k est en général compris entre 0.55 et 0.65. Au cours de cette étude, nous
fixons la valeur de k à 0,55, a puissance correspondant à cette énergie Ep est déterminée en
fonction de l’irradiation de la région où est située l’installation.
Ec 1710
Ep= Ep= =2631 W E p = 2631 W
K 0. 65
E p Est l’énergie produite, Ec l’énergie consommée et k le coefficient de l’incertitude
météorologique.

b- Calculez la puissance crête Pc du générateur photovoltaïque nécessaire


NB : On prendra une irradiation moyenne (Le Sénégal possède une irradiation moyenne de 5,7
kWh/m2/d pour une durée moyenne de 3000 heures).

Pc= Ep / Ir = 2631/ 5,7 =-watt crête Pc = 462 Wc

Pc Où, est la puissance consommée, E p l’énergie produite et Ir représente l’irradiation, à partir de la


puissance crête des panneaux BP Solar 3125U déterminer le nombre de panneaux solaire nécessaires à
l’installation.
Puissance crête d’un panneau BP 3125U

N = Pc / puissance crête unitaire panneau = 462/ 125 = 3.69 Nbre = 4


panneaux

c- Calcul de la capacité des accumulateurs nécessaires à ce système ainsi que leur


nombre :
Ec × N 1710× 1
Cap= D ×U = 0 .8 × 12 Cap=179 Wh

Cap : capacité de la batterie en ampère par heure (A/h)


EC : Énergie consommée par jour (Wh/j)

Page 50
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

N : Nombre de jour d’autonomie


D : Décharge maximale admissible (0,8 pour les batteries au plomb)
U : Tension de la batterie (V)
Cap 179
Nb= Nb= = 1.7 Nb=2 batteries 100 Ah
Cbat 100
Le parc batterie sera constitué d’accumulateur de 12V chacun, le système fonctionnant sous
12V les accumulateurs seront couplés en parallèle.
 Déterminez la section des conducteurs entre les panneaux et le boîtier
de raccordement
Calcul du courant de sortie d’un panneau à sa puissance nominale
I = P/U = 125 / 24 = 5,2 A
∆U = 24 x 0,02 = 0,48 V donc R max de la ligne R= ∆U /I = 0,48 / 5,2 = 0,092 Ω
S = (ρ.L) /R= (1,6×10−8. 14) / 0,092 = 2.10-6 m²
Soit un câble d’une section de 2 mm² on prendra donc des câbles de section 2,5 mm².

b- Déterminez la section des conducteurs entre le boîtier de raccordement et le


régulateur :
La puissance crête du champ photovoltaïque Pc = 4 x 125 = 500W
I = Pc / U = 500 / 24 = 20,8

∆U = 24 x 0,02 = 0,48 V donc R max de la ligne R= ∆U /I = 0,48 / 20,8 = 0,0231Ω


S = (ρ.L) /R= (1,6×10−8×20) / 0,0231 =14,4.10−6 m²
Soit un câble d’une section de 1,4 mm² on prendra donc des câbles de section 1,5mm²
c- Déterminez la section des conducteurs entre le parc batterie et l’onduleur

Calcul du courant circulant entre les batteries et le régulateur lorsque celui-ci débite sa
puissance nominale ;
I max batteries = P max régulateur / U batterie = 1000/ 12v=83,33 A
∆U = 24 x 0,02 = 0,48 V donc R max de la ligne R= ∆U /I = 0,48 / 83,33 = 0.005760 Ω
S = (ρ.L) /R= (1,610−8×8) / 0,005760 = 25.10−6 ×m²
Soit un conducteur d’une section minimale de 25 mm²

Page 51
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Régulateur

Figure31 : Schéma alimentation (panneau PV)

5.4 – Conclusion

Le présent chapitre a consisté à dimensionner, modéliser, et concevoir un système de


refroidissement. L’objectif étant à partir d’un bon dimensionnement de la salle de réunion du
département Génie Mécanique de satisfaire des besoins de climatisation par un système de
climatisation le plus technologiquement fiable, le plus économique possible et impactant le
moins sur l’environnement. À partir d’un bon dimensionnement, passer à la conception de
notre système de refroidissement par évaporation direct.

Pour réaliser ce travail, nous avons pris en compte les réalités de l’emplacement de notre salle
en faisant les choix technologiques et en élaborant quelques hypothèses. Pour la réalisation de
notre système de refroidissement par évaporation solaire, nous avons tenu compte de la
disponibilité de certains composants auprès des fournisseurs et de l’usinabilité de certaines
pièces. Ce travail de dimensionnement et conception a été réalisé avec des logiciels de calcul
scientifique MATLAB/SIMULINK R2018a, de modélisation 3D CAO/DAO
SOLIDWORKS 2020, et de dessin Paint (Microsoft).

Page 52
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

CHAPITRE 5

Page 53
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

ETUDE D’IMPACTS
ENVIRONNEMENTAL, SOCIAL
ET ECONOMIQUE

5.1- Introduction

L’Étude d’impacts environnemental et social consiste à évaluer et documenter les possibilités,


les capacités, les fonctions des ressources des systèmes naturels et humains afin de faciliter la
planification du développement et la prise de décision générale, ainsi qu’à prévoir et à gérer
les impacts négatifs et les conséquences des propositions d’aménagement en particulier.
L’étude d’impacts environnemental et social est l’élément clé au niveau de l’élaboration des
projets et de la prise de décision. Son principal objectif est de fournir aux décideurs un rapport
préalable sur les implications des diverses modalités d’exécution des activités envisagées du
projet pour leur permettre d’en tenir compte et de modifier éventuellement la conception
finale pour être respectueux de l’environnement.

5.2- Bilan environnemental

Réduction de production des gaz à effet de serre

L’économie d’énergie à double avantages. Un avantage financier et un avantage


environnemental. Il faut noter que la production de CO2 due à la production d’énergie
électrique dépend de la source de production, ainsi au Sénégal l’énergie électrique produite
par la SENELEC, production totale pour l’année 2019 de 1264MW (centrale de charbon de
Sendou comprise). Ce qui conduit à une augmentation de la production de CO 2 par KWh. La
SENELEC a augmenté ses importations par les interconnexions avec les pays voisins.

Page 54
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Élimination du risque de destruction de la couche d’ozone

En plus de cette contribution environnementale directe, les climatiseurs ont des impacts
environnementaux indirects dus au fluide frigorifique. En cas de fuite dans les conduites, ces
fluides s’échappent dans la nature et s’attaquent directement à la couche d’ozone. Ils
détruisent la couche d’ozone protectrice de la terre contre les rayons ultras violets dangereux
pour la santé.
Le grand avantage des ventilo-humidificateurs est qu’ils n’utilisent pas de fluides
frigorifiques. Ainsi ils éliminent le risque de destruction de la couche d’ozone et donc
contribuent à la préservation de la nature et diminue le risque d’attraper les maladies liées à la
destruction de la couche d’ozone telle que le cancer de la peau.

5.3 – Bilan sociétal

Les bâtiments publics de la ville de Dakar à eux seuls permettent d’économiser quelques
millions de francs CFA en n’adoptant un système de refroidissement par évaporation.
Cependant la clarté de l’installation du système pourrait créer une réserve quant à
l’investissement pour son installation. Il faut savoir que son coût d’installation est plus faible
que celui du climatiseur à compression. Par contre pour toutes nouvelles installations, il est
obligatoire d’installer ce système en vue d’un intérêt individuel et commun. Étant donné que
des climatiseurs traditionnels ont une durée de vie maximale d’environ 15 ans, alors
l’adoption de ce système devrait s’étaler sur les 15 ans, c’est-à-dire d’ici 15 ans, l’État pourra
remplacer tous les climatiseurs par des ventilo-humidificateurs s’il existe évidemment une
volonté d’économies financière et énergétique chez les autorités. En effet, en économisant de
l’énergie on peut augmenter les volumes de consommation puisqu’on met à disposition des
autres usagers l’énergie qu’on ne consomme pas, ce qui à son tour réduirait les coûts du
Kilowattheure.

Au Sénégal, si chacun à son niveau (État ou particulier) faisait un effort pour installer ou
remplacer son système de climatisation conventionnel par un ventilo-humidificateur, on
aboutirait à une réduction de la puissance souscrite, une réduction ou annulation du délestage
et donc une industrialisation plus poussée du pays.

5.4 – Bilan économique

Il s’agit de calculer la puissance électrique du climatiseur pour ensuite la comparer avec celle
du ventilo-humidificateur pendant les mois les plus chauds de l’année.

- Coût d’installation du ventilo-humidificateur

Le coût d’installation d’un ventilo-humidificateur dépend de la gamme de ventilo-


humidificateur, de la marque, de la longueur du réseau de gaine et de la bouche de soufflage
selon qu’elle soit un diffuseur à huit voies, par faux plafond ou sur le côté, cependant la
différence ne doit pas être trop grande.

Page 55
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

- Coût de fonctionnement du ventilo-humidificateur

Le coût de fonctionnement dépend aussi bien de la puissance du ventilo-humidificateur que de


son taux de maintenance et de la quantité d’eau utilisée pour le refroidissement du système.
Dans cette partie nous prendrons 124 FCFA pour le kilowattheure et 1040 FCFA pour le m3
hors taxe annexe 4. Par calcul, la quantité d’eau est égale au produit du débit d’air de
refroidissement par différence de vapeur d’eau présente entre l’air au soufflage et l’air
extérieur.

V = m˙eau × t= m˙air ×( xi −x e )× t  ; [9]

m˙air  : Débit massique de l’air

m˙eau : Débit massique de l’eau

x i : Humidité absolue de l’air après humidification

x e: Humidité absolue de l’air avant humidification

5.5 – Conclusion

Au terme de cette étude d’impacts environnemental, sociétal, et économique il paraît de toute


évidence que le secteur du bâtiment au Sénégal émet un pourcentage important des rejets de
CO2 dans l’atmosphère, dû à la croissance démographique, l’augmentation du PIB, l’exode
rural. Ce secteur représente donc un secteur énorme d’efficacité énergétique et de réduction
de gaz à effet de serre (GES). La demande de rafraîchissement et de climatisation est toujours
en forte augmentation, on souligne d’ailleurs une hausse de vente des appareils de
climatisation électrique. Cependant pour climatiser ces bâtiments on fait principalement
recours aux appareils de climatisation à compression qui utilisent du fluide frigorifique, nocif
sur l’environnement, entrainent une augmentation de la facture énergétique. Le réchauffement
climatique étant d’actualité, il est donc impérieux de rechercher un système de climatisation
impactant moins sur l’environnement, économie tout en produisant un meilleur confort
thermique des occupants. Il devient donc pressant de réduire les dépenses énergétiques dans
les bâtiments (réduction de la facture énergétique) afin de parvenir à respecter les exigences
de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le cadre du protocole de Kyoto. D’où
la proposition du système de refroidissement par évaporation qui offre un meilleur confort
thermique, permet de réduire la facture énergétique pour le bien être de la population.

Page 56
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

CONCLUSION GENERALE
Au terme de ce mémoire portant sur l’étude du refroidissement par évaporation : cas d’une
salle, conception et réalisation d’un mini refroidissement par évaporation solaire. L’étude
détaillée de la mise en place d’un système de refroidissement par évaporation pour la salle de
réunion du département Génie Mécanique nous a permis de nous sensibiliser sur les différents
problèmes que nous pouvons rencontrer lors des études des projets d’ingénieur. Il nous aura
surtout permis d’acquérir un certain nombre de notion et connaissance sur la climatisation et
ses différents systèmes qui sont un domaine vaste et passionnant. Il parait donc de toute
évidence qu’après notre étude sur les systèmes de climatisation le ventilo-humidificateur
constituerait une solution beaucoup intéressante pour les pays tropicaux chauds en particulier
au Sénégal. Pour ce faire nous avons collecté l’ensemble des informations susceptibles de
nous être utiles dans nos calculs tels que le dimensionnement de notre salle ainsi que les
conditions climatique du lieu et les matériaux de constructions. En effet, les expériences ont
montré que le système peut atteindre les rabattements de température pouvant aller jusqu’à 18
°C pendant les mois le plus chauds et procurer dans le local des températures intérieures de 26
°C à 30 °C. Cependant le système devient moins efficace pour les humidités élevées (plus de
30%) comme c’est le cas dans les mois où il fait le moins chaud et donc il faut des débits de
soufflage très élevés pour atteindre le confort thermique. L’absence de compression dans ces
systèmes permet une réduction énorme de l’énergie consommée par rapport au système
traditionnel. Il permet donc une réduction d’environ 90 % d’énergie et d’émission de gaz à

Page 57
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

effet de serre et une réduction de plus de 85 % d’économie financière. Donc la conception du


mini refroidisseur par évaporation alimenté par un panneau solaire photovoltaïque réduira
davantage les émissions de gaz à effet de serre. En vérité, la norme photovoltaïque (PV) est en
constance évolution au Sénégal et est de plus en plus exigeante et les points de contrôle exigés
lors des contrôles à la CERER évidement lors des visites de conformités contraignent les
installations à une vigilance pointue, d’où la sécurité en ce système d’alimentation. Il est aussi
important de noter que l’utilisation de l’énergie solaire photovoltaïque peut être un potentiel
levier de lutte contre la pauvreté, en particulier en milieu rural, contribuant ainsi à
l’amélioration de la qualité de vie et au développement durable. Alors il est clair que nos
objectifs sont atteints car le système de refroidissement par évaporation est très efficace
pendant les mois où l’on a le plus besoin de rafraîchissement dans les locaux et en particulier
dans notre salle de réunion.

Figure 32 : Vue arrière sur SolidWorks de la salle et système direct par évaporation

Page 58
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Figure 33 : Vue de devant sur SolidWorks de la salle et système direct par évaporation

PERSPECTIVES ET RECOMMANDATIONS
Il est vrai que nous avons effectué assez d’efforts et recherches pour l’élaboration de ce
mémoire, et il reste encore et comme toujours quelques choses à faire. Raisons pour laquelle
nous donnons quelques recommandations et perspectives en vue d’améliorer ce travail.

Il serait important de reprendre les mesures en vue de trouver des ratios de températures par
mesures. En effet les ratios que nous avons trouvés ne sont valables que lorsque les portes et
fenêtres sont fermées. On sait que la majorité des personnes utilisant ce système n’utilisent
pas la configuration que nous avons adoptée pour nos calculs de dimensionnement, il est donc
impératif de trouver des ratios pour eux, sinon il faudra faire varier le débit de soufflage dans
le local afin de trouver pour chaque type de local, le débit lui conférant le confort thermique
espéré.

On sait que l’ensoleillement au Sénégal est favorable, puisque nous avons alimenté notre mini
refroidisseur par une énergie solaire photovoltaïque, alors pourquoi ne pas penser à faire une
alimentation par ces modules photovoltaïque dans un local comme notre salle du département
par exemple. Cependant ces modules photovoltaïques seraient plus économiques et étant
moins émettrices de gaz à effet de serre que les groupes électrogènes par exemple, utilisateurs
d’énergie fossile, il est clair que les G.E.S seraient encore plus réduites.

Page 59
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

En nous renseignant, le coût d’acquisition du ventilo-humidificateur ait un coût plus faible


que celui du climatiseur. Nous avons trouvé sur le marché son coût un peu plus cher vu sa
simplicité en d’installation. Alors nous nous sommes dit pourquoi ne pas en fabriquer puisque
nous disposons d’un atelier de fabrication et d’usinage au sein de l’école polytechnique de
DAKAR. Ceci réduirait considérablement le coût d’acquisition et d’installation.

BIBLIOGRAPHIE

[1] Thierry Joffroy, Arnaud Misse, Lalaina Rakokomalala, Architecture bioclimatique des
bâtiments du Sénégal.

[2] Talla, A (1994) confort thermique dans la ville du Sénégal. Sénégal : Rapport pour
l’obtention du diplôme d’ingénierie.

[3] MINENE, J (2010), Détermination de la zone de confort thermique à Dakar. Mémoire


pour l’obtention de Master en ingénierie de l’eau et de l’environnement option : génie civile.

[4] NGOULA, U. (2010). Réduction des coûts de la climatisation par l’utilisation du puits
canadien. Ouagadougou : mémoire pour l’obtention du master en ingénierie de l’eau et de
l’environnement option : énergie et génie des procédés-ingénieurs-2iE.

[5] Youssouf Mandiang Pr. ESP/UCAD-Dakar. Cours Technologie des matériels


frigorifiques.

[6] Youssouf Mandiang Pr. ESP/UCAD- Dakar. Cours Analyse de fonctionnement des
installations frigorifiques.

Page 60
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

[7] LAWSON, L. (1991). Évaluation du confort thermique dans l’habitat individuel à


Ouagadougou. Ouagadougou : mémoire d’obtention d’ingénierie EIER-ETSHER.

[8] Institut de l’énergie et de l’environnement de la francophonie ; architecture bioclimatique.

[9] Pr Dorothé AZILINON. ESP/UCAD-Dakar. Cours thermique cycle ingénieur Tome 1.

[10] SEMPORE, Ing .cours de technologie frigorifique, bilan frigorifique, bilan thermique
tropicalisé utilitaire.

[11] Pigeon 2009

Web graphie :

[12] Claessens et al 1996

[13] meteociel.fr Dakar

[14] nesal.uni-siegen

[15] bioclimas.com

[A] https://www.condair.fr/applications/sujets-sur-l-humidification/refroidissement-par- évaporation-


en-circuit.

ANNEXES
Annexe 1 : Taux humidex
Annexe 2 : Les différents types de procédés d’humidification
Annexe 3 : Les composantes des ventilo-humidificateurs Breezair
Annexe 4 : Code Matlab( calcul du débit de ventilation)

Page 61
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Annexe 1 : Taux humidex

Annexe 2 : Les différents types de procédés d’humidification

Page 62
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Il existe trois types d’humidificateurs qui sont le ventilo-humidificateurs, l’humidificateur


laveur et l’atomiseur centrifuge.

 Principe de fonctionnement du ventilo-humidificateur

Le rafraîchissement par évaporation est un processus adiabatique à température constante. Il


consiste à diminuer la chaleur que nous percevons (chaleur perceptible) et augmenter la
chaleur que nous ne percevons pas et que nous évacuons par ventilation (chaleur latente).
C’est un processus qui ne demande pas de variation de chaleur. On fait circuler à basse vitesse
à l’aide d’un ventilateur à travers un panneau hygroscopique irrigué par une pompe un débit
d’air à une certaine température et une certaine hygrométrie relativement faible. Par ce
processus, l’air évapore une partie de la chaleur sensible en chaleur latente sans aucune
variation de l’enthalpie ou de la chaleur totale. À la sortie la température de l’air diminue et
son hygrométrie augment.

Figure 1 : Principe de base de refroidissement par évaporation

 Principe de fonctionnement de l’humidificateur laveur

Le laveur d’air a pour fonction de nettoyer et humidifier l’air sans l’aide des filtres,
permettant ainsi de faire des économies d’entretien. Des disques d’humidification spéciaux
tournent constamment dans l’eau. Cette méthode permet d’enlever beaucoup d’impuretés de
l’air (poussières, pollens et odeurs liées à des particules en suspension par exemple), tout
comme dans la nature, lorsque l’air est nettoyé par la pluie. Le laveur d’air fonctionne selon le
principe de l’évaporation autorégulée (l’air évapore uniquement la quantité d’eau nécessaire)
et ainsi il ne nécessite pas de système de régulation additionnel pour assurer une
humidification optimale de l’air. En produisant un niveau sain d’humidité, l’électricité
statique dans l’atmosphère est réduite et la poussière est supprimée, ce que de simples filtres à
air ne peuvent pas faire.

Page 63
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Figure 2 : Principe de fonctionnement du laveur d’air AOS

 Principe de fonctionnement de l’atomiseur centrifuge

Le principe de cet appareil perfectionné est simple. Se présentant sous forme de cage
cylindrique grillagée et ayant pour principe fonction d’humidifier l’air, il tourne à grande
vitesse et grâce à la force centrifuge, fractionne l’eau en fines gouttelettes de 20 à 40 microns
de diamètre. Celles-ci sont ensuite éparpillées dans l’air par la tête de pulvérisation, entrainée
en rotation par un moteur de faible puissance, piloté lui-même par une variation de fréquence.
Celui-ci fonctionne en effet sans air comprimé, ni eau sous pression. L’atomiseur centrifuge
produit une brume visible rapidement absorbée par l’air ? Ainsi l’air s’humidifie.

Figure 3 : Atomiseur centrifuge

Page 64
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Annexe 3 : Les composantes des ventilo-humidificateurs Breezair

Pompe Carrosserie Système automatique Vidangeur


automatique

Moteur à entrainement module de commande filtre distributeur d’eau optimal

Page 65
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Page 66
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

Annexe4 : Code Matlab (calcul du débit de ventilation).

% École supérieure polytechnique


% Génie des systèmes industriels - Électromécanique
% Dimensionnement d'un refroidissement pas évaporation cas
de la salle de
% réunion du département génie mécanique
% @ Andréas NGATSE et @ Cheikhan OUMAR

% Calcul du débit de ventilation qv=Q./((Ti+St-Ts)*0.34)


avec Q=Q1+Q2+Q3
%% Calcul de la surface de la pièce à refroidir

L=6; % Longueur de la salle en [m]


l=6; % largeur de la salle en [m]
h=3; % hauteur de plafond de la salle en [m]
e=0.24;% épaisseur du mur e=24cm
% Il faut noter que nous avons 4 fenêtres (130*60m^2) et
une porte
% (210*105m^2)
Smoy= (L*l) +2*(L*h) +2*(l*h)-5*e; % Surface totale
moyenne mesurée à e/2 du centre de symétrie du mur
% en [m^2]
Lp=2.1; % Longueur de la porte en [m]
lp= 1.05; % largeur de la porte en [m]
Sp=Lp*lp; % Surface de la porte en [m^2]
Lv=1.3; % Longueur de la vitre en
lv=0.6; % largeur de la vitre
Sv=Lv*lv; % Surface de la vitre en [m^2]

Sm=Smoy-(4*Sv+Sp); % Surface du mur


%% Calcul de la quantité de chaleur Q1

Ti=30; % Température intérieure en [°C]


Te=40; % Température extérieure en [°C]
DT=Te-Ti; % Différence de température entre l'extérieure
et l'intérieure
K=1.88; % Coefficient de transmission thermique du mur en
[W/m^2./°C]
Sm=101.475; % Surface de la paroi du mur en [m^2]
Q1m=K*Sm*DT;% Flux de chaleur transmis par conduction sur
les parois du mur en [W]
L=6; % Longueur de la salle en [m]
l=6; % largeur de la salle en [m]

Page 67
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique
Étude du refroidisseur par évaporation : Cas d’une salle. Conception et réalisation d’un refroidisseur
par évaporation solaire "

h=3; % hauteur de la salle en [m]


PHIm=30.02; % Flux surfacique absorbé par le mur en
[W/m^2]
Sr= (L*l) + (L*h); % Surface rayonnée donc surface (mur
(sud)) +surface (plafond) en [m^2]
Q2m=PHIm*Sr; % Flux de chaleur transmis par rayonnement
sur les parois du mur en [W]
Q1=Q1m+Q2m;

%% Calcul de la quantité de chaleur Q2


Lv=1.3; % Longueur de la vitre en [m]
lv=0.6; % largeur de la vitre en [m]
Sv=Lv*lv;% surface du vitrage en [m^2]
Kv=5.13; % Coefficient de transmission de vitrage
Te=40; % Température extérieure de la salle en [°C]
Ti=30; % Température intérieure de la salle en [°C]
DT=Te-Ti;% Différence de température entre l'extérieure et
l'intérieure de la salle
Q1v=4*Sv*Kv*DT; % Flux de chaleur transmis par conduction
sur les parois du vitrage en [W]
GPHIrv=697; % Flux maximal reçu par la vitre claire en
[W/m^2]
Q2v=4*Sv*GPHIrv; % Flux de chaleur transmis par
rayonnement sur les parois du vitrage en [W]
Q2=Q1v+Q2v;

%% Calcul de la quantité de chaleur Q3


nvp=1; % nombre de vidéo projecteur dans la salle
fnp=190; % Facteur d'apport sensible du vidéo projecteur
en [W/°C]
DT=10; % Différence de température
Qnp=nvp*fnp*DT;
nl=16;% nombre lampe dans la salle
fl=24;% Facteur d'apport sensible des lampes en [W/°C]
Ql=nl*fl*DT;
no=1;% nombre d'ordinateur dans la salle
fo=60;% Facteur d'apport sensible de l'ordinateur en
[W/°C]
Qo=no*fo*DT;
np=1;% nombre de photocopieuse dans la salle
fp=150;% Facteur d'apport sensible de la photocopieuse en
[W/°C]
Qp=np*fp*DT;
Q3=Qnp+Ql+Qo+Qp;

Page 68
Andréas NGATSE Et Cheikhan OUMAR - Licence Génie Mécanique – Electromécanique