Vous êtes sur la page 1sur 32

« Avec Dieu nous ferons des

exploits » Psaumes 60, 12 Cours 6 – La Prière /


Déroulement &
facteurs

Josiane Azebaze
ECOLE DES DISCIPLES PASSIONNES DE DIEU
La prière : Déroulement & facteurs déterminants

Déroulement de la prière (Part 1)

Dès ma conversion Le Seigneur m’avait démontré Sa Puissance en se révélant à moi,


en me libérant des pensées de suicide, en guérissant mon corps et mon âme. Il avait
mis de l’ordre dans ma santé, ma vie sentimentale, ma vie professionnelle...

Dieu m’avait fait La Grâce d’expérimenter Sa Présence dans la prière, alors que je
passais par des moments où j’étais humainement seule. Il m’avait donné des
révélations qui étaient des solutions taillées sur mesure pour moi, auxquelles je
n’avais pas pensé et qui m’avaient libérée.

Dans ma vie de prière, j’ai aussi découvert la puissance de l’adoration. Plus d’une fois
alors que j’étais entrée dans la prière avec mon corps souffrant, j’en étais sortie
totalement libre après un temps d’adoration.

Je peux donc me permettre de vous recommander ne pas vous donner de repos tant
que vous n'avez pas fait l’expérience de La Présence Manifeste de Dieu dans La
prière.

Ma rencontre avec Dieu dans la prière avait suscité un déclic, une révélation. Mes
yeux s’étaient ouverts et j’avais été remplie d’une grande soif d'aller plus loin.

1
1 Qu’est-ce que prier ? Pourquoi prie-t-on ?

La prière est une communication avec Dieu. C’est l’acte de se connecter avec Dieu qui
est Notre Source de vie. La prière permet également d’amener Les Desseins de Dieu à
la manifestation.

➢ On prie pour se connecter à Dieu


La Présence de Dieu est pour notre esprit ce que l'oxygène représente pour notre
corps. Sans Elle nous finissons par mourir spirituellement.

Nous avons été créés pour vivre en communion avec Dieu. La Présence de Dieu est
notre environnement naturel spirituel :

« Mon âme soupire et languit après les parvis de l'Eternel. Mon cœur et ma chair
poussent des cris vers le Dieu vivant » Psaumes 84, 2

« Sans Moi vous ne pouvez rien faire » Jean 15, 5

➢ On prie pour résister à la tentation

C’est auprès de Dieu que nous puisons l’énergie nécessaire pour résister à la
tentation et tenir ferme dans l’épreuve.

« Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ; l'esprit est bien
disposé, mais la chair est faible » Matthieu 26, 41

« Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin ». Matthieu 6, 13


C'est également par la prière que vous obtiendrez la capacité de pratiquer La Parole
de Dieu.

➢ On prie pour appeler Dieu à prendre part et à agir dans les circonstances des
hommes parce que Dieu n’est pas intrusif

Contrairement à ce qu’on peut penser, pour pouvoir intervenir dans nos vies, Dieu
s’attend à ce que nous Lui présentions nos requêtes par la prière :

« J'ai cherché parmi eux quelqu'un qui construise un rempart et qui se tienne debout
sur la brèche, devant moi, en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas, mais je
n'ai trouvé personne » Ezéchiel 22, 30

2
« L’Eternel est près de tous ceux qui l'invoquent, De tous ceux qui l'invoquent avec
sincérité » Psaume 145, 18

2 Les différents types de prière

Il existe plusieurs types de prière. La Bible nous encourage d’ailleurs à faire toutes
sortes de prière : « Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de
supplications » Ephésiens 6, 18

Quand on lit La Bible on observe 6 cas de figure :

o La prière de supplication

La supplication exprime le désir de son cœur au Seigneur. Quand par exemple vous
demandez au Seigneur de vous remplir de sagesse, de discernement, de force, de
changer votre caractère, vous êtes en train de faire une prière de supplication.

Dans Philippiens 4, 6 on peut lire ceci : « Ne vous inquiétez de rien ; mais, en toutes
choses, par la prière et la supplication, avec des actions de grâce faites connaitre à
Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos
cœurs et vos pensées en Christ-Jésus ».

Juste avant son calvaire alors qu’Il était pris d’angoisse, Jésus avait adressé une prière
de supplication à Dieu : « S'étant mis à genoux, il pria, disant : Père, si tu voulais
éloigner de moi cette coupe ! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la
tienne. Alors un ange lui apparut du ciel, pour le fortifier ». Luc 22, 39

o La prière d’intercession

L’intercession plaide la cause des autres auprès du Seigneur. A chaque fois que vous
priez pour le salut de vos proches, pour que Le Seigneur fortifie une personne
endeuillée… vous êtes en train de faire une prière d’intercession. La Bible nous dit que
« Christ est mort ; bien plus, Il est ressuscité, Il est à la droite de Dieu, et Il intercède
pour nous ! » Romains 8, 34

Dans Actes 12, 5 Pierre est arrêté et jeté en prison et pendant que l’église prie pour
Lui il reçoit la visite d’un ange qui apparaît dans sa cellule de prison et le libère !

o La prière d’autorité

La prière d’autorité ne s’adresse pas directement à Dieu mais elle commande aux
circonstances, aux démons, à nos propres pensées, notre corps etc.

3
« Jésus, voyant accourir la foule, menaça l'esprit impur, et lui dit : Esprit muet et
sourd, je te l'ordonne, sors de cet enfant, et n'y rentre plus ». Marc 9, 25

« Jésus le menaça, disant : Tais-toi, et sors de cet homme » Luc 4, 35

« Voyant un figuier sur le chemin, il s'en approcha ; mais il n'y trouva que des feuilles,
et il lui dit : Que jamais fruit ne naisse de toi ! Et à l'instant le figuier sécha ». Matthieu
21, 19

« Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne :
Transporte-toi d'ici là, et elle se transporterait ; rien ne vous serait impossible ».
Matthieu 17, 6

Plusieurs s’adressent à Dieu par des supplications, là où ils devraient plutôt


commander aux démons ou aux circonstances, ce sont des prières inappropriées et
inefficaces ! Le pouvoir de commander nous est conféré en Luc 10, 19 :

« Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur
toute la puissance de l’ennemi ; et rien ne pourra vous nuire ».

o La prière d’action de grâces / louange / adoration

Rendre grâce c’est s’adresser à Dieu dans une attitude de reconnaissance :

« Mon âme, bénis l'Eternel, Et n'oublie aucun de Ses Bienfaits ! » Psaumes 103, 2

La louange consiste à apprécier et célébrer Dieu pour ce qu’Il a accompli, tandis que
l’adoration exalte et magnifie Dieu pour ce qu’Il est et représente. Cela peut se faire
par une chanson, un poème, en dansant, en contemplant Sa Création, en Lui
adressant simplement des paroles sincères.

Il m’arrive d’avoir des temps de prières réservés juste à l’action de grâce, où je ne


demande rien à Dieu mais je me contente de Le célébrer. C’est une prière puissante,
celle que Dieu préfère et qui déclenche Sa Manifestation : « Tu sièges au milieu des
louanges d'Israël ». Psaumes 22, 3

« L’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en
esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande » Jean 4, 23

4
o La prière en langue

C’est une des manifestations du baptême du Saint-Esprit, expérimenté pour la


première fois dans la Bible le jour de la pentecôte. (Actes 2, 4). C’est une prière qui ne
peut être apprise ni comprise par notre intelligence humaine (1 Corinthiens 14, 15)
mais qui est d’une grande efficacité. Quand vous priez en langues Le Saint-Esprit
prend contrôle de votre langue et vous fait faire une prière parfaitement adéquate
(Romains 8, 26). Nous le verrons plus loin dans ce chapitre.

Il est possible de combiner plusieurs types de prières dans un seul temps de


recueillement.

3 Quand prie-t-on ?

➢ La Bible nous recommande de prier sans cesse :

« Priez sans cesse » 1 Thessaloniciens 5, 17

Cela signifie que nous devons demeurer dans un état de connexion permanente avec
Dieu.

La prière matinale est cependant la plus déterminante de la journée.

➢ Le meilleur moment pour effectuer sa prière matinale c’est avant le lever du


soleil (Importance de prier avant l’aube)

Prier c'est amener à la manifestation Les Plans de Dieu pour nous. Je me souviens
d'un homme de Dieu qui disait toujours que « Tout ce qui n'est pas fait dans la prière
n'est pas fait du tout »

J’aime bien également cette citation du pasteur Yvan Castanou qui affirme que « Tout
s’enfante par la prière ».

Tout ce qui existe a d'abord été créé spirituellement !

Satan notamment travaille essentiellement de nuit. C'est quand tout le monde


dort qu'il met en œuvre ses plans macabres. C'est pour cette raison qu’à chaque fois
que nous prions le matin nous devons le faire avant le lever du soleil. Le but est de
désamorcer les plans d'égarement, d'accident, de destruction … du diable sur la vie
de nos familles et autres proches.

5
Dans Job 38, 12 Dieu s’adresse à Job en ces termes :
« Depuis que tu existes, as-tu commandé au matin ? As-tu montré sa place à
l'aurore, Pour qu'elle saisisse les extrémités de la terre, Et que les méchants en soient
secoués ; Pour que la terre se transforme comme l'argile qui reçoit une empreinte, Et
qu'elle soit parée comme d'un vêtement ; Pour que les méchants soient privés de leur
lumière, Et que le bras qui se lève soit brisé ? »

Prier avant l'aube permet aussi par exemple de prendre autorité sur les manipulations
que Satan peut vouloir exercer sur les dirigeants de votre pays, avant que ceux-ci ne
se lèvent pour prendre de mauvaises décisions.

Personnellement je me souviens que j'ai pu véritablement entrer en intimité avec


Dieu et vivre des choses particulières une fois que j’avais commencé à me réveiller
très tôt et parfois en pleine nuit, pour prier.

4 Durée de la prière / Pendant combien de temps faut-il prier ?

Quand on lit la Bible on voit Jésus interpeller les disciples sur le fait qu’ils s’étaient
endormis pendant la prière :

« Et il vint vers les disciples, qu'il trouva endormis, et il dit à Pierre : Vous n'avez donc
pu veiller une heure avec moi ! Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la
tentation ; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible » Matthieu 26, 40

La remarque de Jésus porte à croire que la durée moyenne d’un bon temps de prière
doit tourner autour d’1 heure. Mais comme nous le verrons plus loin, cela ne doit
jamais devenir quelque chose de figé, dans la mesure où c’est Le Saint-Esprit qui
conduit la prière et donc que c’est encore Lui qui doit en déterminer la fin.

5 Qui doit-on prier ? A qui faut-il s’adresser dans la prière ?

Selon La Bible, quand on prie il faut toujours s’adresser à Dieu Le Père au Nom de
Jésus : « Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui est aux cieux ! Que
ton nom soit sanctifié... » Matthieu 6, 9

Dans Jean 14, 13 Jésus s’adresse à Ses disciples en leur donnant la recommandation
suivante : « Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père
soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai »

Nulle part dans La Bible, il nous est dit de prier des morts, des objets etc.

6
6 Comment prier ?

La prière se fait de manière non répétitive. Pour ceux qui sont parents, prendriez-vous
plaisir à ce que votre enfant s’adresse à vous par des récitations ?

La prière que Jésus a prescrite à Ses disciples dans La Bible leur a été donnée à titre
illustratif. Il ne leur a jamais demandé d’en faire une récitation. Par ailleurs à cette
période, les disciples ne pouvaient pas vaquer à la prière de la nouvelle création, celle
que nous allons étudier plus loin.

Étapes / protocole de la prière matinale

Les informations qui suivent sont données à titre indicatif, je précise que c’est Le
Saint-Esprit qui doit conduire et déterminer votre prière.

Au moment où vous priez, Vous devez donc être sensible à la direction qu’Il vous
donnera.

1. Remercier Dieu pour Sa Protection durant la nuit, pour Sa Présence et L’adorer à


travers des paroles ou par un chant

Quand vous vous réveillez le matin, votre première attention doit aller vers Dieu.
Parce que le simple fait de pouvoir vous réveiller en vous apercevant que votre
souffle de vie vous a été renouvelé est une grâce et non un acquis !

Approchez-vous toujours de Dieu dans une attitude de révérence et de


reconnaissance. Votre façon d’aborder Dieu dans la prière peut favoriser La
Manifestation du Saint-Esprit, qui vous conduira toujours à faire une prière puissante.
Votre attitude peut également attrister le Saint-Esprit et L'empêcher de Se
manifester. La reconnaissance, l'empressement, la révérence à l’heure de la prière ne
sont pas optionnelles.

Commencez donc idéalement votre prière en célébrant La Grandeur, La Bonté et La


Fidélité de Dieu, en L'adorant, en Lui rendant des actions de grâce. C'est une entrée
en matière qui favorise Sa Manifestation en sachant que dès lors que Dieu Se
manifeste par Son Saint-Esprit dans une prière, c'est Ce Dernier qui prend le contrôle
du reste de votre communication avec Dieu.

Vous pouvez redire à Dieu combien Il est Grand, Puissant et bon... (Par des chants ou
par une proclamation sincère de paroles venant du fond de votre cœur, en vous
souvenant de Ses Œuvres Grandioses dans votre vie, par des psaumes...)

7
Vos paroles, chants ou actions de grâces sincères vont attirer Dieu. Notre Seigneur
est toujours attiré par un cœur qui lui témoigne sincèrement son amour, son
admiration, sa reconnaissance, un cœur qui l’exalte !
« Tu sièges au milieu des louanges d'Israël » Psaumes 22, 3
Souvent pendant que vous L'exaltez sincèrement, pendant que vous Le remerciez,
Dieu se manifeste par son Saint-Esprit. Vous le ressentez et ensuite ; Il prend le
contrôle du reste de votre prière. A ce moment, le Saint-Esprit peut aussi vous
pousser à continuer d’adorer.
Commencer votre prière en exaltant le Seigneur va également vous permettre de
pouvoir garder à l’esprit Le Dieu Grand, Bon et Fidèle pendant que vous serez en train
de prier.

2. Présenter votre journée à Dieu


● Demandez au Saint-Esprit de venir dominer votre être tout entier. Soumettez vos
pensées, vos décisions et actions à Sa Puissance et à Son contrôle pour chaque
nouvelle journée. Demandez-Lui la force et la capacité de surmonter la tentation et le
péché.
● Invoquez Le Règne et Le Contrôle de Dieu sur toutes vos circonstances, celles de
vos enfants, de votre conjoint...
Appelez Son Contrôle sur chaque événement, programme ou étape de votre journée.
C’est la prière recommandée par Jésus en Matthieu 6, 9 quand Jésus demande
d’invoquer Le Règne de Dieu et de prier que Sa Volonté soit faite sur la terre comme
au ciel :
« Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui est aux cieux ! Que Ton Nom
soit sanctifié ; que ton règne vienne ; que Ta volonté soit faite sur la terre comme au
ciel... »
● Soumettez toutes vos décisions, vos choix et vos pensées captives à l’obéissance
de Christ, (Pensées de timidité, d’impudicité, de colère, de rejet, de manque d’estime
personnelle...) selon 2 Corinthiens 10, 5 :
« Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la
connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de
Christ»
C’est là que vous devez faire connaître à votre âme ce que doit être le sujet de vos
méditations. Cela doit être suivi de la proclamation des versets bibliques
correspondant.
Par exemple si vous avez un problème de timidité, vous pourrez faire la proclamation
suivante : « Je soumets toute pensée de timidité à l’obéissance de Christ car ce n'est
pas un esprit de timidité que Dieu m’a donné, mais un esprit de force, d'amour et de
sagesse »

8
(« Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de
force, d'amour et de sagesse » 2 Timothée 1, 7)
Pour la colère ou tout autre péché relatif au manque de maîtrise, priez par exemple
en disant : « Je suis rempli du Fruit de l’Esprit et j’arrive à me maîtriser en toutes
circonstances... » (Galates 5, 22)
(« Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la
bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi »)

Pour la masturbation et les autres péchés sexuels, en plus de proclamer la maîtrise de


soi, vous pouvez déclarer La Parole suivante : « J’ai été racheté à un grand prix. Je
glorifie donc Dieu dans mon corps car mon corps ne m’appartient pas, je suis le
temple du Saint-Esprit »
(« Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et
dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu » 1 Corinthiens 6, 20)

Je précise que ces proclamations ne doivent en aucun cas être une récitation, elles
doivent être faites avec sincérité et conviction.

● Parlez aux extrémités de la terre en leur commandant de relâcher les ressources


qui appartiennent à votre destinée. Ordonnez que les personnes, les opportunités, les
ressources matérielles et financières qui appartiennent à votre destinée viennent à
vous !

● Lancez des décrets pour déjouer et annuler les projets de l'ennemi. Le but est
d’anéantir les incantations des méchants, de les devancer, pendant qu’ils se préparent
à exécuter leurs sortilèges sur votre vie et sur celle de votre famille.

● Déclarez sans effet toute arme forgée contre vous.

● Invoquez Le Sang de Jésus contre tout esprit méchant qui planifie de s'en prendre
à vous et à votre famille.

● Proclamez que tous vos déplacements s’effectueront sous La Haute Protection de


votre Dieu.

(« L’Eternel gardera ton départ et ton arrivée, Dès maintenant et à jamais » Psaumes
121, 8)

● Bénissez Dieu de ce que vous croyez que vous êtes d’ores et déjà exaucé. Rendez-
Lui grâce pour Le Sang de Jésus qui recouvre votre corps, votre esprit et votre âme,
pour votre famille ainsi que pour Ses anges qui montent la garde.

9
« L'ange de l’éternel campe autour de ceux qui Le craignent, Et il les arrache au
danger » Psaumes 34, 7

Le soir, le schéma de la prière reste le même :

● Rendre grâce pour la journée, bénir Dieu pour les événements positifs et même
pour Son Contrôle dans les circonstances moins positives.
● Se repentir en fonction des péchés commis dans la journée.

● Proclamer Sa Grandeur, L’adorer.

● Lui confier la nuit, proclamer Sa Souveraineté, Sa Force, votre nature intouchable


en Christ…

● Proclamer La Protection de Dieu pendant la nuit, Le remercier pour Sa Présence,


pour Ses anges qu’Il assigne à votre protection :

« Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies » Psaume 91, 11

« Tu m'entoures par derrière et par devant, Et tu mets ta main sur Moi » Psaumes
139, 5

● Vous pouvez aussi proclamer le Psaumes 4, 8

« Je me couche et je m'endors en paix, Car toi seul, ô Eternel ! tu me donnes la


sécurité dans ma demeure »
● Invoquez Le Sang de Jésus sur votre corps, votre esprit et votre âme. Faites tout
ceci AVEC FOI.
Cette prière peut aussi se faire à midi ou à un autre moment de la journée. On n’est
pas obligé de limiter ses moments de prière au matin et au soir.

Les facteurs de la prière / Prière efficace (Part 2)


Maintenant que nous savons prier, nous voulons au travers de cette deuxième partie
du chapitre nous équiper pour une prière efficace, une prière qui n’échoue pas !

Les actions suggérées dans les lignes qui suivent concernent surtout ces choses
spécifiques que vous réclamez à Dieu probablement depuis longtemps.

10
1 L’écriture de la vision, la foi et l’autorité dans la prière
➢ L’importance d’écrire votre sujet de prière
Notez précisément par écrit votre sujet de prière. Cela vous permet de spécifier votre
demande au Seigneur et de Lui démontrer Le sérieux que vous y accordez. Cela vous
permet également de rester en alerte par rapport à la chose que vous voulez voir se
manifester. Dans La Bible, nous pouvons voir Dieu s’adresser au prophète Habacuc en
ces termes :
« Ecris la vision et grave-la sur des tablettes, afin que celui qui la lit puisse courir. Car
la vision est encore pour un temps déterminé, et elle parle de la fin, et ne mentira
pas. Si elle tarde, attends-la, car elle viendra surement, elle ne sera pas différée »
Habacuc 2, 2
Personnellement tous mes sujets de prière sont inscrits de manière précise dans mon
téléphone et je les rappelle régulièrement à Dieu avec persévérance.

➢ La foi : qu’est-ce que la foi et comment manifeste-t-on sa foi ?


La foi voit un petit problème et Un Grand Dieu !
La foi proclame et déclare sans cesse la chose qu’on veut obtenir, ainsi que Le Règne
de Dieu sur notre vie sentimentale, professionnelle, notre corps … que nous voulons
voir libérés !
La foi décrète, visualise et met en scène notre victoire !
Une fois que vous avez prié, Dieu ne vous autorise pas à vous relâcher et à oublier
aussitôt tout ce que vous avez proclamé et demandé dans la prière ! Après vous être
recueilli et avoir proclamé toutes sortes de choses concernant votre journée, vos
programmes, vos défis... vous devez vous attendre à voir se manifester les choses
vous avez proclamées.

Au moment où vous priez vous êtes comme un scénariste qui dresse le scénario de sa
journée ou de sa délivrance (selon le type de prière) et qui au fil de ses attitudes et
actes, effectue le tournage et la mise en scène de ses proclamations.

Si vous ne « mettez pas en scène » le scénario de votre prière par votre foi et votre
espérance, « votre film » risque fort de ne pas se dérouler. Autrement dit, votre prière
risque de ne pas être manifestée ! Connectez-vous à Dieu par la prière, mais surtout
restez connecté après la prière, attendez-vous à ce que vous avez demandé, déclarez
que vous allez l’obtenir, imaginez-le !

Je connais une femme que les médecins avaient déclarée stérile. Au lieu de s’aligner
sur le verdict des docteurs, elle déclarait sans cesse le contraire, elle disait à qui
voulait l’entendre : « Je finirai par tomber enceinte ! » « J’aurai un enfant ! » « Je vais
accoucher ! » Imaginez la suite ? Cette femme avait fini par obtenir ce qu’elle avait
déclaré et visualisé ! Elle était tombée enceinte et avait pu faire un enfant !

11
La plupart des chrétiens considèrent qu’ils ont la foi à partir du moment où ils sont
d’accord avec Un Fait Biblique ou Une Parole de Dieu. Mais au cours des lignes qui
suivent nous verrons que la foi véritable n’a rien à voir avec le simple fait de
considérer qu’une chose est possible ou réalisable par Dieu.

Pour notre Dieu, la foi est : « ...Une ferme assurance des choses qu'on espère, une
démonstration de celles qu'on ne voit pas » Hébreux 11, 1

Pour Le Seigneur, croire ce n’est pas simplement accepter une réalité, mais c’est être
convaincu de cette réalité et surtout la démontrer !

Imaginons que la présentatrice d’un bulletin météo annonce un orage. Vous acceptez
ses paroles mais au moment de sortir de chez vous vous habillez en sandales et en
tee-shirt.

Peut-on dans ce cas considérer que vous avez eu foi dans les prévisions de cette
météo ? Non bien évidemment ! Parce que si cela avait été le cas vous auriez porté
par exemple des bottes, un vêtement chaud, un manteau ... et vous auriez prévu un
parapluie. En revanche toutes les personnes qui adaptent leur habillement
en fonction des paroles de la présentatrice météo démontrent qu’elles ont cru en ses
paroles !

De la même façon, quand Dieu parle, tant que vous ne le démontrez pas par vos
attitudes, vos choix etc. ; Dieu considère que vous n’avez pas foi en Sa Parole.

Imaginons pour les femmes, que vous devez accoucher et que le médecin vous
annonce des complications et un risque pour votre vie et celle du bébé. Si vous
commencez à paniquer, à envisager toutes sortes de scénarios catastrophes et à
entretenir des pensées du style : « Et si mon bébé ne survit pas ? Et si jamais le
chirurgien commet une erreur pendant l’opération ? » Peut-on dire que vous avez la
foi ? Non, parce que sinon au lieu d’écouter toutes ces voix qui vous disent que vous
risquez de mourir vous allez choisir de ruminer Celle de Dieu qui vous promet que
vous vivrez longtemps : « Je remplirai le nombre de tes jours » Exode 23, 26 et que
vous ne mourrez pas : « Je ne mourrai pas, je vivrai, Et je raconterai les œuvres de
l’Eternel » Psaumes 118, 17
Vous allez privilégier La Parole de Dieu. Vous allez sans cesse la proclamer et la
méditer. Vous allez également manifester l’Assurance du Seigneur, Le Calme et La
Paix du Saint-Esprit !
En agissant ainsi, vous prouvez votre confiance en Dieu. Vous démontrez votre foi en
Sa Présence et Son Soutien durant votre accouchement. Parce que vous savez que
c’est La Volonté Parfaite de Dieu que votre enfant et vous soyez en santé !
Vous priez pour pouvoir rencontrer l’homme ou la femme de votre vie ?

12
Pour démontrer votre foi en la provision divine, bannissez toutes les pensées qui vous
poussent à avoir peur de finir célibataire. Evitez surtout les plaintes et les jérémiades
incessantes. Le fait de refuser de vous plaindre montre que vous croyez que Dieu est
Capable de conduire vers vous le conjoint de votre destinée !
Vous aimeriez pouvoir vous marier et vous voulez étonner Dieu par votre foi et
favoriser Sa Grâce ?
Commencez par cesser de vous plaindre et d’afficher une mine malheureuse,
mais décidez de rayonner ! Comportez-vous comme une femme qui attend son
époux ou comme un époux qui va bientôt rencontrer son élue ! Voyez-vous marié
dans un futur proche !
Au lieu d’entretenir des pensées / scénarios de célibat à vie, ayez en permanence
dans votre tête un scénario de mariage divinement prédestiné ! Rappelez-vous que
c’est Dieu lui-même qui a dit :
« Je ne te délaisserai point, je ne t'abandonnerai point » (Josué 1, 5) et qu’« Il n'est
pas bon que l'homme soit seul» (Genèse 2:18).
Souvenez-vous aussi que le mariage est La Volonté Parfaite de Dieu. Si les gens vous
demandent quand est-ce que vous allez vous marier, dites-leur que c’est pour bientôt
en croyant fermement que Dieu pourvoira ! Répondez-leur avec la même
foi qu’Abraham. Au moment de sacrifier Isaac, quand ce dernier lui a demandé où
était l’agneau pour l’holocauste, Abraham lui avait répondu : « Dieu se pourvoira lui-
même » Genèse 22, 8
Ayez absolument à l’esprit Un Grand Dieu qui ne veut que votre bien et qui ne peut
vous décevoir. N‘oubliez jamais que vous recevrez toujours en fonction de ce que
vous pensez de Dieu !

Vous avez l'habitude de faire des cauchemars ? Vous démontrez votre foi quand
après avoir lié ces démons qui vous attaquent dans vos rêves, vous vous couchez en
paix. Vous démontrez également votre foi quand après avoir prié, au lieu de les voir
revenir vous attaquer vous les imaginez paralysés et incapables de revenir !

Vous manifestez encore votre foi quand vous ne vous endormez pas dans la peur
comme moi il y’a quelques années. En effet, à l’époque après avoir lié l’esprit derrière
la paralysie du sommeil qui m’attaquait toutes les nuits, je m’endormais avec la peur
au ventre. Conséquence : Malgré que j’eusse prié et déclaré La Parole de Dieu,
l’esprit méchant revenait toujours me molester, jusqu’au jour où j’avais commencé à
me positionner mentalement en supériorité au-dessus de lui !
Ce n’est qu’à partir du moment où j’avais pu démontrer ma foi par mon calme et
mon regard supérieur et dominant sur ce démon que ses attaques avaient cessé dans
ma vie !

13
Une fois que vous avez pris autorité sur le diable, ne permettez pas que des pensées
de doute et de peur viennent affecter votre prière : « Ce que je crains, c'est ce qui
m’arrive ; Ce que je redoute, c'est ce qui m'atteint » Job 3, 25
Évitez d'envisager que Satan puisse agir dans votre vie ou pire encore en avoir le
contrôle ! Ayez absolument un Grand Dieu, Bon Fidèle et Aimant !
Un jour Le Seigneur m’a dit de ne jamais envisager les attaques de l’ennemi parce
que « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?» Romains 8, 31

Entretenir des pensées d’inquiétude, de peur ou d’autres pensées négatives c'est


rabaisser Dieu à un niveau très bas en sachant qu'il en sera toujours fait selon votre
foi ! Cela L'offense sérieusement et vous prive de Sa Grâce.
La foi est une adhésion ferme et fervente de votre esprit à quelque chose. Il s’agit
aussi d’une confiance absolue que l'on met en quelqu'un ou sur quelque chose et
que l’on démontre : C’est une attitude qui est récompensée par Dieu : « Tout ce que
vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez » Matthieu 21, 22

➢ L’autorité
Prier dans l’autorité c’est fermement manifester la conscience de qui on est en Christ
ainsi que notre victoire par Le Sang de Jésus. (Ceci est un rappel). Dans le chapitre sur
l’identité en Christ nous avons vu qu’à votre nouvelle naissance, vous avez été investi
de La Puissance de Dieu par Le Saint-Esprit qui est venu vivre en vous. Vous avez
reçu une autorité en Jésus de soumettre les démons. Dieu vous a clairement donné
une position de supériorité sur ces démons et sur toutes les autres entités ici-bas.
A chaque fois que vous combattez, assurez-vous de le faire depuis la position de
supériorité que Dieu vous a donnée (Luc 10, 19) et dans la conscience de La Victoire
que Jésus vous a obtenue par Son Sang. Souvenez-vous que vous priez non pas pour
obtenir les choses mais pour les manifester, parce qu’à la fin de Son Calvaire Jésus
s’était écrié : « Tout est accompli ». Jean 19, 30

C’est la ferme conscience de tous ces faits qui vous donne la stature spirituelle
adéquate et qui vous permet de prier avec autorité !
Il est donc indispensable d’avoir foi en qui Dieu dit que vous êtes d’une part, mais
aussi en La Capacité illimitée du Seigneur, en Sa Fidélité et Sa Puissance !

Beaucoup de chrétiens ne manifestent pas cette foi et sont plutôt submergés par le
doute. Ils sont à mille lieues de s’imaginer que le non exaucement de leur prière n’a
pas d’autre origine que leur absence de foi. Beaucoup ne réalisent pas à quel point
leurs pensées d’incrédulité peuvent anéantir leurs efforts de prière et leur faire perdre
La Faveur de Dieu. La Bible nous affirme pourtant que :

14
« Sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s'approche
de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le
cherchent» Hébreux 11, 6
Qu’est-ce que le doute ?

Selon le dictionnaire, douter signifie « être dans l'incertitude de (la réalité d'un fait, la
vérité d'une assertion) »
Prier en doutant de la capacité de Dieu à accomplir Sa Promesse ou à solutionner son
problème revient à Lui manquer de respect et de considération. C’est aussi démontrer
qu’on a un tout petit dieu (qu’on minimise Dieu) et Le faire menteur ! La Parole de
Dieu nous dit pourtant que : « Tout est possible à celui qui croit » Marc 9, 23

En Genèse 18, 14 Dieu lui-même nous pose cette question : « Y’a-t-il quelque chose
qui soit trop difficile pour l’Eternel ?»

Dans Jacques 1, 5 Le Seigneur nous avertit concernant l’incrédulité : « Si quelqu'un


d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous
simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu'il la demande avec foi,
sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et
poussé de côté et d'autre. Qu'un tel homme ne s'imagine pas qu'il recevra quelque
chose du Seigneur : c'est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies »

Ce n’est donc pas une option pour vous quand vous priez d’être conscient de qui
vous êtes et de Qui vous priez. En d’autres termes si vous voulez que votre prière ait
de l’efficacité vous devez adopter la bonne stature.

Comment se manifeste le doute ?

• Le doute se manifeste par la peur et la panique


Avoir peur c’est se laisser déstabiliser par les choses que nous font percevoir nos 5
sens. C’est se dé-focaliser de La Réalité de La Puissance de Dieu en se concentrant sur
la hauteur de la montagne devant soi. La peur c’est l’attitude qui consiste à avoir un
grand diable et un petit dieu. Le chrétien qui a peur marche par la vue et les
circonstances au lieu de marcher par la foi en tout ce que Dieu peut faire : « Car nous
marchons par la foi et non par la vue » 2 Corinthiens 5, 7

• Le doute se manifeste par les plaintes


La plupart des chrétiens se permettent de se plaindre ou de (murmurer) parce qu’ils
ignorent la puissance négative du murmure. Se plaindre c’est méditer au sujet de

15
quelque chose de négatif. Nous gagnons plus à méditer sur Les Promesses de
Dieu plutôt que sur les choses qui ne vont pas bien dans notre vie.

Au lieu de vous attrister pour les choses que vous n’avez pas encore obtenues et
d’imaginer le pire pour votre futur, voyez-vous en train de de créer votre propre
entreprise, de vous marier, d'être guéri, délivré du péché, d'être la tête et non la
queue ... Méditez sans cesse sur ces choses et remplissez-vous d’espérance parce que
Dieu vous traite selon vos pensées !
Dans Nombres 14, 27 Dieu se met en colère contre les Israelites. Malgré tous les
prodiges que Dieu avait accomplis au milieu d’eux, au moindre obstacle les Israélites
se plaignaient et réagissaient mal.

Dans ce passage on voit Dieu leur promettre qu’Il va les traiter selon leurs plaintes ! «
Combien de temps encore vais-je laisser cette communauté rebelle se plaindre contre
moi ? Car j’ai bien entendu les plaintes incessantes des Israélites contre moi. Dis-leur :
« Aussi vrai que je suis vivant, parole de l’Eternel, je vous traiterai selon les plaintes
que vous m’avez exprimées : vos cadavres tomberont dans ce désert ! Vous tous qui
avez été recensés, vous qui avez donc vingt ans et plus, puisque vous vous êtes
plaints contre moi, en aussi grand nombre que vous êtes, vous n’entrerez pas dans le
pays où j’avais promis par serment de vous installer – excepté Caleb, fils de
Yephounné, et Josué, fils de Noun ! »

A cause de leurs plaintes incessantes et inappropriées, les Israelites avaient été privés
de voir la terre pourtant promise par Dieu !
Quand on lit La Parole, on remarque qu’à chaque fois, Jésus promettait aux
personnes qui sollicitaient Son Aide qu’il en serait fait selon leur foi.
Nous comprenons par là qu’autant Dieu nous traite selon notre foi, autant Il peut
aussi nous traiter selon notre incrédulité ou nos murmures ! Faisons donc très
attention, surveillons nos pensées car elles sont des prières silencieuses qui
influencent puissamment nos vies !
Dieu nous montre par l’exemple des Israelites à quel point ça peut nous coûter cher
de Lui retirer notre confiance et de nous détourner de Lui :
« Vous avez mis quarante jours à reconnaître le pays, eh bien, vous porterez les
conséquences de vos fautes durant quarante ans : une année pour chaque jour. Ainsi
vous saurez ce qu’il en coûte de m’abandonner ! » Nombres 14, 34

• Le doute se manifeste par la passivité


L’homme de foi est combatif et a soif de voir Les Desseins de Dieu se manifester dans
sa vie. La passivité est un signe d’abandon et de démission. C’est une façon de laisser
les choses aller au gré des circonstances ! La passivité entraîne aussi un défaut de
persévérance dans la prière. Être passif c’est se taire, rester silencieux devant les
16
pensées d’impossibilité, de découragement, d’échec etc. et ne jamais opposer La
Pensée de Dieu. C’est se contenter de subir la situation qu’on traverse au lieu
d’exercer le discernement et l’autorité que Dieu nous a donnés pour décrypter et
renverser les forteresses !

Comment cesser de douter ?


Si vous avez une tendance à l’incrédulité, vous devez supplier Le Seigneur de vous
délivrer du doute et de vous aider à manifester Son Assurance dans votre cœur. Si
nécessaire, vous devez aussi prendre autorité sur l'esprit d’incrédulité.
Entendez également au maximum La Parole de Dieu, proclamez-Là sans cesse en
vous L’appropriant car votre foi vient d’Elle : « Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et
ce qu'on entend vient de la parole de Christ » Romains 10, 17
Observez et Entendez les récits des prodiges de Dieu (témoignages). Cela va vous
permettre de considérer Dieu selon l'Immensité de Sa Grandeur. Avoir un petit dieu
c'est de l'incrédulité, de l'irrévérence.

N’oubliez aucun Bienfait de Dieu. En effet, se remémorer sans cesse des Bienfaits et
Prodiges de Dieu dans votre vie va vous aider à entretenir votre foi !
« Soyez toujours joyeux, priez sans cesse, remerciez Dieu en toute occasion. C’est ce
qu’il attend de vous qui êtes unis au Christ Jésus » 1Thessaloniciens 5, 16
Un cœur reconnaissant, rempli d'actions de grâce, qui loue en permanence Dieu est
un cœur qui finira par se remplir de foi et par attirer La Faveur de Dieu.

2 La prière inspirée, basée sur La Révélation du Saint Esprit / La


prière ciblée
Pour un problème qui perdure depuis de longues années, il n’est pas normal de
continuer de faire la même prière sans chercher à connaître la source de ce blocage.
La prière inspirée se fait sur la base d’une instruction qu’on a reçue du Saint-Esprit
concernant la situation qu’on traverse.

Je vous ai partagé mon histoire, en vous témoignant de comment après seulement 14


jours de jeûne, j’étais sortie d’une situation qui perdurait depuis 7 ans. Avant ma
délivrance, j’avais fait des prières d’autorité, de supplication, des jeûnes d’Esther
(Jeûne à sec, 3 jours sans rien ne boire ni manger). J’avais essayé de négocier avec
mes « détracteurs », j’avais déclaré des versets bibliques, j’avais versé beaucoup de
larmes ... sans aucun succès !
Ma libération n’était arrivée que quand j’avais reçu la révélation de l’origine de mon
problème ! Le Saint-Esprit m’avait clairement montré une oppression démoniaque et
m’avait donné des instructions précises de prières. La mise en application de

17
ces instructions s’était terminée par une délivrance et une victoire subite,
spectaculaire et retentissante !

Pendant ma formation à l’école biblique, je me rappelle qu’une des enseignantes


avait témoigné de comment elle avait passé 7 ans dans la stérilité à prier sans succès,
jusqu’à ce que Le Saint-Esprit lui révèle l’origine de son blocage. Elle devait
se débarrasser de l’amertume et de la rancœur qu’elle éprouvait contre son père qui
l’avait abandonnée toute petite avec ses frères ! Immédiatement après avoir décidé
de pardonner son père et après s’être repentie, elle était tombée enceinte et
avait rapidement enchaîné plusieurs autres grossesses !

Je connais une autre sœur en Christ qui souffrait d’une sévère endométriose et de
fibromes. Elle avait subi plusieurs opérations chirurgicales et était astreinte à un
traitement lourd et contraignant. La sœur n’avait pu venir à bout de la maladie
malgré sa consécration, sa forte foi et ses nombreux jeûnes et prières. C’est à
l’occasion d’une rencontre avec un pasteur que ce dernier avait reçu la révélation
qu’elle souffrait d’un sérieux manque d’amour. Il avait alors suffi d’une simple prière
de repentance pour que la sœur soit totalement et miraculeusement délivrée du joug
de l’endométriose !

Prier pendant de longues années sans connaître la cause du problème qu’on traverse
fait perdre beaucoup de temps et d’énergie. Parfois on prie beaucoup mais la prière
effectuée est inappropriée.

On est comme un soldat qui se trouve sur un terrain de bataille et qui tire des balles
un peu partout au hasard en espérant que par un coup de chance elles atteindront
son adversaire dont il ignore totalement la position géographique !
Parfois Dieu ne vous exauce pas tout de suite pour des raisons de timing, parce que
simplement ce n’est pas encore le moment.
Dieu peut aussi ne pas être content de la place que vous lui donnez ou des
motivations de votre demande.
Parfois également derrière votre blocage, se cache simplement un autel satanique qui
parle contre votre vie.
Souvent certains se retrouvent oppressés ou dans le trouble parce qu’ils ont ouvert
un accès à Satan dans leur vie. Dans ce cas, le simple fait de refermer l’accès offert au
malin suffit généralement à stopper ses assauts.
Certaines fois votre blocage provient d’un mauvais système de pensée que vous avez
validé, Une Vérité Biblique que vous avez du mal à admettre etc.
Parfois encore il y’a un lâcher-prise qui doit s’opérer dans votre vie, par rapport à une
chose ou une personne.

18
Il peut aussi vous être nécessaire de vous relocaliser parce que l’endroit où vous vous
trouvez est un lieu stérile pour vous...
Tant qu’on ignore l’origine du problème qu’on traverse, on fait des prières
inappropriées et inefficaces. D’où l’importance surtout quand la situation dure depuis
trop longtemps, de s’arrêter et d’interroger Le Seigneur en se mettant à l’écoute du
Saint-Esprit pour entendre ce qu’Il aurait à nous dire.

Je précise que les personnes qui restent accrochées à des styles de vie, des systèmes
de pensée, des personnes, des endroits... demeureront plus longtemps dans
l’impasse. Il en est de même pour les chrétiens déconnectés du Saint-Esprit.
Plus on est flexible et capable de se remettre en question, plus cela favorise la
rapidité de notre délivrance !

En ce qui concerne le fait d’entendre Dieu concernant votre situation je précise que
plus vous êtes vrai, stable et persévérant dans votre relation avec Dieu par Son Saint-
Esprit, plus il vous est facile de discerner Sa Volonté.

Comme nous l’avons vu dans le précédent cours, pour pouvoir interagir aisément
avec Dieu il est nécessaire que Le Saint-Esprit soit au volant du véhicule de notre
destinée. Dieu ne doit pas être comme une simple connaissance pour celui qui
souhaite l’entendre. Il vous faut cultiver l’obéissance, la dépendance vis-à-vis du
Saint-Esprit et l’impliquer dans tous vos choix et décisions. La conséquence de
manifester un tel abandon, une telle soumission sera que Dieu va spontanément vous
conduire pour toutes les autres choses !

Dans tous les cas, entendre Dieu pour pouvoir mieux cibler sa prière est
indispensable et nécessite d’avoir une vraie relation avec Lui par Son Saint-Esprit.
Parce que Notre Dieu est le Dieu du “ tout ou rien”.

3 Prière persistante et persévérante

La persévérance est un facteur important de la prière. Plusieurs chrétiens qui prient


par rapport à une forteresse dans leur vie finissent soit par se relâcher, soit par
s’arrêter. C’est justement l’erreur à ne pas commettre ! Parce que dans le cas où c’est
l’ennemi qui se cache derrière votre difficulté vous finirez par être anéanti par lui ! En
effet contrairement à la plupart des chrétiens, le diable est toujours très déterminé et
persévérant. Vous devez donc être au moins aussi persévérant que lui et continuer
de prier jusqu’à voir la montagne devant vous se déplacer !

19
Un soir, mon époux et moi avions reçu un coup de fil d’un frère en Christ dont
l’épouse était subitement entrée dans le coma. Nous avions prié pour elle par
téléphone sans voir sa maladie évoluer. Les jours suivants nous nous étions rendus à
son chevet et avions continué de prier pour elle. Mais au fil des semaines, nous
n’avions observé aucune amélioration.

Un mois plus tard, dans un rêve je l’avais vue sortir du coma sous les
applaudissements d’un public de chrétiens. Quand je m’étais réveillée, j’avais tout de
suite dit à mon époux : « Ça y ‘est c’est sûr que Dieu va la guérir ! »

Mais quand nous avions contacté le frère pour avoir des nouvelles, celui-ci était très
abattu. L’état de sa femme s’était aggravé et les médecins avaient dû la remettre sous
assistance respiratoire. La réalité n’avait rien à voir avec mon rêve ! J’avoue que j’étais
confuse. J’étais dans une situation où j’avais reçu dans un songe que cette femme
allait être guérie, mais les faits étaient de nature à fragiliser la grande foi que ce rêve
avait créée en moi. Nous avions malgré tout continué à prier et au bout de 3 jours,
nouveau revirement : L’état de la soeur avait recommencé à s’améliorer et
les médecins avaient décidé de lui retirer ses appareils respiratoires !

Après 10 jours environ elle était sortie du coma ! Cela m’avait choqué et conduit à
recevoir une belle leçon de foi et de persévérance. Je n’avais pas pu m’empêcher de
me demander ce qui se serait passé si nous avions cessé de prier face à la
détérioration de l’état de de cette bien aimée !

Quand vous avez déjà prié pendant un certain temps, même si rien ne change ou si
au pire la situation s’aggrave, ne vous arrêtez pas de prier, mais persévérez ! C’est
dans ce moment que plus que jamais vous devez marcher non par la vue mais par la
foi ! « Nous marchons par la foi et non par la vue » 2 Corinthiens 5, 7

Quelques soient les obstacles que vos 5 sens peuvent percevoir, soyez sûr qu’aucune
de vos prières n’est jamais perdue ! Ne vous relâchez donc jamais tant que vous
n’avez pas obtenu la victoire ! Parce qu’à chaque fois que vous élevez des prières à
Dieu, même si vos yeux physiques ne perçoivent rien, dans le règne de l’esprit il y’a
toujours des choses qui sont en train de bouger !

Il y a un fait très important à comprendre : Toutes les Promesses de paix, de guérison


de La Bible sont fondées ; La Parole de Dieu déclare que : « Dieu n’est point un
homme pour mentir, Ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il
pas ? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t-il pas ?» Hébreux 23, 19

20
Pendant qu’on prie, il faut toujours se dire que Dieu ne peut pas nous mentir quand il
affirme vouloir notre paix et notre bonheur. Il est donc nécessaire de s’accrocher à Sa
Promesse jusqu’au bout.

Je précise que la prière persévérante ne doit pas juste concerner les grâces que nous
voulons obtenir de Dieu. Elle concerne aussi et surtout la délivrance de péchés
récurrents et chroniques.
Dans La Bible les témoignages de la veuve et du juge inique ainsi celui de la femme
cananéenne sont de beaux exemples de persévérance qui se sont soldés par une
délivrance :
« Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu'il faut toujours prier, et ne point
se relâcher. Il dit : Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui
n'avait d'égard pour personne. Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui
dire : Fais-moi justice de ma partie adverse. Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite
il dit en lui-même : Quoique je ne craigne point Dieu et que je n'aie d'égard pour
personne, néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, afin
qu'elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête. Le Seigneur ajouta : Entendez ce
que dit le juge inique. Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et
nuit, et tardera-t-il à leur égard ? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais,
quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » Luc 18, 1

A travers ce témoignage de la pauvre veuve, Jésus nous donne le droit de


L’importuner !
Dans Matthieu 15, 22 on voit une femme émettre un vœu à Jésus qui refuse
clairement de l’exaucer. La femme insiste jusqu’à réussir à lui faire changer d’avis !
« Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria : Aie pitié de
moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. Il ne
lui répondit pas un mot, et ses disciples s'approchèrent, et lui dirent avec instance :
Renvoie-la, car elle crie derrière nous. Il répondit : Je n'ai été envoyé qu'aux brebis
perdues de la maison d'Israël. Mais elle vint se prosterner devant lui, disant :
Seigneur, secours-moi ! Il répondit : Il n'est pas bien de prendre le pain des enfants,
et de le jeter aux petits chiens. Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent
les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. Alors Jésus lui dit : Femme, ta foi
est grande ; qu'il te soit fait comme tu veux. Et, à l'heure même, sa fille fut guérie »

Cet exemple est très frappant parce qu’ici, il ne s’agit pas d’un cas de persévérance
devant le « silence » de Dieu mais plutôt de persévérance devant son refus !
Jésus lui-même a dû parfois faire preuve de persévérance quand Il priait pour les
gens, comme en témoigne le texte suivant :

21
« On amena vers Jésus un aveugle, qu'on le pria de toucher. Il prit l'aveugle par la
main, et le conduisit hors du village ; puis il lui mit de la salive sur les yeux, lui imposa
les mains, et lui demanda s'il voyait quelque chose. Il regarda, et dit : J'aperçois les
hommes, mais j'en vois comme des arbres, et qui marchent. Jésus lui mit de nouveau
les mains sur les yeux ; et, quand l'aveugle regarda fixement, il fut guéri, et vit
tout distinctement » Marc 8, 22
Dans ce texte, nous pouvons voir que Jésus a dû s’y prendre par 2 fois avant de
réussir à totalement guérir l’aveugle. Si Jésus a eu besoin de persévérer dans la prière,
à plus forte raison nous !

Face à une situation qui ne change pas, persévérez toujours dans votre prière.
N’hésitez pas à importuner Dieu. Ce sont des attitudes que Dieu apprécie et admire
et qui se terminent toujours par une visitation !

4 La prière en langue / Le baptême du Saint-Esprit

Le baptême du Saint-Esprit est une immersion de l’esprit du croyant dans le Saint-


Esprit. De la même façon que le baptême d’eau nous plonge dans l’eau, le baptême
du Saint-Esprit nous immerge dans le Saint-Esprit. Dans La Bible on observe 3
principales déclinaisons du Saint-Esprit :

➢ Le Saint-Esprit en nous

Toute personne née de nouveau a reçu Le Saint-Esprit le jour de sa nouvelle


naissance : « Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l'Esprit de son
Fils, lequel crie : Abba ! Père » Galates 4 :6

➢ Le Saint-Esprit avec nous

II s’agit du Saint-Esprit dans Sa Dimension de Guide, d’Accompagnateur, de Soutien


etc. « Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il
demeure éternellement avec vous » Jean 14, 16.

➢ Le Saint-Esprit sur nous


C’est le Saint-Esprit dans la manifestation de Sa Puissance.

22
Exemples : le Baptême du Saint-Esprit et d’autres manifestations miraculeuses sur des
personnes saisies, revêtues, ou remplies du Saint-Esprit :

« Mais vous recevrez Une Puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez
mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux
extrémités de la terre » Actes 1, 8

La première fois qu’il est question de prière en langues dans La Bible, c’est dans Actes
2, 1. On voit les disciples recevoir Cette Puissante Visitation du Saint-Esprit ainsi que
Le Don du Parler en langues :

« Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il
vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison
où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent,
séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous
remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit
leur donnait de s'exprimer »
Plusieurs ne croient pas en un « baptême du Saint-Esprit ». Ils estiment que cela
n’était réservé qu’aux chrétiens d’autrefois.

Pourtant quand on lit La Bible, on voit que Jésus l’avait promis à ses disciples :

« J’enverrai sur vous ce que mon Père a promis, mais vous, restez dans la ville jusqu’à
ce que vous soyez REVÊTUS DE LA PUISSANCE D’EN HAUT » Luc 24, 49
« Ils parleront de nouvelles langues » Marc 16, 16

En plus d’être un revêtement de puissance, le baptême du Saint-Esprit est La


Plénitude de l’Esprit-Saint.

Dans La Bible, le baptême du Saint-Esprit est une Expérience évidente, marquée par
une manifestation audible ou visible. Les personnes qui recevaient le baptême du
Saint Esprit parlaient en langues :

« Ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues,


selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer » Actes 2, 4

« Ils parlaient en langues et prophétisaient » Actes 19, 6

Le revêtement de Puissance du Saint-Esprit donne de pouvoir s'exprimer dans des


langues nouvelles inconnues, de prophétiser et d’exercer les autres dons spirituels.
Le Saint-Esprit manifeste La Puissance de Dieu et celle-ci nous est communiquée !

Comment obtenir le baptême du Saint-Esprit ?

➢ Être né de nouveau

23
Pour recevoir le Saint-Esprit dans son cœur, il faut être né de nouveau. Cela est
également indispensable pour toute personne qui souhaite être baptisée du Saint-
Esprit.

➢ Y croire et le désirer ardemment, prier pour cela


Dieu ne vous donnera jamais une chose en laquelle vous ne croyez pas ou que vous
ne désirez pas. En revanche si vous manifestez votre soif, elle sera satisfaite.

➢ Recevoir une imposition des mains


Le baptême du Saint-Esprit s’obtient aussi par imposition des mains comme nous
pouvons l’observer dans Actes 8,14
« Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole
de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean. Ceux-ci, arrivés chez les Samaritains, prièrent
pour eux, afin qu'ils reçussent le Saint-Esprit. Car il n'était encore descendu sur aucun
d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors Pierre et
Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit »

C’est 3 ans environ après ma nouvelle naissance que j’avais été baptisée du Saint
Esprit. Je n’avais reçu aucun enseignement sur le sujet, donc je ne priais pas pour
cela. En revanche j’avais une grande soif générale des choses de Dieu. J’avais très
souvent envie de me retrouver dans La Présence de Dieu, de prier, de
méditer, d’écouter des messages...

A un moment Le Saint-Esprit avait commencé à me réveiller la nuit pour que je prie et


dans la foulée, un jour alors que je me trouvais dans un état à mi-chemin entre le
sommeil et l’éveil je m’étais mise à parler en langues. Mais je ne savais pas vraiment à
quoi ça servait, donc je le pratiquais peu. J’avais juste remarqué que je vivais des
moments où j'étais poussée à parler en langues.

Le baptême du Saint-Esprit est donc arrivé dans ma vie dans une période de grande
soif et de recherche de Dieu. Je me rappelle que je venais de finir d’écouter une série
d’enseignements sur le Saint-Esprit.

Je peux donc en déduire que la principale condition pour parler en langues c'est la
soif ; pas juste la soif de parler en langues mais la soif de Dieu tout court. Je suis
persuadée que quand on a soif de Dieu c'est le genre de choses qui arrive tout
naturellement.
J’avais reçu le baptême du Saint-Esprit mais je ne m’en servais presque jamais.
Ce n’est qu’après avoir suivi un cours biblique dans mon église actuelle que j’ai
vraiment connu et expérimenté la puissance de ce don !

24
Avantages du parler en langues
Quand on prie en langues, c’est le Saint Esprit qui prend le contrôle de notre langue
et on se retrouve à faire des prières inintelligibles pour nous, mais parfaitement
adéquates. C’est ce que La Bible affirme en Romains 8, 26 :
« De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce
qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède
par des soupirs inexprimables »
Plusieurs fois j’ai été soulagée de douleurs physiques par la prière en langues, en
posant ma main sur la zone douloureuse.
Quand j’étais oppressée et que je recevais la visite de l’esprit de paralysie du
sommeil, je me souviens qu’à chaque fois que je priais en langues je ressentais de
fortes secousses. Je sentais qu’il y’avait un combat et que l’esprit qui m’affligeait était
déstabilisé.
Beaucoup ont entendu le témoignage de cette ancienne musulmane parisienne qui a
été guérie d’un cancer des ovaires après 45 minutes de prières en langues !
Quand vous ignorez l’origine d’un problème chronique dans votre vie ou quand vous
ne savez pas dans quel sens prier, priez en langues le plus souvent possible ! C’est
une arme puissante que Dieu a mise à notre disposition et qui est disponible pour
la nouvelle création que vous êtes !

5 La prière combinée au jeûne

Dans le processus de la vie spirituelle il est souvent nécessaire d’accompagner sa


prière de jeûne. Le jeûne est une privation momentanée de nourriture et / ou de
boisson. Le but étant de rendre la chair faible et l'esprit fort et de se mettre à la
disposition de Dieu dans une attitude de totale humilité et d’ouverture. Pendant le
jeûne, on se prive de nourriture pour se déconnecter de tout ce qui peut nous
alourdir et nous empêcher de nous connecter comme il faut avec Dieu. Le plus
important quand on jeûne, c'est de s’éloigner de toutes les distractions et perversions
qui nous entourent pour nous concentrer sur les choses spirituelles.

Pendant Ses 40 jours de jeûne, Jésus s'était retiré pour se déconnecter de la


distraction de la foule. Il ne s’était pas juste privé de nourriture Il s'était aussi retiré, il
n'avait pas continué à s'entourer de monde.
Sur la base de mon expérience, il n’y a pas de jeûne efficace sans se retirer dans La
Présence de Dieu. On ne peut pas vraiment connecter avec Dieu pendant son jeûne
sans se rendre disponible devant Sa Face.
Toutes les religions jeûnent mais ce qui fait la différence entre les chrétiens et les
autres c'est leur aptitude à pouvoir se connecter à Dieu pendant ce moment.

25
On diminue la quantité de repas pour éviter d'être lourd et parce que cela n'est pas
propice ni à la prière ni à toute autre activité spirituelle.
On se prive aussi surtout des disputes, des commérages, de l'égoïsme, de toute
forme de méchanceté et d'actions qui peuvent attrister le Saint-Esprit.
Bien évidemment, il est également nécessaire de diminuer le nombre d'occupations
secondaires ou inutiles pour consacrer ce temps à Dieu. Dans La Bible le jeûne qui
plaît à Dieu est celui qui consiste à Jeûner du péché. (Esaïe 58, 1)
Nos privations ont pour objectif de nous aider à nous séparer de tout ce qui peut
nous empêcher de nous connecter à Dieu.

Souvent nous prenons des jours de congé pour partir en week-end ou en vacances.
Pour un jeûne efficace et pour obtenir un maximum de temps de connexion avec
Dieu, ce serait bien de prendre des jours de congés de la même façon, pour
pouvoir passer un maximum de temps dans La Présence de Dieu.

Mais au-delà de la privation en elle-même, ce qui sera déterminant c'est l’humilité


devant Dieu, notre aptitude à capter tout ce qu’Il voudra nous communiquer et à
nous laisser remodeler par Lui. Le temps de jeûne permet de se purifier, de se
repositionner spirituellement et de s’investir de puissance.

En ce qui concerne les personnes qui pour des raisons de santé ne peuvent pas
s’abstenir de nourriture, il leur est possible de se priver autrement, de renoncer
temporairement à quelque chose qui leur est chère afin de se rapprocher de Dieu.

Le jeûne n’oblige pas Dieu à nous bénir. Nous ne jeûnons pas pour Dieu, mais nous le
faisons pour nous même, pour notre propre transformation.

Quelques raisons qui peuvent conduire à jeûner

✓ Obtenir La Révélation de Dieu par rapport à une situation qu’on traverse ou une
décision qu’on veut prendre

✓ Solliciter Sa Miséricorde, Son Pardon et vouloir être transformé (repentance)

✓ Se renforcer spirituellement

26
✓ Solliciter une libération / délivrance de la part de Dieu d’un péché, d’une impasse
etc.
L’attitude à avoir quand on jeûne

Elle nous est indiquée dans Esaïe 58,3 : « Que nous sert de jeûner, si tu ne le vois pas?
De mortifier notre âme, si tu n'y as point égard ? -Voici, le jour de votre jeûne, vous
vous livrez à vos penchants, Et vous traitez durement tous vos mercenaires. Voici,
vous jeûnez pour disputer et vous quereller, Pour frapper méchamment du poing ;
Vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour, Pour que votre voix soit entendue en
haut.
Est-ce là le jeûne auquel je prends plaisir, Un jour où l'homme humilie son âme ?
Courber la tête comme un jonc, Et se coucher sur le sac et la cendre, Est-ce là ce que
tu appelleras un jeûne, Un jour agréable à l’Eternel ? Voici le jeûne auquel je prends
plaisir :
Détache les chaînes de la méchanceté, Dénoue les liens de la servitude, Renvoie libres
les opprimés, Et que l'on rompe toute espèce de joug ; Partage ton pain avec celui
qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile ; Si tu vois un
homme nu, couvre-le, Et ne te détourne pas de ton semblable. Alors ta lumière
poindra comme l'aurore, Et ta guérison germera promptement ; Ta justice marchera
devant toi, Et la gloire de l'Eternel t'accompagnera. Alors tu appelleras, et l'Eternel
répondra ; Tu crieras, et il dira : Me voici ! Si tu éloignes du milieu de toi le joug, Les
gestes menaçants et les discours injurieux, Si tu donnes ta propre subsistance à celui
qui a faim, Si tu rassasies l'âme indigente, Ta lumière se lèvera sur l'obscurité »

Les 3 formes de jeûnes

➢ Le jeûne d’Esther

Esther et sa communauté avaient dû jeûner pendant 3 jours sans boire ni manger


pour libérer le peuple juif. (Esther 4, 15)

➢ Le jeûne de Daniel

Daniel ne mangea que des légumes et des fruits pendant 21 jours, le but était
d’obtenir la révélation du rêve que le roi avait fait. (Daniel 1, 12)

27
➢ Le jeûne de Jésus

C’est un jeûne de 40 jours pendant lequel Jésus se priva de nourriture et d’eau. C’était
un jeûne de consécration. (Matthieu 4, 1)

6 choses qui rendent votre prière abominable devant Dieu !

1 L’état du cœur

La Bible nous recommande de veiller sur l'état de notre cœur :

« Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la
vie» Proverbes 4, 23

Je suis 100% d’accord avec un homme de Dieu qui avait affirmé un jour que :
« Dieu n'exauce pas la prière mais Il exauce le cœur de celui qui prie »

De 2 personnes qui font la même prière dans les mêmes conditions pourquoi parfois
l'une est exaucée et l'autre pas ?
Souvent certains ne le comprennent pas et ont le sentiment que Dieu est injuste !
Permettez-moi de vous énoncer quelques grands freins à la prière.
Je vous invite à vérifier minutieusement chacun de ces éléments et s'il s'en trouve un
seul dans votre cœur, mettez un point d'honneur à vous en débarrasser le plus
rapidement possible :

➢ Permettre qu’il y’ait une chose ou une personne qui passe avant Dieu dans
votre vie

Vous pouvez respecter toutes les étapes de la prière : Vous réveiller avant l'aube,
beaucoup adorer, passer beaucoup de temps à chercher Dieu, proclamer Sa Parole
pendant que vous priez etc. Mais si Dieu n'est pas la personne que vous aimez et
honorez le plus, s'il existe une chose ou une personne que vous désirez ou faites
passer avant Lui dans votre vie, Dieu vous considère comme idolâtre !

La prière d'un tel chrétien sera inconsistante et inefficace. L’idolâtrie consiste à


donner la priorité à une chose ou une personne autre que Dieu.

28
Veillez particulièrement à ce qu’aucun désir non encore obtenu ne se transforme en
obsession dans votre vie.
Soyez également conscient que toute chose ou personne pour laquelle vous
désobéissez au Seigneur est perçue par Dieu comme un rival.
N'oublions pas que Notre Dieu est un Dieu très Jaloux.
Imaginez que votre conjoint aime et préfère quelqu'un d'autre et que
Vous le voyiez dans ses attitudes. Quel sera votre sentiment à son égard ?
Nous sommes l'épouse de Christ et toutes les fois où nous Lui désobéissons pour une
personne ou une chose, Dieu le vit comme une trahison et cela constitue un sérieux
obstacle à notre prière ! La Parole de Dieu est claire à ce sujet : « Vous demandez, et
vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos
passions. Adultères que vous êtes ! ne savez-vous pas que l'amour du monde
est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de
Dieu Croyez-vous que l'écriture parle en vain ? C'est avec jalousie que Dieu chérit
l'esprit qu'il a fait habiter en nous. Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente ;
c'est pourquoi l'écriture dit : Dieu résiste aux orgueilleux, Mais Il fait grâce aux
humbles » Jacques 4, 3
Quelqu’un a dit un jour que « Votre Dieu n'est pas celui que vous priez, Mais celui à
qui vous donnez la première place »

➢ L'indécision, un cœur irrésolu


Je me souviens d'une femme qui m'a écrit un jour en me disant que son mari la
trompait et ne voulait ni se séparer de sa maîtresse ni accepter le divorce parce que
selon ses dires « Il les aimait toutes les 2 ». Parfois nous nous permettons de jouer à
ce jeu avec Le Seigneur, nous Lui disons : « Seigneur, je t'aime beaucoup mais pas au
point d'abandonner cette chose ou cette personne pour Toi, je vous veux tous les 2 »
Mais pour Dieu cela n'est pas possible !
Dans Exode 34, 14 on peut lire ceci : « Car Le Nom de l’Eternel, c'est Le « Jaloux » un
Dieu qui ne tolère aucun rival »
Dieu veut que non seulement vous choisissiez fermement votre camp mais qu’en plus
vous soyiez passionné et en feu pour lui : « Je connais tes œuvres. Je sais que tu n'es
ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! Ainsi, parce que tu es tiède, et
que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche » Apocalypse 3, 15.
Beaucoup prient sans résultat et se sont déjà fait vomir par Dieu à cause de l'état de
leur cœur à la fois partagé et tiède ! Dieu veut que votre cœur soit sincère, déterminé,
sans hésitation ni double jeu. Il est Le Dieu du « Tout ou rien ».
Si nécessaire, prenez la décision aujourd'hui de donner la première place à Dieu dans
votre vie. N'acceptez plus jamais de compromis et vous verrez de quelle manière Sa
Gloire et Ses Grâces vont déferler dans votre vie, conformément à Ses Promesses !

29
➢ La tolérance et la passivité vis-à-vis du péché
Un enfant de Dieu doit être déterminé à aimer ce que Dieu aime et à haïr ce que Dieu
hait. Dieu est Saint et ne supporte pas l'impureté ou le péché sous toutes ses autres
formes. Nous devons en être conscients. Le Seigneur nous exige d'être Saints parce
que la sainteté est La Nature même de Dieu :
« Soyez saints, car je suis Saint » 1 Pierre 1, 16

La sainteté est indispensable pour vivre La Communion avec Dieu. Le péché forme
une barrière entre Dieu et nous, qui nous empêche de recevoir de Lui et de
communier avec Lui : « Non, La Main de l'Eternel n'est pas trop courte pour sauver, Ni
son oreille trop dure pour entendre. Mais ce sont vos crimes qui mettent une
séparation Entre vous et votre Dieu ; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et
l'empêchent de vous écouter. Car vos mains sont souillées de sang, Et vos doigts de
crimes ; Vos lèvres profèrent le mensonge, Votre langue fait entendre l'iniquité»

Esaïe 59, 1

Tout ceci ne signifie pas que Dieu nous demande d'être parfait. Ce que Dieu veut
c’est que nous soyons déterminés à vivre cette sainteté et donc à sortir du péché et Il
fera le reste. Vous devez viser la pureté et même si vous n'êtes pas pur pour
le moment, vous devez être déterminé à le devenir.

➢ Ne pas aimer les autres, désobéir au 2ème plus Grand Commandement

La Parole de Dieu nous informe que l'amour du prochain est le deuxième plus Grand
Commandement :

« Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta
pensée. C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui
est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces
deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes » Matthieu 22, 37

Pour Notre Seigneur nous ne pouvons prétendre aimer Dieu et haïr notre prochain :
«Si quelqu'un dit : J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur; car celui qui
n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas ? »

1 Jean 4, 20

Manquer d'amour ou de considération pour notre prochain peut affecter notre


prière. Le Seigneur nous dit également que nous pouvons tout avoir dans la vie mais
si nous manquons d’amour nous ne sommes rien : « Si je parle dans les langues des

30
hommes et des anges, mais que je n'aie pas l'amour, je suis comme un airain qui
résonne ou comme une cymbale retentissante » 1 Corinthiens 13, 1

Pour avoir une relation saine avec Dieu et maximiser notre Communion avec Lui nous
devons absolument bannir de nos cœurs toute forme d'indifférence, d’égoïsme,
d'insensibilité. Nous devons également renoncer aux faux témoignages, à la jalousie,
la haine, le mépris, la vengeance, la calomnie etc.

➢ Le manque de révérence vis-à-vis de Dieu

Au moment où ils s'approchent de Dieu dans la prière, plusieurs chrétiens le font de


façon banale, ordinaire. C'est une faute parce que La Parole de Dieu nous demande
de louer Dieu selon l'Immensité de Sa Grandeur. « Louez-le dans l'étendue, où éclate
Sa puissance ! Louez-le pour Ses hauts faits ! Louez-le selon l'immensité de ce qu'Il
représente !» Psaumes 150, 2

Dieu tient à ce que celui qui s'approche de Lui le fasse dans la conscience de qui Il
est. Être conscient de La Grandeur, La puissance, La Capacité, La Bonté de Dieu
s'appelle la foi et aux yeux de Dieu, celle-ci est non négociable : « Sans la foi il est
impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que
Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent » Hébreux 11, 6

S'approcher de Dieu de façon ordinaire, sans considération peut L'empêcher de nous


recevoir dans Sa Présence. C’est une désobéissance.
Pour une prière efficace, il est donc essentiel de spécifier la vision par écrit, de
manifester la foi, l’autorité, la persévérance, de rechercher La Révélation du Saint-
Esprit, de prier en langues et parfois de jeûner.

31