Vous êtes sur la page 1sur 11

Module: Révision et audit comptable.

3eme année : finance et comptabilité.


Chargée de cours : Mme LASMI.

CPITRHAE 01 : La Révision Comptable


Introduction
La révision des comptes est le processus qui est en comptabilité permet de vérifier et
d’apurer le solde des comptes de bilan avant de clôturer un exercice ou bien une période
comptable.

La révision comptable est destinée à imputer les écritures en attente d’affectation, a


rapprocher les classes de compte fournisseurs –clients et TVA avec les comptabilités
auxiliaires, et les comptes de trésorerie avec les relevés bancaires, et a s’assurer de la
cohérence des comptes des produits et des charges ; par l’analyse et la comparaison avec les
périodes précédentes.

1- Définition de la révision comptable :


La révision comptable peut se définir comme la vérification approfondie des valeurs et
des documents comptables, ainsi que de la conformité de la comptabilité avec les règles
légales en vigueur, il s’agit de vérifier toutes les charges enregistrées, de mettre en place les
provisions, s’il ya lieu.

D’une façon plus simple la révision comptable consiste à effectuer un certain nombre
de travaux afin de vérifier que la comptabilité d’une entreprise soit correcte et conforme aux
règles en vigueur, pour avoir une information fiable ; c’est un ensemble de taches qui
peuvent être effectuées directement par le dirigeant de l’entreprise, ou le service
comptable, ou par un cabinet d’expertise, selon la taille de l’entreprise.

L’entreprise peut être amenée à réviser ses comptes au moins une fois par an.

2- Le moment de la révision comptable (le contrôle comptable) :

La révision annuelle des comptes peut intervenir soit au moment des opérations
d’inventaire, elle peut être également faite avant l’inventaire, mais il est bien d’inclure les
opérations d’inventaire, cela permet de faire des vérifications et donc d’avoir une balance
générale âpres inventaire révisée et fiable pour établir les documents de synthèse.
Module: Révision et audit comptable.
3eme année : finance et comptabilité.
Chargée de cours : Mme LASMI.

Pieces Comptables - Pieces Justificatives

Date

N/Compte Libelles D C Journal


Saisie des operations courantes.

N/Compte

Compte
Date Libelle D C Solde Grand Livre

Total Solde
N/ de Compte Libelles Balance Generale
D C D C
avant inventaire

- Relatives aux stocks


- Relatives aux tiers
Saisie des
- Relatives aux immobilisations Operation d'inventaire
operations
- Relatives aux provisions
d'inventaires
- Charges a payer, produits a recevoir
et revision
- Charges constatees, produits constates
Revision annuelle
Dossier de revision
des comptes

Total Solde
N/ de Compte Libelles
D C D C BG apres inventaire

Compte de resultat Bilan


Charge Produits Actif Brut Amor/Dep Net Passif Net
- Charge d'exploitations - Produits d'exploitation Capitaux
- Charge financieres - Produits financieres Actif Immomobilise propre
pres
- Charge exceptionnelles -Produits exceptionelles
els Actif Circulant Emprunts et
- Total Charges - Total produits dettes
Resultats (benefices) Resultats (Perte) Total actif Total passif
Module: Révision et audit comptable.
3eme année : finance et comptabilité.
Chargée de cours : Mme LASMI.

3- Les méthodes de la révision comptable


La révision comptable consiste à vérifier et à justifier l’ensemble des postes comptables
du bilan et du compte du résultat.

Exemple : vérifié qu’un achat d’immobilisation n’a pas été enregistré, il s’agit de repérer les
anomalies.

Il existe deux méthodes de révision comptable :

 La révision par les comptes dans l’ordre de la balance, les comptes du bilan (1-5) , et les
comptes de gestion ( 6-7) , c’est une méthode française traditionnelle.
 La révision par les cycles (cycle d’achat, cycle de vente, cycle d’investissement, ……….),
c’est une méthode qui vient des pays anglo-saxons.

3-1) La révision comptable par les comptes

3-1-1) les comptes du bilan (C/1…..C/5) :

a) Apurer les comptes d’attente :


Les comptes d’attente contiennent l’ensemble des opérations comptables qui ne
peuvent être imputées de façon certaine a un compte déterminé au moment où elles sont
enregistrées ou qui exigent une information complémentaire .

L’utilisation du compte d’attente doit être effectuée d’une manière exceptionnelle, ces
montants en attente d’imputation seront identifiés et affectés dans les bons comptes en fin
d’année.

Il s’agit de rechercher la vrai nature des opérations, et de les classées dans les comptes
appropriés.

b) Les comptes de trésorerie classe 5 :


Les soldes des comptes bancaires de fin d’exercice seront rapprochés avec les extraits
à la même date, tout écart devra être expliqué.

Le solde de caisse sera également comparé au relevé de caisse fait a la date de fin
d’exercice.

Le contrôle des comptes de trésorerie devra se faire régulièrement en cours d’année


afin de ne pas laisser s’accumuler les écarts.
Module: Révision et audit comptable.
3eme année : finance et comptabilité.
Chargée de cours : Mme LASMI.

c) Les comptes clients :


Le premier contrôle consiste à rapprocher le solde de la balance client avec le solde de
la balance générale, ils doivent être identiques, il faut ensuite justifier les soldes clients en
analysant tous les soldes créditeurs, ils doivent correspondre à un avoir émis (avoir à
établir).

d) Les comptes fournisseurs :


Rapprocher le solde de la balance fournisseur avec le solde de la balance générale, ils
doivent être identiques, justifier les soldes fournisseurs en analysant tous les soldes
débiteurs. Ils doivent correspondre à un avoir à recevoir (facture non parvenue).
‘’Facture non parvenue ‘’: concerne un bien qui était livré avant la clôture d’un exercice sans
que la facture fournisseur soit émise assez vite pour qu’une entreprise puisse l’intégrer dans
ses comptes, la facture concernée n’est pas parvenue.

e) Réviser les comptes 43 l 44 :


Rapprocher tous les soldes des comptes fiscaux et sociaux (TVA, caisse sociale), avec les
bordereaux auxquels ils se rapportent, un cadrage de TVA est généralement établi.

 Le cadrage de la TVA : C’est l’établissement des différents tableaux permettant de


vérifier que la TVA figurant dans les comptes 44 corresponde bien au produit du chiffre
d’affaires hors taxe.
f) Rapprochement des comptes d’immobilisations.
Les soldes des comptes d’immobilisations et d’emprunt (C/164) seront rapprochés
respectivement avec les tableaux d’immobilisations et les tableaux de remboursement des
emprunts.

g) Reconstituer l’affectation du résultat :


Pour le comparer avec le procès- verbal de l’assemblée générale.

3-1-2) les comptes de gestion (C/6 et C/7) :( Justifier et analyser).


Les postes du compte de résultat doivent également être analysés et justifies.

Les travaux de révision peuvent prendre la forme :

-D’une révision analytique : Consistant à comparer les soldes d’exercice avec ceux
d’exercice précédent et a justifier toutes les variations significatives.
Module: Révision et audit comptable.
3eme année : finance et comptabilité.
Chargée de cours : Mme LASMI.

-D’une vérification des imputations comptables : Consistant à vérifier que les opérations
comptables soient enregistrées dans les bons comptes et quelle concernent bien l’exercice
en question (principe de séparation des exercices).

-D’un examen de cohérence : consiste à comparer les soldes de l’entreprise avec ceux des
entreprises du même secteur d’activité.

RESUME :

COMPTES DU BILAN (1 a 5) Comptes de gestion (6 et 7)


-Apurer les comptes d’attente. -Révision analytique.

-Justifier les comptes de trésorerie :(compte -Vérification des imputations comptables.


banque et compte caisse).
-Examen de cohérence entre le solde de
-Justifier les comptes des tiers : (clients et l’entreprise et ceux des concurrents.
fournisseurs).

-Réviser les comptes 43 / 44 :(cadrage de la


TVA).

-Rapprochement des soldes immobilisations.

-Reconstituer l’affectation du résultat.

Analyser les comptes par cycles consiste à analyser simultanément un certain nombre
de comptes liés entre eux, sans tenir compte du fait qu’ils se trouvent au bilan ou au compte
de résultat.

L’intérêt de les analyser ensemble réside dans le fait que les opérations se trouvent sauvant
sur les mêmes documents.

Il existe plusieurs types de cycles :

- Cycle des immobilisations.

- Cycle Achat/Fournisseurs.

- Cycle Vente/Client.

- Cycle des stocks et en –cours.

- Le cycle de trésorerie.

- Cycle paie personnel.


Module: Révision et audit comptable.
3eme année : finance et comptabilité.
Chargée de cours : Mme LASMI.

4- Les objectifs de la révision comptable :


La révision comptable est tâche importante en comptabilité, consiste a contrôler et a
analyser les comptes d’une entreprise, l’objectif de cette démarche est de produire une
comptabilité de qualité et d’aboutir a la présentation des états financiers sincères et régulés
(bilan, compte de résultat, tableau des variations des capitaux propres, flux de trésorerie et
annexes).

La révision des comptes a pour objectifs.

- Veiller à ce que la situation et les états financiers reflètent la réalité des activités de
l’entreprise.

-S’assurer que la comptabilité et les comptes annuels sont sincères et ont été tenus
régulièrement et sont conformes a la loi.

-S’assurer que les comptes annuels donnent une image fidele du patrimoine, de la situation
financière et du résultat de l’entreprise.

-S’assurer que l’entreprise maitrise convenablement sa gestion des risques.

-Porter les corrections nécessaires aux anomalies répétées.

-Contrôler l’efficience de vérification.

5- Les conseils d’une bonne révision comptable :


La révision comptable nécessite l’édition des grands livres et d’extrait de comptes dont
la matière première est la saisie. Il convient donc tout au long de l’exercice comptable, de
saisir correctement les pièces comptables et notamment :

-D’imputer les opérations dans les bons comptes comptables.

-d’indiquer un maximum d’informations utiles dans le libellé de lecture.

-De numéroter et ranger les pièces comptables avec soin dans des classeurs.

-De renseigner pour les dernières factures, les dates d’échéance.

-Tenir la comptabilité à jour.

-Constituer un dossier de travail annuel.


Module: Révision et audit comptable.
3eme année : finance et comptabilité.
Chargée de cours : Mme LASMI.

Chapitre 02 : La Révision Comptable Par Cycle


La révision comptable par les cycles consiste à regrouper les comptes en plusieurs
groupes, elle doit s’appuyer sur un dossier de contrôle organisé par cycle.

Avant d’entamer la révision avec le premier cycle, un certain nombre de documents


comptables doit être présent : le grand livre, les journaux, la balance, le comte de résultat.

Il faut également veiller à ce que certains comptes soient soldés, notamment les
comptes d’attente et les comptes de virement internes, les livres légaux doivent également
être examinés.

La planification de la révision comptable par cycle est comme suit.

1- Le cycle d’immobilisation :
Le rôle du reviseur est principalement de se prononcer sur la régularité, la sincérité et
fiabilité des méthodes qu’une entreprise emploie pour évaluer son patrimoine, donc il est
nécessaire pour lui de se prémunir d’une base solide.

1-1) Les immobilisations incorporelles : (Biens immatériels)


Les objectifs : Le contrôle des immobilisations incorporelles répond a trois objectifs.

-S’assurer de la bonne comptabilisation des frais engagés relatifs aux comptes de ces postes.

-S’assurer que les amortissements des éléments susceptibles d’être amortis sont calculés
d’une façon constante.

-S’assurer qu’il n’existe aucune perte par rapport aux valeurs nettes comptables.

1-2) Les immobilisations corporelles : (Biens matériels)


Les objectifs :

-S’assurer l’existence physique des actifs importants.

-S’assurer que les montants inscrits aux postes d’immobilisation reflètent l’intégralité :

- Des biens dont l’entreprise est propriétaire et qu’ils sont toujours en service.

- Des couts de création de ces biens.

-S’assurer que les immobilisations inutilisables ont été informées et qu’un procès-verbal été
fait.
Module: Révision et audit comptable.
3eme année : finance et comptabilité.
Chargée de cours : Mme LASMI.

2- Le cycle Achats/ Fournisseurs :


Le processus contient l’étape de l’expression des besoins jusqu’au suivi et règlement
des fournisseurs.

Les objectifs :
-S’assurer que les charges et les produits inscrits au compte de résultat, provenant des opérations
d’achat résultent uniquement de l’enregistrement des transactions réalisées dans l’exercice
comptable considéré.

-S’assurer que les comptes des tiers inscrits au bilan et provenant des opérations d’achats sont
correctement évalués, et bien classifiés.

3- Le cycle ventes /clients.


La fonction de vente (prestation) occupe une place très importante dans l’organisation
d’une entreprise, c’est la fonction qui reflète le mieux, la taille et la position de l’entreprise
par rapport à une autre de même secteur.

Les objectifs :
-S’assurer que toutes les ventes sont saisies et enregistrées.

-S’assurer que toutes les vente enregistrées sont réelles.

-S’assurer que toutes les ventes sont correctement évaluées.

4- Le cycle stocks et en-cours :


Du point de vue comptable, un stock est un actif détenu pour être vendu dans les conditions
normales de l’activité.

Les objectifs de la révision :

-S’assurer que les montants inscrits dans les comptes annuels représentent tous les produits
physiquement identifiables qui appartiennent à l’entreprise.

-S’assurer que les différences constatées entre l’inventaire permanant et l’inventaire


physique ont été expliquées, portées a l’attention de la direction, et ajustées dans les copte
du grand livre et sur les fiches de stocks.

-S’assurer que les produits stockés sont correctement avalés.


Module: Révision et audit comptable.
3eme année : finance et comptabilité.
Chargée de cours : Mme LASMI.

5- Le cycle de trésorerie :
La trésorerie est l’ensemble des liquidités d’une entreprise, qui sont disponibles au
niveau de sa caisse, ou de sa banque, elle est calculée sur la base du solde de la caisse, des
comptes bancaires et chèques postaux.

Les objectifs :

-S’assurer que la situation de la trésorerie de l’entreprise a la clôture de l’exercice est


reflétée d’une façon exacte par les montants inscrits au bilan.

-S’assurer que les frais et produits financiers concernant les opérations de trésorerie inscrits
au compte de résultat reflètent bien les frais et produits pour l’exercice considérée.

6- Le cycle paie-personnel :
Le cycle paie-personnel concerne toutes les opérations relatives à la gestion du
personnel de l’entreprise, ainsi qu’aux salaires qu’ils perçoivent en contrepartie d’un travail.

Les objectifs :

-S’assurer que les heures réellement travaillées par le personnel sont payées.

-S’assurer du versement des retenues, les charges patronales aux impôts et a d’autres
organismes concernés dans les délais prévus.

-S’assurer de l’exactitude de l’enregistrement comptable.


Module: Révision et audit comptable.
3eme année : finance et comptabilité.
Chargée de cours : Mme LASMI.

Chapitre 03: L’organisation De La Mission De La Révision Comptable.

A chaque fin d’exercice comptable, il convient d’effectue une révision des comptes,
pour la bonne présentation de ces derniers. (Comptes).

La révision consiste principalement à vérifier et justifier l’ensemble des postes


comptables qui apparaissent au bilan et au compte de résultat.

L’objectif de ce processus est d’obtenir des comptes annuels fiables et dans un délai le
plus court possible et a moindre couts pour l’entreprise.

La saisie des pièces justificatives donne naissance a un arrêté provisoire des comptes
(qui est confédéré comme une matière première pour la révision comptable), c’est sur la
base de cet arrêté provisoire que commencent les travaux de révision des comptes.

1- Les techniques de la révision comptable :


La réalisation d’un contrôle nécessite la mise en œuvre des différentes techniques.

1-1- L’observation physique :


l’observation physique est le moyen le plus sûr pour vérifier l’existence réel de certain
éléments portés à l’actif du bilan de l’entreprise, cette technique à laquelle est attachée une
grande force probante peut s’appliquer aux postes suivants : les immobilisations, les stocks,
les effets et les espèces en caisse.

1-2- L’évaluation des procédures (Méthodes de travail) :


Un ensemble de méthodes et de procédures est défini pour chaque entreprise ,visant à
organiser ses activités ,à sauvegarder son patrimoine, à prévenir et à détecter les anomalies.

1-3- L’examen analytique :


Il est définit comme un ensemble de techniques qui visent à :

- Faire des comparaisons entre les données qui figurent dans les états de synthèse, et des
données antérieures, et les données prévisionnelles de l’entreprise.
- Faire des comparaisons entre le solde de l’entreprise et celui des entreprises similaires.
- Analyser les fluctuations (changement) et les tendances.
- Etudier et analyser les éléments ressortant de ces comparaisons.
Module: Révision et audit comptable.
3eme année : finance et comptabilité.
Chargée de cours : Mme LASMI.

1-4- Les sondages :


Un sondage est une enquête statistique dont le but est de connaitre, a un moment donné la
manière dont se répartissent les opinions individuelles à propos d’une question
donnée.(sondage d’opinion).

On distingue 02 types de sondages selon l’objectif :

- Le sondage d’estimation : Il permet de mesurer si les erreurs relevées représentent un


risque significatif.
- Le sondage de détection : Il vise vérifier si les anomalies apparentes sont réelles.

1-5- La confirmation directe :


La confirmation directe par les tiers figure parmi les outils obligatoires efficaces,
rapides et probants. Elle consiste à obtenir directement auprès des tiers en relation avec
l’entreprise.

Cette méthode est appliquée aux comptes clients –fournisseurs, aussi utilisée pour les
comptes financiers : banques – emprunts.

1-6- L’information orale :


Les informations orales ne représentent aucune force probante, le reviseur fait recours à cette
source de donnée dans le but de s’informer sur les particularités de l’entreprise, ou quand il a des
hésitations.

1-7- Le calcul et l’analyse :


Les calculs visent à contrôler l’exactitude des documents collectés ou à réaliser
d’autres calculs visant à confirmer ou à confronter les valeurs établies par l’entreprise.
(Comparaison entre les valeurs calculées et les valeurs de base).

Vous aimerez peut-être aussi