Vous êtes sur la page 1sur 18

M.

BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC

Université A-Mira de Béjaia


Faculté des sciences économiques commerciales et des sciences de gestion
Département des sciences de gestion

Support du cours

2020-2021

Filière : FC Module : comptabilité des sociétés

• Chapitre 01 : les formes juridiques des entreprises Algérienne


• Chapitre 02 : la constitution des sociétés
• Chapitre 03 : les opérations sur le capital social social

Enseignant : BERRABAH

1
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC

Chapitre 01 : les formes juridiques des entreprises Algériennes


Plusieurs formes juridiques sont possible dans le droit Algérien, le choix que vous ferez sera en
fonction da la taille de votre projet, du nombre et de la natures des actionnaires, et du mode de
gestion que vous souhaitez

Ainsi, vous pouvez choisir entre ces différents types des sociétés :

Section 01 : La société en nom collectif (articles 551 à 563 du Code de commerce)

Art. 551. - Les associés en nom collectif ont tous la qualité de commerçant et répondent
indéfiniment et solidairement des dettes sociales.

Art. 552. - La raison sociale est composée du nom de tous les associés ou du nom de l'un ou
plusieurs d'entre eux suivi des mots "et compagnie".

Art. 553. - La gérance appartient à tous les associés, sauf stipulation contraire des statuts qui
peuvent désigner un ou plusieurs gérants associés ou non, ou en prévoir la désignation par un
acte ultérieur.

Art. 556. - Les décisions qui excédent les pouvoirs reconnus aux gérants sont prises à l'unanimité
des associés. Toutefois, les statuts peuvent prévoir que certaines décisions sont prises à une
majorité qu'ils fixent.

Les statuts peuvent également prévoir que les décisions sont prises par voie de consultation
écrite, si la réunion de l'assemblée n'est pas demandée par l'un des associés.

Art. 557. - Le rapport sur les opérations de l'exercice, l'inventaire, le compte d'exploitation
générale, le compte des résultats et le bilan établis par les gérants, sont soumis à l'approbation de
l'assemblée des associés, dans le délai de six mois à compter de la clôture dudit exercice.

A cette fin, les documents visés à l'alinéa précédent ainsi que le texte des résolutions proposées,
sont adressés aux associés quinze jours avant la réunion de l'assemblée. Toute délibération prise
en violation du présent alinéa peut être annulée.

Les dispositions du présent article ne sont pas applicables lorsque tous les associés sont gérants.

Toute clause contraire aux dispositions du présent article est réputée non écrite.

Art. 558. - Les associés non gérants ont le droit deux fois par an, de prendre par eux-mêmes, au
siège social, connaissance des livres de commerce et de comptabilité des contrats, factures,
correspondances, procès-verbaux et plus généralement de tout document établi par la société ou
reçu par elle.

Le droit de prendre connaissance emporte celui de prendre copie. Dans l'exercice de ses droits,
l'associé peut se faire assister d'un expert agréé.

Art. 559. - Si tous les associés sont gérants ou si un ou plusieurs gérants choisis parmi les associés
sont désignés dans les statuts, la révocation de l'un d'eux de ses fonctions ne peut être décidée
qu'à l'unanimité des autres associés. Elle entraine la dissolution de la société à moins que sa

2
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
continuation ne soit prévue par les statuts ou que les autres associés ne la décident à l'unanimité.
Le gérant révoqué peut alors décider de se retirer de la société en demandant le remboursement
de ses droits sociaux, dont la valeur est déterminée au jour de la décision de révocation par un
expert agréé, désigné soit par les parties, soit à défaut d'accord entre elles, par ordonnance du
tribunal statuant en la forme des réfères. Toute clause contraire est réputée inopposable aux
créanciers. Si un ou plusieurs associés sont gérants et ne sont pas désigné par les statuts, chacun
d'eux peut être révoqué de ses fonctions, dans les conditions prévues par les statuts ou, à défaut,
par une décision des autres associés, gérants ou non prise à l'unanimité.

Le gérant non associé peut être révoqué dans les conditions prévues par les statuts ou, à défaut,
par une décision des associés prise à la majorité.

Chaque associé conserve le droit de provoquer la révocation judiciaire pour motif légitime. Si la
révocation est décidée sans juste motif, elle peut donner lieu à une réparation du préjudice subi.

Art. 560. - Les parts sociales ne peuvent être représentées par des titres négociables. Elles ne
peuvent être cédées qu'avec le consentement de tous les associés.

Toute clause contraire est réputée non Ecrite.

Art. 561. - La cession des parts sociales doit être constatée par acte authentique. Elle est rendue
opposable à la société par la notification ou l'acceptation par elle dans un acte authentique.

Elle n'est opposable aux tiers qu'après accomplissement de ces formalités et, en outre, après
publicité au registre du commerce.

Art. 562. - La société prend fin par le décès de l'un des associés, sauf stipulation contraire des
statuts.

En cas de continuation et si l'un ou plusieurs des héritiers de l'associé sont mineurs, ceux-ci ne
répondent des dettes sociales pendant leur incapacité qu'à concurrence des forces de la
succession de leur auteur.

Art. 563. - En cas de faillite, d'interdiction d'exercer une profession commerciale ou d'incapacité
frappant l'un des associés, la société est dissoute, à moins que sa continuation ne soit prévue par
les statuts ou que les autres associés ne la décident à l'unanimité.

Dans le cas de continuation, la valeur des droits sociaux à rembourser à l'associé qui perd cette
qualité, est déterminée conformément à l'alinéa 1er de l'article 559.

Section 02 : Sociétés en commandite simple (Articles 563 bis à 563 bis 10)

La société en commandite simple est composée de deux types d’associés : les commandités et les
commanditaires.

Art. 563 - bis Les dispositions relatives aux sociétés en nom collectif sont applicables aux sociétés
en commandite simple sous réserve des règles prévues par la présente section.

Art. 563 bis 1. - Les associés commandités ont le statut des associés en nom collectif.

Les associés commanditaires répondent des dettes sociales seulement à concurrence du montant
de leur apport. Celui-ci ne peut être un apport en industrie.

3
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
Art. 563 bis 2. - La raison sociale est composée du nom de tous les associés commandités ou du
nom de l'un ou plusieurs d'entre eux, suivi dans tous les cas des mots " et compagnie ". Si la
raison sociale comporte le nom d'un associé commanditaire. Celui-ci répond indéfiniment et
solidairement des dettes sociales.
Art. 563 bis 3 - Les statuts de la société en commandite simple doivent contenir les indications
suivantes :
1) le montant ou la valeur des apports de tous les associés,
2) la part dans ce montant ou cette valeur de chaque associé, commandité ou commanditaire,
3) la part globale des associés commandités et leur part des bénéfices ainsi que leur part dans le
boni de liquidation.
Art. 563 bis 4. - Les décisions sont prises dans les conditions fixées par les statuts.
Toutefois, la réunion d'une assemblée de tous les associés est de droit si elle est demandée soit
par un commandité, soit par le quart en capital des commanditaires.
Art. 563 bis 5. - L'associé commanditaire ne peut faire aucun acte de gestion externe, même en
vertu d'une procuration.
En cas de contravention ‡ ladite prohibition, l'associé commanditaire est tenu solidairement avec
les associés commandités des dettes et engagements de la société qui résultent des actes
prohibés. Suivant le nombre ou l'importance de ceux-ci, il peut être déclaré solidairement obligé
pour tous les engagements de la société ou pour quelques uns seulement.
Art. 563 bis 6. - Les associés commanditaires ont le droit, deux fois par an, d'obtenir
communication des livres et documents sociaux et de poser par écrit des questions sur la gestion
sociale auxquelles il doit être répondu également par écrit.
Art. 563 bis 7. - Les parts sociales ne peuvent être cédées qu'avec le consentement de tous les
associés.
Toutefois, les statuts peuvent stipuler :
1) que les parts des associés commanditaires sont librement cessibles entre associés,
2) que les parts des associés commanditaires peuvent être cédées à des tiers étrangers à la
société avec le consentement de tous les commandités et de la majorité en capital des
commanditaires,
Art. 563 bis 8. - Les modifications des statuts peuvent être décidées avec le consentement de
tous les commandités et de la majorité en capital des commanditaires.
Art. 563 bis 9. - La société continue malgré le décès d'un commanditaire. S'il est stipulé que
malgré le décès de l'un des commandités, la société continue avec ses héritiers, ceux-ci
deviennent commanditaires lorsqu'ils sont mineurs non émancipés.
Si l'associé décédé était le seul commandité et si ses héritiers sont tous mineurs non émancipés, il
doit être procédé à son remplacement par un nouvel associé commandité ou à la transformation
de la société, dans le délai d'un an à compter de la date du décès. A défaut, la société est dissoute
de plein droit à l'expiration de ce délai.
Art. 563 bis 10. - En cas de faillite ou de règlement judiciaire d'un des associés commandités,
d'interdiction d'exercer une profession commerciale ou d'incapacité frappant l'un des associés
commandités, la société est dissoute.
Toutefois, s'il existe un ou plusieurs autres associés commandités, les associés peuvent décider
dans ce cas à l'unanimité la continuation de la société entre eux.
Section 03 : Sociétés à responsabilité limitée (Articles 564 à 591) et Entreprise unipersonnelle à
responsabilité limitée

Art. 564. -La société à responsabilité limitée est instituée par une ou plusieurs personnes qui ne
supportent les pertes qu'à concurrence de leurs apports.

4
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
Lorsque la société à responsabilité limitée instituée conformément à l'alinéa précédent ne
comporte qu'une seule personne en tant "qu'associé unique" celle-ci est dénommée "entreprise
unipersonnelle à responsabilité limitée".
Elle est désignée par une dénomination sociale, à laquelle peut être incorporé le nom d'un ou
plusieurs associés, et qui doit être précédée ou suivie immédiatement des mots "société à
responsabilité limitée" ou des initiales "S.A.R.L" et de l'énonciation du capital social.
Art. 565. - Tous les associés doivent intervenir ‡ l'acte constitutif de la société en personne ou par
mandataires justifiant d'un pouvoir spécial.
Art. 567. - Les parts sociales doivent être souscrites en totalité par les associés et intégralement
libérées, qu'elles représentent des apports en nature ou en numéraire. Elles ne peuvent
représenter des apports en industrie. La répartition des parts est mentionnée dans les statuts.
Art. 569. - Les parts sociales sont nominatives. Elles ne peuvent être représentées par des titres
négociables.
Art. 571. – Les parts sociales ne peuvent être cédées à des tiers étrangers à la société qu'avec le
consentement de la majorité des associés représentant au moins les trois- quarts du capital social.

Art. 576. - La société à responsabilité limitée est gérée par une ou plusieurs personnes physiques.
Les gérants peuvent être choisis en dehors des associés.
Ils sont nommés par les associés, dans les statuts ou par un acte postérieur.
Art. 578. - Les gérants sont responsables conformément aux règles de droit commun,
individuellement ou solidairement suivant les cas, envers la société et envers les tiers, soit des
infractions aux dispositions du présent code, soit des violations des statuts, soit des fautes
commises par eux dans leur gestion.
Art. 583. - L'assemblée des associés est présidée par le gérant.
Toute délibération de l'assemblée des associés est constatée par un procès-verbal.
Art. 590. - Le nombre des associés d'une société à responsabilité limitée ne peut être supérieur à
50. Si la société vient à comprendre plus de 50 associés, elle doit dans, le délai d'un an, être
transformée en société par actions. A défaut, elle est dissoute, à moins que, pendant ledit délai, le
nombre des associés ne soit devenu égal ou inférieur à 50.
Section 04 : société par action (Articles 592 à 715 bis 132)
Art. 592. - La société par actions est la société dont le capital est divisé en actions et qui est
constituée entre des associés qui ne supportent les pertes qu'à concurrence de leurs apports.
Le nombre des associés ne peut être inférieur à sept (07).
La condition visée à l'alinéa 2 n'est pas applicable aux sociétés à capitaux publics.
Art. 593. - La société par actions est désignée par une dénomination sociale qui doit être
précédée ou suivie de la mention de la forme de la société et du montant du capital social.
Art. 594. - Le capital social doit être de cinq (05) millions de dinars au moins si la société fait
publiquement appel à l'épargne, et d'un (01) million de dinars au moins dans le cas contraire.
Art. 610.- La société par actions est administrée par un conseil d'administration composé de
trois membres au moins et de douze au plus.
Art. 611. - Les administrateurs sont élus par l'assemblée générale constitutive ou par
l'assemblée générale ordinaire. La durée de leur mandat est déterminée par les statuts sans
pouvoir excéder 6 ans.
Art. 613. - Les administrateurs sont rééligibles. Ils peuvent être révoqués à tout moment par
l'assemblée générale ordinaire.
Art. 619.
Le conseil d'administration doit être propriétaire d'un nombre d'actions représentant au
minimum vingt pour cent (20%) du capital social. Le nombre minimum d'actions détenues par
chaque administrateur est fixé par les statuts.

5
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
Art. 626. -Le conseil d'administration ne délibère valablement que si la moitié au moins de ses
membres sont présents.
Toute clause contraire est réputée non écrite.
A moins que les statuts ne prévoient une majorité plus forte, les décisions sont prises à la
majorité des membres présents.
Sauf dispositions contraires des statuts, la voix du président de séance est prépondérante en cas
de partage.

Les statuts quant à eux matérialisent la création de votre entreprise et constituent la pièce
principale à l’obtention de votre registre de commerce. Les statuts constitutifs (“Les Statuts”)
servent à définir l’organe de gestion, les actionnaires, la société, les clients, et les fournisseurs sont
liés. Ils déterminent également l’activité de l’entreprise, sa durée et ses relations avec les tiers. De
ce fait les statuts diffèrent selon la forme juridique choisie.

Une fois que les statuts de votre entreprise sont prêts, vous devez les faires enregistrés chez un
notaire en présentant les documents suivants:

• Un acte des associés;


• 2 photocopies des cartes d’identités nationales des associés;
• Un engagement de la part d’un commissaire au comptes (coût: 46 800 dinars algérien/an
dont 50% à la création de la société et le reste a la fin de l’année);
• Une preuve de dépôt du capital social de la société (formalité prise en charge par le notaire)

Il faudra aussi payer le notaire.

6
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
Chapitre 02 : la constitution des sociétés
Lors de la création d’une société, il va falloir procéder à la comptabilisation des apports en capital
effectués par les associés ou actionnaires. La comptabilisation des apports concerne les opérations
d’apports en numéraires et d’apports en nature. Aucune écriture comptable n’est à enregistrer
pour les apports en industries.

Section 01 : terminologie

Le capital : le capital est l’ensemble des sommes mises de façon permanente ç la disposition de
l’entreprise par ses propriétaires ou associés sous formes d’apports en espèces ou en nature, lors
de la création de l’entreprise ou lors des augmentations ultérieures de capital.

Les apports : il existe trois types d’apports

1. Les apports en numéraires : sont les liquidités que les associés ou actionnaires apportent
au capital lors de la constitution d’une société.
2. Les apports en natures : correspondent à l’apport de tout bien qu’il soit matériel ou
immatériel autre que l’argent.
3. Les apports en industrie : consiste pour un associé à mettre à disposition de la société son
travail, ses connaissances, techniques ou ses services.

Le capital de la SARL : les parts sociales doivent être souscrites en totalité et intégralement
libérées.

Le capital de la SPA : le capital doit être intégralement souscrit, les actions en numéraires sont
libérées lors de la souscription d’un quart (minimum légale) au moins de leur valeur nominale, la
libération de reste intervient en une ou plusieurs fois sur décision de conseil d’administration dans
un délai qui ne peut excéder 5 ans. Les actions en nature sont intégralement libérées dès leur
émission.

Le capital souscrit appelé, non versé : est la fraction de capital que les actionnaires doivent
apporter lors de la création de l’entreprise mais il n’est pas encore versé, et après le versement, il
devient versé.

Le capital souscrit non appelé : est la fraction de capital que les actionnaires doivent apporter
ultérieurement.

Section 02 : la comptabilisation des apports en capital

Quelque soit l’entreprise (SARL ou SPA), les apports en numéraires peut n’être libéré que
partiellement à la constitution de l’entreprise, contrairement aux apports en nature qui doivent
être libérés en intégralité.

1. Comptabilisation des apports en numéraire


La comptabilisation des apports en numéraire est relativement simple. L’opération se caractérise
par l’encaissement des apports effectués par les associés ou actionnaires sur le compte bancaire
de la société. Une petite subtilité est à noter lorsque la libération des apports à la constitution est
partielle.
• Comptabilisation des promesses d’apport en numéraire

7
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
Il convient tout d’abord de procéder à la comptabilisation des promesses d’apports, qui
correspondent aux engagements des apports contractés par les associés ou actionnaires dans les
statuts.

Le schéma de comptabilisation est le suivant :

Pour la fraction des apports en numéraire directement libéré :

1. On débite le compte 456X « associés –comptes d’apport en société »,


2. Puis on crédite le compte 1012 « capital souscrit, appelé, non versé »

Pour la fraction des apports en numéraire qui sera libérée ultérieurement :

1. On débite le compte 109 « actionnaires –capital souscrit, non appelé »,


2. Puis on crédite le compte 1011 « capital souscrit, non appelé ».
• Comptabilisation de la réalisation des apports en numéraires

Lorsque les associés ou actionnaires réalisent leurs apports en numéraire, il convient de procéder
à la comptabilisation suivante :

Pour la fraction des apports en numéraire directement libéré :

1. On crédite le compte 456X « associés –comptes d’apport en société » (qui est ainsi soldé),
2. Puis on débite le compte 512 « banque … » concerné.

Il convient enfin de procéder à l’écriture suivante pour indiquer que le capital est souscrit, appelé
et versé :

1. on débite le compte 1012 « capital souscrit, appelé, non versé ».


2. on crédite le compte 1013 « capital souscrit, appelé, versé ».

Pour la fraction des apports en numéraires qui sera libérés ultérieurement :

1. on crédite le compte 109 « actionnaires –capital souscrit, non appelé » (qui est ainsi
soldé),
2. puis on débite le compte 456X « actionnaire –comptes d’apport en société ».

Et

3. on débite le compte 1011 « capital souscrit, non appelé » (qui est ainsi soldé),
4. on crédite le compte 1012 « capital souscrit, appelé, non versé ».

Il convient enfin de procéder à l’écriture suivante pour indiquer que le capital est souscrit, appelé
et versé :

1. on débite le compte 1012 « capital souscrit, appelé, non versé ».


2. on crédite le compte 1013 « capital souscrit, appelé, versé ».

Exemple 01 : une société à responsabilité limité a été constituée le 02/01/N par deux associés X et
Y. les apports apportés à la date de la création de l’entreprise sont : 2000 000 DA par l’associé X
et, 3000 000 DA par l’associé Y. TAF : comptabiliser la constitution de la société.

Solution :
8
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
02/01/N
4561 Associés X –comptes d’apport en société 2 000 000
4562 Associés Y –comptes d’apport en société 3 000 000
1012 capital souscrit, appelé, non versé 5 000 000
la souscription du capital
02/01/N
512 La banque 5 000 000
4561 Associés X –comptes d’apport en société 2 000 000
4562 Associés Y –comptes d’apport en société 3 000 000
La réalisation du capital

02/01/N
1012 capital souscrit, appelé, non versé 5 000 000
1013 capital souscrit, appelé, versé 5 000 000
la réalisation du capital

Exemple 02 : une société par action de 10 000 000 DA a été constituée le 02/01/N par plusieurs
actionnaires X, Y et autres. Les apports apportés à la date de la création de l’entreprise sont : 2000
000 DA par l’actionnaire X et, 3000 000 DA par l’actionnaire Y et 5000 000DA par les autres
actionnaires. TAF : comptabiliser la constitution de la société.

Solution :
02/01/N
4561 Actionnaire X –comptes d’apport en société 2 000 000
4562 Actionnaire Y –comptes d’apport en société 3 000 000
4563 Autres actionnaires – compte d’apport en société 5 000 000
1012 capital souscrit, appelé, non versé 10 000 000
la souscription du capital
02/01/N
512 La banque 10 000 000
4561 actionnaire X –comptes d’apport en société 2 000 000
4562 Actionnaire Y –comptes d’apport en société 3 000 000
4563 Autres actionnaires – compte d’apport 5 000 000
La réalisation du capital

02/01/N
1012 capital souscrit, appelé, non versé 10 000 000
1013 capital souscrit, appelé, versé 10 000 000
la réalisation du capital
02/01/N
1013 capital souscrit, appelé, versé 10 000 000
101 capital social 10 000 000
constatation du capital

Exemple 03 : une société par action de 10 000 000 DA a été constituée le 02/01/N par plusieurs
actionnaires X, Y et autres. Les actionnaires ont promis d’apporter le minimum légal à la date de la
création de l’entreprise, et le reste ultérieurement. La part de chaque actionnaire est : 2000 000
DA par l’actionnaire X et, 3000 000 DA par l’actionnaire Y et 5000 000DA par les autres
actionnaires. TAF : comptabiliser la constitution de la société.

9
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
Solution :
02/01/N
4561 Actionnaire X –comptes d’apport en société 500 000
4562 Actionnaire Y –comptes d’apport en société 750 000
4563 Autres actionnaires – compte d’apport en société 1 250 000
1012 capital souscrit, appelé, non versé 2 500 000
la souscription de la fraction libérée
02/01/N
109 actionnaires –capital souscrit, non appelé 7 500 000
1011 capital souscrit, non appelé 7 500 000
la souscription de la fraction non libérée
02/01/N
512 La banque 2 500 000
4561 actionnaire X –comptes d’apport en société 500 000
4562 Actionnaire Y –comptes d’apport en société 750 000
4563 Autres actionnaires – compte d’apport 1 250 000
La réalisation du capital

02/01/N
1012 capital souscrit, appelé, non versé 2 500 000
1013 capital souscrit, appelé, versé 2 500 000
la réalisation du capital

La suite de l’exemple 03 : le 05/ 05/ N+1, le conseil d’administration de l’entreprise a demandé le


reste du capital, 5 jours après, tous les actionnaires ont apporté le reste par chèque bancaire. TAF :
comptabiliser cette opération.

05/05/N+1
4561 Actionnaire X –comptes d’apport en société 1 500 000
4562 Actionnaire Y –comptes d’apport en société 2 250 000
4563 Autres actionnaires – compte d’apport en 3 750 000
109 société 7 500 000
actionnaires –capital souscrit, non
appelé
la demande de reste du capital
05/05/N+1
1011 capital souscrit, non appelé 7 500 000
1012 capital souscrit, appelé, non 7 500 000
versé
la demande de reste du capital
10/05/N+1
512 La banque 7 500 000
4561 actionnaire X –comptes d’apport en 1 500 000
4562 société 2 250 000
4563 Actionnaire Y –comptes d’apport en 3 750 000
société
Autres actionnaires – compte
d’apport

10
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
La réalisation de reste du capital

10/05/N+1
1012 capital souscrit, appelé, non versé 7 500 000
1013 capital souscrit, appelé, versé 7 500 000
la réalisation de reste du capital
10/05/N+1
1013 capital souscrit, appelé, versé 10 000 000
101 capital social 10 000 000
la constatation du capital

2- Comptabilisation des apports en nature

La comptabilisation des apports en nature est par contre un peu plus complexe.

• Comptabilisation des promesses d’apport en nature

La comptabilisation des promesses d’apports est également requise pour les apports en nature. Le
schéma d’écriture est le même que pour les apports en numéraire.

1. On débite le compte 456X « associés –comptes d’apport en société »,


2. Puis on crédite le compte 1012 « capital souscrit, appelé, non versé »

Toutefois, le schéma de comptabilisation de la fraction des apports qui sera libéré ultérieurement
n’est pas applicable aux apports en nature.

• Comptabilisation de la réalisation des apports en nature

Il faut tout d’abord comptabiliser l’ensemble des biens apportés par l’associé ou l’actionnaire à
l’entreprise.

Pour les apports d’immobilisations :

1. On débite le compte de classe 2 concerné,


2. Puis on crédite le compte 456X « associés –comptes d’apport en société » (qui est ainsi
soldé)

Pour les apports en stocks :

1. On débite le compte de classe 3 concerné,


2. Puis on crédite le compte 456X « associés –comptes d’apport en société », (qui est ainsi
soldé).

Pour les apports de fonds de commerce :

1. On inscrit au débit l’ensemble des biens apportés dans les comptes concernés
(immobilisations, stocks, créances…) ;
2. On inscrit au crédit l’ensemble des dettes liées au fons de commerce (dettes fournisseurs,
emprunts…)

11
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
3. Et on inscrit le solde dans le compte 456X « associés –comptes d’apport en société » (qui
est ainsi soldé).

Enfin, il convient de procéder à l’écriture suivante pour indiquer que le capital est souscrit, appelé
et versé :

1. on débite le compte 1012 « capital souscrit, appelé, non versé ».


2. on crédite le compte 1013 « capital souscrit, appelé, versé ».

Exemple 04 : une société par action de 8 000 000 DA a été constituée le 02/01/N par plusieurs
actionnaires X et autres. Les actionnaires ont apporté les apports suivants :

L’actionnaire X : une machine de production de 1 000 000DA, des stocks marchandises de


500 000DA.

Les autres actionnaires : un terrain de 3 000 000DA, un locale de 2 000 000DA, un véhicule de
1 500 000DA.

TAF : comptabiliser la constitution de cette entreprise.

Solution :

02/01/N
4561 Actionnaire X –comptes d’apport en société 1 500 000
4562 Autres actionnaires – compte d’apport en société 6 500 000
1012 capital souscrit, appelé, non versé 8 000 000
la souscription du capital
02/01/N
215 Machine de production 1 000 000
30 stocks 500 000
4561 actionnaire X –comptes d’apport en société 1 500 000
La réalisation de l’actionnaire X
02/01/N
211 Terrain 3 000 000
213 Construction 2 000 000
218 véhicule 1 500 000 6 500 000
4562 autres action.. –comptes d’apport en société
La réalisation de reste des actionnaires
02/01/N
1012 capital souscrit, appelé, non versé 8 000 000
1013 capital souscrit, appelé, versé 8 000 000
la réalisation du capital
02/01/N
1013 capital souscrit, appelé, versé 8 000 000
101 capital social 8 000 000
la constatation du capital

Exemple 05 : une société par action de 5 000 000 DA a été constituée le 02/01/N par plusieurs
actionnaires X et autres.

L’actionnaire X a apporté son fonds de commerce, qui est représenté ainsi :

12
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC

Actif Passif
211 : Terrain 2 000 000 101 : capital 3 600 000
213 : construction 1 000 000 164 : emprunt 200 000
30 : stocks 500 000 404 : fournisseur 400 000
411 : clients 700 000

4 200 000 4 200 000

Les autres actionnaires ont apporté des matières premières estimées à 1 400 000 DA.

TAF : comptabiliser la constitution de cette entreprise.

Solution :

02/01/N
4561 Actionnaire X –comptes d’apport en société 3 600 000
4562 Autres actionnaires – compte d’apport en société 1 400 000
1012 capital souscrit, appelé, non versé 5 000 000
la souscription du capital
02/01/N
211 Terrain 2 000 000
213 construction 1 000 000
30 stocks 500 000
411 clients 700 000
164 emprunts 200 000
404 fournisseur 400 000
4561 actionnaire X –comptes d’apport en société 3 600 000
La réalisation de l’actionnaire X
02/01/N
211 Terrain 3 000 000
213 Construction 2 000 000
218 véhicule 1 500 000 6 500 000
4562 autres action.. –comptes d’apport en société
La réalisation de reste des actionnaires
02/01/N
1012 capital souscrit, appelé, non versé 5 000 000
1013 capital souscrit, appelé, versé 5 000 000
la réalisation du capital
02/01/N
1013 capital souscrit, appelé, versé 5 000 000
101 capital social 5 000 000
la constatation du capital

3- la comptabilisation des frais de constitution

La création d’une société nécessite d’effectuer plusieurs dépenses avant que celle-ci ne soit
immatriculée.

13
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
Les principaux frais à engager pour la création d’une société sont les suivants : les honoraires de
l’expert-comptable, du commissaire aux apports et/ de l’avocat, les frais d’annonces légales, les
frais postaux pour l’envoi des documents, les frais de greffe pour créer l’entreprise et les frais de
stage d’initiation à la gestion ou de tout autre formation utile.

L’entreprise a deux possibilité, soit de les enregistrés en charge ou des les immobilisés.

• Comptabilisation des honoraires relatifs à la création :

Les honoraires de l’expert-comptable, de l’avocat, du commissaire aux apports ou de tout autre


conseil peuvent être comptabilisés ainsi :

1- On crédite le compte 401 « fournisseurs »


2- Et on débite le compte 6226 « honoraires ».
• Comptabilisation des frais d’annonces légales :

Les dépenses relatives à la publication d’un avis de constitution dans un journal d’annonces légales
peuvent être comptabilisées ainsi :

1- On crédite le compte 401 « fournisseurs »


2- Et on débite le compte 6231 « annonces et insertions »
• Comptabilisation des frais de greffe :

Les dépenses relatives au frais de greffe peuvent être comptabilisées ainsi :

1- On crédite le compte 401 « fournisseurs »


2- Et on débite le compte 6227 « frais d’actes et de contentieux ».
• Comptabilisation des frais d’envoi de dossier :

Les frais postaux relatifs à l’envoi de dossier de création et de tout autre correspondance
nécessaire peuvent être comptabilisés ainsi :

1- On crédite le compte 401 « fournisseurs »


2- Et o débite le compte 626 « frais postaux et de télécommunications »
• Comptabilisation des frais de stage et de tout autre formation :

Les frais de stage et de formation peuvent être comptabilisés ainsi :

1- On crédite le compte 401 « fournisseurs »


2- Et on débite le compte 6333 « participation à la formation ».

Remarque : si l’entreprise décide d’immobilisés ces frais, il convient d’utiliser le compte 2011
« frais de constitution » au lieu de compte des charges concernés vers le compte de fournisseurs.
Et ils seront amortissables sur un délai comptable maximum de 5 ans.

Exemple 06 : le 1er janvier N, la société MAMI SPA a été constituée par plusieurs actionnaires au
capital de 6 000 000DA, divisé en actions de 1000 DA.

MM. Amine et Sellam ont apporté par parts égales, un actif résultant d’une société de fait existant
entre eux, composé des éléments suivants :

Terrain 1 000 000Da


Matériel et outillage 1 200 000DA
14
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
Stock des M 1ère 800 000DA
Les autres actions ont été souscrites par divers actionnaires qui ont libéré le premier quart en
espèces.
Les frais de constitution, payé par chèque bancaire, s’élèvent à 300 000DA, (ces frais sont :
100 000dA des honoraires, 120 000DA des frais d’annonce légale et le reste c’est des frais de
greffe). Le conseil d’administration de l’entreprise a décédé de les immobilisés. Ils seront amortis
sur 3 ans.

Solution :
01/01/N
4561 Actionnaire Amine –comptes d’apport en société 1 500 000
4562 Actionnaire Sellam –comptes d’apport en société 1 500 000
4563 Autres actionnaires – compte d’apport en société 750 000
1012 capital souscrit, appelé, non versé 3 750 000
la souscription de la fraction libérée
01/01/N
109 actionnaires –capital souscrit, non appelé 2 250000
1011 capital souscrit, non appelé 2 250 000
la souscription de la fraction non libérée
01/01/N
211 Terrain 1 000 000
215 Matériel et outillage 1 200 000
31 Stock des M1ère 800 000
512 banque 750 000
4561 actionnaire Am..–comptes d’apport en société 1 500 000
4562 Actionnaire Sel..–comptes d’apport en société 1 500 000
4563 Autres actionnaires – compte d’apport 750 000
La réalisation du capital

01/01/N
1012 capital souscrit, appelé, non versé 3 750 000
1013 capital souscrit, appelé, versé 3 750 000
la réalisation du capital
01/01/N
2011 Frais de constitution 300 000
512 banque 300 000
constatation du capital
31/12/N
681 Dotation aux amortissements 100 000
28011 Amortissements des frais de constitution 100 000
Amortissements des frais de constitution

Remarque : si l’entreprise n’a pas immobilisé ces charges, on les enregistre dans les comptes des
charges concernés.

15
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
Chapitre 03 : les opérations sur le capital social
1. L’augmentation de capital

Les augmentations de capital sont des opérations fréquemment réalisées dans les sociétés. Elles
peuvent avoir de nombreuses motivations telles que le renforcement de la crédibilité de la société
sur son marché, la réconstitution de ses capitaux propres pour apurer des pertes antérieures ou
encore l’arrivée d’associés nouveaux. De même, les modalités d’augmentation de capital sont
multiples : augmentation de capital en numéraire, augmentation de capital en nature,
augmentation de capital par incorporation de réserves ou encore augmentation de capital par
compensation avec des créances. Elles suivent toutes un traitement comptable particulier.

• L’augmentation de capital de la sarl : En cas d’augmentation du capital par


souscription de parts sociales en numéraire, Les part sociales doivent être souscrites en
totalité par les associés et intégralement ; libérées.
• l’augmentation de capital de la SPA : Le capital initial doit être intégralement libéré
avant toute émission d’actions nouvelles à libérer en numéraire. Les actions
souscrites en numéraire sont obligatoirement libérées, lors de la souscription, d’un
quart (1/4) au moins de la valeur nominale et, le cas échéant, de la totalité de la prime
d’émission. La libération du surplus doit intervenir en une ou plusieurs fois dans le délai
de cinq ans à compte du jour où l’augmentation du capital est devenue définitive.

1.1. augmentation de capital en numéraire

La date d’enregistrement comptable d’une augmentation de capital en numéraire dépend de la


forme de la société :

- Dans les sociétés par actions : il s’agit de la date d’établissement du certificat du


dépositaire.
- Dans les sARL : il faut retenir la date de l’assemblée générale constatant l’augmentation de
capital.

Lorsqu’une société procède à une augmentation de capital, le prix d’émission des actions
nouvelles doit être au moins égal à la valeur nominale des titres. Le surplus, appelé « prime
d’émission » s’analyse comme un droit d’entrée dont les nouveaux actionnaires doivent
s’acquitter.

Voici les écritures comptable à enregistrer :

- La souscription :

La souscription de la fraction appelée

. on débite le compte 456x « actionnaire compte d’apport »

. on crédite le compte 1012 « capital souscrit appelé non versé » pour le montant nominal et ;

. 1041 « prime d’émission » pour la différence entre le prix d’émission et la valeur nominale

La souscription de la fraction non appelée

16
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
. on débite le compte 109 « actionnaire, capital souscrit non appelé »

. on crédite le compte 1011 « capital souscrit non appelé »

- La réalisation :

La réalisation de la fraction appelé

. On débite le compte de la banque pour solder le compte 456x « actionnaire, compte d’apport »

. on crédite le compte 1013 « capital souscrit appelé versé » pour solder le compte de capital non
versé « 1012 »

La réalisation de la fraction non appelée

- la demande de la fraction non appelée

. on débite le compte 456x « actionnaire compte d’apport » pour solder le compte 109.

. Et on solde le compte 1011 en créditant le compte 1012 « capital souscrit appelé non versé »

- La réalisation de la fraction non appelée

. on solde le compte 456x en débitant la banque

. on crédite le compte 1013 pour solder le compte 1012.

La dérnière écriture comptable est :

. on solde le 1013 « capital souscrit appelé versé » en créditant le compte de capital social « 101 »

1.2. Augmentation de capital par incorporation de réserves ou des bénéfices

Les enregistrements doivent être comptabilisés :

A la da date de la décision de l’assemblée génnérale des actionnaire ou (si déligation il y a eu) du


conseil d’administration ou du directoire pour les SPA.

A la date de la décision collective des associés constatant la réalisation de l’opération pour les sarl.

On débite :

. le compte 106 « réserves »

. le compte 110 « report à nouveau » solde créditeur

. le compte 12 « résultat » bénéfice

. et on crédite le compte 1013 « capital » et éventuellement le compte 1041 « prime d’émission »

1.3. Augmentation de capital par apports en nature

Les écritures doivent être enregistrées à la date d’approbation de l’évaluation des apports par
l’assemblée.

17
M.BERRABAH Cours de comptabilité des sociétés S5 : FC
La logique à suivre est la même que ci-dessus :

. on débite le compte concerné (cela peut être des immo)

Et on crédite :

. le compte 1013 « capital souscrit appelé et versé »

. le compte 1041 « prime d’émission »

1.4. Augmentation de capital par compensation avec des créances

Cette opération n’est autorisée que pour les créances liquides et exigibles, il peut s’agir d’une
dette fournisseur, d’un compte courant d’associé créditeur, de dette rattachées à des
participations ou de toute autre créance détenue par un tiers sur la société.

. on débite le compte 456x « actionnaire compte d’apport »

Et on crédite

. le compte 1012 « capital souscrit appelé non versé »

. et le compte 1041 « prime d’émission »

Puis on annule la dette vis-à-vis de la société :

On débite :

. le compte 401 « fournisseur »

. le compte 4551 « compte courant d’associé »

. le compte 17 « dette rattachées à des participations »

. et on crédite le 456x

En fin on constate le versement du capital :

. on débite le compte 1012 « capital souscrit appelé non versé » et on crédite le compte 1013.

18

Vous aimerez peut-être aussi