Vous êtes sur la page 1sur 2

Relief[modifier 

| modifier le code]
L'Algérie est le premier pays d'Afrique par sa superficie. En fonction de la géologie et de
la topographie, le pays se compose de quatre grandes unités structurales : le Tell, les Hauts
Plateaux, l'Atlas Saharien et le Sahara et qui se succèdent du nord au sud7:

 le Tell, est un ensemble constitué par une succession de massifs montagneux, côtiers et
sublitoraux, et de plaines. Les plaines sont discontinues et de largeur variable (80 km à
190 km). Cette région abrite la grande majorité des terres agricoles du pays. L'Atlas
tellien est une chaine de montagnes qui limitent ses plaines

 Les Hauts Plateaux, sont une zone steppique localisée entre l'Atlas Tellien au nord et
l'Atlas Saharien au sud à des altitudes plus ou moins importantes de 900 à 1 200 m. Ils sont
parsemés de dépressions salées, chotts ou sebkhas et ils sont séparés du Sahara par l'Atlas
saharien.

 L'Atlas saharien, qui forme une succession de chaînes au caractère aride, s'étend d'est
en ouest depuis le Maroc jusqu'en Tunisie. Il est formé de deux parties distinctes: à l'ouest et
au centre l'Atlas Saharien proprement dit, qui culmine au Djebel Aïssa à 2 236 mètres
d'altitude et à l'est l'Aurès, un massif aux hivers très froids et aux étés très chauds, dont le
point le plus haut est le Djebel Chélia.

 Le Sahara algérien est un immense désert qui s'étend au sud de l'Atlas saharien. Il


représente 84 % de la superficie du pays. Le Sahara se compose de plaines (regs et ergs) et
de dépressions (sebkhas et gueltas). Deux vastes régions de sables, le Grand Erg
occidental et le Grand Erg oriental constituent les principaux ensembles de reliefs dunaires
du désert saharien. Au sud du Sahara s'étend le massif volcanique du Hoggar, qui est une
succession de hauts-plateaux désertiques, qui culminent à 2 908 m d'altitude au mont Tahat.
Volcan[modifier | modifier le code]
Le massif du Hoggar au sud de l’Algérie est constituée de trois Champs volcaniques :

 le champ volcanique de Tahalra sur une superficie de 1 800 km2, se situe à une


cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Tamanrasset.
 le champ volcanique de l’Atakor sur une superficie de 2 150 km2, se situe à une trentaine
de kilomètres au nord de Tamanrasset.
 le champ volcanique de Manzaz sur une superficie de 1 500 km2, se situe à 127 km au
nord de Tamanrasset.
Nord[modifier | modifier le code]

Montagnes enneigées de Kabylie


Massif de Ouarsenis (1 985 m), près de la commune de Tamalehat dans la Wilaya de Tissemsilt

Au nord, l'Atlas tellien forme avec l'Atlas saharien, plus au sud, deux ensembles de relief
parallèles se rapprochant en allant vers l’est, et entre lesquels s'intercalent de vastes plaines et
hauts plateaux. Les deux Atlas tendent à se confondre dans l'est de l'Algérie. Vers l'intérieur de
l'est algérien les vastes chaines montagneuses des (Aurès) et des Nemencha (wilaya de
Tebessa) occupe la totalité de l'est algérien et elles sont délimitées par la frontière tunisienne.
Les Aurès occupent une surface 50 000 km2. Le point culminant est le mont Chélia 2 328 mètres
d'altitude.
La bande du Tell, large de 80 km à 190 km, s'étend sur près de 1 200 km de côte
méditerranéenne. Elle est formée de chaînes de montagnes (l'Ouarsenis, le Chenoua,
le Djurdjura, les Babors et les Bibans…) longeant le littoral et souvent séparées par des vallées,
riches par leur flore et leur faune, abritant des cours d'eau comme la vallée du Chelif ou la vallée
de la Soummam. Le mont Lalla-Khadîdja, en Kabylie où les montagnes sont recouvertes de
neige en hiver, en est le point culminant et s'élève à 2 308 mètres d'altitude. Les plaines du Tell
abritent avec les vallées adjacentes la grande majorité des terres fertiles du pays.

Centre

Vous aimerez peut-être aussi