Vous êtes sur la page 1sur 1

L'Hispanie 

est, à la fin de la République romaine et au début du Principat, l'une des régions de


l'empire les plus romanisées. Ainsi, lorsque les Romains occupent les Îles Baléares en -123, trois
mille hispaniques parlant latin s'y installent. Le culte impérial s'y diffuse de manière d'autant plus
précoce - les plus anciens autels dédiés à un culte d'Auguste en Occident, les trois Arae
sestianae ou Arae Augusti, sont attestés dans le Nord-Ouest de la Tarraconaise de son vivant,
vers -1914 - et d'autant plus rapidement que, comme l'a démontré Robert Étienne, les peuples de
la péninsule ibérique (tout particulièrement les Celtibères et les Lusitaniens) pratiquaient déjà un
culte au chef, ce dernier, considéré comme doté d'une aura surhumaine, pouvant exiger au
combat de ses hommes une dévotion allant jusqu'au don de leurs vies15. L'Hispanie est
également l'un des maillons importants du commerce impérial, ce qui favorise les échanges avec
les autres régions d'Europe et la richesse économique de la péninsule qui exporte des produits
miniers (argent, plomb, or), des céréales, de l'huile, du vin et du garum.
Vespasien (69-79) a octroyé le droit latin à l'ensemble des cités d'Hispanie, généralisant ainsi le
modèle institutionnel et juridictionnel du municipe latin dans la péninsule et permettant l'accès à
la citoyenneté romaine des anciens magistrats de ces cités. Des familles de l'élite hispanique
s'intègrent progressivement à l'élite impériale romaine : le philosophe et conseiller
impérial Sénèque ainsi que son neveu le poète Lucain sont issus d'une famille de Corduba ayant
accédé à l'ordre équestre ; grâce à ces derniers, le poète Martial, originaire d'une petite ville
de Tarraconaise, connaît une ascension sociale et devient chevalier sous Domitien ;
l'empereur Trajan (98-117) est un descendant de colons italiens d'Italica ; son fils adoptif et
successeur, Hadrien (117-138), est issu par son père de la même gens d'Italica, et par sa mère
d'anciens colons puniques romanisés de Gadès ; Théodose Ier (379-395) naît dans une famille de
l'aristocratie impériale installée à Cauca (Coca), près de Ségovie, et l'un de ses co-
empereurs, Maxime (384-388), est également originaire de Tarraconaise.
Le latin est la base linguistique d'où seront issues la plupart des langues parlées aujourd'hui dans
la péninsule (castillan, catalan, galicien, aragonais, portugais). Le droit romain continue
également, contrairement à d'autres régions de l'Europe occidentale, à être appliqué après la
chute de l'Empire et va fortement influencer les coutumes et normes juridiques du droit
wisigothique puis du droit féodal dans les royaumes chrétiens espagnols. La christianisation s'est
faite relativement rapidement à partir du IIe siècle, du littoral vers l'intérieur des terres, grâce à la
présence romaine, et est terminée au IVe siècle.