Vous êtes sur la page 1sur 6

20.

REMARQUES AU SUJET DE LA PRATIQUE DES CALCULS 277

Des calculs analogues effectués pour la section x =


médiane donnent
! de l'entretoise

M ymax+ = ( + 57 + 3 060 + 3 720). 4,649 = 31 800 kg rn,


Mymax- = (+ 57 - 2 950 - 710). 4 649 = - 16 800 kg m.
Les valeurs précédentes des moments permettent de dimensionner
les armatures de l'entretoise médiane. On adopte les mêmes armatures pour
les autres entretoises.
N. B.: Les calculs précédents sont trop imprécis et devraient être complétés
par l'évaluation du troisième terme du développement de Fourier
intervenant dans la formule 12.9 (le second terme est nul par raison
de symétrie).

20.9 .3 Pont B 20 sur l'autoroute Anvers-Liège

Il s'agit d'un pont à poutres continues à trois travées symétriques,


en béton postcontraint. Ce pont, légèrement biais (13°02'), à double voie
charretière, passe au-dessus de l'autoroute. Une élévation du demi-pont est
donnée à la figure 20-21 (voir annexe) et des coupes transversales aux sec-
tions 0, 5, 10 sont données à la figure 20-22.
Les charges mobiles sont les mêmes qu'à l'exempl e précédent.
La charge mobile uniforme peut s'étendre sur une largeur de 10, 11 m.

I. Calcul des poutres

Calcul des paramètres fondamentaux {} et (/. de la travée


centrale

Calcul de (}P

Si l'on adopte une loi de variation sinusoïdale pour I, le I équivalent


d'une poutre vaut (chapitre 15)
- 8
I = Io + (! - Io) h .

Pour une poutre intermédiaire du pont, on a


section sur appuis: Io = 0,235 m 4,
section médiane: IM = 0,117 m 4 •
D'où I = 0,135 m4,
1 35 107
' · = 6,17 . 104 cm 4 /cm.
218,5
278 LE CALCUL DES GRILLAGES DE POUTRES ET DALLES ORTHOTROPES 20. REMARQUES AU SUJET DE LA PRATIQUE DES CALCULS 279

1--

ln
~
- -
]
1-.-

1L
~1
N

Ir
- -~
-

.:;;
1L
m, ln
1

l
1
0 w

0
u
u
-
1
v 0

<li
1
w
<li
o'
~

~,
01
<J:)
<li
1L 1
1
a.
::J
a.
::J
o. lt>l 0 0
::J "CD u u
0 N
u
1
1

~1
~
-
If
m
fi-
LL T
lnl
<0!

~~

- -
If
~
~
Ir =-_1

L
Figure 20-22 Figure 20-22
280 LE CALCUL DES GRILLAGES DE POUTRES ET DALLES ORTHOTROPES 20. REMARQUES AU SUJET DE LA PRATIQUE DES CALCULS 281

Calcul de (!E 'LPK


Charges permanentes: Mox = 264 tm; 'LP = 1.
Pour les entretoises, nous prendrons une hauteur moyenne de 1,35 rn
qui correspond au lM = 0,135 m 4 des poutres. Largeur de la dalle participant Surcharge mobile uniforme répartie sur 10, 11 rn:
à la flexion des entretoises : · 'LPK
Mox = 250 tm; 'LP ::::::. 1.
bo = (12 . 16 + 20) = 212 cm,
JE = 0,093 m4,
93 . 105 -- 1,96 . 104 cm4f cm.
Convois:
Mox = 220 tm; z:.;: =
2 1 02
( , t 1 05
' ) = 1,035.
QE = ~S
Tracé des déformées transversales
Calcul de {)
Nous admettons que l est égal à la moyenne entre la portée h =
= 33,46 rn de la travée centrale et la distance !2 = 12,80 rn entre les points
d'inflexion de cette travée sous le poids mort seul. 1 i-l_ _;:1.7'-"'0---l
+ 1300 t i 1

l = 33,46 2 12,80 23 13
' rn;
b 10,90 - 5 45
2 - ' rn, 1
23,_5_ ____, 1
4---,---:=-----,...~
d,ou, {) = ~ v6,17 .104
2 313 1,96 . 104 = 031
' . 010

Détermination de (/.
Etant donné la faible rigidité torsionnelle des poutres en double té,
nous ne commettrons pas une grande erreur en adoptant (/. = O.
Tracé des lignes d'influence de K
- -n------n;·------T-1---I
~1
4
b b
2
3b
T

Ko
b

Ko 1 ,N

Ici K = Ko et est directement donné dans la table pour {) = 0,30.


Les lignes d'influence de K sont représentées à la figure 20-23; on voit que
leur courbure est faible et que l'on ne commettrait pas une grande erreur
en adoptant la théorie d'Engesser (paragraphe 6.6), correspondant à des 4400 + 740 = 5144
440
entretoises infiniment rigides. S+ 15,6x 351 = 137 m
2 •
Calcul des moments dans les poutres s::: 10,3
A l'aide de ces courbes, calculons les moments fléchissants longitudi- Figure 20-23
naux par la formule
'LPK Moment parasitaire dû à la précontrainte: 475 tm.
Mo., 'LP Mxtotal = 264 + 250 + 1,035. 220 + 475 = 1 217 tm.
Le moment moyen vaut 1 209 tm. La majoration due à la répartition
pour la poutre centrale et pour la poutre de rive. transversale ne vaut, pour la poutre centrale, que 0,9 %.
Poutre centrale (y = 0) Poutre de rive
On dispose les deux convois symétriquement de part et d'autre de On dispose les deux convois aussi près que possible du trottoir de
l'axe du pont (figure 20-23). droite (figure 20-23).
282 LE CALCUL DES GRILLAGES DE POUTRES ET DALLES ORTHOTROPES 20. REMARQUES AU SUJET DE LA PRATIQUE DES CALCULS 283

La poutre de rive se trouve à l'ordonnée y= ! b. Pour trouver le Convois


On dispose un convoi au milieu de la travée médiane (fig. 20-16).
facteur de répartition correspondant, on trace d'abord (en pointillé sur la Pour une file de roues, en tenant compte du coefficient d'impact de
fig. 20-23) la ligne d'influence de K pour y = 4j5b, obtenue en interpolant 1,11, on trouve
linéair~ment entre les lignes d'influence correspondant à y = 3b/4 et b.
1,11 [ . 180° . 8, 73 2 . 180° . 12,73
On trouve ainsi pour les convois P3 = 33, 46 2 . 4 sm 33,46 + · 6 · sm 33,46 - +
L.PK 2,3~4 ~ 0,72 + 0,24 = 1,262. 12 sin 90° J = 0,96 tf m.
L.P
Pour trouver le moment sous la surcharge mobile uniforme, on Moments maxima
suppose que celle-ci n'existe que sur la largeur de 7,80 rn correspondant à la Le moment maximum dans l'entretoise médiane de la travée centrale
est donné par la formule 8.9, qui s'écrit ici
partie positive de la ligne d'influence de (K) : b. Le facteur de répartition
Mvmax = bl:.Pft(en tm/rn).
aire positive 13,7 Les lignes d'influence de ,a . 104 pour a = 0 et {} = 0,30 tracées à la
transversale correspondant vaut , = 7,80 = 1,757. Le moment figure 20-24, d'après la table II à la page 325, permettent de calculer
7 80
aisément Mvmax·
moyen vaut 250 1~~~
'
= 179 tm. Les calculs sont consignés dans le tableau suivant:
Par un calcul analogue à celui du cas précédent, on trouve: Moments maxima
Mxtotal = 264 + 179. 1,757 1,262. 220 + 475 = 1 331,5 tm. (b = 5,45 rn; lo = 4,75m)
Le moment moyen vaut encore 1 209 tm. La majoration due à la répartition Sections 0 b/4 b/2 3b/4
transversale vaut ici 10,1 %. Surf. M Surf. M Surf. Surf.
M M
----
II. Calcul des entretoises Charges
Permanentes
Moments primaires P1 =
= 0,242 t/m 2 +0,642 + 0,85 +0,585 +0,77 +0,383 +0,505 +0,107 +0,141
Charges permanentes P1' =
=0A45 t/m 2 -0,655 -1,59 -0,577 -1,40 -0,371 -0,90 --0,095 -0,23
Les seules charges à considérer sont:
revêtement de la chaussée 0,19 t/m 2 , --0.74 --0,63 --0,395 -0,089
revêtement des trottoirs 0,35 t/m 2 • Surcharge
Les charges sinusoïdales équivalentes sont: mobile
P2 =
4 = 0,565 t/m 2 +0,664 +2,05 +0,603 +1,86 +0,410 +1,27 +0,156 +0,48
P1 = - · 0,19 = 0,242 t/mz,
7t -0,485 -1,50 -0,427 -1,32 -0,266 --0,82 -0,072 -0,220
1-~

p~ = i. 0,35 =
7t
0,445 tjm2.
Convois
'Lp M 'L.tt M 'Lit M 'Lp M
P=0,96t/m
+0,45 +2,27 +0,405 +2,04 +0,30 +1,52 +0,08 +0,405
Charges mo biles
Surcharge uniforme (coefficient d'impact 1,11) Mymax + +3,58 +3,27 +2,395 +0,796
Mymax- -2,24 -1,95 -1,215 --0,309
Pz = OA . 1,11 · _! = 0,565 t/m 2. Mymax = 3,58. 4,75 = 17 tm
7t
284 LE CALCUL DES GRILLAGES DE POUTRES ET DALLES ORTHOTROPES
285
20. REMARQUES AU SUJET DE LA PRATIQUE DES CALCULS

..... en
,.,., -S'
cD
..r
Ln
0
=
ô ""'
ci
..0
+

M
o'
Il

'"'? 1
o'-
~
0 0
Il
'6

cO

L-----1-----------~---~--'.J----~------f-----7~-
w
0

0
0
w CT)
L-------------------~--~~--~L---~--~~~
u
z

0 0
.
w
::J
..J
LL
z

lf)
w
z
<.9
..J

..0
1
NO LO 0>
"'"'
c:r -
"" ci
cio-

Figure 20-24
Figure 20-25
20. REMARQUES AU SUJET DE LA PRATIQUE DES CALCULS 287
286 LE CALCUL DES GRILLAGES DE POUTRES ET DALLES ORTHOTROPES

Efforts tranchants maxima


Les efforts tranchants dans l'entretoise médiane de la travée centrale
se calculent par la formule 11.4a, qui s'écrit ici
Qy = L.pvo (en t).
Les lignes d'influence de v a pour Cl. = 0 et {) = 0,30, tracées à la
figure 20-25 d'après la table V à la page 379, nous permettent de calculer
aisément Qymax · Les calculs sont consignés dans le tableau suivant:
Efforts tranchants maxima

Sections 0 1 3bf4
b/ 4 b/2
1 1
Surf. Qy Surf. Qy Surf. Qy Surf. Qy
1 1 1 1 1 1 1

Charges 1
Permanentes
P1 =
= 0,242 t/m 2 0 1 0 - 0,580 - 0,140 - 1,15 - 0,278 - 0,830 - 0,200
P1' =
= 0,445 t/ m 2 0 0 + 0,505 + 0,225 + 1,06 + 0,471 + 0,80 + 0,355
+ 0,085 + 0,193 + 0,155

Surcharges
mobiles
P2 =
= 0,565 t/m 2 + 1,02 + 0,575 +1 + 0,565 + 1,1 3 + 0,640 + 0,85 + 0,48
- 1,02 - 0,575 - 1,20 - 0,680 - 1.40 - 0,790 - 1,17 - 0,66
·--- - ---
l: v 1 Qy l:v Qy 2: ., Qy '"
~ v Qy
Con vois
P3 = + 0,75 + 0,72 + 0,663 + 0,635 + 0,055 + 0,053
= 0 96 t/m 2 - 0,75 - 0,72 - 1 - 0,96 - 1,125 - 1,08 - 0,65 - 0,624
1 1
Q ymnx + + 1,295 + 1,285 + 0,886 + 0,635
Q y min - - 1,295 - 1,555 - 1,677 - 1,129
- - -1 - - - -- - -
Q y~ / ,m in = - 1,677 . 4,75 = - 7,95 t

PONT B 20
(calculé par M. Chaikes)

Vous aimerez peut-être aussi