Vous êtes sur la page 1sur 4

Module :Audit informatique et opérationnel

TP 2: Métier Auditeur

Etabli par : Encadré par :


Sana AIT MBAREK Pr. OUABOUCH

Master : Contrôle de gestion et système d'information


Année académique : 2020-2021
Introduction
L'audit est un moyen d'apporter une amélioration continue au sein des entreprises ou
services audités. L'auditeur peut intervenir dans plusieurs branches comme en matière
comptable ou financière, mais aussi dans des domaines plus inattendus comme en
matière environnementale
Alors quels sont les critères demandés pour occuper un poste d’auditeurs, quels sont les
missions et les qualités d’un auditeur et quels sont les contraintes dont il doit faire face et
les outils et techniques dont il aura besoin pour bien mener son métier.
1- Le Profit auditeur
Un auditeur doit être soit un lauréat d'une grande école d'ingénieurs ou de commerce ou
équivalent avec une spécialisation en audit ou finance, soit un diplômé de master en
sciences de gestion ou d’organisation, soit ayant une formation de bac+4 au minimum en
audit et contrôle de gestion ou en finance et comptabilité
Il doit avoir une parfaite maîtrise du contrôle interne, de la gestion des risques, la fiscalité,
la comptabilité et en général les métiers liés à la gestion financière au sein des
organisations.

2- Les Missions d'un auditeur


Etablissement plan d’audit
 Vérifier la complétude de la cartographie des risques
 Evaluer et classer les processus par nature et importance des risques
 Proposer un plan d’audit pluriannuel

Réalisation missions d’audit


 Préparer la mission par la définition précise de l’objectif et du programme de travail
correspondant
 Réaliser les travaux de la mission
 Etablir le rapport de la mission d’audit, le proposer à la validation des audités et
coordonner la mise en place du plan de réalisation des recommandations

Suivi des recommandations


 Réaliser la consolidation des recommandations par famille de risques, activités,
domaines
 Vérifier la réalisation de recommandations échues
 Suivre l’avancement des recommandations en cours

Accompagnement des missions d’audit externe


 Assister les responsables des missions dans le recueil des données nécessaires
 Coordonner les actions entre les responsables des missions et les entités
opérationnelles internes
 Accompagner les entités opérationnelles internes pour la validation des rapports
 Coordonner la mise en place des plans d’action permettant la réalisation des
recommandations émises

Travaux du comité d’audit


 Participer à la préparation des travaux du comité d’audit
 Rédiger le procès-verbal du comité d’audit
3- Les Qualités d’un auditeur
 Etre organisé et rigoureux : Le quotidien d’un auditeur est fait d’une multitude de
dossiers à régler, parfois simultanément. Il travaille souvent avec des deadlines
serrés, liés à la publication annuelle des comptes certifiés.
 Faire preuve de flexibilité : Un auditeur doit avoir la capacité de passer d’une
problématique à une autre, jongler d’un client à l’autre, et être capable de faire une
gymnastique intellectuelle intense.
 Etre investi à 100% : Un auditeur doit travailler énormément. Un rythme soutenu
dicté notamment par une concurrence accrue entre les cabinets d’audit et des
équipes parfois en sous-effectif.
 Avoir de bonnes capacités d’adaptation : Il est important de pouvoir travailler en
équipe. La dimension humaine est donc une composante non négligeable de sa
mission, que ce soit en interne ou en externe.
 Posséder de solides bases comptables : La formation théorique à l’école est une
chose, la réalité du terrain est une autre chose, l’expérience et les formations en
interne peuvent aider à maitriser les processus et se familiariser avec cette
compétence fondamentale.
4- Le Rattachement de l'auditeur
Lors de ses missions, l’auditeur travaille souvent en équipe
L’Auditeur interne, qui est salarié de l’entreprise et qui œuvre sous l’autorité du dirigeant
de la société, est directement rattaché à la direction générale.
Dans le cas d’un auditeur externe, faisant partie d’un cabinet d’audit et intervenant dans le
cadre de missions ponctuelles au sein de l’entreprise, seule la hiérarchie propre au cabinet
peut définir sa position
5- Les Contraintes de l'auditeur
La formation de l'auditeur interne tourne autour des études financières et comptables, et
s'éloigne des autres domaines opérationnels et techniques, ce qui limite les
connaissances de l'auditeur interne et s'oppose à l'identification des risques encourus par
l'entreprise en toute efficacité
L'insuffisance des moyens matériels accordés par la Direction générale à l'audit interne y
compris la formation continue des auditeurs
L'auditeur interne est souvent considéré comme « un inspecteur » ou encore « un
chasseur de fraude », c'est une conception non sympathique d'audit du point de vue de
l'audité

6- Les Techniques et outils utilisés par les auditeurs


 Une bonne maîtrise des outils informatiques
 Une connaissance de SAP : SAP est classé numéro 1 dans le marché des ERP «
Systems, Applications & Products in data processing »
 Une connaissance de base en MEGA PROCESS
 Des connaissances requises en logiciel comptable : SAGE SAARI
 Avoir de bonnes capacités rédactionnelles, et un très bon niveau en français à l’écrit
comme à l’oral ainsi qu’une bonne maîtrise de l’anglais

Conclusion
Un auditeur peut alors être définit comme une personne professionnelle métrisant les
démarches, méthodes, techniques et outils nécessaires à la conduite de sa mission.
Compétente, ayant une connaissance suffisante de l’activité qui fait objet de son examen,
et des connaissances multiples dans le domaine de la gestion : droit, finance, comptabilité,
fiscalité. Et Indépendante tant à l'égard de l'émetteur de l'information qu'à l'égard des
récepteurs.

Vous aimerez peut-être aussi