Vous êtes sur la page 1sur 6

Divisibilité Dans Z 4ème Mathématiques

4
Exercice 1

17
1) Soit 𝑛 et 𝑎 deux entiers naturels non nuls tels que 𝑎 divise 21𝑛 + 3 et 𝑎 divise 14𝑛 + 9.
Montrer que 𝑎 divise 21.
2) En déduire les valeurs de 𝑎.

0
Exercice 2

30
Résoudre dans ℤ les congruences suivantes : 3𝑥 ≡ 6 (𝑚𝑜𝑑 7) 𝑥 2 + 2𝑥 − 1 ≡ 2 (𝑚𝑜𝑑 4)
2𝑥 2 − 3𝑥 + 4 ≡ 3 (𝑚𝑜𝑑 6) −2𝑥 2 + 3𝑥 − 1 ≡ 0 (𝑚𝑜𝑑 5).
Exercice 3
Montrer que pour tout 𝑛 ∈ ℕ∗ on a :

58
32𝑛+1 + 2𝑛+2 est divisible par 7 et que 32𝑛 + 26𝑛−5 est divisible par 11.
Exercice 4
Répondre par « Vrai » ou « Faux » tout en justifiant la réponse.
e/
1) L’équation : 35𝑥 ≡ 9 (𝑚𝑜𝑑 42) admet au moins une solution.
.m
2) Si 𝑝 est premier et si 𝑝 > 3 alors 𝑝2 ≡ 1 (𝑚𝑜𝑑 4).
3) 𝑥 2 ≡ 1 (𝑚𝑜𝑑 5) si et seulement si 𝑥 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 5) ou 𝑥 ≡ 4(𝑚𝑜𝑑 5).
oli

Exercice 5
1) Une ou plusieurs réponse sont correctes. Donner la ou les réponses correctes.
.ko

1219 ≡ 𝑥 (𝑚𝑜𝑑 11) tel que −11 < 𝑥 < 11 alors :


a) 𝑥 = −9 b) 𝑥 = −2 c) 𝑥 = 0 d) 𝑥 = 9
es

2) Répondre par « Vrai » ou « Faux »


a) 1458 ≡ 13 (𝑚𝑜𝑑 17) b) 1458 ≡ −21 (𝑚𝑜𝑑 17)
qu

c) 1458 ≡ 1450 (𝑚𝑜𝑑 17) d) 1458 ≡ 1424 (𝑚𝑜𝑑 17).


Exercice 6
ati

1) Montrer que 212 ≡ 1 (𝑚𝑜𝑑 13) et que 36 ≡ 1 (𝑚𝑜𝑑 13)


2) En déduire que 270 + 370 ≡ 0 (𝑚𝑜𝑑 13).
em

3) a) Montrer que 212 ≡ 1 (𝑚𝑜𝑑 5).


b) Montrer que 212 ≡ 1 (𝑚𝑜𝑑 65).
ath

Exercice 7
1) Déterminer tout les entiers 𝑛 tel que 3𝑛 ≡ 5(𝑚𝑜𝑑 7)
2) Soit dans ℤ × ℤ l’équation (𝐸 ) ∶ 8𝑥 − 3𝑦 = 7.
/m

a) Vérifier que (2 , 3) est une solution de (𝐸 ).


b) Déterminer alors toutes les solutions (𝑥 , 𝑦) de l’équation (𝐸 ).
p:/

3) On pose 𝑑 = 𝑥 ˄ 𝑦 où (𝑥 , 𝑦) est solution de l’équation (𝐸 ).


a) Déterminer toutes les valeurs de 𝑑.
htt

Kooli Mohamed Hechmi http://mathematiques.kooli.me/ 1


b) Déterminer tous les couples (𝑥 , 𝑦) solutions de (𝐸 ) tel que 𝑥 ˄ 𝑦 = 7.
c) Déterminer tous les entiers naturels 𝑎 et 𝑏 tel que 8𝑎 − 3𝑏 = 7 et 𝑎 ˅ 𝑏 = 453.
Exercice 8

4
Soit 𝑛 un entier naturel.

17
1) Déterminer pour tout entier 𝑛 de {0 , 1 , 2, 3, 4} le reste modulo 10 de 7𝑛 .
2) Soit 𝑆 un entier naturel tel que : 𝑆 = 1 + 7 + 72 + ⋯ + 7400 .
Déterminer le chiffre des unités de 𝑆

0
Exercice 9

30
Soit 𝑛 un entier naturel, on considère les entiers 𝑝 = 𝑛 + 5 et 𝑞 = 2𝑛 + 3 et on note 𝑑 = 𝑃𝐺𝐶𝐷(𝑝, 𝑞).
1) a) Calculer 2𝑝 − 𝑞. En déduire les valeurs possibles de 𝑑.
b) Montrer que si 𝑝 est un multiple de 7 alors 𝑞 est un multiple de 7.

58
c) Montrer que 𝑝 est un multiple de 7 si et seulement si 𝑛 ≡ 2(𝑚𝑜𝑑 7).
2) Montrer que 𝑑 = 7 si et seulement si 𝑛 ≡ 2(𝑚𝑜𝑑 7).
3) Déterminer 𝑑 dans chacun des cas suivants : e/
a) 𝑛 = 62020 + 72021
b) 𝑛 = 62020 + 82021
.m

Exercice 10
oli

1) Soient 𝑎 et 𝑏 deux entiers naturels non nuls tels que 𝑃𝐺𝐶𝐷(𝑎 + 𝑏 , 𝑎𝑏) = 𝑝, où 𝑝 est un nombre premier.
a) Démontrer que 𝑝 divise 𝑎2 . ( On remarquera que 𝑎2 = 𝑎(𝑎 + 𝑏) − 𝑎𝑏 ).
.ko

b) En Déduire que 𝑝 divise 𝑎. On constate donc, de même, que 𝑝 divise 𝑏.


b) Démontrer que 𝑎 ˄ 𝑏 = 𝑝
2) On désigne par 𝑎 et 𝑏 deux entiers naturels tels que 𝑎 ≤ 𝑏.
es

𝑎˄𝑏=5
a) Résoudre le système (𝑆) ∶ {
𝑎 ˅ 𝑏 = 170
qu

(𝑎 + 𝑏) ˄ (𝑎𝑏) = 5
b) En déduire les solutions du système (𝑆′) ∶ {
𝑎 ˅ 𝑏 = 170
ati

Exercice 11
Répondre par Vrai ou Faux en justifiant la réponse.
1) Pour tout entier naturel 𝑛 non nul, 𝑛 et 2𝑛 + 1 sont premiers entre eux.
em

2) Soit x un entier relatif, 𝑥 2 + 𝑥 + 3 ≡ 0 (𝑚𝑜𝑑 5) si et seulement si 𝑥 ≡ 1 (𝑚𝑜𝑑 5).


3) Soit 𝐴 un entier dont l’écriture en base 10 est 𝑎𝑏𝑎7. Si 𝐴 est divisible par 7 alors 𝑎 + 𝑏 est divisible par 7.
ath

4) Pour tout entier naturel n, 3 divise le nombre 22𝑛 − 1.


Exercice 12
/m

Pour tout entier naturel n supérieur ou égal à 5, on considère les nombres:


a = n3 - n2 - 12n et b = 2n2 - 7n - 4.
p:/

1) Montrer, après factorisation, que a et b sont des entiers naturels divisibles par n - 4.
2) On pose 𝛼 = 2𝑛 + 1 et 𝛽 = 𝑛 + 3. On note 𝑑 le PGCD de α et β.
a) Établir une relation entre α et β indépendante de n.
htt

Kooli Mohamed Hechmi http://mathematiques.kooli.me/ 2


b) Démontrer que d est un diviseur de 5.
c) Démontrer que les nombres 𝛼 et 𝛽 sont multiples de 5 si et seulement si n - 2 est multiple de 5.
3) Montrer que 2n + 1 et n sont premiers entre eux.

4
4) a) Déterminer, suivant les valeurs de n et en fonction de n, le PGCD de a et b.

17
b) Vérifier les résultats obtenus dans les cas particuliers 𝑛 = 11 et 𝑛 = 12.
Exercice 13
Soit 𝑛 un entier naturel supérieur ou égale à 2.

0
1) a) Montrer que 𝑛 et 2𝑛 + 1 sont premier entre eux.

30
b) En déduire que : si 𝑑 est un diviseur de 2𝑛 + 1 alors 𝑛 et 𝑑 sont premier entre eux.
2) On pose 𝛼 = 𝑛 + 3 ; 𝛽 = 2𝑛 + 1 et 𝑑1 = 𝛼 ˄ 𝛽.
a) Calculer 2𝛼 − 𝛽, en déduire les valeurs possibles de 𝑑1 .

58
b) Démontrer que 𝛼 et 𝛽 sont multiples de 5 ssi (𝑛 − 2) est un multiple de 5.
3) On considère les entiers naturels 𝑎 et 𝑏 définies par :
𝑎 = 𝑛3 + 2𝑛2 − 3𝑛 et e/ 𝑏 = 2𝑛2 − 𝑛 − 1
Factoriser 𝑎 et 𝑏, en déduire que 𝑎 et 𝑏 sont divisibles par (𝑛 − 1).
4) On pose 𝑑2 = 𝑛(𝑛 + 3)˄ (2𝑛 + 1) et 𝛿 = 𝑎 ˄ 𝑏
.m

a) Montrer que 𝑑1 = 𝑑2 (on pourra montrer que 𝑑1 divise 𝑑2 et 𝑑2 divise 𝑑1 ).


oli

b) En déduire 𝛿 en fonction de 𝑑1 et 𝑛.
c) Application : Déterminer 𝛿 pour 𝑛 = 2002. Déterminer 𝛿 pour 𝑛 = 2010.
.ko

Exercice 14
Soit la suite (𝑈𝑛 ) définie sur ℕ par 𝑈0 = 1 et ∀𝑛 ∈ ℕ : 𝑈𝑛+1 = 7𝑈𝑛 + 8
1) Montrer par récurrence que ∀𝑛 ∈ ℕ on a : 3𝑈𝑛 = 7𝑛+1 − 4
es

2) On pose ∀𝑛 ∈ ℕ : 𝑆𝑛 = 1 + 7 + 72 + ⋯ 7𝑛 et 𝑆′𝑛 = 𝑈0 + 𝑈1 + 𝑈2 + ⋯ 𝑈𝑛
a) Exprimer 𝑆𝑛 en fonction de 𝑛 puis trouver une relation entre 𝑆𝑛 et 𝑆′𝑛
qu

b) En déduire que ∀𝑛 ∈ ℕ on a : 18 × 𝑆′𝑛 = 7𝑛+2 − 24𝑛 − 31


3) a) Déterminer suivant les valeurs de l’entier naturel 𝑛, les restes modulo 5 de 7𝑛 .
ati

b) Déterminer les valeurs de l’entier naturel 𝑛 pour que 𝑆′𝑛 soit divisible par 5.
em

Exercice 15
On considère les deux suites d’entiers naturels (𝑥𝑛 ) et (𝑦𝑛 ), définies sur ℕ par :
𝑥 =5 𝑦 =1
{ 0 et { 0
ath

𝑥𝑛+1 = 3𝑥𝑛 − 2 𝑦𝑛+1 = 3𝑦𝑛 + 8


1) On définie la suite (𝑈𝑛 ), par 𝑈𝑛 = 𝑥𝑛 − 1 pour tout 𝑛 ∈ ℕ.
a) Montrer que la suite (𝑈𝑛 ) est une suite géométrique dont on précisera le premier terme et la raison.
/m

b) En déduire que pour tout entier naturel 𝑛, on a : 𝑥𝑛 = 4 × 3𝑛 + 1.


2) a) Montrer que 𝑃𝐺𝐶𝐷(𝑥𝑛 , 𝑥𝑛+1 ) divise 2.
p:/

b) En déduire que 𝑃𝐺𝐶𝐷(𝑥𝑛 , 𝑥𝑛+1 ) = 1.


3) a) Montrer par récurrence, que pour tout entier naturel 𝑛, 5𝑥𝑛 − 4𝑦𝑛 = 21.
htt

Kooli Mohamed Hechmi http://mathematiques.kooli.me/ 3


b) En déduire l’expression de 𝑦𝑛 en fonction de 𝑛.
c) Déterminer les valeurs possibles du 𝑃𝐺𝐶𝐷 (𝑥𝑛 , 𝑦𝑛 ).
4) a) Donner, selon les valeurs de l’entier naturel 𝑛, le reste de la division euclidienne de 3𝑛 par 7.

4
b) Montrer que si 𝑛 ≡ 5(𝑚𝑜𝑑 6) alors 𝑃𝐺𝐶𝐷 (𝑥𝑛 , 𝑦𝑛 ) = 7.

17
c) Déterminer 𝑃𝐺𝐶𝐷(𝑥2018 , 𝑦2018 ).
Exercice 16
On pose 𝑎 = 72009 + 72010 + 72011 .

0
1) Soit 𝑛 un entier naturel. Discuter suivant les valeurs de 𝑛 le reste de 7𝑛 modulo 100.

30
2) En déduire qu’il existe un entier naturel 𝑘 tel que 𝑎 = 100𝑘 − 1.
3) a) En utilisant la formule du binôme, montrer que 𝑎100 ≡ 1 (𝑚𝑜𝑑 1002 ).
b) Déterminer les quatre derniers chiffres 𝑎100 .

58
Exercice 17
1) Démontrer les propositions suivantes :
a) 2340 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 11) e/
b) Pour tout entier naturel 𝑛 ; 9 divise 73𝑛 − 1.
c) Pour tout entier naturel 𝑛 ; 44𝑛+2 − 3𝑛+3 est divisible par 11.
.m

2) a) Donner suivant les valeurs de 𝑛 les restes de la division euclidienne de 2𝑛 par 7.


oli

b) En déduire que si 𝑛 est un multiple de 3 alors 2𝑛+2 + 2𝑛+1 + 1 est divisible par 7.
Exercice 18
.ko

1) Montrer que ∀𝑛 ∈ ℕ on a : 4𝑛 − 1 ≡ 0 (𝑚𝑜𝑑 3).


2) Montrer que 428 − 1 ≡ 0 (𝑚𝑜𝑑 29).
3) Montrer que ∀𝑛 ∈ ℕ on a : 44𝑛 − 1 ≡ 0 (𝑚𝑜𝑑 17).
es

4) Déterminer les entiers naturels 𝑛 tel que 4𝑛 − 1 ≡ 0 (𝑚𝑜𝑑 5).


5) En déduire de ce qui précède quatre diviseurs premiers de 428 − 1.
qu

Exercice 19
Pour tout 𝑛 de ℕ∗ , on pose 𝑆𝑛 = 1 + 31 + 312 + ⋯ + 31𝑛−1 .
ati

1) a) Montrer que : 𝑆2013 − 31 × 𝑆2012 = 1.


em

b) En déduire que 31 et 𝑆2013 sont premiers entre eux.


2) Montrer que Pour tout 𝑛 de ℕ∗ on a : 30 × 𝑆𝑛 = 31𝑛 − 1.
3) a) Montrer que 312013 ≡ 1 (𝑚𝑜𝑑 𝑆2013 ).
ath

b) Résoudre dans ℤ la congruence : 31𝑥 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 𝑆2013 )


4) Par la suite on admet que 2011 est premier.
/m

a) Montrer que si 𝑛 est premier et 𝑛 ≥ 7 alors 𝑛 divise 𝑆𝑛 − 1.


b) Déterminer le reste modulo 2011 du nombre 𝑆2013 .
p:/

Exercice 20
1) a) Déterminer selon les valeurs de l’entier naturel 𝑛, le reste de la division euclidienne de 2𝑛 + 3𝑛 par 5.
htt

b) En déduire que pour tout entier naturel 𝑞, 24𝑞 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 5) et que 34𝑞 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 5).
Kooli Mohamed Hechmi http://mathematiques.kooli.me/ 4
2) Pour tout entier naturel 𝑘 ≥ 1, notons par 𝑟 le reste de la division euclidienne de 𝑘 par 4.
a) Quelles sont les valeurs possible de 𝑟 ?
b) Donner, selon la valeur de 𝑟, le reste de la division euclidienne de 2𝑘 + 3𝑘 par 5.

4
3) a) Soient , 𝛼 et 𝛽 trois entiers tel que 𝛼 et 𝛽 sont premiers entre eux.

17
𝑝 ≡ 0(𝑚𝑜𝑑 𝛼 )
Montrer que si { alors 𝑝 ≡ 0(𝑚𝑜𝑑 𝛼𝛽 )
𝑝 ≡ 0(𝑚𝑜𝑑 𝛽 )
b) Vérifier que pour tout entier naturel 𝑘 ≥ 1, 2𝑘 + 3𝑘 est impair.

0
c) Donner, suivant les valeurs de 𝑘, le chiffre des unités de 2𝑘 + 3𝑘 .

30
4) Quel est le chiffre des unités de 22021 + 32021 .
Exercice 21
Soit 𝑛 un entier naturel

58
1) Déterminer pour tout entier 𝑛 de {0 , 1 , 2,… , 6} le reste modulo 7 de 3𝑛 .
2) Montrer que 3𝑛+6 − 3𝑛 est divisible par 7.
3) a) Calculer le reste modulo 7 de 31000 .
b) Quelle est le chiffre des unités de 31000 ?
e/
4) Montrer que 3𝑛 n’est pas divisible par 7.
.m
5) On pose pour tout 𝑛 ≥ 2 ; 𝑈𝑛 = 1 + 3 + 32 + ⋯ + 3𝑛−1 .
a) Montrer que 𝑈𝑛 est divisible par 7 est équivaut à 3𝑛 − 1 est divisible par 7.
oli

b) En déduire les valeurs de 𝑛 pour que 𝑈𝑛 soit divisible par 7.


Exercice 22
.ko

1) Soit 𝑎 un entier tel que 𝑎 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 24 ) et 𝑎 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 54 ). Montrer que 𝑎 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 104 ).
2) Soit 𝑏 = (9217)4 . Montrer que 𝑏 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 5) et 𝑏 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 24 ).
es

𝑛
3) Pour tout entier naturel 𝑛, on pose 𝑏𝑛 = 𝑏5 − 1.
a) Montrer que pour tout entier naturel 𝑛, 𝑏𝑛+1 = (𝑏𝑛 + 1)5 − 1.
qu

b) En déduire que pour tout entier naturel 𝑛, 𝑏𝑛+1 = 𝑏𝑛 5 + 5𝑏𝑛 4 + 10𝑏𝑛 3 + 10𝑏𝑛 2 + 5𝑏𝑛 .
4) a) Montrer que si 5𝑛+1 divise 𝑏𝑛 alors 5𝑛+2 divise 𝑏𝑛 5 .
ati

b) Montrer par récurrence, que pour tout entier naturel 𝑛, 𝑏𝑛 ≡ 0(𝑚𝑜𝑑 5𝑛+1 ).
5) a) Montrer que (9217)500 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 625).
em

b) Montrer que (9217)500 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 1000).


c) Trouver un entier dont le cube est congru à 9217 modulo 1000.
ath

Exercice 23
Soit la suite 𝑈 d’entiers naturels définie sur ℕ par : 𝑈0 = 14 et ∀𝑛 ∈ ℕ, 𝑈𝑛+1 = 5𝑈𝑛 − 6.
/m

1) a) Calculer 𝑈1 , 𝑈2 , 𝑈3 et 𝑈4 .
b) Que peut-on conjecturer ?
p:/

2) a) Montrer que : ∀𝑛 ∈ ℕ on a : 𝑈𝑛+2 ≡ 𝑈𝑛 (𝑚𝑜𝑑 4).


b) En déduire que : ∀𝑘 ∈ ℕ on a : 𝑈2𝑘 ≡ 2 (𝑚𝑜𝑑 4) et 𝑈2𝑘+1 ≡ 0 (𝑚𝑜𝑑 4).
htt

3) a) Montrer que : ∀𝑛 ∈ ℕ on a : 2𝑈𝑛 = 5𝑛+2 + 3


Kooli Mohamed Hechmi http://mathematiques.kooli.me/ 5
b) En déduire que : ∀𝑛 ∈ ℕ on a : 2𝑈𝑛 ≡ 28 (𝑚𝑜𝑑 100).
4) Déterminer les deux derniers chiffres de l’écriture décimale de 𝑈𝑛 suivant les valeurs de 𝑛.
5) Montrer que le 𝑃𝐺𝐶𝐷 de deux termes consécutifs de 𝑈 est constant, préciser sa valeur.

4
Exercice 24

17
On admet que 1979 est premier
1) Résoudre dans ℤ l’équation : 2𝑥 ≡ 1 (𝑚𝑜𝑑 1979).
2) On considère l’équation (𝐸) : 𝑥 2 − 𝑥 + 494 ≡ 0 (𝑚𝑜𝑑 1979).

0
a) Soit 𝑥 une solution de l’équation (𝐸) dans ℤ.

30
Déterminer le reste de la division euclidienne de (𝑥 − 990)2 par 1979.
b) En déduire les solutions de l’équation (𝐸) dans ℤ.
Exercice 25

58
Le but de l’exercice est de montrer qu’il existe un entier naturel 𝑛 dont l’écriture décimale du cube ce
termine par : 2009 c'est-à-dire que n3 ≡ 2009 (mod 10000).
1) Déterminer le reste de la division euclidienne de 20092 par 16.
e/
2) En déduire que 20098001 ≡ 2009 (𝑚𝑜𝑑 16).
.m
3) On considère la suite (Un ) définie sur ℕ par :
𝑈0 = 20092 − 1 et ∀𝑛 ∈ ℕ ; 𝑈𝑛+1 = (𝑈𝑛 + 1)5 − 1
oli

a) Montrer que 𝑈0 est divisible par 5.


b) Montrer que ∀𝑛 ∈ ℕ , 𝑈𝑛+1 = 𝑈𝑛 [𝑈𝑛4 + 5(𝑈𝑛3 + 2𝑈𝑛2 + 2𝑈𝑛 + 1)].
.ko

c) Montrer par récurrence que ∀𝑛 ∈ ℕ , 𝑈𝑛 est divisible par 5𝑛+1 .


4) a) Vérifier que 𝑈3 = 2009250 − 1 puis en déduire que 2009250 ≡ 1 (𝑚𝑜𝑑 625).
b) Montrer alors que 20098001 ≡ 2009 (𝑚𝑜𝑑 625).
es

5) a) En utilisant le théorème de Gauss et les résultats établis dans les questions précédentes, montrer que
qu

20098001 − 2009 ≡ 0 (𝑚𝑜𝑑 10000).


b) Déterminer alors un entier naturel dont l’écriture décimale du cube se termine par 2009
ati

Exercice 26
1) Soit 𝑎 un entier tel que 𝑎 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 10).
em

a) Montrer que 𝑎9 + 𝑎8 + ⋯ + 𝑎 + 1 ≡ 0(𝑚𝑜𝑑 10).


b) En déduire que 𝑎10 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 102 ). ( On pourra utiliser l’égalité 𝑎10 − 1 = (𝑎 − 1)(𝑎9 + 𝑎8 + ⋯ + 𝑎 + 1) ).
2) Soit 𝑏 un entier.
ath

a) Déterminer les restes possibles de 𝑏4 dans la division euclidienne par 10.


b) En déduire que 𝑏4 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 10) si et seulement si 𝑏 est premier avec 10.
/m

3) Soit 𝑏 un entier premier avec 10.


a) Montrer que 𝑏40 ≡ 1(𝑚𝑜𝑑 102 )
p:/

b) Déterminer les deux derniers chiffres de 6742 .


htt

Kooli Mohamed Hechmi http://mathematiques.kooli.me/ 6

Vous aimerez peut-être aussi