Vous êtes sur la page 1sur 10

1

DÉRIVATION
Rappels du cours de 1ère en vidéo : https://youtu.be/uMSNllPBFhQ

I. Rappels

Vidéos
https://www.youtube.com/playlist?list=PLVUDmbpupCaoY7qihLa2dHc9-rBgVrgWJ

1) Fonction dérivable

Définition : On dit que la fonction f est dérivable en a s'il existe un nombre réel L, tel
𝑓(𝑎+ℎ,−𝑓(𝑎)
que : lim ℎ
= L.
$→&
L est appelé le nombre dérivé de f en a.

2) Tangente à une courbe

Soit une fonction f définie sur un intervalle I et dérivable en un nombre réel a


appartenant à I.
L est le nombre dérivé de f en a.
A est un point d'abscisse a appartenant à la courbe représentative 𝐶2 de f.

Définition : La tangente à la courbe 𝐶2 au point A est la droite passant par A de


coefficient directeur le nombre dérivé L.

Propriété : Une équation de la tangente à la courbe 𝐶2 en A est :


𝑦 = 𝑓′(𝑎)(𝑥 − 𝑎) + 𝑓(𝑎).

Exemple :
On considère la fonction trinôme f définie sur ℝ par 𝑓(𝑥) = 𝑥 8 + 3𝑥 − 1.
On veut déterminer une équation de la tangente à la courbe représentative de f au
point A de la courbe d'abscisse 2.

Yvan Monka – Académie de Strasbourg – www.maths-et-tiques.fr



2

𝑓 ; (𝑥) = 2𝑥 + 3 donc 𝑓 ; (2) = 2 × 2 + 3 = 7


Or, 𝑓(2) = 28 + 3 × 2 − 1 = 9
Donc son équation est de la forme : 𝑦 = 𝑓′(2)(𝑥 − 2) + 𝑓(2), soit :
𝑦 = 7(𝑥 − 2) + 9 soit encore 𝑦 = 7𝑥 − 5
Une équation de tangente à la courbe représentative de f au point A de la courbe
d'abscisse 2 est 𝑦 = 7𝑥 − 5.

3) Formules de dérivation des fonctions usuelles :

Fonction f Ensemble de Dérivée f ' Ensemble de


définition de f définition de f '
𝑓(𝑥) = 𝑎, 𝑎 ∈ ℝ ℝ 𝑓′(𝑥) = 0 ℝ
𝑓(𝑥) = 𝑎𝑥, 𝑎 ∈ ℝ ℝ 𝑓′(𝑥) = 𝑎 ℝ
𝑓(𝑥) = 𝑥 8 ℝ 𝑓′(𝑥) = 2𝑥 ℝ
𝑓(𝑥) = 𝑥 C
ℝ 𝑓′(𝑥) = 𝑛𝑥 CFG ℝ
𝑛 ≥ 1 entier
G G
𝑓(𝑥) = ℝ\{0} 𝑓 ; (𝑥) = − ℝ\{0}
H HI
G
𝑓(𝑥) = J 𝑛
H ℝ\{0} 𝑓′(𝑥) = − ℝ\{0}
𝑥𝑛+1
𝑛 ≥ 1 entier
G
𝑓(𝑥) = √𝑥 [0 ; +∞[ 𝑓′(𝑥) = ]0 ; +∞[
8√H
𝑓(𝑥) = 𝑒 H ℝ 𝑓′(𝑥) = 𝑒 H ℝ
𝑓(𝑥) = 𝑒 QH , 𝑘 ∈ ℝ ℝ 𝑓′(𝑥) = 𝑘𝑒 QH ℝ

Exemples :
a) Soit la fonction f définie sur ℝ par 𝑓(𝑥) = 𝑒 TH alors f est dérivable sur ℝ et on a
pour tout x de ℝ, 𝑓′(𝑥) = 6𝑒 TH .
G
b) Soit la fonction f définie sur ℝ\{0} par 𝑓(𝑥) = V alors f est dérivable sur ]−∞ ; 0[
H
5
et sur ]0 ; +∞[ et on a pour tout x de ℝ\{0}, 𝑓′(𝑥) = − 6.
𝑥

4) Formules d'opération sur les fonctions dérivées :

u et v sont deux fonctions dérivables sur un intervalle I.


𝑢 + 𝑣 est dérivable sur I (𝑢 + 𝑣)′ = 𝑢′ + 𝑣′
𝑘𝑢 est dérivable sur I, où k est une constante (𝑘𝑢)′ = 𝑘𝑢′
𝑢𝑣 est dérivable sur I (𝑢𝑣)′ = 𝑢′𝑣 + 𝑢𝑣′
G G ; Y\
Y
est dérivable sur I, où 𝑢 ne s'annule pas sur I Z [ =− I
Y Y
Y Y ; Y ]FY] \
\
est dérivable sur I, où 𝑣 ne s'annule pas sur I Z [=
] ] ]I

Yvan Monka – Académie de Strasbourg – www.maths-et-tiques.fr



3

Exemples :

a) 𝑓(𝑥) = (2𝑥 8 − 5𝑥)(3𝑥 − 2)


𝑓(𝑥) = 𝑢(𝑥)𝑣(𝑥) avec 𝑢(𝑥) = 2𝑥 8 − 5𝑥 → 𝑢; (𝑥) = 4𝑥 − 5
𝑣(𝑥) = 3𝑥 − 2 → 𝑣′(𝑥) = 3

Donc : 𝑓′(𝑥) = 𝑢′(𝑥)𝑣(𝑥) + 𝑢(𝑥)𝑣′(𝑥) = (4𝑥 − 5)(3𝑥 − 2) + (2𝑥 8 − 5𝑥 ) × 3


= 12𝑥 8 − 8𝑥 − 15𝑥 + 10 + 6𝑥 8 − 15𝑥
= 18𝑥 8 − 38𝑥 + 10

THFa
b) 𝑔(𝑥) =
H b F8H I FG

𝑢(𝑥)
𝑔(𝑥) = 𝑣(𝑥) avec 𝑢(𝑥) = 6𝑥 − 5 → 𝑢; (𝑥) = 6
𝑣(𝑥) = 𝑥 c − 2𝑥 8 − 1 → 𝑣 ; (𝑥) = 3𝑥 8 − 4𝑥

Y\ (H)](H)FY(H)] \ (H)
Donc : 𝑔′(𝑥) =
](H)I
T(H b F8H I FG)F(THFa)(cH I FdH)
=
(H b F8H I FG)I
TH b FG8H I FTFGeH b f8dH I fGaH I F8&H
=
(H b F8H I FG)I
FG8H b f8gH I F8&HFT
=
(H b F8H I FG)I

5) Application à l'étude des variations d'une fonction

Théorème : Soit une fonction f définie et dérivable sur un intervalle I.


- Si 𝑓′(𝑥) ≤ 0, alors f est décroissante sur I.
- Si 𝑓′(𝑥) ≥ 0, alors f est croissante sur I.
- Admis -

Exemple :
Soit la fonction f définie sur ℝ par 𝑓(𝑥) = 𝑥 8 − 4𝑥.

Pour tout x réel, on a : 𝑓′(𝑥) = 2𝑥 − 4.


Résolvons l'équation : 𝑓′(𝑥) ≤ 0
2𝑥 − 4 ≤ 0
2𝑥 ≤ 4
𝑥≤2

La fonction f est donc décroissante sur l'intervalle ]−∞ ; 2].

De même, on obtient que la fonction f est croissante sur l'intervalle [2 ; +∞[.


Yvan Monka – Académie de Strasbourg – www.maths-et-tiques.fr

4

II. Dérivées d’une fonction composée

1) Définition

Exemple :
Vidéo https://youtu.be/08HgDgD6XL8

On considère la fonction f définie par 𝑓(𝑥) = √𝑥 − 3


La fonction f est la composée de deux fonctions 𝑢 et 𝑣 telles que :
𝑢 𝑣
𝑓 ∶ 𝑥 ⟼ 𝑥 − 3 ⟼ √𝑥 − 3

Les fonctions 𝑢 et 𝑣 sont définies par : 𝑢(𝑥) = 𝑥 − 3 et 𝑣(𝑥) = √𝑥

On dit que la fonction f est la composée de 𝑢 par 𝑣 et on note :


𝑓(𝑥) = 𝑣 ∘ 𝑢 (𝑥) = 𝑣(𝑢(𝑥), = √𝑥 − 3

Définition : Soit une fonction 𝑢 définie sur un intervalle 𝐼 et prenant ses valeurs dans
un intervalle 𝐽. Soit une fonction 𝑣 définie sur un intervalle 𝐾 tel que 𝐽 ⊂ 𝐾.
On appelle fonction composée de 𝑢 par 𝑣 la fonction notée 𝑣 ∘ 𝑢 définie sur
l’intervalle 𝐼 par : 𝑣 ∘ 𝑢 (𝑥) = 𝑣(𝑢(𝑥),.

Méthode : Composer deux fonctions

Vidéo https://youtu.be/sZ2zqEz4hug
G
1) On considère les fonctions 𝑢 et 𝑣 définies par : 𝑢(𝑥) = et 𝑣(𝑥) = √𝑥.
H
Exprimer les fonctions 𝑣 ∘ 𝑢 et 𝑢 ∘ 𝑣 en fonction de x.
H
2) Même question avec 𝑢(𝑥) = 𝑥 8 + 𝑥 et 𝑣(𝑥) = .
HfG

G
1) On a : 𝑢(𝑥) = et 𝑣(𝑥) = √𝑥
H
1
𝑣 ∘ 𝑢(𝑥) = 𝑣(𝑢(𝑥), = q
𝑥
G
𝑢 ∘ 𝑣(𝑥) = 𝑢(𝑣(𝑥), =
√H

H
2) On a : 𝑢(𝑥) = 𝑥 8 + 𝑥 et 𝑣(𝑥) =
HfG
𝑥 8 + 𝑥
𝑣 ∘ 𝑢(𝑥) = 𝑣(𝑢(𝑥), =
𝑥 8 + 𝑥 + 1
𝑥 8 𝑥
𝑢 ∘ 𝑣(𝑥) = 𝑢(𝑣(𝑥), = Z𝑥+1[ + 𝑥+1

Yvan Monka – Académie de Strasbourg – www.maths-et-tiques.fr



5

2) Formule de dérivation d’une fonction composée

Propriété : Soit une fonction 𝑢 définie et dérivable sur un intervalle 𝐼 et prenant ses
valeurs dans un intervalle 𝐽.
Soit une fonction 𝑣 définie et dérivable sur un intervalle 𝐾 tel que 𝐽 ⊂ 𝐾.
La fonction 𝑓 = 𝑣 ∘ 𝑢 est dérivable sur l'intervalle 𝐼 et on a : 𝑓′(𝑥) = 𝑣′(𝑢(𝑥), × 𝑢′(𝑥)
ou encore 𝑓′ = 𝑣′ ∘ 𝑢 × 𝑢′
Admis

Méthode : Déterminer la dérivée d’une fonction composée (cas général)


Vidéo https://youtu.be/lwcFgnbs0Ew
I fG
Déterminer la dérivée de la fonction f définie sur ℝ par 𝑓(𝑥) = 𝑒 H .

On considère les fonctions 𝑢 et 𝑣 définies par : 𝑢(𝑥) = 𝑥 8 + 1 et 𝑣(𝑥) = 𝑒 H


I fG
Alors : 𝑓(𝑥) = 𝑒 H = 𝑣(𝑢(𝑥),

On a : 𝑢′(𝑥) = 2𝑥 et 𝑣′(𝑥) = 𝑒 H
Donc : 𝑓′(𝑥) = 𝑣 ; (𝑢(𝑥), × 𝑢′(𝑥)
I fG
= 𝑒 H × 2𝑥
H I fG
= 2𝑥𝑒

3) Cas particuliers de fonctions composées

Ensemble de
Fonction Dérivée
définition
𝑢;
√𝑢 𝑢(𝑥) > 0
2√𝑢
Si 𝑛 < 0,
𝑢C avec 𝑛 ∈ ℤ∗ 𝑛𝑢′𝑢CFG
𝑢(𝑥) ≠ 0
𝑒Y ℝ 𝑢′𝑒 Y

Démonstrations :
- w𝑢(𝑥) = 𝑣 ∘ 𝑢(𝑥) avec 𝑣(𝑥) = √𝑥
; G G
Donc (w𝑢(𝑥), = 𝑣′(𝑢(𝑥), × 𝑢′(𝑥) = × 𝑢′(𝑥), car 𝑣′(𝑥) =
8wY(H) 8√H
; 𝑢′(𝑥)
Soit (w𝑢(𝑥), =
2x𝑢(𝑥)
- (𝑢(𝑥))C = 𝑣 ∘ 𝑢(𝑥) avec 𝑣(𝑥) = 𝑥 C
CFG
Donc ((𝑢(𝑥))C ); = 𝑣′(𝑢(𝑥), × 𝑢′(𝑥) = 𝑛(𝑢(𝑥), × 𝑢′(𝑥), car 𝑣′(𝑥) = 𝑛𝑥 CFG
CFG
Soit ((𝑢(𝑥))C ); = 𝑛𝑢′(𝑥)(𝑢(𝑥),
- Démonstration analogue pour « 𝑒 Y ».

Yvan Monka – Académie de Strasbourg – www.maths-et-tiques.fr



6

Méthode : Déterminer la dérivée de fonctions composées (cas particuliers)


Vidéo https://youtu.be/kE32Ek8BXvs
Vidéo https://youtu.be/5G4Aa8gKH_o

Déterminer la dérivée des fonctions définies par :


y
a) 𝑓(𝑥) = √3𝑥 8 + 4𝑥 − 1 b) 𝑔(𝑥) = (2𝑥 8 + 3𝑥 − 3)d c) ℎ(𝑥) = 2𝑒 z

a) On pose : 𝑓(𝑥) = w𝑢(𝑥) avec 𝑢(𝑥) = 3𝑥 8 + 4𝑥 − 1 ® 𝑢′(𝑥) = 6𝑥 + 4


Y\ (H)
Donc : 𝑓′(𝑥) =
8wY(H)
THfd
=
8√cH I fdHFG
cHf8
=
√cH I fdHFG

b) On pose : 𝑔(𝑥) = (𝑢(𝑥))d avec 𝑢(𝑥) = 2𝑥 8 + 3𝑥 − 3 ® 𝑢′(𝑥) = 4𝑥 + 3


Donc : 𝑔′(𝑥) = 4𝑢′(𝑥)(𝑢(𝑥))c
= 4(4𝑥 + 3)(2𝑥 8 + 3𝑥 − 3)c

G G
c) On pose : ℎ(𝑥) = 2𝑒 Y(H) avec 𝑢(𝑥) = ® 𝑢; (𝑥) = −
H HI
Donc : ℎ′(𝑥) = 2𝑢′(𝑥)𝑒 Y(H)
1 y
= 2 × {− 8 | 𝑒 z
𝑥
2 y
= − 8 𝑒 z
𝑥

4) Étude d’une fonction composée

Méthode : Étudier une fonction composée (1)


Vidéo https://youtu.be/0MwFVTHZdpo
Vidéo https://youtu.be/j-pKLxjHNJw
Vidéo https://youtu.be/7c7HeV8cMvo ➞ difficile, pour experts
Vidéo https://youtu.be/95eLAWaSwwc
Vidéo https://youtu.be/a1Z29PuSQ64
Vidéo https://youtu.be/mM24gzGuWcA

8H
On considère la fonction f définie par 𝑓(𝑥) = x
cHfG
On note 𝐶 sa courbe représentative dans un repère.

1) Déterminer l'ensemble de définition de f.

Yvan Monka – Académie de Strasbourg – www.maths-et-tiques.fr



7

2) Étudier les limites de f aux bornes de son ensemble de définition et en déduire les
équations des asymptotes à la courbe 𝐶.
3) Étudier les variations de f.
4) Tracer les asymptotes à la courbe 𝐶 puis la courbe 𝐶.

1) La fonction racine carrée est définie sur [0 ; +∞[ donc la fonction f est définie
8H
pour ≥0
cHfG

On dresse le tableau de signe :

G
x −∞ – 0 +∞
c
2𝑥 – – O +
3𝑥 + 1 – O + +
2𝑥
+ – O +
3𝑥 + 1
G
Donc la fonction f est définie sur }−∞ ; − c~ ∪ [0 ; +∞[.

2) - Recherche des limites à l'infini :


La limite de la fonction rationnelle sous la racine est une forme indéterminée.
Levons l'indétermination :
8H 8H 8
= y =
cHfG HZc f [ c f y
z z
1 2 8
Or lim 3 + 𝑥 = 3 donc lim =
H→f€ H→f€ 3 + 1 c
𝑥
2𝑥 8
Et donc : lim 3𝑥+1 =
H→f€ c
2𝑥 8
On en déduit, comme limite de fonction composée, que lim x3𝑥+1 = x .
H→f€ c

2𝑥 8
On démontre de même que lim x3𝑥+1 = x .
H→F€ c
2
Ainsi, la droite d'équation 𝑦 = x3 est asymptote horizontale à la courbe 𝐶 en +∞ et
en −∞.

1
- Recherche de la limite en − 3 :
2 2𝑥
limy• 3𝑥 + 1 = 0F et limy• 2𝑥 = − 3 donc limy• 3𝑥+1 = +∞.
H→F H→F H→F
b b b

2𝑥
Donc, comme limite de fonction composée, on a : limy• x3𝑥+1 = + ∞.
H→F
b
2𝑥
En effet : lim √𝑋 = + ∞, en considérant que 𝑋 = 3𝑥+1.
‚→f€

Yvan Monka – Académie de Strasbourg – www.maths-et-tiques.fr



8

1
Ainsi la droite d'équation 𝑥 = − 3 est asymptote verticale à la courbe 𝐶.

2𝑥
3) On pose : 𝑢(𝑥) = 3𝑥+1

2(3𝑥+1,−3×2𝑥
𝑢′(𝑥) = 2
(3𝑥+1,
6𝑥+2−6𝑥
= 2
(3𝑥+1,
2
= 2
(3𝑥+1,

Donc :
2 1
2 2
𝑢′(𝑥) (3𝑥+1, (3𝑥+1,
𝑓′(𝑥) = = =
2w𝑢(𝑥) 2𝑥
2x3𝑥+1 x 2𝑥
3𝑥+1
Et donc 𝑓′(𝑥) > 0.
On dresse le tableau de variations :
1
x −∞ −3 0 +∞

𝑓′(𝑥) + ///////////////////////////// +
+∞ 8
𝑓(𝑥) /////////////////////////////
xc
8
xc
0

A noter : On met une double barre pour la dérivée en 0. En effet, si 𝑥 = 0, le


dénominateur de la dérivée s’annulerait. La fonction dérivée 𝑓′ n’est pas définie en 0.

5)

Yvan Monka – Académie de Strasbourg – www.maths-et-tiques.fr



9

Méthode : Étudier une fonction composée (2)


Vidéo https://youtu.be/I4HkvkpqjNw
Vidéo https://youtu.be/Vx0H1DV3Yqc
Vidéo https://youtu.be/2RIBQ1LiNYU
z
Soit 𝑓 la fonction définie sur ℝ par 𝑓(𝑥) = 𝑥𝑒 FI .
a) Étudier les limites de 𝑓 à l'infini.
b) Calculer la dérivée de la fonction 𝑓.
c) Dresser le tableau de variations de la fonction 𝑓.
d) Tracer la courbe représentative de la fonction 𝑓.

𝑥 z
a) - lim − 2 = +∞, donc comme limite d’une fonction composée : lim 𝑒 FI = +∞.
H→F€ H→F€
𝑥
En effet, lim 𝑒 = +∞ en posant 𝑋 = − 2.

‚→f€
Or, lim 𝑥 = −∞.
H→F€
z
Donc lim 𝑥 𝑒 FI = −∞, comme limite d’un produit.
H→F€

z
- lim 𝑒 FI = 0 et lim 𝑥 = +∞. Il s’agit d’une forme indéterminée du type « 0 × ∞ ».
H→f€ H→f€
Levons l’indétermination :
H
F
z 𝑥 8
𝑥𝑒 I = z =2 z
𝑒 I 𝑒I
z
„I
Par croissance comparée, on a : lim z = +∞.
H→f€ I
„… 𝑥
En effet, lim = +∞, en considérant que 𝑋 = 2.
‚→f€ ‚

Donc, lim I
z = 0, comme inverse de limite.
H→f€ „I
z

Et donc : lim 2 I
z =0
H→f€ „I
z
Soit : lim 𝑥 𝑒 FI = 0.
H→f€

b) On a :
z 1 z 𝑥 z
𝑓 ; (𝑥) = 𝑒 FI + 𝑥 × {− | 𝑒 FI = Z1 − [ 𝑒 FI
2 2
z ; z
G
En effet : Z𝑒 FI [ = Z− 8[ 𝑒 FI

z
𝑥
c) Comme 𝑒 FI > 0, 𝑓 ; (𝑥) est du signe de 1 − 2.
𝑓 ; est donc positive sur l'intervalle ]−∞ ; 2] et négative sur l'intervalle [2 ; +∞[.

On dresse le tableau de variations :

Yvan Monka – Académie de Strasbourg – www.maths-et-tiques.fr



10

x −∞ 2 +∞
; (𝑥)
𝑓 + 0 –
8

𝑓(𝑥)
−∞ 0
F
I
FG 2
En effet : 𝑓(2) = 2𝑒 I = 2𝑒 =𝑒

d)

Hors du cadre de la classe, aucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l'article L 122-5 du
code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation expresse de l'auteur.
www.maths-et-tiques.fr/index.php/mentions-legales

Yvan Monka – Académie de Strasbourg – www.maths-et-tiques.fr

Vous aimerez peut-être aussi