Vous êtes sur la page 1sur 10

Mini Projet RDM6

ENSAM CASABLANCA – ENCADRE PAR : M. A. ELHAOUZI

Réalisé par: MARTAB Rochdi


Sommaire

Sommaire .......................................................................................... 1

Introduction ....................................................................................... 2

Modélisation du portique ................................................................... 3

Résultat ............................................................................................. 7

La déformée : ................................................................................. 7

L’effort tranchant : ........................................................................... 7

Moment fléchissant : ....................................................................... 8

Détermination des valeurs maximales de T et Mf ............................ 8

La position de la section la plus dangereuse .................................. 8

Conclusion ........................................................................................ 9

1
Introduction

RDM 6 est un logiciel gratuit qui va nous permettre de faire comme son nom
l’indique de la Résistance Des Matériaux. Le logiciel est très simple d’utilisation.
Nous pouvons choisir le nombre de nœuds, le type de profilé, et pleins d’autres
options tels que l’affichage de l’effort tranchant, des moments.

L’objectif de ce mini projet est d’amené une étude d’un système statique qui
comporte de poteaux en HEA 100 et des poutres en IPE80. On est censé de :

• Déterminer les schémas de l’effort normal N, l’effort tranchant T et les


moments de flexion Mf.
• Déterminer le schéma de la déformée et sa valeur maximale.
• Déterminer les valeurs maximales de N, T et Mf.
• Donner la position de la section la plus dangereuse.
• Donner la distribution de la contrainte normale au niveau de la section
dangereuse et ses valeurs max et min

q = 50N/m

P = 900N

2
Modélisation du portique

En choisissant l’icône « ossatures » et en suit les instructions suivantes : On


choisit un portique plan

On définit les nœuds par leurs coordonnées selon


l’origine prédéfini par le logiciel.

Après que les nœuds soient affichés, on les relie


pour construire les poutres du système.

3
Cette étape concerne l’insertion des appuis. On insère la liaison rotule
pour les barres supérieures, et les poteaux.

On obtient finalement une rotation suivant l’axe Z.

D’une autre part, on choisit le matériau qui constitue les poutres (module
de Young E=210 GPa => fer.)

4
Choix des profilés:

• HEA100 (pour les poteaux).


• IPE80 (pour les poutres).

Maintenant, il faut séparer les barres en faisant deux groupes

Groupe 1 (en rouge) qui contient les poutres.

5
Groupes 2 (en jaune) qui contient les poteaux, de même on définit leur section
HEA100

Dans cette étape, il nous reste d’ajouter les charges :


Charge répartie avec une valeur de q=60N/m et une force nodale qui
vaut P=900N.

6
Résultat

LA DEFORMEE :

L’EFFORT TRANCHANT :

7
MOMENT FLÉCHISSANT :

DETERMINATION DES VALEURS MAXIMALES DE T ET MF

Selon les figures de l’effort tranchant et du moment de flexion :


• La valeur maximale de l’effort tranchant vaut : Tmax = 93.81 N
• La valeur maximale du moment de flexion vaut : Mfmax = 48.81 N.m

LA POSITION DE LA SECTION LA PLUS DANGEREUSE

La section où il y a le moment fléchissant maximale et la contrainte normale


maximale représente la section la plus dangereuse. Elle correspond à l’extrémité
de la poutre 2 (x=3, y=2).

La figure suivante représente la distribution de la contrainte normale :

8
La distribution de la contrainte normale au niveau de la section dangereuse et
ses valeurs max et min

• La valeur maximale de la contrainte normale de la section dangereuse vaut : ±2.44 MPa


• La valeur minimale de la contrainte normale de la section dangereuse vaut : 0 MPa

Conclusion

Vous aimerez peut-être aussi