Vous êtes sur la page 1sur 1

Classification selon ITIS

Règne Animalia
Sous-règne Bilateria
Infra-règne Deuterostomia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Infra-embr. Gnathostomata
Super-classe Tetrapoda
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Caniformia
Famille Canidae
Genre Canis
Espèce
Canis lupus
Linnaeus, 1758
Répartition géographique

Aire de répartition des sous-espèces sauvages


non férales.

Canis lupus est une espèce de canidés comprenant plusieurs sous-espèces sauvages, domestiques ou férales, toutes
parfaitement interfécondes, comme le Loup gris commun[1] (Canis lupus lupus), le Loup arctique[1] (Canis lupus arctos), le
Chien (Canis lupus familiaris), le Dingo (Canis lupus dingo) ou encore le Chien chanteur (Canis lupus hallstromi). Si les
formes sauvages sont d'origine holarctique, la domestication et le marronnage ont permis à l'espèce de coloniser
l'ensemble des écozones terrestres.

Sous ses formes sauvages, le loup gris a été peu à peu exterminé par l'Homme dans plusieurs zones de son aire de
répartition originelle, en particulier au e
 siècle. Au e
 siècle, il ne reste plus qu'environ 300 000 individus[2] dans le
monde, principalement dans des zones « de grands espaces » restés sauvages, telles que la taïga de Sibérie et du Canada
ou les steppes et les massifs montagneux d'Europe et d'Asie centrale. Il est désormais protégé dans de nombreux pays
occidentaux, où l'on tente de préserver les populations restantes. Quelques programmes de sauvegarde ont permis aux
loups gris de revenir dans des zones où ils avaient disparu, en particulier en Amérique du Nord.

À l'inverse, le chien, sa sous-espèce domestique Canis lupus familiaris, le premier animal à avoir été domestiqué par
l'homme il y a au moins 33 000 ans[3], s'est mondialement répandu. Avec environ 900 millions d'individus[4], il représente
aujourd'hui la quasi-totalité de l'effectif mondial de l'espèce.

Du Chien descendent à leur tour les sous-espèces retournées à la vie sauvage que sont le Dingo (Canis lupus dingo) et le
Chien chanteur (Canis lupus hallstromi), fruits de milliers d'années d'évolution isolée des autres groupes.

Les loups sauvages ont toujours fasciné les humains au cours de l'histoire, alimentant tous les domaines de la culture : la
mythologie, la littérature, les arts mais aussi les peurs et les fantasmes collectifs. Le loup gris est ainsi l'un des animaux
les plus connus et les plus étudiés au monde, avec probablement plus de livres écrits à son sujet que toute autre espèce
sauvage[5]. Il a une longue histoire d'association avec les humains, ayant été méprisé et chassé dans la plupart des